A Paris, des médecins champions du dépassement d'honoraires

Selon une enquête du journal Le Monde publiée ce mardi, les dépassements d'honoraires sont particulièrement pratiqués à Paris, où seulement 55% des praticiens respectent le tarif de base de la Sécurité sociale.

2 mn

Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

Les dépassements d'honoraires sont monnaie courante dans les grandes villes françaises, et particulièrement à Paris, selon une enquête menée par le quotidien "Le Monde" et publiée ce mardi. Dans les dix plus grandes villes de France, les patients paient en moyenne entre 1,53 ? (Toulouse) et 14,82 ? (Paris) de plus de leur poche par rapport au tarif conventionné de la Sécurité sociale.

Et certains médecins, notamment des spécialistes, n'hésitent pas à faire grimper la facture de manière exponentielle. Ainsi, 66 praticiens, installés dans les plus grandes villes françaises, facturent leur consultations plus de cinq fois le tarif remboursé par la Sécurité sociale. Et Paris accueille 63 de ces 66 médecins, selon les données du site Ameli.fr de l'Assurance maladie.

Seulement 55% des médecins parisiens pratiquent le tarif Sécu

L'enquête a été conduite à l'aide d'un outil informatique spécifique "aspirant" les 15.500 fiches des médecins qui exercent dans les dix plus grandes villes de France. Ces fiches peuvent habituellement être consultées une par une sur le site. L'outil a permis de transformer le tout en banque de données analysables.

Sans surprise, la plus grande part des dépassements ont lieu à Paris. Les chiffres montrent que seulement 55% des médecins parisiens, spécialistes et généralistes, pratiquent le tarif opposable (base de remboursement de l'assurance maladie) pour leurs consultations.  Dans les autres grandes villes le phénomène est plus restreint. Quelque 66,5% des médecins pratiquent le tarif "Sécu" à Lyon, 88,1% à Marseille, 90,5% à Toulouse.

500 euros pour une consultation du cancérologue David Khayat

Parmi les médecins aux honoraires les plus élevés, 55 exercent dans le cadre de l'hôpital public (où ils disposent d'un secteur libéral) et 53 sont parisiens. La consultation la plus chère est celle du cancérologue David Khayat à 500 euros, rapporte le quotidien dont l'enquête montre l'ampleur prise par les dépassements, mise en lumière également récemment par une étude du magazine 60 millions de consommateurs et un livre d'une journaliste du Parisien-Aujourd'hui en France, Odile Plichon ("Le livre noir des médecins stars").

Selon un sondage Viavoice publié dimanche 52% des Français souhaitent que l'on encadre les dépassements d'honoraires et 35% qu'on les interdise.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 11/04/2012 à 13:34
Signaler
Très bien. Quand ils auront détruit la sécu, il le resta deux malades à soigner par jour.

à écrit le 11/04/2012 à 10:56
Signaler
Merci dans votre article de mettre en parallèle les prix pratiqués par rapport à : 1- Le prix de l'immobilier (pour une installation) -> monter un cabinet dans Paris est bien plus cher qu'à toulouse 2- Le prix de rachat du cabinet (dans le cadre d'...

à écrit le 11/04/2012 à 9:41
Signaler
Combien y-a-t'il de médecins au gouvernement ? à L'assemblée ? Sont-ils suffisament représentés ?

à écrit le 11/04/2012 à 9:23
Signaler
Les médecins qui prennent des honoraires délirants sont souvent comme les vieux journalistes(style Elkabbach) pas au goût du jour. Je préfère le médecin chef de clinique et plus que le vieux professeur (style Bernard Debré). L'argent souvent détruit ...

le 11/04/2012 à 9:56
Signaler
Sauf que ce sont souvent les jeunes qui veulent en profiter un max,il suffit de constater que plus aucun medecin ne se deplace la nuit.Pourtant quand j'etais mome(dans les annees 80) mon medecin se deplacait pour me soigner.Les jeunes veulent maximis...

le 11/04/2012 à 11:08
Signaler
je pense qu'ils ne veulent surtout plus se déplacer à 2 h du matin pour 40 euros pour aller voir un gars qui a une angine et qui préfère appeler un médecin plutôt que prendre un peu de dafalgan

le 11/04/2012 à 17:22
Signaler
C sur,que quand un mome est malade la nuit faut pas s'inquieter.C pour ca qu'ils atterissent tous aux urgences.Grace aux faienants de la medecine

le 04/03/2013 à 2:14
Signaler
Je pense que à 76 heures par semaine après un Bac +12 je suis pas trop un fainéant . Payer 30 euros pour une coupe de cheveux a paris ne dérange personne ? Un plombier après 18h ça monte vite à plus de 180 ?.... J'ai de la compassion pour mes confrèr...

à écrit le 10/04/2012 à 18:17
Signaler
Si vous souhaitez acquérir un véhicule allemand supérieur et haut de gamme pour en foutre plein la vue à vos amis et collègues et que vous hésitez, alors faites un tour sur les parkings réservés aux médecins des cliniques privées. Sur ces parkings, q...

le 10/04/2012 à 18:55
Signaler
exercer en libéral c'est un choix, après de longues études et un démarrage dans la vie professionnel vers 30-35 ans, avec de grosses responsabilité, avec une retraite pourrie ... à 67 ans, des horaires de 2 fois 35 h au moins, des levers la nuit etc ...

le 10/04/2012 à 20:03
Signaler
"ou est le mal si le gars veut se payer une audi?" : je n'accepte pas que le médecin se paye une Audi en me ruinant, en surfacturant ses prestations et en escroquant la Sécu. Quant à ceux "qui se payent des Ferrari en tapant dans un ballon ou une bal...

le 10/04/2012 à 20:30
Signaler
Eh oui, messieurs les médecins. Le serment d?Hippocrate vous l'avez oublié en faisant passer le fric avant la santé des gens. Le choix d'être médecin est d'abord une vocation avant d'être une pompe à fric. Prenez un peu de recul et rappelez vous pour...

le 10/04/2012 à 22:29
Signaler
Combien d argent public dans les subventions aux clubs, constructions de stades et de lignes de metro pour y aller... Ce sont vos impots meme si vous netes pas fan de foot.... Les etudes gratuites....Faites aussi rembourser tous les autres etudiants...

le 11/04/2012 à 12:08
Signaler
Je ne pense pas que le serment d'Hippocrate est oublié quand les gars ne dorment pas de la nuit aux urgences pour "soigner" le dimanche soir des gens venant pleurer pour obtenir un arrêt de travail, ou qui viennent à minuit "parce qu'à cette heure là...

le 11/04/2012 à 20:28
Signaler
Pour mémoire, je vous le rappelle. LE SERMENT D'HIPPOCRATE Au moment d?être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d?être fidèle aux lois de l?honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoi...

le 11/04/2012 à 22:54
Signaler
je ne vois pas écrit "je rentrerai dans les ordres en travaillant 70 heures et vivrai pauvrement en roulant dans une twingo pour le bien être de mes semblables afin qu'ils puissent continuer à acheter leur clopes à 6 euro le paquet, payer leur iphone...

le 12/04/2012 à 6:01
Signaler
@Citoyen : Vous jouez sur les mots. Il n?est pas question de v?ux de pauvreté, mais d?appât du gain. Comment justifier les dépassements d?honoraires de certain(s) médecin alors que d?autres pratiquent les prix encadrés par la sécu. Comment justifier ...

le 12/04/2012 à 9:26
Signaler
Je ne joue pas sur les mots,vous ne connaissez tout simplement pas ce que vous vous permettez de juger. On ne peut pas bloquer les honoraires pendant 20 ans et venir se plaindre des dépassements. Le tarif de responsabilité ne correspond pas à la réa...

le 12/04/2012 à 19:48
Signaler
Vous ne justifiez rien par vos propos aux questions que je pose clairement à mon précédent post. Je ne mets d'ailleurs pas tous les médecins dans le même panier. Si la plupart des médecins s'en sortent sans avoir besoin des dépassements horaires et ...

le 12/04/2012 à 21:04
Signaler
alors qq ex : à 23 euros la consultation d'endocrino (c'est long une consultation d'un diabétique p. ex), il n'y a plus un seul endocrino qui s'installe en secteur I, comme il n'y a plus de chirurgien visceral qui s'installe en secteur 1 en liberal, ...

le 13/04/2012 à 7:01
Signaler
Nos échanges auront au moins permis de développer et d'éclairer le sujet. Comme quoi, les échanges d'opinions peuvent être constructifs, même sur un forum. Bonne continuation.

à écrit le 10/04/2012 à 18:12
Signaler
avec l'augmentation du prix du foncier à paris et des charges, comment voulez-vous qu'un médecin choisisse le secteur I, s'il a les diplomes requis pour exercer en secteur II (seuls les anciens chefs de clinique ont le droit), ce serait complètement ...

à écrit le 10/04/2012 à 18:00
Signaler
Où l'on comprend que la Sécu est construite principalement au profit de la caste et de ses copains, contre le reste de la population. L'aggravation de la pénurie de soins et la chute du rapport qualité/prix du système de santé socialiste qu'on nous i...

le 10/04/2012 à 20:33
Signaler
Oui, bien d'accord avec vous. +1 :-))

le 10/04/2012 à 21:57
Signaler
Comme les opticiens qui margent a plus de 800% sur les verres et montures car ils savent que derriere ce sont les mutuelles qui crachent au bassinet. Operé une fois dans une clinique, durée 2h, ressorti le jour meme, la clinique a facturé a la Secur...

à écrit le 10/04/2012 à 17:34
Signaler
Il est beau le serment d'hypocrate !

à écrit le 10/04/2012 à 16:16
Signaler
Ils ne font plus de la médecine humaine mais font de la médecine business avec comme centre d'intérêt et seul objectifs "Maxi euros"...

à écrit le 10/04/2012 à 16:11
Signaler
@ LILIANNE je suis suivis par x docteur car j'ai tout une panoplie de médicaments pour l'épileptie, mes problèmes cardiaque, mon diabète, mon cholestérol, mon avc que j'ai fait en juillet 1999, ma scléroze en plaque si vous allez voir un spécialiste...

à écrit le 10/04/2012 à 16:01
Signaler
lasse de voir ma mutuelle augmenter ses tarifs car beaucoup d'assurés parisiens probablement soumis à ces dépassements ! les mutuelles servent ces toubibs gourmands....

à écrit le 10/04/2012 à 15:39
Signaler
Je trouve que les spécialistes qui consultent dans le public devraient accepter les conditions de la SS afin de permettre à tout un chacun de se soigner avec une égalité de chance, et appliquer lles dépassements d'honoraires uniquement dans le privé...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.