Baisse du coût du travail, le scénario se précise

Le gouvernement continue de plancher sur un transfert des cotisations patronales pour alléger le coût du travail. Selon le quotidien "Le Monde", il s'agirait, à compter de 2014, de basculer progressivement sur la CSG les 5,4 points de cotisations "famille". Seuls les salaires compris entre 1,6 et 2,2 Smic seraient concernés.

2 mn

Louis Gallois, Commissaire général à l'investissement; Copyright Reuters
Louis Gallois, Commissaire général à l'investissement; Copyright Reuters (Crédits : Albert Caen pour La Tribune)

Il n'y aura pas de hausse de la TVA en 2013 ni de la CSG avait expliqué Jean-Marc Ayrault avant l'examen du projet de loi de finances en Conseil des ministres le 28 septembre. Certes, mais il semble que pour les années suivantes, ce scénario soit moins vrai. Selon des informations du quotidien "Le Monde" daté du jeudi 4 octobre -qui viennent confirmer et compléter d'autres informations publiées par La Tribune dès le 21 septembre-, L'Elysée plancherait sur une réforme en faveur de la compétitivité des entreprises et se dirigerait vers une baisse massive des cotisations patronales, de 40 milliards d'euros sur cinq ans, pour réduire le coût du travail.

Transférer les cotisations familiales sur la CSG, soit un "choc" de 40 milliards

Comme convenu, il s'agirait en fait de transférer les cotisations patronales destinées à la politique familiale (soit 5,4 points) sur une autre recette, essentiellement la CSG. Mais il pourrait aussi s'agir d'un "mix" mêlant CSG, taxe écologique et, selon nos informations, une augmentation des taux de TVA réduits. Il faudra attendre les conclusions du rapport du commissaire général à l'investissement, Louis Gallois, prévues pour la mi-octobre, pour connaître les choses avec plus de précisions. Et notamment connaître quelle CSG serait concernée (salariés, retraités, revenus financiers?) En tout état de cause, selon "Le Monde", ce transfert serait progressif à raison de 8 à 10 milliards d'euros par an. Et ce seraient les salaires compris entre 1,6 et 2,2 Smic (soit entre environ 2.200 et 3.200 euros bruts) qui seraient visés. Pourquoi? D'abord parce que les salaires inférieurs bénéficient déjà des "allègements Fillon", dégressifs entre 1 et 1,6 Smic. Ensuite, parce que se sont sur ces niveaux de salaires que la France souffre d'un déficit de compétitivité par rapport à l'Allemagne.

Montebourg plaide pour un système plus individualisé

Selon "Le Monde",  les arbitrages peuvent encore évoluer, d'autant que les ministères n'ont pas tous le même avis. Ainsi, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, plaide plutôt pour un un dispositif "donnant-donnant", plus que pour un système général de transfert de cotisations. Concrètement, le ministre propose que chaque investissement productif réalisé par une entreprise puisse donner lieu à un crédit d'allégement de cotisation. 

Augmenter la CSG d'un point rapporte environ 11 milliards de recettes supplémentaires.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 102
à écrit le 04/10/2012 à 18:23
Signaler
quand va-t-enfin s'attaquer aux dépenses inutiles à tous les échelons (Etat+régions+communes+communautés d'agglo....); il est vrai qu'il faudrait pour cela du courage car ça amènerait à supprimer des postes (le clientélisme a fonctionné à fond depuis...

le 06/10/2012 à 13:45
Signaler
Souvenez vous du "moi president" qui semblait avoir tout compris ,tout prevu avec un programme hyper prepare Que constate t on ? Un etat girouette qui decouvre tout et n a en fait aucun plan ! dans une societe normale , le mec il est vire !

à écrit le 04/10/2012 à 17:47
Signaler
ce n'est pas ce qu'on attend de ce gouvernement. Pas des nouvelles taxes, ni d'augmentation de celles-ci avec des règles qui ressemble à des usines à gaz. Tout cela ne donne que l'occasion à une partie de la population de prétendre qu'il sont moins t...

à écrit le 04/10/2012 à 16:47
Signaler
Je ne pense pas que le cout du travail soit un frein au développement des entreprises .Vous avez en province des salaires beaucoup plus bas qu'en région parisienne , les loyers ou les cout de construction de locaux sont plus bas aussi . Par contre et...

à écrit le 04/10/2012 à 14:53
Signaler
mesures d'équité : faire cotiser à l'assurance maladie les fonctionnaires à hauteur de 0.75% du salaire brut+ primes comme les salariés du privé , + leur appliquer le même régime d'indemnités journalières ( 3 jours de carence et plafonnement de la va...

le 04/10/2012 à 16:29
Signaler
il faudra revoir, pour mise à jour ,vôtre "inventaire" à la Prévert . Et la jalousie ce n'est pas beau.... Rassurez vous le nivellement par le bas est en marche ,dans quelques années vous serez tous au RSA , vous vs sustenterez au resto du coeur et...

le 04/10/2012 à 17:04
Signaler
Si pas fonct...,vous les défendez avec une certaine vindicte !!! Mais pourquoi ne pas mettre sur , au moins ,un pied d'égalité , ceux qui produisent les richesses et ceux qui les partagent? La Justice est une des priorités de Mr NORMAL ,que je sach...

le 04/10/2012 à 23:47
Signaler
Les fonctionnaires cotisent au chômage sans y avoir droit. Il est vrai que s'il est viré, c'est pour faute grave.

à écrit le 04/10/2012 à 10:13
Signaler
Pourquoi confit-on à un énarque, qui n'a jamais vraiment pris de risque ni réellement entrepris dans sa vie, de se prononcer sur la compétitivité de nos entreprises. Ce Mr. n'a jamais pris un risque de sa vie, ne s'est jamais posé la question de comm...

le 04/10/2012 à 17:08
Signaler
Plaignez vous ,pour un peu on avait droit à Jacques Attali le retour épisode 10 ou son compère Alain Minc nos deux grands "yaquafautqu'on" nationaux .Alors Louis Gallois ça fait nouveau !! Je serai curieux de savoir si les emplois et la croissance so...

à écrit le 04/10/2012 à 9:24
Signaler
Encore du bricolage fiscal! Quand commencera-t-on à s'attaquer à nos 160 milliards de dépenses publiques excédentaires par rapport à l'Allemagne: alignement des régimes de retraite des fonctions publiques et régimes spéciaux sur le régime général, ré...

le 04/10/2012 à 12:45
Signaler
Je me permet de répondre sur le régime de retraite de la fonction publique : on cotise le même nombre de trimestre que dans le privé mais par contre la pension est calculée sur les 6 derniers mois de salaire hors prime et ça change beaucoup de chose ...

le 04/10/2012 à 14:24
Signaler
ok mais il faut pousser la logique jusqu'au bout: impots et cotisations diverses également calculé sur ces primes

le 04/10/2012 à 16:41
Signaler
Pour cela,il faut commencer par avoir du courage (pas évident !)ensuite la volonté à condition d'en avoir les capacités intellectuelles ( pas de tabou !!! et pas de copains !!!)

le 05/10/2012 à 16:12
Signaler
L'ensemble des primes sont soumises à cotisations sociales et impôts, ce sont les indemnités qui ne le sont pas et à titre personnel hormis dans mon travail actuel où je touche une indemnité non imposable et qui représente moins de 5% de mon salaire ...

à écrit le 04/10/2012 à 9:20
Signaler
Belle usine à gaz que voilà pondu par nos énarques de Bercy. Pourquoi de 1,6 à 2, 2 et non pas tout le monde. Pourquoi que les cotisations patronales et non pas aussi les cotisations salariales, histoire de compenser partiellement cette nouvelle tax...

à écrit le 04/10/2012 à 8:53
Signaler
Tous les Français sont d'accord pour redresser l'Economie mais pas pour y participer ! Quand je lis ces commentaires je suis inquiet mais il est vrai que l'Etat "mille-feuilles" et centralisateur qui gère la situation n'est pas exemplaire. Notre stru...

le 04/10/2012 à 10:51
Signaler
J'en ai assez d'entendre cette idée simpliste qui consiste à dire que le Français est d'accord pour redresser les finances du pays tant que cela ne le touche pas, c'est encourager l'immobilisme. Le Français est d'accord pour qu'on arrête de se moquer...

à écrit le 04/10/2012 à 8:13
Signaler
Avec la pensée unique c'est impôts toujours plus, comme disait Marchais on prend tout. 1600 000 000 000 ? de dépenses aucun centime d'économie de prévue. Plus mauvais gestionnaire tu meurs.

à écrit le 04/10/2012 à 6:26
Signaler
il faut arreter de faire de la démagogie de bas étage.la france doit payer!les mesures en faveur des auto entrepreneurs sont un premier pas globalement positif.on peut eventuellement assouplir les charges des grosses entreprises,les seules capables e...

le 04/10/2012 à 7:02
Signaler
Je n'ai jamais su s'il fallait prendre les propos d'élu ps au premier ou au second degré....

le 04/10/2012 à 8:09
Signaler
Au 3eme on est sur de pas se tromper !

le 04/10/2012 à 10:10
Signaler
ben c'est comme pour tous les élus,on sait jamais vraiment s'ils ne vont pas faire le contraire de ce qu'ils racontent.en fait on sait:ils font toujours le contraire

à écrit le 04/10/2012 à 5:34
Signaler
Louis Gallois à fond la forme : Attention les p'tits loups Vous êtes prêts pour le tirelipimpon ? Ouais ! L'été dernier, fatigué, J'suis parti sur une chaloupe Bronzer ma carte de crédit A la Guadeloupe Dans un palace en bambou J'ai rencontré Banana...

à écrit le 03/10/2012 à 23:34
Signaler
Le salaire médian est à 1675 euro (la moitié des salariés en france sont en dessous !) et l'allègement est réservé pour les salaires supérieurs à 1.6 fois le smic, soit 1789 euro : en clair, plus de la moitié des salariés en sont exclus, en particuli...

le 03/10/2012 à 23:48
Signaler
"l'équité" avec l'Allemagne ... c'est écrit dans le texte ...

le 04/10/2012 à 0:58
Signaler
...donc l'équité entre riche et pauvre, la gauche s'assoie dessus !!!?

le 04/10/2012 à 2:47
Signaler
@ Lyon69, Ce n'est pas le debat. Vous etes a cote de la plaque.Le debat c'est la competitivite des entreprises (moteur de l'economie)qui souffre d'une fiscalite peu avantageuse comparer aux autres pays europeens.

le 04/10/2012 à 10:13
Signaler
@lyon69:vos arguments sont d'une autre époque.qu'est ce qui tire encore notre pays vers le haut?les emplois les plus qualifiés.certes ,il faut bien donner du travail a toute la population,mais les bas salaires sont souvent une charge pour l'entrepri...

le 04/10/2012 à 17:36
Signaler
La prochaine fois, essayez de vous renseigner sur la fiscalité du travail en France ou, tout du moins, de lire l'article... Les salaires jusqu'à 1.6 fois le SMIC sont déjà exonérés presque ENTIÈREMENT de charges... Et c'est d'ailleurs bien pour ça, ...

le 04/10/2012 à 18:36
Signaler
Qu'il vous entende !!! Votre commentaire est plein de "mesure" et de "bon sens".BRAVO ! Vous pourriez aller plus loin dans votre exposé ....il me paraît intéressant ! je vous lirais avec plaisir ! Les commentaires de cette qualité sont (malheure...

à écrit le 03/10/2012 à 23:34
Signaler
Le salaire médian est à 1675 euro (la moitié des salariés en france sont en dessous !) et l'allègement est réservé pour les salaires supérieurs à 1.6 fois le smic, soit 1789 euro : en clair, plus de la moitié des salariés en sont exclus, en particuli...

à écrit le 03/10/2012 à 22:33
Signaler
Question très simple: Au nom de quoi l'entreprise ou le travailleur devrait financer la "famille"? Seul l'individu en est responsable de SA famille! Au lieu de cela, ceux qui créer de la richesse par leur travaille finance les familles des autres...

le 03/10/2012 à 23:09
Signaler
Tout à fait d'accord avec cjesus : que chacun assume sa vie.

le 03/10/2012 à 23:40
Signaler
Tout a fait d'accord , et du coup cela fait 5,4 points de cotisations familiale de gagnée !! De plus le système est ubuesque, on paye 5,4 points de cotisations pour subventionner la création de gamins, puis on paye des cotisation pour le pédiatre, pu...

le 04/10/2012 à 0:21
Signaler
C'est simple plus il y a de francais plus il y a de consommateurs pour acheter... La natalité contribue à la bonne sante des entreprises nationales.

le 04/10/2012 à 1:00
Signaler
...et plus il y a de consommateurs, plus le déficit commercial se creuse, et donc l'appauvrissement de la france s'accélère !!!

le 04/10/2012 à 2:50
Signaler
@churchill, Taux de natalite des francais et europeens en france= 1.84 enfants/par femme. Taux de natalite du magreb et afrique sub-saharienne en france=3.86 enfants par femme. Stop aux aides sociales.

le 04/10/2012 à 8:27
Signaler
Churchill, n'oubliez pas que la nature a horreur du vide. Si les Français et les Européens ne font pas d'enfant, ce trou démographique sera un formidable appel d'air pour l'immigration. La patronna demandera a ouvrir massivement les frontières pour f...

le 04/10/2012 à 11:30
Signaler
@ cjesus : a unom du dogme franc_maçons repris par les socialites : "le Solidarisme" qui empreigne le débat à longueur de temps, et qui veut que la fourmi qui a trimé dur soit solidaire à la fin de l'été de la cigale, solidaire au sens qu'elle sst co...

à écrit le 03/10/2012 à 22:00
Signaler
Etant donné que PS comme UMP tentent de conserver le même système économique à tout prix ( surtout au prix de plus de précarité générale ), rien de ce qu'ils tentent ne peut fonctionner. L'austérité généralisée va réduire à néant la réduction du défi...

à écrit le 03/10/2012 à 21:34
Signaler
On a l'impression que c'est la presse qui décide et annonce les réformes fiscales. Il suffit que le gouvernement annonce un engagement ( pas de hausse de TVA ou de CSG, pas de nouvel impôt .... ) pour que le lendemain la presse inféodée ( Le Monde, N...

à écrit le 03/10/2012 à 21:00
Signaler
Encore plus simple et sans aucun prélèvement dépressif sur l'économie et le porte-monnaie : supprimer les 35 heures et revenir à 39 heures par semaine sans compensation (le passage aux 35 heures n'ayant pas été compensé par une baisse de salaire). Et...

le 03/10/2012 à 21:28
Signaler
En période de crise et de carnets de commande en berne comme maintenant pour que les 39h soient efficaces pour une entreprise (et donc gagner de l'argent et de la trésorerie) il faut foutre à la porte 10% (4h sur 39h) des effectifs !!! Par contre le ...

le 03/10/2012 à 23:40
Signaler
@Comptes: On retrouverait un service public de meilleure qualité (hopitaux, éducation), avec plus de présence des personnels. L'impact terrible des 35H a surtout été là.

le 03/10/2012 à 23:56
Signaler
Les 35h pour les profs ? ils étaient à 39h avant ? expliques moi ... Et dans ce secteur comme les autres l'annualisation peut jouer le gouvernement parle de raccourcir les vacances d'été , cela va dans le bon sens .. Pour les hôpitaux je ne sais pas ...

le 04/10/2012 à 1:03
Signaler
et donc, à te suivre, il faudrait que les entreprises privées conservent leur personnel , même si la productivité les rend inutiles : c'est grace à de tels raisonnements qu'on assiste à une chute de la productivité donc de la compétitivité de l'écono...

à écrit le 03/10/2012 à 20:51
Signaler
Toutes les prestations sociales, actuellement financées par le travail (ou les revenus:CSG) sont en fait un prélèvement sur le PIB, comme l'est le coût de l'Etat, des collectivités publiques,.... Faute d'une rente à PIB (gaz, pétrole) il faut de l'ac...

le 03/10/2012 à 21:33
Signaler
Les kolkhozes sont infoutus de produire le moindre centime de PIB.

le 03/10/2012 à 21:39
Signaler
Bizarre la proportion en PIB des secteurs de la santé et de l'éducation aux US, privé en majorité ... et la même que celle de même secteurs PUBLIC dans le PIB en France ... Mais les indicateurs a neuneu du % de PIB public est plus faible aux US ... M...

le 04/10/2012 à 9:36
Signaler
@Public-Privé fausse comparaison mais lool, USA plus de 300M d habitant seulement 100 senateur et moins de 300 representant, France 66M d ahbitant plus de 300 senateur et plus du double de depute...... Vous parlez des la sante, l efficacite du system...

à écrit le 03/10/2012 à 20:49
Signaler
Arrêtons tous de lire les infos (ou plutôt devrais-je dire les impôts) cette bande d'hyper capables nous en pond un nouveau tous les jours donc d'ici la fin du quinquennat il faut s'attendre à plus de 1800 modifications et nouvelles taxes à venir , b...

le 03/10/2012 à 21:52
Signaler
en résumé , les fonctionnaires sont les nouveaux juifs ... de bons boucs émissaires ... En 2001 il y a eu aussi une grosse crise (CAC40 passé de 7000 pts à 2600pts) ET la dette est restée à 60% jusqu'en 2007 comme dans les années 90. Puis arriva la...

le 04/10/2012 à 17:15
Signaler
Si j'en crois les résidents suisses qui commentent( ou ceux qui ,simplement y travaillent !) les assurances privées de la-bas coûteraient le QUART de notre """acquis social""" ET ,ils seraient MIEUX remboursé !!! ...S V P qu'un bénéficiaire confir...

à écrit le 03/10/2012 à 20:12
Signaler
pleure mon coeur;;;;;;;;;chez PRUNIER a ????LONDRES

à écrit le 03/10/2012 à 20:06
Signaler
Au moins, ce gouvernement cherche une solution pour résoudre le chômage. Rien à voir avec le précédent, qui ne faisait rien. Honte à Sarkozy et à l'UMP, qui ne réunit qu'une bande 'incompétents !

le 03/10/2012 à 21:30
Signaler
alors, là, Madral, il est évident que 30 Milliards d'impôts supplémentaires vont sûrement améliorer l'emploi !! ce Gallois est un haut fonctionnaire qui n'a pas fait grand'chose de sa vie : mais bon inutile et plus encore inefficace, il eût été plus...

le 03/10/2012 à 21:50
Signaler
En attendant, le bilan de la droite en 10 ans, c'est mille milliards de dette supplémentaires et 1 million de chômeur en plus. Quelle réussite !

le 03/10/2012 à 21:57
Signaler
bertrand, Gallois pour info , était PDG d'EADS (deuxième groupe mondial de l'aéronautique comme tu n'as pas l'air d'être bien au courant) ... un entrepreneur quoi ... si tu appelles cela ne pas faire grand chose , je n'oserais pas qualifier ce que t...

le 03/10/2012 à 23:01
Signaler
et avant il etait a la sncf bel exemple de reussite !!!

le 03/10/2012 à 23:38
Signaler
il me semble qu'à la SNCF il a fait quelques réformes..pas inutile , mais il est vrai qu'i y a encore beaucoup à faire !!!

le 03/10/2012 à 23:46
Signaler
oui

le 03/10/2012 à 23:57
Signaler
bien sûr qu'il a été président d'EADS, il a d'ailleurs fallu le remplacer car la situation d'EADS : mmh!! pas génial !! et son successeur a tout changé !! quand à la SNCF : repaires de rentiers qui coûtent la peau des fesses, alors Gallois ??? je ma...

à écrit le 03/10/2012 à 19:55
Signaler
Ces amateurs pensent que les patrons de de TPE/PME applaudiront à deux mains la baisse des charges et oublieront qu'ils se feront plumer lors de la vente de leurs entreprises. Il est de notoriété publique qu'une personne qui prend des risques en inve...

le 03/10/2012 à 20:57
Signaler
Lisez cet article....ça va évitera de d?écrire n'importe quoi!! Bonne lecture http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202305526369-cession-d-entreprises-l-elysee-etude-des-solutions-pour-les-start-up-368773.php

le 03/10/2012 à 22:00
Signaler
Il y a des decotes de prévus pour les reventes d'entreprise dans des temps raisonnables ... et ainsi qu'en cas de départ à la retraite.

à écrit le 03/10/2012 à 19:27
Signaler
Il y a moins d'une semaine, notre Premier Ministre et notre Ministre des finances , nous ont affirmé qu'il n'aurait pas de hausses de CSG, ni Hausses de TVA , en 2013 ; et aujourd'hui , certaines rumeurs laisseraient penser le contraire. Alors , Qui ...

à écrit le 03/10/2012 à 19:20
Signaler
Dans la cacophonie habituelle des socialos nous nous dirigeons comme d'hab.vers une véritable usine à gaz mais encore de vraies ponctions ........toujours silence radio sur les économies possibles ( virer plus de la moitié des élus ...parlement , Sé...

le 03/10/2012 à 21:35
Signaler
et dans le même temps, si vous les virer (les mettre à 1 smic oui!!) ce sont des milliers de gens qui vont au chômage : que faire ??

le 03/10/2012 à 22:04
Signaler
m'enfin en 10 ans la droite ne s'est pas occupée non plus du mile feuille administratif et du nombre de sénateur ou député ... Qui l'aurait fait ? Bayrou ?

le 03/10/2012 à 23:41
Signaler
si vous me donner pas 1200 euro à rien foutre, je vous demanderais 1200 euro au chômage !! alors ...??

le 04/10/2012 à 17:25
Signaler
mais bien des chômeurs aimeraient qu'on leur donne le smic ET à vie !

à écrit le 03/10/2012 à 19:18
Signaler
Debut 2012, j'ai transfere ma societe (secteur industriel) en Grande Bretagne et pour repondre a la demande j'ai cree une filiale en Autriche. Des pays où la fiscalité est stable. 28 emplois en moins en France, bravo les politiciens, vous avez réussi...

le 03/10/2012 à 21:15
Signaler
si vous avez ,un de ces jours ,sur le pavé parisien ,ce que je ne vous souhaite pas , un infarctus ,par exemple ,vous téléphonerez aux anglais ou aux autrichiens pour vous secourir .

le 03/10/2012 à 21:37
Signaler
à Pinpou : ne croyez pas, mais pas une seconde qu'il n'y a qu'à France que l'on peut se faire soigner !!! c'est parfaitement FAUX : il existe de très bon médecins tant en Autriche qu'en GB !!! et de très bons hopitaux !!!!

le 03/10/2012 à 21:38
Signaler
Dites, pinpou, un commentaire intelligent, c'est possible ? Quand il n'y aura plus d'entreprise, quand vous serez au chômage, avec quoi financerez-vous vos cotisations sociales ? Croyez-vous véritablement que les médecins du secteur public qui ne ser...

le 03/10/2012 à 22:14
Signaler
@ Pinpou, votre réponse est d'un stupide. Si vous aviez créer une entreprise vous ferier ce qu'il faut pour proteger votre projet, vos investissements. La fiscalité francaise est percue comme confiscatoire la ou d'autre pays ou la leur est percue co...

le 04/10/2012 à 11:57
Signaler
Quelle remarque mesquine ! Bravo Vous faites la même aux personnes qui ne cotisent à rien ?

à écrit le 03/10/2012 à 19:17
Signaler
Il s'agit encore une fois de transférer de la richesse à ceux qui possèdent déjà une très grosse fortune. Il suffit d'observer ce qui se passe aujourd'hui dans le secteur de la grande plaisance. Les records de taille des yachts mis en chantier sont b...

le 03/10/2012 à 19:32
Signaler
il s'agit de transferer à tout le monde(avec des mecanismes compensateurs pour les plus pauvres), ce qui est payé uniquement par les travailleurs(au sens large!). Peut etre qu'effectivement vous etes un riche rentier pour vous inquieter de la sorte?

le 03/10/2012 à 19:45
Signaler
pour faiirece genre de navire il ya des heures d'ouvriers de techniciens d'ingenieurs tres hautement qualifies' une qualite FRANCA1ISE!!!!!!!!

le 03/10/2012 à 22:21
Signaler
sauf que les principaux armateurs ne sont pas en France mais en Italie ou aux pays bas ...

le 03/10/2012 à 23:48
Signaler
et pourquoi les chantiers navals ont disparu de France, si ce n'est grace aux syndicats de ces chantiers (type dockers) qui ont fait fuir tout investisseur ..!?

le 04/10/2012 à 0:02
Signaler
sauf que les dockers c'est pour les ports ... chantiers et ports, c'est pas pareil .. après les investisseurs font peut être des amalgames (ce serait pas la première fois)

le 04/10/2012 à 1:06
Signaler
.. sauf que ... les 2 ont disparus en France.. gràce à l'action de nos CHERS syndicats !!!

le 04/10/2012 à 1:10
Signaler
@sauf que : les investisseurs ne font pas d'amalgame : ils investissent là où ils ne se feront pas spolier des résultats si leurs investisements sont rentables, ni traités de tous les noms d'oiseaux s'ils ne le sont pas, car obligés d'en tirer le con...

à écrit le 03/10/2012 à 19:15
Signaler
ET LE MILLEFEUILLE DES COLLECTIVITEES,eliminer les departements,2 communes sur3(nous detenons 40 pour cent des communes europeenes) ,22pour cent des elus les cmunautees de communes,les pays les associations parasites,et tout les nuls pronant l'apolo...

à écrit le 03/10/2012 à 19:07
Signaler
Bref ce qui se dessine : on va faire payer aux salariés actifs et retraités (80% des recettes CSG) la part de cotisation anciennement à charge de l'entreprise, Donc ce sera bien un "choc", de "compétitivité", ça on verra ?si les prix de nos produits ...

le 03/10/2012 à 19:30
Signaler
Et oui, pour que ça marche, il faut que les entreprises françaises baissent le prix de leurs produits au prorata de la baisse de leurs charges patronales...

le 03/10/2012 à 23:50
Signaler
ok, ... mais alors ne soyez pas surpris si elles continuent leurs licenciements !!!!

à écrit le 03/10/2012 à 19:04
Signaler
Très bonne initiative, qui permettra de remettre un peu de logique dans le système des charges pesant sur le travail. (et, je reve, mais on pourrait imaginer la meme chose pour les contributions pour le transport et l'habitat qui releve du perimètre ...

le 03/10/2012 à 19:25
Signaler
bien d'accord, il y a eu confiscation par les syndicats( patronaux et salariés) de tout un pan de l'economie française, ce qui est tout à fait anormal et antidémocratique(d'autant plus que les syndicats en question sont représentatifs de peu de chose...

à écrit le 03/10/2012 à 19:01
Signaler
il sera trop tard en 2014

à écrit le 03/10/2012 à 18:58
Signaler
Ce n'est pas une baisse du coût du travail, v'est un transfert de coûts sociaux. Dans cinq ans la CSG atteindra...15 % !!!

le 03/10/2012 à 19:14
Signaler
vous avez raison, il s'agit d'un transfert et donc en principe cela ne coutera pas plus, sauf si un gouvernement décide d'augmenter les alloc. Maintenant peut etre qu'un transfert sur la tva(comme l'avait prévu sarko) serait au final plus interressan...

le 03/10/2012 à 21:23
Signaler
Non, transférer sur la TVA réduirait la consommation et donc la production, c'est à dire le PIB donc chômage et tout ce qui s'en suit. L'importation n'est pas forcément une mauvaise chose, elle est faite en contrepartie d'exportations. Un pays qui im...

le 03/10/2012 à 22:06
Signaler
Pas de bol ... notre déficit commercial est de 70 milliards je crois ... c'est à dire que nous sommes très loin de la parité importations/exportations ... il faut trouver le moyen de taxer les importations , peut être par la taxe écologique ...

le 03/10/2012 à 23:45
Signaler
@malar : "transférer sur la TVA réduirait la consommation"... parce qu'augmenter la CSG ne touche pas le pouvoir d'achat peut-être ??? sauf que sur la TVA, les imports sont taxés, dont les i-phone et cie sont taxés : i y a un moment, faut choisir ..!...

à écrit le 03/10/2012 à 18:54
Signaler
Ok , Après les auto entrepreneurs , voici le tour de vis GENERAL , décidément on avance a fond les ballons vers le mur !!! Une petite suggestion histoire de rire , fonctionnarisons les chômeurs , ainsi nous libérerions d'une lourde charge de travail ...

à écrit le 03/10/2012 à 18:47
Signaler
si montebourg s'en mele, c'est foutu. Sinon c'est enfin un effort pour sortir les allocations familiales de la sécu et la mettre à sa vrai place: le budget de l'etat; ce dernier ayant bien plus de légitimité pour s'occuper de politique familiale que ...

le 03/10/2012 à 21:11
Signaler
D'accord avec vous. Les "partenaires" sociaux (pourquoi ne pas dire "adversaires" plutôt) n'ont aucune légitimité pour gérer les budgets sociaux et ont de plus largement démontré leur incapacité à le faire, confits les uns comme les autres dans leurs...

le 03/10/2012 à 22:24
Signaler
Syndiquez vous ... les syndicats seront peut être moins arc boutés avec plus de syndiqués raisonnables ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.