Dépenses publiques : le changement dans la continuité

 |   |  752  mots
Jean-Marc Ayrault devra assumer la baisse du nombre de fonctionnaires, hors ministères prioritaires Copyright Reuters
Jean-Marc Ayrault devra assumer la baisse du nombre de fonctionnaires, hors ministères prioritaires Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Education, Intérieur, et Justice mis à part, François Hollande diminuera le nombre de fonctionnaires afin de stabiliser globalement les effectifs de l'Etat. Pour ces ministères non prioritaires, deux fonctionnaires sur trois partant en retraite ne seront pas remplacés. Comme sous Sarkozy. Par ailleurs, les dépenses d'intervention seront diminuées, afin de ralentir la progression des dépenses publiques

François Hollande aurait-il un plan secret pour les finances publiques ? Si c'est le cas, comme le suggère le Figaro, les informations dévoilées à ce stade sont malgré tout en parfaite cohérence avec les promesses électorales du candidat socialiste. Une fois passés les effets de manche de l'avant 6 mai, il apparaît simplement que la mise en ?uvre pourrait être plus complexe que prévu.
Pendant toute la campagne, donc, le futur successeur de Nicolas Sarkozy a répété sa volonté d'augmenter le nombre de fonctionnaires au sein de l'Education nationale (+12.000 par an), du ministère de l'Intérieur, et de la Justice. Trois ministères déclarés prioritaires, dont les deux premiers sont les plus gros employeurs au sein de l'Etat (la Défense est quasiment à égalité avec l'Intérieur). L'Etat -stricto sensu c'est à dire hors fonctions publiques hospitalière et territoriale - emploie 1,92 million de fonctionnaires, dont 953.000 à l'Education nationale, 280.500 au ministère de l'Intérieur (depuis que police et gendarmerie ont été fusionnées) et 77.000 à la Justice. Autrement dit, ces ministères prioritaires, dans lesquels les effectifs augmenteront, représentent à eux seuls 68% du total des fonctionnaires de l'Etat.

Deux départs en retraite sur trois non remplacés dans les ministères non prioritaires
Pendant toute la campagne, François Hollande a aussi affirmé que le nombre global de fonctionnaires employés par l'Etat devrait rester stable. Pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre que si des ministères importants voient leurs effectifs augmenter dans le cadre d'une stabilité globale, les autres vont devoir réduire sérieusement la voilure. Bien sûr, le candidat Hollande ne s'est jamais appesanti sur le sujet...l'avant présidentielle n'était pas propice à des précisions sur les départements ministériels soumis à une gestion rigoureuse de leurs effectifs.
Selon un document interne au gouvernement dont Le Figaro a publié la teneur ce jeudi matin, les ministères non prioritaires devraient donc être contraints de ne pas remplacer jusqu'à deux tiers des départs en retraite. Sous Nicolas Sarkozy, la règle générale était celle du un sur deux (un départ sur deux non remplacé). Mais certains ministères devaient déjà aller au-delà. Ainsi, le projet de loi de finances pour 2012 prévoyait de ne pas remplacer 60% des fonctionnaires du ministère de l'Ecologie partant en retraite. Ce taux était de 64% pour Bercy, et 73% des fonctionnaires du ministère de l'agriculture... il grimpait à 79% de non remplacement pour la Défense !

Une situation sans grand changement, hors priorités
Sous Sarkozy, l'objectif global était de supprimer 30.000 postes de fonctionnaires par an, alors que c'est la stabilité qui prévaudra dans le plan Hollande. Les ministères autres que ceux jugés aujourd'hui prioritaires perdaient, sous le gouvernement précédent, 13.300 postes par an (c'est le cas pour 2012). Grosso modo, les nouvelles priorités gouvernementales représenteront, environ, 15.000 créations de postes. L'équation ne changera donc pas franchement par rapport aux années précédentes pour les départements ministériels non stratégiques qui perdraient donc, à l'avenir, près de 15.000 postes l'an.
Cela correspondrait à une baisse des effectifs de 2,5% par an, chiffre figurant justement dans le document interne au gouvernement. Un chiffre que Matignon dément, même s'il apparaît donc parfaitement cohérent, François Hollande ayant jugé, depuis le Brésil, ces données « invraisemblables ». Sur France Inter, ce matin, le ministre du Travail, Michel Sapin, semblait juger les grandes lignes crédibles, affirmant simplement que « les chiffres qui sont avancés là ne sont pas forcément justes point par point ».

Dépenses d'intervention en baisse
Michel Sapin a en outre toutefois confirmé un objectif de réduction des dépenses de fonctionnement (achat de fournitures, flottes de voitures, abonnements téléphoniques, etc.). Ce sont des "dépenses sur lesquelles on peut aujourd'hui rogner sans pour autant mettre en cause le service public", a-t-il déclaré.
Selon Le Figaro, l'exécutif travaillerait sur une nette réduction des dépenses de fonctionnement (10% en 2013, 3% en 2014, 3% en 2015). Les dépenses d'intervention de l'Etat baisseraient de 40% au cours des trois prochaines années (hors les trois ministères "prioritaires"). L'objectif est simplement, comme annoncé pendant la campagne, de ramener à 1,1% l'an le rythme global de progression annuelle des dépenses publiques. Compte tenu de la dérive des dépenses sociales (retraite, santé), l'Etat doit comprimer ses crédits. D'autant plus qu'il ne diminue plus le nombre de ses agents.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2012 à 15:43 :
C est bon tout est en place pour entrer dans le mur!
La prochaine crise sera la France?
a écrit le 26/06/2012 à 13:43 :
la structure des dépense de l'état, c'est pas compliqué du tout : 1/3 pour les fonctionnaires (salaires retraites primes, régimes spéciaux etc), 1/3 pour le remboursement de la dette et 1/3 pour ............... tout le reste. Pas dur de voir ou il faut faire des économies ....
a écrit le 23/06/2012 à 19:26 :
Bonjour, il est sur que l?éducation national doit avoir des effectifs supérieure car avec moins de 120 jours de travail par an, moins de 25 heures par semaine, il faut des personnel pour faire le travail? Vivement le changement car la France sera bientôt au fond du précipice et bon dernier des pays Européenne.
a écrit le 22/06/2012 à 23:17 :
En attendant, on a 38 ministres au lieu de 22, même payés moins cher, ceux-ci coûtent globalement plus cher.
a écrit le 22/06/2012 à 22:31 :
tout le cynisme de faise des bois, il n'a rien promis, rien proposé sur le fond, n'a pas été embétté par les journalkistes sur ces questions, et donc maintenant il va appliquer la vraie politique de gauche : on distribue l'argent qu'on n'a pas et on taxe à tour de bras ceux qui produisent la création de richesse, on tue la poule aux oeufs d'or !! parce que hors de question de toucher à un centime d'euros de la dépense publique alors que les gains sont absolument énormes et pourraient financer l'aides aux pme pour développer la croissance. Mais pas touche à la vache sacrée de la fonction publique, l'électorat au chaud !!ce n'est pas de la politique, c'est travailler pour son clan au détriment des travailleurs;
dramatique et rien à voir avec une gestion publique indispensable comme l'ont fait quantité de pays courageux et qui progressent (finlande....)
il faut délocaliser le système polticien et mettre de vrais gestionnaires pros, sinon c'est la fin.
a écrit le 22/06/2012 à 17:33 :
Ce qu'il y a d'interressant c'est que cette "majorité" n'a été élue que par 25% des français et qu'elle va pouvoir faire ce qu'elle veut
Réponse de le 24/06/2012 à 8:15 :
comme la précédente
a écrit le 22/06/2012 à 17:11 :
Le problème c'est que certains ont droit à la sécurité et les autres n'en ont aucune, en particulier des millions de chômeurs et de travailleurs à mi-temps, on compte nombre d'exclus et parmi ceux-ci le tiers de ceux qui ont fait un master... alors qu'est-ce qui est juste et qu'est-ce qui ne l'est pas.
a écrit le 22/06/2012 à 16:54 :
L'objectif a été atteint. Virer SARKOSY, n'empêche que le gouvernement continu de faire comme lui, sinon pire Comme quoi, c'était bien l'homme qu'il fallait abattre et pour des raisons autres que politiques que je m'abstiens de dénoncer, car je serais censuré!!!
Réponse de le 22/06/2012 à 17:27 :
y'a jamais eu de conspiration contre sarko,le gars était archi nul.maintenant qu'est ce que flamby peut faire de pire?.sarko a déja ruiné le pays,flamby ne pourra donc le ruiner.le chomage explose:flamby ne pourra faire mieux.la croissance s'effondre:flamby ne pourra la faire s'effondrer plus vite
Réponse de le 22/06/2012 à 17:49 :
La réponse est dans la rue, en septembre.
a écrit le 22/06/2012 à 13:50 :
Les élections passées il fallait que cela change aussi je trouve que pour changer on change d un cheval borgne pour un cheval aveugle aussi si c'est le changement je parie que l on va avoir de grosses surprises et que cela va etre très apprécié prar les syndicats et je vois encore la CGT dire ne voter pas pour SARKOZY car il continurat a faire la meme politique.Et maintenant qui vont etre cocus ce sont les électeurs.
a écrit le 22/06/2012 à 13:22 :
La droite a essayé, la gauche a essayé. Avec le même programme, ils n'y arriveront pas. Aucun courage, aucune imagination.
Alors, l'extrême gauche n'existant plus, quel choix restera-t-il aux français ?
Réponse de le 22/06/2012 à 17:51 :
Eh oui, les gens n'ont pas compris. Un coup à droite, un coup à gauche depuis plus de 40 ans. Pourtant, il existait d'autre prétendant.
Réponse de le 24/06/2012 à 8:18 :
bof, s'il y en avait eu pour proposer la réduction immédiate du nombre de députés, d'élus, de niveaux administratifs dans les régions, départements et communes, on l'aurait su !
Ils sont les grands dépensiers et pas les petits fonctionnaires.
a écrit le 22/06/2012 à 12:15 :
Le budget de l'état représente 56% du PIB. Amis gestionnaires faites vos comptes. Aucune Ideologie fut elle marxiste ne peut résister à ce fait. Seule une baisse drastique des dépenses publiques est envisageable. Les moyens d'y arriver sont nombreux et le point n'est plus de savoir lequel actionner: il faut tous les mettre en œuvre. Ne perdons plus de temps AGISSONS!
Réponse de le 22/06/2012 à 15:08 :
Reçu 5/5....et 200% d'accord !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 17:56 :
Oui, n'entretenons plus plus routes ; un hôpital par région, supprimons la police et créons des milices de quartiers bénévoles ; une mairie par département ; toutes les procédures administratives par Internet uniquement ; plus de direction départementale des sports et de la jeunesse etc... Vous avez trouvez la solution JohnleRouge...
Réponse de le 22/06/2012 à 18:45 :
Bien vu Bidochon. Supprimons les subventions aux associations par la même occasion car c'est également de l'argent publique.
Réponse de le 26/11/2012 à 22:02 :
Supprimons aussi l'armée qui ne fait rien en temps de paix et supprimons les juges et policiers. Faisons comme au bon vieux temps du far west.
a écrit le 22/06/2012 à 12:08 :
quelqu'un peut il me dire a quoi sert un ministre "délègué "a la justice,sachant qu'il y a déja un ministre de la justice?
Réponse de le 22/06/2012 à 13:19 :
La même chose qu'un ministre des français de l'étranger.
A cet égard, le dessin de Plantu, dans le Monde daté de vendredi, était excellent : "pas de suppression de poste dans les ministères".
Une fois encore, la plèbe va trinquer, pas les seigneurs.
Réponse de le 22/06/2012 à 13:36 :
@ dédé: la réponse est simple: il faut bien trouver une sinécure aux copains :-)
Réponse de le 22/06/2012 à 17:30 :
mais alors on pourrait peut etre nommer un secrétaire d'etat auprès du ministre délégué qui serait lui meme aux ordres du ministre:moi aussi je cherche un emploi fictif,marre d'essayer d'etre indépendant,moi aussi je veux des cheques vacances ,des tickets restaurant et les vacances scolaires comme a météo france
a écrit le 22/06/2012 à 11:26 :
38 ministres tous les copains sont placés mais combien cela va t'il couter, alors que Hollande avait dit lors de sa camapgne qu'il limiterait le nombre de ministres. Il nous a trompé une fois de plus.
Réponse de le 22/06/2012 à 13:19 :
Eh bien promesse tenue, il devait en mettre le double.
Réponse de le 22/06/2012 à 16:33 :
14 membres de plus et des dizaines de collaborateurs en prim Ce gouvernement coûterait 45 000 euros de plus d'après ce que j'ai lu....
a écrit le 22/06/2012 à 10:44 :
Après avoir dit n'importe quoi pour se faire élire et faire élire ses sbires, Hollande semble en venir à plus de réalisme économique et financier. On ne va pas s'en plaindre. Mais il faut constater que certains Français ont été leurrés par les propos socialistes. Nous avons un gouvernement "canada dry". Il aurait sans doute mieux valu avoir l'original. Sarkozy aurait été plus efficace.
Réponse de le 22/06/2012 à 10:47 :
Pas plus efficace, plus gesticulant votre Sarkozy : depuis qu'il est parti, les langues se délient à l'étranger sur notre président De Funés ...
Réponse de le 22/06/2012 à 13:20 :
@Démosthène : Eh oui, le double effet Kiss Kool a encore frappé.
Réponse de le 22/06/2012 à 13:38 :
@démosthène; je bne crois pas que Sarko eut été plus efficae, la politique c'est le mensonge constant et le mépris des autres. Pas d'exceptions à la règle :-)
Réponse de le 22/06/2012 à 14:00 :
henri donnez des noms!!! car vous dites n'importe quoi. Hollande va avoir du boulot pour convaincre les collectivités a ne plus embaucher .
Réponse de le 22/06/2012 à 14:20 :
Lisez la presse étrangère mon cher : en off ou en on, les ex collègues de Nico se répandent sur ce qu'ils pensent de sa gestion.
Vous me direz qu'ils méprisent Hollande : je m'en contrefous car Nico ou François sont pour moi les deux facettes de la même médaille étatiste.
a écrit le 22/06/2012 à 10:21 :
Les collectivités locales continuent de recruter à tours de bras .. elles sont majoritairement à gauche... Que va faire FH : leur faire appliquer le 2/3, les contrôler, les sanctionner, les laisser faire ... ???
a écrit le 22/06/2012 à 10:14 :
Aucune imagination,aucune audace,aucune corones. Deja sabrer dans les niches fiscales,voir celles qui sont efficaces et celles qui ne le sont pas,bam elles sautent.Que tout le monde paye un impot,symbolique pour les plus defavorise et par la suite en fonction des revenus.Embaucher des fonctionnaires a bercy charge de la trque de l'evasion fiscale qui fait tres mal au pays.Faire comme au usa,tu es francais meme vivant a l'etranger tu payes tes impots en france etcetc Et mieux utiliser l'argent public,mieux la gerer,fin des logements de fonction dans les quartiers huppes de paris,un peu plus dans des quartiers moins huppes,voir en banlieu(il ya beaucoup de tres belle banlieu)
a écrit le 22/06/2012 à 9:59 :
Quand est-ce que le gouvernement comprendra que les analphabètes des banlieues n'ont strictement aucune envie d'apprendre, le trafic de drogue n'a pas besoin de bac + 5, il va bientôt y avoir plus d'enseignants que d'élèves.
a écrit le 22/06/2012 à 9:56 :
38 MINISTRES !!!! .... c'est fou ça !! "ministre des français à l'étranger" .... à quoi ça sert si ce n'est de les récompenser d'avoir voter Hollande ?? GASPILLAGE de l'argent public, voilà le changement !!
Réponse de le 22/06/2012 à 15:50 :
ET BIENTÔT 2 DE + POUR FAIRE 40...
a écrit le 22/06/2012 à 9:53 :
Ces annonces sont floues et les journalistes peinent à nous éclairer sur certains points .L'état peut trés bien diminuer le nombre de fonctionnaires en transférant certains charges aux collectivités locales qui elles devront recruter .Dans ce cas le gouvernement réduit le déficit de l'état en augmentant celui des régions et autres .Le gouvernement peut réduire le nombre de fonctionnaires et avoir recours à des contractuels qui font le meme travail sans avoir les memes avantages .Question quelles sont les réponses à mes interrogations ?
Réponse de le 22/06/2012 à 11:39 :
Je reprend ma copie (encore une fois supprimée ... Merci Mrs les censeurs --Vous ,au moins vous êtes vigilants et Présents !!!)
Je disais donc : Pour faire quel travail ??? Il y en a tant qui glandent !!!
Pourquoi avons-nous 60 % de fonctionnaires que les Allemands ?
Pourtant ,on nous dit que nous avons les meilleurs !!!
Il doit y avoir un OS !!!!!
Réponse de le 22/06/2012 à 12:22 :
Non seulement on en a plus mais ils sont mieux payés, au parlement par exemple sur une étude de l'IFRAP moyenne des salaires 7000 ? et encore il y a des primes, un ministre coûte en moyenne 17 Millions par an, suite à l'étude du député de gauche René Dozière. Contribuables mes amis il va falloir casser nos tirelires.
Réponse de le 22/06/2012 à 19:27 :
@subito alias voltR : Pourquoi changer de pseudo, on vous reconnait à vos commentaires haineux de la fonction publique. Auriez vous raté un concours ?
Réponse de le 24/06/2012 à 14:17 :
Je voulais vous répondre Mr Montesquieu mais la censure veille ET ....texte disparu ...Alors ....une autre fois peut-être ? s'ils veulent bien ????
Réponse de le 24/06/2012 à 14:21 :
Ni de Haine ,ni de vote pour qui vous affirmez . Ni sectaire ,ni partisan . Simplement l'envie de chercher le meilleur pour mon Pays !!!!
a écrit le 22/06/2012 à 9:33 :
Après Ayrault 2, viendra Ayraud..dé.

Réponse de le 22/06/2012 à 13:23 :
Zéro (zayrault), à revoir votre blagounette.
a écrit le 22/06/2012 à 9:19 :
Pour l instant il tient ces engagements! Il n a jamais dit qu il y aurait plus de fonctionnaires! il a dit qu il augmenterait la justice ,la police et l éducation nationale! C'est ce qu il fait !! Il tient parole!!
Réponse de le 22/06/2012 à 9:44 :
Oui oui c est déshabiller pierre pour habiller Paul ! Il va donc supprimer 2fonctionnaires sur 3 dans certains corps alors que le précédent gouvernement en à supprimer 1sur 3 : il y a donc de la marge!!! Quand va t on prendre conscience que 5 millions de fonctionnaires (en comptant les structures du mille feuilles politique mairies+conseils régionaux et généraux ...) sur 20 millions d actifs avec plus de 3 millions de chômeurs c est trop !!!!
Réponse de le 22/06/2012 à 10:08 :
Il n'ya pas 5 millions de fonctionnaires,rassurez vous nous ne sommes pas envahit
Réponse de le 22/06/2012 à 16:43 :
Ah bon? Combien y a t il de fonctionnaires monsieur? En cherchant sur internet on tombe sur le chiffre de 5,6 millions!!!! Donc on est bien envahi comme vous le dite!!! Bien que ce verbe ne me plaise guère !
Mais il y a d autres qui font bondir: 56% du PIB est aspire tous les ans par l état ! Encore un petit effort et on sera tous fonctionnaires comme à la belle époque en URSS !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 18:01 :
@Désabusé : Finalement, il y en a moins que de chômeur. Et puis, l'avantage, c'est que ces gens consomment comme vous et font marchés le commerce et peut être qu'ils contribuent à maintenir également votre entreprise à flot. Non, vous préfériez qu'ils gonflent les chiffres du chômage pour que vous puissiez encore dire qu'ils foutent rien et qu'on vous ponctionne pour alimenter les caisses du RSA
Réponse de le 23/06/2012 à 9:34 :
@Bidochon : +1
a écrit le 22/06/2012 à 9:03 :
mémoire courte?
création de poste avec maintien sans augmentation d'effectif dans la fonction publique.
C'est il me semble ce qui a été annoncé tout au long de la campagne électorale: alors pourquoi faire semblant de le découvrir maintenant?
Réponse de le 22/06/2012 à 12:00 :
...parce que "pas d'augmentation d'effectif" ne veut pas dire "diminution d'effectif", or le nettoyage qui se prépare, ormis les chers, très chers fonctionnaires de l'éducation nationale n'était pas expliqué clairement pendant la campagne. Aujourd'hui on y voit plus clair, et pour cause : éviter d'avoir les enseignants dans les rues à la rentrée, c'est toujours ça de gagner pour la 1ère année du quinquennat !
Réponse de le 22/06/2012 à 13:39 :
Quelqu'un peut-il dire combien il y a de gens ,embauchés par "l'Education Nationale" par rapport au Total d'élèves ET à chaque niveau ??? . Je pense que cela serait judicieuux de le savoir !!!
Merci pour une réponse précise !
Réponse de le 22/06/2012 à 17:05 :
Le rapport est le suivant : 12 000 000 d'élèves et 1 200 000 enseignants et............dans les classes 1 enseignant pour 30 élèves !
Réponse de le 22/06/2012 à 18:03 :
voltR : Pour répondre vos commentaires à longueur de journée vous devez être un retraité aigri ou un chômeur aguerrit.
Réponse de le 23/06/2012 à 1:25 :
" EIFFEL : ...pourquoi retraité aigri et chômeur aguerrit ? L'inverse fonctionne aussi ! Mais au delà de la boutade, je trouve votre remarque un peu limite sur cette façon d'avoir des certitudes sur des personnes que vous ne connaissez pas et dont vous ne savez pas comment répondre à leurs argumentaires...
Réponse de le 23/06/2012 à 6:59 :
Si encore il y avait un fond d'argumentaires ...
Réponse de le 24/06/2012 à 14:42 :
je reprend (la censure est encore vigilante !-on verra bien ?)
1.200.000 pour 12.000.000 cela fait 1 pour 10 ,précisément ! Et ,1 pour 30 élèves cela fait 1 qui fait de l'éducation et 2 qui font autre chose : cherchez l'erreur Monsieur MONTESQUIEU et Vos amis (qui n'ont certainement pas raté leur concours !) (personnellement cela ne m'a jamais intéressé !!!)
ET , sans Haine du tout , simplement question de ""Bon sens ""
a écrit le 22/06/2012 à 8:43 :
avec Ayrault on entend parler la langue de bois,un retour en arrière sans vergogne pour faire maintenant une politique à la Sarko.
a écrit le 22/06/2012 à 8:14 :
En Languedoc Roussillon, 22 députés sur 26 sont issus de la fonction publique. A leur retraite électorale, dans 5 ans, seront-ils concernés par cette règle des 2/3 non remplacés ?
a écrit le 22/06/2012 à 7:59 :
Quand je pense que les socialistes accusaient N.Sarkosy de "casser du service public" !
Réponse de le 22/06/2012 à 8:30 :
Ben oui, Hollande va faire du Sarkozysme pendant son mandat, il pas pas le choix ! La différence c'est que la copie fait pâle figure à l'étranger, aussi bien en Europe qu'Outre-Atlantique... à force de lire et de relire "Le Petit Sarkozy Illustré" peut-être qu'il laissera tomber "Le Grand Littre Mitterandien" pour devenir un "président normal", pour reprendre son expression préférée !
Réponse de le 22/06/2012 à 9:31 :
La différence, c'est que HOLLANDE ne va pas chercher à casser l'école publique. Volonté continue de la droite qui n'aime que l'école privée catho pour faire des enfants obéïssants au chef suprême.
Réponse de le 22/06/2012 à 9:35 :
La différence c'est que Hollande touche pas/peu à l'education et la santé... ce qui était le coeur de la désertification de sarko... faut faire des choix pour baisser le nombre de fonctionnaires (tous le monde en convient) mais il fallait peut être que sarko le fasse sur ce qui est le moins utile : l'armée par exemple, ce qui n'avait pas été fait...
Réponse de le 22/06/2012 à 9:48 :
C'est vrai qu'à l'école publique il n'y a pas d'endoctrinement politique...
Les enseignants sont a-politiques et n'appartiennent à aucun syndicat...
Tu rêves beaucoup toi!
L'école publique est malheureusement devenue un pilier de l'endoctrinement gauchiste dans notre pays... On doit soigneusement y préparer les futurs electeurs!!
Réponse de le 22/06/2012 à 11:47 :
@ Democratix : si par "enfants obéissants au chef suprême" vous parlez d'enfants respectueux des enseignants, de leurs camarades de classe ou de leur environnement scolaire, alors OUI, mille fois OUI !
Réponse de le 22/06/2012 à 11:51 :
@ Le Sage : l'armée ? Mauvaise pioche ! Elle a été complètement déstructurée et vidée d'un tiers de son personnel avec la restructuration (ou plutôt déstructuration) faite sous Chirac !
a écrit le 22/06/2012 à 7:52 :
Maintenant : 3 salaires de fonctionnaires. Après : 1 salaire de fonctionnaire et trois retraites à payer avec des impôts à venir car l'Etat ne provisionne pas les retraites de ses agents! d'où une augmentation des dépenses sachant que les fonctionnaires déjà en retraite ont une espérance de vie (et tant mieux pour eux) très longue !!
Réponse de le 22/06/2012 à 8:03 :
Quelles sont vont sources pour dire qu'un fonctionnaire a une vie plus longue que le reste de population ? Ce n'est pas le tout de formuler des commentaires, il faut les étayer. Vos propos ressemblent plus à de l'Intox. Quand vous dites "fonctionnaires", c'est plus que vague. Quels fonctionnaires ? Ceux qui réaliser des routes (ex équipement) ; ceux travaillant dans les ateliers d'entretien des véhicules ? Ceux travaillant dans les hopitaux ? Ceux travaillant dans la police ? Expliquez vos propos au lieu de faire du populisme.
Réponse de le 22/06/2012 à 9:40 :
@ Montesquieux,
France : 5,5 millions fonctionnaires versus 62 millions de français et Allemagne 2 millions de fonctionnaires pour administrer 85 millions d'allemands ! ça fait fait réfléchir ! De plus dans le privé, j'ai des enfants qui font 70h/semaine, 15 jours de congés annuels, etc... et d'autres enfants dans le public qui font 35h/semaine, 45 jours de congés annuels, 15 jours de maladie même si pas malade, RTT, etc... à méditer !!
Réponse de le 22/06/2012 à 9:55 :
@montesquieux : c'est simple, aller sur le site de l'insée, oui je sais très décriées, et pourtant quantités d'études très intérressante disponible et gratuitement en plus. alors oui les fonctionnaires ont une espérance de vie plus longue que d'autre CSP. vous verrez alors que dans le FPT, l'éducation, et bien d'autre l'espérance de vie est incomparable avec un ouvirer du batiment, un artisant, etc..
Réponse de le 22/06/2012 à 10:33 :
Amusant : je connais des flics fonctionnaires qui se défoncent sans compter leurs heures et tout un tas de petits cadres rttistes du privé dont la principale occupation est d'optimiser leurs 28 jours de RTT en plus de leurs 5 semaines de congés.
C'est parfaitement stupide d'opposer fonctionnaires et actifs du privé : des parasites, des malfaisants et des grosses feignantes, il y en a dans tous les secteurs.
Réponse de le 22/06/2012 à 11:09 :
@ Henri,
Pas compris Henri! la différence est énorme ! les agents du public sont payés (4000E/mois en moyenne dixit cour des comptes) par les impôts, ceux du privé par leur production ! la productivité française est une des meilleures au monde, malgré qu'elle soit diluée par la fonction publique !!
Réponse de le 22/06/2012 à 12:27 :
@ montesquieux,
Rien que de l'observation, sur le bord des routes, regardez bien les agents de la DDE appuyés sur leur pelle , alors que les employés du privé (Colas ou autres) "bossent" à fond !!!!! regardez bien et revenez vers moi !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 12:36 :
Sur le fond nous sommes d'accord : trop de bureaucratie et d'etatisme
Je dis juste mon cher voltR qu'il ne faut pas carricaturer les gens selon leur statut.
Réponse de le 22/06/2012 à 13:33 :
@voltR : La DDE n'existe plus depuis 2007, les compétences ayant été transférées aux Départements. Par ailleurs, les Conseils Généraux font appel aux privés. Quant aux salaires, il vous est aisé de vérifier vos dires en recherchant sur Internet ce que gagnent un agent de catégorie C, de catégorie B et de catégorie A. <<<<quand on sait pas de quoi on parle, on ferme sa gueulle>>>>
Réponse de le 22/06/2012 à 13:52 :
@ Montesquieux,
moyenne : 4 000 euros par mois dans la fonction publique d'après la cour des comptes !!! si la cour des comptes n'est paqs une référence !!! de plus 4000 euros mois x 3 500 000 fonctionnaires entrop égal le déficit de la France chaque année , d'où la dette !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 14:08 :
@voltR : Arrêtez votre intox. Je suis fonctionnaire (en congé) je sais ce que sont les salaires de la fonction publique. Mais pas vous apparemment, alors jeter un oeil sur ce site : http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-etat.php: (chiffres donnés en brut, ce qui vous laisse une idée en net) et si celui ci ne vous convient pas il est très facile d'en trouver d'autres qui vous donneront les mêmes info.
Réponse de le 22/06/2012 à 17:12 :
@ Montesquieux,
Vraisemblablement et surement intentionnellement vous avez oublié les PRIMES !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 18:02 :
... et le fait que les retenues salariales sont moins élevées dans le public que dans le privé!
Réponse de le 22/06/2012 à 18:11 :
@voltR : Arrêtez de chercher des boucs émissaires. Les primes existent effectivement comme dans le privé, mais ne rentrent pas dans le calcul des retraites
Par ailleurs, elles sont variables d'un corps à l'autre et d'une administration à l'autre et ne sont significatives pour une majorité, les catégories C. Mais je crois qu'on pourrait discuter longtemps. Restez avec vos certitudes que l'herbe et plus verte chez le voisin en évitant bien de vous remettre en question sur votre non réussite, c'est tellement plus facile.
Réponse de le 22/06/2012 à 18:26 :
Allons-y par ordre de nécessité !
En 1 , les paysans nous font MANGER ....INDISPENSABLES !!! mais les plus malheureux ,dirons nous !
En 2 , les autres créateurs de ""Richesses"" plus ou moins utiles mais , en général , ne sont pas payés à ne RIEN faire !!!
En 3 , Plus ou moins Utiles .... Ils comptent les points et les SOUS Et ,je dis BIEN , Plus ou Moins ""utiles""
En 4 , Quelques """Régimes Spéciaux""" --- Classe à part ; par Ex : à E D F on fatigue Tellement qu'on prend la retraite """pas trop tard""" etc...etc...
Voila,en gros , comment ça marche .... POURVU QUE CELA DURE !!!!! pour EUX !!!
Réponse de le 22/06/2012 à 19:27 :
@ subito,
Une entreprise ne peut dépenser que ce qu'elle a gagné ou gagnera, dito pour un individu ! mais quand certains systèmes font que les dépenses sont engagées par ceux qui n'ont pas gagné l'argent pour les payer, la dérive arrive vite !!
Réponse de le 23/06/2012 à 10:23 :
voltR = 0 Montesquieux = +1
Réponse de le 23/06/2012 à 14:25 :
@ pathinder,
sur l'échelle de l'hypocrisie, bien sûr !!!
Réponse de le 23/06/2012 à 19:39 :
@ Montesquieux,
Me remettre de ma non réussite ! Je vais vous la faire courte : ma vie professionnelle a toujours été à passer au crédit de notre pays, mais je pense que la vôtre a dûe être passée au débit de la Nation, c à d, dans les frais! En effet, j'ai vendu des produits français à l'étranger et j'ai fait rentrer des devises et travailler des français !! et vous ???
Réponse de le 24/06/2012 à 8:46 :
@voltR : A chacun sa croix. Donc je ne vois pas pourquoi votre vindicte envers les fonctionnaires qui ne font que le travail pour lequel ils ont été recrutés ; ceci avec votre bénédiction puisque vous votez pour les élus qui les embauchent.
a écrit le 22/06/2012 à 7:42 :
Ce n'est pas ce qu'il est en train de faire qui est choquant, se sont les propos qu'il tenait avant d'être élu!
a écrit le 22/06/2012 à 7:24 :
A quand la fin des dorures "républicaines", ces voyages à grand tra-la-la quand la "FRANCE" a un ambassadeur sur place? Pourquoi embaucher dans l'Education Nationale, cette entreprise à filtrer et à former des chômeurs? Pouquoi, dans une Police Nationale dont l'objet est de traquer le citoyen plus que de le protéger?
a écrit le 22/06/2012 à 4:33 :
7
a écrit le 22/06/2012 à 4:32 :
Deux départs en retraite sur trois non remplacés dans les ministères non prioritaires au lieu de un sur deux. La rentrée va être chaude. Combien de fonctionnaires ont contribué à l'élection de Hollande croyant stopper l?hémorragie de ces 5 dernières années. Super menteur (NS) a trouvé son clone.
a écrit le 22/06/2012 à 0:48 :
Je felicite Francois hollande pour son bon sens de commencer a voir la realite en face,
Réponse de le 22/06/2012 à 12:36 :
Je vous rappel que pour le moment Hollande dément tous ces bla bla ne sont que supputations. Hollande n'a pas l'air pressé d'annoncer clairement la couleur de la douloureuse.
a écrit le 21/06/2012 à 23:25 :
Personnellement, je préfère qu'ils renoncent a faire des conneries plutot qu'ils les fassent.
Réponse de le 22/06/2012 à 15:52 :
QUI LE PINGOUIN.......
a écrit le 21/06/2012 à 22:55 :
Le changement dans la continuite c'etait le leitmotiv de G. Marchais il y a quelques annees en Farnce.Incroyable. Rien n'a evoluedans le pays .Sommes nous un peuple d'abrutis? On se poser la question.
a écrit le 21/06/2012 à 22:52 :
C'est donc la même erreur que Sarkozy : les économies liées aux départs en retraite non remplacés sont immédiatement anéanties par des dépenses nouvelles, soit les 60 000 postes supplémentaires prévus dans l'Education Nationale aujourd'hui et l'augmentation des salaires des enseignants hier. Donc il n'y a aucune économie et on gaspille nos cartouches en vain. Jusqu'au jour où il faudra licencier. Triste.
a écrit le 21/06/2012 à 21:53 :
le changement c'est maintenant, les promesses c'était hier, le vrai sujet qui a été zappé pendant les élections c'est l'endettement et les échéances avec nos créanciers.En 2012 il faut emprunter 178 Mds d'euros à travers les émissions d'OAT et BT : a cause du déficit 2012, de la révision à la baisse de la croissance et pour remplacer les "emprunts" arrivant à terme. Faire des économies sur les dépenses de fonctionnement ne suffira pas, il faut dégraisser le mammouth, le premier poste de dépense de la nation c?est l?éducation nationale le budget atteint la somme record de 60,5 milliards d?euros. Pour ne pas déplaire à leur électorat, les fonctionnaires, ils vont puiser dans les économies des Français, taxer les entreprises, et les salariés.
Réponse de le 21/06/2012 à 23:57 :
Oui c'est ecoeurant de taxer des petits entrepreneurs et autres salariés pour augmenter le nombre de fonctionnaire alors que les formalités administratives deviennent de plus en plus facile et accessible via internet. Pour nos gosses, moi et bien d'autres on s'en occupe et c'est pas parce qu'il y aura 1 élève de moins par classe grace à l'embauche de nouveaux fonctionnaires de l'"éducation" que cela va changer grand chose. Encore moins dans les zones soit disant visées par ces augmentations de moins. Que de gaspillage idéologique et compatissant. Écoeurant
Réponse de le 22/06/2012 à 8:11 :
@ Eléonore
Hélas oui, ils vont taxer les actifs et les entrepreneurs et feront en sorte de ne pas trop toucher aux Rentes.
Par exemple sur l'immobilier, Hollande revient largement en arrière sur la taxation des plus values que Sarkozy avait décidé (dans un éclair de lucidité).
a écrit le 21/06/2012 à 21:49 :
Encore une promesse non tenue ...
Réponse de le 22/06/2012 à 5:38 :
ben quoi?on en est a a seulement 38 ministres!
a écrit le 21/06/2012 à 20:40 :
Pour ceux qui croyaient encore que le PS et l'UMP étaient différents, et qu'ils avaient vraiment le pouvoir, la réalité va peut-être enfin les rattraper : le vrai pouvoir est à Bruxelles, et en ce moment, plutôt à Berlin et Francfort. L'UMP et le PS ont vendu l'Etat dont ils avaient la charge à des intérêts financiers, à un autre Etat, à des organisations non élues. Alors, il ne faut pas s'étonner qu'un tweet soit le sujet politique le plus traité ces dernières semaines : sur les vrais sujets, nos dirigeants se sont dépossédés tout seuls de leurs leviers.
Réponse de le 21/06/2012 à 21:52 :
Cesr surtout que les médias ne rapportent pas les vrais résultats : échec à Bruxelles sur les eurosbonds ... Et échec sur la taxe tobin ...
Réponse de le 21/06/2012 à 22:12 :
Mais personne n'en veut des eurobonds. Il se joue en ce moment une partie d'échecs entre Français et Allemands, mais avec une règle qui veut que personne ne dise ce qu'il veut vraiment. Y'en a un qui vient de le dire, cela dit, c'est Berlusconi, mais bon, sa crédibilité étant ce qu'elle est.
Réponse de le 21/06/2012 à 22:13 :
Ce sont des épiphénomènes mon cher ''non'' (encore un pseudo ?)
Provisoirement la position allemande, déflationniste, semble prendre le dessus mais ça ne durera que le temps de l'agonie de l'euro.
Réponse de le 24/06/2012 à 15:27 :
Mrs les censeurs , ce coup-ci,vous avez gagné !!! j'abandonne !!! WILLEMS
Mais je n'ai pas HONTE pour ce que je pense !!!!
Réponse de le 24/06/2012 à 16:26 :
cela frappe de + en + vite ! BRAVO messieurs les censeurs !!!
Réponse de le 24/06/2012 à 16:34 :
à TRUK . Le pouvoir à Bruxelles ? à Berlin ? à Francfort ? que nenni !!!
Le pouvoir est à ceux qui "prêtent" le FRIC (qu'ils n'ont PAS !) mais qui encaissent tout de même les ""Intérêts" et continuent ET continueront à racketter "impunément " ET avec le consentement (voire complicité) de nos politiques de tout bord !!!!
a écrit le 21/06/2012 à 20:15 :
Je ne crois pas qu'il y ait renoncement sur les obligations, mais vu la configuration des comptes, ça parait difficile. Ce qui fait plutôt peur, c'est l'explosion du chômage et la récession. Voyez la situation de l'angleterre: pas de croissance, 17% de chômage (peu indemnisé) et 150 milliards de déficit... ça se règle comment? Parlons peu mais parlons bien, c'est pareil dans toutes les démocraties occidentales, sauf l'allemagne à l'équilibre. Ce qui m'intrigue c'est qu'on signale les comptes de retraite... ils seraient déficitaires?
a écrit le 21/06/2012 à 19:23 :
Apres les euro obligations ! un autre renoncement : Les services publiques !
Réponse de le 21/06/2012 à 21:06 :
Ce gouvernement va faire, comme souvent pour les gouvernements de gauche, une politique de droite. Au prix de quelques mesures symboliques pour contenter son électorat, certes, mais je commence à croire qu'ils vont poursuivre dans la bonne direction, à courir après l'Allemagne. Et si réformes dures il doit y avoir, elles passeront car les syndicats ne vont pas lui reprocher d'être de gauche! Alors que dès que Sarkozy levait le petit doigt... Allez, on y croit!
Réponse de le 21/06/2012 à 21:42 :
creer des postes de fnoctionnairesa ne savoir que faires
a écrit le 21/06/2012 à 19:20 :
Et toujours silence radio concernant les Collectivités, véritable tonneau des Danaïdes. Mais ce serait taper en plein dans le fond de commerce du PS. Il faudra tout de même y arriver tôt ou tard car ces 36 000 communes, 100 départements et 21 régions sans compter les SIVOM et autres organismes du millefeuilles ne peuvent continuer à asphyxier les finances publiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :