Face aux menaces de Hollande, les auto-entrepreneurs se prennent en main

 |   |  828  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
François Hollande ayant annoncé qu'il modifierait le régime social de l'auto-entrepreneur, l'Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) prend les devants. Elle avance six mesures pour tenter de guider la réforme prévue en cas de victoire du candidat socialiste.

Les auto-entrepreneurs s'organisent. Après le Mouvement des Auto-entrepreneurs de France (MAEF), c'est au tour de l'Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) de défendre ce régime social aujourd'hui menacé. Petit rappel, le statut d'auto-entrepreneur offre des formalités de création d'entreprises allégées ainsi qu'un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations et contributions sociales et de l'impôt sur le revenu. 

Selon la 7ème édition de l'Observatoire de l'Auto-Entrepreneur, réalisé par OpinionWay pour le compte de l'UAE et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires et dévoilé par La Tribne, 77% des auto-entrepreneurs interrogés attendent du futur Président de la République qu'il prenne des mesures pour améliorer ce régime. Ils sont 75% à souhaiter le voir perdurer et prospérer « dans un format similaire ».

François Hollande a décelé des failles au régime
 

Un régime que François Hollande - comme François Bayrou - ont un temps envisagé de supprimer avant de revenir sur sa décision. Voté dans le cadre de la loi de modernisation économie (LME) en 2008, en vigueur depuis le 1er janvier 2009, le régime d'auto-entrepreneur concerne un million de Français. Il a généré un chiffre d'affaires de 4,364 milliards d'euros en 2011. Estimant que le régime faussait la concurrence entre les auto-entrepreneurs et les entrepreneurs classiques, en particulier les artisans, et qu'il n'offrait qu'un accès limité aux droits à la retraite, le candidat socialiste prévoit désormais de réformer l'auto-entreprenariat en concertation avec les organisations représentatives. "La concurrence déloyale est désormais un non-sujet. Nous savons désormais que seules  50.000 auto-entreprises du bâtiment réalisent un chiffre d'affaires annuel supérieur à 10.000, ce qui représente un chiffre d'affaires globales de 500 millions d'euros. C'est un montant bien faible en comparaison des 125 milliards que le secteur dans son ensemble affiche chaque année", précise François Hurel, l'auteur du rapport paru en 2008 instituant ce régime

Contre-offensive

La meilleure défense restant l'attaque, les auto-entrepreneurs avance des propositions permettant de réformer le régime, histoire de tenter de garder un peu la main sur leur avenir en cas de victoire de François Hollande. L'UAE formule six mesures. La première porte sur la proportionnalité de la cotisation foncière des entreprises avec prélèvement à la source. « Actuellement, la loi prévoit qu'après trois ans d'activité et comme tous les autres entrepreneurs les auto-entrepreneurs s'acquittent d'une contribution économique territoriale). Afin d'en simplifier le prélèvement et d'en homogénéiser le montant sur tout le territoire, l'UAE propose, qu'elle soit, comme toutes les autres contributions fiscales et sociales, « prélevée à la source » en pourcentage du chiffre d'affaires réalisé. "Impérativement homogène sur tous les territoires, pour qu'elle soit lisible et juste, cette taxe pourrait osciller entre 1% et 2% du chiffre d'affaires annuel. Elle serait ainsi significative sans être confiscatoire", explique François Hurel.

Favoriser le développement des auto-entreprises en entreprises

Parce qu'aujourd'hui, 20% des auto-entrepreneurs deviennent entrepreneurs dans leurs deux premières années d'activité, l'UAE propose de développer toutes les formes d'accompagnement nécessaires et ainsi faciliter cette progression. Elle soutient ainsi la proposition du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables une rencontre obligatoire d'analyse tous les trois ans. Cette proposition est une réponse à une autre attaque récente contre le régime, celle fois en provenance de l'UMP. En novembre, la commission des finances de l'Assemblée nationale, au sein de laquelle l'UMP est majoritaire, avait adopté un amendement prévoyant de soumettre les auto-entrepreneurs à un contrôle annuel de leurs comptes par un professionnel de la comptabilité ou un organisme agréé. Cet amendement avait été retiré mais le coup était passé près.

Régime des fonctionnaires

Afin de renforcer la sécurité des consommateurs mais également celle des auto-entrepreneurs, l'UAE souhaite rendre obligatoire le principe d'une assurance responsabilité civile professionnelle. "Ce serait particulièrement judicieux pour les activités risquées, en particulier dans la construction", estime François Hurel qui souhaite également que les qualifications des auto-entrepreneurs soient, dans ces activités précisément, davantage contrôlables et contrôlées.

Pour ouvrir davantage ce régime, l'UAE suggère de permettre son accès aux personnes handicapées sans que ceux-ci perdent leurs droits. L'instauration de ce régime aux agriculteurs dépendants du régime social de la mutualité sociale agricole (MSA) est aussi proposée. Les fonctionnaires ne sont pas oubliés. « Dans un certain nombre de cas, le bénéfice de l'auto-entrepreneuriat est accordé aux fonctionnaires dans la limite d'une durée de trois ans. L'UAE propose que cette exception au régime soit remise en cause pour que les fonctionnaires en bénéficient sans limitation de durée. Par exception, des commissions de déontologie pourront, au cas par cas, statuer sur la limitation de cette durée pour certains fonctionnaires », recommande enfin l'UAE.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2013 à 6:18 :
la caf me demande de lui rembourser les 3 derniers mois de rsa percus, car je suis auto entrepreneur depuis 3 mois. pourtant, a pole emploie ils m'ont assures que je continuerai a toucher le rsa en tant que auto entrepreneur, en plus j'ai rien gagne..
merci de me dire quels recours j'ai..
a écrit le 05/05/2013 à 6:14 :
la caf me demande de lui rembourser les 3 derniers mois verses, car je suis auto entrepreneur depuis 3 mois. quel recours ai je?
a écrit le 16/01/2013 à 13:12 :
Bonjour,

Prenez connaissance de cette pétition RSA : Non aux souffrances des allocataires RSA

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34650

Diffusez cette pétition autour de vous

Merci
a écrit le 17/12/2012 à 11:06 :
je suis en cumul emploi retraite
a écrit le 17/12/2012 à 11:01 :
travaillant jusqu a present en cumul emploi retraite je viens de faire une cessation d activite ne pouvant plus faire face aux charges ai je le droit de me mettre en auto entrepreneur ayant une petite retraite j aimerais travailler encore quelques mois
a écrit le 14/06/2012 à 22:53 :
Oui, il y a une concurrence déloyale dans les métiers du service, il faut faire certifier les comptes de l?auto-entrepreneur afin d?éviter les fraudes . Déjà pour éviter les inscriptions frauduleuses et les erreurs diverses.
En micro-entreprise ou auto-entrepreneur : il est interdit de faire de la location de matériel .
Après 16 années d'activité dans la location . J'ai fermé mon entreprise le 30 juin 2011 à cause des prix défiants toute concurrence, faites par des micro / A-E et particuliers sur les sites internet .
Depuis cette date , je n'ai aucun revenu .J'attends des explications sur cette anarchie .
Beaucoup d'artisans et commerçants ne font pas 30 000euros de bénéfice net à l'année et sont obligés d'avoir un comptable .

Monsieur Novelli , vous ne devriez pas être fier d'avoir créer ce statut si vous ne contrôler pas les A-E par un ( service compétent ! ) pour vérifier la validité des dossiers d'inscriptions .

Jean-Pierre Pernault a fait de la publicité au journal de 13h en 2010 > .La location entre particuliers ou l'on trouve
de tout à "pas chère" sur les sites internet pour arrondir ses fin de mois .
La location entre particuliers séduit les retraités ... - Replay - TF1
videos.tf1.fr ? Replay ? Le journal de 13hEn cache - le 8 sept. 2010 ? La location entre particuliers séduit les retraités - Vidéo du journal televise : Le journal de 13h sur TF1. Dans ce JT : Louer à peu près tout, ...

Ce statut A-E a été créer pour un complément de revenu.
J'aimerais connaître le nombre de micro et A-E qui exercent un métier non autorisé ?
Pour avoir été artisan/commerçant pendant 16ans dans la location de matériel et service divers .
J'aurais préféré ne pas récupérer la tva et ne pas être non plus "collecteur de tva", parce-que un artisan ou un commerçant reverse plus de tva qu'il n'en récupère, en plus ma comptabilité aurait été plus simple .
Réfléchissez sur la l'égalité de votre activité avant de valider votre inscription en auto-entrepreneur .
a écrit le 08/06/2012 à 13:54 :
J'ai 48 ans et me suis reconverti voila deux ans dans une branche du bâtiment radicalement différente de mon premier métier, j'ai suivi une formation diplômante et obtenu avec succès mon diplôme . Au sortir de ma formation j'ai trouvé un emploi immédiatement mais mon employeur me demandais faisais parcourir 75000KMS/an pour assurer mes chantiers. Mon dos à tenu 1 an chez cet employeur ..J'ai du m?arrêter pour le soigner pendant 2 mois. J'ai du démissionner . J'ai décidé de continuer en Autoentrepreneur , Je me bas continuellement pour trouver des chantiers et mon chiffre d'affaires me permets d'assurer 60 à 70% de mes charges fixes(Loyer, Nourriture, edf assurances, RSI, etc...) Je ne le regrette pas car je roule moins et ne suis plus tributaire d'un patron .Afin de palier au 30/40% restant j'ai du rechercher un mi-temps , et je l'ai trouvé sans trop de difficulté je travaille donc 20h/sem comme els dans une grande surface car j'ai un véhicule, suis matinal, ne suis pas intéressé par un plein temps, donc je ne rentre pas en compétition avec des plus jeunes . Je pense que tous le monde y trouve son compte.Si demain je ne peux plus exercer comme Autoentrepreneur je ne pourrais pas assurer mes cotisations RSI en Entr.Ind. ou autres statuts, Beaucoup trop lourd à supporter aux regard de mon CA.
Quelles solutions s'offrent à moi ?: Grossir les rangs du Pôle Emploi, me remettre sur le marché du travail en compétition avec des jeunes de 30ans , Faire de l?intérim...cumuler les aides sociales (et jusqu?à quand?)
D'autres part je ne trouve pas normal de cotiser l?assurance maladie des 2 cotes.
Salaries et Autoentrepreneur en ce qui concerne la "pseudo retraite hypothétique" cela permet-il de cumuler plus vite les 300 trimestres?
a écrit le 07/06/2012 à 20:12 :
auto-entrepreneurs depuit 01 01 2012 au rsa en 5 mois mon revenue 840 il mon radier de la caf pour quoit pas de reponce que fraire travai au noir ou et un gouvrenement de gauche dimanche je vote et pas de connerie UMP vie la gauche
Réponse de le 08/06/2012 à 0:52 :
heu ... si tu veux je te donne des cours de français .... parce que franchement avec la meilleure volonté je ne comprends pas ton message
a écrit le 07/06/2012 à 7:15 :
et bien , ça fera un peu plus de travail au noir .....comme ça des charges ils en paierons plus du tout ........et si les artisant et commerçant se prennaient , un peu en main , pour moin payer de charges , ça c'est une idées ?....et puis
pour ne plus avoir de concurence il y a qu'à mettre qu' 1 entreprise de TP pour toute la france , 1 plombier , 1 platrier et ainsi de suite ......
le jour ou on a créer les imbéciles , y en a qui on du dire , premier
et je vous précise , je suis artisant
Réponse de le 14/06/2012 à 23:56 :
faut pas oublier que l'auto entrepreneur c'est pour les gens qui démarrent avec rien....et c'est sur, si le statut est supprimé, les gens vont travailler au noir.
Réponse de le 04/07/2012 à 21:25 :
tout a fait d'accord, si ils suppriment ce statut le travail au noir va augmenter encore plus..
Réponse de le 17/01/2013 à 15:04 :
Dans beaucoup de cas , notamment coiffure et esthétique les auto-entrepreneurs se servent de ce statut pour réaliser plus de la moitié de leur chiffre au noir ! Ils devraient être assujetti à un bilan et à de la TVA ! Aujourd'hui ils peuvent faire ce qu'ils veulent aussi ils créent dans ce domaine de la concurrence déloyale !
Bien Cordialement
a écrit le 21/05/2012 à 7:34 :
Bonjour, et oui grâce à NICOLAS SARKOZY " ET CRIONT LE BIEN FORT" et au Régime de l'Autoentrepreneur celà va faire 3 ans que je ne suis pas au chomage, que ne suis pas à la charge de l'état ni ( assistée ) puisque ma très petite entreprise me permet de dégager un SMIC et de travailler chez moi ( celà devrait plaire aux Ecolos ), j'espère que MR HOLLANDE et MY BAYROU se rendent compte de ce qu'ils vont faire si ce régime Autoentrepreneur est supprimé ou si ils le modifie de façon a ce que financièrement les autoentrepreneurs n'arrivent plus à payer leurs charges, car n'oubliont pas que le régime simplifié qui est parfait ( car pas besoin de compltable ) ne permet pas de déduire nos dépenses et nos charges afférentent à notre petite ou très petite Entreprise.
J'espère de tout coeur qu'ils reviendront sur leur décision parce qu'à mon avis ils vont bien se rendrent compte qu'ils vont mettrent 1 millions ou presque de personnes au chomage ou ces personnes deviendront des assistées de l'état dans l'attente d'une formation ou d'un stage etc.............etc............etc...... ALORS QUE SE DEBROUILLER TOUT SEUL ( CE QUE PERMET LE REGIME DE L'AUTOENTREPRENEUR, EST SI BIEN ).
DEFENDONS NOTRE STATUT AUTOENTREPRENEUR QUI EST NOTRE TRAVAIL POUR VIVRE.
Réponse de le 07/06/2012 à 20:25 :
Je suis dans le même cas que toi, j'ai pas envie de devenir une loque et attendre ma paye de chomeur à la fin du mois sans rien faire, mais puisque le nouveau gouvernement le veut, on aura pas le choix
Réponse de le 02/07/2012 à 13:40 :
Je suis également dans le meme cas ! je suis en AE depuis 18 mois, je m'en sors bien, je vis grace à mon travail, meme si je gagne moins qu'avant. Je ne dois rien à l'état, je m'assume complétement, alors qu'on arrete de nous tirer dans les pattes, qu'on nous laisse travailler et nous débrouiller. Non à l'asistanat..... et oui à la fierté de travailler !!!! Nous ne sommes une charge pour personne, alors zut on va pas interdire le boulot quand meme !!!
a écrit le 05/05/2012 à 19:59 :
Je ne voterai pour personne car on nous prends pour des c... .
Quel dommage que M.HOLLANDE n'ait pas dit clairement ce qu'il allait advenir de nous... En fait, si il fait ce qu'on a tous compris, il mets simplement 900 000 personnes au chomage ... euh, non, pas de chomage pour nous, au RSA. Bref, 3 ans qu'on se casse le c... pour essayer d'en sortir de ce foutu RSA, et lui, il va nous y remettre en un claquement de doigt. Quand une grande entreprise mets un grand nombre de personnes au chomage, elle doit leur verser une prime et, surtout, leur proposer une reconversion : offre d'emploi, ou formation payée et rémunérée par l'entreprise. Dans ce cas, j'espère AU MOINS que M.HOLLANDE nous payera une formation pour se reconvertir dans un métier QUI NOUS PLAIT, et pas une formation forcée comme avec pole emploi. Moi, je demanderais : Cap coiffure en 1 an (formation rapide). Ensuite, je pourrais trouver un emploi de coiffeuse ou m'installer en coiffeuse à domicile, en entreprise individuelle car on sait bien qu'une coiffeuse peut s'en sortir. Ah oui, mais c'est vrai, à Pole emploi, on m'a dit que j'ai pas le physique et qu'il faut que je fasse une formation "vendeuse en boucherie" (je suis végétarienne!) ou en allemand (la seule matière où j'étais nulle à l'école et dont j'ai horreur) parce que c'est la seule formation qui se fait dans mon village, et comme j'ai pas de voiture...et puis, y'a une entreprise qui recrute pas trop loin mais faut parler allemand courament. Oui, c'est sûr qu'en 2 mois de formation, je vais parler courament !!!!
a écrit le 04/05/2012 à 22:41 :
SURTOUT VOTEZ SARKOZY, C'EST PLUS SUR
a écrit le 04/05/2012 à 21:41 :
Si vous préférez les chômeurs aux auto-entrepreneurs, il faut le dire...les "petits" doivent pouvoir survivre en contribuant avec dignité à l' effort national. Bien sûr, comme dans tout système, il faut combattre les abus. De votre côté, si vous êtes retraité et que votre retraite est bonne, forcément votre façon de penser est différente par rapport à ceux qui n' ont aucune rente !!!
a écrit le 04/05/2012 à 21:41 :
à "Retraité" Si vous préférez les chômeurs aux auto-entrepreneurs, il faut le dire...les "petits" doivent pouvoir survivre en contribuant avec dignité à l' effort national. Bien sûr, comme dans tout système, il faut combattre les abus. De votre côté, si vous êtes retraité et que votre retraite est bonne, forcément votre façon de penser est différente par rapport à ceux qui n' ont aucune rente !!!
a écrit le 30/04/2012 à 12:42 :
Bonjour à tous,
Je suis auto-entrepreneur depuis presque 3 ans, et je vais développer mon affaire en fin d'année et changer de régime (donc frais comptable, etc.....) mais c'est normal.
En bref, je voudrais rappeler une chose qui n'a pas été abordée. Le black !!!! c'est le client qui propose cette transaction car il trouve toujours que c'est trop chers
a écrit le 29/04/2012 à 6:16 :
Il faut taxer cette niche fiscale que sont les auto-entrepreneurs. Combien travaille au noir ? Pas tous, c'est sûr. Perso je me suis vu proposer des travaux de réparation de mon chauffage à régler manu à manu ; celui-ci me disant que je gagnais ainsi la TVA. Il est temps que le fisc jette un ?il bienveillant sur cette profession.
Réponse de le 02/05/2012 à 14:29 :
et donc vous pensez qu'en taxant plus les A-E, il y aura moins de travail/facturation au black ???
vous marchez sur la tête ! C'est exactement l'inverse !
Réponse de le 06/05/2012 à 22:35 :
Parceque vous croyez qu'on est pas taxé ?! quand on doit verser l'impôt libératoire de 1.8% de notre chiffre d'affaire et qu'en fin d'années on a un revenu inférieur au SMIC... vous trouvez normal qu'on nous dise aux impôts que ces 1.8 % sont PERDU ?!!
Et vous voudriez qu'on paye encore PLUS ?!
Mais atterrissez bon sang !!
Sans compter qu'une bonne majorité des AE c'est autant de personnes en moins "à la charge de l'état"
a écrit le 28/04/2012 à 0:39 :
Pour démarrer une activité, les statut d'AE est une solution, mais pour pérenniser une entreprise, ce statut n'est pas suffisant. Quel crédit par exemple a un AE vis-à-vis de son banquier? Quel est le niveau de la protection sociale, et surtout qu'elle sera sa retraite, et à quel âge pourra-t-il s'arrêter de travailler? Les avantages des AE sont de sortir des statistiques des milliers de chômeurs, la possibilité de "Blacker" plus impunément.A terme une catastrophe annoncée.
Réponse de le 30/04/2012 à 6:41 :
et quand ces !ae arriveront à l'age de la retraite, on demandera à la solidarité nationale de bien vouloir abonder un régime comme celà a été fait par le passé pour les petits commerçants qui n'avaient pas cotisés
Réponse de le 02/05/2012 à 15:22 :
lesclaudius, pensez-vous que c'est pour les AE de rester au RSA (c'est le cas de beaucoup qui n'ont pas le choix: impossibilité de trouver un emploi donc rsa!) et comme ça, à la retraite, on aura au moins le minimum vieillesse !
Etre AE c'est avoir une volonté féroce de travailler car c'est difficile de créer une activité avec une somme de départ de 0 euros. Ensuite, on trouve des clients et on paye des charges chaque trimestre, on se bouge, c'est quand même mieux que de rester au rsa à attendre quoi???.
a écrit le 27/04/2012 à 12:42 :
L'article cite François Hurel, l'auteur du rapport paru en 2008 instituant ce régime : "Nous savons désormais que seules 50.000 auto-entreprises du bâtiment réalisent un chiffre d'affaires annuel supérieur à 10.000, ce qui représente un chiffre d'affaires globales de 500 millions d'euros. C'est un montant bien faible en comparaison des 125 milliards que le secteur dans son ensemble affiche chaque année".
Certes, c'est un faible chiffre d'affaire. Mais il ne s'agit que du chiffre d'affaire "déclaré". En fait, le statut d'auto-entrepreneur permet de camoufler une activité au black, en ne déclarant qu'une toute petite partie du vrai chiffre d'affaire. Pas vu, pas pris. Etça tombe bien : Sarkozy a fortement réduit le nombre d'inspecteur du travail... Bouygues est content. Nous connaisson tous des entreprises de conseil qui incitent leurs consultants à prendre le statut d'auto-entrepreneur, car c'est moins cher que d'embaucher un salarié.
Réponse de le 27/04/2012 à 13:43 :
On oublie de dire que les artisans depuis des décennies travaillent au black puisque quasiment systématiquement ils proposent une réduction si paiement en liquide pour une partie du montant. Si les a.e. nous voulions travailler au black on continuerait plutôt que de se déclarer.
Réponse de le 30/04/2012 à 6:43 :
avec un taux de TVA à 5.5 % cette pratique a fortement baissé car le différentiel n'incite pas les particuliers a accepter cette pratique
Réponse de le 30/04/2012 à 8:16 :
Je suis frontalier. Mon mécano se ravitaille en pièces détachées (coût moindre pour lui) et je règle les travaux effectués en liquide. Le travail au black est rentable.
a écrit le 26/04/2012 à 17:47 :
pas du tout sur le savoir faire des at
a écrit le 26/04/2012 à 16:27 :
Je propose à flamby d'aller une fois le droit de vote donné aux étrangers dans les souterrains voir où est l'économie et ce qu'elle peut lui rapporter.

il trouvera je pense de très beau bas de laine bien remplis

n'y allez pas de bonne heure il ne se leve pas tot
Réponse de le 26/04/2012 à 18:31 :
En revanche il se couche tard et il font plus de 35H par semaine :)
Réponse de le 26/04/2012 à 19:41 :
@boom : C'est combien votre pourcentage non déclaré ???
Réponse de le 26/04/2012 à 21:29 :
surement 100 % comme tous le monde...non ?
a écrit le 26/04/2012 à 16:23 :
4400 Euros de CA annuel ... des travailleurs pauvres, en gros. Mais ça fait un million de chômeurs en moins dans les statistiques.
Réponse de le 28/04/2012 à 0:19 :
@YVAN
Vous avez raison, et avec 4400 ?uros par an ils ne valident qu'au mieux 2 trimestres pour leur retraite. Pour eux l'age légal de départ à la retraite se sera....Jamais.
a écrit le 26/04/2012 à 16:18 :
le statut d'auto-entrepreneur a trop facilement ete utilise par des employeurs qui voulaient reduire leur charges salariales ainsi que leurs risques, tout en augmentant la precarite: pas de droit a l'allocation chomage, licenciement du jour au lendemain sans indemnites, pas de conges payes ni de conge mat ou maladie...retraites de misere....
Réponse de le 26/04/2012 à 17:41 :
La précarité est pour tout le monde sauf pour les fonctionnaires et assimilés. Ce sont parfois les clients et non les employeurs qui bénéficient de ce statut d'auto entrepreneur. Un employeur qui utiliserait le statut d'auto entrepreneur au lieu et à la place d'un salarié qui remplirait les conditions identiques au salariat se retrouverait poursuivie pénalement. Il ne faut pas raconter n'importe quoi et éviter de lire constamment votre bible rouge ...
Réponse de le 26/04/2012 à 22:15 :
Magic 56 n'a visiblement pas compris que beaucoup d'employeurs veulent embaucher des auto-entrepreneurs parce que ça leur coûtent beaucoup moins cher, mais Magic 56 n'a aussi visiblement lu que l'anti-bible rouge. Et comment allez vous poursuivre un employeur qui embauche un AE à la place d'un salarié s'il n'est pas possible de prouver qu'il remplirait les conditions identiques etc. Je suis AE et certains de mes employeurs peuvent aussi bien prendre des AE que des salariés, rien ne les obligent.
Réponse de le 28/04/2012 à 0:27 :
@Magic
Vous avez factuellement raison, et il est en outre inutile de discuter avec des gens qui voient des socialo-communistes partout. Des sectaires pro-$arkozy de Nagy Bocsa.
Réponse de le 06/05/2012 à 23:02 :
"pas de conges payes ni de conge mat ou maladie" <-- FAUX !!!
les AE ont droit au congé maternité !! ne dites pas n'importe quoi !!
Nous cotisons aussi !!
a écrit le 26/04/2012 à 16:09 :
LA MULTIPLICATION de ces mesures est bien un mal français il faut mettre tout le monde au meme rang.quand on diminue les charges à un il faut bien les piquer aux autres un juste milieu pour tous serait bien meilleur
a écrit le 26/04/2012 à 15:33 :
Ces mesures ont déjà été proposées. C'est du copier coller !
a écrit le 26/04/2012 à 15:17 :
"Flanbi" et ses flasques amis n'ont jamais rien entrepris de leurs propres deniers, se contentant de vivre de ceux des autres, plus entreprenants voire, dans le cas évoqué ici, auto-entreprenants. Mais quand serons nous guéris de cette paralysie socialisante ?
Réponse de le 26/04/2012 à 16:02 :
Je partage votre commentaire, mais la paralysie ,elle est aussi sarkoziste ; l'un et l'autre disposent d'un bras armé qui s'appelle " La monarchie administrative "
- une féodalité -( Relire Tocqueville) aux pulsions collectivistes, implacable avec les petits mais si généreux avec ses obligés de la finance.
a écrit le 26/04/2012 à 14:53 :
Les socialistes (Comme les sarkozystes ) "Ils veulent la petitesse pour tous ainsi , ils se croient grands ..." (M.Onfray - Le Recours aux Forêts)
a écrit le 26/04/2012 à 14:52 :
Je propose d'abandonner ce statut d'autoentrepreneur, car il existe un doublon qui est la "MICRO ENTREPRISE". Forme MiroEntreprise existe depuis des lustres!!!

je propose que les autoentrepreneurs se redirigent vers forme déjà existantes: microentreprise, entreprie Individuelle, SARL, SA, SAS etc... ou qu'ils prennent une activité en portage salarial!!

Mais de grace, stoppons ce mal français de décliner à l'infini ce qui existe déjà (DOUBLONS)
Réponse de le 03/05/2012 à 11:59 :
L'avantage d'être AE par rapport aux autres régimes c'est que l'on paie les cotisations et impôts que lorsque l'entreprise encaisse. En micro entreprise, on paie tout de suite. Donc si vous avez un carnet de commande bien rempli et des clients qui paient tout de suite, pas de soucis mais si vous débutez votre activité, c'est particulièrement difficile surtout les mois à 0 euros où en micro entreprise, l'URSSAF et compères viennent déjà vous vampiriser...
Réponse de le 06/05/2012 à 22:59 :
J'ajouterais que surtout en ME on paye même si on gagne rien !! et c'est calculé sur les résultats de l'année précédente !!
Et de plus le CA est plus bas que celui des AE
bref ça n'a rien d'un doublon !! c'est plus le statue de ME qui devrait être abandonné !! car c'est un gros piège en puissance !
a écrit le 26/04/2012 à 14:49 :
S'il fallait qualifie le statu d'autoentrepreneur : DES ARNAQUEURS
Dans le batiment en tout cas. La plupart bossent au black et bien sur declare le minimum du chiffre d'affaire.
J'ai fait bosse un type en plomberie pas plus tard que la semaine passee. Il travaille à l'hopital comme agent de maintenance mais il est aussi auto entrepreneur Et bien entendu utilise le materiel de et les fournitures de l'hosto pour ses chantiers...bref c'est benef à tout les etages.

A titre persso je m'en fous, il fait ce qu'il veut
Mais ca me fait doucement rire quand certains s'apitoient sur leur sort. C'est grace à vos impots que mes tubes de cuivres ne lui ont rien coute.
Faudrait arreter l'angelisme de temps en temps.
a écrit le 26/04/2012 à 14:42 :
Faudrait savoir les entrepreneurs se plaignent des auto entrepreneurs qui leurs prennent leur travail vu que ces derniers n'ont pratiquement pas de charge. C'est du délires ces commentaires anti Hollande et pas constructifs du tout. Un jour il y aura un référendum pour savoir si l'on conserve la sécurité sociale, l'hôpital public, la retraite, les transports.... et je suis sûre que c'est le oui l'emportera. Tous ceux qui crient haro sur les services publics en général ce sont ceux qui en profitent le plus. les vieux radoteurs anti soixante huitard qui n'ont pas réfléchis depuis 50ans devraient rester couchés, leur avis on s'en tape.
Réponse de le 26/04/2012 à 16:02 :
les autoentrepreneurs ont les memes charges.por un artisan c'est calculé sur le bénéfice pour l'auto entrepreneur sur le chiffre d'affaires.donc si tu sais la différence entre bénéfice et chiffre d'affaires tu comprendras la différence des taux.sinon retourne buller dans ton administration
Réponse de le 26/04/2012 à 21:36 :
et bien, non, pour un smic versé, les autoentrepreneurs, pour peu qu'ils cotisent à une complémentaire retraite équivalente à celle d'un artisan, ont plus de charges que celui-ci. Mais encore faut t'il travailler sufisamment pour arriver à se verser un smic.
Réponse de le 27/04/2012 à 6:16 :
aucun intéret de cottiser a une caisse de retraite complémentaire.tout cela est si mal géré que c'est déja en faillite.il vaut mieux cottiser moins et placer son argent soi meme ,il sera toujours mieux géré
Réponse de le 30/04/2012 à 6:50 :
va dire ca aux américains
Réponse de le 30/04/2012 à 6:50 :
va dire ca aux américains
Réponse de le 17/05/2012 à 17:28 :
bravo pour ton premier paragraphe PLUS LOIN....
a écrit le 26/04/2012 à 14:00 :
Vu les mesures a venir de flambi , je suis pile dans la tranche qui va en prendre plein la figure. Je suis riche ( j ai gini de payer ma maison apres 20 ans de travail acharné, je gagne 100k par an ), ma tranche d impot va explosé etc etc
Je prepare dés a present ma "delocalisation" d entreprise en angleterre. Il n est pas question que je me fasse tondre par des bobos .
Réponse de le 26/04/2012 à 19:45 :
Des mots, toujours des mots, rien que des mots.
Réponse de le 27/04/2012 à 5:56 :
après 20 and de travail acharné, oula on va pleurer, dites quelle était la somme de la maison ou de l'appartement il y a 20 ans et quel est le coût du même bien aujourd'hui? Ceux qui vont vraiment travailler "de manière acharnée" et ce ne sera pas suffisant c'est ceux qui achètent aujourd'hui vu les prix de l'immobilier.
Réponse de le 28/04/2012 à 0:31 :
@SPAGHETTI PLASH
On va pleurer, j'en ai déjà les larmes aux yeux.
a écrit le 26/04/2012 à 13:51 :
quand il supprimera le statut, grace aux chiffres qu'ils ont, ils pourront au moins quantifier le travail au noir...
a écrit le 26/04/2012 à 13:33 :
La facilité auto entrepreneur est un plus. C'est un regime tres bien pour commencer afin de tester un marché. Et en plus sans risque. Faut absolument le garder. Beaucoup de SARL commence comme cela.
Si vous essayez de creer une SARL, c'est beaucoup trop contraignant, trop complexe. Et en plus, des le premier mois, vous avez les impots RSI qui vous tombent dessus avant meme d'avoir gagner un euro. Honteux !!!
Malheureusement la gauche n'a jamais rien compris aux entreprises.
Réponse de le 26/04/2012 à 14:38 :
Entierement d'accord ! De plus une SARL ça coûte très cher (comptable, juridique, chargés,taxes). L'auto entrepreneur est une des rares mesures de l'ère Sarkozy qui est dans l'esprit de la valorisation du travail.
a écrit le 26/04/2012 à 13:18 :
le seul slogan de mai 68 que hollande a oublié, et le seul qui était interessant :
"il est interdit d'interdir !"
Alors, qu'on laisse les entrepreneurs (auto ou non) entreprendre la création de richesse, et qu'on cesse de les emmerd.. avec de la paperasse et des contraintes a n'en plus finir !
Pas d'entrepreneurs = pas d'entreprises = pas d'employeurs = personne pour financer les fonctionnaires, les chômeurs, les retraités, ...
Après, un rapprochement entre statut d'artisan et auto-entrepreneurs, pourquoi pas, si c'est pour un allègement des contraintes...pour tous !
Réponse de le 26/04/2012 à 21:40 :
je vous rappelle que les personnes qui siègent dans nos assemblées ont tous été, ou sont encore avocats, notaires, fiscalistes; pourquoi voulez vous qu'ils s'interdisent de plumer les travailleurs qui ne comprennent plus rien à la fiscalité et aux lois de ce pays. Il y a même un nouveau métier depuis peu, ingénieur en fiscalité. N'est t'il pas incroyable d'avoir besoin d'un ingénieur pour faire des tableaux comptables?
a écrit le 26/04/2012 à 13:04 :
Laissons au privé la facilité de créer une entreprise par le biais de l'auto entrepeneur .Le système traditionnel étant trop contraignant rebutant trop de volontaires par les risques liés.Ceci a permis de sortir du chômage certains ,de donner confiance à d'autres. Les socialistes ont toujours été contre le privé le soupçonnant de malversation ,mais ce n'est que par eux que nous pourrons sortir de la crise
a écrit le 26/04/2012 à 12:21 :
Flambi est un cretin, attaquer le secteur prive est absurde c est l seul secteur qui genere de l argent. Il ferait mieux de reduire les privileges hallucinant de ses coains fonctionnaires.
Réponse de le 26/04/2012 à 12:44 :
Oui, un triple crétin, il est lui même fonctionnaire et c'est malheureusement eux qui gèrent ce pays depuis 50 ans!
Tout ce qui est privé est suspect et ils font le maximum pour le détruire, pauvre France, on ne s'en sortira jamais avec ces privilégiés!
Réponse de le 26/04/2012 à 13:33 :
Mon cher Hector, vous pensez que l'étatiste Sarkozy, le recordman de la dette et du prélèvement obligatoire, le président aux 25 taxes, le chantre de l'impôt ''formation des chômeurs '', le complice de la CGT EDF et des régimes spéciaux, est quoi ? sinon un socialiste honteux ? ?
Abstention le 6 mai !
Réponse de le 26/04/2012 à 13:35 :
Ce que les bienpensants de gauche n ont jamais compris , surtout lorsque leur formation est de type fonctionnaire comme FH , est qu un investissement = 1 emploi.
Réponse de le 26/04/2012 à 14:52 :
HOLLANDE ADORE LES FONCTIONNAIRES COMME LA GRECE.
Réponse de le 26/04/2012 à 16:20 :
Mais est-ce qu'un seul d'entre vous à lu l'article avant de commenter ? François hollande n'a en rien proposé de supprimer le statut d'entrepreneur mais de le faire converger sur celui d'artisan.
Réponse de le 26/04/2012 à 19:42 :
@mat : avez vous eu deja un statut d artisan? Moi oui :galère , paperasserie..Un auto entrepreneur qui gagnera de l argent prendra arès qq années un statut d artisan et je répète toute initiative en france , pays qui se désindustrialise, est bonne a prendre.
Réponse de le 27/04/2012 à 6:22 :
je voudrais rajouter que sarko a réussi a augmenter les charges sociales des AE début 2011:cottisation pour la formation pro des commerçants.il n'a pas pu s'empecher de faire a cadeau aux instituts de formation bidons sur le dos des "vrais" travailleurs.sans oublier la taxe pro remplacée par une cfe souvent plus importante pour les très petits et moins importante pour les gros.sarko allège le cout du travail?quelle plaisanterie!
a écrit le 26/04/2012 à 12:06 :
Nous allons revenir dans une tradition bien française. Ce qui est logique pour le président de la normalité ! Au lieu de laisser les autoentreprneurs bénéficier de quelques menus avantages, Hollande les transformera en chômeurs assistés à 100 %.
Ce dont oublie de parler l'article, c'est aussi des contraintes de ce système : plafond du CA à 32000 euros (2 100 ? de salaire maxi par mois) et impossibilité de déduire les charges de l'assiette des charges sociales... ! Demandez aux artisans s'ils seraient d'accord pour calculer des charges sur leur chiffre d'affaire ? Fini la voiture de société utilisée à des fins personnelles, les restos et les divers achats perso sur le compte de la société !
Quand à l'idée de faire suivre les autoentrepreneurs pour les aider à développer leur boîte... c'est une blague ! Beaucoup de chômeurs qui développent une activité en autoentrepreneur ont justement cherché à s?émanciper du Pôle Emploi dont l'action s'avère bien souvent contreproductive, surtout dans le cadre de création d'activité. Je ne parle même pas des organismes consulaires dont le niveau de conseil est juste lamentable. Remarquez, cela donnera l'occasion de grossir encore un peu les rangs des fonctionnaires et assimilés. Quand tout le monde travaillera pour l'Etat, au moins, il n'y aura plus de chômage.
Réponse de le 06/05/2012 à 22:51 :
+100
32000 / an --> 2666 ? / mois - 23% (RSI + Impôts .. et oui on paye nos impôts d'avance en plus) --> 2053 ?
sur ce "salaire" on a droit à aucun avantage
certes 2053 ? de "salaire" par mois ça ferait rêver certains ... mais celà suppose qu'on est du travail tout le temps ... hors nous sommes comme toutes entreprises ... soumit à la loi de l'offre et de la demande ... nous générons nous même notre salaire ... ça n'est pas un fixe !!!
Quand on facture 200 ? pour un mois entier .. on est une menace économique ?!
Et sans compter tous les autres frais divers ... exemple pour pouvoir travailler je dois montrer "patte blanche" --> assurance RC Pro et décennale (ça me coûte plus de 3000 ? / an) soit 250 ? de moins par mois ... mon soit disant salaire de 2050 ? bascule à 1800 ? ... et là dessus s'ajoute les frais de déplacement, le renouvellement de l'outillage etc ... qu'on ne peut réduire de notre CA
Donc arrêtez tous de "cracher" sur le statue des AE sans savoir de quoi vous parlez !!
a écrit le 26/04/2012 à 12:04 :
vas y flamby demolit l'entrepreunariat
a écrit le 26/04/2012 à 12:04 :
Permettre aux jeunes et moins jeunes à devenir auto-entrepreneurs, cela doit être encouragé très sérieusement par des mesures fiscales qui ne soient pas confisca-toires. Il faut du temps pour faire murir une entreprise.
a écrit le 26/04/2012 à 11:36 :
ben voila ,flamby a tout compris!il faut s'attaquer au secteur privé osant encore se déclarer.tous les autres qui travaillent au noir en touchant des allocations ne seront pas inquiétés.le suicide collectif continue.vrais travailleurs:expatriez vous,ce pays n'est fait que pour quelques clientèles protégées qui vont devoir s'entre dévorer,le gateau diminuant chaque année
a écrit le 26/04/2012 à 11:30 :
A mon avis le statut d'auto entrepreneur ne doit pas bénéficier à des personnes qui ont déjà un emploi, qu'il soit agriculteur, fonctionnaire ou autre..
Réponse de le 26/04/2012 à 12:10 :
Votre réflexion est malheureusement très représentative de l'état d'esprit français. Franchement, qu'est ce que cela peux bien vous faire que quelque travaille le soir et le week end pour arrondir ses fins de mois ? Surtout s'il cotise un peu plus pour remplir les caisses de la sécu et de la retraite ? .
Réponse de le 26/04/2012 à 12:53 :
Tout à fait d'accord avec halley, on ne respecte même plus la liberté d'entreprendre dans ce pays !
Réponse de le 26/04/2012 à 13:37 :
@doublon C'est bien un propos de gauchiste ca: alors une personne qui veut travailler plus pour gagner plus n'a pas le droit ? Vive les libertés !
Réponse de le 27/04/2012 à 6:03 :
Non doublon a raison, pourquoi certains veulent toujours ruser, escroquer, avoir le beurre et l'argent du beurre, c'est à cause de ce genre de mentalité que les choses vont pas. Dans la vie on fait des choix c'est comme ça, on fait pas tout et son contraire quand on a une colonne vertébrale, on est salarié ou on est auto-entrepreneur on choisit.
Réponse de le 29/04/2012 à 15:37 :
pilepoil
non je suis pas d'OK , en france on aime bien mettre les gens dans des cases
si on veut tout faire ou est le pb, personnellemment je suis AE et salarié
j'aime ca car s'amuse et ca me fait un peu vivre ma femme et fille en plus de nos salaires. j'espère que bientot je gagnerai plus en tant qu'AE que salarié
l'AE a l'avantage on depend pas de responsables chiants
a écrit le 26/04/2012 à 11:25 :
Hollande va tuer le peu de croissance que l'on avait encore. Avec son alourdissement massif des taxes et charges sur les entreprises, on va voir le chômage encore grimpé et le pouvoir d'achat des salariés avec la fin des heures sup exonérées va aussi en prendre un coup.
Dépenser il sait faire, aider les entrepreneurs, il ne connaît pas !
Réponse de le 26/04/2012 à 12:00 :
Les heures sup défiscalisées sont une aberration manifeste; elles coûtent plusieurs milliards à l'état et n'améliorent nullement l'emploi bien au contraire.
Réponse de le 26/04/2012 à 12:02 :
@laurent Vous avez le droit de penser que Hollande va tuer la croissance mais ce n'est pas en réformant le statut AE qu'il le fera. Quelque soit le vainqueur le statut va devoir e^tre revu. Si l'idée de départ est bonne l'absence de contrôle fait que ce statut dérive pour certains vers un "black" légalisé puisque l'autoentrepreneur déclare lui même ses recettets sans aucun contrôle pour d'autre vers un salariat déguisé. Ce qui devait être au départ une possibilité de revenu complémentaire est devenu de fait un outil qui peut déstabiliser les entreprises classiques existantes et tout le système social: droit du travail et sécurité sociale.
Réponse de le 26/04/2012 à 13:11 :
@gerardc27 : j'ai pu bénéficier des heuress supplémentaires défiscalisées et je peux vous dire que cela était bien appréciable avec un petit salaire.
Réponse de le 26/04/2012 à 16:12 :
rien lu de plus stupide.un AE ou un artisan ont autant de chances d'etre controlés.un artisan est aussi libre que l'AE de déclarer ce qu'il veut.les controles sont fonction de ce que les agents éspèrent toucher en prime de redressement,donc ils s'attaquent aux plus nantis.enfin flamby ferait mieux de s'attaquer a ces nids de corruption que sont les chambres de métiers,de commerce ou d'agriculture au lieu de leur donner gain de cause
Réponse de le 26/04/2012 à 16:22 :
Que vous en ayez bénéficié, on en est heureux mais ce n'est tout de même pas une raison pour maintenir une mesure qui coûte des milliards à la France sans profits pour la collectivité.
Réponse de le 26/04/2012 à 21:49 :
autoentrepreneur, ou artisan, le mal n'est pas là. Allez faire un tour sur les chantiers, vous allez avoir des surprises, ni d'autoentrepreneurs, ni d'artisan, mais des ouvriers venant des 4 coins d'Europe, travaillant 7 jours sur 7 pour un salaire deux fois superieur à leur salaire local, mais malheureusement 2 fois inférieur au tarif national. Ils cumulent leurs heures, et rentrent chez eux une fois le travail terminé. Les grands groupes du btp se frottent les mains, ils font baisser par deux le coup de la construction, mais vendent au prix fort. Si vous voulez que les autoentrepreneurs et les artisans vivent de leur travail, interdisez la soustraitance.
Réponse de le 07/07/2012 à 13:48 :
Que Monsieur Hollande augmente les charges de l'auto-entrepreneur soit mais à ce moment là qu'il augmente aussi le plafonnement maximal, nous voulons bien payer plus si nous avons la possibilité de gagner plus car rappelons que les auto sont taxés sur leur chiffre d'affaire quelque soit le montant de leurs dépenses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :