Budget 2013 : un effort de 36,9 milliards d'euros

 |  | 459 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le projet de budget 2013 a été présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Un effort de 36,9 milliards d'euros d'économies est prévu. C'est le plan de rigueur le plus important jamais connu par les Français.

Le projet de budget 2013 a été présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Un effort colossal de 36,9 milliards d'euros répartis entre hausses d'impôts et coupes dans les dépenses sera demandé aux Français, afin de tenter de ramener le déficit du pays en dessous des 3% du PIB d'ici à 2014.

Un tel effort sera inédit en période de croissance très faible et de chômage élevé. Mais le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réaffirmé jeudi soir l'engagement de la France à réduire le déficit de 4,5% cette année à 3% l'an prochain en invoquant la crédibilité du pays auprès de ses créanciers. "Si nous renonçons à cet objectif, alors tout de suite les taux vont remonter et là on sera dans la situation de l'Italie, là on sera dans la situation de l'Espagne et moi je ne veux pas ça", a-t-il déclaré sur France 2. 

Très déterminé, le Premier ministre a lancé : "Je veux dire stop à la dérive des déficits et de la dette", a-t-il lancé. La dette est en effet passée de 64,2% du PIB en 2007 à près de 89,7% fin mars 2012 et devrait dépasser le seuil symbolique de 90% l'an prochain avant de refluer. Avant même d'être présenté, ce budget suscite déjà des doutes chez les économistes, parce qu'il est basé sur une hypothèse de croissance de 0,8% du produit intérieur brut. Une hypothèse qu'ils jugent peu réaliste.

Du jamais vu en France

Si on additionne ces 30 milliards aux quelque six milliards de hausses d'impôts déjà votées en juillet et aux 2,5 milliards d'économies annoncées pour l'assurance-maladie, c'est à près de 40 milliards d'euros d'effort que le gouvernement aura déjà soumis les Français en quatre mois d'exercice du pouvoir. François Hollande a lui-même qualifié cet effort de "plus important depuis trente ans." Du jamais vu en réalité.  "1,5 point de PIB de réduction du déficit, c'est considérable. Mais surtout, en période de croissance zéro, c'est exceptionnel, ça n'a jamais existé", a déclaré à l'AFP Elie Cohen, directeur de recherche au CNRS. "Du jamais vu", a commenté Eric Heyer, de l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Effort dans la jutice

Le gouvernement revendique d'avoir réparti l'effort en trois parts égales: 10 milliards de prélèvements supplémentaires sur les entreprises, 10 milliards sur les ménages et 10 milliards d'efforts sur les dépenses de l'Etat. Ces hausses vont toucher en priorité les ménages aisés et les grandes entreprises, le gouvernement ayant cherché à épargner les plus modestes et les PME. Les nouvelles hausses d'impôts épargneront "neuf Français sur dix", a affirmé jeudi M. Ayrault.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2014 à 13:06 :
Je n ai pas vus le temps passer, un enorme merci pour le bon moment passe a vous lire.
Arrondir ses Fins de Mois http://tinyurl.com/utae12u9nl
a écrit le 30/09/2012 à 21:31 :
Depuis environs 18 ans l'Allemagne a un excédent de la balance commerciale de 16 Milliards PAR MOIS en moyenne. Excédent réalisé principalement en Zone Euro et grâce à l'endettement des pays importateurs de biens allemands (y compris l'armement pour la Grèce). Malheureusement les bénéfices ainsi réalisés par les grosses entreprises allemandes ont très souvent été réinvestis en dehors de la Zone Euro, avec pour conséquence le chômage des jeunes dans les pays déficitaires dont la France.
a écrit le 29/09/2012 à 5:53 :
Je reste serein : je ne peux pas oublier l?avènement d'un monde nouveau le 20 décembre
a écrit le 29/09/2012 à 0:05 :
le taux de prélèvements obligatoires bondira de 44,9 % à 46,3 % de PIB .. en un an : c'est de la collectivisation de l'économie à marche forcée !
a écrit le 28/09/2012 à 21:54 :
toujours le rabachage de la désinformation, si la rigueur c'est dépenser pas plus qu'il n'y a de recettes, alors vive la rigueur qu'on nous présente comme le diable ! et si la croissance c'est se surendetter encore plus au risque de déposer le bilan, non à cette "croissance" qui tue l'emploi et l'industrie. Il ne s'agit pas de rigueur mais du déni de gestion le plus total. On a la capacité de faire d'énormes économies de dépenes publiques pour financer la vraie relance, comme ferait n'importe quelle PME. On a droit à une taxation sans précédent parce que justement personne ne veut réduire les dépenses inefficaces, sans doute pour protéger l'électorat. Quant aux annonces, tout faux : tous les français vont être touchés (taxes, gel des barèmes qui augmentent les impôts pour tous), et on n'a pas d'économies puisque le budget global augmente de 6 milliards l'an prochain. Que de mensonge set de lâcheté, et de chômage créé par cette absence de gestion et de laxisme destructeur.
a écrit le 28/09/2012 à 18:51 :
et les privilèges des élus ? et les 25 milliards dépensés pour l'Europe dont 25 % en émoluments diverses des élus et fonctionnaires européens ? et les 2 millions dépensés pour le sieur Sarkozy, alors que rien dans la constitution ne prévoit de tels avantages à un président sortant ? et les privilèges des députés concernant leurs retraites ?
Question subsidiaire : existe-t-il des journalistes suffisamment effrontés pour poser ces questions à no seigneurs ou ne sont-ils tous que des paillassons ?
a écrit le 28/09/2012 à 17:56 :
selon un article paru peu la france pourrait économiser au moins 25 milliard c'est vrai tout ca??? président de reg ion, de département, préfet, sous préfet, préfet de région président de communauté d?aglo ou urbaine ca palpe hein ca grands énarques!!! tu m'étonne que a l'époque de sarko le président de département du pas de calais nous avez envoyé sa propagande dans nos boites aux lettre pour nous expliquer les "VERTUES" du système,

et oui comme je disais président de departement ca palpe hein messieurs!!!! vous etes pret a tout pour conserver votre place...........
a écrit le 28/09/2012 à 17:41 :
La différence entre la démocratie et la dictature, c'est qu'en démocratie on élit ceux qui vont nous tondre.
a écrit le 28/09/2012 à 17:31 :
suppression du sénat qui ne sert a rien!! réduction massif des députés, reforme des collectivités territoriales le mille feuille ca suffit!!!!!!!! chers monarques, grands énarques, quand pensez vous???? et oui la on retire pas mal sde poste de planqués a 15 000 euro par mois sans compter les autres avantages hein!!! il pareit meme que vous pouvez toucher une prime pour l'usure des chaussures???? c'est vrai ?? mais ditesnous tout voyons!!! a ca vous ne le ferez pas hein grands monarques........
a écrit le 28/09/2012 à 17:28 :
dictionnaire larousse
économie: ce qu'on épargne, qu'on évite de dépenser
On savait qu'il ne sait pas compter, maintenant on se rend compte qu' il ne sait pas non plus parler Francais.
a écrit le 28/09/2012 à 17:18 :
Le redressement dans la justice : un employé du privé ne peut percevoir de retraites s'il n'a pas payé ses cotisations retraite! pourquoi l'état ne paie pas les cotisations retraite de ses employés, mais par contre paie les retraites à 90% des derniers salaires ?
a écrit le 28/09/2012 à 16:55 :
"Je veux dire stop à la dérive des déficits et de la dette" : papie se fout de notre pomme
a écrit le 28/09/2012 à 16:53 :
Dire que les hausses d'impôts épargneront 9 français sur 10 consiste à nous prendre pour des imbéciles !
Le gel des tranches de l'IRPP, la fiscalisation des heures supplémentaires, l'augmentation du prix du tabac et d'autres recettes de poche, ... toucheront énormément de monde.
Quant à l'ensemble des français, la répercussion d'une partie des 10 milliards "supportés" pr les entreprises sur les prix, la hausse continue du prix de l'énergie, ... diminueront encore leur pouvoir d'achat.
a écrit le 28/09/2012 à 16:30 :
Prévoir une quinzaine de milliards supplémentaires pour compenser la prévision de croissance qui ne sera pas au rendez vous ! .... Après l'annonce du budget qui ne sera pas à l'équilibre en 2017, il va falloir annoncer que les 3 % ne seront pas tenus en 2013 ! Foutu pour foutu, ils peuvent donc continuer à embaucher des fonctionnaires, ils auront au moins un indicateur à la hausse.
a écrit le 28/09/2012 à 16:28 :
les PME, c'est pas qu'ils ne voulaient pas les tondre, c'est qu'ils ont lu il y a qques temps que les marges etaient a28%, ce qui est le niveau le plus faible depuis 35 ans..... depouiller un clodo, c'est mesquin
a écrit le 28/09/2012 à 16:00 :
Budget d?austérité soit ! ... Mais quand est il des charges des entreprises, des 35H qui sont une erreur, du congé paternité qui coûte de fric et qui ne soigne personne ????? y'a du ménage à faire !
a écrit le 28/09/2012 à 15:33 :
En quoi un elu ou un fonctionnaire est il plus meritant qu'un chef d'entreprise de PME/TPE ?
Mais oui on saigne les entreprises et les salariés du privé pour maintenir un haut niveau de vie à une" bourgeoisie administrative" des fonctions non vitales voir inutiles pour le pays.
a écrit le 28/09/2012 à 15:22 :
Ce n'est pas 36 milliards d'économies, c'est 26 milliards d'impots en plus, et 10 milliards d'économie sur les dépenses de l'état, nuance !!! Les mots ont un sens il faudrait tout de même utiliser ceux qui correspondent, et ainsi cessez de tenter de cacher la vérité, c'est tout simplement un matraquage fiscal de 26 milliards d'impots en plus sur le dos des français, enfin des contribuables bien sur.
Réponse de le 28/09/2012 à 15:50 :
Tout a fait, si ce n'est que ce n'est même pas 10 milliards d'économie sur les dépenses, c'est juste 10 milliards d'augmentation des dépenses (augmentation supposée) qui n'aura pas lieu... du vent quoi.
Réponse de le 28/09/2012 à 16:26 :
En effet vous avez raison.
a écrit le 28/09/2012 à 15:20 :
La France est un des plus gros contributeurs au fonds européen ; en 2009, la France a versé 21 milliards d'EUR à l'Europe pour remettre à niveau les petits pays européens ; non seulement, les entreprises françaises se délocalisent dans les pays européens à bas coût mais en plus la France doit contribuer au développement de ces pays (en ce moment la France verse des fonds pour l'entrée en Europe de la Turquie). Sans compter toutes les officines et fonctionnaires européens à payer. La France doit sortir de l'UE et retrouver sa souveraineté et donc son rayonnement dans le monde.
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/leurope-cest-la-paie
Réponse de le 28/09/2012 à 15:42 :
faut-il s'entêter à produire des matériels de Base ou Salissants,obligeant à importer la main-d'oeuvre adaptée,avec au passage les paiements d'allocations,indemnités,et autres budgets de soutien à l'emploi?????
nous sommes trop libres dans nos importations,qui n'ont aucune réflexion en utilité,usage,application,etc.Résultat aubervilliers 93 est satué decontainers qui renferment tout et n'importe quoi.Revenir aux licences,tva 33% pour les articles gadgets,comme les vetements pour animaux,va freiner et rendre possible le travailen douane;
a écrit le 28/09/2012 à 15:06 :
A oui qlors que je rigole bien, en 5 mois + 2% du PIB en fumée, résultat à plus de 91% ... qu'est-ce que ce la sera dans 1 an... ! Le PS aura couler la france.
a écrit le 28/09/2012 à 15:00 :
1700 milliards de dette ... et on embauche encore des fonctionnaires... pourquoi ne pas muter les 10 000 futurs embauchés? il y a certainement des minsitères ou ils sont trop nombreux et peut être d'autres ou il en manque
pourquoi ne pas faire comme dans le privé ? c'est ca la bonne gestion
chiche?
a écrit le 28/09/2012 à 14:38 :
ces politiciens sont des magiciens... ils arrivent même a changer le sens des mots : des "économies fiscale", on pourrait croire que ca veut dire qu'on preleve moins d'impot, mais en fait ça veut dire "hausse d?impôt"... et le peuple gobe...

si j'en croise un, je lui balance le LAROUSSE à la g... : )
a écrit le 28/09/2012 à 14:35 :
Pour eviter cette gabgie il serait peu etre temps de reprendre notre NECKER et de faire en, sorte que rien que sa personne pourrait peut etre nous donner de l air et que nous soyons vraiment des gens qui comprenent les choses et de dire qu il faut faire des efforts mais pas à fonds perdus je ne donnerai le nom mais je vois que cette personne pourrait peut etre nous sauver et sauver ce qui peut l etre encore car je sens qu avec les socialistes nous allons droit dans le mur et nous serons encore gros jean comme devant...
a écrit le 28/09/2012 à 14:14 :
Juste un mot pour dire que le titre de l'article est assez consternant.... les économies, c'est quand je réduis ou limite mes dépenses pour mettre de l'argent de côté. Ce sont donc 10 milliards d'économies dont il faut parler. Le reste, ce ne sont que des prélèvements supplémentaires notamment auprès de ceux qui paient toujours pour les autres...
Réponse de le 28/09/2012 à 14:58 :
c'est vrai.... il faut titer 10 milliards d'economie 20 milliards d impots supplementaires = reduction du deficit de 30 milliard...
a écrit le 28/09/2012 à 14:08 :
La France a besoin de 170 milliards en 2013. On se rapproche (donc) de la falaise. Quelqu'un peut il rappeler quelle est la "surcharge" s'il y a un mouvement haussier de 1 bp des taux longs ?
a écrit le 28/09/2012 à 13:31 :
que le journaliste qui a ecrit 36,9 milliards d'économies m'explique le terme économie . je pencherais pour ponction ficale 26 Met 10 milliards d'économies
Réponse de le 28/09/2012 à 14:04 :
C'est la même chose.
Même un enfant de primaire peux le comprendre.
Tu as 5 billes, je t'en donne 2 et je t'en prends 4. Il t'en reste reste 3.
Tu as 5 billes, je t'en prends 2. Il t'en reste 3.

Simplement, dans votre intéret la ponction d'impôt est préférable à la baisse des dépenses. C'est sans doute ce qui aura le moins d'impact sur la croissance.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:12 :
C'est totalement ca. Les économies ne sont que de 10 milliards. Le reste c'est de la pression supplémentaire sur le citron... Mais bon, le jour ou ils auront compris qu'un 8 barré, c'est un barreur et 8 rameurs et non l'inverse, ils auront fait un grand pas dans la compréhension de la gestion d'une équipe qui gagne...
Réponse de le 28/09/2012 à 14:15 :
Complétement d'accord !!!!
Réponse de le 28/09/2012 à 14:30 :
Tout à fait. Et que seuls 10% des francais sont concernés, c'est du foutage de gueule... Si on tient compte de l'exo heures sup supprimée, et du gel du barème de l'IR, on est bien au-delà. Ou encore de l'augmentation des taxes sur le tabac. En matière de comm, c'est de l'enfumage des plus sarkosien!
Réponse de le 28/09/2012 à 14:43 :
tout à fait d'accord. Et encore, les 10 milliards d'économies, c'est juste une moindre hausse des dépenses, alors des économies même là, on croit réver ...
Réponse de le 28/09/2012 à 15:04 :
avec 550000Elus,il faut payer,masse laborieuse. Et maintenant
Réponse de le 28/09/2012 à 15:35 :
@ franck : votre exemple des billes est parfaitement absurde, et c'est la baisse des dépenses qui a le plus d'impact sur la croissance, puisqu'elle la relance !!! cf les travaux de l'économistes italien alesina en 2010 (Harvard) qui le démontre bien, sur les 104 tentatives de redressement budgétaires des pays de l'OCDE depuis 50 ans, aucune réussite pour les hausses d'impôts, 100 % de réussite pour les baisses, mais c'est bien normal, l'état étant un acteur économique inefficient, s'il laisse le capital aux acteurs efficient, il y a de la croissance en plus, normal et logique.
Réponse de le 28/09/2012 à 17:21 :
à John : donc la seule solution serait de ne plus payer avec nos impôts les retraites des fonctionnaires car elles n'ont pas été provisionnées et/ou payées par l'état.
a écrit le 28/09/2012 à 13:15 :
Je ne comprends pas tres bien comment on peut obtenir une croissance de 0,8 % en erodant les principaux parametres ,a savoir le pouvoir d'achat en principe lie a la consommation ,la taxation des entreprises deja peu competitive .On fabrique de l'inflation et on se fait une bonne petite recession .La balance commerciale ,on s'en fout ,le monde peut bien tourner autour de nous .Et on embauche 40 000 profs alors que la population ecoliere est stable pour ne pas dire en diminution.
Ils sont vraiment forts ces socialistes!
Réponse de le 05/04/2014 à 18:28 :
Dès que Montebourg soutient un projet, celui-ci périclite ! Et il a désormais en charge l'économie française...
a écrit le 28/09/2012 à 13:12 :
Les socialistes vont précipiter la chute de la maison France. Les hausses d'impôt vont détruire ce qui reste de croissance. En 2013, croissace 0 et pour rester dans la limite des 3 % , de nouveaux prélèvements seront nécéssaires. Scénario à la grecque ou espagne.
Nos socialistes n'ont pas compris qu'il faut baisser massivement les dépenses de l'Etat. Laisser les Français travailler et arréter de les ponctionner.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:04 :
Le problème est que ce d'avant ne l'avaient pas compris non plus... La meilleure solution serait de mettre tout ce petit monde dehors, et de s'en passer. Ca recommencera a mieux marcher.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:08 :
Médiocrité des connaissances économiques.
Vous n'aves simplement rien compris à l'économie. La baisse des dépenses est bien pire que la hausse des impôts.
Ensuite baisser les dépenses de quoi?
Enfin, un simple exemple. Regarder ce qui se passe au USA avec la bulle sur les prêts étudiants. Justement parce que cela doit être financé par l'impôt et non l'endettement privé.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:54 :
Heu Franck, n'est-ce pas Migaud (PS) qui préconisait un forte baisse des dépenses et qui fournissait moultes pistes pour cela ? Si vous ne voyez pas où faire des dépenses, regardez les multiples rapports de la cour des comptes.Quant à votre avis très tranché sur la médiocrité des connaissances économiques des autres, je vous invite à un peu plus d'humilité et d'objectivité (mais peut-être n'êtes vous pas là pour cela).
Réponse de le 28/09/2012 à 15:37 :
@ franck : comme ignare en économie, vous vous posez (sûrement une instruction communiste) : c'est la baisse des dépenses qui a le plus d'impact sur la croissance, puisqu'elle la relance !!! cf les travaux de l'économistes italien alesina en 2010 (Harvard) qui le démontre bien, sur les 104 tentatives de redressement budgétaires des pays de l'OCDE depuis 50 ans, aucune réussite pour les hausses d'impôts, 100 % de réussite pour les baisses, mais c'est bien normal, l'état étant un acteur économique inefficient, s'il laisse le capital aux acteurs efficient, il y a de la croissance en plus, normal et logique.
Votre précision sur les bulles de prêts étudiants américain est une pure invention ?!?!?
a écrit le 28/09/2012 à 12:40 :
Les chinois se disent communistes mais pratiquent en fait depuis 20 ans un capitalisme effrené.
Et si dans le même temps, nous Francais, sous couvert de capitalisme officiel avions pratiqué depuis 20 ans un socialisme effrené?
Ce que les ideologues anticipent comme la mort du capitalisme en France serait en fait bien au contraire une deuxieme mort du socialisme (apres la chute en urss en 1989). J'avoue que les symptomes sont identiques, avec un état omniprésent qui ne peut plus payer sans spolier sa population et faire des dettes.
Réponse de le 28/09/2012 à 13:28 :
@capitaliste : je vous conseille la lecture de Charles Gave, économiste et financier français exceptionnel maisbien entendu pas écouté en France : "des lions menés par des anes", "libéral mais non coupable" très documenté, tré didactique, exceptionnele n un mot. Et comme vous, il déclare que la crise que nous vivons aujourd'hui est l'an II de la mort des idées communistes (socialisme, communisme et social démocratie n'étant que les revers d'une même pièces, cf la route de la servitude de hayek) bien cordialement,
Réponse de le 28/09/2012 à 13:53 :
à John galt
j'apprecie vos fréquents commentaires pertinents, j'y trouve plus d'analyse que dans les articles auquels ils se rapportent, la tribune devrait vous embaucher, mais ils devraient alors renoncer a leur obedience politique.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:14 :
@ réaliste : merci beaucoup, vous m'encouragez à continuer ! Je peux vous conseiller le site "contrepoints.org" très intéressant, avec bcp d'analyses économiques, philosophiques et surtout pas de langue de bois (site libéral et libertarien). Merci encore.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:14 :
+100
a écrit le 28/09/2012 à 12:28 :
Vous avez dit rigueur...Ironique je pense alors qu en evitant le gaspillage et la rationnalisation de l etat on peut economiser 100 Mds....En France on est champion du monde....des impots
a écrit le 28/09/2012 à 12:14 :
Quelle rigueur? La prévision de croissance de 0.8 % est jugé peu realiste. Ce n'est pas que les commentaires de la tribune qui jugent ainsi. Le déni, l'imprudence et le manque de sérieux prévalent. Faudra réajuster le budget, d'urgence!
a écrit le 28/09/2012 à 12:07 :
Quel courage! Peut-être les finances publiques imposent-elles cette discipline à nous les Français comme aux autres européens. Sur un plan umérologique en fin d'année nous sommes tous censés passer d'une année 5, rigueur, à une année 6, beauté, à en croire l'arbre séphirotique de la Cabale.
a écrit le 28/09/2012 à 12:00 :
choquant le passage sur les 12444 agences qui coutent 50 milliards et pout lésquelles on ne touche pas .NATURELLEMENT IL S'AGIT de 450000 fontionnaires le fonds de commerce du partis socialiste écoeurant aussi le coup de main pour dire que les classes moyennes ne vont pas payer quand par exemple les tranches d'impots sont bloquées
a écrit le 28/09/2012 à 11:47 :
Cet homme infatué de lui-même menteur sur les réforme va mettre en application le plan de rigueur le plus élevé, jamais connu en France ! C'est non seulement une honte par rapport à la campagne criblée d'hypocrisie, mais une désinvolture que le rend détestable, ainsi que toute sa clique !
Tout comm ce petit fanfaron de Valls qui se donne des air de dictateur et n'est pas plus efficace qu'un pantin.
Décidément les français abusés dans les plus grandes largeurs, devraient obtenir une mise sous surveillance de ces piteux ministres, d'un ridicule premier ministre et d'un inutile voire nuisible président.
Une équipe à virer le plus vite possible, en faisant valoir le jugement populaire et la souveraineté des citoyens.
Nous devrions assister à une intervention des électeurs réclamant de toute urgence, la démission de ces profiteurs .
Sans action de désapprobation forte, nous nous résignons au pire. Et plus la peine d'invoquer Sarko, pour échapper à ses devoirs, ni parles de nos enfants, de leur avenir...La France est en train de s'effondrer !
a écrit le 28/09/2012 à 11:41 :
On fait fuir les riches et ensuite on va faire la quête auprès du Qatar!
Amusant, non?
a écrit le 28/09/2012 à 11:26 :
aujourd'hui, on rase, on ne tond plus. et ce n'est pas " gratis .
a écrit le 28/09/2012 à 11:15 :
Rigueur, pour qui? par pour la cohorte de depute, senateur, secretaire d etat et autre fonctionnaire inutile...... On manque d infirmier, de policiers, de moyens pour l interieur, la sante et la defense mais on continue a engraisser commune, region et leur pletore d agent territoriaux...... Et nous a cote de ca: salaire bloque, impot en hausse, immo en hausse, bien de consommation en hause....Avec ma compagne nous envisagions d avoir un enfant eh bien mme a repris la pillule....... et de plus en plus on reflechit a quitter le radeaux de la meduse!
Réponse de le 29/09/2012 à 9:09 :
Les élus du peuple ne sont pas des fonctionnaires, vous les mettez dans le même panier. Si vous avez un salaire bloqué, demandez des comptes à votre patron! Pareil pour immobilier, demandez aux proprios de baisser leurs prix, pareil pour les biens de consommation. Oui il manque des fonctionnaires pour la raison qu'en dix ans, la droite en a supprimé 50.000 par an, et maintenant c'est la misère dans les services publics. Par compte Bettencourt a augmenté sa fortune.
a écrit le 28/09/2012 à 11:13 :
"Les nouvelles hausses d'impôts épargneront "neuf Français sur dix", a affirmé jeudi M. Ayrault."
Non seulement Mr Ayrault fait du déni de démocratie en affirmant ouvertement son clientélisme, mais en plus il s'en vante, et personne ne relève ?!?!? Ce pays est foutu, il va donc falloir qu'il fasse faillite après avoir été laminé économiquement (comme la GB en 1977) pour qu'un Thatcher français puisse avoir le soutien d'une population excédée pour tout réformer ...

Réponse de le 28/09/2012 à 11:59 :
J'apprécie vraiment les commentaires de John Galt, Bravo.
Je suis tout à fait d'accord. Au delà des pratiques politiciennes, il y aura un vrai verdict d'ici 5 ans, selon mes prédictions nous nous rapprocherons de plus en plus de la situation de l'Espagne, et c'est tout le monde, y compris les employés et fonctionnaires, qui paieront la note ...
Réponse de le 28/09/2012 à 12:09 :
Merci Gustav19.
Réponse de le 28/09/2012 à 12:59 :
La question est de savoir si la France peut se permettre d'attendre 5 ans. Si nos dirigeants poursuivent sur leur lancée, on peut en douter...
Réponse de le 28/09/2012 à 13:30 :
En fait, dès que la France sera officiellement en récession et annoncée comme telle (cad pour le 3ème trimestre 2012 annoncé en novembre 2012) les marchés vont se déchainer et la spirale grecque, italienne et espagnole va se reproduire en France. Pas 5 ans à attendre, maxi 5 trimestres.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:25 :
Hi John, je ne pense pas que les marchés vont se déchainer tout de suite, ils ne savent pas encore qui rachète de la dette française ! Ce ne sont plus les chinois, mais serait-ce la BCE en catimini ? De la dette renflouée avec de la dette ! et plus que les dettes la valeur des monnaies, les chinois ne voulant pas réévaluer leur yuan, les occidentaux n'avaient comme solution que de dévaluer ($, E, Y, £? etc...)
Réponse de le 28/09/2012 à 14:42 :
@ voltR : la BCE n'apas encore racheté de la dette française car elle a tellement inondé les banques de liquidités, que celles-ci prêtent à la France. Le problème de la sur-évaluation de l'euro est très important, vous avez raison de le souligner. si l'euro ne baisse pas (tjrs à 1.29 ce matin) notre commerce extérieur continuera à s'enfoncer, et nos hommes politiques sont fiers que Airbus construise des usines aux USA et en Chine (alors que c'est la preuve que l'euro est sur évalué) !!! nous sommes vraiment gouvernés par des incapables.
Réponse de le 28/09/2012 à 16:47 :
OUI !!! On en arrivera à la ême situation qu'en 1958 ....il y avait Guy Mollet encore un "socialo" ET ils sont allé chercher De Gaulle .......Mais 2 ans après ,il y avait le Nouveau Franc ET la France fut on temps respectée ......mais ,plus tard , elle fut trahie ! Il nous faut recommencer !!!
Réponse de le 28/09/2012 à 18:03 :
De Gaulle avait dit que la 5e république serait morte quand les partis auraient re-confisqué la démocratie. Ceci fut achevé dès les années 70... Depuis, on n'est plus du tout en démocratie, mais en démagogie cadrée par les partis, autrement nommée monarchie cooptative.
a écrit le 28/09/2012 à 10:49 :
La France serait elle un pays ingouvernable? la reduction de deficit engendre le ralentissement de la croissance, la dette la hausse des taux, la depense publique l'endettement, l'investissement le risque, j'en passe et des meilleurs. En fin de compte on se demande si le mieux cela ne serait pas de se plaindre en coeur y compris du mauvais temps, du bon vieux temps, du temps d'avant, etc
a écrit le 28/09/2012 à 10:45 :
pour la CSG des retraités n est elle pas alignée sur celle des actifs alors qu ils sont pour la plupart propriétaires sans crédit de leur résidence principale, qu ils n ont pas d enfant à élever et pour beaucoup multi-proprio de petites surfaces louées à prix d or ? comment se fait il qu on re-evalue encore les retraites et accorde tous ces cadeaux fiscaux alors que les jeunes n ont pas de travail ? qui va rembourser toutes ces largesses fiscales ? comment peut on encore verser des retraites de 2500/3000 euros à certains quand on est sur-endetté jusqu'au cou ? comment s etonner après que tous le monde du travail (cadre, entrepreneurs et entreprises) veuillent quitter au plus vite ce pays ou le travail est tout simplement asphyxié par l'héritage des boomers et toutes ces situations de rentes.
Réponse de le 28/09/2012 à 11:21 :
C'est l'exception Française mon cher ami!, on essaie de plumer ceux qui n'ont plus que la peau et les os pendant que l'on couvre et préserve ceux qui ont un bon matelas de plumes!.
Réponse de le 28/09/2012 à 15:55 :
Celui qui a 2000 /3000 euros qui représentent environs 50% de ses revenus en activité a du gagner beaucoup d'argent durant son activité MAIS DONC normalement a beaucoup cotisé et payé beaucoup d'impots ???
a écrit le 28/09/2012 à 10:38 :
Depuis 1980, hors inflation, le budget de l'éducation a augmenté de 60 milliards d'euros.

1980 : 72 milliards en euros 2010.

2010 : 134,8 milliards d'euros.

Sans aucun effet sur la croissance, le niveau scolaire et le chômage.

Mais visiblement, le PS veut continuer de mettre toujours plus d'argent dans ce tonneau des Danaïdes.
Réponse de le 30/09/2012 à 16:30 :
Le budget 2011 de l'Education est de 60,5 milliards ? (+1,6% sur 2010).
a écrit le 28/09/2012 à 10:24 :
Citer des économistes comme Elie Cohen, qui soutiennent Hollande (cf. http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/17/nous-economistes-soutenons-hollande_1686249_3232.html), pour vanter les mérites du programme fiscal du gouvernement c'est un peu fort de café...
a écrit le 28/09/2012 à 10:20 :
Pendant que Monsieur le Ministre fait blaa, blaa, chaque jour oui CHAQUE JOUR, 150 (cent cinquante) entreprises font faillite. Il ferait mieux d'arrêter ces discours aux services des financiers et par la-même d'annuler la loi Rothschild Pompidou/Giscard de 1973 qui racket le peuple depuis des décennies et enrichie les élites corrompus qui nous tondent la laine sur le dos, en nous obligeant à emprunter notre propre argent sur les marchés internationaux, à commencer par les banques. Monsieur le Ministre j'ai une idée du même genre, je prends votre salaire et je vous le redonne moyennant des intérêts. De rien Monsieur le Ministre, pardon il ne vous reste plus rien pour manger à la fin du mois, il vous le reste le crédit certe avec des intérêts, mais c'est pour la bonne cause, il faut réduire l'endettement, c'est la crise Mesdames et Messieurs les Ministres...
Réponse de le 28/09/2012 à 15:44 :
Ce serait NORMAL (!!!) que l'on rétablisse les comptes avec cette clique de racketteurs et que leur réclame restitution de tous ces intérêts versés pour de l'argent scriptural ET,ensuite qu'on les traite comme les Financiers ISLANDAIS !!! (ils sont au frais !!!)
Réponse de le 28/09/2012 à 16:40 :
J'avais fais une réponse (plutôt un commentaire !) mais la censure veille .elle n'est pas d'accord ! mais moi OUI et plus que OUI
a écrit le 28/09/2012 à 10:12 :
Anatole France disait " L'état a un inconvénient, il gouverne mal, et une qualité, il gouverne peu". Avec 56 % de dépenses publiques en 2012, et sûrement 58 à 60 % en 2013 si nous avons une récession (car les épenses ne baisseront pas) le gouvernement n'a que des inconvénients : il gouverne mal et beaucoup ... et nous, nous coulons, mais avec le plaisir de spolier les riches. Un peu comme sur le pont du titanic, nous sommes contents de nous enfoncer tout en coulant les bateaux de secours ... Le socialisme cela ne marche pas, et la France va encore le démontrer dans les années à venir ...
Réponse de le 28/09/2012 à 10:33 :
Est ce que le socialisme c'est accepter un budget constamment en déficit. On peut tout faire dire à un système (communisme, socialisme, néolibéralisme, libéralisme). La lacheté des politiques n'a d'égal que l'absence de réactivité des administrés. Tout système sera détourné de ses principes humanistes vers des intérêts mercantiles.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:46 :
@ Centriste : "On peut tout faire dire à un système (communisme, socialisme, néolibéralisme, libéralisme). "
Cette affirmation relève du relativisme ou de l'ignorance de la différence entre ces différents courants de pensée économiques. Pour information, le seul système humaniste, c'est le libéralisme (cela n'existe pas le néo libéralisme ou plutôt pas au sens où vous l'entendez, et le socialisme et le communiste c'est la même chose, cf "la route de la servitude" de Hayek). Et ce ne sont pas vers des intérêts mercantiles que le système est détourné. Des intérêts mercantiles, ce sont des intérêts marchands, ici, il s'agit des intérêts de la classe politique dans son ensemble (de droite comme de gauche) qui repose plus sur le pouvoir et l'argent que sur des intérêts mercantiles auxquels ils sotn parfaitement étrangers. Bien cordialement,
Réponse de le 28/09/2012 à 11:17 :
définition du Mercantilisme : apreté au gain.
Quant au relativisme voire même au pragmatisme tout à fait partisan. Pour avoir pratiqué des conseils d'administration, j'y ai apprécié beaucoup plus les centristes que les partisans de gauche ou de droite qui faisaient passer sans arrêt leurs intérêts électoraux et dont le sens de l'état (c'est à dire l'intérêt collectif) passait en second ordre (je ne dis pas que tous les centristes sont meilleurs : depuis qu'ils ont été phagocytés par l'UMP, leur mentalité a bien changé mais ils restent moins sectaires que les autres).
Réponse de le 28/09/2012 à 11:33 :
@ Centriste : c'est être mercantile quand on est animé par l'appat du gain. Le mercantilisme est une doctrine économique visant à faire rentrer des devises (de l'or) sur le territoire, cad à exporter plus que d'importer. Centristes, UMP, socialistes, élus sont tous des étatistes qui ne veulent que renforcer leurs pouvoirs, sauf peut-être dans les plus petites communes électorales où c'est un sacerdoce ...
Réponse de le 28/09/2012 à 12:04 :
John je rejoins certaines de vos idees, nottement sur le libralisme que beaucoup confondent avec le Capitalisme pratiqué par exemple au USA, la differense majeure je pense entre socialisme/Capitalisme/liberalisme et la place de l etat, dans le premier au sens economique (on ne parle pas la d'ideologie politique) l'etat intervient de facon massive et centrale.... inefficace au possible, dans le second ou on laisse faire l argent roi l etat est a la merci de lobby qui dictent indirectement tel ou tel lois, le liberalisme ne laisse a l Etat que le role qu il devrait avoir: un role de fixation de cadre juridique et fiscal clair, simple et stable. On en va pas revenir sur la fiscalite qui manque cruellement de stabilite, sur la legislation du travail lourde au possible............Pour moi l etat ne doit intervenir directement que dans la defense, l interieur, l education et la sante point barre! le reste doit etre libre de toute entrave a sa croissance! Mais dans un pays ou on prefere la rente et l heritage a l entreprise et la reussite , on prefere epargner les rentiers qui ammasent pour rien plutot que celui qui investi directement dans l economie....... On prefere se bercer d illusion qu ecouter les recommandations tres justes de la cours des comptes...... Quand tous les grands groupes seront partis, quand tous ceux qui le peuvent se seront expatries, quand le gens auront renoncer a faire des momes, il ne restera que le boomer, les rentier..... sauf que dans un pays sans entreprise, sans travailleurs.... notre systeme qui base tous son fonctionnement sur le travail mais vomis la Valeur Travail et la Reussite..... C est pas grave vous verrez arriver le Qatar et la Chine voir l Inde qui dictera a ce moment la SES directives concernant tous le domaine legislatif. Et la France regrettera de n avoir fait le peu de "mal" (Reformes) qui aurait pu sauver le systeme.
Réponse de le 28/09/2012 à 12:16 :
@ Pragmatique : tout à fait d'acord avec vous, les gens confondent le libéralisme avec les USA, en y rajoutant de bons vieux clichés anti-américains.
Sur la différence principale entre le socialisme (et toutes les autres doctrines) et le libéralisme (le capitalisme, c'est la priopriété privé des moyens de production, c'est un peu différent), elle est philosophique : Elle concerne la place et les droits de l'individu dans nos sociétés. Pour le socialisme et tous les étatismes (dictatures, démocraties "populaires"), l'individu n'est rien, il est au service de l'état et peut être sacrifié à l'état, cad que l'individu est le moyen, l'état la fin. Pour les libéraux, c'est l'inverse, l'individu est la fin et l'état un des moyens de cette fin. Cad qu'il convient de considérer chaque individu comme une fin en soi (Kant) et que l'état ne sert qu'à faire respecter et renforcer les droits de l'individu (Locke). Et curieusement (cela tombe bien quand même et cela s'explique parfaitement) c'est le seul système qui rends les gens heureux et qui fait reculer la pauvreté de TOUS !!!
Réponse de le 28/09/2012 à 13:44 :
C'est bien vos théories mais dans mes souvenirs de fac, les profs nous affirmaient que quel que soit le régime en vigueur, il n'a en fait aucun pouvoir sur la croissance, sauf sur des ajustements à la marge.

Nos économies sont beaucoup trop interdépendantes. Le problème majeur est que nos principaux partenaires sont en récessions, ce qui ne nous permet pas d'alimenter la croissance en France. Tant que l'UE sera en récession ou en croissance nulle, on ne pourra avoir de la croissance.

Quant aux déficits de l'état, il est sur que les 50/60 milliards de remboursement des intérêts seraient plus utiles ailleurs ...
Réponse de le 28/09/2012 à 13:53 :
Merci John donc nous sommes bien d accord le Liberalisme en tant que theorie et doctrine economique qui remet au centre du systeme l individu encadré par des regle du jeu simple, claire, stable et non liberticide n a jamais ete mis en place nulle part. Sous couvert de democratie ce sont tantot les caste politique, tanto les castes fiancieres rapace qui monopolisent les reichesses crees..... Le probleme c est qu a moins d'une revolution globale je ne vois pas comment on peut modifier ces systeme biaise.... La democratie directe de Voltaire???? difficile a mettre en place, et faire voter a tous chaque decision j avoue que cote "administratif lourd" ca se pose la........ Neanmoins peut etre qu en ayant le courage sur certaine reforme a prendre de les soumettre a referendum......la est le probleme quel politique en aura le courage...
Réponse de le 28/09/2012 à 14:20 :
@ Pragmatique : le libéralisme parfait n'existe pas, mais on peut s'en rapprocher en reconnaissant l'individu (cf la déclaration des droits de l'homme de 1789). Et dès que l'on fait cela, l'économie se développe. La démocratie directe de Voltaire est une utopie, bien démontée par Benjamin constant (démocratie des anciens et des modernes). Sinon, parler tout le temps du libéralisme et revendiquer toujours plus de liberté pour l'individu est déjà un bon chemin pour s'en sortir.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:20 :
Comment vas-tu John? tu as parler de "la greve" à Pragmatique? Je pense que ca va lui plaire ;) en tous cas, je vous suis tout les deux a 100%, rien a ajouter ;)
Réponse de le 28/09/2012 à 14:24 :
@ EV : Que je sache, la norvège, suède et finlande sont en croissance, comme l'allemagne. L'état ne peut créer la croissance, il peut juste la détruire par des politiques fiscales et réglementaires inadaptées, ou alors créer les conditions favorables pour que les individus créent la croissance. Dans ce cadre, il faut diminuer les réglementations et normes absurdes, baisser les impôts et relever l'éducation nationale complétement détruite par 30 ans de socialisme bourdieusien. Cad augmenter fortement la productivité, et vous aurez à terme de la croissance. La récession n'est pas une fatalité, l'innovation permet tjrs la croissance (schumpeter) et celle-ci reviendra si l'on s'en donne les moyens. Bien cordialement,
Réponse de le 28/09/2012 à 14:48 :
@ M92 : bonjour ! je vais bien et toi ? As-tu commencé à lire ce livre ?
@ Pragmatique : l'un des plus grands livres philosophique/distopique/économiques/sociologique du 20 ième siècle : "ATLAS SHRUGGED" de Ayn Rand, traduit enfin en France en 2011 sous le titre "La Grêve".
Réponse de le 28/09/2012 à 15:57 :
Merci pour la reference John
a écrit le 28/09/2012 à 10:05 :
historique? avec zero economies?
attendez l'année prochaine il faut 80 milliards d'economie pour equilibrer le budget malgré les 20 milliards de ponction ANNUELLE supplementaire dejà engagés.
Le mensonge electoral va devenir de plus en plus eclatant chaque jour.
a écrit le 28/09/2012 à 10:00 :
Payer toujours plus de taxes et d' impôts, pourquoi pas à titre exceptionnel sur 2 ans, mais dans ce cas le gouvernement doit lui aussi faire un effort exceptionnel beaucoup plus fort que celui qu' il présente. En effet 10 milliards de réduction des dépenses de l' état c' est ridicule, cela représente 1% du montant de la dette de l' état qui est de 1 900 milliards d' euros. Les entreprises et les contribuables payent, mais le gouvernement protège ses électeurs fonctionnaires et son appareil d' état qui ressemble de plus en plus à celui de l' URSS avant sa chute finale et l' agonie d' un peuple. Merci Mr. Hollande
Réponse de le 28/09/2012 à 11:26 :
10/19=0.526% < 1%
a écrit le 28/09/2012 à 9:54 :
Je devrais faire pareil pour mon budget perso. Je vais voir mes clients, et je leur dit tout de go que je les facture finalement 20% de plus, parce que .. heu.. parce que, et bien parce que je n'ai pas envie de réduire mon train de vie. D'après-vous, quelle va être leur réponse ? ;-)
a écrit le 28/09/2012 à 9:51 :
Responsable à 100% de la dette, l'Etat n'en prend qu'1/3 à sa charge.. et encore !! Je dépense vous remboursez .... il y a du boulot... 18xx M? de dettes (xx = ca monte tout le temps) pendant ce temps, on embauche des fonctionnaires !!!!
a écrit le 28/09/2012 à 9:50 :
Dans l'industrie, les objectifs de tous les niveaux de management sont de chercher a faire mieux, avec moins de moyens. Au niveau de l'Etat, c'est exactement l'inverse. Il ne faut pas chercher très loin le problème a traiter.
a écrit le 28/09/2012 à 9:33 :
Il y a-t-il connivence avec les journalistes? Pourquoi les journalistes n'interrogent jamais les politiques sur les dépenses excessives de l'Etat et des collectivités locales et les nécessaires réformes de structures? Ne dépensons-nous pas 160 milliards de plus que les allemands? Pourtant la solution est dans la réduction des dépenses quand nous avons les prélévements les plus élevés d'Europe et les dépenses les plus élevés du monde: rédujire les dépenses publiques. Les axes de réformes justes ne manquent poutant pas;
- alignement des régimes de retraite des fonctions publiques et des régimes spéciaux sur le régime général
- supprimer deux strates dans notre organisation administrative (département et commune)
- réduire le nombre d'agences et améliorer le contrôle sur le nombre des emplois, les salaires et les dépenses de bureau,
- réduire le nombre de fonctionnaires de 44% plus élevé qu'en Allemagne à population active égale,
Etc, etc
Réponse de le 28/09/2012 à 9:45 :
Il faudrait déjà diviser par 2 le nombre de communes ridiculeusement élevé en France, ce qui amène à créer de nombreuses intercommunalités
dispendieuses.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:39 :
bien d'accord. Et meme plus: suppression des départements, pays,..., et regroupement des régions(5 à 10 seraient bien suffisantes). Mais faut pas rever les postes concernés seront défendues cherement. Commençons par éviter les redondances dans les fonctions des differentes collectivitées, et cela fera déja pas mal d'économies.
a écrit le 28/09/2012 à 9:22 :
Avec Sarkozy le socialiste honteux, la fiscalité était spoliatrice. Avec Hollande le socialiste officiel, elle est désormais expropriatrice. Spoliation ou expropriation, c'est toujours du vol, mais on ajoute l'ignominie à l'immoralité. Le pire, c'est que ce vol est parfaitement inutile. En effet, aucune mesure de réduction de l'Etat obèse n'est envisagée alors que cette crise est la conséquence de l'obésité morbide de l'Etat providence en fin de vie. Encore une fois, à l'instar des gouvernements qui l'ont précédé depuis plusieurs décennies, ce gouvernement de fonctionnaires fait exactement l'inverse de ce qu'il faut faire.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:15 :
Arrétez avec vos obsessions fiscales. La baisse des impôts réalisée depuis 1980 n'a pas stimulée la croissance comme les économistes formatées à l'identique dans les écoles de commerce le prétendent. Combien payent les salariés en pourcentage ? Qu'ils faillent diminuer ls dépenses de l'état, OK mais après impôts, les foyers fiscaux à 45% vivront toujours dans l'opulence.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:20 :
Sarkozy , Hollande socialistes honteux.. , je pense que votre idéal c'est le néo conservateur BUSH , toujours moins d?impôts pour les riches , toujours moins de service public .
Regardons lucidement le résultat . Dette publique Américaine 15000 milliards soit deux fois plus par habitant qu'en France .(Pourtant Sarkozy l?Américain nous l'a bien augmenté en 5 ans).Une dette privée par habitant également double qu'en France ,une industrie laminée ,
des services publics paupérises ...
L?Amérique par son statut de maître du monde s'en sort toujours ils suffit pour eux de faire marcher la planche à billets. C'est pas notre cas.
La vraie rupture à eu lieu en 81 avec l'élection de Reagan et le basculement du capitalisme industriel au capitalisme financier .
Mais croyez moi nous allons y revenir à ce capitalisme Industriel , avec les impôts qui vont avec.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:53 :
@ Centriste : il n'uy a eu aucune baisse d'impôts depuis 1980, c'est tout l'inverse. Le taux de rpélèvement obligatoires était d'environ 36 % en 1980, il va dépasser les 47 % en 2013, où voyez vous une baisse d'impôt ???
Réponse de le 28/09/2012 à 10:57 :
@ JAc : pour rappel, un néo conservateur ça ne veut rien dire. Le services publics ne font qu'augmenter aux USA depuis Clinton, enfin les services fournis par l'état. C'est Obama qui a augmenté le plus la dette américaine avec 6000 milliards de dollars en 3 ans, record absolu, bien normal pour un socialiste. La dette privée des américains n'est pas le double de celle de la France, et le patrimoine des américians est bien supérieurs, revoyez vos chiffres de comptabilité nationales. Les USA se réindustrialisent à vitesse grand V grâce aux gaz de schistes, renseignez vous. Reagan n'a jamais fait basculer le capitalisme industriel dans le ccapitalisme financier, c'est parfaitement n'importe quoi. "l'anti américanisme est le socialisme des imbéciles" De Gaulle. Vous dites n'importe quoi, chacune de vos assertions est fausse et facilement vérifiable fausse.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:59 :
@ Centriste : donc, pour vous, un bon taux d'impôt se détermine en fonctino du niveau de vie que l'état laisse aus gens après l'impôt ? avec un tel raisonnement, l'impot prendra bientôt tout en ne laissant que le RMI pour tout le monde ... Pour rappel, l'argent gagné par les gens leur appartient, il n'appartient pas à l'état qui est généreux en leur en laissant une partie, n'inversez pas l'attribution de la création de richesse.
Réponse de le 28/09/2012 à 14:26 :
@ jonh galt
La véhémence et l'impolitesse sont toujours des signes de faiblesse.
Vous pourriez simplement demander aux lecteurs de vérifier sur Internet plutôt que d?asséner les âneries qui vous ridiculisent.
Les 15 000 milliards d'euros de dette publique c'est une invention. La crise de 2008 qui se continu n'est pas une crise du au capitalisme financier Américain, Bush et ses guerres a moins endetté l?Amérique qu'Obama ...
Je suis certain que vous devez souhaiter l?élection de l?intégriste Mitt , qui nous prépare une nouvelle guerre sainte , pour le bien être de l'humanité .


Réponse de le 28/09/2012 à 14:58 :
@ jAc : relisez moi, je n'ai pas dit que les 15 000 millaird étaient une invention, j'ai dit que c'était obama qui avait le plus endetté les américains avec 6000 milliards en 3 ans. Je propose les liens pour que vous vérifiez : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_des_%C3%89tats-Unis#.C3.89volution dette publique USA en 2008 : 9900 milliards, elle dépasse les 15 000 milliardsaujourd'hui alors qu'elle n'était que de 5600 milliards en 2000, donc vous avez tort et j'ai raison. La crise de 2008 n'esst que l'explosion des bulles de crédits et d'endettement étatique liés à la fin du système de bretton woods et à l'état providence absurde des démocraties occidentales. Mitt Romney est bien moins intégriste qu'Obama, vous devriez d'abord vous renseigner sur lui et sur ce qu'il a fait ... sur la guerre sainte, c'est une spécualtion idiote qui en repose sur rien de concret, Mr Romney n'est pas méthodiste comme Bush Junior et possède un autre niveau intellectuel, même si je regrette son côté gendarme du monde...
a écrit le 28/09/2012 à 9:21 :
un plan de rigueur, ça serait de réellement diminuer les dépenses de l'état, et il y a de la marge vu le gaspillage qui est fait de l'argent des Français!! Lever 20 milliards d'impôts supplémentaires, ça n'est pas de la rigueur, c'est la fuite en avant, qui va se terminer inévitablement dans le ravin! Ce gouvernement n'évitera pas à notre pays de rejoindre la Grèce!
Réponse de le 28/09/2012 à 9:57 :
C'est malheureusement la nature humaine. On n?accepte de tourner le volant que lorsqu'on s'est mangé le mur. Et donc, trop tard...
a écrit le 28/09/2012 à 9:19 :
"Plan de rigueur historique"
Que vont-ils titrer pour l'année prochaine si l'etat veut arriver à l'équilibre et économiser 80Mia EUR supplémentaire?
Réponse de le 28/09/2012 à 10:17 :
augmentation TVA + CSG, c'est pas compliqué à comprendre. Fini les dépenses inutiles !
Réponse de le 28/09/2012 à 10:43 :
CSG sur l'importation. Pas de raison que les produits d'importation échappent a cette contribution GENERALISEE !!!!!
a écrit le 28/09/2012 à 9:16 :
Prévision prélèvements obligatoires en 2013 = 46% ! qui voudra créer une entreprise ou travailler plus ?
Réponse de le 28/09/2012 à 9:29 :
Plus maintenant :(
Réponse de le 28/09/2012 à 9:47 :
Seulement 46% ? En face des prélèvements il faut mettre les services offerts. Les USA ont moins de prélèvements mais il faut tout payer de sa poche. Et malgré un faible nombre de fonctionnaires, la dette publique est déjà de 100% du PIB.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:19 :
Effectivement, pourquoi pas 80% de prélèvements obligatoires, se serait intéressant de voir le résultat sur l'économie réelle.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:24 :
Il ne faut pas confondre les prélèvements qui servent a faire des infrastructures et a gommer quelques injustices, et les prélèvements qui servent a payer de la paperasserie, de la représentation nationale qui ne représente qu'elle même et autres budgets totalement farfelus et inutiles. Que l'on conserve le budget de l'enseignement, de la santé, des travaux routies , c'est necessaire. Que l'on empile des centaines de milliers de gratte papiers a une période ou tout devrait être online et automatisé est plus discutable. En ayant créé les régions, on a ajouté 100.000 fonctionnaires qui passent la moitié de leur temps a taper sur les départements et l'autre moitié a répondre au citoyen que c'est par leur job. Cette deuxième catégorie de fonctionnaires ne délivre strictement aucun service au public, pire même, elle passe son temps a complexifier ce qui est naturellement simple, juste pour continuer a croitre.
a écrit le 28/09/2012 à 9:00 :
ce gouvernement fait n'importe il ne faut augementer les impots (ce qui diminue le pouvoir d'achat) mais diminuer les dépenses pharaoniques des élus; c'est la qu'il y a des mmilliards a récuperer
Réponse de le 28/09/2012 à 9:22 :
Le problème est que la précédente bande de guignols n'a pas fait non plus ce qu'on attendait d'elle. Alors on a changé de guignols, sauf que ceux-ci sont pour le Tout Etat. On n'a qu'a s'en prendre qu'a nous mêmes, cela fait 50 ans qu'on vote pour des parasites, et on dit amen a chaque fois qu'ils nous rajoutent une couche dans le mille-feuilles...
Réponse de le 28/09/2012 à 9:42 :
tout à fait d'accord les autres parle pour rien dire
a écrit le 28/09/2012 à 8:58 :
On ne parle pas des taxes sur l'essence = recette (sympa en ce moment), les taxes habitation-fonciers = EXPLOSE en 10 années (il part ou tout ce fric ?). Ce n'est pas avec ça qu'ils vont y arriver mais bon TAXER c'est la règle et "l'ennemi de Hollande = les marchés seront satisfaits". La solution = "ne plus créer de richesse" pour entrer dans le moule de la médiocrité, car en même temps on souhaite tous que nos enfants fassent de belles études pour = "bien gagner" !
a écrit le 28/09/2012 à 8:50 :
Les économies à chercher sont assez simples :

- Suppression des aides sociales pour les non-européens (allocations, RSA etc ...)
- Suppression d'une partie du budget de renouvellement de l'armée
- Mise au rebut du Charles de Gaulle
- Arrêt des opérations militaires extérieures
- Suppression totale des battements et montage fiscaux des entreprise de plus de 500 employés et ayant plus de 5 ans d'existence
- Suppression des aides aux collectivités locales les plus riches (Paris,Strasbourg, Lyon etc ...)
- Fusion des compétence Région/Département et plan de retour au privé pour les fonctionnaires excédentaires (40% des effectifs environ)
- Investissement massif dans la production énergétique afin de revendre les excédents à nos voisins déficitaires.
- Plan de fiscalité aménagé pour la rénovation énergétique des bâtiments pour relancer le secteur du BTP
- Signature d'une convention cadre avec les industriels pour que 50% des biens électroniques et mécaniques haut de gamme soient construits intégralement en France en échange d'aménagements fiscaux et de prêt de terrain pour construire leurs usines. Exonération de la première année de cotisation sociale en échange de zéro délocalisation les cinq ans suivants.
- Université et écoles d'ingénieur surtaxée pour les étrangers non boursiers donc qui à priori ont les moyens de venir étudier chez nous.

On peut imaginer encore plein d'autres économies. Mais les politiques sont trop frileux.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:20 :
pas faux toto mais attention à ne pas brader l'armée car en cas de crise économique, les risques de conflits augmentent. La Syrie par exemple a 2 fois plus d'avions que la France...
Réponse de le 28/09/2012 à 10:41 :
@Titi : l'armée devrait depuis longtemps être un grand objectif européen. Puisque l'Europe nous apporté la paix entre pays, pourquoi chacun doit-il encore s'armer ? Contre ses voisins ? L'armée européenne apporterait des économies très significatives a chaque état par mutualisation évidente des moyens, et un niveau de service probablement similaire aux US (ou nettement plus proche que nos petits legos actuels risibles) , qui du coup seraient un peu moins les seuls gendarmes du monde. Ensuite, on ne doterait cette armée que de matériel européen au lieu que chaque pays achète aux ricains son matériel, télécontrolé et désactivable par les US en cas de conflit... Non, sérieusement, cela remettrait sérieusement la balance dans le bon sens.
Réponse de le 28/09/2012 à 11:01 :
@ Armee : petite erreur dans votre affirmation, mais bien compréhensible vu que tous le monde la répètedepuis des lustres. Ce n'est pas l'europe qui nous a amené la paix, c'est tout simplemetn la démocratie. Comme disait Reagan (et il a confirmé lui-même cette affirmation) : "ce ne sont pas les peuples qui veulent la guerre, ce sont les gouvernements".
Donnez le choix au peuple, il ne voudra pas faire la guerre. La preuve ? il n'a jamais existé le moindre conflit entre 2 démocraties depuis que les démocraties existent ...
Réponse de le 28/09/2012 à 11:52 :
Sur le principe vous avez raison John, cependant la France et l'Allemagne étaient censées être des démocraties, certes bien malmenées. Nous ne serions pas a l'abri d'un système démocratique qui partirait en sucette (comme on en prend le chemin a grand pas...). Donc sortons l'armée du périmètre local pour le mettre un niveau au dessus, et on évitera au moins le risque de nous taper dessus. De plus, mon propos était plutôt axé sur les économies financières et le gain en image globale de l?Europe associés a un tel processus.
Réponse de le 28/09/2012 à 12:04 :
@ Armee : nous sommes bien d'accord, mais même avec une armée à l'échelon au dessus, vu que nos gouvernants veulent aussi passer à l'échelon au dessus, l'europe ne résoudra rien du point de vue de la Paix. Il faut donc tout faire pour maintenir la démocratie (rôle premier de toutes les associations dont l'état selon la déclaration des droits de l'homme). ensuite, d'accord sur les économies potentielles, mais il me semble que décider d'une intervention militaire quand il y a 27 nations différentes, cela me semple parfaitement utopique/impossible ... A moins d'un gouvernement européen, qui ne serait pas démocratique ...
a écrit le 28/09/2012 à 8:47 :
Le plan de rigueur historique viendra le jour où on taillera dans les effectifs des élus, sénateurs et députés. Quand on pense que les USA ont 100 sénateurs et nous 342 et qu'il y a à présent 11 nouveau députés pour représenter les expatriés tous soumis aux lois du pays d'accueil. Députés qui ne servent à RIEN mais qui coûtent un maximum à la collectivité. Sans compter le népotisme si cher à Duflot, Bartolone,etc. Quelle belle République exemplaire où on s'empresse de placer sa femme, sa maîtresse ou ses enfants !
Réponse de le 28/09/2012 à 10:32 :
Se renseigner avant d'écrire n'est pas sans mérite : le Congrès US est bicaméral : 100 sénateurs (2 par Etat), et 435 représentants (nombre proportionnel à la population de chaque Etat. Résultat d'un accord bancal entre "petits" Etats qui refusaient d'être noyés dans la proportionnalité stricte, et les "gros" Etats souhaitant imposer leur poids démographique. De plus, chaque Etat a son gouverneur avec ses services, et un parlement d'état. Idem pour le système jusiciaire, répliqué à l'échelle des Etats et de la fédération. Au final, ça fait beaucoup de monde.
a écrit le 28/09/2012 à 8:37 :
L'augmentation des recettes fiscales dev rait s'accompagner de la réduction des dépenses de l'Etat.Qu'en est-il exactement Monsieur le Premier Ministre?
a écrit le 28/09/2012 à 8:37 :
MENTEUR MENTEUR : la non revalorisation des barèmes de l impot augmente le montant de nombreux français. Par ailleurs , laisser penser que seuls 10 % doivent faire des efforts est non seulement ridicule mais socialement destructeur.
a écrit le 28/09/2012 à 8:27 :
On a toujours trompé le peuple en France, il n'y a plus de croissance en Europe, les budgets sont plombés par le niveau d'impôts qui ne fait que d'augmenter, vous avez vu des coupes dans les prestations sociales, les vieux qui mangent 34% du pnb que nenni, l'état se serrait la ceinture, il ne fait que d'augmenter le sandwich plus de 20%, la dépense sociale est exactement la même, du reste le ratio dette pnb atteint 90%, les chiffres malheureusement on ne peut pas les tromper mais les gens oui, par contre l'argent vient des contribuables un peu plus d'impôts un peu plus de marché noir, un peu plus de tricheries c'est le résultat qui est normal !
a écrit le 28/09/2012 à 8:25 :
Un ménage est aisé à partir de quel revenu ?
Réponse de le 28/09/2012 à 8:50 :
@vous ... : Probablement n'importe quelle personne qui travaille ! Pour les fumistes qui sont dans l'assistanat depuis des années (et oui il y en a, on peu aussi être autoentrepreneur!) toutes ces nouvelles sont bonnes ! Ouf ils doivent se dire, on ne touche JAMAIS aux aides voir on les augmentes, c'est le pied la France et la "richesse c'est d'être pauvre", hyper motivant. Evidement qu'il faut faire des efforts (nos taxes foncières X 3 en 8 ans!!!), est-ce que les retraites de +2000 (couple) seront concernés ? Tout cela n'a de toutes manières aucunes visions il s'agit juste de colmater, en quoi on serait sorti de la crise avec ça ? ... on se retrouve dans 2 années et RIEN, ABSOLUMENT RIEN n'aura changé sauf le mariage gay et le vote des étrangers, c'est ultra urgent ça, vite vite ! Notre pays est beau, très beau et extra pour la ballade du Dimanche, avec l'Apl RSA,CMU, le petit café payé et un petit job au black on est le roi car l'esprit d'Entreprise et de génie c'est terminé, plus personne ne veut tirer des wagons qui se prennent pour des locomotives.
a écrit le 28/09/2012 à 8:25 :
Pour les impôts, neuf français sur dix ne seront pas touchés selon JMA, ou alors 1 va payer pour les neuf autres !!! On peut donc compter de deux façons différentes. Moi je suis certain que suite au gel du barème des impôts, on va tous en payer plus, JMA est un menteur, et nous sommes tous des alouettes !!!
Réponse de le 28/09/2012 à 8:41 :
Comme vous je n ai pas compris comment JMA arrive à un français sur 10 ( a moins qu il compte les enfants !!) : en gros l IR est payé par 50 % des gens et et parmi ceux qui payent 50 % verront leur impôt augmenté , j arrive par conséquent à un 1/4 . Si qq peut m expliquer?
Réponse de le 28/09/2012 à 9:12 :
Ce n'est pas 50 % des gens mais 50 % des actifs qui payent des impôts. Or, il y a en France 28,3 Millions d'actifs, soit 1 français sur 2,5 (la France compte 65,3 millions de personnes). Sur les 28,3 millions d'actifs, seuls 14 millions payent des impôts. Sur les 14 millions qui payent des impôts, 7 millions verront leurs impôts augmenter. 7/65,3 = environ 1 français 10. JMA a raison. Par contre, son raisonnement est faux dans le sens où le gel des barèmes va augmenter les impôts de tous les actifs payant l'IR. Mais ça c'est une autre histoire, à gauche comme à droite, la langue de bois est le sport favori des politiques
Réponse de le 28/09/2012 à 9:58 :
J avais bien compris ... les enfants ne paieront pas plus d impôt !! C est une forme de mensonge par désinformation ..Jusqu a ce jour nous avions une taxe un impôt par jour ..le changement c est une taxe un par jour : avant hier Montebourg , hier Ayrault .
Réponse de le 28/09/2012 à 10:09 :
le changement c est une taxe un menteur par jour
a écrit le 28/09/2012 à 8:18 :
Comme la taxation des heures sup' touche +/- 9 millions de salariés et le gel du barême de l'impôt au moins autant de foyers fiscaux, alors ce "1/10 ème des français concernés pour 9/10èmes non concernés" propulse notre population bien au delà des 100 millions d'habitants, divin miracle, comparable à la multiplication biblique des pains, et qualifant M. Le Premier Ministre pour un procès en béatitude. Nantes, prochain Lourdes ?
a écrit le 28/09/2012 à 8:11 :
Alouette, gentille Alouette
Alouette, je te plumerai.
Je te plumerai la tête,
Je te plumerai la tête,
Et la tête, et la tête,
Alouette, Alouette, Aaaah...
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
Je te plumerai le bec,
Je te plumerai le bec,
Et le bec, et le bec,
Et la tête, et la tête,
Alouette, Alouette, Aaaah...
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
et le nez... et le dos... et les jambes...
et les pieds... et les pattes... et le cou.
Réponse de le 28/09/2012 à 8:18 :
lol !!!!!!!!!!!!

' tout va tres bien, madame la marquise, tt va tres bien tt va tres bien' ;-))
a écrit le 28/09/2012 à 8:01 :
il ne suffit pas d' avoir, un budget rigoureux, il vaut mieux avoir des dépenses au plus égales , si pas inférieures au budget.. c' est ce que fait toute bonne ménagère !!!

d 'ailleurs , les 3 % sont une ineptie.. le maximum, est le taux de croissance.. les économies ( le remboursement de la dette !!! ); commencent quand l' augmentation des dépenses réelles, est infèrieur au vrai taux de croissance !!!!
a écrit le 28/09/2012 à 7:46 :
En fait, ils ne nous promettent pas le grand soir, mais tout juste à manger et à boire. Coluche était un visionnaire.
Réponse de le 28/09/2012 à 18:33 :
D'ailleurs , Mr coluche était devenu trop gênant .,on a fait en sorte qu'il ne gêne plus !!!!
a écrit le 28/09/2012 à 7:46 :
suppimer,LES DEARTEMENTS5conseils generaux°,2comunes sur 3 ,les communautes dE C ommunes,les associations parasites,ect...... 48Mds chez nois il y avait un cantonnier ,maintenant il fait u bureau comme les autres VIVE L E GACHIS;;;;;;;;
Réponse de le 28/09/2012 à 7:57 :
Ouaiiiiis !!! Tous au chômage et soyons solidaires (égalité = fraternité ???)
a écrit le 28/09/2012 à 7:45 :
conclusion on tape toujours sur les mêmes. ça leur apprendra à être honnête.s'ils veulent être préservé ils n'ont cas se faire élire.pour les économies appliquer la règle : dit moi ce dont tu as besoin je te dirai comment s'en passer.
a écrit le 28/09/2012 à 7:25 :
Mesure des ménages à mettre en place immédiatement : 1/n'acheter que le strict nécessaire dans les discount (alimentaire) - Reporter l'achat d'un véhicule - Faire l'entretien du véhicule dans la commune périphérique (toujours moins cher) - Diminuer la température du chauffage en proportion du pourcentage d'augmentation (à savoir 1 degré en moins égal 7 % d'économie de la facture) - Supprimer les placements en actions et mettre les sous au coffre (maison) etc ...
Réponse de le 28/09/2012 à 7:37 :
Et faites vos petits travaux vous mêmes... rentrer plus tôt chez vous pour vous occuper de vos enfants, du repassage,etc..
Réponse de le 28/09/2012 à 7:41 :
Parfait, rien à dire et en plus si la majorité des Français font cela François va pas tarder à sauter de la présidence par référendum.
Réponse de le 28/09/2012 à 7:44 :
supprimer la télévision et sa taxe, acheter de l'or
Réponse de le 28/09/2012 à 7:49 :
50% des français puisent dans les chaussettes troué
Réponse de le 28/09/2012 à 7:55 :
Supprimer les abonnements des mobiles des enfants de moins de 16 ans ; acheter une tondeuse à cheveux (pour les hommes) et n'aller chez le coiffeur qu'une fois l'an (pour les femmes) ; aller à pied chercher le pain ; arrêter les sodas ; le tabac ...
Réponse de le 28/09/2012 à 8:02 :
faire des poules avec un potager. bisous
Réponse de le 28/09/2012 à 8:06 :
Lampe à huile et bougies pour tous. Remettre au pied du sapin les jouets de l'année dernière, mais sans le sapin.
Réponse de le 28/09/2012 à 8:09 :
Viande uniquement le vendredi à la place du poisson (trop cher et en voie d'extinction)
Réponse de le 28/09/2012 à 8:28 :
supprimer l'abonnement internet
Réponse de le 28/09/2012 à 9:12 :
Hahaha... Vous etes enormes, mort de rire... N'empeche que cela pourrais fonctionner. Si nous faisions une greve de la consomation, il seraient bien obliger de revoir leur feuille de route...
Réponse de le 28/09/2012 à 9:29 :
Vous Tous qui avez LA bonne solution , pourquoi ne pas vous faire elire? Trop couard? Arretez de râler et regarder le monde autour de vous ....On ne peut pas etre privililegié d'être Français et refuser de passer à la caisse ... Faites les comptes de tous les impôts que vous payez et de ce que l'état paye pour vous ...Rare sont les cas où on debourse plus qu'on ne reçoit ...
Réponse de le 28/09/2012 à 9:39 :
amen
Réponse de le 28/09/2012 à 9:39 :
c'est excellent , une bonne journée de rtt qui démarre .......
Réponse de le 28/09/2012 à 10:15 :
@Realiste : tout simplement parce que tout est mis en oeuvre tout au long du processus "démocratique" pour écarter les gens "normaux" du pouvoir... ? Il faut être énarque, sinon, pas de reconnaissance par qui que ce soit, à commencer par... les médias ! Et comment se faire connaître si les médias vous passent sous silence ?
Réponse de le 28/09/2012 à 16:56 :
VOUS devez etre un elu pour tenir ces propos, moi j ai le droit ou le devoir de payer mais je n'ai jamais rien reçu en aides en tout genre!!!
Réponse de le 28/09/2012 à 17:18 :
au lieu de donner des subventions pou le metro du caire quelque dizaine de millions d'euros est de construire des mausquees il avais q'a les maitre dans les caisse on emprunte pour donner au autre mais il y en a pas pour nous
nous somme en fait des vache lait
Réponse de le 28/09/2012 à 17:20 :
il cherche une revolution

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :