La santé ne sera pas épargnée par la rigueur en 2013

 |   |  316  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
La progression des dépenses de l'assurance maladie (ONDAM) sera limitée à 2,7% en 2013, loin de leur rythme naturel. Les laboratoires pharmaceutiques pourraient à nouveau être mis à contribution.

Les laboratoires pharmaceutiques ont tout l'été pour organiser leur résistance. En annonçant que la progression des dépenses de l'assurance maladie (ONDAM) sera limitée à 2,7% en 2013, le gouvernement a envoyé un signe fort : la santé ne sera pas épargnée par la rigueur.
Sachant que les dépenses de santé évoluent naturellement à un rythme de 4%, compte tenu du vieillissement de la population et du coût croissant de la prise en charge de maladies de longue durée (ALD) comme le diabète, le gouvernement devra donc faire des économies dont le montant dépassera les 2 milliards d'euros.

Le prix des médicaments jugé trop élevé

Même si le contenu du projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS) 2013 n'est pas encore défini, on peut parier que l'industrie pharmaceutique sera fortement mise à contribution. Marisol Touraine, la ministre de la Santé s'est déjà exprimée à plusieurs reprises sur le coût trop élevé des médicaments, dont le prix est fixé par le gouvernement. Des médicaments dont la consommation est jugée également trop forte.

Pourtant, si l'on en croit les conclusions de l'étude publiée ce mercredi par les Laboratoires internationaux de recherche (LIR), un think tank composé des laboratoires étrangers implantés en France, la consommation des Français, autrefois l'une des plus élevées du Vieux Continent , serait désormais au niveau de la moyenne européenne.

L'industrie pharmaceutique dans le viseur

Pour mémoire, les laboratoires s'étaient déjà vus imposer une baisse des prix des médicaments et une augmentation de la fiscalité en 2012, mesures qui avaient permis à l'Etat d'augmenter ses recettes de 1 milliard d'euros.

Il est bon de noter que la rigueur n'attendra pas 2013 pour frapper la santé. Alors que le candidat Hollande avait promis de relever à 3% l'ONDAM 2012, soit 0,5 point de plus que ce que le PLFSS 2012 avait programmé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2012 à 20:18 :
Le consommateur est le médecin au nom du patient, le budget suivant est assis sur le précédents sans régulation. 5 milliards d'euros sont dépensés en trop à soin égal dans les hôpitaux. Mais il ne faut pas désespérer le secteur public...ni d'ailleurs les mandarins qui forcent sur les dépassements sans limite
a écrit le 12/07/2012 à 18:18 :
est une donneuse de leçons, son frère Philippe Touraine, endocrino à la PitiéSalpètrière n'accepte pas la CARTE VITALE et sa consultation est de 120 à 150 euros remboursée sur la base de 23 euros par la Sécu, ça fait désordre dans cette famille de bourgeois.
a écrit le 06/07/2012 à 9:04 :
il faudrait que la SECU controle mieux les MEDECINS qui pour beaucoups d'entre eux refusent de donner des médicaments générique LA SECU n'a qu'a faire une enquête chez les phamarciens pour savoir ce qu'ils en pensent de cela
Réponse de le 12/07/2012 à 18:25 :
il ya des generiques qui ne marchent pas 80% du princeps , je peux vous donner des exemples, ensuite les pharmaciens veulent à tout prix vendre du générique car leur marge est plus élevée , très basse sur les autres, enfin, allez voir le prix des médicaments en Allemagne 5 à 6 fois plus chers qu'en France.Des économies pourraient etre réalisées sur d'autres plans dans le domaine de la santé : beaucoup trop d'abus en France.
a écrit le 05/07/2012 à 14:16 :

manque de control
a écrit le 04/07/2012 à 19:49 :
Et si nous arrêtions de soigner le monde entier à l??il !
a écrit le 04/07/2012 à 18:15 :
merci les 68 ards de l'europe ....vous avez ruiné ce continent et exigez encore plus de précarité de générations suivantes tant qu'on ne touche pas à vos multiples avantages et à vos rentes....elle est belle la solidarité entre les générations. et je parle meme pas de la bulle immo que vous avez laissé gonfler pour vous enrichir sur le dos de vos enfants et petits enfants à qui vous vendez à prix d'or ce que vous avez acheté 2 francs 6 sous à l'époque. une honte !
Réponse de le 10/10/2012 à 7:48 :
tu verras bien quand tu seras vieux
a écrit le 04/07/2012 à 17:47 :
les vieux c est 60% des dépenses de santé. ceux là meme qui nous laissent toutes ces dettes et qui partent aux frais de la princesse en thalasso à la bourboule....vous remarquerez qu ils sont à chaque fois épargnés par les plans de rigueur...on ne touche surtout pas à la gérontocratie et à ses 10% d'abattement sur la retraite pour frais professionels....le hold up intergénérationel, le casse du siècle
Réponse de le 04/07/2012 à 18:03 :
C'est pas les vieux qui t'ont élevé par hasard et payé tes études ?
Réponse de le 04/07/2012 à 18:04 :
ceci est une reaction du ?? ,travaillez pour les vieux les babyboum vivent au maroc comme des pachas avec des retraites de 3500 euros
Réponse de le 04/07/2012 à 18:52 :
tu touche le rsa
Réponse de le 05/07/2012 à 10:28 :
Mais quel monde.. on critique les vieux, les riches... Pour ma part, mon père est encore de ce monde et il a fait la guerre pour sauver notre pays.. Je n'admets pas que l'on parle des personnes agées ainsi..Combien d'entre elles se retrouvent seules ou dans des maisons que l'on paye une fortune.. Il y aurait tellement de choses à dire sur ce sujet.. Ce sont des personnes qui ont eu une jeunesse comme tout le monde et qui ont galéré. Alors respect.....
Réponse de le 05/07/2012 à 10:28 :
Mais quel monde.. on critique les vieux, les riches... Pour ma part, mon père est encore de ce monde et il a fait la guerre pour sauver notre pays.. Je n'admets pas que l'on parle des personnes agées ainsi..Combien d'entre elles se retrouvent seules ou dans des maisons que l'on paye une fortune.. Il y aurait tellement de choses à dire sur ce sujet.. Ce sont des personnes qui ont eu une jeunesse comme tout le monde et qui ont galéré. Alors respect.....
a écrit le 04/07/2012 à 17:43 :
Il est totalement hypothétique de dire que le coût de la santé progresse "naturellement" de 4% par an. A part la répétition sans réflexion des affirmations des pillards du système, qu'en savons-nous ? Les personnes âgées sont certes plus nombreuses mais vieillissent globalement mieux, ce qui devrait plutôt entraîner une réduction des dépenses. Concernant la prise en charge des ALD, leur coût devrait également se réduire avec le nombre : la santé serait-elle le seul secteur économique où les économies d'échelle n'ont aucun effet ? La réalité, c'est que le système de prise en charge de la santé étant socialisé et qu'une partie des producteurs étant publics, ce système s'avère incapable de déterminer les prix et les quantités optimales pour les soins et services payés, en fonction non pas uniquement des besoins mais également des moyens. Les tarifs sont actuellement déterminés par pur copinage entre les gestionnaires fonctionnaires et les professionnels de santé tandis que les volumes dérapent sans autre cause que l'intérêt bien compris des nombreux professionnels de santé. Pendant ce temps, la masse des financeurs contraints (nous tous) n'a jamais son mot à dire dans l'affaire. Alors, évidemment, tout ce petit réseau de fonctionnaires et de professionnels pille joyeusement le système et ne va pas scier la branche sur laquelle il est assis. Privatisation et mise en concurrence indispensables !
Réponse de le 04/07/2012 à 18:05 :
C'est évident, quand on voit le nombre d'examens et de médicaments prescrits, quelquefois sans besoin, les professionnels font marcher leur business.
a écrit le 04/07/2012 à 17:32 :
marrant, il n'y a rien sur les hopitaux... c'est pour ne pas vexer les copains syndicalistes ( pour memoire l'hopital, c'est 60% du budget de la secu)?
a écrit le 04/07/2012 à 16:45 :
La Santé a déjà subit une certaine "usure".Les budgets baissent, on rogne sur tout.Il est de plus en plus difficile de se faire rembourser ( les dossiers se perdent et il faut renouveller les démarches).
Ne tombez plus malade, évitez absolument les accidents !
Et dire que çà va être encore pire ...
Réponse de le 04/07/2012 à 20:31 :
les hôpitaux c est les villes donc les maires donc ....
a écrit le 04/07/2012 à 15:12 :
Il y a un domaine où l'on doit pouvoir faire des économies c'est dans les psychotropes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :