Budget 2013 : ce qui va changer pour les ménages et les entreprises

 |   |  834  mots
Copyright Reuters
Le projet de budget 2013, qui sera dévoilé vendredi en Conseil des ministres, prévoit un effort supplémentaire de 30 milliards pour ramener le déficit public à 3% du PIB, dont dix milliards de hausses d'impôts sur les ménages et autant sur les entreprises. Tour d'horizon des principales mesures.

MÉNAGES

Impôt sur le revenu

- Gel du barème: décidé par l'ancienne majorité pour 2012-2013, il sera maintenu, ce qui équivaut à une hausse d'impôt de près de 2% pour les redevables. Mais une décote permettra d'épargner les deux premières tranches, soit les 20 millions de foyers fiscaux les plus modestes (sur 36 millions).
- Tranche supérieure: les ménages gagnant plus de 150.000 euros annuels par part seront imposés au taux marginal de 45%. Cela devrait rapporter 700 millions d'euros.
- Revenus du capital: ils seront imposés comme ceux du travail. Jusqu'ici, le contribuable a le choix de soumettre ses intérêts, plus-values ou dividendes au barème progressif de l'impôt ou à un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de 19%, 21% ou 24%. Théoriquement, tout devrait être dorénavant soumis au barème et rapporter, d'après le projet électoral de François Hollande, quelque 4,5 milliards d'euros. Les abattements sur les dividendes seraient en outre rabotés. Tout cela désavantagera les plus aisés. Des aménagements pourraient néanmoins préserver les petits épargnants et les actionnaires de long terme. Les plus-values immobilières font l'objet d'un traitement à part tout comme l'assurance-vie.
- Quotient familial: l'avantage fiscal qu'il procure sera plafonné à 2.000 euros par demi-part supplémentaire, contre 2.336 euros jusqu'ici. Cela devrait concerner les ménages qui gagnent au-dessus de six fois le Smic et rapporter près de 400 millions d'euros.
- Niches fiscales: un foyer fiscal ne pourra plus réduire son impôt de plus de 10.000 euros par an (contre 18.000 euros + 4% du revenu imposable actuellement). Une vingtaine de réductions d'impôt sont concernées par ce plafonnement (emploi d'un salarié à domicile, garde d'enfants, travaux du logement en faveur du développement durable, immobilier locatif...). Cela devrait rapporter près de 300 millions d'euros. Le projet Hollande prévoyait de sanctuariser les niches pour l'outre-mer, qui seront donc exclues du plafonnement.
 

Taxe à 75% pour les super riches

Cette "contribution exceptionnelle" visera pendant deux ans tous les revenus d'activité supérieurs à un million d'euros par an et par contribuable.
 

Impôt de solidarité sur la fortune

Nettement abaissé en 2011, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) sera relevé. Le seuil d'entrée restera à 1,3 million d'euros, mais l'ancien barème sera rétabli. Un plafonnement, qui existait avant la baisse, sera réintroduit afin que le cumul de l'ISF, de l'impôt sur le revenu, de la CSG et de la taxe à 75% ne dépasse pas 80% ou 85% du revenu d'un contribuable.
 

Emploi à domicile

Les ménages qui emploient un salarié à domicile pourraient être obligés de déclarer son salaire réel, et n'auraient plus le droit de le déclarer au forfait.
 

ENTREPRISES

- L'avantage fiscal à s'endetter sera réduit. Jusqu'ici, les sociétés peuvent déduire de leur impôt 100% des intérêts d'emprunt. Cela restera possible jusqu'à 3 millions d'intérêts, ce qui préserve les petites et moyennes entreprises (PME). Au-delà, seuls 85% des intérêts devraient pouvoir être déduits (et 75% en 2014). Cela rapporterait plusieurs milliards d'euros.
- Niche Copé : un coup de rabot est prévu pour les exonérations des plus-values réalisées lorsqu'une entreprise cède des titres qu'elle détient dans une autre, un avantage prisé des grands groupes.
- Crédit d'impôt recherche: la possibilité de déduire de l'impôt sur les sociétés les dépenses de recherche et développement sera élargie, uniquement pour les PME au sens européen (moins de 250 personnes et un chiffre d'affaires inférieur ou égal à 50 millions d'euros), à 20% de leurs frais d'innovation.
- Les modalités d'acompte de l'impôt sur les sociétés pourraient être durcies pour les grandes entreprises, afin d'engranger des recettes plus rapidement.
- Bercy pourrait surtaxer à nouveau les fonds de réserve des assureurs, afin là aussi d'anticiper certaines recettes.
- La taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) sera augmentée pour les polluants atmosphériques.
- Les cotisations sociales des indépendants, plus faibles que le régime général, devraient être relevées.
 

IMMOBILIER

- Le dispositif "Scellier" pour les investisseurs achetant des logements neufs en vue de les louer sera remplacé par le "Duflot", plus intéressant en termes de réduction d'impôt, avec un taux compris entre 17% et 20% d'un investissement ne devant pas dépasser 300.000 euros, mais avec des contraintes sociales plus fortes.
- Résidences secondaires et biens locatifs: la taxation des plus-values devrait bénéficier d'un abattement supplémentaire de 20% en 2013, pour inciter les propriétaires à revendre des biens. Une incitation à la vente est aussi prévue pour les terrains constructibles.
- La taxe sur les logements vacants sera durcie.
 

TABAC, BIERE, HOTELS...

- Les paquets de cigarettes vont augmenter de 40 centimes au 1er octobre.
- Une hausse des taxes sur les bières pourrait intervenir.
- Le projet Hollande prévoyait aussi une taxe sur les nuitées en hôtel de luxe.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2013 à 16:51 :
Comment peut-on retirer le RSA à une famille ?
Lettre envoyé au préfet, député maire, la ministre Marisol touraine...

Personne ne bougent !

C'est ça la FRANCE en 2013 ?!

Soutenez les, en signant leur pétitions

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34650

car malgré ce qu'ils subissent, cette famille demande juste à ce que les conseillés généraux et les référant RSA soient à l'écoute des allocataires !

Merci
a écrit le 28/09/2012 à 11:28 :
A quand la fiscalisation des revenus en tout genre de nos élus??
Réponse de le 28/09/2012 à 13:57 :
Tais-toi, malheureux, tu va terminer en prison avec des idées comme ça.
a écrit le 25/09/2012 à 7:03 :
le clientélisme n'est pas mort. La niche COPPE a encore de beaux jours devant elle alors que les particuliers voient leurs plus values taxées dés le premier euros. Qui gavent de petits fours les parlementaires?
a écrit le 24/09/2012 à 23:36 :
Il y a une contradiction entre dire encourager les économies d'énergie et plafonner les travaux, d'autant qu'ils en entraînent souvent d'autres.
Le nouveau barème sera encore moins lisible, une façon de facturer des pénalités en plus.
Le Duflot a un plafond trop bas pour avoir des locations de logements familiaux dans les grandes villes.
a écrit le 24/09/2012 à 22:03 :
et les aristos de la rtépublique (sénateurs, députés, conseiller régionaux, conseillers généaux, députés européens, gérant d'intercommunalité, ...), est-ce qu'ils vont enfin payer des impôts sur leurs confortables indemnités ?
Non ?
Réponse de le 28/09/2012 à 11:53 :
Vous rêvez...
a écrit le 24/09/2012 à 19:04 :
Instauration d'une taxe de 3 à 5 % sur tous les produits qui ont été délocalisés et qui reviennent sur le sol francais (Constructeurs Automobiles Equipementiers etc...)Création d'une TVA proportionnelle 25% à 33% sur tous les produits hauts de gamme de luxe (idem pour le multimédia et gros Electro ménager haut de gamme)idem Tva proportionnelle 25% pour les automobiles de 20 000 à 35000 ? 33% de 35001 à 60 000? 45% au dessus de 60000? et surtout une tva sur tous les produits des ventes de tableaux oeuvres d'art etc..('actuel zéro)et surtout arret du gachis et diliapidation des fonds publics et surtout arret du cumul des mandats et retraites des politiques qui payent des impots et leurs charges et une fois leurs mandats plus aucun privilèges (quand on voit ce que le sarko coute par mois encore et pendant des années???)
Réponse de le 24/09/2012 à 22:13 :
c'est ça, toujours les autres !!! tous les français ont profité du social financé par le vide, la dette !! alors on applique une TVA sur tous les produits, chacun participe au redressement ! et ceux qui achétent chinois mais n'arretent pas de dire aux autres de payer, qu'ils intègrent le fait qu'il y a 3 milliards qui ont un euro par jour !!!
a écrit le 24/09/2012 à 16:00 :
une piste à explorer : la taxe annuelle super duflot sur l'air que l'on respire au taux de
10% sur le volume d'air respiré par habitant en ville, 20% à la campagne (l'air est plus pur)
Réponse de le 24/09/2012 à 17:36 :
On paye bien une fortune l'eau que l'on boit, même là où elle est abondante et propre. C'est çà la solidarité: la misère pour tous.
On réflechit d'ailleurs à taxer plus ceux qui vivent là où l'air et l'eau sont meilleurs, c'est une richesse cachée, et ceux qui boivent peu parce qu'ils ont moins de dépenses que les autres
a écrit le 24/09/2012 à 15:57 :
Notre argent -> impôts et taxes -> Etat qui en gaspille une (bonne) partie -> Banques (pour qu'elles survivent les pauvres). On ne prête qu'aux riches dit on....
Allez arrêtez de lire ce site et retournez au travail (pour ceux qui en on encore un), les dirigeants et les banquiers ont besoin de notre argent, pour nous sauver (enfin surtout les banques)....
Si si, sinon tout va s'effondrer... tremblez...
a écrit le 24/09/2012 à 15:16 :
aujourd'hui on augmente encore les impôts mais si l'Etat ne baisse pas des dépenses on re résoudra rien, on ne fait que boucher un trou qui va se recreuser inévitablement puisque le coût de fonctionnement de l'Etat (et des collectivités locales) ne diminue pas. Encore une fois il y a beaucoup d'amateurisme, un manque de courage politique, et malheureusement trop d'électoralisme. A ce régime dans 3 ans on en sera au même point voire pire
a écrit le 24/09/2012 à 15:10 :
c'est triste, mais il n'y a que la FN qui peut s'attaquer aux changements indispensables, les autres se sucrent et ne touchent à rien, ils gérent leur clan et leur élection - l'intérêt général, rien à cirer une fois élu. Les élections c'est perlimpinpin, comment on vous fait réver en évitant tout problème réel, et ensuite c'est comment on va vous entuber, aucune obligation de résultats, pas de compte à rendre, le mode du silence pendant que les travailleurs bossent pour alimenter la machine infernale - vive la démocratie à la française, la première mondiale aux dire de ceux qui se choutent à l'argent du travailleur !
Réponse de le 24/09/2012 à 22:10 :
Je ne pense pas que le FN changera quoi que ce soit : lorsqu'ils ont pris le pouvoir dans certaines villes du SUD-Est, leur gestion a été au moins aussi catastrophique et entachée de corruption que celle de n'importe quel autre parti.
tous ces messieurs les Elus ont le même principe : à eux le pouvoir, les privilèges, l'argent, au bon peuple le travail : la mentalité n'a pas changé depuis 1789, et le plus désespérant c'est que la majorité des électeurs les considère comme des êtres supérieurs, presque des Dieux (il n'y a qu'à voir les concours de lèche-botte auxquels se livrent certains journalistes lorsqu'ils participent aux audiences de ces messieurs).
C'est pas demain qu'on rééditera la nuit du 4 Août ....
a écrit le 24/09/2012 à 14:59 :
ce qui va changer c'est que faute d'avoir le courage de baisser les dépenses qui alimentent les gaspillages publics à grande échelle, ce qui permettrait de baisser les impôts, et donc d'augmenter le pouvoir d'achat des ménages, la capacité des entreprises à investir et de faire des gains qui financeraient l'aide aux entreprises, c'est taxations, taxation, taxations. Le premier qui gagne 1e par la sueur de son front se le voit confisquer pour financer les armées de politiciens, fonctionnaires, et les dépenses totalement incontrôlées, à fond perdu ...et après ils crient tous en coeur au loup, impossible de tenir les 3% de déficit !!!!! il suffit de se baisser pour trouver les économies et être excédentaires !!!!! lespolitiques et l'administration sont inaptes à la gestion, ils ne savent pas ce que c'est, il est urgent de passer sous tutelle de l'europe et d'avoir des obligations d'actions !!! on est géré par des minables qui tuent l'emploi à grande échelle en toute incompétence et impunité. 1700 milliards de dette, le commerce extérieur en berne (70 millairds de déficit), la france c'est fini, on ne s'en remettra pas, que nos enfants courageux fuient et aillent gagner leur argent dans les pays censés, où le travail et la réussite sont des valeurs et non des tares pour ces extraterrestres qui nous saignent, ces idéologues et dogmatiques de la secte politico-administrative de la dépense qui ne savent rien de la vraie vie mais sont bien au chaud à nos dépends !!
Réponse de le 24/09/2012 à 15:57 :
ne vous laissez pas intoxiquer par la doxa néo libérale!ça ne va pas mieux chez eux ,bien au contraire.essayez de vous faire soigner aux usa.au lieu de gémir ,demandez vous plutot ce que vous pouvez faire de positif pour votre pays
Réponse de le 24/09/2012 à 16:19 :
@Marion. Commentaire plein de vérités. La France ne se relèvera jamais. Le mal est bien trop profond. Notre pays s'enfonce dans la pauvreté avec en plus la bombe à retardement que constitue une immigration massive extra-communautaire imposée. Dans ces conditions - et c'est triste à dire - le salut de nos enfants se trouve peut-être dans l'exil vers des pays émergents. Un peu comme les protagonistes d'un livre bien idéaliste "les corps indécents". Il y a en France une armada de fonctionnaires, d'élus (348 sénateurs chez nous - 100 seulement aux USA etc.) qui ne servent à rien mais coûtent un maximum à la collectivité. Avec une imposition aussi spoliatrice la croissance ne reviendra jamais et on s'achemine vers un suicide collectif.
Réponse de le 24/09/2012 à 16:36 :
Je trouve triste de conseiller aux jeunes (courageux?) de fuir le pays au lieu d'essayer de le redresser. Tous apatrides, quel exemple. Ce qui a été fait peut-etre défait, mais pour cela il faut rester et se battre. Les gens ne sont pas encore tout à fait prêts mais je crois toujours que les choses ne pourront pas éternellement empirer.
Réponse de le 24/09/2012 à 17:58 :
Lorsque l'on voit tous ces élus qui se gobergent toute l'année sans que nous puissions remettre en cause tous ces nombreux sénateurs, députés, conseilleurs généraux et mêmes les maires (pensez 36000 communes en France, autant que tous les autres pays européens) et personne pour remettre en cause cette chienlit. Il nous faut un De Gaulle qui n'ait pas peur de mettre tous ces gens là à la porte, tous ces incompétents qui nous gouvernent et s'en mettent plein les poches!
Réponse de le 24/09/2012 à 19:18 :
Il y a même depuis cette année 11 nouveaux députés pour représenter les expatriés français dans le monde. A quoi servent-ils ? Ils ne le savent même pas eux-mêmes. Les expatriés étant soumis aux lois des pays dans les quels ils vivent. Quel gâchis !
Réponse de le 24/09/2012 à 22:15 :
mais non, l'argent n'est pas gâché pour tout le monde : cela permet à des copains politiques d'avoir un "petit" revenu grâce au contribuable qui se laisse tondre sans rien dire.

sous jaruzelski, les polonais qui voulaient manifester leur mécontentement éteignaient la télévision et les lumières pendant le journal télévisé : vous connaissez combien de français qui accepteraient de refuser l'abrutissement de la propagande d'état ?
Réponse de le 24/09/2012 à 22:30 :
@ may langue chog : toujours la même rengaine, l'aveuglement idéologique qui ignore le faits bien concrets, la dette publique, le cancer de l'économie.
@ marie anne T : merci de l'approbation, les propos sont durs mais on ne sera jamais assez dures avec ceux qui tuent l'emploi par incompétence ou pire, laxisme en connaissance de cause, ils gérent le pouvoir
@ épuisé : 100% d'accord, il faut un homme politique qui ait la stature de De Gaulle, l'intérêt génréral en premier
@ @marion : le point de non retour est dépassé, tous les voyants économiques sont au rouge, il n'y a aucun indice de redressement. Le laxisme aggrave fortement la situation qui est catastrophique, même avec les mesures les plus importantes et les plus courageuses, la tendance mettrait du temps à s'inverser. Alors en jouant la laxisme, il n'y a plus grand chose à espérer. Comme les autres pays par le passé, le refuge est pour les plus courageux d'aller dans les pays "normaux" ceux qui gèrent et s'en sortent bien. Je dis tous les jours à mes enfants de bien travailler les langues pour qu'ils aient le choix. Et l'amélioration ne viendra pas du saint esprit, il faut faire les 30% au moins d'économies de dépenses publiques parce qu'il va être très difficile de trouver les 30 milliards supplémentaires rien que pour payer les intérêts en 2013, je ne parle pas du remboursement !!!!!! le monde politico-économique est coupable de génocide économique, détournement d'argent public, d'incompétence ...mais comme dit fabius, responsable, mais pas coupable !! cqfd, rien à espérer, c'est fini !
a écrit le 24/09/2012 à 14:38 :
l'estimation du taux de prélèvements obligatoires de 42,1 % en 2009 ce qui était déjà un taux élévé sera en 2013 de 46,2% c'est à dire que globalement on travaille 168 jours par an pour payer les dépenses de l'Etat!
Réponse de le 24/09/2012 à 14:56 :
c bien ce que je dit sur les ommentaires quand je lis qu'il n'y a que le ps qui les augmentes sa me fait rire de voir autant d'aveugle
Réponse de le 24/09/2012 à 15:51 :
ce que tout le monde appelle les dépenses de l'état, sont en majorité destinées à payer des services sont nous bénéficions tous ; notamment ceux qui ne veulent pas payer et qui en général sont les premiers à essayer de "ruser" pour obtenir le plus de choses gratuitement. Alors c'est vrai, tout n'est pas parfait mais nous avons la chance en France d'avoir accès facilement aux soins, à l'école, à la culture...Arrêtez de tout critiquer, soyez constructifs !
Réponse de le 24/09/2012 à 16:08 :
acces facile aux soins ?????? 12 euros sur les lunettes!!!!!!!!coté depenses un seul ex sarthe,notre communauté de communes (5) seulement 13000 habitants 25 adjoints,5 maires 1 president de communauté 5 vices soit 36 indemnisés se qui n'empecheex communes responsables travaux communauté responsable travaux etc etc eu peu d'honnetteté tout court suffit
Réponse de le 24/09/2012 à 22:37 :
@ un peu d'honneté intell : il te manque juste un peu de lucidité, 1700 milliards de dette, soit 70 000 euros par foyer, déficit du commerce extérieur à 70 millards, ce qui veut dire qu'il faut vendre les bijoux de famille rien que pour rembourser les intérêts (30 milliards de plus l'an prochain), on s'appauvrit tous les jours, décrochage de la compétitivité des entreprises sous la charge des impôts pour payer la dépense publique et les effectifs les plus lourds d'europe, les ménages et entreprises asphyxiés de plus en plus par les impots parce que l'état ne veut pas géner son électorat (fonctionnaires, politiques..), aucun signe positif....de quoi prononcer rapidement l'extrème onction, et monsieur dit soyez constructifs ...oui dans l'au delà, à part ça je ne vois pas !!!! .....
a écrit le 24/09/2012 à 13:56 :
Tous les ménages vont payer et voir leur pouvoir d'achat diminuer sensiblement et l'on ne parle pas de CSG/TVA, impôts locaux etc. Les plus riches qui logiquement consomment plus risquent bel et bien de partir, les plus entreprenants qui investissent aussi. L'Etat quant à lui préfère embaucher donc alourdir la dette réelle. Rien de tel pour stimuler la croissance à l'envers!
a écrit le 24/09/2012 à 13:48 :
...et quelles vont être les taxes suplémentaire pour l'année prochaine lorsque le déficit de l'Etat doit passer de -3 % à l'équilibre qui est à 0 %, donc 60-80 Mia d'économie ou augmentation de taxes?

a écrit le 24/09/2012 à 13:44 :
Pourquoi ne pas toucher les niches fiscales d outre mer ? Une entreprise metropolitaine a t elle moins de valeur aux yeux de nos dirigeants que la même en outre mer ( c est juste ... INJUSTE ou alors s'agit il de caresser une clientèle dans le sens du poil ? )
Réponse de le 24/09/2012 à 15:50 :
Commençons vraiment à baisser ces dépenses avant d'imposer.
Le Président "très ordinaire" baisse les dépenses de l'Etat de 10 ME c'est un goutte d'eau.
Du courage, il faut diminuer de 10 % toutes les dépenses de l'état et des collectivités locales ce qui n'est pas un gros sacrifice et nous arriverons à l'équilibre dans les Cinq ans. Mais pour cela il faut du courage politique et arrêter le clientélisme électoral.
En France, la démocratie est prise en otage par les politiques qui se font élire en faisant de la démagogie en " achetant " les voix des électeurs à cout de dépenses somptuaires.
Que l'état fasse de vrais efforts avant de taxer le privé comme il fait.
cordialement
a écrit le 24/09/2012 à 12:58 :
Je vois que peut être ils vont augmenter la TVA à taux réduit, c'est stupide, car la TVA à taux réduit ne s'applique pas ou peu sur les produits importés, tout ça pour ne pas avoir l'air de copier le projet Sarkozy, qui lui prévoyait d'augmenter la TVA normale, celle qui s'applique sur les produits importés et en échange baisser les charges des entreprises pour améliorer la compétitivité des entreprises française. Un projet intelligent remplacé par un projet crétin
Réponse de le 24/09/2012 à 14:44 :
le projet de M.Sarkozy était un projet électoral et non économique car pour bisser les charges des entreprises afin qu'elles trouvent un seuil ou elles peuvent ^tre compétitives il faut entre 80 et 100 mds alors autant les roses que les bleus ne veulent pas se suicioder électoralement la place est trop bonne.Heureusement le traité va être signer cela va permettre à tous les incompétents des gouvernements, assemblée et sénat personnes complétements inutiles de montrer demain qu'ils peuvent partir cela ne changera pas l'avenir de la France, mais ils gaderont leur "rémunération" mot qu'ils récusent car rémunération demande des comptes devant la nation ce qu'ils refusent.
a écrit le 24/09/2012 à 12:15 :
Lorsque je regarde la part de mon salaire injecté dans l'économie, 24 % de celui depensé par mon employeur, je me dit que l'état fait un beau métier ... le plus vieux du monde ! Mais malgré ma motivation je n'arriverai jamais avec un tel taux de prélèvement à relancer l'économie !
a écrit le 24/09/2012 à 12:04 :
A lire les posts, on perçoit que certaines institutions de l'état en prennent pour leur grade et qu'il vont avoir de plus en plus chauds aux fesses!.
a écrit le 24/09/2012 à 11:57 :
Lberté, égalité, vaseline..................vive la France
a écrit le 24/09/2012 à 11:22 :
En fait, exonérer 20 Millions de foyers sur 36, c'est ça la justice fiscale ? Surtout lorsque l'on regarde qui de fait sera exonéré et qui paiera davantage... Resteront exonérés de tout ceux dont 1 seul travaille et qu'importe si l'autre touche des revenus de transferts (RSA, allocations diverses) et perçoit plus que les couples qui travaillent à 2, qu'importe que celui qui touche des allocations n'ait pas à avoir un véhicule pour aller travailler et des frais... il faut conserver l'électorat qui veut tous les services sans rien payer... Avec le gel du barème, on aurait eu des foyers payant 40 euros ou 50 euros d'impôt et qui auraient ainsi contribué un peu à financer les services dont ils profitent et à moins d'un paquet de cigarettes par mois, voire un café par mois dans un bar, n'est-ce pas la justice et une manière d'aboutir à la cohésion sociale? A quand la justice quand un gouvernement intégrera dans le revenu imposable tous les revenus quels qu'ils soient, y compris les revenus de transfert qui représentent tellement de milliards et qui augmentent le pouvoir d'achat de ceux qui les perçoivent, par transfert des impôts payés par les 16 millions de foyers qui travaillent à deux... Notre pays va de mal en pis, désormais CMU, allocations diverses, RSA, minimum vieillesse pour ceux qui ont très peu cotisé (6 mois suffisent !) s'accroissent, le train de vie de l'Etat et des collectivités locales ne fait que s'accroître car la gauche caviar est bien là de nouveau avec son gouvernement surdimensionné, les dépenses somptuaires des collectivités et les doublons contre lesqueils rien n'est fait, le régime fiscal dérogatoire des politiques n'est pas remis en cause, pas plus que les niches touchant certaines professions, mais on tire sur celles qui créaient des emplois (emploi à domicile par ex)... et les 16 millions de français besogneux qui vont payer davantage ne pourront pas à eux seuls sortir le pays de la crise....
Réponse de le 24/09/2012 à 12:03 :
D'accord sauf que ce n'est pas comme cela depuis 4 mois ça dure depuis 30ans droite et gauche alors gauche cavier ou ump bling bling c idem c le peuple qui régle la facture
a écrit le 24/09/2012 à 11:17 :
deux députés et un senateur par departement ca ferais quelques millions d'economie.
Reduire les priviléges aux deputés non réélus ainsi qu'aux journalistes .
a écrit le 24/09/2012 à 11:06 :
Toujours les mêmes qui payent: les travailleurs, entrepreuneurs et créateurs de richesses. Et toujours les même qui sont épargnés, favorisés, sanctuarisés: les fonctionnaires, les choneurs, les assistés, les fainéants!!! En France, on préfère les assistés que les créateurs de richesse!
Réponse de le 24/09/2012 à 11:49 :
Sans oublier les "élus" qui ne servent à rien et qui coûtent un max, (genre sénateurs).
Réponse de le 24/09/2012 à 13:07 :
je rajouterais les retraités, les grands passagers clandestins d un système sur lequel ils voyagent en 1er...
a écrit le 24/09/2012 à 10:55 :
A vouloir contenter tout le monde , le gouvernement Hollande risque de mécontenter tout le monde. Quand on veut trouver des sous plus question de consensus, je n'ose dire "mou". Il ne faut pas craindre des mesures impopulaires mais qui vont plus dans le sens du réalisme et de l'équité (CSG et TVA)
a écrit le 24/09/2012 à 10:52 :
qui sont une fois de plus épargnés et qui conservent tous leurs avantages...par contre pour les jeunes, les actifs et les entreprises; c est encore et toujours plus de prélèvements...le hold-up intergenerationnel, le plus grand casse de l histoire...les rentiers boomers auront coulé la france.
Réponse de le 24/09/2012 à 12:00 :
Lorsque les baby boomers tomberont, la France se relèvera!.
Réponse de le 24/09/2012 à 12:04 :
il ne faut pas tout dramatiser non plus
Réponse de le 24/09/2012 à 13:09 :
"lorsque les baby boomeurs....." seriez vous pour la mort des retraités ?? il y a quelques blogueurs prêts à nous envoyer à la chambre à gaz pour améliorer leur situation. ça ne choque personne??
Réponse de le 24/09/2012 à 13:29 :
non, c'est vrai à la fin, de quoi se plaignent les gens? On se le demande, puisque le gouvernement "normal", dans sa grande bonté à décidé de leur laisser 15 à 20% de leurs revenus: "Un plafonnement, qui existait avant la baisse, sera réintroduit afin que le cumul de l'ISF, de l'impôt sur le revenu, de la CSG et de la taxe à 75% ne dépasse pas 80% ou 85% du revenu d'un contribuable". Aux USA, en GB ou en en Suisse (par exemple) vous payer de 15 à 20% d'impôts (voire moins). En France, les 15 à 20%, c'est ce que le gouvernement "normal" daigne vous laisser. Mais il est vrai qu'il faut assurer une vie décente à tous les assistés qui se présentent: soins gratuits, revenu, transports publics gratuits, primes de Noel et de vacances (?!)...
Réponse de le 24/09/2012 à 13:55 :
vous mangez a votre faim?vous etes soigné?vous possédez un smartphone?arretez de gémir et demandez vous ce que vous pouvez faire pour la france!
Réponse de le 24/09/2012 à 15:22 :
nos élus ne travaillent certainement pas pour la france ils travaillent pour leurs priviléges ,,,,les français accepteront volontiers des efforts quand les priviléges seront abolis
a écrit le 24/09/2012 à 10:47 :
tout va changer sauf les priviléges et le sureffectif de nos élus et des agences d'etat dont les effectifs progressent
a écrit le 24/09/2012 à 10:47 :
Nos Énarques feraient mieux de s'attaquer aux dépenses qu'aux recettes ! Tel que le congé paternité qui ne soigne rien etc ....
Réponse de le 24/09/2012 à 11:53 :
Ben, avec le mariage gay maintenant, le congé paternité va rentrer dans les moeurs.
Réponse de le 24/09/2012 à 12:18 :
Le congé paternité, c'est tout ce que vous avez trouvé ? Une mesure en faveur de l'égalité homme-femme au travail, c'est l'urgence selon vous ?

a écrit le 24/09/2012 à 10:38 :
Pourquoi garder la niche l'outre mer ??? c n'importe quoi c'est contre productif... c pr loger les fonctionnaires au soleil ou quoi ?

alors que les gardes d'enfants créent des emplois... et aident les trentenaires qui galerent.
Réponse de le 24/09/2012 à 13:23 :
j'imagine Tankie qu'un nombre certain de nos BO-BO a dû investir dans l'outre-mer pour justifier cette in- justice..... poutant c'est bien de la justice dont on nous rabattait les oreilles pendant la campagne !!! je pense que cette catégorie de la population n'a pas le même petit "Larousse" que nous....
a écrit le 24/09/2012 à 9:03 :
Soit 1,5% du PIB en prélévements supplémentaires et aucune réformes, alignement des régimes de retraite des fonctions publiques et régimes spéciaux, sur le régime général, alignement des rythmes de travail des fonctions publiques et hôpitaux sur le privé, absentéisme trois fois supérieur à qualification égale, 1400 agences dont 2/3 font double emploi ou sont sans objet, etc.! Il serait temps de s'y mettre! Ne sont-ce pas des réformes justes?
Réponse de le 24/09/2012 à 9:13 :
Je suis d'accord avec vous mais vous parlez a des socialistes qui en plus ne savent pas compter... Va pas trop falloir en attendre d'eux pour faire des choses justes....
Réponse de le 24/09/2012 à 12:18 :
c rigolo c conneries c sous jospin que le france été en éxcédent il a méme du coup suprimer la vignette auto il savent tres bien compter mais la nous sommes dans une crise ou le peuple n'a rien a voir et ou pendant l'ére sarko celui c a gonflé la dette de 500milliars excuse du peu qui c compter???????????????
Réponse de le 24/09/2012 à 13:28 :
oui GIGI, la France a été en excedent excepté que tout bon gestionnaire en aurait profité pour réduire la dette et pas embaucher des fonctionnaires inutiles et budgétivores, ainsi que le martelle la Cour des comptes !
Réponse de le 24/09/2012 à 18:13 :
oui tout a fait d'accord il n pas mis l'argent pour réduire la dette MAIS la preuve quu'il savent quand méme compter n'est pas m92 c vous qui savez pas compter
a écrit le 24/09/2012 à 8:57 :
Et la niche fiscale dont bénéficient les journalistes? Hollande est trop mou pour y toucher!
Réponse de le 24/09/2012 à 10:06 :
Je n'ai pas compris. Qu'est-ce qui est mou chez Hollande et que les journalistes ne veulent pas toucher ?
Réponse de le 24/09/2012 à 12:07 :
Journalistes?, vous parlez de Valérie trierweiler???, faut lui demander.
a écrit le 24/09/2012 à 7:03 :
Après s'être engraissés pendant 10 ans, les riches vont aujourd?hui maigrir, et participer à l'effort national dans la justice. Ceci ne peut que faire du bien à une société où ces derniers ont pu profiter de manière éhontée d'une droite qui les a trop privilégiés. Et personne ne s'en plaindra, si ce ne sont quelques illuminés de libéraux lisant ce site !
Réponse de le 24/09/2012 à 7:44 :
La stigmatisation d'une classe contre une autre.... les pauvres contre les riches c'est revenir en arrière de plus de 50 ans... C'est bien mal comprendre notre société qui est constituée essentiellement aujourd'hui de cette classe moyenne qui bosse et qui contribue donc à l'effort national au quotidien. Pour ma part, j'ai crée une société il y a 6 ans, j'ai crée plus de 80 emplois, payé des milliers d'euros sans d'ailleurs rechigner et je pense que cette liberté d'entreprendre a bien plus rapporté au pays que le simple fait de "prendre aux riches". Les riches ne sont pas représentatifs en France mais il est facile d'y mettre l'ensemble d'une population volontaire et qui reussit, par simplicité de raisonnement et peut être finalement par jalousie. L'idéologie c'est rassurant et certainement utile mais très loin des réalités qui nous concernent et des solutions à apporter pour aider à relancer la voiture "France"
Réponse de le 24/09/2012 à 10:54 :
@ A gauche toute; et comme on dit chez vous, le meilleur moyen c'est d'envoyer les gens se faire exterminer dans un camp de vacances 'juste et solidaire' de la gauche plurielle, par exemple celui la : http://livre.fnac.com/a4047343/Blaine-Harden-Rescape-du-camp-14 .... on connait la rengaine sociale et citoyenne
Réponse de le 28/09/2012 à 11:14 :
@A gauche toute: sauf que croire que seuls les riches paieront est illusoire, il n'en reste d'ailleurs plus suffisamment pour combler le trou (qui est impossible a combler a mon avis de toute maniere, la France prend le chemin de l'Espagne). Le gel du bareme de l'IR touchera de maniere très dure les classes moyennes (et il est intéressant de voir que la gauche plébicite cette mesure initiée par les équipes de Sarkozy), mais comme il y a un délai d'un an avant de s'en rendre compte, pour l'instant, personne ne bronche...
a écrit le 24/09/2012 à 6:07 :
"Les cotisations sociales des indépendants, plus faibles que le régime général, devraient être relevées":excellent,il faut tout faire pour sauver nos régimes de retraites.le gouvernement précédent a fait beaucoup trop de cadeaux aux petits indépendants
Réponse de le 24/09/2012 à 7:00 :
Vous avez bien raison de dire ça, vous qui n'avez pris aucun risque dans votre vie pour créer ne serait-ce qu'un centime de richesse. La différence entre un agent de la RATP et un indépendant, c'est que le premier bénéficie d'une sécurité de l'emploi que le second n'a pas. Au surplus, les indépendants payent énormément d'autres taxes. Ah ! Jalousie ! Quand tu nous tiens !
Réponse de le 24/09/2012 à 8:24 :
Petit provocateur que ce pseudo RATP
Réponse de le 24/09/2012 à 10:53 :
à ratp : à quel age partez -vous à la retraite à la ratp? Pour moi qui a exercé une profession "dite" libérale ,la retraite se prend à 65ans.
Réponse de le 24/09/2012 à 10:55 :
ce qui n'est pas precise, bienentendu, c'est que les prestations ne sont pas les memes non plus, mais bon, c'est un detail ... (et bienentendu, on ne releve pas les cotisations des regimes speciaux, qui vivent de la 'perequation sociale juste et solidaire' )
Réponse de le 24/09/2012 à 13:37 :
bien envoyé "Retraité RATP", parlons justement de leurs taux de cotisations aux régimes de retraites ainsi que du mode de calcul de ladite retraite (en oubliant de pointer du doigt le nombre d'années de cotisations), , parlons d'années de pratiques injustes, initiées et maintenues au travers des âges par nos politiques frileux...... et ce ne sont pas les tout frais qui vont rétablir la "justice"!
a écrit le 23/09/2012 à 16:06 :
le travail au noir, c'est l'optimisation fiscale du pauvre !
Réponse de le 24/09/2012 à 11:58 :
Il y aura toujours des taxes à payer, même en travaillant au noir, car pour travailler (même au noir), il faut bien des matières premières, des outils, du matériel, des matériaux et des consommables qui eux n'échappent pas à la TVA!, en fait, en réfléchissant bien, le travail au noir n'est qu'à moitié hors la loi.
Réponse de le 24/09/2012 à 12:09 :
Vu comme cela, le travail au noir est en partie "blanchi"!.
a écrit le 23/09/2012 à 16:02 :
"Les cotisations sociales des indépendants, plus faibles que le régime général, devraient être relevées" : et celles des fonctionnaires ??? ah non: ce sont leurs électeurs ??? ah bon !
Réponse de le 24/09/2012 à 8:26 :
Vous avez déjà vu les indépendants faire grève ou bloquer des usagers ? Pouvoir de nuisance nul et dos larges : ils bossent et bosseront de plus en plus pour supporter les rentiers du public et du privé...
a écrit le 23/09/2012 à 12:50 :
Laissez François Hollande se faire plaisir. Il a tellement voulu ce poste...
Réponse de le 24/09/2012 à 11:17 :
de quoi j'me mele?
a écrit le 23/09/2012 à 10:17 :
l'augmentation des impôts est proportionnelle à l'incompétence du gouvernement et du chef de l'état à trouver des solutions....
a écrit le 23/09/2012 à 9:48 :
Et toujours le train de vie pharaonique des sénateurs et de son président comme les autres assemblées d'ailleurs
Réponse de le 24/09/2012 à 9:33 :
Je pense que l'effort qui est demandé aux classes moyennes aurait du être demandé à tous les élus. Il aurait aussi fallu par réduire leurs nombres. Ils sont beaucoup trop nombreux!
Réponse de le 24/09/2012 à 13:59 :
@planqués:et allez!un peu de populisme pour changer.positivez plutot!
Réponse de le 24/09/2012 à 22:28 :
moi, je trouve que planqués a raison : on est obligé d'engraisser au moins 6 niveaux d'élus : conseil municipal, communauté de commune (ceux qui les dirigent ne font pas ça bénévolement, vous pensez bien), conseiller généraux, conseillers régionaux, députés (au minium 4000 ?/mois non imposables), sénateurs (20000 ?/mois, naturellement non imposables , sans compter les à-côté "offerts" par le contribuable : transports (train, avions, taxis, ...) gratuits, "cantine", secrétariat, télévision privée, ...), et dans la même catégorie de parasites, les députés européens : ils ne servent à rien puisque les décisions se prennent à Bruxelles, sauf à favoriser tel ou tel lobby économique, grâce à quoi, on est obligé d'acheter des éthylotests, des triangles de sécurité, des détecteurs d'incendie et payer des diagnostics et contrôles techniques plus ou moins farfelus, mais toujours très coûteux qui rapportent gros en TVA à nos saigneurs et maitres
a écrit le 23/09/2012 à 7:37 :
Imaginez vous bien que ces mesures ne couvrent que 2013. Dès 2014, il faudra réinventer encore et encore de nouveaux impôts. La tumeur maligne de la fonction publique n'en fini pas de grossir et de nous saigner. Dans le même temps, ça carbure encore au Cordon rouge dans les administrations...
Réponse de le 23/09/2012 à 8:48 :
La Fonction Publique fait vivre l'économie française alors que celle du privé est au ralentie. Imaginez vous "Picsou" 5 millions de fonctionnaires au chômage. Croyez vous que votre porte feuille s'en sentirez mieux à contribuer à financer toutes les aides (RSA et autres) qui viendraient nécessairement s'ajouter.
Réponse de le 23/09/2012 à 8:55 :
Si seulement vous aviez raison.....mais hélas vous semblez mal informer, car l'état supprime des emplois de fonctionnaires mais ces suppressions ont largement étaient compensées par les embauches de fonctionnaires territoriaux. Ce constat est la conséquence du transfert des missions de l'Etat aux collectivités territoriales et de la désorganisation qui y est liée. Pour s'en convaincre il suffit de regarder l'entretient des routes, de s'interroger sur le montage de dossier pour demander des aides ou subventions où là le nombre d'interlocuteur a explosé.
Pour autant il manque des effectifs dans la fonction publique hospitalière désorganisation liée aux 35 heures , infirmières, médecins ..( problème du numérus clausus mais également dans le secteur privé voir problème de la désertification médicale), ces emplois "vacants" engendre des heures sup et des tensions dans la capacité d'accueil aux urgences (mais pas tous les hôpitaux..) et l'explosion d'heures sup ou de compte épargne temps en sont la preuve...
Le mal vient donc de la définition des missions de l'état et des collectivités territoriales, de la constitution d'un mille feuilles administratifs. Il faut supprimer probablement le département (conseil général) et garder les communes (mais regrouper les petites communes inférieures à 2000 habitants avec un commune voisine ou adhésion obligatoire à un groupement de commune), et les régions (pour une coordination des investissements d'infrastructures entre région et coordination avec l'état. Si cette situation existe elle est due notamment au problème du cumul des mandats et ne peut que perdurer tant que nous n'aurons pas régler ce problème mais les concernés sont ceux qui votent les lois et là je crains fort que nos élus PS et UMP fassent la sourde oreille aux demandes du peuples..Alors il ne faut pas s'en prendre aux salariés du publics ou du privé, d'une part parce ce que celà n'apporte rien au débat qui n'est pas là mais bien au-dessus, au niveau des politiques qui depuis des dizaines d'années n'ont fait que du clientélisme au détriment de l?intérêt général ...aujourd'hui il faut redresser la barre, mais quand on a le nez dans le mur, les solutions sont beaucoup plus douloureuses que celles qui auraient été prises il y a 15 ou 20 ans...il faudra donc payer d'une façon ou d'une autre les dettes et les services que les uns ou les autres sollicitons car après tout nous avons tous notre part de responsabilité dans cette situation
Réponse de le 23/09/2012 à 12:11 :
@Picsou
Imaginez ce que ça aurait été avec NS qui voulait arriver un an avant FH à l'équilibre.
Ceci dit, pour le Cordon rouge, c'est vrai que c'est très déplacé et il y aurait nécessité d'un rappel à l'ordre et/ou d'une transparence complète dans les dépenses de l'état/administration/collectivités comme dans certains pays du nord.
Réponse de le 23/09/2012 à 16:05 :
en fait, votre alternative, c'est : soit vous me payez comme fonctionnaire à rien foutre, soit vous me payez comme chômeur à rien foutre !! et bosser : vous y avez jamais pensé ???
Réponse de le 23/09/2012 à 18:39 :
@donald : Non, dans la mesure où vous avez l'air de travailler pour 2.
Réponse de le 24/09/2012 à 0:00 :
c'est le propre de l'entrepreneur face au chômeur, au syndicaliste ou au fonctionnaire !!! 70h par semaine ... et j'en suis fier !
Réponse de le 24/09/2012 à 8:43 :
70h/semaine! Et qui s'occupent de vos enfants, bobonne payée par la CAF à rien foutre ? Heureusement qu'elle est là elle, pour laver aussi vos chemises souillées par votre dur labeur, et préparer votre repas. A moins que vous n'ayez ni bobonne, ni enfant, ce qui est aussi compatible avec votre beau mode de vie.
Réponse de le 24/09/2012 à 11:05 :
Je n'ai pas d'enfant, et ménage et repassage , je le fait en partie, et je paie une salarié (emploi en plus) de mon propre argent ! Mon mode de vie et moi, on t'emm.. mais l'économie française a besoin de gens qui bosse et pas de branl..r qui ne sont bon qu'à réclamer plus !
a écrit le 23/09/2012 à 0:48 :
Oui, le socialisme est un crime contre l'humanité qui doit avoir son procès en Europe à cause de l'effondrement économique en cours, de la paupérisation et du chômage de masse.
Réponse de le 23/09/2012 à 7:30 :
Même chose pour la droite. L?effondrement de l'économie ne datant pas de 4 mois.
Réponse de le 23/09/2012 à 12:07 :
Oui mais c'est pire depuis 4 mois. NS aurait fait tellement mieux.
(c'est pour faire plaisir à Yves, il a besoin d'un remontant.)
Réponse de le 23/09/2012 à 16:03 :
Vive wall street et goldman sachs ! n'est ce pas yves
a écrit le 22/09/2012 à 23:29 :
Faire un monde de misère et faire fortune dans l'Etat, voila la force du socialisme. C'est comme on le voit en Europe le diable en personne. Nous avons affaire à des gens malveillants qui viennent semer le crime et qui droguent la population. Ne parlons pas des réunions perverses... Les citoyens doivent se révolter contre ces porteurs de mort! voyez comme ils détruisent le travail des français. Ils adorent Staline, le plus grands criminel du monde!
a écrit le 22/09/2012 à 21:09 :
Ce qui va changer c est la done du travail au noir ... Du plus petit au gros, chacun va y aller de ses combines pour éviter de se faire décapiter par taxes impôts ou prélèvements(black pour les un optimisation fiscales pour les autres)... Au final les rentrées fiscales seront loin des attentes, les dépenses elles seront la par contre !!! C est à ce moment que le gouvernement aura 2 possibilités : 1 bidonner les chiffres par des écritures comptables 2 se faire éclater par la finance ... Je me marre d avance ... Quel bonne idée ces ltd
a écrit le 22/09/2012 à 20:33 :
vous l'avez voulu vous l'avez le changement mais en pire français reveur
Réponse de le 22/09/2012 à 20:50 :
vous etes des rigolo c ce qu'a fait sarko pendant 5ans 40nelles taxes et avec lui en douce
en nous fesant croire qu'il ne toucher pas aux impots
avec lui la c t le français réveur un bouffons lui et sa clic MAIS C PAS POUR CELA QUE je donne carte blanche a hollande ce sont tous des gens qui ne pense qu'a EUX
a écrit le 22/09/2012 à 20:26 :
ça sent le traître!
a écrit le 22/09/2012 à 19:53 :
On se demande qui voudra encore relever du RSI, c'est tellement l'arnaque cet organisme.
Réponse de le 23/09/2012 à 15:39 :
Le RSI , depuis 3 mois , impossible de me faire payer 420 ? de retraite après 20 ans de cotisation !
a écrit le 22/09/2012 à 19:34 :
Les socialistes ont déclaré la guerre à l'humanité, il faut répliquer! Notre devoir est de les combattre! Ils font l'éloge de la violence et de la mort!
Réponse de le 24/09/2012 à 0:20 :
pourquoi cette haine.....
Réponse de le 24/09/2012 à 11:07 :
je ne sais pas pourquoi les socialistes ont une telle haine contre ceux qui travaillent et créent des emplois : il faudrait leur demander ...
Réponse de le 24/09/2012 à 15:23 :
Aux yeux des socialistes le travail est sacré!, faut pas y toucher!, té pardi!!!.
a écrit le 22/09/2012 à 19:28 :
Quand on sème le chômage et la pauvreté et qu'on s'enrichit par ce biais, alors on est un monstre... il y en a dans la politique, ils ne font pas le bien mais le mal.
a écrit le 22/09/2012 à 19:01 :
Ce qui va changer ? Il n'y aura bientôt plus d'entreprises. La question est de savoir s'il restera quelques ménages.
Réponse de le 22/09/2012 à 19:32 :
Il faut faire réagir la société, nous avons de la concussion.
a écrit le 22/09/2012 à 18:16 :
C'est très juste, le monde politique sème le chaos et la désolation. Ce n'est pas parce qu'il existe quelques riches que l'humanité doit être anéantie. Nous avons affaire à un complot...
a écrit le 22/09/2012 à 18:13 :
La population sur la paille, la faillite tranquillle se poursuit. La dictature de l'Etat est entrain de réduire à néant la société française. Ne devrait-on pas réagir contre le totalitarisme et faire rétablir la liberté? Nous savons que notre système est condamné vu le niveau des prélèvements. Ne soyons pas les esclaves d'une hydre immonde et des individus fonctionnarisés.
Réponse de le 24/09/2012 à 14:01 :
hydre immonde:peut etre faut il raison garder!soyez plus positif et raisonable!
a écrit le 22/09/2012 à 17:38 :
Le gouvernement pitoyable des apparatchiks d'appareil d'état font fortune sur la misère de la population... ils font fabriquent un monde pire dans lequel la consommation est interdite et la liberté du travail inexistance. Bienvenue en Cordée du Nord!
a écrit le 22/09/2012 à 14:55 :
Il me semble incroyable de favoriser les niches fiscales destinées à l outremer alors que dans le même temps les emplois à domicile ne le seront plus.

Comment peut on favoriser des investissements spéculatifs tout en favorisant le travail non déclare !

Vive le socialisme .
a écrit le 22/09/2012 à 12:56 :
Pour la bière, j'irais au discount du coin.
a écrit le 22/09/2012 à 12:52 :
Budget 2013: ce qui va changer pour les ménages ? Conserves 1er prix (bourrés d'OGM) - retour à la lampe à pétrole (ah ben non, c'est que ça augmente aussi - donc bien garder le gras de porc pour la lampe à huile) - Sabots en bois (paille à la place des chaussettes importées de chine ou d'inde à 3 euros prix minimum) - Sac de riz de 25 kg - 10 degrés dans chaque pièce - vélo (non électrique) etc...
Réponse de le 24/09/2012 à 6:05 :
bah!vous pouvez bien faire un petit effort pour la solidarité nationale sans toujours vous plaindre
Réponse de le 24/09/2012 à 8:32 :
@ élu PS, solidarité nationale, t'es imposé toi sur ce que tu touches avec NOS impots????
a écrit le 22/09/2012 à 11:59 :
tout cela vise les riches c'est toujours payant électoralement, mais ne rapportera pas autant que ce qui est prétendu, on en a dejà fait l'expérience sous mitterrand. Et comme il n'y a aucune économie de prévue, on va vers l'appauvrissement general ou alors pire qu' en 83 une austérité sévère sur tout le monde quand hollande aura à choisir entre la faillite et la chute ou le diktat des créanciers.
a écrit le 22/09/2012 à 11:55 :
Où sont les économies ?
Réponse de le 22/09/2012 à 12:54 :
Dites moi ce dont vous avez besoin, je vous apprendrais à vous en passer.
a écrit le 22/09/2012 à 11:27 :
Ces mesures apparaissent relativement bien construites même si certaines constituent une réponse purement électoraliste.
Dans un tel contexte fiscal, ma stratégie sera de baisser au maximum l'assiette de mes revenus taxables et d'investir dans des mesures générant des économies (les gains liés aux économies ne sont pas encore taxées).
Et vive les échanges de maison pendant les vacances qui ne sont pas taxés !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :