ISF : et si la contribution exceptionnelle était annulée ?

 |   |  392  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Gilles Carrez, le président de la commission des finances de l'Assemblée et son alter ego au Sénat, Philippe Marini, ont l'intention de saisir le Conseil constitutionnel afin de remettre en cause cette contribution votée la semaine dernière par l'Assemblée nationale

Ils sont décidés. Dès le vote au Sénat du collectif budgétaire 2012, dont l'examen commence ce mardi à la chambre haute du Parlement, Gilles Carrez, le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale et son alter ego au Sénat, ont bien l'intention de saisir le Conseil constitutionnel afin de faire annuler la "contribution exceptionnelle sur la fortune" votée la semaine dernière à l'Assemblée. Celle-ci doit toucher les personnes dont le patrimoine net imposable est supérieur à 1,3 million d'euros. Le gain budgétaire prévu pour l'Etat est de 2,3 milliards d'euros.

Quant à la réforme de la réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) votée en 2011 elle consiste à revenir au barème précédent, avec six taux de 0,55% à 1,8%. La surtaxe s'appliquera déduction faite des montants déjà payés au titre de l'ISF pour éviter une double imposition du même patrimoine au titre de la même année.

Le non-plafonnement de la surtaxe remis en cause

Pour justifier ce recours, les deux présidents de commissions des finances expliquent d'une même voix que cette mesure exceptionnelle, pour laquelle il n'est prévu aucun mécanisme de plafonnement en lien avec l'impôt sur le revenu, présente des risques juridiques de nature constitutionnelle eu égard au caractère confiscatoire de l'impôt. "Par ailleurs, le gouvernement a bien laissé entendre que cette surtaxe était un avant-goût de ce que serait la prochaine réforme de l'ISF prévu pour le projet de loi de finances 2013. Pour ces deux raisons, le Conseil constitutionnel pourrait bien nous donner raison", précise Gilles Carrez

Selon Christian Eckert, le député socialiste rapporteur de la commission des Finances de l'Assemblée, cette surtaxe alourdit de 14% l'impôt pour les patrimoines entre 1,3 et 1,6 million et de 42% pour ceux compris entre 2,9 et 4 millions d'euros. Pour les patrimoines de plus de 4 millions d'euros, ce qui représente 30.000 ménages, l'impôt augmentera de 143% et passera ainsi de 39.295 à 95.531 euros.

Cette contribution entraînerait un surcroît d'imposition de 2,325 milliards d'euros pour les 291.630 assujettis. En additionnant les contributions de l'ISF et la surtaxe ISF, l'imposition sur le patrimoine atteindra, cette année, entre 4,7 et 5,6 milliards d'euros, les estimations variant. Le gouvernement table sur des recettes d'ISF de 3,3 milliards, Bercy sur 2,4 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2012 à 13:35 :
l' impôt sue la fortune n' est tout simplement pas juste alors que cette gauche n' a que ce mot à la bouche ! pourquoi un célibataire avec 1, 299999 millions ne paye rien et un couple avec 1,3 millions paye 3500 E ? Monsieur le président comme Ségolène vont échapper à l' ISF car ils ont chacun juste un peu moins que le seuil .
Ok pour un ISF mais qui respecte l' égalité prônée par la constitution .
a écrit le 24/07/2012 à 17:49 :
Une question à John Galt et tous ses thuriféraires, que pensez-vous du modèle Chinois, de sa réussite (c'est une question) utilisant le modèle économique libérale ?
a écrit le 24/07/2012 à 16:54 :
@John Galt. Je crois que riri ne lit pas vos commentaires, il se contente de s'indigner sur le fait que les riches sont de plus en plus riches, et que c'est un scandale, même si le niveau de vie général a augmenté et que le capitalisme a permis l'apparition d'une classe moyenne. Si les politiques de distribution des richesses par l'État fonctionnaient, ça se saurait, et on ne serait pas aujourd'hui à 56% de la richesse créée par les Français chaque année bouffée par l'État ... pour le résultat que l'on voit. Nos collectivistes à la riri, doivent penser que si ce pourcentage passait à 100%, ce serait tant mieux, car il n'y aurait plus de riches du tout, et tout le monde il serait égaux. Dans la misère, certes, mais égaux, et ça c'est la seule et unique chose qui compte. Tocqueville : « Les Français préfèrent l?égalité dans la misère à la prospérité dans l?inégalité »
Réponse de le 24/07/2012 à 17:03 :
Je n'ai pas eu la meme lecture que vous...
Réponse de le 24/07/2012 à 17:41 :
Décidemment il suffit que la Tribune parle d'impôt dans un article et le déchainement pointe...mais nous ne passerons pas les 600 posts cette fois-ci, probablement du fait de la faiblesse des débats.
J'aurai appris deux choses au moins aujourd'hui : Obama est un socialiste, un vrai, et je ne suis qu'un misérable cancrelat marxiste vivant dans un horrible pays collectiviste.
Je suggère à John (appelons-le par son prénom...) un voyage à Moscou puis Saint Petersbourg et ensuite Irkoutsk, finissez par Pyongyang et ses environs et le Sishuan si vous avez le temps. De retour en France, donnez-nous vos impressions sur la vie en France et son caractère Collectiviste et/ou Marxiste ou Socialiste qui sait, (non ça ce sera pour votre voyage aux USA ).
Réponse de le 24/07/2012 à 17:42 :
Merci Tyler ! Je me réjouis que les jeunes générations comme vous ont un peu de finesse car les anciens (dont je fais de plus en plus partie...) me sidèrent par leur vue basse et leur manichéisme : les zentils prolos contre les méssants capitalissses (ou les zentils travailleurs méritants contre les hyènes collectivistes, selon le camp où ils se situent)
Bon ce sont aussi eux qui votent et qui sont systématiquement trompés ...
Réponse de le 24/07/2012 à 18:01 :
Cher Henri, en tant que pas trop croulant moi-mêrme, vous avez toute ma sympathie pour cette bataille homérique du jour...(j'aurais baissé les bras plus tôt personnellement)

Cher Tyler je n'ai pas eu le temps de répondre à votre mot sur l'utilité des banques la dernière fois, mais sachez que je l'ai apprécié, même si j'ai du mal à exprimer de la mansuétude pour le secteur depuis 2007...
Réponse de le 24/07/2012 à 18:14 :
Je ne sais pas pourquoi, lorsqu'on me parle de banque ces jours-ci, j'entends les 1ères notes d'une œuvre en ré mineur d'un compositeur de génie ...
Réponse de le 24/07/2012 à 18:36 :
6 lettres... Je tenterais bien un Autrichien et son Requiem mais ca me parait trop facile... Sinon il y a aussi un Polonais et sa sonate, mais celle-ci est en si bemol mineur...
Réponse de le 24/07/2012 à 19:01 :
Le Requiem du grand W.A.Mozart. Les établissements financiers ont souvent pris des extraits de grands compositeurs classiques/Jazz pour leurs spots de publicité : Chostakovitch ou Gershwin par exemple pour deux grandes banques de la place... Pour revenir au Requiem, ça me parait approprié vu les circonstances.
a écrit le 24/07/2012 à 15:11 :
Il serait temps que le gouvernement comprenne que ce n'est pas écrasant de taxes et impôts le pays qu'il favorisera la croissance et l'emploi!
a écrit le 24/07/2012 à 14:24 :
le ps aurait mieux fait de voter tout plein de taxe sur la vie quotidienne des francais, là personne n'aurait ete dire que c'etait confiscatoire et surtout pas l'ump .
a écrit le 24/07/2012 à 13:56 :
Bonjour à tous !

Je tiens à apporter mon soutien à john galt. En effet, celui-ci argumente ses propos sur la base d'une philosophie libérale, pas au sens "libéral" défini dans la France contemporaine mais bien au sens de la philosophie des Lumières et de leurs successeurs.
Personne ici ne conteste la nécessité de l'impôt. Toutefois, bien des formes sont iniques car contraires au respect de chaque individu. Défendre ces formes repose sur une philosophie socialiste et ce par nécessité.

Je tiens par ailleurs à souligner que les révolutions qui aboutissent à des progrès pour les individus sont toutes d'inspiration libérale contrairement à certains détournements idéologiques.

Si chacun a bien évidemment le droit de choisir et se définir par sa philosophie, j'aimerais toutefois rappeler que notre situation actuelle (socialistes, libéraux, ...) doit nous obliger à examiner les choses avec pragmatisme, en scrutant les faits et rien que les faits. Il est temps d'aller vers le siècle de la maturité en se demandant dans quelle société nous voulons vivre : l'individu comme moteur de la société ou comme un de ses simples rouages.

Nous sommes au confluent de deux problèmes :
* La dépense d'un argent que nous n'avons pas. Le dogme du bon déficit n'étant qu'un pari dont on peut vérifier qu'il vaut mieux jouer au loto si la gestion n'est pas propre
* La vérification qu'un pays a besoin de créateurs, d'entrepreneurs, d'innovation (à ne pas confondre avec recherche). Au lieu de cela, nous avons favorisé l'interventionnisme et la formation de gestionnaires davantage bureaucrates qu'entrepreneurs.

Je conclurai en disant que si l'Etat a le monopole du racket et de la violence, il n'est ni omnipotent ni omniscient...

Il n'est pas encore trop tard. Mais de grâce, que chacun fasse appel à la raison ! La réalité n'a que faire des impressions.

Bien à tous
Réponse de le 24/07/2012 à 14:22 :
Le problème sur un compte en banque en général, c'est ce qui sort, et rarement ce qui rentre. Sauf à considerer que la France mène un train de vie à minima (57% du PIB consacré à la dépense publique) Il faudrait peut-être envisager de rationnaliser les dépenses.
C'est assez amusant de voir que les débats se cristallisent sur la symbolique de l'ISF alors que les relèvements de CSG & PFL par exemple concernent une assiette beaucoup plus large et des montants nettement plus conséquents; de là à y voir un certain mépris de la réussite culturellement très ancré, il n'y a qu'un pas..
Réponse de le 24/07/2012 à 14:22 :
Jojo dit des choses justes mais avec tellement d'excès, d'emphases, de références wikipediesques et de théories fumeuses glânées sur internet, qu'il finit par marquer contre son propre camps !
Il serait moins sujet à quolibets aussi s'il cessait de traiter de communistes tous ceux qui sont un peu plus nuancés que lui ...
Réponse de le 24/07/2012 à 14:34 :
@ p@n@sonic : Sarkozy nous aura en douce quasiment doublé la CSG sur les revenus des capitaux que nous les entrepreneurs, nous versons et effectivement ça couine contre l'ISF qui rapporte peanuts !
Hollande a bien compris la manip et se sert des symboles ISF et taux de 75% pour faire passer la pilule des 2 à 3 points de prélèvements obligatoires qu'il va nous coller sur sa mandature (après les 1,6 points collés par Nico...)
a écrit le 24/07/2012 à 13:27 :
Et vont ils annuler les hausses d'impots des plus modestes et diminution des dotations au service public(que l'on paye tous pour une qualitee de moins en moins au rdv)? Non bien entendu. On ne touche pas aux plus riches et aux differents privileges des elus en republique bananiere....Pour le reste c aux serfs de se faire saigner,non pas pour redresser la france mais pour permettre aux plus privilegies de conserver leurs privileges et de grossir encore plus.....
Réponse de le 24/07/2012 à 13:55 :
on touche le fond là avec ce post pour primaire. Un habitué.
Réponse de le 24/07/2012 à 14:37 :
Eh oui ce qu'il ya de bien avec les methodes utilises des economistes et les argumentations des pdg du cac40 et des riches,c que une contre argumentation type primaire CE2 est largement suiffisante pour montrer que leurs discours est totalement hypocrite,et contradictoire(pour les bonus extravagants mais contre hausse des salaires alors meme que les salaries sont en premiere ligne des bons resultats d'une entreprise.....Competitivite rime pour ceux d'en bas avec precarite,baisse des salaires,hausse des cotisations retraites,et pour ceux d'en haut,rime avec hausse exponentielle des salaires,privileges,teter les mamelles de l'etat alors meme que le discours tenu est anti etat,cotisations largement reduite pour la retraite etcetc....Accessible a un eleve de primaire pour expliquer,comprendre et montrer l'absurdite,voir la stupiditee des arguments tenus par les privilegies de cette societee adeptent du "faites ce que je dis pas ce que je fais"))
a écrit le 24/07/2012 à 13:11 :
Annulée ????
impossible !!
St Thomas, je crois ce que je vois !
a écrit le 24/07/2012 à 12:37 :
Pour accroitre l'efficacite de l'impot il ne faut pas qu'il s'oppose a la creation de richesse. C'est pourquoi il faut qu'il soit -tant que possible- decorrele de la creation valeur ajoutee.
Voila pourquoi il est important de transferer les recettes de la TVA et des cotisations sociales vers l'ISF et l'imposition sur l'heritage. 
Réponse de le 24/07/2012 à 13:47 :
bonne iddée: pour ne pas s'opposer à la création de richesse, prenons la dès qu'elle existe.
Réponse de le 24/07/2012 à 14:04 :
Et même avant qu'elle soit créé sans doute.
a écrit le 24/07/2012 à 12:22 :
Et oui, voilà encore l'UMP au chevet de ses pauvres millionnaires. Quand je pense que des personnes issues de la classe moyenne, servent encore a ce point les intérêts des nantis, j'en suis tout retourné ! Copé a cinq emplois, Fillon vient d'encaisser 30 000?/mois durant cinq années sans avoir rien a débourser, regardez sa demeure. Que l'ump soit une filiale du patronat, d'accord, mais par honneteté intellectuelle ne dites pas populaire, mais patronale.
Réponse de le 24/07/2012 à 13:30 :
+1 Et le pire c'est que ce genre de theses fonctionnent(les theses du "touchez pas aux plus riche sinon c la ruine du pays"....En attendant ils foutent leur argent dans des paradis fiscaux,profitent des services de l'etat a moindre frais,pendant que ceux "d'en bas" alimentent la machine)
Réponse de le 24/07/2012 à 14:42 :
Je suis prêt à parier que 9 commentateurs sur 10 ici sont concernés par l'augmentation des prélèvements obligatoires (sans savoir quand comment combien) mais pas par l'ISF, marrant cette volonté de faire des comptes dans la poche des autres, une belle illustration de notre médiocrité.

"Ceux d'en bas qui alimentent la machine", je vous propose un autre lecture ce sont peut-être également les premiers bénéficiaires de la redistribution et les moins touchés par l'impôt indirect non? Moins vendeur que le misérabilisme que vous cherissez tant mais tellement plus vrai..
Réponse de le 24/07/2012 à 15:06 :
Combien de P.O ? 3 points de plus !
Je prends les paris : en 2017 on sera à + 3 points de PIB, ce qui signifie qu'on sera un peu monté au dessus avant que ça ne redescende légèrement pour les élections ...
C'est le scénario idéal du Père François bien sûr...
François Hollande appelle ça ''l'impôt juste''.
J'appelle ça : juste l'impôt ! (recette éprouvée par Nico)
Réponse de le 24/07/2012 à 15:27 :
Les hauts taux tuent les totaux disait Laffer je pense que nous allons malheureusement en faire la plus éclatante démonstration, en prolongeant l'instabilité fiscale propre au précédent quiquennat avec en sus un taux de PO redhibitoire matiné d'une justification inique sur la symbolique de l'impôt, bref suffisant pour laminer un peu plus l'investissement et l'esprit d'entreprise.
a écrit le 24/07/2012 à 12:05 :
Quand on est pas d'accord avec Jojo, c'est qu'on est : socialiste, communiste, totalitaire, rêveur, imbécile, ignorant, démocrate, idéologue, marxiste, comique, ignare, contre la nature humaine, contre les droits de l'homme, un balzacien, un anti-républicain, un naïf, un aveugle etc.
Si vous vous rangez dans une de ces catégories, vous etes donc un ennemi de Jojo les Galtouze !
On est donc très nombreux les gars !!
Ça me rappelle l'appel de Coluche en 81 : ''j'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les p.dés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes...tous ensemble pour leur foutre au c.l !''
Réponse de le 24/07/2012 à 12:14 :
quand Henri ne trouve pas d'arguments et que les seuls clich"s qu'il utilisent sont contrdits par des raisonnements et des faits, alors ils simplifie au maximum, il insulte et ne réfléchit plus ...
Henri revendique la progressivité et les droits de succession : 2 des 10 points du manifeste du parti communiste, ce n'est pas moi qui dit que vous êtes marxiste, vous l'affirmez vous même (mais sans le savoir).

Marx était républicain ? je ne pense pas, il est contre les droits de l'homme et la démocratie (dictature du prolétariat), c'est uné vidence ,mais bon ...

Et à part des insultes, où sont vos raisonnements argumentés et logiques ? que je les démonte, tellement ce sont des clichés inlassablement répétés sans réfléchir (mais avec la haine qui va avec à tout bon collectiviste jaloux del'argent des autres)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:16 :
ce sont vos arguments et vos raisonnements qui sont socialistes (communiste et totalitaire sont des synonymes de socialiste) pas le fait que vous n'êtes pas d'accord avec moi, je vous recoonais ce droit sans vous insulter, je suis libéral. Je me place sur le plan des idées, des raisonnements, des arguments, des faits. Et vos arguments sont ce que vous décrivez, pas vous ... arrêtez de simplifier, c'est cliché et vous vous carricaturez ...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:28 :
Absolument sobre en humour, imperméable au second degré (ne parlons pas du 3ème) et incapable d'auto dérision : je le plains vraiment...
Réponse de le 24/07/2012 à 13:37 :
@john galt:C vrai que Pinochet,marionnette des neo liberaux est un saint qui n'a pas rependu le sang dans son pays au nom du dogme du neo liberalisme....

La progressivitee et les droits de succession sont juste 2 choses totalement logique,pour quiconque veut vivre dans une societee un minimum saine.Ca n'a rien de communiste,Est ce que la france d'pres 1789 etait communiste?....Ces 2 principes sont la pour essayer de reequilibrer la balance egalitaire.Pour que ceux qui ont deja tout,grace a leur arbre geneaolique,redistribue un minimum sans les mettre dans la misere, et evite ainsi de vivre sous une monarchie.C un concept republicain,qu'il est etait reprit par des communistes n'en fait pas un truc monstrueux.Ou alors parler d'immigration fait de vous un faschiste/nazie,idee egalement stupide
a écrit le 24/07/2012 à 11:50 :
bonjour,
une simple question d'arithmétique :
1- 30.000 ménages paieront 56 236 ? en plus => 1 687 080 000 ? ou 1.7 milliards ?
2- 20 000 000 ménages paieront 10 ? en plus => 200 000 000 ? ou 200 milliards ?

nota bene : cette simple arithmétique ne signifie en rien que je suis favorable au cas 1 ou au cas 2 !

Mais je pense que si on désire équilibrer le budget il est quasi obligatoire de faire les deux !
Quen pensez-vous ?
a écrit le 24/07/2012 à 11:30 :
Chacun notera comment la peur de perdre un petit peu de son précieux argent, rend certains de nos contemporains hargneux, pleurnichards, condescendants, cuistres ... Un idéologue franchouillard du liberalisme TPMG (Tout Pour Ma G.eule)en particulier ...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:32 :
@chacun, Il faut bien comprendre les raisonnements de Henri :

vous trouvez les impôts injustes et que c'est contraire à nos valeurs et à la République ? vosu êtes avare, égoïste et non solidaire.

Pour Henri, la fourmi de la fable en est le parfait exemple, la Cigale étant le modèle glorifié, surtout si elle est fonctionnaire. C'est encore une fois la parfaite inversion de valeur chère à ayn Rand. Ces messieurs considèrent que c'est l'état qui gagne votre argent, pas vous, et que donc il est généreux qaund il vous en laisse une toute petite partie...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:50 :
Jojo : ce n'est pas parcequ'on rit à vos dépends, que vous devez partir à nouveau en vrille ...
a écrit le 24/07/2012 à 11:07 :
Ah si c'était vrai, quelle bonheur et pour les prolos une bonne claque !
a écrit le 24/07/2012 à 10:34 :
Reculer pour mieux sauter. Le gouvernement va taxer massivement les Français en 2013.
Si le conseil constitutionnel annule la surtaxe socialiste pour 2012, les ISF paieront la différence en 2013. Hollande devrait comprendre que ce n'est pas en augmentant les impôts qu'il sortira la France du déclin. Il faut baisser massivement les dépenses publiques et rétabir l'équilibre budgétaire tout en encourageant le travail en supprimant les 35 H par ex.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:54 :
Allez donc faire comprendre cette évidence à des gens (les élus) qui n'ont aucune idée des contraintes des entreprises.
a écrit le 24/07/2012 à 10:23 :
A mon Jojo : la récitation de votre catéchisme ne vaut pas toujours démonstration : les USA que vous prenez comme modèle sont un pays (UK aussi) qui dans sa tradition taxe fortement les successions pour précisément empêcher que seuls les héritiers s'enrichissent ! Il n'empêche que les délires des reaganiens et consorts ont sérieusement abîmé le modèle libéral et le rêve américain !
Comme vous êtes friand de statistiques et pour faire frétiller la queue de mon troll : la moitié de la population US détient en 2011 1,1% de la richesse contre 2,8% en 2001. À l'inverse le 1% le plus riche détient 34,5% du patrimoine national en 2011 contre 32,7% en 2001. Vous allez me dire que c'est le talent : pas du tout ! Le taux d'imposition des plus riches n'a fait que baisser et les niches fiscales en plus se sont multipliées. Pour que Warren Buffett s'offusque de payer moins d'impôts que sa secrétaire en proportion ( vous êtes partisan de l'impôt proportionnel, dois-je le rappeler...), il faut vraiment que la situation soit comparable à celle des années 30 !
Mais vous allez nous rétorquer que les USA sont gangrènées par le socialisme ! Quelle bonne foi ! Je m'en réjouis d'avance ...
PS : l'outrance, ce n'est pas la meilleure façon de défendre la libre entreprise et la liberté. Plus vous criez au complot collectiviste, moins on vous écoute...
Réponse de le 24/07/2012 à 10:51 :
Bravo Henri; vous analysez très bien la situation sans être excessif dans vos déclarations. Le déferlements de commentaires contre les impôts m'exaspère comme si les plus aisés étaient tondus jusqu'à l'os. Après plus de 10 ans de niches fiscales et dans une situation dramatique de redressement national des finances, la contribution de tous est nécessaire;
Réponse de le 24/07/2012 à 11:17 :
@ mon Henri : les USA ne sont pas le modèle parfait du libéralisme, loin de là, et tout ce que fait les USA (et les UK encore plus) ne sont pas du libéralisme. Néanmoins, si vous étiez un peu mieux renseigné, vous sauriez que les droits de succession ont été supprimés aux USA en 2009, e qu'avant, vous aviez un abattement de 1.5 millions de $ avant application du barème (plsu léger quand France) alors, taxer fortement les successions, je rigole !!! C'est justement Reagan (et Thatcher pour la GB) qui a redressé économiquement les USA grâce à une politique libérale, renseignez vous un peu ...
Vous citezdesrépartitions de patrimoines qui sont équivalentes dans tous les pays du monde et qui ne démontrent rien (il y a des riches et des pauvres, comme il ya des gens talentueux et des imbéciles). Tous les taux d'imposition ont baissé également, et Warren Buffet a menti pour soutenir Obama car il est démocrate comme lui. Il compare son imposition sur les dividendes (ce n'est pas du aux niches fiscales, n'importe quoi) qui est inférieure au taux d'imposition sur le revenu (ce qui est parfaitement normal du point de vue économique) mais sans rapporter le taux d'IS qu'ont subi ses dividendes, il oublie donc 37 % d'impôts pour biaiser son argumentation ... Donc votre exemple ne marche pas, désolé, renseignez vous mieux et essayez de comprendre avant de répéter comme un echo ... Mais les USA sont gangrénés par le socialisme, que fait donc Obama en ce moment si ce n'est renforcer l'emprise de l'état sur la santé et vouloir augmenter les impots d'une minorité qui ne vote pas pour lui.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:21 :
@ Henri : j'ai donc démonté tous vos arguments qui ne sont que des clichés éculés répétés à l'envi pour qu'ils deviennent la réalité comme Goebels le disait.
L'outrance, c'est dde réclamer la Liberté et l'application des droits de l'homme ??
j'attend tjrs votre définition du libéralisme, qu'on rigole, quand vous dites que Reagan a abimé le modè-le libéral américain, c'est risible. Pour votre info, un "liberals" aux USA, c'est un social démocrate européen, cad un socialiste, l'équivalent du libéral européen s'appelant un "libertarian". bref, il faut encore renforcer votre culture pour argumenter de façon rationnelle ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:23 :
@albatros : Ai-je dis que j'étais contre les impôts ? jesuis pour un impôt proportionnel comme le prône les droits de l'homme, relisez moi.
Expliquez moi comment on ne paye pas d'impots aves les niches fiscales ??? elles sont limités à 10 000 ? par personnes. Mais, dites moi, depuis 40 ans, seuls les riches payent (cad 45 % de la population qui paye l'impot sur le revenu), vosu croyez qu'il ne contribuent déjà pas assez ? j'aimerai connaitre votre position sur cette ignominie ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:27 :
Vous n'avez rien démonté mon Jojo.
Vous passez votre temps à rabaisser ceux qui ne sont pas d'accord avec vous ... Et concernant les USA, vous apportez de l'eau à mon moulin en soulignant que les riches sont de moins en moins imposés, en pure contradiction avec feu le rêve américain qui permettait au moins aux pauvres d'espérer s'enrichir ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:35 :
@henri et albatros
Vous perdez votre temps : quand on aime l'argent comme Galt, on est sourd et aveugle

@ John Galt : vous vous plaignez beaucoup et moi je vous plains
Réponse de le 24/07/2012 à 11:39 :
j'ai démonté chacun de vos points, vous m'avez lu au moins ???
Les riches sont moins imposés qu'avant, mais lespauvres aussi, vous semblez dire que seuls les riches ont vu leurs impôts baisser, c'est parfaitement faux.
Le rêve américain, c'est que chacun peut s'nerichir avec son travail, pas avec une pseudo redistribution de ceux qui travaillent vers ceux qui veulent vivre du travail des auteres, vous n'avez pas compris lerêve américain. (qui, accesssoirement, marche, car ils ont de la croissance, seule capable de créer de la richesse, de l'emploi et de faire diminuer la pauvreté ...)
Réponse de le 24/07/2012 à 11:49 :
@ sherbrooker, laissez-moi juste à l'attention des lecteurs dénoncer les contre-vérités de celui effectivement qu'il convient de plaindre ou d'ignorer désormais :
IR = 59 milliards recouvrés en 2011 contre 85 de CSG 65 d' IS 165 de CSG 41 d'impôts locaux 4 d'ISF et 8 de droits de succession
Les longues phrases ronflantes et les citations de ''Gave'' (qui porte bien son nom) sont donc un rideau de fumée destiné à appuyer un mensonge éhonté ''seuls les riches payent''
Réponse de le 24/07/2012 à 11:51 :
La croissance se fait par accumulation de dettes et de dettes aux US et le chomage réel est comparable à ce qu'on connait en Europe.
Sourd, aveugle et limité !
Réponse de le 24/07/2012 à 12:03 :
@ sherbrooker : exact : croissance financée depuis 15 ans par de la dette, de^puis Clinton, alors que c'est Reagan qui avait rétablit les comptes à long terme grace à sa politique.

Chomage réel équivalent à l'europe depuis 4 ans et ces politiques socialistes, mais renseignez vous (même wikipedia fait des graphiques éclairants), le chomage de masse n'est aux USA que depuis 4 ans, pas avant : qui est aveugle et limité (pour ne regarder que les 2 ou 3 dernières années) ?
Réponse de le 24/07/2012 à 12:06 :
Et les 92 000 honnetes gens qui planquent 10 000 milliards de dollars dans des paradis fiscaux? Cela dit, c'est vrai que ce n'est pas une raison pour double ou tripler les impots de ceux qui en paient en France...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:10 :
@ Henri : et alors ? nous sommes parfaitement d'accord sur le fond (lisez moi) je suis libéral, je pense qu'il ne faudrait que le seul impot sur les revenus, proportionnel. Sans niche fiscales ni impots indirects (injustes et non votés, contraire au droit de l'homme), cela fait 300 milliards (budget de l'état) sur PIB français de 2000 milliards, soit une flat tax de 15 % payée par tout le monde, plutôt que tous ces impots pourris (tva, csg, isf, etc etc etc ...) Ce qui n'empêche pas de dire que actuellement les impots directs (isf et IR) sont payés par une minorité, et c'est très grave, car la majorité n'a pas l'impression de payer des impôts, alors qu'elle paye des impots énormes mais invisibles car indirects (tva, par ex). quand à Charles Gave, forcément vous ne connaissez pas, renseignez vous, il avait écrit un livre en 2001 (des lions menés par des anes) qui décrivait exactement ce qui se passe actuellement. Renseignez vous, ce n'est pas n'importe qui, mais à part une fois sur BFM (où il avait mouché un journaliste abruti) il n'est jamais invité nulle part, consultez son blog, c'est un super prof d'économie (et en plus, il a très bien connu friedman). Seuls les richent payent l'ISF et l'IR (les 10% les plus riches payent 56 % de l'IR, chiffres INSEE, mais bien sur l'INSEE ment, pourtant, elle est classée à gauche (très)) la réalité est un mensogne éhonté selon vous ?
Réponse de le 24/07/2012 à 12:11 :
@Henri: oui, vos chiffres sont justes, bien sur que tout le monde paye des impots (tout le monde ne s'acquitte pas de l'IR en revanche, comme vous le savez). Pour autant, on ne peut pas nier qu'il y ait un probleme de fiscalite en France (le jour de "liberation fiscale" est ce jeudi si je ne m'abuse... La partie de l'annee qui precede, on travaille pour l'Etat...): toutes statistiques confondues (qu'on regarde les charges que paient les entreprises ou l'imposition des particuliers), la France est toujours dans le haut du panier...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:11 :
Correction : 165 milliards de TVA et non de CSG
bien sûr ...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:17 :
@ Tyler : ce sont des chiffres fantaisistes annoncés par une ONG marxiste qui n'a aucune preuve, renseignez vous.
Réponse de le 24/07/2012 à 12:18 :
Tyler : absolument ! Un peu de modération et de justesse dans les propos, bravo ! Ça change de l'Harpagon de permanence qui pleure avant d'avoir mal ( mais je confirme qu'il va avoir un peu mal...nous aussi d'ailleurs !)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:27 :
@ Henri : je ne vois pas le rapport entre affirmer que les impôts sont injustes et mal faits (ce que tous le monde ici convient) et être un harpagon ? relisez moi, je ne suis pas contre l'impot, relisez les droits de l'homme. Cela vous fait donc moins mal si d'autres ont mal avec vous ? raisonnement absurde de jaloux qui préfèrent que tout le monde perde plutôt que d'autre réussissent mieux que lui ....
Réponse de le 24/07/2012 à 12:31 :
@ Tyler : je vous souhaite la bienvenue dans le club des marxistes et des fantaisistes, comme vient de vous le souligner notre ami Jojo (qu'on aime bien au fond...)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:36 :
Jojo : essayez d'autres sources que Wikipédia ...
Lâchez votre bréviaire et sortez un peu aussi : il fait beau et les filles sont belles !
Réponse de le 24/07/2012 à 12:38 :
@john galt: bien sur qu'il ne s'agit que d'estimations et qu'il n'y a pas de preuves tangibles. Pour autant, son auteur n'est pas le plus grand marxiste que la terre est portee, et faisait plutot un bon job chez Mac... La fraude fiscale est par definition tres difficile a evaluer, mais bon nombres d'etudes portent sur le sujet et soulevent des question interessantes (le fait que la somme des balances des paiements soit par exemple systematiquement negative...). Que le montant total s'eleve a 10000 ou 30000 milliards de dollars, vous conviendrez que c'est un probleme. En revanche, cela ne justifie pas d'assomer les riches en France (et la population de maniere generale; les classes moyennes/moyennes superieures en prennent aussi pour leur grade), de tenir des propos et appliquer une ideologie qui tend a stigmatiser la reussite et l'argent, ni d'avoir un Etat obese lorsqu'on regarde le reste de l'OCDE...

Réponse de le 24/07/2012 à 12:44 :
Jojo : Vos propos sont excessifs et exclusifs (dans le sens : lorsqu'on diverge un poil de vous, on est marxiste ou fantaisiste ou anti liberté etc.) et finissent par être contre-productifs pour la cause que nous défendons vous et moi ...
Harpagon pourquoi ? Revoyez l'acte 1 de la pièce ! Vous m'y faites penser, non pas pour le côté ''avaricieux'' mais pour la peur de perdre ou de manquer que vos propos laissent transparaître ...
Réponse de le 24/07/2012 à 13:43 :
@John galt:Les niches fiscales sont limites a 10000 euros par personne?....La vous montrez que vous racontez n'importe quoi. Vous arriverez peut etre a expliquer,en etant limite a 10000e par personne,comment Mme Bettencourt a reussit plusieurs annees de suite a ne payer quasiment aucun impots?!
Ensuite il est normal que les riches contribuent plus que les autres....Ca ne paraissait pa choquant il y a 30 ou 40 ans et ca ne les a pas empeche de devenir encore plus riche....
a écrit le 24/07/2012 à 10:16 :
L'impôt sur le revenu est à peu près équitable. L'impôt sur le patrimoine est inique.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:42 :
C'est l'inverse.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:03 :
ni l'un (progressivité) ni l'autre (existence même) ne sont équitables.
Réponse de le 24/07/2012 à 14:08 :
l'IR est l'impôt le plus équitable qui soit (progressif, proportionnel), qui plus est pas d'effet de seuil, consterné je suis par la médiocrité des 2 commentaires ci-dessus qui plus est non argumentés. Au pire peut on considerer que les amendements à cet impôt (notion de parts et autres déductions) sont elles discutables.
a écrit le 24/07/2012 à 10:06 :
Tiens, je serais curieux, à titre d'info, de savoir combien devront payer d'ISF ces deux hommes qui veulent défendre leur confrères fortunés ! Je suis totalement contre cette ISF, mais ça ne m'étonnerait pas qu'ils s'engagent dans cette bataille avant tout parce que la mesure les concerne...
a écrit le 24/07/2012 à 9:38 :
Dabord il faudrait qu'elle soit votée..... et oui passage au senat et ... qui va bien sur la votér... bien sur la saisine du conseil constitutionnelle suspendre l'application des textes... un ensuite mon droit constitutionnel est un peu lointain, mais il me semble qu'il y a une certaine atteinte au principe fondamentaux de l'égalité devant la loi, un impot exceptionnel n'est pas interdit mais un magouillage sur un impot voté en 2011 (loi de finances pour 2012) le conseil constitutionnel va tourner sa plume plusieurs fois avant de statuer ensuite nous aurons des gens qui attaquerons le texte puisqu'on peut le faire.... c'est pas encore dans les caisses de l'état
a écrit le 24/07/2012 à 9:13 :
Vouloir taxer les riches c'est toujours porteur vis à vis de la majorité sachant que presque 60% des foyers ne sont pas imposables...Nos parlementaires députés ne donnent pas l'exemple en refusant la transparence sur leurs
notes de frais et en continuant de bénéficier d'avantages scandaleux pour une utilité de leur fonction plus que douteuse....La fermeture du sénat et la diminution du nombre de députés par 3 là le changement serait réel et les économies pas toujours supportées par les mêmes classes moyennes!!
Réponse de le 24/07/2012 à 9:32 :
Précision : tout le monde paye la CSG et la TVA. L'IR n'est pas indolore mais il est loin d'être le seul impôt !
Sinon vous pouvez rêver sur la simplification du mille-feuilles français : vu que nos politiciens se sont professionnalisés, ce serait comme demander à des salariés de saborder leur boîte et de supprimer leur gagne-pain !
a écrit le 24/07/2012 à 9:12 :
Les impôts les plus efficaces sont à base large et à taux modéré. De la progressivité pour que chacun contribue à hauteur de ses moyens. Mais non, nos chers dirigeants, soumis aux intérêts particuliers et corporatistes, préfèrent les usines à gaz : des dizaines de taxes auxquelles personnes ne comprend rien et autant de niches pour faire plaisir aux clients ...
Réponse de le 24/07/2012 à 9:29 :
@ Henri :

vous n'avez pas compris : pour que chacun participe à hauteur de ses moyens, c'est l'impôt proportionnel qu'il faut, qui est écrit en toutes lettres dans l'art 13 des droits de l'homme. La progressivité est "la spoliation légale des plus méritants" (Von Mises) et n'est que du Marxisme (cf manifeste du parti communiste de 1848, c'est l'une des 10 propositions), et le marxisme, non seulement cela ne marche pas, mais en plus cela massacre des gens ...
Réponse de le 24/07/2012 à 9:54 :
Quand on est pas d'accord avec vous mon Jojo, immanquablement on a droit à votre ''vous n'avez rien compris'' ou autres formules qui signifie qu'on ne sait rien.
C'est farce !
Votre idéologie est celle d'un courant minoritaire du libéralisme et vous prétendez qu'elle est LE libéralisme !
Souffrez qu'on puisse penser le contraire ...
Réponse de le 24/07/2012 à 10:16 :
@ Henri : mais que je sache, je cite des faits, des textes, des auteurs, des évidences. Et face à la réalité, vos seuls arguments sont l'insulte mais pas de raisonnements. Et quelle est donc mon idéologie ? (d'ailleurs, le libéralisme n'est pas une idéologie, mais une philosophie, savez vous la différence ?) Et selon vous, c'est quoi le Libéralisme alors ? je souffre la contradiction sans problème, mais exposez vos arguments (on va rigoler ...)
Réponse de le 24/07/2012 à 10:25 :
Vous allez être servi : je vous livre quelques faits dans un moment.
Après vous m'excuserez mais sur iPhone il est particulièrement pénible de taper des longs développements !
Réponse de le 24/07/2012 à 10:33 :
Je ne veux pas venir défendre Henri mais il n'a aucunement utilisé l'insulte vis à vis de john galt. Il a exprimé sa philosophie comme celle de john qui m'apparaît plus aggressive dans l'énoncé. Le libéralisme est une philosophie dont l'intérêt sociétale n'est pas démontré puisque l'économie n'est pas une science. Alors dire "vous n'avez pas compris" est en effet une insulte !
Réponse de le 24/07/2012 à 10:46 :
@ Centre indépendant : quelqu'un m'affirme que c'est parce que il ya le jour et la nuit que le soleil touren autour de la terre : clairement, il n'a pas compris. Vous affirmez que le libéralisme n'as pas un intérêt sociétal, c'est quoi un intérêt sociétal pour vous ? et je vous démontre le contraire pour le libéralisme.
Le libéralisme est avant tout une philosophie politique, le libéralisme économique n'en est que les principes appliqués à l'économie. L'économie n'est pas une science, c'est une branche de la logique humaine (charles Gave). En quoi une démonstration n'est pas valable si la matière n'est pas une science ? si je dis que le libéralisme est bon pour l'aisance matérielle de l'homme et que la preuve c'est que tous les pays ayant appliqués le libéralisme ont mieux fait pour leurs populations que le socialisme, ce n'est pas démontré car ce n'est pas une science ? vous faites du relativisme ... quand à l'insulte, les "mon jojo" , "votre idéologie" sont à mon avis plus des insultes (sans parler des discussions de la veille que vosu ne connaissez pas) que la simple constatation que pour que chacun contribue à hauteur de ses moyens, c'est la définition de la proportionnalité, pas de la progressivité.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:11 :
Mon Jojo, je démontre en deux arguments que vous êtes un ''libéral'' particulier : 1) vous êtes pour la retraite à 67 ans comme en Allemagne, vous l'avez mentionné dans un autre fil : quand bien même nous aurions la même démographie que nos voisins allemands, je préfère nettement la retraite par points et à la carte : si vous partez jeune, vous avez une petite retraite. Je me demande si vous êtes en retraite d'ailleurs... 2) vous êtes pour la transmission du patrimoine et pour l'impôt proportionnel (Warren Buffett, milliardaire communiste comme chacun sait, est contre...) Je suis pour un système fiscal qui rebat les cartes à chaque génération et permet aux talents de s'exprimer ! Je suis donc pour la taxation des successions, pour l'abolition de toutes les niches fiscales, pour une imposition à base large, modérée et progressive en favorisant le travail au détriment de la rente et de la surconsommation.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:29 :
@ Henri : décidément, vouscomprenez tout de travers, j'ai dit que la france est pour 60 ans, et l'allemagne pour 67 ans, donc les politiques budgétaires communes ne sont pas possible, je n'ai jamais dit que j'étais pour la retraite à 67 ans, je suis pour la seuleretraite juste et viable : la retraite par capitalisation (calcul par point) !!! Warren Buffet est démocrates, donc socialiste, comme tous le monde sait (comme Mr Berger, Pigasse et consorts en France, milliardaires de gôche parce que le pouvoir les inondent de prébendes).
Pourquoi taxer les successions ? si vous aviez lu Friedman, il vous dirait que laisser un capital intellectuel ou matériel revient au même, et faire la distinction est idiot et est une atteinte à la Liberté. Ce qui fait de nous des êtres humains et non des animaux, c'est justement cette faculté de laisser quelque chose à nos enfants, que ce soit de l'argent ou la capacité à ouvrir une huitre, c'est la même chose. En étant contre l'héritage, vous êtes contre la nature humaine, c'est d'ailleurs ce que reprochait Regan au socialisme, d'être contre nature (et d'ailleurs, la confiscation de l'héritage est un des 10 propositions du manifeste du parti communiste). E nrevendiqaunt la ^progressivité et l'impot sur les successions, vous n'eêtes pas libéral, vous êtes un marxiste ...
La rente cela n'existe pas .... cliché marxiste et balsacien du 19 ème siècle, car la richesse se crée, elle ne s'hérite pas ... la surconsommation : encore une fois, vous montrez ce qu'estl esocialisme : un totalitarisme : qui vous donne le droit de juger si je surconsomme ou pas et si je peux ou pas surconsommer ? Quel est votre autorité ? vous êtes contre la Liberté et le libre choix, comme tout bon socialiste totalitaire ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:39 :
H la rente n'existe pas ? Tiens donc, les actionnaires de Cofiroute vont être chagrins ...
Sans parler des titulaires de charges notariales et autres assureurs disposant de rentes de situation ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:41 :
Jojo : qui passe son temps à éructer des propos définitifs ? Qui couine ? Qui juge sans connaître ?
Je vous plains de vous mettre dans un tel état ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:49 :
@ Henri : mais que je sache, vous citez non pas des rentes liées à des héritages, mais des rentes de situation accordées par l'état, cad du capitalisme de connivence, tout l'inverse du libéralisme ...
Les libéraux sont contre ces rentes, et ce n'est pas avec les droits de succession que vous y mettrez fin, vous confondez tout.
Accessoirement, l'actionnaire de cofiroute c'est vinci, qui est possédé à plus de 70 % par des institutionnels, cad des fonds de pension, cad des retraités ... le capitalisme libéral a réalisé le rêve de Marx, faire travailler les entreprises pour les petits vieux, sauf en France où nous sommes contre les fonds de pension (sauf pour les fonctionnaires, bien sûr, ils ont la Préfon, avec une belle niche fiscale à la clé, renseignez vous !!!)
Réponse de le 24/07/2012 à 11:51 :
@ Henri : mais c'est patologique : c'est vous qui maniez l'insulte et non l'argumentation.
qui juge sans connaître si ce n'est vous ? n'ai-je pas démonté chacun de vos arguments par des faits et des raisonnements logiques aisément vérifiables sur le Net, sauf que vous ne le faites pas ? qui est péremptoire sur la "sur consommation" (c'est quoi d'abord ? comment juger ? 65 millions de français, 65 millions de visions différentes)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:09 :
Et Madelin vous connaissez ? Non ! En fait vous le grand libéral vous ignorez que les indépendants et professions libérales peuvent aussi se constituer une retraite par capitalisation !
Contrairement à moi qui suis patron de PME, vous êtes donc un théoricien et non un praticien du libéralisme !
Je vous plains d'étaler autant ce fait...
Réponse de le 24/07/2012 à 12:21 :
Jojo le libéral théoricien roi du Wikipédia contre Henri le modeste praticien qui essaye de rester modéré dans sa vision du monde ...et son expérience de l'entreprise
Ça se joue à guichets ouverts et c'est gratuit !
Réponse de le 24/07/2012 à 12:25 :
Je connais bien Madelin (seul homme politique libéral français de ces 20 dernières années) et c'est exact, les contrats madelin fonctionnent comme la préfon. bon, la préfon, c'est 1964; madelin, c'est 1995, pourquoi n'avoir pas mermis cela avant, et pourquoi faire des lois spécifiques pour des catégories spécifiques et l'interdire aux autres français ? j'aimerais connaitre votre position sur le sujet.
( je suis moi aussi patron de PME, dont je n'ai pas hérité, alors la pratique, je la connais, mais la théorie, c'est très important).
Réponse de le 24/07/2012 à 13:05 :
Si vous êtes patron de PME, vous avez autant la passion des hommes et de la création que celle de l'argent !
J'aime bien l'argent mais qui doit rester un serviteur et non un maître !
Alain Madelin me semble plus modéré que vous sur plein de sujets (je podcast ''les experts'' de BFM pour l'écouter).
Je suis pour la retraite par points et à la carte, comme je vous l'ai dit, avec un principe compensateur pour les carrières brisées ou incomplètes (le minimum vieillesse : on ne laisse pas des vieux mourir de faim, c'est un principe de solidarité humaine).
Le souci c'est qu'il faut une génération pour la négocier et la mettre en place, or on a raté déjà deux occasions avec Monsieur Fillon ...
Réponse de le 24/07/2012 à 16:09 :
@henri. Apostropher votre contradicteur par le sobriquet Jojo pour tenter de le decredibiliser n'est pas a votre avantage. Vous vous placez au niveau du bac à sable!
Réponse de le 24/07/2012 à 19:31 :
Il se place à son niveau ! Je n'ai jamais vu autant de concentré de préjugés. Du pur réac ce JG ! Henry le prend à l'humour. Moi ce genre de personnage me révulse et je l'aurais ignoré depuis longtemps !
a écrit le 24/07/2012 à 8:47 :
Quiconque sait et comprend ce qu'est l'ISF ne peut etre raisonnablement que contre. Par ailleurs , quel français lambda accepterait de communiquer aux impots l'état complet de ce qu il détient tous les ans ? Cet impot a un côté vexatoire et stigmatisant qui est totalement anti productif : il pousse les gens à émigrer ! La france , beau pays , qui exporte ses riches et importe des pauvres
Réponse de le 24/07/2012 à 9:18 :
La France , beau pays , qui exporte ses riches et importe des pauvres . Chapeau ,la vous avez mis dans le mille.Un racourci tres juste .Pour compenser les riches qui partent , les refugies syriens vont arriver et ils faudra les soigner gratuitement.

Réponse de le 24/07/2012 à 9:30 :
@ titou et hectopascal : + 1 !!!!
Réponse de le 24/07/2012 à 9:57 :
La franchouillardise est en forme ce matin. La virulence s'explique par le coup de sécateur fiscal qui va sérieusement écorner le petit pécule de tout ce beau monde : bienvenue au club les gars !
Réponse de le 24/07/2012 à 10:17 :
@ Henri :
mais à part votre jalousie de ceux qui veulent vivre de leur travail et qui ne sont pas de ceux comme vous qui veulent vivre du travail des autres, c'est quoi vos arguments ?
Réponse de le 24/07/2012 à 10:29 :
Pas de procès d'intention : puisque je dis ''bienvenue au club'' c'est que je paye beaucoup d'impôts (IS, ISF, IR, CSG, CET...)
Sauf que moi je ne passe pas ma vie à essayer de faire pleurer sur mon sort, contrairement à certains ...
Réponse de le 24/07/2012 à 10:39 :
@ Henri :
Mais que je sache, si vous voulez donner tous vos biens à l'état, c'est votre choix et votre liberté, mais n'imposez pas vos opinions aux autres ? Le fait de défendre la Liberté et les valeurs républicaines, c'est pleurer sur son sort ? vous avez de drôles d'interpétations ...
Réponse de le 24/07/2012 à 10:51 :
Toujours vos interprétations ...
La modération n'est pas votre fort apparemment... Quand ai-je dis que je me satisfaisais de la situation fiscale ?
Qui rameute à longueur de colonnes contre le péril collectiviste ?
Réponse de le 24/07/2012 à 11:36 :
@Henri : quand VGE déclare en 1974 que des dépenses étatiques à 35 % du PIB ça va encore, mais qu'à 40 % nous entrons en économie socialiste, et que c'est lui qui a dépassé les 40 % dans son septennat, et que depuis elles ont grimpé jusqu'à 56 % du PIB (et plus en 2013 encore) ce n'est pas un péril collectiviste ? et curieusement, le taux de croissance structurel français s'effondre depuis 40 ans (6.3 % par an pendant les 30 glorieuses, 4.3 % dans les 70, 2.5 % dans les 80, 1.9 % dans les 90, 1.1 % dans les 2000, combien dans les 2010 ??) Pourquoi la France est le SEUL pays de l'OCDE a avoir un chômage de masse CONTINUEL ? Pourquoi ce taux de croissance s'effondre de façon structurelle comme il l'a fait en GB jusqu'en 1977 et en Suède jusqu'en 1992 ? parceuq le socialisme, qui a ravagé ces 2 autres pays avant qu'ils ne réagissent (après avoir fait faillite quand même, renseignez vous) RENSEIGNEZ VOUS !!! la France n'estp as en péril peut-être ? vous êtes aveugle, et la réalité va se charger de vous rappeler des évidences ... dont la pricnipale : le socialisme, cela ne marche pas (et appauvri les gens en plus)
Réponse de le 24/07/2012 à 13:16 :
Jojo : quand on est pas entièrement d'accord avec vos thèses, on est pas pour autant un socialo-coco-bolcho qui se satisfait de la situation !
Capice ? ou vous avez le comprenoir bouché ?
a écrit le 24/07/2012 à 8:05 :
Mais quand nos soi-disant élites, députés et autres, feront preuve d'un peu de bon sens et d'intelligence ? Il faut s'aligner sur les autres pays qui ont supprimé cet impôt punition qui décourage les plus entreprenants. Réussir par son travail ne doit plus être une honte punissable par un impôt supplémentaire. C'est insensé !!
Réponse de le 24/07/2012 à 8:32 :
Les riches doivent aussi contribuer à l'effort de redressement national. Par contre nos chers parlementaires feraient bien d'accepter la transparence et la l'imposition de leurs frais de représentation. Idem pour leur système de retraite.
Réponse de le 24/07/2012 à 8:51 :
N'oublions pas les autres régimes spéciaux qui creusent le trou des finances publiques ou celui du régime général. Alignement urgent de tous les régimes de retraite !
Réponse de le 24/07/2012 à 8:53 :
Contribuer:oui! Mais de façon réaliste et non confiscatoire...les "riches" quittent pays sans espoir de retour, dégoûtés devant l'irréalisme des gouvernants et le climat de haine qu'ils engendrent. Surtout quand ces mêmes dirigeants s'arrangent eux pour ne pas payer ! ( fausse déclaration de Hollande!!!). Et la France s'appauvrit : les capitaux s'investissent ailleurs et les entrepreneurs s'installent chez nos voisins! Il ne sert à rien de se lamenter sur l'évasion fiscale, il faut comprendre pourquoi elle a lieu et en tirer les conséquences.
Réponse de le 24/07/2012 à 8:54 :
On peut vous repprocher de penser que la richesse de certains est uniquement le fruit d'une réussite par le travail. Mais sinon vous avez tout à fait raison. Pareil pour l'impot sur le revenu: il vaut mieux 100 riches imposés à 30% que 10 à75%. Notre beau pays devrait plutot chercher à attirer un maximum les riches, comme la suisse ou la belgique. Ce qui n'empeche nullement de mieux répartir la redistribution des divers prélevements obligatoires vers les plus faibles. Si on persiste dans cette démagogie de l'impot maximal, alors melenchon a raison: reprenons notre entiere souverainete et retablissons les frontieres.
Réponse de le 24/07/2012 à 9:57 :
@ eco : ne vous laissez pas aveugler par des pré supposés marxistes.
A part quelques cas célèbres ressassés ad nauséam, la richesse se crée, elle ne s'hérite pas. L'INSEE, à forte orientation gauchiste, n'a jamais osé publier ce genre de statistiques. Tournons nous donc vers les USA, où toutes les statistiques sont disponibles :
Forbes 400 en 1981 : 21 % d'héritiers, en 2010 : 2 % d'héritiers
Pour les millionnaires, dernière étude en 2001, seuls 8 % avaient hérité de plus de 50 % de leur patrimoine. La réalité dément toujours et en tous lieux les pré-supposés économiques marxistes (comme la loi d'airain des salaires, les rendements décroissants du capital, la valeur objective des biens, etc etc etc ...)
Réponse de le 24/07/2012 à 10:52 :
rassurez vous je n'ai pas de "présupposes marxistes". Peut etre me suis-je mal exprimé et aurai du dire: la richesse de certains n'est pas" toujours" le fruit d'une réussite par le travail.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:03 :
vu comme cela, d'accord !! bien cordialement,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :