Ce que l'on peut déjà attendre du budget 2013

 |  | 323 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un effort historique sera demandé aux Français dans le cadre du budget 2013 présenté aujourd'hui en conseil des ministres. Revue des mesures déjà connues.

Le projet de budget 2013 doit être présenté vendredi en Conseil des ministres. Un effort colossal de 30 milliards d'euros répartis entre hausses d'impôts et coupes dans les dépenses devrait être demandé aux Français, afin de tenter de ramener le déficit du pays en dessous des 3% du PIB d'ici à 2014. Revue des mesures déjà connues.

? Une nouvelle tranche supérieure, à 45%, de l'impôt sur le revenu va être créée pour les contribuables gagnant plus de 150.000 euros par an.

? Le cumul des avantages dont bénéficie tout foyer fiscal sera abaissé à 10.000 euros mais les niches relatives aux départements d'Outre-Mer, aux monuments historiques et au cinéma échapperont à ce plafonnement global.

? Les revenus du capital seront désormais imposés sur le même barème que ceux du travail et l'impôt de solidarité sur la fortune sera relevé.

? Une taxe exceptionnelle à 75% sur les plus riches (ceux dont le revenu excède un million d'euros annuel) est en outre symboliquement créée pour deux ans.

L'avantage fiscal pour les entreprises qui s'endettent sera réduit: les intérêts d'emprunt ne seront plus déductibles en totalité au delà de 3 millions d'euros. Le dispositif qui permet de réduire son ISF de 50% des montants investis dans des PME sera en revanche maintenu.

Enfin, en plus d'une augmentation des prix du tabac, une hausse de la taxe sur la bière pourrait être instaurée.

Mais l'effort ne s'arrêtera pas au projet dévoilé vendredi. Un collectif budgétaire, attendu en fin d'année, pourrait augmenter la TVA ou la CSG et donc toucher tous les Français, afin de soulager les cotisations sociales des entreprises pour relancer la compétitivité. Le Premier ministre s'est borné à répéter jeudi que ces deux prélèvements ne seraient pas relevés pour "boucher les trous" des comptes publics.

==> Voir aussi : Budget 2013 : un plan de rigueur historique 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2012 à 0:44 :
On a voulu (nos gouvernants) prendre en charge toute la misère du monde...il arrive un moment ou il faut payer!!! La facture va être très salée...Pauvre France!!
a écrit le 29/09/2012 à 10:59 :
Avant de relever la TVA ou la CSG, le gouvernement devrait lancer une grande enquête auprès des assurés sociaux qui pourraient lui donner des idées pour faire des économiesau niveau de la sécurité sociale.L'Etat pourrait s'inspirer des entreprises privées qui procèdent régulièrement à des enquêtes de satisfaction auprès de leurs clients pour améliorer leur fonctionnement.
a écrit le 28/09/2012 à 22:26 :
pendant ce temps le président de l'assemblée justifie la cagnotte des députés, ne leur demande pas de justificatifs, cautionne ce détournement d'argent public dont certains se sont servis pour acheter un bien immobilier, sans compter les sommes allouées pour financer des projets à leur discrétion pour un bénéficiaire du même bord, comme pour les sénateurs, en clair pour s'acheter des voies avec nos impôts. Et le sénat s'est fait aussi une cagnotte de 1,5 milliards pour améliorer leur retraite... et personne ne prend position pour supprimer ces anomalies d'un autre temps, la démocratie française est une caricature, avec des représentants du peuple qui n'ont même plus conscience de la culpabilité de leurs détournements d'argent public et de la monstruosité de leurs pratiques, tant le décalage est immense entre le peuple et le monde politique et administratif de connivence.
a écrit le 28/09/2012 à 22:13 :
La messe est dite : Les classes moyennes et les entreprises vont devoir payer toujours plus, afin de financer la gabegie publique de l'état providence.
a écrit le 28/09/2012 à 15:06 :
ils devraient instauré une taxe sur le papier toilettes.... Ils nous font tellement chier qu'ils gagneraient encore des Euros!!!!
a écrit le 28/09/2012 à 13:20 :
Ils ont oublie : Une taxe sur ''l'eternuement '' .
a écrit le 28/09/2012 à 10:47 :
Il est clair que les contributions SOCIALES vont augmenter lors de la discussion du budget de la sécurité sociale.
La contribution SOCIALE généralisée (CSG) qui porte son objectif dans son nom même, et la TVA (que le gouvernement actuel ne peut appeler sociale) seront les deux bases de cette augmentation.
Réponse de le 28/09/2012 à 11:31 :
Vu la dette croissante et l'augmentation rapide de la CSG ces dernières années il y a de quoi déprimer.
a écrit le 28/09/2012 à 9:29 :
Français, serrez vous la ceinture!, par la même occasion, l'on vient d'apprendre que les deux jours du "président" hollande aux states a couté la modique somme de 900000 euros!.
Réponse de le 28/09/2012 à 10:20 :
900 000 euros... Que est votre source ?
Tous les dirigeants du Monde y étaient même ceux du Tiers...
Donc, il y a d'autres dépenses qui pourraient paraître davantage scandaleuses... :/
Réponse de le 28/09/2012 à 13:03 :
900 000 euros c'est à peu de chose près le même montant que Nicolas SARKOZY en 2011.
a écrit le 28/09/2012 à 9:24 :
Comme le bateau France prend l'eau de partout, ce budget composé presque uniquement d'un matraquage fiscal sans précédent ne sera d'aucune efficacité car ce qu'il fallait surtout faire , c'est la diminution des dépenses (collectivités locales, ministères, etc, etc .....), la liste est tellement longue qu'il vaut mieux arrêter là .Le gouvernement fait donc l'inverse de ce qu'il faudrait faire et nous allons droit dans le mur, c'est sûr, avec les conséquences qui vont en découler et qui seront, à mon avis assez terribles, je veux parler de la faillite complète de notre pays.
Réponse de le 28/09/2012 à 16:55 :
Les Italiens prennent de meilleures dispositions que nous !!! Et Mr RAJOY a du courage mais notre "Normal" ne fait pas le poids . Laissez-le passer le..... !
a écrit le 28/09/2012 à 8:29 :
Ce que l'on peut déjà attendre du budget 2013 ? Des larmes, c'est sûr...
a écrit le 28/09/2012 à 8:28 :
Véritablement on attend rien de bon dans toutes ces ponctions !!
a écrit le 28/09/2012 à 8:06 :
Merci beaucoup pour se résumé ! ça fait du bien d'y voir plus clair
a écrit le 28/09/2012 à 7:34 :
- Modifier la déductibilité de la tva sur les produits importés. Afin d'améliorer la compétitivité, il faut désormais imposer les produits importer à la tva pour les importateurs sans avoir la possibilité de la déduire. La conséquence sera forcément une augmentation du prix au détail pour ces produits importés sans toucher à l'ensemble des produits fabriqués en France, celà doit permettre d'atténuer certains écart de prix.
- réformer le taux de tva dans le btp : en mettant la tva à taux normal 19.6 sur les matériaux facturés et en laissant une tva à taux réduit sur la main d'oeuvre
- réorganiser le mille feuille administratif afin de trouver des économies sur les dépenses publiques
- conditionner toutes les aides publiques versées aux particuliers aux conditions de revenus
- conditionner les aides à l'acquisition de logement aux seuls primo accédants
etc etc


Réponse de le 28/09/2012 à 11:04 :
Donc une augmentation de 20% immédiate des prix de l'essence, des bananes, des oranges, de la soie brute, du coton brut, etc...
Bonne chance !
a écrit le 28/09/2012 à 7:28 :
Aux états-unis, ce sinistre incapable qui nous tient lieu de président serait déjà en procédure d'impeachment pour incapacité notoire.Là nous avons déjà dépassé les plus médiocres de la Véme République.Va falloir aller voir du coté de la 3éme.
Réponse de le 28/09/2012 à 7:45 :
Vu les programmes des autres candidats et ex-président, franchement je ne crois pas que ça aurait changer grand chose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :