Jérôme Cahuzac : de la chirurgie esthétique à la fiscalité

 |   |  245  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Jérôme Cahuzac a fini par démissionner de son poste de ministre du budget, après l'annonce d'une ouverture d'information judiciaire dans l'affaire de son supposé compte bancaire en Suisse. Médecin de formation, l'ancien conseiller de Claude Evin pour les questions de santé s'était passionné pour les questions fiscales depuis son entrée au palais Bourbon, en 1997. Il avait largement contribué à l'élaboration du programme fiscal de François Hollande. Sauf la taxation à 75% des plus riches...

Rien dans la formation de Jérôme Cahuzac ne le prédestinait à occuper le poste de ministre du Budget : c'est un médecin, spécialiste de chirurgie esthétique, quis'était installé à Bercy au printemps 2012.... Cela n'empêche pas cet élu du Lot et Garonne de connaître les sujets fiscaux, qui le passionnent depuis plusieurs années. Il suffit, pour s'en convaincre, de l'avoir vu, le 26 janvier 2012, jour de la présentation du programme de François Hollande, égrener avec fougue les mesures fiscales visant à trouver 29 milliards d'euros de recettes nouvelles, après une nuit sans sommeil, alors que son voisin Michel Sapin ne pouvait réprimer un bâillement.
Elu président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale en février 2010, en remplacement d'un autre socialiste, Didier Migaud, parti diriger la Cour des comptes, Jérôme Cahuzac avait dès sa prise de fonction, montré à quel point il ne serait pas consensuel, critiquant vertement les pratiques de Bercy.

La taxation à 75%
Logiquement, Jérôme Cahuzac, qui a eu 60 ans l'an dernier, s'est d'abord penché sur les questions de santé, contribuant notamment à la conception de la loi Evin (encadrant la publicité pour l'alcool), en tant que conseiller du ministre du même nom. En 1995, il élabore le programme santé du candidat Jospin à l'élection présidentielle. C'est quand il devient député de Lot et Garonne, en 1997, que Jérôme Cahuzac commence à s'intéresser aux questions budgétaires.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2013 à 11:46 :
Au delà du scandale ... mettre un médecin à s'occuper de la finance ...autant demander à un plombier d?être architecte !
a écrit le 20/03/2013 à 10:59 :
et ouais, c'est pas la même tambouille !!
a écrit le 20/03/2013 à 9:53 :
Mais pourquoi accabler ce ministre qui s'est sacrifié en gagnant 3 ou 4 fois moins qu'avec sa clinique de chirurgie esthétique pour faire du racket fiscal . Humour bien sur et avec sa spécialité capillaire il a un sacré toupet ....
a écrit le 20/03/2013 à 9:13 :
Il faudra bien un jour clarifier et karchériser les relations entres potentats politiques ... l'industrie de la pharmacie ... médica menteuse ... les laboratoires ... et Oseo Anvar au milieu ... de tout ça.
Réponse de le 20/03/2013 à 11:03 :
les grosses industries , labos etc, que des fripouilles qui préfèrent laisser bidouiller les médocs en Chine, Inde etc ( pénurie de médocs pour certains , ce qui est plus que dandereux), aucun contrôle dans ces pays (génériques, entre autre !!), parce qu'ils n'en tirent pas assez de fric!! les hommes sont pourris !
a écrit le 20/03/2013 à 9:10 :
A mon avis, il n ' a pas fini de se faire des cheveux!
Réponse de le 20/03/2013 à 10:01 :
De la chirurgie Esthétique à la fiscalité il n'y a qu'un cheveu.
a écrit le 20/03/2013 à 8:55 :
il a la main dans le pot ! si si ( il le dit lui même dans un enregistrement ) et ses copains ( droite/gauche ) disent qu'il est présumé innocent ( faut s'organiser autour pour maquiller tout çà ! ) tant qu'un juge n'aura pas abaissé le drapeau de la fin de course ... folle ! depardieu avait raison ( qui êtes vous pour me juger ! ) de se casser au final .........
Réponse de le 20/03/2013 à 11:07 :
oui, GD avait les moyens de s'en aller, il l'a fait, ila raison entièrement! nous aurions fait de même si nous l'avions pu, non sans difficulté parce que l'on est attaché à son Pays, mais il ne correspond plus à nos attentes, de plus les politiques sont exécrables et nous bouffent petit à petit, ce n'est plus tenable ...
a écrit le 19/03/2013 à 22:49 :
Mdr !! L'ensemble du gouvernement lui avait signifié son "soutien total" il y a quelques semaines. Bande d'incompétents, ou bande de margoulins ? A vous de choisir !
a écrit le 19/03/2013 à 20:11 :
le roi de la perruque hé hé . et son conseil est le même que sarko cécilia et d'autres . nous voyons combien la politique est nauséabonde , imprégnée par le mensonge , la corruption , les vices ( pour eux ) et les touts de vis ( pour nous autres ) . et si faisions la grève des taxes et impôts .
a écrit le 19/03/2013 à 20:02 :
Tout d'abord comment un chirurgien peut-il devenir ministre du budget!!!?
Sur quelles compétences?
Ensuite, il devra avouer qu'il a menti à toute la France et défendu avec force son mensonge.
Enfin, il va falloir lui présenter l'addition. Il paraît que le budget de la nation à besoin de trésorerie.
Réponse de le 20/03/2013 à 11:09 :
ils mentent TOUS comme, non des perruquiers", mais comme des arracheurs de dents, et ça c'est impardonnable! aucune, mais aucune crédibilité dans ces polichinelles de politicards !!
a écrit le 19/03/2013 à 19:55 :
Si ma mémoire est bonne, et elle est excellente, AUCUN ministre sous sarko n'a démissionné malgré des affaires beaucoup plus graves. Même sarko, d'ailleurs... Mais bon, les politiques, nous savons toute la "confiance" que nous pouvons leur "accorder"...
Réponse de le 20/03/2013 à 9:43 :
Tu as la mémoire courte alors, car Woertz, ministre du travail avait bien été obligé de démissionner de la même manière pour un délit non prouvé et bien moins grave que l'affaire Cahuzac.
S'il s'avère que ce compte en Suisse a bien existé, ça sera l'une des plus graves affaires en matière de fraude.
a écrit le 19/03/2013 à 19:52 :
Liberté de la presse en France ?! Mais Allo quoi... Ça fait deux mois qu'on vous le dit en suisse ! #cahuz
a écrit le 19/03/2013 à 19:51 :
Les menteurs sont débusqués; honte à vous d'avoir menti au peuple que vous avez tondu et volé
a écrit le 19/03/2013 à 19:46 :
un enterrement de 1ere classe!
a écrit le 19/03/2013 à 19:42 :
Quel dommage, un homme d'un tel talent...Que n'est il remplacé par Pierre-Alain MUET qui a la même compétence, mais un peu moins médiatique, il est vrai.
Réponse de le 19/03/2013 à 20:00 :
Pardon? Un donneur de leçon qui vit dans un 320m2 à Paris et qui ades montres suisses à plusieurs milliers d'euros.
J
a écrit le 19/03/2013 à 19:30 :
Premier vrai Geste de Hollande depuis le début de son quinquennat!
En tout cas on est loin de la république irréprochable!
a écrit le 19/03/2013 à 19:29 :
bon débarras , il va pouvoir de remettre à la collection de montres à plusieurs K? , ah sacré socialos va !!!
Réponse de le 20/03/2013 à 11:12 :
ces socialos ont tous un patrimoine fabuleux..alors, ne se mettre ne serait ce qu'une seconde à la place d'un Français d'en bas.....savent pas faire !!!!
a écrit le 10/01/2013 à 20:02 :
J'aimerai bien voir les diplômes de M. Cahuzac. Il n'est pas chirurgien que ce soit chirurgien esthétique qu'autre chose. Qui lui permet cette usurpation ?
Réponse de le 25/01/2013 à 10:07 :
Le docteur Jerome Cahuzac est ancien interne des hopitaux de Paris, et a été chef de clinique en chirurgie thoracique à Paris.
Essayez de ne pas dire n'importe quoi
Réponse de le 19/03/2013 à 19:47 :
Comment passe-t-on de la chirurgie thoracique à la chirurgie esthétique ? Le vrai motif n'est-il pas la "rentabilité" ?
Réponse de le 19/03/2013 à 19:59 :
Quelle évolution de carrière passer de la chirurgie aux opérations ...comptables.
Réponse de le 20/03/2013 à 6:38 :
Chacun sait que la chirurgie esthétique ravale les nantis et les nanties quand leurs maris part en voyage d'affaires... chacun sait aussi que nombre de chirurgiens et pontes du secteur médical sont de parfaits businessmen; possession de lits en clinique, grosses parts dans les maisons de retraite, capital immobilier... défiscalisation, investissements dans les Antilles. Bons médecins malgré tout, espérons le! de nos jours, fini le médecin littéraire, épris de culture, éduqué; des chiffres, voilà ce qui compte. Le coût. Jusqu'au jour où l'ambition fait place à la malversation????
a écrit le 10/06/2012 à 20:59 :
Et la TVA sur les actes esthétiques? Dilemme...
a écrit le 05/06/2012 à 12:55 :
ex chirurgien esthétique il est habitué a faire la lèche a ceux qui ont de l'agent a foutre en l'air c'est pour ça qu'il va taxer les gens( dont beaucoup de jeunes)qui travaillent a l'étranger qui ne coûtent rien a l'état (paiement de la CFE plein pot mutuelle plein pot ) qui assume le paiement de leur couverture sociale qui bosse entre 8 et 10 heures par jours tout ça pour récupérer des voix du cotes des fainéants et assistés a quand une taxe d'entrée voir un impôt sur les double nationnalité
a écrit le 18/05/2012 à 17:07 :
ça va être une boucherie.
a écrit le 17/05/2012 à 19:46 :
Taxer à 75% ou à la tranche 75% d'IRPP sont deux choses différentes. Quel est le projet?
On taxe le tabac, l'alcool ou autres au prétexte de la santé public, mais sans reverser à la sécu contrairement à ce qui avait été annoncé. La droite à continué.
a écrit le 17/05/2012 à 15:22 :
Je suis étonnée des commentaires affligeants des lecteurs ! laissons cet homme faire ses preuves ! sûr on ne peut pas plaire à tout le monde ? je ne crois pas qu'il sabra dans la dépense publique : fo dire que Sarko ne s'en était pas gêné en 2007 faisant des cados fiscaux "qui n'ont rien dit" et qui "gueulent maintenant" .....
a écrit le 17/05/2012 à 8:16 :
Il va pouvoir utiliser ses outils chirurgicaux pour sabrer dans la dépense publique, c est un travail de fonds mais pas de la chirurgie esthétique que nous lui demandons de pratiquer, bon courage monsieur le chirurgien
a écrit le 17/05/2012 à 7:41 :
On verra ce qu'il vaut mais coté déontologie fiscale je m'interroge car j'ai lu qu'il avait employé un salarié à domicile sans papier en 2007 et jugé coupable de travail clandestin mais dispensé de peine et d?inscription au casier judiciaire.
Dur pour une personne nommée au budget dans ce cas de montrer une image exemplaires aux agents du fiscs en charge de lutter notamment contre le travail illicite et la fraude. Eux qui auraient perdu leur emploi s'ils avaient été dans la même situation. Mais faute avouée est à moitié pardonnée....mais quand même!
a écrit le 17/05/2012 à 6:48 :
Tout est dit dans le titre de l article.....ou comment faire d un hoby une formation acceleree pour devenir ministre...on nage en plein delire!
Réponse de le 17/05/2012 à 11:05 :
Ne vous plaigniez pas, pour une fois que quelqu'un qui vient de la société civile et qui n'est pas un politicien pur souche arrive c'est une bonne chose, certes ce n'est pas un ouvrier mais au moins il a fait autre chose que de la politique ce qui je pense est une ouverture d'esprit contrairement a des politiciens qui n'ont jamais rien fais d'autre de leur vie que de baigner entre eux...
Réponse de le 17/05/2012 à 12:18 :
Voilà quelqun qui a de la chance : se trouver au bon moment ,là ou il y a une place à prendre ...Chut ! on n'a rien dit ...
Réponse de le 17/05/2012 à 20:25 :
la politique c'est aussi ca: etre au bon endroit au bon moment!
Réponse de le 19/03/2013 à 19:45 :
Ouais, il y a juste flanby-manchot : il était pas au bon endroit, et pas au bon moment, et c'est lui qu'on a eu ! Misère
Réponse de le 04/04/2013 à 13:25 :
moi aussi je comprends pas comment un chirurgien a les COMPETENCES pour gérer un budget d un état
Réponse de le 23/05/2013 à 23:00 :
si vraiment il veut faire un don je veut bien lui donné mon numero de compte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :