Marisol Touraine à la tête d'un grand ministère des Affaires sociales

 |   |  391  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Marisol Touraine arrive au ministère des Affaires sociales et de la santé. Spécialiste de ces questions au sein du parti socialiste, elle va devoir gérer dans un premier temps l'épineuse question de la "réforme de la réforme" des retraites.

Enfin ! Depuis plusieurs jours, Marisol Touraine rongeait son frein, pressentant qu?elle pourrait entrer au gouvernement mais elle n?était pas non plus totalement certaine. Déjà, en 1997, son nom avait circulé pour être membre de l?équipe Jospin. Il faut dire que Marisol Touraine, 53 ans (elle est la fille du sociologue Alain Touraine), ne manque pas d?atouts. Normalienne et agrégée de sciences économiques, elle s?est imposée comme une grand spécialiste des questions sociales, de santé notamment. Elle est d?ailleurs la secrétaire nationale du PS à la Solidarité et à la protection sociale. Durant la campagne électorale ? plutôt pro DSK, elle a rallié tôt François Hollande - c?est tout naturellement qu?elle a dirigé le pôle "Social, Santé Handicap, Personnes âgées" du candidat socialiste. Au niveau local, Marisol Touraine est députée dans la 3e circonscription d?Indre-et-Loire. Au ministère des Affaires sociales, ce sont des dossiers lourds qui l'attendent.

La retraite, premier des dossiers

La retraite, en premier lieu, avec l?annonce par le candidat Hollande qu?il y aurait une "réforme de la réforme" de 2010. Dans un premier temps, déjà, Marisol Touraine va devoir gérer avec le Premier ministre la rédaction du décret rabaissant à 60 ans l?âge de la retraite pour les salariés ayant commencé à travailler à 18 ans et ayant cotisé 41 annuités. Il va falloir trancher entre "trimestres cotisés" et "trimestres validés" sujet qui fait débat avec les syndicats qui aimeraient la deuxième définition, la plus large. A moyen terme, la ministre devra aussi gérer une modification plus globale du texte de 2010. Rendez-vous a été donné aux partenaires sociaux pour la fin 2012. Marisol Touraine va devoir aussi s?atteler à la maitrise des dépenses de santé. On sait François Hollande favorable à une "nouvelle rationalisation", via, par exemple, une nouvelle modification dans le parcours de soins. Pour parvenir, à revoir à la baisse l?objectif national des dépenses de santé (Ondam). Bien entendu, la ministre va aussi trouver sur son bureau la question de la dépendance, mise de côté durant la campagne, mais qui va ressurgir avec le vieillissement de la population. Marisol Touraine sera épaulée par trois ministres délégués (famille, handicapés et personnes âgées).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2012 à 23:01 :
@ dette, vous nous faites quoi en parlant de guerre mondiale et du sang que les français ont versé pour libéré leur pays, vous nous faites un c.c. nerveux faites attention vous allez faire une crise cardiaque, moi ce que j'en dis c'est pour vôtre bien malgré qu'on ne se connaisse pas.
a écrit le 18/05/2012 à 0:17 :
ce qui semble incroyable tout de même!!! j'ai commencé a travaillé depuis l'age de 18 ans à ce jour sans aucunes années de chomage j'ai 55 ans lorsque je partirai à 60 ans j'aurai cotisé 42 ans !! une fois de plus j'accumule la double peine dans la durée et dans l'age de départ si les décrets sont promulgués c'est injuste ?,
Réponse de le 18/05/2012 à 9:23 :
C'est vraiment trop injuste.
a écrit le 17/05/2012 à 19:35 :
jean-jean a écrit le 28/03/2011 à 13:29
CE QUE JE NE COMPRENDS PAS?. ET CE QUE JE COMPRENDS Je ne comprends pas comment peut-on faire le pari que nous travaillerons jusqu'à 67 ans, quand rien ne permet de savoir si nous serons alors en activité, ou au chômage depuis plusieurs années. J'ai le sentiment que les indemnités de chômage feront office de retraites, mais qui remplira les caisses de l'UNEDIC? Je ne comprends pas comment on ose nous dire qu'il faut faire une réforme juste et exclure les régimes spéciaux des mesures générales et surtout les régimes si généreux des députés, sénateurs, ministres, président et autres hauts fonctionnaires qui souvent, additionnent indemnités et salaires en cumulant les fonctions au long de leur carrière. Ils n'auront pas de problème de retraite!! Je ne comprends pas pourquoi s'accrocher à l'age de 62 ans, alors que laisser l'age légal à 60 ans ne doit pas changer grand chose: Bien peu de gens auront la possibilité de partir à 60 ans. Même à 62 ans, leur niveau de pension ne sera pas suffisant. Pratiquement, la grande majorité du privé devra travailler jusqu'à 67 ans Il y aurait peut-être même un intérêt à laisser partir ceux qui estimeront avoir des revenus complémentaires leur permettant de subvenir à leurs besoins: Ils libéreront un emploi. Je ne comprends pas pourquoi ne pas commencer par modifier notre système fiscal, et accepter de revoir l'imposition des bénéfices sur les grandes sociétés, car il est évident que les salaires ne pourront plus assurer seuls, le financement des retraites. Je ne comprends pas comment notre "élite" a pu imaginer une telle réforme sans que les sirènes d'alarme de chaque couloir de tous les ministères ne se soient mises à hurler!! Je ne comprends pas comment la CNAV L'AGIRC et l'ARRCO peuvent calculer leurs futures charges qui comprendront des régimes non provisionnés et particulièrement coûteux. J'aimerais une explication chiffrée: Personne ne parle du transfert de charges de la part des retraites des fonctionnaires, des régimes spéciaux sur ces caisses. La majorité des Français ne savent même pas comment on peut avoir une retraite payée par nos caisses sans y avoir cotisé. Je comprends que les gestionnaires de l'agirc-arrco n'osent fournir d'explication Je ne comprends pas que la presse ne parle pas des calculs du pouvoir réduisant ses dépenses en volant nos caisses maintenant en déficit. Je comprends que le trésor public puise dans ces caisses pour ne pas le faire dans la sienne: C'est nous qui allons payer!! Je comprends que "l'adossement" n'étant pas assez transparent, et, de plus, bien compliqué, personne ne souhaite aborder un sujet. Je comprends que pour équilibrer les retraites il faudra soit -augmenter les cotisations -diminuer les retraites -augmenter les prix, donc les taxes. Je ne comprends pas pourquoi on ne commence pas par la chasse au travail noir. Ce qui m'étonne? Le silence de la presse. Si je fais erreur, s'il vous plait, dites le moi?.Merci. J'ai peur de voir en juin ou juillet 2011, la rue devenir violente?
PLUS D'UN AN !!! un texte toujours valable à des nuances près. Je suis sûr que les  régimes spéciaux demeureront:C'est le prix que les salariés du privé doivent payer avec leurs cotisations et leurs impots pour pouvoir prendre le train le metro, avoir le gaz et l'électricité ! C'est quand même cher payer, la paix sociale!!Je me suis trompé pour la colère en 2011, Je n'avais pas vu que la réforme était si bien cachée aux yeux du privé!!J'ai voté Fr. Hollande, tout en sachant que les régimes spéciaux sont intouchables. Un document sérieux , mais non exhaustif :
www.senat.fr/rap/a09-727/a09-72727.html
Je vous souhaite de réussir.
Réponse de le 18/05/2012 à 8:15 :
La vérité pure, mais qui voulez-vous qui dénonce cette injustice, tous les politiques, les fonctionnaires y compris les régimes spéciaux, les syndicats, les médias mangent au système,etc
a écrit le 17/05/2012 à 14:35 :
si déjà elle pouvait remonter les pensions de réversion des personne âgées et limiter les loyers les concernant, cela serait bien,'ils sont de plus en plus vulnérables face à des escrocs en tout genre, pseudo plombier, électricien, démarcheurs, assurances,banquier. elle peut reformer en s'en prenant au surfacturation des services privé et abus de tout genre, il y a 30% à récupérer, médecin, laboratoire, transport, clinique,dentiste, spécialiste, fraude à l'ursaf,etc...
Ils ont augmentés les revenus par deux. ce n'est plus de la santé, mais du racket. les système de fraude deviennent de plus en plus intelligent. il faut taxer lourdement la cigarette, le sucre et la malbouffe présent partout, l'alcool générateur de maladie tel que le cancer, de diabète(maladie sournoise qui devrait bientôt exploser), l'alcoolisme.

Réponse de le 17/05/2012 à 21:55 :
mais qu'est-ce qui justifie les pensions de réversion ??? et les célibataires, ils fon t comment ????? Je vois pas pourquoi tous les gens qui se retrouvent seuls ne sont pas traités à la même enseigne ? pourquoi ceux qui ont eu la chance d'être mariés bénéficient-ils d'un régime de faveur. JE SUIS POUR LA SUPPRESSION DES PENSIONS DE REVERSION ET POUR L'AUGMENTATION DES PETITES RETRAITES;
Réponse de le 18/05/2012 à 9:22 :
STOP : D'accord avec vous. Beaucoup vivent maritalement sans être marié et n'ont donc pas droit à cette reversion. Il faut effectivement rétablir une équité avec les célibataires ou les non mariés et supprimer cette pension de reversion qui viendra alimenter les caisses de retraite pour le bien de tous.
a écrit le 17/05/2012 à 14:00 :
A t-on encore besoin de se rendre compte de l'inexistance d'une industrie française pour se demander comment la redresser ? La grande illusion, tout simplement...
a écrit le 17/05/2012 à 13:48 :
elle veut reformer la sante? le budget global ( hopitaux), c'est le gros morceau, mais ca personne ne veut y toucher sinon les syndicalistes sont dans la rue
a écrit le 17/05/2012 à 12:36 :
Cette dame si vindicative lors des débats de la présidentielle aura je l'espère l'objectivité et le courage de réformer toutes ces dépenses sociales qui sont un gouffre sans fond. Sachant bien sur que notre système fait l'objet d'une exploitation éhontée.
a écrit le 17/05/2012 à 9:34 :
Financer les retraites et le chomage par une taxe sur l'énergie règlerait tous les problèmes,mais cela est incompatible avec les principes adoptés par le nouveau gouvernement.Merci.
a écrit le 17/05/2012 à 7:54 :
et pour la retraite des polypensionnés qui cotisent pour payer la retraite des monopensionnés et qui se retrouvent dans la misère aprés avoir bossé aussi longtemps qu'eux §! Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de proratisation par rapport aux 25/42 ans, comment se fait-il que des années incomplètes soient comptées comme des années pleines faisant ainsi baisser la moyenne du salaire annuel moyen ???
cette très grave injustice existe depuis longtemps, et pourtant rien n'a été fait pour les régimes public / privén en dépit de la loi de 2003 . .
Seule la CFDT a pris la défense des polypensionnés . .SURPRENANT DE LA PART DU MONDE SYNDICAL !!!!
Réponse de le 17/05/2012 à 13:59 :
Parce que la base du monde syndical est constituée de fonctionnaires, tout le contraire des multiactifs à carrière erratique!
Réponse de le 17/05/2012 à 21:51 :
Tout à fait, la CGT ne songe qu'à défendre les retraites des agents d4EDF et de la SNCF, pour elle c'est pas des privilèges, ce sont des acquis sociiaux . Sous l'Ancien Régime , ce sont les nobles et le clergé qu'elle aurait défendus!!! Alors les polypensionnés, elle peut même pas imaginer que ça existe !!!!
a écrit le 17/05/2012 à 1:39 :
vais je retrouver ma cmu pour pouvoir me soigner .j ai 49 ans .handicapee adulte et on le fait payer une mutuelle 55 euro par mois pour un revenu mensuel de 745 euro de aah plus petite retraite et fsolidarite de 462 euro .j ai un apl de 330 euro ..j ai un enfant a charge scolarise et je ne peux plus refaire mon appareil dentaire et mes radios .. en payant toutes mes charges ..je n ai que 300 euro pour vivre a trois .. je ne peux pas avancer soins generalistes chirurgie et j espere retrouver ma cmu ..je vous remercie ..mdm cimmino
Réponse de le 17/05/2012 à 11:21 :
Vous comptez donc sur les contribuables pour vous financer un peu plus au travers d'aides sociales ?
Réponse de le 17/05/2012 à 22:13 :
exactement comme les plus riches attendaient leur bouclier fiscal, leurs retraites chapeau, leurs SCELLIER , leur défiscalisation pour investissements dans les DOM, pour leurs bonniches, pour leur déficit foncier , les grandes écoles superfinancées par L'etat ......
On se demande bien qui est réellement assisté dans ce pays !!!!!
de plus , c'est aussi grâce à l'APL que les propriétaires fonciers bailleurs gagnent du fric !!!
Réponse de le 18/05/2012 à 9:15 :
Si je compte bien, vous bénéficiez de 1537 euros + allocation scolaire que vous n'indiquez pas et probablement d'autres aides que vous n'indiquez pas. Perso, je travaille et je gagne à peine 1350 euros par mois et j'ai 2 enfants à charge. Ne vous plaignez pas.
a écrit le 16/05/2012 à 22:34 :
et pour notre santé on prévoit quoi ?
Réponse de le 17/05/2012 à 11:10 :
On fait quoi ? Il faudrait déjà arrêter que les français considèrent la pharmacie comme un supermarché et la visite chez le docteur comme une séance de Ciné. Les français n'ont jamais été raisonnables. Aucun peuple ne l'aurait d'ailleurs jamais été avec toutes les facilités déconcertantes d'accès "gratuit" aux soins. Il faut donc réaffecter les dépenses vers ceux qui en ont besoin. Et sanctionner sévèrement tous ceux qui encombrent les urgences et les salles des généralistes pour un oui ou un non et qui passent leur temps à se plaindre et qui commencent chacun de leur repas par absorber une dizaine de gélulles payées par la colectivité pour se rassurer.
Réponse de le 17/05/2012 à 14:01 :
Bravo! Sus à la bobologie et aux médecins tiroir-caisse complices de l'exploitation du système!
Réponse de le 17/05/2012 à 16:48 :
En France on a à la fois une médecine qui est libérale, et l'assurance maladie qui est généreuse. Ce système occupe "un espace fini", avec des limites. Soit les français désirent conserver ce système (un des meilleurs) et celà a un coût, soit il va falloir rogner sur pas mal de chose : remboursement, ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :