La Sécurité sociale perdra moins que prévu en 2012, grâce aux actions successives de Fillon et Ayrault

Une fois n'est pas coutume, le déficit de la Sécurité sociale serait finalement moins important que prévu en 2012. L'effet des mesures Fillon de l'été 2011, puis de celles de l'actuel gouvernement votées en juillet 2012.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est une surprise. Le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait être moins important que prévu en 2012. Annoncé à 14,7 milliards d'euros en juillet par le gouvernement, il ne devrait finalement atteindre que 13,1 milliards cette année, selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale.

Fillon et Ayrault, co-responsables

Cette réduction du déficit du régime général s'explique par "l'apport de recettes nouvelles et la modération des dépenses", précise la Commission. "Les recettes du régime général connaissent une forte augmentation en 2012 (7 milliards d'euros)", découlant des textes votés fin 2011 sous le gouvernement Fillon et des mesures rectificatives prises par le nouveau gouvernement en juillet 2012, souligne la synthèse. Parmi ces mesures figure la suppression des exonérations de cotisations relatives aux heures supplémentaires effective depuis le 1er septembre.

Dépenses moins importantes que prévues

Dans le même temps, les dépenses de santé ont été moins importantes que prévues en 2012, comme en 2011. L'écart "porterait intégralement sur les soins de ville" avec "une décélération plus marquée que prévu des dépenses de produits de santé et d'indemnités journalières", précise la CCSS. L'Objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) avait été fixé à +2,5% en 2012. Or, les dépenses devraient être inférieures de 350 millions d'euros par rapport à cet objectif. Au final, la réduction du déficit du régime général pour les années 2011 et 2012 serait de 11 milliards d'euros. Hors régime général, le déficit du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance le minimum vieillesse et les cotisations retraite des chômeurs, s'élèverait à 4 milliards en 2012.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 01/10/2012 à 8:58
Signaler
Nous sommes dans la logique d'une erreur volontaire ou non de diagnostic. Le point central est la dette publique organisée par les acteurs voyous des marchés financiers. M. HOLLANDE veut l'ignorer comme M. SARKOSY avant lui. Le traité Européen fait...

le 01/10/2012 à 9:31
Signaler
arretez d'accuser l'europe de tous vos maux et prenez vous en main une fois dans votre vie; votre pays a fait le choix de la glandouille, de l'argent jete par la fentre, j'en passe et des meilleures... c'est un choix collectif, alors il faut assumer ...

le 01/10/2012 à 13:53
Signaler
@appauvrissement. Les français travaillent 41.5h/sem. en moyenne et non pas 35h (durée légale contractuelle) si c'est ca que vous appelez "le choix de la glandouille", c'est que nous n'avez rien compris a la vie. On ne devient pas la 5eme puissance é...

le 01/10/2012 à 15:38
Signaler
A Pragmatique Un paysan vous répond et questionne: Qu'est-ce qui va bien en France? Dès que possible le nanti saute la Frontiére. Les emplois stratégiques sont bradés ou fermés; L'education est au dernier rang CEE Les millions de chômeurs et de...

le 01/10/2012 à 16:30
Signaler
@Benet -J'appartiens au monde de ceux qui ont la chance de voyager et de voire des files d'attente devant les Consulats de France de gens invoquant le ciel pour obtenir un Visa pour la France ; -J'appartiens au monde de ceux qui savent lire les class...

à écrit le 01/10/2012 à 8:24
Signaler
Les intérêts de la dette plombe la France de toute activité, premier budget de la France, c'est une honte et l'on veut encore et encore diminuer le pouvoir d'achat des français, la sécurité sociale en est un exemple parmi tant d'autres. Et la finance...

le 01/10/2012 à 9:33
Signaler
vendez votre maison et pretez votre argent a 2% a l'etat francais en sachant qu'il n'a pas l'intention de vous rembourser, on verra si vous vous sentez une ame de grand gagnant ! le francais va par contre moins rigoler quand les taux vont passer a 7 ...

le 01/10/2012 à 13:34
Signaler
C'est bien parce que les intérêts de la dette sont un fardeau qu'il faudrait arrêter de s'endetter.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.