Les retraités, premiers perdants de la CSG compétitivité

 |   |  214  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les concepteurs de la "CSG compétitivité", que François Hollande envisage, voudraient qu'elle soit neutre pour les salariés. En revanche, les retraités paieraient plein pot

François Hollande ne prononce pas le mot, mais il ne dément pas envisager, pour 2013, la création d'une CSG compétivité. Il s'agirait de de baisser les cotisations patronales, pour renforcer la compétitivité des entreprises, et d'augmenter la CSG en contrepartie, afin d'éviter de dégrader encore les comptes sociaux. Mais la hausse de la CSG ne serait pas uniforme. Difficile, en effet, d'augmenter la CSG des salariés, dont les rémunérations baissent, en euros constants, selon les derniers indicateurs, arguent les économistes qui défendent auprès de François Hollande l'idée d'un choc d'offre, tel Gilbert Cette. En outre, l'imposition globale des revenus du patrimoine va beaucoup augmenter, puisque ces revenus vont être soumis, en 2013, au barème de l'impôt sur le revenu. 

Restent donc les retraités. L'argument, pour les taxer, est celui du premier président de la cour des comptes, Didier Migaud: il estime qu'ils sont "dans une situation financière plus favorable que les actifs". D'où l'idée d'aligner leur CSG, qui atteint au maximum 6,6% sur, celle des salariés, qui est de 7,5%. Gilbert Cette défend même l'idée d'aller bien au delà, en transférant l'essentiel des cotisations maladie et famille des employeurs sur cette nouvelle CSG.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2013 à 13:51 :
j'aimerai savoir si les fonctionnaires retraités paient la meme csg que les retaités du privé?
a écrit le 09/04/2013 à 13:44 :
combien paient les retraités fonctionnaires de csg?
a écrit le 28/10/2012 à 11:05 :
Ces responsables de la cour des comptes devraient pour être crédibles aligner leurs acquis (retraites;etc)sur les citoyens qu'ils comptent tondre.
a écrit le 28/10/2012 à 11:01 :
C'est qui les vrais pigeons depuis des décennies?
a écrit le 03/10/2012 à 22:41 :
Il y a sur un supplément de l'express un article qui explique à deux retraités militaires comment sauvegarder les bienfaits de leur retraite, Ils sont mariés après leurs divorces, Ce sont des conseils pour préserver le patrimoine pour leurs enfants.ils reçoivent chacun plus de 2000 euros par mois.La prochaine fois que je vivrai, je m'engagerai dans l'armée.
a écrit le 03/10/2012 à 22:08 :
Et pendant ce temps là que font les sénateurs ?
a écrit le 03/10/2012 à 20:25 :
Ben les p'tits vieux iront dealer ou braquer les p'tits commerces pour arrondir leur retraite...mais attention n'ayant plus grand chose à perdre, ils risquent fort d'être un peu violent dans leur délinquance.
a écrit le 03/10/2012 à 20:07 :
Tapez sur les vieux, c'est reparti...Je propose un abattage en règle dès l'âge de la retraite; comme cela une énorme économie se fera jour. Au fait les retraités ont cotisés pour qui lorsqu'ils étaient en activité? Mais dites moi qui se nourrit sur la bête? Les labos? le secteur médical? l'industrie pharmaceutique? la CMU l'ASPA.... les arrivants dans notre pays qui perçoivent des allocations etc...Les vieux ont peut être travaillé un peu non? si avoir une maison est être riche alors ils le sont. Payez oui, faire un effort oui, mais de grâce mettons de l'ordre dans notre système.
a écrit le 03/10/2012 à 19:36 :
Je consommais francais avant tout, maintenant je vais consommer le moins cher possible, il faut bien compenser la logique absurde de la taxation des retraites. (ou sera le benefice si tout les retraités réagissent comme moi)
Le transfert sur la TVA est plus logique, mais les doctrinaires du pouvoir sont coincés sur de l'antiSarko
a écrit le 03/10/2012 à 19:13 :
Les retraités viennent de subir l'augmentation de la dépendance 0,15 % en 2013 et 0,30 % en
2014 , il faudrait en plus repayer une CSG de 0.50 % soit une baisse des retraites de 1 % au total. Le gouvernement vient aussi de taxer l'épargne comme aucun pays au monde ne la fait.Monsieur Sarkosy était plus intelligent en taxant la consommation via la TVA. En plus ,cette TVA pénalisait les produits importés. Un retraité Monsieur Hollande n'a pas une pension importante. En général, elle correspond à 53 % de son dernier salaire d'activité.

a écrit le 19/09/2012 à 18:32 :
je trouve injuste de s en prendre encore aux retraités ;on finira dans la misere si ça continue quand a la csg sur l immobilier c est encore pire ;ns payons 1030 euros d impot avec l immobilier pris en compte et nous allons cette année payer 1700 euros pour la csg c est deja lourd mais comme je n ai pas de retraite perso j avais acheté si j avais eu le meme revenu mais en retraite je n aurais payé que 1030euros d impot VOUS TROUVEZ CA NORMAL????? ET J AI PEUR L ANNEE PROCHAINE JE VAIS PEUT ETRE VENDRE ET DEMAMDER DES AIDES VOILA !!!!!!!!!!!ils auront tous gagné
a écrit le 17/09/2012 à 21:54 :
Prenons l'exemple d'un foyer fiscal de deux retraités qui sont propriétaires de leur logement et qui n'ont plus d'enfant à charge. Est-il normal qu'ils touchent ensemble plus de 2000 euros par mois s'ils n'ont pas de loyer à payer et plus la lourde charge financière d'élever leurs enfants? Je subodore que nos éminentes élites de Bercy sont en train de se poser la question. Ils vont sous peu proposer de taxer à 75% la partie des retraites supérieure à 2000 euros pour un couple. Ainsi ils nous diront qu'ils suppriment une "inégalité insupportable " avec les couples de 30 à 40 ans qui sont locataires et qui doivent encore élever leurs enfants! Voila un gigantesque gisement "d'économies" pour qu'ils puissent continuer à dépenser sans compter.
Réponse de le 18/09/2012 à 9:57 :
en reponse a votre commentaire sachez que les retraités qui ont une maison qui ont eu 3 enfants a l'epoque pas d apl pas d aide ,qu travaillaient 60 h pas semaine ,pas defisalises non plus se levant pour emmener leurs enfants ,chez la nounou non plus ? sommes nous des nantis sur nos trois prets un a 19,6 d'intéret on a bossé on s est levé chaque matin , et voila on a bossé a 14 ans sans en avoir le choix des parents intraitables pas d'arret maladie voila j arrete car il faudrait penser a eux et ne pas les juger cordialement malgré des critiques non justifées et je peux vous dire qu'on n a pas dormi bien toutes les nuits,prets et imots factures et personne pour vous aider
Réponse de le 19/09/2012 à 18:44 :
vs avez raison avant ns n avions pas tous ses avantages qu on certains des tas d aides a l epoque dans les années70/71 mon mari etait a l armée on me donnait la valeur de12euros par mois j etais en arret a cause de ma grossesse qui ne ce passait pas bien et a l epoque demi salaire soit en euros 45 ;et j avais 1loyer de 48 euros et pas d aide car ma proprietaire ne voulait pas me declarer ; il a fallut me debrouiller avec MA FAMILLE ET PAS L ETAT .si on en donnait pas autand pour eux il ne ns mettrait pas a contribution IL Y EN A MARRE
a écrit le 17/09/2012 à 18:51 :
A lire certains commentaires, on pourrait croire que tous les retraités sont richissimes, possesseurs d'innombrables biens immobiliers, actions. ete .etc. Sachez qu'il y a 2 sortes de retraités.
1° ceux qui ont une retraite basée sur leurs 6 DERNIERS MOIS d'activité qui ont villas à la mer, à la montagne, camping-car luxueux qui partent au maroc 6 mois de l'année; qui ne savent que faire de leur argent..
2° ceux qui ont une retraite basée sur les 25 dernières années après avoir travaillé plus que 40 heures, qui ont économisé pour avoir une petite maison et qui ne peuvent certainement pas partir en vacances.
En résumé, supprimons le mot EGALITE des frontons des batiments officiels. Mettons à contribution tous ces politiciens (députés, sénateurs, ministres, président ..) mais là, pas question, ils tiennent à leurs priviléges.
Réponse de le 18/09/2012 à 10:16 :
tout a fait daccord avec vous
Réponse de le 03/10/2012 à 21:26 :
Votre analyse est tellement binaire (les bons contre les méchants, les fonctionnaires contre le privé, ...), qu'elle perd toute pertinence. J'en déduis d'ailleurs que, soit vous devez faire partie des favorisés, soit vous êtes rongé par la jalousie. Ma belle-mère a une retraite de fonctionnaire de 950 euros par mois, vit en HLM avec un loyer de 450 euros, n'a plus de voiture (trop cher), et boucle ses fins de mois au plus juste sans demander rien à personne.
Par ailleurs, je connais une dame qui vit avec une retraite de fonctionnaire de 790 euros par mois (carrière incomplète) dans un quartier défavorisé de ma ville et qui ne fait qu'un repas par jour. La misère ne connait pas de frontières, ni statutaires, ni géographiques.
Un peu de respect SVP avant d'écrire des choses aussi réductrices que fausses.
a écrit le 16/09/2012 à 9:53 :
Simple : demandons à ceux qui bénéficient des allocs chomages depuis plus de 6 mois(sans résultat) de bosser 1 journée par semaine pour l état ( il lui reste 4 jours pour chercher ) ... On aurait qques millions de jours utiles par an, et l état pourrait se passer de dizaines de milliers de fonctionnaires totalement inutiles ... Ouahhh je rêve la !!!
Réponse de le 16/09/2012 à 12:57 :
Ceux qui disent cela sont trop nul pour passer le concours. De toute manière, quand bien même on supprimerait les fonctionnaires, ça ne mettra pas plus de beurre dans vos épinard. Enfin, si vilipender les fonctionnaires peut permettre de défouler les schizophrènes.
Réponse de le 16/09/2012 à 13:13 :
Bien dit Léon. D'ailleurs, pour parfaire l'information de Snowkitesur, je lui donne la définition de la schizophrénie : La schizophrénie est une maladie mentale se développant généralement au début de la vie adulte. Elle est caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres. Ceci aboutit à des comportements et des discours bizarres, parfois délirants. Elle se manifeste principalement, au départ, par un sentiment d'étrangeté, d'implication extrême, voire un sentiment de persécution. Un délire se construit alors qualifié de « paranoïde ». Elle engendre des dysfonctionnements cognitifs, sociaux et comportementaux qui évoluent avec des phases aiguës, et des phases quasi asymptomatiques
Réponse de le 16/09/2012 à 14:36 :
snowkisurf vous ne semblez pas savoir que l'etat supprime des postes de fonctionnaires. Par exemple la DRFIP (fusion DGI / COMPTABILITE PUBLIQUE) a supprimé près de 2800 poste en 2011, elle continue en 2012 sur ce même niveau et en 2013 également. Depuis plus de 10 ans l'administration fiscale a perdu plus de 25 000 emplois ...alors c'est pas en occupant un chômeur 1 jour / semaine que vous allez régler le problème du chômage et du budget de l'etat. Après tout vous auriez pu également dire que les chômeurs peuvent aller travailler 1 jour/semaine dans une entreprise privée qui cotisent également aux ASSEDIC. Mais vous avez un IPHONE au moins vous consommez probablement du CHINOIS et c'est peut-être ça la base du problème de la production et de la consommation en France....
a écrit le 16/09/2012 à 8:46 :
C'est marrant comme les centrales syndicales sont silencieuses egalement. La date de la distribution des subventions , vehicules et chauffeurs arrive bientot......?
Réponse de le 03/10/2012 à 22:11 :
Vous avez raison , faut pas leur faire de peine ...
a écrit le 16/09/2012 à 8:42 :
De toute facon, quoi qu'on dise,les retraites n'ont pour la pluspart ni le courage ,ni les moyens de recommencer une vie ailleurs,les fortunes et les rats ont quitte le navire depuis longtemps.Seuls restent ceux qui ont interet a rester,profitant de la manne publique et de l'argent du contribuable. Pourquoi ne demande t on pas a nos artistes et sportifs expatries de participer.
Pour les grandes fortunes c'est deja trop tard, et nos intouchables dilapideurs de deniers publics egalement. Il ne reste plus que les moutons a tondre.....
a écrit le 16/09/2012 à 8:29 :
Si l'on veut maintenir les retraites et les prestations sociales il faut élargir l'assiette des cotisations. Il faut que les uns et les autres arrêtent de regarder leur "petit nombril" en pensant que le voisin est mieux loti que lui et acceptent que les exonérations, abattements divers soient remis en cause, car si l'assiette du calcule des cotisations sociales et fiscales n'est pas élargie alors ce sont les taux qui augmenteront. La France a un déficit annuel supérieur à 80 milliards depuis plus de 4 ans, (dette de l'état fin juillet 2012 = 1387 milliards d'euros) Elle a besoin d'emprunter en 2012 et 2013 près de 180 milliards d'euros pour faire face a ses déficits et aux échéances d'emprunts antérieurs. Pour revenir sur des budgets équilibrés il faudra bien trouver des ressources supplémentaires et des économies à réaliser (dont les dépenses dites fiscales représentées par les quelques 470 niches fiscales et plus de 100 milliards recettes perdues à comparer au déficit annuel de 80 milliards).
L'égalité passe par la simplification de la législation fiscale et sociale. Notre avenir passe par l'élargissement de l'assiette de l?impôt et des cotisations sociales et partiellement compensé par un abaissement des taux.
Réponse de le 16/09/2012 à 8:45 :
plutot que d'élargir l'assiette des prelevements fiscaux pourquoi continuer a payer des allocations qui ne sont pas imposées ? allocations familiales et logement rsa et autres? pourquoi ces gens qui touchent ces allocations comme un salaire ne sont pas imposables et pour quoi un retraité qui perçoit souvent moins l'est ? quelle est la justice dans tout cela ?
quan au déficit de l'état peut etre devrait il moind dépenser comment peut on avec un pays en faillite entretenir autant de députés, sénateurs, dépenser en commissions qui ne servent a rien, des communes qui ont augmente leurs dépenses de 56% toutes ces voitures et appartements de fonction etc;;;;;; en voila de belles économies a faire mais ce pays est de plus en plus une république bananiere
Réponse de le 16/09/2012 à 12:32 :
tous les revenus devraient être intégrés dans l"assiette fiscal y compris les aides sociales comme toutes les aides sociales devraient tenir compte des niveaux de ressources quel qu'ils soient. les économies de masse pourraient également se faire en redéfinissant le champs d'intervention de l'état et des collectivités territoriales et également par la simplification du mille feuilles administratifs source de doublon, de gaspillages. Mais ce mille feuille est si chers à nos élus pour placer leurs amis que l'ensemble des politiques ne le feront pas mais sait-on jamais....
Réponse de le 03/10/2012 à 22:51 :
le quotient familial fait que plus sous gagnez plus vous avez une réduction importante d'impôt pour vos enfants ; ce n'est pas vraiment équitable - si vouss n'êtes pas imposable vs n'êtes pas concernés et n'avez aucun bonus sur votre non imposition ...
a écrit le 16/09/2012 à 8:23 :

Pas étonnant qu'on n'arrive à pas grand chose dans ce pays !!!
Un manque de courage pour dégraisser le mammouth étatique et ses chers élus !!!
La gestion des comptes a été mauvaise depuis belle lurette...
Et on trouve toujours à redire quand on est concerné par une imposition et surtout, on trouve toujours que les autres devraient payer...



a écrit le 16/09/2012 à 8:09 :
un député a 1500 euros de retraite par mandat de 5 cinq ans si il reste députe 40 ans (normes d'annuites de travail) 1500 x8=12400 euros de retraite; moi 44 années de cotisations 950 euros et c'est moi qu'on va taxer!!! vive la gauche
a écrit le 16/09/2012 à 7:36 :
Plutot que de s attaquer aux retraites,qui eux ont travaille,la cour des comptes devrait suggere l arret du paiement et de la prime du bulletin dr vote, et s interesset a la gabegie des subventions versees aux partis politiques et autres asspciations, il y aurait certainement a recuperer sur les primes des hauts fonctionnaires, au senat et a l assemblee , chez les intouchables......
Réponse de le 16/09/2012 à 10:00 :
Même les jardiniers au sénat ont droit à une prime de travail de nuit !!!
a écrit le 16/09/2012 à 6:32 :
Peut etre avant de vouloir( punir (pas d'autres mots) ceux qui ont contribués a construire la France faudrait il jetter un oeil plus precis sur les multiples aides consenties a ceux qui n'ont rien fait ni travailler ni travailler pour la collectivité ou les abus sont multples du style:
Principe
L'allocation temporaire d'attente (Ata) est une allocation versée par Pôle emploi aux demandeurs d'asile pendant la durée d'instruction de leur demande d'asile, à certaines catégories de ressortissants étrangers et à des personnes en attente de réinsertion.
Réponse de le 19/09/2012 à 18:52 :
TOUT A FAIT D ACCORT AVEC VS ET NS SOMMES NOMBREUX A L ETRE L ETAT POURRAIT NS ECOUTER
a écrit le 16/09/2012 à 6:00 :
harro sur la famille politique qui par son incompetence et ses seules visees clientelistes nous ont amene au bord du gouffre financier . Les responsables doivent AUSSI etre les payeurs
a écrit le 16/09/2012 à 3:05 :
Faisons le point ! Nouvelles Taxes sur : les vieux , les entreprises, les riches , les pollueurs , les successions , les moins riche , les pas riche , les futur pauvre ... Ben et rien sur les élus ni les fonctionnaires !!! Bizarre ...
Réponse de le 16/09/2012 à 3:50 :
Reste plus qu'à taxer les détenteurs d'Iphone qui ont certainement plus les moyens que les retraités et les fonctionnaires
Réponse de le 16/09/2012 à 9:41 :
Rassurez vous , en tant que petit ( tout petit ) patron, on me taxe suffisamment perso sur mon travail ( dont mon l phone contribue) a hauteur de quoi nourrir 2 ou 3 fonctionnaires bien grassement ... Mais ces 3 la je les imagine pas bosser les soirs et week-end comme je suis obligé de le faire parfois ... Si vous voulez un i phone ou un objet de luxe , sortez vous les mains des poches et faites quelques heures supp ...vous verrez c est surprenant mais ça fonctionne !!!
Réponse de le 16/09/2012 à 10:01 :
Faut pas leur donner des idées!
Réponse de le 16/09/2012 à 19:58 :
@Snowkitesurf : Si vous enviez tant les fonctionnaires, passez le concours ; mais pas sûr que vous le réussissiez.
Réponse de le 03/10/2012 à 19:18 :
@michel ton concours que tu prerares sur tes heures de boulot payées par le contribuable?
a écrit le 16/09/2012 à 2:57 :
une taxe de plus,lorsque je travaillais je payais me mutuelle entreprise 28 euros par mois pour 2 personnes.A la retraite, pour un contrat inférieur je paie 158 euros Et nos politiciens trouvent que nous gagnons trop Si Michel Rocard avait été écouté a l'époque nous n'aurions pas autant perdu (je suis un ex délégué du personnel) Jospin avait décrété qu'il était urgent de ne rien faire
a écrit le 16/09/2012 à 2:48 :
facile de nous taxer!nous nous sommes battus pour nos retraites et vous voulez nous en....r a sec par la mauvaise gestion depuis 30 ans .Taxez d'abord tous les produits qui viennent de pays qui ne nous achetent pratiquement rien(Chine -Corée du sud-Indonesie)(en plus ils passent plus de temps a copier qu'a innover,je le sais j'ai travaillé avec ces pays)Pour l'isolation thermique nous ne pouvons pas emprunter car avec les retraités les banques sont plus que frileuses.Nous sommes gérés par des thecnocrates qui ne savent pas ce qu'est le mot travail
Réponse de le 16/09/2012 à 3:31 :
Tu rentres de discothèque à cette heure là ?
a écrit le 16/09/2012 à 0:59 :
Le pouvoir d'achat des retraites est plombé depuis 15 ans par des statistiques en trompe-l'oeil et des statistiques de hausses des prix faussées.
Il y a longtemps que l'on sait que les retraites se réduisent et continueront à se réduire comme peau de chagrin sous les effets d'une pyramide des âges défavorable, d'une pyramide sociale défavorable (périodes de chômages non cotisées)...
Les retraités qui en auront encore la force finiront peut-être par mettre le feu aux caisses de retraite (recherchez dans les archives, c'est arrivé une fois il y a quelques années).

Voilà ce qui se passe quand on est gouverné par des copains tricheurs et fricoteurs avec l'argent... suivez mon regard ...des crétins malhonnêtes et criminels soucieux de "tenir" leurs seuls intérêts au nom du principe de la pseudo démocratie élective qui n'a donné aucun choix sérieux, désintéressé et honnête.
a écrit le 15/09/2012 à 22:56 :
Nous serons 2 millions dans les rues de Paris pour défendre nos droits à une retraite décente, et je parie que Hollande comprendra le message Mitterand en son temps à compris lui.
Réponse de le 16/09/2012 à 19:11 :
Datch
descendez dans la rue comme vous l'avez fait en 68, mais cette fois ci sous les pavés vous trouverez les jeunes d'aujourd'hui qui n'en peuvent plus de payer vos erreurs du passé.
Alors payer votre CSG comme les actifs et après on en reparlera
a écrit le 15/09/2012 à 21:26 :
A tous les retraités du régime général , au lieu de pleurnicher, rejoignés SAUVEGARDE RETRAITES (à voir sur internet " sauvegarde-retraites.org ), car + nous serons d'adhérents,plus nous aurons un moyen de pression sur le gouvernement. A bon entendeur...
Réponse de le 16/09/2012 à 9:42 :
page intéressante ou on apprend qu'il y a encore des gens qui partent à la retraite à 50 ou 55 ans...il serait intéressant de savoir ce qu'en pense Didier Migaud
a écrit le 15/09/2012 à 20:36 :
En 68 nous sommes descendu dans la rue pour botter le c.l à un certain bonhomme qui nous servait de président!, s'il le faut aujourd'hui, nous allons défendre nos droits avec la même verve!. Il est vraiment dommage que nous ayons élevé une progéniture sans rien dans le pantalon, car il y a déja un bout de temps qu'ils auraient du défendre leur bifteck en éjectant cette classe politique oligarchique ploutocratique!. Tout ce que cette classe biberon sait faire aujourd'hui c'est d'aboyer derrière un clavier d'ordinateur en attendant que quelqu'un fasse le boulot à sa place!. Il y a des coups de pompes aux fesses qui se perdent!.
Réponse de le 15/09/2012 à 23:29 :
N'oublie pas le déambulateur...
Réponse de le 18/09/2012 à 10:44 :
a aboyeur un jour tu sera vieux quel respect
Réponse de le 21/09/2012 à 14:22 :
classe politique issue de...votre generation mr xxxx.... alors on fait quoi ? on vs fout ts dehors ou on attends la prochaine canicule ???
a écrit le 15/09/2012 à 19:47 :
A quand le plafonnement des allocs suivant le revenu . A quand la remise à plat d'un système d'assistanat non équitable . Des aides mal distribuées, des remboursements de thalassothérapie abusifs , ..., des soins esthétiques remboursés grâce à la complaisance de certains chirurgiens ... Pourquoi ne pas taxer les yachts, les produits de luxe , les oeuvres d'art, les grosses cylindrées etc.
On préfère s'attaquer à la classe petite et moyenne des retraités, les mêmes qui sont obligés d'aider leurs enfants souvent au chômage ou en situation précaire . On taxe de la même façon le petit retraité que le gros . Mais les fins de mois pour le premier deviennent difficiles, tandis que pour le second elles restent faciles . Il faudrait à ce sujet, revoir la copie .
Réponse de le 15/09/2012 à 20:25 :
Les eouvres d'arts, parce qu'elles partiraenit à l'étranger, le luxe parce que le champion mondial est français (LVMH). La thalasso parce que c'est un secteur économique qui marche (mais je suis d'accord avec vous sur ce point : ça n'a rien à faire dans les remboursements de la sécu!). Pour le reste, Molière dans une de ses pièces donnait déjà la réponse : les pauvres n'ont pas d'argent, et les riches peuvent partir. Donc il reste la classe moyenne, celle qui a de l'argent, ne peut pas partir, et travailllera encore plus pour ne pas être déclassée et devenir pauvre. Inutile d'attaquer la droite ou la gauche, l'explication était donné dans une pièce de Molière. Et qu'on le veuille ou non, nous sommes les seuls à pouvoir être tondus, c'est aussi simple que ça...
a écrit le 15/09/2012 à 18:18 :
je suis horrifié par le contenant de tous ces commentaires.au ps nous essayons d'oeuvrer pour les gens,contrairement au gouvernement précédent.il est tout a fait normal de demander aux gens de participer un peu plus au système social dont ils profitent abondamment.surtout que nous ne parlons pas de grosses augmentations pour le moment.chacun doit réfléchir et accepter de participer un peu plus a l'aventure commune.la solidarité n'est pas un mot en l'air
Réponse de le 15/09/2012 à 18:43 :
alors que les élus qui vont voter ces taxes montre l'exemple en abilissant leurs priviléges exemple la prime chauffage de 4000 euros des senateurs tous leurs avantages retraite ,qu'ils paient au moins leurs repas prix coutant etc etc
Réponse de le 15/09/2012 à 19:06 :
Ah oui, et à quand des cotisations sur vos indemnités ? Quand serez vous taxés à la même hauteur que le peuple. A quand la suppression de vos avantages pour la retraite ? A quand la suppression de tous vos privilèges ? Seriez vous prêt aujourd'hui à remettre votre mandat en jeu ?
Réponse de le 15/09/2012 à 19:08 :
Excellent! Les socialistes devraient aussi appliquer leurs grands principes à eux-même!
Réponse de le 15/09/2012 à 19:12 :
Ce qui est sûr, c'est que le PS (comme pour les autres politiques) oeuvre d'abord pour eux. Vous parlez de solidarité ? Votre salaire est de combien ???
Réponse de le 15/09/2012 à 19:16 :
Le changement "c'est maintenant" ? Vous nous verrez bientôt dans la rue monsieur l'élu PS. Vous avez allumé la mèche. Une révolution est en marche.
Réponse de le 15/09/2012 à 19:24 :
Elu PS vous ne devriez pas vous en vanter. Le parti du "changement c'est maintenant" ? On a eu avant "travailler plus pour gagner plus". Affameur du peuple oui !!!
Réponse de le 15/09/2012 à 20:08 :
Avant d'augmenter les impôts et de réduire les revenus des retraités,nos gouvernants devraient avoir le courage de dégraisser le mammouth en réduisant de manière drastique le nombre des élus qui ne pensent qu'à eux: 200 députés et 100 sénateurs avec un mandat non reconductible serait suffisant. De même pourquoi avons nous 34 ministres? l'Allemagne en a 16. La justice voudrait aussi que les avantages en nature dont disposent tous les élus (logement, véhicules, titres de transport..) soient soumis à cotisations sociales et impôt sur le revenu. Remettre en cause les abus dans les collectivités locales: interdire les cumuls d'indemnités commune/intercommunalité/ conseil général/ conseil régional serait souhaitable.
Réponse de le 16/09/2012 à 3:47 :
@daniel : D'accord avec vous, et votre énumération des privilèges n'est pas exhaustive..
Réponse de le 16/09/2012 à 7:37 :
@daniel:ce que vous énoncez n'est tout simplement pas raisonable.triste de voir tous ces français déconnectés des réalités
Réponse de le 16/09/2012 à 9:34 :
élus ps est un troll qui attise le feu. Il n'est pas plus élu que vous. Dommage que les politiques ne lisent pas ce forum.
Réponse de le 16/09/2012 à 9:35 :
Ouais, un élu ne se cacherait pas derrière un pseudo puisqu'il est "sensé" représenter ses concitoyens
Réponse de le 16/09/2012 à 12:22 :
se cacher derrière un pseudo,c'est bien les méthodes des militants et élus ps
Réponse de le 24/02/2014 à 22:01 :
le tiers monde, après ca ose donner des. leçons au monde entier
a écrit le 15/09/2012 à 17:58 :
Débat révélateur qui explique à ceux qui pouvaient encore en douter pourquoi le socialisme conduit inéluctablement à la faillite. Dans le socialisme, chacun s'efforce toujours de tirer le meilleur parti des institutions collectivisées aux dépens des autres, tout en les finançant le moins possible. Pour s'en défendre, chacun argumente sans fin pour souligner les fautes des autres groupes sociaux, mais pas un seul intervenant n'arrive à avouer qu'il est lui aussi responsable, à son modeste niveau, de la situation. Souvenez-vous : la paille et la poutre ! En vérité, le socialisme ne produit jamais que de l'irresponsabilité, de l'égoïsme, du mépris, de la violence, de la pauvreté, du chômage, du désoeuvrement, du désespoir. Il n'y a pas d'alternative ou de troisième voie miraculeuse : il faut abandonner sans regrets les systèmes de santé, d'aides sociales, de subventions et de retraites socialistes, avant que leurs faillites programmées ne ruinent toute l'économie.
Réponse de le 16/09/2012 à 9:30 :
Plutôt que d'élargir l'assiette des prélèvements fiscaux pourquoi continuer a payer des allocations qui ne sont pas imposées ? allocations familiales et logement RSA et autres? pourquoi ces gens qui touchent ces allocations comme un salaire ne sont pas imposables et pour quoi un retraité qui perçoit souvent moins l'est ? quelle est la justice dans tout cela ? quant au déficit de l'état peut être devrait il moins dépenser comment peut on avec un pays en faillite entretenir autant de députés, sénateurs, dépenser en commissions qui ne servent a rien, des communes qui ont augmente leurs dépenses de 56% toutes ces voitures et appartements de fonction etc;;;;;; en voila de belles économies a faire mais ce pays est de plus en plus une république bananière
Réponse de le 18/09/2012 à 10:54 :
daccord une trés bonne idée a giroflée
a écrit le 15/09/2012 à 16:34 :
Charade
Je gagne 17000 € / an
Je paie 8600 de charges sociales retraites, csg. / an
Je paie aussi 1400 € impots.
Qui suis je ?

Réponse de le 15/09/2012 à 16:54 :
Pas un sénateur ou un député !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 15/09/2012 à 17:01 :
Un retraité, le nez devant Julien Lepers toutes les fins d'après-midi. J'ai gagné ?
Réponse de le 15/09/2012 à 17:08 :
Un gusse qui utilise un tel trop cher pour ses moyens, et qui devrait plutôt se faire un pécule en le revendant. J'ai bon ?
Réponse de le 15/09/2012 à 17:10 :
Un riche prolétaire ?
Réponse de le 15/09/2012 à 17:19 :
Un propriétaire foncier endetté !
Réponse de le 15/09/2012 à 18:11 :
bernard tapie?
Réponse de le 15/09/2012 à 18:50 :
C'est POLY, le polypensionné ?
Réponse de le 15/09/2012 à 19:09 :
une entreprise individuelle
a écrit le 15/09/2012 à 16:27 :
avec 1400 e de retraire par mois,suis-je assez riche pour payer la CSG surtaxée?
Réponse de le 16/09/2012 à 20:04 :
Oui. Votre retraite est quasiment supérieure de 500 euros à la mienne
a écrit le 15/09/2012 à 14:52 :
Les mers des caraïbes et de méditerranées sont pleines de bateaux de croisières consommant 50 tonnes de gasoil à l'heure remplis de retraités se goinfrant 5 fois par jour . Pendant se temps les actifs ont des remords à consommer 10l au 100 km pour aller travailler, et s?inquiétant de la pollution du au nouvel iPhone 5.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:24 :
Que voilà des arguments remarquables propre à faire avancer le débat'!
Réponse de le 15/09/2012 à 18:38 :
@fma44 puisque tu veux comparer comparons /les retraités on commencé avec une seule piece et une marmite en faisant mini 60 h par semaine toi tu veux tout le confort en ne travaillant que 35 h les retraités se sont privé pour economisé pour leur retraite et ne pas etre à la charge de leurs enfants toi tu bouffes tout et seras a la charge de tes enfants (
Réponse de le 15/09/2012 à 20:34 :
@ Malo : toujours le même argument : celui des retraités d'il y a 20 ans, c'est à dire la génération de mon grand père : ces retraités là sont morts. Les retraités actuels sont ceux nés dans les années 40 ou 50, arrivés sur le marché du travail dans les années 60 ou 70. Ce sont ceux du plein-emploi qui ont refusés de s'adapter au changement et qui ont profités de c que leur parent avaient contruits. D'ailleurs, les retraités qui ont commencés à 60h avec une marmitte, vous avez créés les maisons de retraite (c'est à dire des mouroirs) pour vous en débarraser et ne pas les avoir à charge. Bravo le respect de cette génération. Et maintenant vous vous faite passer pour eux ?
Réponse de le 15/09/2012 à 21:37 :
Exact, ces retraités je les connais bien et individuellement tous très sympas. Pour beaucoup, ils ont déjà fais 10 fois le tour du monde et ne savent plus ou aller pour le prochain voyage. Retraites très confortables et héritages des générations des années 1900-1920
Réponse de le 16/09/2012 à 8:16 :
En attendant, la génération actuelle de retraités, ceux de l' après-guerre, ont eu en charge leurs enfants jusqu'à 25 voire 30 ans alors qu' eux-mêmes étaient entrés dans l' emploi à 17-18 ans ! Les "Tanguy", ça n' existait pas dans les années 60.

C'est une bonne chose qu'on ait aidé nos gosses tant qu'il le fallait mais les propositions du gouvernement risquent bien de creuser un conflit de générations. Car cette génération, la mienne, n'a rien volé à personne et se contentait effectivement de peu en début de vie active.Elle a payé les retraites de celle d' avant et ceux qui peuvent se payer des croisières ne sont qu'une infime minorité.
Nous avons été comme les actifs touchés par le recul des retraites bloquées depuis plusieurs années (sauf avant l' élection, bizarre).
Le rapport Migault a été commandé par sarkozy et ses décisions différées pour cause d' élection...Et voila qu' Hollande les reprend ?
Quelle imposture !
a écrit le 15/09/2012 à 11:55 :
Non car nous les retraités sommes une clientèle électorale indispensable pour établir ou défaire les élections, si Monsieur Hollande touche à un seul de nos acquis, il a perdu les élections à jamais. Les jeunes ça ne vote pas. Inutile de justifier quoi que ce soit, il est vrai qu'avec seulement le bac ou moins dans les années 60-70 c'était facile de trouver un bon boulot, vous pensez que les retraités touchant 3000 euros de pension mensuelle ont tous un bac++5 ?
La plupart ont bénéficié d'une carrière linéaire toute tracée et des planques surtout dans les grosses boîtes, pas de pression ni de stress, du bon temps pendant les 45 heures de boulot hebdomadaire, puis après ce sont les recrutements à la pelle dans la fonction publique où le nombre de places dépassait celui des candidats, tout le monde pouvait devenir fonctionnaire, bosser à la RATP ou à la SNCF, à EDF. Puis nous avons bénéficié en cours de carrière, des largesses sociales des années Mitterrand, jusqu'au RTT et surtout parti en retraite juste avant la journée de solidarité. Mais le plus cool c'est l'immobilier, au début payé par l'inflation donc quasiment pour une queue de poire, puis ensuite pour des prix jusqu'à 5 fois moins élevé, des loyers peu chers ou du boulot à côté de la maison familiale où pas besoin de louer.
Puis arrivent nos niches fiscales ( Scellier etc ) et le jackpot la bulle immobilière, j'ai eu l'intelligence d'avoir acheter des T2 et un T3 à Paris et proche banlieue, plus de 600 000 euros gagnés rien qu'avec la spéculation en même pas 20 ans et des loyers juteux. J'ai revendu un pavillon en banlieue pour 510 000 euros à un couple de cadres trentenaires endettés sur 25 ans alors que moi je l'ai obtenu 15 ans avant pour 90 000 euros, belle opération. Si les retraités avaient tous investi dans l'immobilier avant la fin des années 90, ils auraient tous un patrimoine dépassant les 500 000 euros minimum. Les moins de 40 ans eux ils se sont endetté pour nous enrichir. Un retraité heureux.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:24 :
Malheureusement il ne s'agit pas de retraités qui touchent 3000€ mais "un peu" plus.
Réponse de le 15/09/2012 à 17:21 :
Dites merci à hollande alors!
a écrit le 15/09/2012 à 11:51 :
Pour Mr Migaud ,ce membre du PS ,les retraites ne sont pas assez dans la m.,avec une perte de pouvoir d'achat constante, alors allons-y . De toute façon ce sont des moutons qui ont voté pour nous alors il faut les tondre.....
Ils ont certes travaillé 40 à 45 ans ,pendant 40 à 45 heures dans des conditions qui n'ont rien à voir avec aujourd'hui mais on s'en fout. Le vrai problème de compétitivité de la France c'est les 35 heures....... Quand on les a appliquées notre balance commerciale ,qui était positive , a basculee
Réponse de le 15/09/2012 à 12:57 :
@Erriep ; Notre génération ,avons travaillé 45/46 ans ( commencé à 14 ans , parti à la retraite à 60 ans ) Nous avons travaillé minimum 48/ 60 heures par semaine et nous n'en sommes pas morts . Mais les socialistes veulent nous faire mourir de faim en nous taxant à mort , malgré que nous ayons cotisé pendant 46 ans !
Réponse de le 15/09/2012 à 13:13 :
@André : ne prenez pas votre cas pour une généralité. la plupart des retraités sont partis après 37,5 ans de cotisation. Et se faisant, ils laissent aux générations futures 1.800 milliards de dette et un système structurellement déficitaire.
Réponse de le 15/09/2012 à 13:40 :
Non , faux , les gens de ma génération sont partis à 90% après 45/46 ans de cotisations Et ce n'est pas nous qui laissons des dettes mais nos politiques . Si aujourd'hui les gens travaillaient autant que nous avons travaillé , 48/60 heures par semaine , la France n'en serait pas où elle en est ! Les 35 heures continuent à être une catastrophe qui nous ruine !
Réponse de le 15/09/2012 à 14:15 :
@christophe78: c'est du grand n'importe quoi !!! les gens n'ont pas choisi l'heure de leur depart, soit ils avaient fait leur 41,5 ans mini, soit ils devaient continuer. Des exceptions pour les fonctionnaires peut-etre, mais pas pour la majorite !!! et de plus on travaillait beaucoup plus qu'aujourd'hui On appelait pas malade quand on avait un bobo ou qu'on voulait rester au lit parce que ce genre de comportement n'etait pas tolere.
Réponse de le 15/09/2012 à 14:25 :
@André : vous seriez plus crédible en citant vos sources "les gens de ma génération sont partis à 90% après 45/46 ans de cotisations". Tout le monde sait que c'est en ramenant la date de départ à la retraite à 60 ans au lieu de 65 ans qu'on a coulé le système. Par ailleurs, la génération du "baby-boom" ne s'est pas préoccupé de sa situation (l'inévitable "papy-boom"). Au contraire, ils ont fait l'inverse de ce qui était nécessaire. Vous n'assumez pas vos responsabilités en reportant le déficit sur les politiques. Car ces politiques dont vous parlez c'est votre génération qui l'a porté pouvoir. Les jeunes d'aujourd'hui n'étaient ni né ni en âge de voter à l'époque de Mitterrand. Donc, il serait d'assumer vos erreurs et enfin de faire des efforts aujourd'hui.
Réponse de le 15/09/2012 à 15:09 :
Oui je suis d'accord la retraite à 60 ans a été une grosse connerie , mais la GROSSE différence est que à 60 ans , nous avions 46 ans de cotisations . Alors que ceux qui sont partis 15 ans après nous , n'avaient pas 40 ans de cotisations . PS . je n'ai jamais voté Mitterrand et encore moins pour les guignols actuels !
Réponse de le 15/09/2012 à 15:47 :
Mais oui André, ceux qui étaient sur les barricades en 68 travaillaient depuis l'âge de 14 ans... Du grand n'importe quoi. Pour André, tous ceux qui ont pu prendre leur retraite après 60 ans cotisaient depuis l'âge de 14 ans... On y crois très fort. Quant à Patrickb, je lui rappelle que la réforme Balladur (qui ne concerne que le privé d'ailleurs) à prolonger la durée de cotisation nécessaire pour avoir droit à une pension à taux plein progressivement de 150 trimestres (37 ans et demi) à 160 trimestres (40 ans)30, à raison d'un trimestre de plus par an du 1er janvier 1994 à 1er janvier 2004.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:26 :
"Du grand n'importe quoi" vous avez entierement raison, c'est la phrase qui résume le mieux notre situation.
a écrit le 15/09/2012 à 11:30 :
Il faut voir a ne pas oublier l histoire et les réalités comptables :
1- Le système de retraire date peu ou prou de 1947, or la génération d?après, première a avoir cotise l?a fait presque a perte leur espérance de vie ayant été largement raccourci par la seconde guerre. La génération Papy boom née après a bénéficie de la plus fantastique période économique du 20eme siècle : Plein emploi croissance a 2 chiffres, peu de cotisation sociale vu que peu de retraite a financer?? Cette même génération a vote pour des gouvernement successif qui leur ont promis toujours plus (retraite à 60 ans, alors que l?age légal de départ inscrit dans le code du travail est 65 ANS !!!). Or déjà en 70-80 économiste et conseiller tiraient déjà la sonnette d?alarme sur la viabilité du système avec de telle « dérives»?..
2- Cette même génération, grâce aux progrès de la médecine a vu son espérance de vie s accroître largement et a continuer à faire l autruche et ne voter que pour des gouvernements qui ont fait perdurer ce système perpétuellement déficitaire remettant toujours la dette sur les générations futures, pour mémoire les 30aire n avait pas l age de vote au moment des 35h que nous ressortent ces même papy boomer aujourd?hui quand ils nous disent avoir travailler 40/50H (Sans parler de la pression, de la productivité, possibilité d?évolution de carrière qui n a absolument plus rien a voir?)
3- Ces même Papy boomer pour majorité ont aussi pu se constituer un capital (Financier, immobilier??.), a pu partir a 55 ans bien souvent or avec le système qu?ils ont tout fait pour maintenir, à savoir financement des retraites et de la sécu uniquement par le travail, aggravé par une espérance de vie qui passe en 30 de 65 ans a 78 voir 80 et même aujourd?hui 84 ans. On voit bien que ce système n est plus viable sans modification profonde.

En étant froidement mathématique, logique et cartésien tout le monde peut voir que maintenir le système actuel est illusoire : Financer 10 de retraite il y a 30 ans et aujourd?hui 20/30 ans avec le même système juste basé sur les cotisations du Travail est juste totalement irréaliste.
Tout le monde va devoir faire des efforts, et on va bien devoir finir par comprendre que le seul moyen si on veut préserver un tant soit peu notre système c?est d engager des réformes structurelles car le constat est clair :
-On propose de financer la sécu et la retraite via imposition du capital immobilier et financier : levé de bouclier de cette même génération papy boom
Donc partant de la y a pas 36 solutions :
-Soit on augmente encore les cotisations salariales et patronales, impossible d?une part ça nuirait un peu plus à la compétitivité des entreprises Françaises face a nos voisins Européens et étrangers, donc délocalisation et on aggrave encore la dette d?autre part on a déjà atteint un seuil tel que ce n est plus possible pour les salaries à moins de doubler, tripler les salaires?
-Soit on diminue les pensions et traitement et on modifie la fiscalité comme ce qui est préconisé par la cours des comptes : on vois déjà rien ce que cela donne ici sur la tribune?.
-Soit on supprime purement et simplement le système : ce qui réduit d?autant les charges sur les entreprises et les salaires, augmentant du coup la compétitivité et le pouvoir d?achat des actifs. Effets pervers on adopte le « chacunpourmagueule », les retraité qui ont des biens devront les vendre pour continuer a vivre, ceux qui n en ont pas retourneront bosser (Comme en Allemagne et les pays Anglo-saxon) et comme on ne financement plus la secu ne pourront se soigner que ce qui ont de l argent, on réduit du même coup la durée de vie?.. Les plus capitalistes des Néo-libéraux seront ravi?.
Réponse de le 15/09/2012 à 11:37 :
Et lorsqu'on propose une deuxième retraite complémentaire par capitalisation, les syndicats mettent immédiatement leur veto.
Réponse de le 15/09/2012 à 11:45 :
@chris: les jeunes veulent de pourmagueulisme. Il faut donc accepter leur souhait et immediatemment. mais pour aussi rester dans leur logique intellectuelle, il faut rembourser les cotisants aux regimes de retraite et leur faire (les jeunes) rembourser leurs etudes, soins de sante, etc. Chacun pour soi et que le meilleur gagne :-)
Réponse de le 15/09/2012 à 11:57 :
supprimons la retraite par répartition aux actifs tout en continuant à cotiser pour nous actuels retraités
Réponse de le 15/09/2012 à 12:11 :
@patrickB parce que les vieux sont differents????? non eux aussi c est chacunpourmagueule.
Réponse de le 15/09/2012 à 12:30 :
de toute façon on connait les raisonnements de patrickb, retraité mythomane qui vit entre le canada, nicaragua et menton: bosse tes 42 ou 50 ans de cotisation , ferme là, paye ma retraite et démerde toi pour la tienne, si c'est pas du chacunpourmagueule...
Réponse de le 15/09/2012 à 17:18 :
À patrickb : au système œil pour œil dent pour dent, les personnes âgées, donc les retraités, sont naturellement et implacablement perdants. Remerciez les plus jeunes de payer votre retraite et vos soins de santé. Ils leur restent à réduire la dette accumulée pendant près de quarante ans, léguée par ces seniors qui ont toujours fui leur responsabilité.
Réponse de le 15/09/2012 à 18:03 :
@zz: 10 je vis entre le Canada, la Russie et le Nicaragua et pas en France pour des raisons evidentes quand on lit les commentaires des jeunots 2) j'ai mon propre business et je travaille quelque 16 heures par jour, donc pas de lecon a prendre des jeunots incapables de se lever le matin :-)
Réponse de le 15/09/2012 à 18:08 :
@ghostly: parce que le patrimoine de la France, c'est un coup de baguette magique ou le savoir des bac + 5 actuels :-) qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme inepties :-) il faut tout vendre (biens de la Nation) et laisser les jeunots baigner dfans leur idiotie. On en reparlera dans 20 ans quand ils seront tous a regretter le bon vieux temps :-)
Réponse de le 18/09/2012 à 14:28 :
@PatrickB... Vous etes toujours si aggressif et obtus???? je pars de constats realiste, etaye et repris par la cours des comptes, tant sur le decalage de patrimoine et de possibilite de se le constituer entre la generation Papy boom et la suivante, que sur le financement passe et actuel de notre systeme social...... je ne repeterai pas ce que j ai dit mais c est un constat logique, cartesien et mathematique..... Soit on veut preserver ce qui peut l etre de notre systeme ce qui implique que tout le monde va devoir "revoir sa copie" Soit on adopte un systeme anglo-saxon ou germanique et on laisse les plus demunis y compris retraité sur le cote..... Quand a vous on pourrais vous retorquer qu etant donne que vous etes expatries vous n avez plus votre mot a dire, et on repartirai sur un debat sterile quand a votre utilisation des "services publics" Francais........
a écrit le 15/09/2012 à 10:58 :
F. Hollande a d'autres priorités que les vôtres: 1) pour ne plus qu'on se fiche de lui à l'international, il faut qu'il fasse quelque chose contre le déficit de la France. 2) ne pas toucher aux avantages des élus : ils pourraient se rebeller et ne plus "bien" voter les lois. 2) ne pas toucher au mille feuilles français, même si cela coûte une fortune pour une efficacité nulle: les régions, départements, communes étant à gauche, ce serait ne plus faire plaisir aux copains et moins de possibilite de placer les amis. 3) ne pas toucher à la fonction publique: c'est un vivier d'électeurs pour lui., alors que reste-t-il? Augmenter les taxes et impôts, faire des risettes aux ecolos, pratiquer la demagogie a outrance, trouver des boucs emissaires ( les riches, les retraites, etc ) sabrer le travail du privé, détourner l'attention par des discours ronflants sur des sujets très secondaires, faire croire qu'il est le Messie et promettre le rêve français, et évidemment accuser le prédécesseur. Voilà ou nous en sommes. La France ne s'en remettra pas et 2017 sera mission impossible.
Réponse de le 15/09/2012 à 11:47 :
Tout à fait d'accord avec vous.
Je rajouterai les arguments suivants:
-La formation des jeunes par l'éducation nationale est totalement inadaptée aux besoins des entreprises.Il n'y a plus d'education,d'instruction et encore moins de formation.
Un prof agrégé de maths dans un iut de Bordeaux m'a dit:"tu ne crois pas que nous allons former des jeunes pour que les patrons s'en mettent plein les poches"Tout est dit
-La France est gangrenée par une corruption géneralisée plus dans les collectivités locales que dans les services de l'etat.J'ai des preuves croustillantes qui m'ont conduit à déposer plusieurs plaintes contre certains departements pour ce qui concernait les infrastructures.A partir de ces éléments "la part des anges"est de l'ordre de 20 à 25%.
Il devrait y a avoir en France 25% de plus de colléges,de Lycées ,d' autoroutes ,d'hopitaux,de crèches;de piscines ......Des CG des Bouches du Rhone il y en à beaucoup d'autres
-
a écrit le 15/09/2012 à 10:57 :
A force de mesures impopulaires, le lit futur de Marine est grand ouvert .
a écrit le 15/09/2012 à 10:38 :
Il est beaucoup plus facile de s'attaquer aux retraités plutot qu'aux MILLIARDAIRES.sALUT


Réponse de le 15/09/2012 à 18:50 :
C'est surtout qu'il y a plus de blé. 15 millions de retraités qui gagnent 1010? de retraite en moyenne par mois cela fait presque 200 milliards. Sans parler des revenus du capital .... face aux 40 de BA qui ne sont presque que du capital, c'est effectivement plus facile.
a écrit le 15/09/2012 à 10:21 :
C 'est très bien , pour les couples de fonctionnaires et assimilés, retraités, qui se sont plaints toute leur carrière d' être " smicard", en oubliant quelues minimes avantages, et se r etrouvent en retraite, au m^me tarif quasiment qu' en bossant, et deviennent grâce à leur camarade François, des riches !!!! enfin, mieux vaut tard que jalais.. ce n' est pas Sarko, qui serait allé jusque là !!!!
a écrit le 15/09/2012 à 9:58 :
Le nombre de posts et leurs contenus mettent clairement en évidence la source du mal français et du déficit qui nous tue. Je ferai court : quand j'ai monté mon entreprise, le déficit était à 1200 milliards d'euros. Ce qui signifie que les actifs auraient bu bosser 80 heures par semaine en cotisant (vu l'assiette et les taux appliqués) 50 ans sans que cela ne change rien au problème : depuis 1974 (et même avant, mais là, la France n'avait pas de loi pour l'empêcher de jouer avec la Banque de France), les citoyens français se sont enrichis à crédit, car ils ont dépensé plus (= les prestations publiques, au sens TRES large) qu'ils n'ont gagné d'argent. Donc, peu importe que vous ayez bossé, 40, 50, 60 ou 80 heures par semaine, économiquement, la valeur ajoutée REELLE créée durant ces périodes de travail est inférieure à la richesse (et donc le patrimoine) que vous vous êtes attribués. Vous avez réussi l'impossible : votre résultat d'exploitation est supérieur à votre chiffre d'affaires depuis 38 ans ! Magnifique. Et personne ne trouve rien à dire, parce que tout le monde se fout bien de la manière et de la légitimé à s'enrichir, pourvu que la loi (et donc les hommes eux-mêmes) trouvent majoritairement que cela est convenable. J?eus préféré que l'on viennent voler directement les patrimoines pour les redistribuer : au moins, nous n'aurions pas un énorme crédit, la dette, que nous ne rembourserons jamais, qui nous étouffe aux quotidiens, et les français auraient un niveau de vie qui correspond non pas aux nombres d'heures travaillées (qui n'a strictement aucun intérêt économiquement), mais à la VALEUR AJOUTEE (et donc la richesse) réellement produite (soit : -1792 milliards d'euros ce jour).
Réponse de le 15/09/2012 à 10:18 :
Les 68tards ont porté au pouvoir politique les pires démagogues des 100 dernières années et ils tiennent les manettes du pouvoir économique, culturel, médiatique. Après avoir spolié l'épargne des anciens grâce à l'inflation débridée des années 70 à 83, ils endettent leurs descendants à vie. Bravo les Ponzy Boomies !
Réponse de le 15/09/2012 à 11:24 :
pour une fois, henri on est d'accord; les vieux ont monte leur patrimoine avec de l'inflation; cela dit , les jeunes aussi!!!!!!!!!! pas besoin d'avoir 80 ans pour se rendre compte de l'explosion de la valeur des actifs immobiliers depuis 2000, alors il pourrait y avoir un coup d'inflation colossal qui remettrait lers pendules a l'heure, mais je pense qu'on en entendrait certains gemir de cette inflation qui les ruinerait au supermarche, pas vrai?
Réponse de le 15/09/2012 à 13:00 :
Churchill, vous venez d'un autre temps : avec la globalisation, les rattrapages salariaux, c'est fini ! Comment lutter contre des concurrents qui ont des coûts salariaux unitaires inférieurs ?
L'augmentation des salaires n'auraient JAMAIS du être indexé sur l'inflation (Raymond Barre a sérieusement déconné sur le sujet et a causé des dégâts terribles) mais sur l'augmentation de la valeur ajoutée !
Si l'inflation augmente de 3000%, l'entreprise verra éventuellement sa richesse augmentée ou diminuée, donc l'actionnaire, et peut-être le salarié selon accord intéressement/participation, mais le salaire n'a aucune justification de suivre l'inflation (sauf en cas de raréfaction des compétences).
a écrit le 15/09/2012 à 9:43 :
Les retraités ont voté très majoritairement à droite, ils doivent être châtiés!!!!!
Réponse de le 15/09/2012 à 10:04 :
NON PAS NOUS on a voter pour un vrai changement quelqu'un qui en à dans le pantalon mélenchon sarko et sa clic on en pouvais plus de les voir c rigolo
a écrit le 15/09/2012 à 9:36 :
que l'on taxe la retraite au meme taux passe encore mais que l'on surtaxe l'assurance dont le capital a deja été taxé n'est pas acceptable il s'agit de dilapidation du patrimoine et sanctionner ceux qui pendant toute leur vie se sont privé pour épargner et ne pas etre à la charge de leur enfants.
a écrit le 15/09/2012 à 9:02 :
de droite comme de gauche, ce sont les mêmes libéraux incompétents, s'attaquant toujours à ceux qui travaillent ou ont travaillé
le passage à la retraite s'accompagne déjà d'une baisse d'environ 33% des revenus après avoir cotisé 42 ans plein pot
Baisser par le biais de la CSG le montant des retraites, c'est faire fi des éventuels emprunts qu'ont pu contracter ces retraités
Ces politicards ne méritent que le mépris et peut être un jour un bon coup de bâton
Réponse de le 15/09/2012 à 9:36 :
Et les veaux francais votent pour la meme caste UMPS depuis 40 ans ! Vive la France (moi je suis bien au chaud dans ma Suede natale
Réponse de le 15/09/2012 à 9:45 :
tout a fait d(accord en 45 quand ce mis en place on partais avec 85 % DU SALAIRE BRUT
nous avec 50% POUR MA PART JE PERD 450E MA FEMME "350E voila la vérité et nous c cela vérité FRAN9OIS FAIT NOUS UN COUP COMME SA ET ON NE POURRA PLUS VIVRE DONC PLUS DE CONSSOMATION ET TU VERRA EN 2014 POUR LES PROCHAINEéléction on votera auretrement alors réfléchit BIEN
a écrit le 15/09/2012 à 8:48 :
Il y a une façon simple de retrouver ses petits : elle consiste à restructurer complètement notre système financier public "à base zéro" en repartant des fondamentaux :

1)D'abord il faut distinguer les services fournis et les transferts : les services fournis doivent être facturés ou faire l'objet de redevances, les transferts doivent être financés par l'impôt
2)La retraite se décompose en :
- un transfert (équivalent du minimum vieillesse assimilable à tout ce qui est "solidarité" : RSA, ASS, allocations familiales...)
- un service financier individuel de salaire différé (selon un modèle capitalisation/viager)
3)L'impôt ne se comprend que pour les personnes physiques (les personnes morales ne font que transformer de la richesse et ne doivent consommer que des redevances car le système public est un fournisseur comme un autre) et doit être neutre, donc plutôt à large assiette et plutôt proportionnel dans sa composante positive (le transfert étant une composante négative). Ainsi, si on n'inclut pas dans l'assiette de l'impôt la quote-part du salaire brut qui sert à la capitalisation de sa retraite, alors on impose forcément la retraite comme le salaire (c'est logique : il faut bien payer à un moment ou à un autre)

Enfin il est faux de dire que la retraite est de la solidarité au motif que la technique de financement utilisée est la répartition : il faut distinguer le calcul de la retraite qui se fait à partir de droits individuels et de paramètres individuels de son financement qui est "technique" (on ne peut utiliser la capitalisation en particulier parce qu'on n'a jamais initialisé de capital).

En refondant ainsi tout le système il pourrait être considérablement simplifié, compris et automatisé...
a écrit le 15/09/2012 à 8:39 :
Il y a bien d'autres réformes justes à entreprendre avant celle-là! En particulier aligner les régimes de retraite des fonctions publiques et des régimes spéciaux sur le régimes général. Les hauts fonctionnaires qui nous gouvernent et les dirigeants syndicaux pronnent la retaite par répartition mais ils se gardent bien de se l'appliquer à leur régime! Et puis nos dépenses publiques ne dépassent-elle pas celles de l'Allemegne de 160 Milliards? Il y a bien d'autres réformes à faire d'urgence avant d'augmenter les impôts et les taxes, destructeurs de compétitivité et d'emplois.
Réponse de le 15/09/2012 à 12:03 :
D'accord avec vous. Il y a des reformes structurelles qui n'ont jamais ete entamees! Voir "Le Point du 14/09" - Detruire ce mille-feuillles qui ravage la societe francaise, trop d'emplois inutiles et repetitifs dans les regions : emplois publics dans les Communes, Departements, Regions etc...pour la plupart regentes par la Gauche.....evidemment elle ne s'empressera pas d'entreprendre la casse de ce monstre qui devore les finances publiques.
a écrit le 15/09/2012 à 7:52 :
je crois que pour mettre tout le monde d'accord, il faudrait 1) rembourser a ceux qui ont cotise la totalite desdites cositsations avec des interets 2) demander aux jeunes de remboruser tous les frais de leurs etudes, soins de sante et autres depenses 3) stopper immediatement la secu, l'ecole publique et tous les services publics 4) informatiser les impots et s'assurer que tout le monde paie, avec reprise de tous les biens par l'Etat en cas de triche. etc....
Réponse de le 15/09/2012 à 9:04 :
Pour le trou de la sécu,taxer les fumeurs,les alcooliques,les cancéreux,ceux qui ont une santé fragile...
Réponse de le 15/09/2012 à 10:08 :
@Patrickb

Et demander à ceux qui ont profité des mesures Barre de rembourser la quote-part les augmentations de salaire financés par les emprunts, de rembourser toutes les prestations non financées depuis 38 ans et ayant permis de constituer du patrimoine privée, etc... Il est possible d'aller loin avec tout cela : la seule vérité, c'est que le système est pourri : il distribue plus que ce qu'il possède. Et d'avoir toléré et accepté cela depuis 40 ans rend les personnes qui en ont profité aussi détestable, car cela s'apparente à du vol pur et simple.
Réponse de le 15/09/2012 à 14:07 :
@generation: il faut tout casser et laisser les jeunes se debrouiller. Je signale qu'au Canada, l'age de responsabilite est 14 ans. on devrait imposer cela en France: tous au boulot au McDo et qu'ils prennent des prets personnels pour payer leurs etudes bac + 5 comme ils disent de nos jours (sauf que leur bac + 5 est du niveau certificat d'etudes des annes 60) :-)
a écrit le 15/09/2012 à 7:48 :
Mais Didier Migaud n'a pas dit que cela : dans son rapport de la CdC, il explique dans ses préconisations qu'il faut diminuer drastiquement les dépenses de l'état et qu'il ne faut surtout pas augmenter les impôts! Ce qui lui avait d'ailleurs valu des remarques désagréables de la part de Moscovici etc... Et puis F. Hollande, qui avait pourtant commandé ce rapport, à fait exactement l'inverse!
Réponse de le 15/09/2012 à 8:22 :
Par manque de courage politique, Hollande ne s'attaque pas au vrai problème qui ruine la France! Et il préfère le risque, quasiment certain, de récession et d'effondrement par l'appauvrissement et le découragement des français! Il est loin le rêve français et, en 2017, ce sera extrêmement difficile.
a écrit le 15/09/2012 à 7:07 :
tout le monde est d'accord ici pour dire qu'il faut mieux gérer le système de retraites.mais cela ne doit pas empecher la france de rester une terre d'accueil et d'accorder une retraite substancielle aux bénéficiaires étrangers du regroupement familial.
a écrit le 15/09/2012 à 5:42 :
Et si on supprimait la CSG pour les actifs et qu'on la faisait payer totalement par les retraites qui compenseraient donc intégralement ? Cela pourrait même payer les frais d'euthanasie....
Réponse de le 15/09/2012 à 7:54 :
excellent ... Faudrait penser a supprimer les frais de successions aussi
a écrit le 14/09/2012 à 23:42 :
En moyenne les retraités sont plus riches que les actifs... Et ils disposent d'avantages (abattement IR, CSG...) sans compter que nombre d'entre eux ont travaillé tout juste 40 ans...Normal qu'il fasse un effort !! Les 1800 milliards ils viennent bien de quelque part non!!
C est pas un gamin de 23 ans et bac + 5 qui a crée de la dette !!!

Bref donner 10 % d'abattement a papy et mamy pour qu'ils aillent de boire un café et chercher le journal tous les matins ça me gonfle.
Réponse de le 15/09/2012 à 1:45 :
C'est étonnant le nombre de commentaires à l'emporte pièce de ce genre. Un tel tissu d'ineptie nous explique clairement pourquoi notre pays a des problèmes: cruel manque d'éducation sur des sujets pourtant simples, nous comptons 65 millions de jaloux et frustrés qui se jettent sur tout ce qui leur permet de se lâcher (anonymement si possible).
quelle tristesse.
Réponse de le 15/09/2012 à 5:39 :
Le système des retraites a été créé pour ne pas laisser sans ressource les populations qui ont contribué à l'économie de la France.Les régimes de retraites obligatoires fonctionnent sur le principe de répartition : les cotisations versées aujourd?hui servent à payer immédiatement les retraites, tout en ouvrant aux actifs des droits pour leur future retraite. Le système est donc fondé sur une solidarité entre les générations. Un jour votre tour viendra Jojo ou vous estimerez que la France vous doit bien cela. En attendant, ne jalousez pas vos ainés. Votre tour viendra.
Réponse de le 15/09/2012 à 7:38 :
Ca c'est typiquement un discours qu'aurait pu tenir Madoff : "votre tour viendra". Ben non ! Son tour ne viendra pas et il n'aura pas de retraite vu que le système de retraite par répartition, c'est du Ponzi. Les derniers entrés (trentenaires et probablement quadra) cotisent mais n'auront pas de retraite.
Réponse de le 15/09/2012 à 7:52 :
Démagogie
Réponse de le 15/09/2012 à 7:59 :
@@henri Ben non : chiffres ! Ça fait trente ans que les Ponzy boomies nous expliquent que la dette perpétuelle et les déficits croissants, c'est possible ! Ce sont eux les démagogues cyniques ...
Réponse de le 15/09/2012 à 8:41 :
Henri a raison. Il y a plus d'argent de dépensé que ce qui ne rentre, pour des raisons clientélistes. Les retraités bénéficient clairement de ça. Parce que les 3% de déficit du PIB perpétuels, c'est assez surréaliste. En gros, on dit que tout ira bien, ce niveau est tenable indéfiniment. C'est effectivement le cas, sauf qu'au premier imprévu (l'immo US qui s'écroule), le niveau de déficit et l'endettement existants ne permettent plus aucune relance. Et alors c'est le plouf ...
Réponse de le 15/09/2012 à 9:12 :
@Retraité : et bien non la génération des jeunes de 30-40 ans n'aura rien. Non seulement il faut payer vos retraites, rembourser la dette que VOUS avez contracter et faire les réformes que vous n'avez pas eu le courage de faire.
La génération de 68 est une génération qui a tout depensé sans produire ou inventer. Une génération maudite.
Réponse de le 15/09/2012 à 14:11 :
@ Jojo Evidemment que les retraités sont plus riches que les actifs et heureusement car ils ont beaucoup travaillé, 45/46 ans ! Quand tu auras travaillé 45 ans , tu seras plus riche que tes enfants qui commenceront à travailler !
a écrit le 14/09/2012 à 23:00 :
Il est de notoriété publique que les retraités dans leur grande sagesse ne votent pas à gôôôche. Eh bien on reprendra un job, on a le temps et en terme de compétitivité on assure. Par contre les chômeurs iront se faire voir.
Ah! si on obligeait pas tous les fainéants à travailler, il y aurait moins de chômage.
Réponse de le 15/09/2012 à 9:21 :
Et moi je pense que pour vous exprimez ainsi vous auriez du travailler jusqu'à 65 ans. Il est trop facile d'arrêter de travailler après 37,5 ans de cotisation comme c'était le cas, de laisser 1.800 milliards de dette aux nouvelles générations. Le tout en disant aux jeunes payez, travaillez jusqu'à 65 ans (en attendant plus car le système est toujours largement déficitaire), et nous on n'accepte aucun sacrifice ; les générations 68 ont été des enfants gâtés (plein emploi, dette quasi inexistante). Dans quel état laissent-ils la France aux générations suivantes ?
a écrit le 14/09/2012 à 22:36 :
Ah ces riches retraités ; 20 ans de cotisations au RSI (Régime sociale des indépendants ) cotisation sur un salaire équivalent à 1800 ?:mois = 480 ? /mois de retraite .
vous avez dit "Egalité Républicaine " ?
a écrit le 14/09/2012 à 22:08 :
Beaucoup sur ce site critique les retraités nantis qui touche 2000 euros moi je trouve que c'est de la survie quand on doit payer son loyer et tout le reste. Je trouve aussi que les témoignages que le site de la Tribune sont souvent pauvres.
Réponse de le 15/09/2012 à 1:02 :
on critique pas les retraités qui touchent plus de 2000 ? par mois on dit simplement qu'à revenu égal/cotisation égale
Réponse de le 15/09/2012 à 1:48 :
D'accord avec Patbetton. Donc CSG à même niveau pour tout le monde et sur tous les revenus, y compris ceux des parlementaires, et abattement le même pour tout le monde.
Réponse de le 15/09/2012 à 8:49 :
@patbetton : totalement d accord :à revenu égal /cotisation ou impôt égal . Dans ce cas alignement des PV sur résidence principale ( et CSG ) sur PV résidences secondaires ..je peux vous dire que ça va faire rentrer de l argent .
Réponse de le 15/09/2012 à 9:17 :
Un retraité n'a pas de loyer à payer puisqu'il a pu acheter de l'immobilier à pas cher.
Il ne faut pas s'inquiéter, aujourd'hui 3 millions de chômeurs en catégorie 1. Juin 2013 : 3,5 millions. Fin 2013 : 4 millions.
Les jeunes dormiront dans la rue, alors que les pensions de retraites baissent de 20% ... Ça sera un détail...
a écrit le 14/09/2012 à 21:25 :
Salut tout le monde,
Vu les discutions idiotes sur les retraités et les applications débiles de nos hommes politiques je viens de décider de vendre ma nmaison et de partir vivre au maroc, avec mes 1800 euros de retraite je vivrai heureux et moins taxé... et surtout loin de toutes ses conneries !!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/09/2012 à 21:53 :
Félicitation
Réponse de le 14/09/2012 à 23:11 :
Ce genre de provocation ne change rien au fond du problème : la retraite Ponzi est condamnée à plus ou moins brève échéance.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:22 :
Le Maroc est un pays musulman qui n'échappera pas à la vague islamiste. Il me semble que c'est une donnée qu'il faut désormais prendre en compte.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:28 :
@Henri
Vous préférez sans doute le système des Fonds de pensions américains qui pillent nos entreprises et laisse malgré tout un nombre considérable d'américains âgés dans une précarité du niveau d'un pays émergent.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:44 :
@jb38
je connais bien les US, c'est toujours frappant de voir des gens âgés qui bossent, ceci dit ils ne font pas payer leur retraites par les générations qui suivent en votant pour eux la retraite à 67 ans, absolument pas financée, ils verront bien...
Réponse de le 15/09/2012 à 7:43 :
@jb38 : oui je préfère le système par capitalisation, à la carte et par points. Chacun est libre de mener sa vie comme il veut : vie économe ou vie de paresse ou vie de patachon mais je ne vois pas pourquoi l'économe paierait pour le patachon ou l'oisif ! Quant à la tarte à la crème de la petite vieille américaine obligée de retravailler ou de faire les poubelles pour manger, vous avez la même chose en France, sauf que les faux jetons socialistes font semblant de ne pas le voir !
Réponse de le 15/09/2012 à 12:04 :
Oui et au Maroc vous pouvez courtiser de belles Marocaines de 20 ans qui cherchent toutes à se caser avec un retraité français.
a écrit le 14/09/2012 à 21:09 :
En 2007, avant la crise dite de l'euro donc, la seule CNAV avouait un déficit de 3,5 milliards (en réalité 5 milliards). L'état était déjà incapable de régler, sans un accroissement phénoménal des dettes publiques, les pensions des fonctionnaires et agents publics à horizon 2020 ! Tout ça avant la crise ! Alors imaginez depuis !
a écrit le 14/09/2012 à 20:53 :
Je pense que le moment est venu pour toutes et tous retraités à descendre dans la rue pour faire comprendre à ce gouvernement de guignols qu'à l'avenir il faudra choisir entre les assistés de tous poils et les seniors de la patrie.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:37 :
Ben on voit pas trop ou est la difference?
Réponse de le 15/09/2012 à 11:17 :
il faut que tout le monde descende dans la rue!!! et déjà commencer par cesser de donner des aides à tout le monde... les aides il en faut certes, mais il faut vérifier comment ces aides sont distribuées et à qui ?? car lorsque vous voyez des gens avec la cmu roulant en audi cabriolet ou des gens qui se servent de la rentrée scolaire pour remeubler la baraque c'est honteux pour ceux qui bossent , n'ont rien et disent à leur gosse , je t(habillerai le mois prochain car là moi je ne peux pas !!!! et oui en France bosser est un delit , se branler est reconnu!!
a écrit le 14/09/2012 à 20:31 :
Vous ne voyez pas que l'état est en train de "diviser" pour mieux "régner", les jeunes contre les vieux, les fonctionnaires contre le service public,les TPE contre les grands groupes etc.... arrêtons de jouer leur jeu et essayons tous ensemble de surmonter cette période qui sera dure pour tout le monde (enfin presque....)
a écrit le 14/09/2012 à 19:59 :
les retraités pourront toujours faire grève, mais l'Etat n'en n'a que faire....faut bien dire que nombre d'entre gagne plus de 2000 ? par mois avec leur complémentaire et dès lors il n'y a aucune raison que ces "tamalous", qui ont souvent une résidence secondaire et/ou un camping car pour tailler à l'étranger bénéficient de tarifs privilégiés dans les transports ou abattements spéciaux.... dès lors il faut les taxer au même niveau que les salariés....un point c'est tout car quand il n'y aura plus d'argent dans les caisses ils n'auront plus de retraite, c'est mathématique.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:26 :
je ne sais pas d'ou vous tenez vos infos mais c'est du grand n'importe quoi §§ ma retraite 950 euros celle de mon mari 1200 euros meme pas le smic pour 44 années de cotisations . parlons d'égalité allocations familiales non imposables, abattement souvent non justifié, paiement des frais de transport par l'employeur, paiement de bons de vacances, de chèques restaurant avantages en nature a taxer d'urgence arret des 35 heures qui coutent des milliards a la SS . Supression immédiate de AME de la CMU alignement du régimes des fonctionnaires sur celui du privé et surtout ARRET DU GASPILLAGE FAIT PAR L' ETAT SUR NOS IMPOTS
Réponse de le 14/09/2012 à 20:54 :
Oui et donc ? Vous connaissez le revenu médian d'un foyer actif français ? Inférieur à celui d'un foyer de retraités. Il y a comme un léger problème de maths lorsqu'on sait que les 1ers cotisent pour payer les retraites des seconds. Lorsqu'on raisonne en masses, ça fait froid dans le dos : 16 millions de cotisants dans le secteur marchand pour 15,5 millions de retraités et assimilés, 4 millions de chômeurs et 6 millions environ de fonctionnaires et assimilés. Jusqu'à maintenant les caisses de retraite et l'état (retraités de la fonction publique) empruntaient pour combler le trou...jusqu'à maintenant...
Réponse de le 15/09/2012 à 0:57 :
holà france, faudrait lire correctement les messages, j'ai parlé des retraités qui percevaient plus de 2000 euros par mois, complémentaires comprise ou pas !!!! donc on sait pertinemment que tous les retraités ne sont pas à ce niveau, mais expliquez moi pourquoi à revenu égal les cotisations ne le sont pas entre le salaire et la pension ????
Vous semblez ne pas connaitre la réalité, il y a des retraites confortables en France mais également comme vous le dite des petites retraites (il existe le minimum vieillesse). Vous avez des retraités qui cumules retraites et salaires (parfois au détriment des étudiants..)
Vous mélangez tout, les remboursements des frais de déplacement par l'employeur sont liés à des frais supportés par les salariés, il en est de même pour les tickets repas (mais vous semblez oublier que le salarié paye une partie de la valeur du ticket repas variable selon les accords de l'entreprise). Certes certains salariés arrivent à se faire de la marge, mais celà ne va pas très loin et je n'en connais pas qui sont devenus millionnaires avec ce procédé.....Commençons également par supprimer le remboursement des frais de VSL pour les retraités en couple dont l'un est valide (mais il n'y a pas que les retraités...) qui utilisent ces services remboursés par la sécu afin de ne pas payer le taxi ou le bus ou l'essence de leur propre voiture....vous voulez faire des économies, on va vous en trouvez : suppression de l'abattement pour les personnes âgées à l?impôt sur le revenu et la redevance tv, suppression de l'abattement de 10 % sur les pensions pour représentation des "frais professionnels", limitation des remboursements de sécurité sociale au delà de 3 ou 4 visites par an lorsque la personne n'est pas atteinte d'une maladie grave ou de longue durée prévue dans les textes de la sécu. Suppression des remboursements des visites médicales chez le généraliste non référent (hors déplacement). Suppression du remboursement des cures thermales non liée à des pathologies graves etc etc
Reloger les personnes en HLM, dans le même quartier qui occupent des logements devenus trop grand du fait du départ de leurs enfants pour optimiser la gestion du parc HLM, arrêter les baux hlm avec les locataires qui dépassent les plafonds de revenus dans les 24 mois suivant le dépassement (celà permettra de libérer des logements hlm pour ceux qui en ont le plus besoin et alimentera la location privée ...)
Centralisation auprès de la CAF par exemple de toutes les aides sociales (état/région/département/commune...) et mise sous condition de ressources de toutes les aides sociales, limitation des réductions d?impôts pour les dons à 4 ou 5 grandes associations reconnues d'utilités publiques ou d?intérêt général (resto du coeur/medecin sans frontière/ secours catholique/ croix rouge/ arc)......lisez ce que dit henri, vous voulez tous des aides mais rien payer, grâce à des gens comme vous on va droit dans le mur
a écrit le 14/09/2012 à 19:55 :
A les entendre; les retraités 68 ards ont commencé à bosser à 14 ans à la mine. Leur villa à Marakech, ils la méritent bien car durant toute leur vie ils n'ont jamais eu de vacance à bosser 50h voir 60h par semaine si si ...si aujourd'hui ils nous louent des chambres de bonne pourries à 600 euros; c'est pour nous apprendre la vie, ce qu'ils ont vécu etc...qu'un actif gagne moins qu'un retraité alors qu'il a toute sa famille à faire vivre; pour eux c 'est normal...ou on trouve le pognon pour payer ca? ils s'en fichent , c est pas eux qui rembourseront les dettes.bref, toujours à raler, toujours à se plaindre alors qu'on sait tous qu'ils ont coulé ce pays et profité à mort du système..tout ça par ce qu'ils etaient en surnombre électoralement...mais la fete est finie...les entreprises se barrent...les jeunes diplomés se barrent....celui qui veut monter sa boite se barrent....car aucun ne veut se faire raqueter par ce système fait par et pour les papy-boomers...les grands donneurs de leçons de notre pays....ben voilà, c est fini, vous avez vidé les caisses d'aujourd'hui et meme celles de demain puisqu'on est sur-endetté alors 2 solutions : ou vous consentez enfin à réduire vos avantages honteux, ou vous allez vous retrouver tout seul dans un pays fait d'actifs et de jeunes miséreux et là ça va pas etre drole...le véritable pouvoir est dans les mains de celui qui pousse le fauteuil, pas dans celles de celui qui est assis dedans...game over...pas la peine de répondre.....préparez vous à sortir le porte-monnaie, point-barre.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:28 :
Encore un jeune envieux, ne sachant rien foutre de ses dix doigts, remuez-vous ! bossez ! au lieu de jalouser certains de vos semblables.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:57 :
En somme vous demandez aux jeunes d'assumer ce que votre génération narcissique de 68 a nié farouchement : on ne peut durablement endetter les générations suivantes pour assurer un train de vie personnel supérieur à sa propre création de richesses.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:42 :
On peut toujours taper sur le soixant-huitards, mais ça fait plus de 40 ans qu'ils bossent et que la richesse qu'ils ont produit a aussi servi à payer les retraites des générations précédentes. De plus si on avait écouté les soixante-huitards, on n'aurait pas besoin de faire des Grenelles de l'environnement, nous aurions des décennies d'avance sur le mauvais exemple anglo-saxon, le plein emploi et une population en meilleure santé.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:42 :
On peut toujours taper sur le soixant-huitards, mais ça fait plus de 40 ans qu'ils bossent et que la richesse qu'ils ont produit a aussi servi à payer les retraites des générations précédentes. De plus si on avait écouté les soixante-huitards, on n'aurait pas besoin de faire des Grenelles de l'environnement, nous aurions des décennies d'avance sur le mauvais exemple anglo-saxon, le plein emploi et une population en meilleure santé.
Réponse de le 15/09/2012 à 1:59 :
Je suis retraité, à l'aise, mais je n'ai jamais gaspillé mes revenus pour acheter un IPhone ou autre c...ie de ce genre. A mon époque (expression délicieuse) on passait notre temps au boulot, pas devant un écran et une console à se délabrer le cerveau. Remarquez bien que Zuckenberg etc... c'est pas des "boomers" (terme indéfini) ni des 68ards. Mais ils essorent très bien les benêts de votre espèce et moi, je me marre ... A bon entendeur, salut.
Réponse de le 15/09/2012 à 7:50 :
Si Apple ou Microsoft n'existait pas, vous n'auriez pas des dizaines de serviteurs électroniques qui vous facilitent la vie, comme par exemple l'ESP qui vous empêche de partir dans le fossé au volant de votre magnifique berline teutonne. Vous ne pourriez pas non plus rejoindre en toute sécurité en Airbus votre résidence marocaine pour y jouir d'une retraite quasi defiscalisée... On commence à être trés vieux quand on réfute le progrès technique...ou qu'on y comprend rien ! PS : pour me répondre sur le site de la tribune, vous utilisez quoi sinon un ''écran" ?
Réponse de le 15/09/2012 à 7:53 :
@jb38 on a surtout noté que votre génération au pouvoir a produit de la dette, des déficits et un chômage structurel ! Bravo ! Clap clap clap les soixanthuitards ! Ps : j'oubliais, la génération 68 a aussi produit B. Tapie et les clubs échangistes...
a écrit le 14/09/2012 à 19:35 :
Et la retraite de tous les insignifiants qui nous gouvernent + les conseils régionaux + les sénateurs ++++++ect...ect....de combien allons nous la taxer leur retraite pour que ce soit
équitable ???
a écrit le 14/09/2012 à 19:31 :
Touchez pas à notre retraite ! Méfiez-vous des vieux, malgré leur âge, ils peuvent avoir des réactions un peu brutales, surtout s'ils n'ont plus rien à perdre vu l'âge.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:01 :
vous êtes un vrai pitbul ! pas commonde !
a écrit le 14/09/2012 à 19:25 :
Le retraité couineur n'a toujours pas compris le système Ponzi de la retraite par répartition ! Il croit avoir des "droits" sauf qu'il a cotisé pour les anciens des générations creuses de l'entre deux guerres pas pour sa retraite à lui ! Il refuse de voir la réalité en face : de moins en moins de cotisants, de plus en plus de retraités et des caisses de retraite endettées ! Il en appelle à la révolution pour ajouter le grotesque au pathétique !
a écrit le 14/09/2012 à 19:21 :
A quand également la fin de l'abattement de 10 % sur les retraites ? Non seulement ceci aurait pour mérite de faire récolter davantage d'impôt sur les revenus, mais également de percevoir plus d 'impôts locaux, les exonérations de ces derniers tenant toujours compte du fameux Revenu Fiscal de Référence. Ainsi, moins de plafonnements et d'exonérations donc plus de recettes en conséquence !
Réponse de le 14/09/2012 à 20:04 :
a quand la fin de l'abattement sur les salaires pour frais de transports quand on a une voiture de fonction, que la carte de bus est payée par l'employeur ou que l'on utilise son vélo? a quand la fiscalisation des allocations familiales et allocation logement; Cela aussi rappoterait beaucoup a l'état et aux communes
Réponse de le 14/09/2012 à 21:00 :
Vous avez systématiquement voté en pleine conscience depuis 1981 pour des gens médiocres que vous saviez incapables de réformer tant qu'il était temps. Là en somme vous prêchez pour la fin des petits privilèges des autres. Et les vôtres dont il est question depuis les recommandations de la cour des comptes ? On n'y touche pas ?
a écrit le 14/09/2012 à 19:16 :
Vous comprenez maintenant pourquoi Molasson 1er et sa bande de pieds nicklés voulait revenir sur la retraite à 60 ans !! C'était pour mieux vous taxer les enfants !!!
a écrit le 14/09/2012 à 19:12 :
Avant on avait un article sur les retraités obligés de retravailler pour améliorer leur train de vie, maintenant ils sont "dans une situation financière plus favorable que les actifs", peut-être pour beaucoup et tant mieux pour eux , reprocherait-on aux personnes qui ont travaillé toute leur vie d'avoir mis de côté pour leur retraite ou préfère t-on voir des ménages surendettés sans se préoccuper de leur avenir . C'est marrant ce conflit de générations . Ce gvt essaye de monter les jeunes contre les vieux : un conflit intergénérationnel qui n'a pas lieu d'être, mais plutôt un conflit de classes serait plus approprié . On ne parle plus des retraites chapeaux ni des stock-options . L'argent il y en a, mais on frappe toujours les classes moyennes . Les parents sont obligés de garder sous leur toit leurs enfants au chômage . On fait croire que ... et on impose des gens qui sont dans le besoin , car les plafonds sont calculés aux plus bas . Ce gvt devrait se déplacer et écouter les retraités de classes modestes et des jeunes qui sont plus intelligents, que ce monde de politiciens qui inventent des solutions à court terme . Quant à la relance des entreprises par un nouvel impôt payé par le troisième âge : - de la poudre aux yeux .
a écrit le 14/09/2012 à 18:58 :
Voici bien une idée typiquement socialiste ! On crée l'égalité en appauvrissant une catégorie par rapport à une autre au prétexte fallacieux qu'elle est favorisée !!
Il ne faut pas oublier que les retraités d'aujourd'hui travaillaient beaucoup plus que les 35 heures actuelles. Je parle bien sûr des catégories employés/agents de maîtrise. Les cadres, eux, "donnaient" des heures sup' en masse. Perso, en 1983, sur ordre de mon médecin, j'avais recensé mes heures hebdomadaires de travail: 72 mon bon Monsieur !
Et me voici parmi les nantis. Avec une retraite qui, année après année, ne rattrape même pas l'inflation officielle et donc est loin de suivre celle qui est réellement constatée.
Enfin, le raisonnement a du bon: les politiques étant BEAUCOUP PLUS favorisés que tous les autres, nul doute que, selon la même démarche "intellectuelle", la Cour des Comptes va proposer de raboter dur leurs indemnités non fiscalisées et non justifiées, leur réducs diverses avion, train...leurs prêts à taux ridicule, leurs logements de fonction luxueux, ainsi que revoir leur régime de retraite, qui est une insulte au reste de la population.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:41 :
Et madame,elle bossait aussi?
a écrit le 14/09/2012 à 18:50 :
nos amis socialistes manifestaient pour un retour a 60 ans de la retraite n'hesitant pas a appeler les etudiants a la rescousse il y a peu et maintenant ?????
a écrit le 14/09/2012 à 18:48 :
Les retraités sont déja prêts à descendre dans la rue aider les chomeurs et tous les Français
en colère .Virons avant la fin de l'année cette bande d'incapables au moins comme cela ils ne nous couterons rien en retraite !!!
Réponse de le 14/09/2012 à 19:33 :
Tant que vous étiez les seuls à ne pas casquer, vous étiez moyennement solidaires des chômeurs, des actifs, des chefs d'entreprises.Maintenant que vous faites partie du club, on vous souhaite la bienvenue. Mais en fait, socialistes (tout ce qui est à moi est à moi et tout ce qui est à toi peut être demain à moi) vous l'avez toujours été en portant au pouvoir le PS et/ou sa mauvaise copie l'UMP, depuis 1981 !
a écrit le 14/09/2012 à 18:46 :
Les socialistes ont dévasté l'europe, qu'on les attaque! Ils complotent contre l'humanité afin de la réduire à la misère!
a écrit le 14/09/2012 à 18:35 :
Et si on commençait par dégraisser le mammouth de sa pléthore de serviteurs qui SE SERVENT !
- Parlement Français : 577 députés +348 sénateurs = <b>925 élus</b> pour une population de <b>65 millions d'hab</b>
- Parlements américain : 435 représentants (députés) + 100 sénateurs = <b>535 élus</b> pour une population de <b>316 millions</b>
Gouvernement français : 34 ministres (65 millions)
Gouvernement allemand : 16 ministres (82 millions hab)
Ne parlons pas des collectivités territoriales !
Cherchez l'erreur !
Réponse de le 14/09/2012 à 19:09 :
Nous sommes nombreux à l'écrire, mais vous parlez à des autistes car tailler dans le lard des copains et des obligés, c'est l'impopularité assurée. Flamby tient trop à son poste, ce "Serviteur de la France", pour se livrer à de pareilles manoeuvres. Déjà, lorsqu'il dit "pas de cumul des mandats", voyez la gueule des élus, y compris dans son propre camp ! Je parie que cette promesse va tomber à l'eau, comme la non-taxation des classes moyennes ou l'arrêt des sondages de l'Elysée. Il ne va tout de même pas se mettre à dos ceux qui l'ont mis au pouvoir et qui peuvent l'y maintenir.
a écrit le 14/09/2012 à 18:07 :
Baisser les retraites !
Nicolas en à rêvé, François l'a fait.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:45 :
Jamais de la vie : " on va faire la reforme des retraites, mais rassurez-vous, on ne touchera pas aux pensions"
a écrit le 14/09/2012 à 18:03 :
Les jours de la Vième sont comptés... puisque cette république conduit à la chute d'un des pays du monde qui a le plus d'atouts.
Les réformettes qui sont sur le canevas n'empêcheront pas cette fin programmée. La transition va être brutale. Les ajustements considérables - mais au bout ils permettront de repartir en avant.
a écrit le 14/09/2012 à 17:57 :
La nécessité d'équilibrer les comptes et d'apurer les dettes certes le problème à mon avis c'est que nos amis élus ne montrent pas l'exemple,il y a en France 525000 élus de tous types, sénateurs ,députés, maires, conseillers etc etc soit un élu pour 125 habitants en France est ce que tous ces politiques souvent cumulards et plus réactif pour courir après leurs confortables indemnités servent tous à améliorer le bien public? L e budget total des collectivités locales en France, 240 milliards par an il y a bien des économies possibles, 10% de moins cela économiserait 24 milliards plutôt que de taxer encore et encore les uns et les autres entraînant encore plus de récession!!! et de probable chômage...
a écrit le 14/09/2012 à 17:55 :
Après avoir chassé les chefs d'entreprises, les cerveaux de recherches et de développement, ou plus simplement des élites de notre pays, c'est le tour des retraités de faire partir à l'étranger!.
Ne restera alors que le vide, la pauvreté Française et la misère immigrée que les socialistes représenteront avec le panache qui les caractérise!.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:47 :
Les forces vives de la nation ( les retraités) vont partir?
Réponse de le 15/09/2012 à 5:30 :
Les retraites sont une composante très importante de la consommation, consommation qui est la seule chose qui pourrait freiner la faillite.
a écrit le 14/09/2012 à 17:50 :
Et bien quand le vois les commentaires je me dis que la guerre civile n'est plus très loin.
Le gouvernement est le grand gagnant, pendant ce temps les problèmes de compétitivité, de dettes, des régimes spéciaux, du nombre extravagant de députés, sénateurs et autres ne sont pas abordés.
a écrit le 14/09/2012 à 17:46 :
on supprime la TVA social pour la transformer en CSG retraite ,vous semblez oublier que ces les retraites qui font tourner l'economie en france car les patrons sont incapable d'exporter leur production!!
Réponse de le 14/09/2012 à 22:51 :
Ahahaha...les retraites font tourner l'économie.....trop fort
a écrit le 14/09/2012 à 17:41 :
Nous sommes d?accord sur un point. C?est l?Autre qui doit payer. L?Autre étant , au choix : le riche, le fonctionnaire, le patron, le retraité,le journaliste, le sénateur, celui qui consomme beaucoup d?électricité, qui a une grosse voiture, qui a une grande maison. L?Etat français, la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
a écrit le 14/09/2012 à 17:36 :
Jeunes, vous tapez sur la génération 68, vous avez parfaitement raison, j?en fais partie et n?en suis pas fier. J?ai eu beau voter pour ceux qui prétendaient redresser le pays et qui l?ont chaque fois enfoncé. A droite, mais surtout à gauche. Le pire de la génération 68 a été sa classe politique. Soyez rassurés, ils ont maintenant une retraite confortable et ceux qui sont toujours aux commandes continueront à nous planter. La démagogie a été la règle (35 heures, retraite à 50, 55 ou 60 ans, embauche sans compter dans la fonction publique par pur clientélisme, etc..). Pour assurer leur longévité politique, ils ont généreusement dépensé votre argent, ils se sont toujours refusés à faire les réformes impopulaires (ex : dégraissage de la représentation nationale qui compte plus de 900 députés et sénateurs). Ils ne sont responsables de rien mais se prétendent « au service de la France ». La majorité d?entre eux étant issus de la fonction publique, ils ne prenaient et ne prennent toujours aucun risque en cas de non-réélection. Bien sûr, comme ils veulent planquer leurs incompétences, ils détour-nent l?attention en pointant du doigt vers ces « salauds de riches » (dont certains le sont, mais d?autres sont de véritables créateurs de richesses dont vous bénéficiez). J?ai pris ma retraite à 70 ans après avoir travaillé 50 à 60 heures/semaine et payé beaucoup d?impôts. Lorsque j?ai commencé à travailler, nous avions droit à 4 semaines de congé, ce qui était parfaitement suffisant. Je n?ai pas été un profiteur du système ni des « régimes spéciaux » qui sont une insulte aux jeunes générations qui partiront à la retraite à 70 ans. Je n?ai pas pris de « congés maladie » pour partir en vacances. Je n?ai pas fait de cure thermale aux dépends de la sécu et ai privilégié les médecins qui soignaient en étant économes en médicament. Bref, j?ai essayé d?être responsable. J?ai connu le chômage à 50 ans et créé ma propre boîte que j?ai laissée à mes collaborateurs J?ai élevé mes enfants dans le respect des institutions et ne suis pas allé agresser les profs sous prétexte d?une mauvaise note. Je connais les paroles de la Marseillaise. Jeunes, révoltez vous, mais ne vous trompez pas de cible !
Réponse de le 14/09/2012 à 17:54 :
je suis de la meme generation que vous j'ai travaille 43 ans au debut 55 heures semaine pour finir a 45 heures semaine ,alors je pense avoir merite ma retraite ,regardez du cote du parlement europeen et la vous allez pleurer et etre revolete.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:26 :
... mais votre appel est sans espoir, car si les vieux 68ards furent avides de confort égoïste et de l'argent des autres, notamment celui de leurs enfants, on est bien obligé de constater que les générations les plus récentes ne sont globalement pas très futées (pour le dire gentiment), à la suite du noyautage de l'EdNat par des pédagogues destructeurs, aux méthodes issues justement des thèses de 68. Du coup, cette jeunesse, sans véritable culture ni capacité logique, est paumée et prête à gober les discours les plus démagogiques et illusoires que les collectivistes de toutes les couleurs (rose, rouge, vert, bleu ou bleu marine) sont capables d'imaginer. Et c'est ainsi que des Sarkozy ou des Hollande arrivent au pouvoir, que les escrologistes recrutent leurs clientèles névrosées, que les extrêmes bas des deux fronts obtiennent quelques succès : autant de résultats qui désespèrent tout honnête homme normalement constitué et éduqué.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:41 :
Tout à fait d'accord avec CQFD; La grande mystification des 68tards a ete de faire croire qu'ils etaient contre la societé de consommation. En fait il etaient tout à fait pour que cette societé de consommation continue (leur comportement l'a largement demontré ) : la seule chose qu'ils voulaient etait d'ajouter à cette societé de consommation des libertés sociétales ( liberté sexuelle,contraception,IVG,divorce plus simple,loisirs,divertissement...) Un exemple personnel : en tant que cadre superieur on m'a offert au moment des 35 heures 18 jours ouvrés de RTT .Ce qui me fait 3 semaines et 1/2 de congés en plus .Alors que je n'avait rien demandé . Et en conservant le même salaire!!! Quand je pense aux luttes que nos anciens ont ete obligé de mener pour obtenir les 4 semaines de congé que je considère suffisantes (cumulées avec les ponts de nos nombreux jours fériés ) Le résultat de tout cela est le merdier actuel : la sortie de ce merdier sera déchirante.
a écrit le 14/09/2012 à 17:28 :
Ils bricolent parce que la maison France prend l'eau de partout.
a écrit le 14/09/2012 à 17:18 :
Voici l'archétype du débat complètement stupide dont l'Etat français obèse et ses parasites grassement payés ont le secret, puisque la csg sert à financer la retraite des vieux ! Augmenter la csg des vieux revient à réduire la retraite des vieux. Autant supprimer la csg pour les vieux et baisser leur retraite d'un montant équivalent à la csg : au moins, pour un résultat équivalent, ça fera une économie des fonctionnaires chargés de calculer tout ce fatras bureaucratique.
a écrit le 14/09/2012 à 16:57 :
Et a quand la suppression de l'abattement de 30% pour les journalistes ?
Réponse de le 14/09/2012 à 18:40 :
Vous n'y comptez pas j'espère ? Imaginez un peu la poussière que les journalistes pourrait secouer après ceci !:)
Réponse de le 15/09/2012 à 15:40 :
Ca n'existe plus depuis longtemps l'abattement de 30%
c'est un abattement de 7650 euros par an!! il faut se mettre à jour!!
a écrit le 14/09/2012 à 16:54 :
Si taxer les retraités concernés par une augmentation du taux de CSG c'est tout ce l'on a trouvé pour relancer la compétitivité. Les chinois n?ont pas de soucis à ce faire pendant encore plusieurs siècles.
a écrit le 14/09/2012 à 16:51 :
Taxer plus ou moins des retraités ou, d'une façon générale, se contenter de déplacer les charges des uns vers les autres, ne change rien au fond du problème : il y a beaucoup trop de dépenses publiques dans ce pays. On ne sortira de la crise qu'en baissant massivement les dépenses publiques ET les charges, pour tous. TINA.
a écrit le 14/09/2012 à 16:51 :
Quand je vois des retraités avec des camping cars qui tournent en rond dans leur departement car trop peur de voyager a l etranger ,on se demande qui profitent vraiment du systeme ou ils ont bien magouiller pour avoir des retraites royales alors que les jeunes triment pour avoir du travail.A mediter sur le social a la francaise!
Réponse de le 14/09/2012 à 17:19 :
...serait plus approprié comme pseudo tant le commentaire est débile. Y a un modérateur sur la ligne ohéééééé ???
Réponse de le 14/09/2012 à 17:35 :
quand je vois des jeunes tourner en rond toute la journée a chercher quelles allocations ils vont bien pouvoir demander pour continuer a bien vivre sans travailler je me dis que que l'on devrait supprimer toutes ces aides et augmenter les retraites parce qu'eux au moins ils savent ce qu'est le travail
Réponse de le 14/09/2012 à 17:44 :
@donkichotte
Si vous passez votre temps à regarder ce que font les retraités, c'est que vous n'avez pas grand chose à faire!, faut-il vous aider à trouver du boulot?.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:03 :
ipad,poil dans la main,tricheur (rsa alloc etc,ceci est notre generation de jeunes francais,et en plus le plus souvent on doit changer de troitoir pour eux,bonne chance aux politiques a
a écrit le 14/09/2012 à 16:50 :

Lamentable ! ! ! sont ils deja en perdition ;en tout etat de cause ils auront perdu la confiance de tous les retraites....il faut commencer par les ( politicars ) leurs propre abattements
a écrit le 14/09/2012 à 16:45 :
Ce gouvernement est en train de stigmatiser les retraités et d'opposer les jeunes et leurs aînés. HONTEUX !
Réponse de le 14/09/2012 à 16:54 :
Il n'y a aucune stigmatisation. Expliquez moi pourquoi les retraités subissent une CSG à un taux moindre que les actifs. Qu'est ce qui le justifie?
Réponse de le 14/09/2012 à 17:19 :
D'accord! Rien! Qu'on la passe à 7,5%!
Toutefois, ma retraite est très inférieure à mes salaires d'actif (57%).
Aucune aide de quelques sortes.
Toutes les facilités financières dont je bénéficie "maintenant" (logement) ont été préparées et
prélevées sur mes salaires d'actif pendant quarante ans!!!!!
Bien sûr mes frais annexes a la santé augmente d'années en années.
Mais je veux bien contribuer à l'effort général.
Cela fait quarante ans que je fais ça, ma contestation n'a jamais rien changé.
Alors!!!!!

Réponse de le 14/09/2012 à 17:21 :
Pourquoi un célibataire est-il plus taxé qu'un couple à revenu égal? Qu'est-ce qui le justifie ? Il y en a des questions à poser sur la fiscalité française.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:30 :
A Spip : faites comme au R-U où les seniors ne sont plus quasiment soignés correctement. Vous en serez débarrassés plus rapidement !
Réponse de le 14/09/2012 à 20:39 :
Double dépenses de bouffe et d'habillement, entre autres. Il en reste moins pour les impôts. C'est quand même plus logique que le cas des retraités.
a écrit le 14/09/2012 à 16:44 :
@ Pierre : Les "vieux" ont la retraite qui leur est due !... leur vie professionnelle n'a pas été aussi simple et facile que vous semblez le croire, et pas question de 35h à l'époque ! Et sachez qu'aujourd'hui, ils aident leurs enfants et soutiennent leurs propres parents. Vilipendez, huez et conspuez les politiques (où est passée la manne constituée par la vignette automobile ?), mais ne jugez pas vos aînés qui ne volent personne !!
Réponse de le 14/09/2012 à 17:29 :
"Les vieux ont la retraite qui leur est due !..."
Ah bon ? Et sur quoi vous basez-vous pour dire cela ? Tout le monde sait que les retraites des baby-boomers ne sont pas financées à moyen terme.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:31 :
a ridicule
les retraites non financées sont celles des fonctionnaires d(Etat,des régimes spéciaux,des agriculteurs,et artisans ;aujourd'hui les déficits des caisses de retraite des agriculteurs,artisans,régimes spéciaux bénéficient de prélèvements de solidarité dont 8,6 milliards d'euros pris sur la CNAV (caisse des salariés du privé) et sur les caisses de retraites des collectivités publiques et fonction hospitalière .Plus des prélèvements sur les factures EDF à hauteur de 1,2 milliard ? payé par les consommateurs pour éponger le déficit annuel de ce régime spécial, et encore3 milliards ? annuels pour les retraites des cheminots, 1 milliard? annuel pour les retraites des postiers,200 millions annuels pour les retraites de la RATP,payés par le contibuable .
alors ne faisons pas d'amalgame simpliste .
si vous voulez exprimer un avis objectif, prenez la peine de vous documenter correctement .les comptes relatifs aux régimes de retraites sont publics et consultables sur les sites du gouvernement concernés .
Réponse de le 14/09/2012 à 18:47 :
Ce n'est pas parce que les retraites ne peuvent pas être financées quelle ne sont pas dues.Bougez vous et trouver du boulot.Ça financera les retraites !
Réponse de le 14/09/2012 à 19:37 :
Quand les boîtes étranglées de charge auront fait faillite et que les jeunes talentueux seront partis, faudra vous trouver d'autres "sponsors" ...
Réponse de le 14/09/2012 à 23:54 :
@Henri
"Quand les boîtes étranglées", "quand les poules auront des dents", et si "ma grand-mère en avait". Hein, vous savez quoi de l'avenir? Même les économistes se trompent, et pourtant ils lisent dans une boule de cristal...Alors? Reste le comptoir du Café du Commerce auquel vous semblez servir de pilier.
a écrit le 14/09/2012 à 16:32 :
Un rapide message pour présenter le contexte. L'insee (http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=NATCCF04564&reg_id=0) présente le montant moyen mensuel de la retraite globale (à comparer avec l'actif moyen actuel, le montant est équivalent). Le retraité actuel bénéficie d'une retraite pleine (n'ayant pas connu le chômage), a cotisé à un taux inférieur à l'actuel, n'a pas cotisé pour ses parents (l'espérance de vie était bien plus faible), a bénéficié de l'inflation pour être propriétaire de 1 ou plusieurs biens, a déjà hérité, bénéficie des revenus de son capital (en plus de sa retraite), n'est pas prêt de transmettre son héritage (l'espérance de vie augmente), ne comprend pas que ses enfants et petits-enfants se plaignent mais n'est pas prêt à faire un effort sous prétexte qu'il mérite tout ceci (n'oublions la légende de la petite retraite qui était vraie pour leur parent). Reproduisons le même schéma qu'ils ont connu étant actif: taux de charges similaire (leur retraite serait probablement divisée par 2 ou 3) et inflation (leur capital s'éroderait) et ainsi nous discuterons d'égal à égal.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:16 :
je ne sais pas ou vous avez lu qu'ils n'ont pas cotise pour leurs parents, vu que le regime francais est par reparttion et non par capitalisation... maintenant vous avez raison, car le francais croit tjs qu'il cotise 'pour lui', alors qu'il cotise ' pour les autres et plus tard on verra'..... au moins ca devient clair aujourd'hui, allez mettre votre argent ailleurs....
Réponse de le 14/09/2012 à 17:24 :
... de raisonner comme un tambour mal accordé. C'est à pleurer de nullité ce commentaire. Encore un qui court après le travail en espérant ne jamais le rattraper.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:30 :
Vous croyez, sans contrôle, aux publications de l'INSEE?
Personnellement ma retraite a atterri à moins de 57% de mes salaires d'actif.
L'inflation , dans les années 70-80, provoquait des taux d'intérêt à 11%. Si constant.
Certains ont emprunté à l'époque avec des taux "progressifs". Ils ont du revendre.
Conclusion: je ne vis pas dans la même planète que l'INSEE.
a écrit le 14/09/2012 à 16:18 :
Les boomers doivent payer leur dette à la société: non seulement ils sont coupables d'avoir démoli notre économie mais en plus ils sont coupables pour avoir éliminé les jeunes et avoir paressé quand ils font trimer la génération suivante pour des salaires de misère! On voit leurs ravages en Europe du sud: des sauterelles sur un champ de blé. Pourquoi les vieux auraient-ils une retraite alors que les jeunes n'ont pas le droit d'avoir un travail?
Réponse de le 14/09/2012 à 16:32 :
Faut voir à Dachau s'il y a encore de la place!.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:34 :
ET dire que l'on parlait d'une société apaisée...Je regrette presque Sarkozy ! Mais c'est qu'ils vous nous les rééduquer dans des camps les vieux ! Sales ennemis du peuple !
Réponse de le 14/09/2012 à 16:35 :
Attention la sénellité vous guette...
Réponse de le 14/09/2012 à 17:09 :
@Pierre, vous voulez dire que les retraités devraient continuer à travailler au lieu de "paresser"...Je vous signale que les boomers ont travaillé pendant 40 ans, 40 heures par semaine (et non 35), avec entre 3 et 4 semaines de congés payés (et non 5) et qu'ils ont tous cotisé pour payer les retraites des générations qui les ont précédés...par conséquent ils méritent amplement ce qu'ils touchent.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:18 :
les camps de vacances de la gauche plurielle ou on extermine les gens, ca vous manque, hein pierre? et ca au moins, c'est une bonne valeur de gauche, comme promise pendant la primaire socialiste, a grand coup de haine sociale........ si vous n'etes pas content, vous pouvez creer votre boite, ou changer de pays, on ft tous ca...
Réponse de le 14/09/2012 à 17:25 :
Les retraites sont même coupables d'avoir existe, d'avoir travaillé et pas 35 h, d'avoir remonte la France et de ne pas être encore mort! Vite, que Hollande légalisé l'euthanasie!
Réponse de le 14/09/2012 à 17:27 :
Pierre a raison, vite des camps pour interner les retraités et les jeunes pourront enfin prendre leur travail. Mais euh, un retraité ça travaille pas ! Oui c'est pour ça que Pierre voudrait leur place, pour continuer à glander. Ah bon j'ai cru un instant qu'il voulait travailler comme nos ainés avant les 35 heures etc...
Réponse de le 14/09/2012 à 17:41 :
@JackL
entièrement d'accord avec vous, d'ailleurs @Pierre dépêchez vous d'aller travailler pour payer nos retraites, car vous êtes devant votre clavier depuis pas mal de temps il me semble!.
Réponse de le 14/09/2012 à 21:12 :
@ roudy : la génération 68 n'a rien relevé ! Vous confondez avec les anciens qui ont relevé la France en 45. Les 68tards ont enfoncé la France dans le déclin avec leur idéologie narcissique de jouisseurs forcenés.
Réponse de le 15/09/2012 à 18:13 :
@Henri
A mon avis, Henri vous n'avez rien dans le pantalon, car à votre place j'irais manifester dans la rue, (comme nous l'avons fait en 68) pour ne plus me faire spolier par les politiques et défendre mes droits!.
Je trouve votre attitude mesquine de déblatérer sur les retraités qui ne sont pour rien dans vos malheurs d'aujourd'hui, qui ont travaillé dur pour vous offrir un des plus haut niveau de vie à l'heure actuelle.
Enfin l'intelligence ça ne s'acquiert pas derrière un clavier!
a écrit le 14/09/2012 à 16:16 :
Bonne nouvelle les jeunes. Pensez à leur supprimer tous les abattements (IR, ...). Les frais réels d'un retraité ne sont ils pas la roue de secours du camping car ou le bagage du futur séjour au Maroc cet hiver?
a écrit le 14/09/2012 à 16:12 :
d abord les retraités...puis les salariés du privé !!!! c'est comme cela que cela va se passer... surtout ne touchons pas au secteur public avec ses régimes si particulier !!!!
Quand on n'a pas de co....es, on tape toujours sur ceux qui ne disent jamais rien, qui ne manifestent pas et qui pourtant triment le plus !!!!
Et alors ce nom de "CSG compétitivité" c'est une vraie mascarade car je ne vois pas en quoi cela va améliorer la compétitivité de nos industries ????
a écrit le 14/09/2012 à 16:08 :
on sait tous qu'ils coulent la sécu...comment peut on dans le contexte actuel rembourser les thalasso et autres pseudos soins ? qu on prélève sur leur patrimoine ce qu'ils coutent au pays au lieu que cela tombe dans les poches de leurs héritiers sans mérite.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:46 :
si cela est vrai pensez a tous les emplois qui vont etre supprimé; et puis leur patrimoine, quel patrimoine ? leur appartement payé par une vie de travail ? Des gens qui pensent comme vous sont la honte de la france vous vivez de quoi ? d'allocations payés par les les impots des retraités ? ou vous etes fonctionnaire payé aussi par les impots des retraités ? parce que moins de revenus=moins d'impots donc moins d'argent dans les poches de l'état et moins d'argent pour vous
a écrit le 14/09/2012 à 16:07 :
L'Etat devrait sérieusement se mettre à faire des économies plutôt qu'à toujours augmenter les impôts, sinon le mécontentement va augmenter, et risque de dériver en troubles sociaux. Évidemment de ce point de vue, les retraités sont moins dangereux...
a écrit le 14/09/2012 à 16:06 :
ils ont vu leur retraite revalorisée chaque année alors qu 'ils sont tous proprios de leur logement et pour beaucoup percoivent aussi des loyers...alors que les actifs se font prélever chaque année encore plus, ne sont pas augmenter, doivent encore rembourser des crédits immo, vont devoir payer l ecole des gamins et n auront certainement pas de retraite le jour venu....
Réponse de le 14/09/2012 à 16:29 :
et alors !!les retraités ont fait le job
et souvent travaillé beaucoup plus et plus longtemps que les actifs d aujourd'hui ,alors s ils ont des biens
il faut s en réjouir et les montrer en exemple
Et nous en avons ras la casquette
de tous les partageux qui font du social
avec l argent des autres
on se met à rêver de Belgique !!!
Réponse de le 14/09/2012 à 16:43 :
Vous n'évoquez pas ceux qui ne paient pas d'impôts parce qu'ils bossent au noir, qui touchent des allocations familiales, des aides au logement, des allocations de rentrée, des allocations parent unique, des allocations de garde d'enfants, des bourses pour les gamins alors que l'école est quasiment gratuite, des crèches quasi gratuites, des soins illimités sans cotiser et au final d'un minimum retraite sans avoir jamais cotisé un euro. C'est vrai, je reconnais qu'ils ne bénéficieront pas de la retraite complémentaire. Un scandale !
Réponse de le 14/09/2012 à 16:58 :
ah bon vous tenez ça d'ou ils ont tous propriétaires ? je suis retraitée avec 950 euros par mois je paie mon appartement, je compte pour y arriver parce moins que le smic c'est pas facile et c'est trop ? il y a beaucoup plus de retraiés comme moi que des riches, les riches sont la génération de mes parents mais notre génération a vu sa situation de retraite se dévaloriser d'année en année; Vous feriez mieux de vous en prendre aux vrais profiteurs du système, L'ETAT qui ne fais rien pour faire baisser ses dépenses
Réponse de le 14/09/2012 à 17:21 :
On peut aussi baisser les allocations de toutes sortes , et faire payer les soins aux étrangers, arrêter l'immigration et baisser les traitements de fonctionnaires et de 50% de tous les élus. baisser le train de vie de l'état.
a écrit le 14/09/2012 à 16:02 :
La comptabilité publique est claire... les comptes traffiqués par les politiques montrent des engagements hors bilan. La retraite est virtuelle, c'est une arnaque inventée par la bureaucratie. Il faut aussi ajouter le fait qu'ils font de l'incitation au crime en relachant les criminels...
a écrit le 14/09/2012 à 15:49 :
Les seuls privilegies dans ce pays sont les fonctionnaires, cessons de tourner autour du pot et supprimons leurs avantages
Réponse de le 14/09/2012 à 16:56 :
mais oui....mais encore ?
a écrit le 14/09/2012 à 15:44 :
Donc les retraités vont se prendre plein pot la CSG (impôt - qu'avant on appelait taxe - proportionnel et non-progressif inventé par un "socialiste" Rocard (tiens, tiens) parce que selon un autre "socialiste" Migaud
iis seraient "dans une situation financière plus favorable que les actifs" : forcément, ceux-ci ont subi la désindexation des salaires d'un 3ème "socialiste" Delors, la désinflation compétitive d'un 4ème "socialiste "Bérégovoy", le gel de la progression lié aux 35h d'une 5ème "socialiste" Aubry, et maintenant c'est le tour de vis du 6ème "socialiste", Hollande. "Normal", tout ça, en fait.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:31 :
On ne saurait mieux dire
les Peugeot sont dans la rue !à quand les retaités???
a écrit le 14/09/2012 à 15:28 :
quand on sait qu'ils détiennent une grande partie du patrimoine de ce pays notamment en immobilier et assurance vie....pas besoin d'etre Einstein pour imaginer que la fiscalité sur ces deux supports va exploser...
a écrit le 14/09/2012 à 15:17 :
Ce type est un socialiste comme les 4 amis qui ont liquidé plusieurs pays d'Europe, il faut les envoyer casser du caillou en Guyane!
a écrit le 14/09/2012 à 15:10 :
Fallait pas emprunter à l'époque. Les banques vives très bien rien des intérêts.

Maintenant on n'arrive même pas à l'équilibre donc le poids de la dette augmente tous les jours.
Les anciens ce ne sont pas nécessairement de leurs fautes, mais qd il faut assumer ils ne veulent plus payer comme tout le monde.

Par contre pour avoir une revalorisation des retraites sur l'inflation il ne disent plus rien alors que pas mal de salaires ne suivent même plus l'inflation. Et les cotisations retraite elles sont prises sur le travail qui sans croissance et une inflation qui monte régulièrement je ne vois pas comment on peut continuer sans s'endetter un peu plus.
a écrit le 14/09/2012 à 15:10 :
Une bonne source pour des économies: Suppression du sénat et des avantages aux retraités de celui-ci, division par 2 du notre de députés etsuppression de leurs avantages scandaleux. suppression de toutes ces commissions inutiles, regroupement et suppression drastique des conseillers généraux, départemenaux,....que nos députués européens s'occupent d'harmoniser la fisclité et non de créer des concurrences déloyales avec des paradis fiscaux. et aussi le SMIC pour Migaud (ou avec un N ? ). Il y a là des milliards d'écoomie. On peut aussi faire le ménage dans tout ce que distribue la Sécu. Les socialos font du Sarkosisme Diviser pour régner: lamentable.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:49 :
Je vous suis a 100%! Rien qu'avec les economies que vous donnez, nous recuperons bien plus que les 30 MDS qui nous manquent pour l'année prochaine...
Réponse de le 14/09/2012 à 16:19 :
OK a 100% et stop a l'affrontement entre génération qui ne résoudra pas les problèmes
a écrit le 14/09/2012 à 15:10 :
Cela me fait plaisir, ce gouvernement a harcele les chefs d'entreprises, maintenant ce sont les salaries du prive et les retraites qui commence a prendre cher... Tout l'electorat de droite. Et ces benets de socialistes n'ont pas encore compris qu'il y aura un retour en flemmes... Car tous ces opresses sont en train de se revolter et le prochain gouvernement de droite s'occupera massivement de la fonction publique...

Patience...
a écrit le 14/09/2012 à 15:00 :
Incroyable il faut attendre des socialistes pour faire ça ! Merci ! EVIDEMENT qu'il faut taxer les retraités, j'en connais plus d'un qui, en couple touche +de 5000 Mois. Alors même s'ils ont fait leur boulot, ça ne peu pas les empêcher de payer pour la société qui les protèges et dans laquelle ils vivent. Avec les roms et tout ce qui suit décidément il n'y a qu'à mettre des socialistes pour une politique de droite ou faire le contraire ! Drôle de pays !!!
Réponse de le 14/09/2012 à 15:50 :
Oui il faut taxer les retraités , mais il faut traiter de manière égalitaire en prenant compte les faibles retraites de certains , ma grand mère ne perçoit que 675? alors qu'elle a travaillé pendant 45 ans à l'usine!!! Des personnes dans ces cas là ne devraient pas être taxés!
Réponse de le 14/09/2012 à 16:34 :
100 % d'accord, de ce point vue j'espère que cela sera compris (j'imagine que oui)
Réponse de le 14/09/2012 à 16:37 :
Vous avez partiellement raison, mais il ne faut pas oublier que le fond du problème est que l'Etat français et les collectivités dépensent trop ! C'est le cas depuis plusieurs décennies avec une qualité de service public qui n'est pas meilleure qu'ailleurs. Alors temporairement taxer plus pour tenir le coup, pourquoi pas... mais à condition de colmater les fuites. Malheureusement, Hollande n'a aucun courage pour tailler dans la dépense. Sa politique est même la quasi-garantie de ne pas pouvoir remonter la pente, même en cas d'embellie économique au niveau international.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:37 :
désolé pour mère grand mais on doit taxer tout le monde ou personne..c est cela l 'Egalité.....et si on taxait aussi les 11millions de foyers fiscaux qui ne paient rien du tout mais au contraire reçoivent des aides,il y aurait moins de gens à soutenir l Impôt (chez les autres)

Ah France et la haine des riches!!!(notez on est toujours le Riche de quelqu un!!
Réponse de le 14/09/2012 à 21:52 :
tu fais semblant d?éviter de parler du problème de l'immigration qui coûte chaque année environ 70 milliards d'euro et le coût de la délinquance 115 milliards d'euro
t'es pas assez courageux pour dénoncer ce scandale connard

------------------------------------------------------------------------



Délinquance : le vrai coût donné par un Lyonnais

Par Fabien Fournier
Posté le 04/05/2010 à 20:21 | lu 878 fois | 2 réactions|

Jacques Bichot a chiffré le coût des fraudes, des vols et des agressions pour la collectivité : 115 milliards d'euros. Cette étude relativise le poids du vandalisme face à certaines arnaques beaucoup plus structurées.

Deux fois le budget de l'Education Nationale. C'est ce que coûte à la collectivité la délinquance chaque année. C'est Jacques Bichot, économiste et professeur émérite à Lyon 3, qui a procédé à ce chiffrage, établi entre juillet 2008 et juin 2009 pour le compte de l'Institut pour la Justice, qui défend les victimes. En agrégeant en autres le budget consacré à la police, la gendarmerie et la justice (14 milliards d'euros), les fraudes fiscales (27 milliards d'euros), le coût du vandalisme (5,6 milliards d'euros) et les violences aux personnes (14 milliards d'euros), il est parvenu à un montant : 115 milliards d'euros, soit 5,6% du PIB.

Seulement 800 millions d'euros pour les fraudes sociales

Arrivent en tête les fraudes fiscales et sociales (27 milliards d'euros). Beaucoup sont liées au travail au noir, qui constitue pour l'Etat un manque à gagner de cotisations sociales (celles de l'employé non déclaré) et de TVA (prestations non déclarées). Les aides sociales indûment perçues, dont on parle beaucoup récemment avec le polygame nantais, ne représentent que 800 millions d'euros. "Ce type de délinquance porte davantage sur le RSA que sur les allocations familiales ", indique Jacques Bichot. L'escroquerie à la carte vitale ou aux arrêts maladies, intégrée dans ces 800 millions d'euros, est plus significative. "Il y a aussi de nombreux cas de faux témoignages qui permettent aux actifs prétendant avoir eu une carrière longue de partir plus tôt en retraite ", explique l'économiste.

5 milliards pour une fraude industrielle

"Une fraude est très bien organisée : c'est le carrousel de TVA ", souligne Jacques Bichot. Leurs auteurs créent des sociétés fictives qui déclarent des exportations tout aussi fictives. L'État est alors tenu de rembourser le montant de TVA incluse dans les fournitures utilisées pour fabriquer ces faux produits. "La société est ensuite liquidée sitôt le remboursement perçu ", raconte le chercheur.

Cette fraude qui sévit d'une façon industrielle depuis une dizaine d'années s'élève à 5 milliards d'euros en France. Soit le coût du vandalisme. Ce qui relativise les mauvais coups de la petite "racaille" face aux agissements du délinquant en col blanc. Dans le vandalisme, figurent en premier lieu les incendies volontaires. Les 100 000 véhicules dégradés coûtent aussi à la collectivité 1,5 milliards d'euros.

Le coût d'une vie : 1,2 millions d'euros

Le chercheur s'est prêté à une comptabilité quelque peu morbide pour estimer le coût d'un viol, d'une agression ou d'un meurtre. Une vie humaine vaut 1 200 000 euros. "C'est une méthodologie bien rodée, utilisée depuis longtemps pour les accidents de la route. Par exemple, pour une victime de 40 ans, on calcule la valeur qu'elle aurait pu produire par son travail jusqu'à sa retraite. Et on y ajoute une estimation de sa production non marchande, par exemple l'éducation de ses enfants ", précise Jacques Bichot.

Est-ce vraiment un coût ?

Que faut-il retenir de cette comptabilité ? 115 milliards d'euros : le chiffre impose. Doit-il faire peur ? Comment le comprendre ? "A mon avis, il n'a pas beaucoup progressé ces dernières années. Depuis les années 90, la délinquance totale n'a pas énormément augmenté. Si la délinquance coûte 5,6% du PIB en France, elle représente plus de 10% du PIB américain ", relativise le chercheur.

A ces éléments de comparaison, il faut ajouter une autre considération. A qui profite le crime ? Doit-on appréhender les 6 milliards consacrés à la sécurité privée uniquement sous l'angle de son coût, alors que l'activité génère des emplois et des rentrées fiscales ? "C'est le problème de la vitre cassée, bien connu des économistes. Si on casse une vitre, ça fait travailler le vitrier. Mais la victime aurait sans doute dépensé cette somme autrement, à un spectacle ou au restaurant ", répond l'expert. Doit-on alors considérer que c'est un jeu à somme nulle ? "La criminalité et la délinquance ne font pas baisser notre PIB de 115 milliards d'euros, mais elles diminuent notre bien être collectif en renforçant un sentiment d'insécurité ". Et cela a bien sûr un coût. Une notion relative qui, en politique, peut devenir une martingale électorale et donc un bénéfice.

Principaux chiffres (en millions d'euros) :

Violences : 14 175

Crime organisé : 16 145

Vols : 9 831

Vandalisme : 5 642

Délinquance financière etr informatique : 20 261

Délits divers (dont les fraudes fiscales et sociales ) : 29 010

Dépenses publiques de sécurité (dont police, justice, gendarmerie) : 19 920

Retrouver l'intégralité de l'enquête

Mots-clés : 115 milliards d'euros , Jacques Bichot , insécurité , coût
A lire également sur lyoncapitale.fr
"La vraie police de proximité ce sont les gendarmes" Le blues des gendarmes "Vidéosurveillance imposée" : le maire de Villeurbanne voit rouge
a écrit le 14/09/2012 à 14:47 :
puisqu'il s'agit de faire des économies afin de renflouer les caisses de l'état, j'invite les les lecteurs à lire le canard enchaîné de cette semaine. des articles mettant en cause pour le premier la gabegie dans la gestion des collectivités locales , où se multiplient les strates permettant l'embauche de personnels supplémentaires, la prolifération d' indemnités de toutes sortes et le second concernant les députés et sénateurs qui bénéficient également d'indemnités totalement exhorbitantes et infondées . La situation des retraités apparait dès lors bien insignifiante et s'il y a des économies à faire j'invite m Migaud à s'intéresser davantage aux privilèges de nos élus et pour le coup des économies substantielles pourraient être réalisées. Il n'en sera rien bien sûr car c'est bien connu les efforts c'est pour les autres.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:15 :
On est bien d'accord les comptes de la nation ne sont pas contrôlés par la société. Nous devons changer de régime, parce qu'ils se servent dans les caisses. Et les syndicalistes ont accumulé des fortunes, volées bien entendu!
a écrit le 14/09/2012 à 14:46 :
J'ai un oncle boomer qui n'a jamais rien fait de toute sa carrière dans l'administration... il a deux maisons mais mon grand père, héros national et sorti de la meilleure école du pays n'en avait qu'une...
Réponse de le 14/09/2012 à 15:01 :
@Paul: il semble que beaucoup fasse d'une exception une généralité. Les retraités reçoivent en général moins de 1000 euros par mois.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:05 :
Ils sont 10 % à peine à toucher ce niveau de revenu.

Source INSEE
Réponse de le 14/09/2012 à 16:06 :
Sachant que le seuil pauvreté se situe à 972/tête mensuel vous insinuez donc qu'ils sont tous pauvres peu ou prou. C'est une plaisanterie j'espère
Réponse de le 14/09/2012 à 19:19 :
@faux: pas une plaisanterie du tout. tous ceux que je connais touchent au max 1000 euros, mais aucun il est vrai n'a ete fonctionnaire.
Réponse de le 14/09/2012 à 19:30 :
@faux: http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2010/04/20/combien-de-retraites-sous-le-seuil-de-pauvrete/
Churchill disait qu'il ne croyait aux statistiques que quand elles emanaient de lui :-) boutade sans doute, mais chacun les manipule pour repondre a ses propres objectifs :-)
a écrit le 14/09/2012 à 14:43 :
Si on ne redonne pas un peu d'oxygène aux salariés en général et aux entreprises en particulier et rapidement; il y a fort à parier que l'an prochain nous faisions encore moins bien qu'une croissance ZERO. Je pense qu'on est au bout du bout en matière de prélèvements sur les seules forces vives du pays. Foin de paroles convenues et décisions toujours repoussées aux calendes; le temps presse dans le pays de la rente à vie.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:43 :
Que l'on répartisse un peu plus équitablement les taxes est une chose positive et il se peut effectivement que certains retraités aient été trop avantagés. Néanmoins, l'inflation de taxes sauce Hollandaise va sécher les entreprises et les particuliers alors même que le fond du problème reste non résolu :la dépense publique excessive. La politique actuelle du gouvernement qui vise principalement à engranger plus d'argent sans faire d'économies va doucher tout espoir de reprise. C'est la pire des solutions.
a écrit le 14/09/2012 à 14:43 :
bravo! A nos énarques pour avoir la riche idée de taper sur ceux qui ont bossés 50 heures par semaine ou a l'époque l'ultime récompense était de pouvoir effectuer cinq heures de plus le samedi matin car ces heures étaient majorées à 50% et cela afin d'améliorer l'ordinaire et d'assurer pour nos dernier jours une retraite sans le stress et les efforts de la vie active.
si j'étais sur que cette démarche permette de remettre le pays sur les rails je suis prêt a l'accepter mais devant l'incapacité de nos hommes politiques à prendre les bonnes décisions vis avis des spéculateurs et des tricheurs je crois que ces sacrifices ne serviront à rien.
Je sais que les jeunes sont en grandes difficultés mais ceux qui s'accrochent arrivent à construire une vie confortable.
Sachez que malgré notre âge nous avons la mémoire qui a quelques ratés mais avant les municipales de 2014 nous allons faire une cure de magnésium, rappelez vous que nous sommes la génération de 1968 et que a cette époque nous avons envoyé a la retraite un homme d'état qui avait une taille de pantalon bien plus grande que la votre.

JDC
Réponse de le 14/09/2012 à 15:09 :
Ils vivent dans un studio... vous avez doublé l'immobilier, funeste tulipomania.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:36 :
La génération de 68: la plus hypocrite et égoïste de toutes ! Elle s'est gavée (inflation, immobilier, retraites...) pendant plus de 40 ans en faisant payer l'addition aux générations suivantes et surtout à la jeunesse actuelle.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:38 :
La génération de 68 laisse à ses enfants et petits-enfants une dette de 1.800 milliards d'euros (pour qu'ils comprennent bien : plus de 11.700 milliards de francs). Cette génération a profité d'une retraite à partir de 60 ans, pour 37,5 années de cotisation, au taux plein de 50 % du salaire annuel moyen.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:45 :
La génération de 68: la plus égoïste et hypocrite de toutes! Elle s'est gavée (inflation, immobilier, retraites,...) pendant plus de 40 ans aux détriment des générations suivantes et surtout de la jeunesse actuelle...
Réponse de le 14/09/2012 à 16:12 :
Peut-être que cette génération laisse des dettes. Mais, les dettes, elles ont profité à qui?
Je connais pas mal de retraités qui aident encore leurs propres enfants et qui paient les frais Universitaires de leurs petits enfants quand ce n'est pas aussi le permis de conduire de ces derniers tant les parents sont pressurés.........
Réponse de le 14/09/2012 à 16:24 :
et les nouvelles generations blindé d immigrée que l on voit tout l été aux terrasses des cafés se delecté d un café eau ainsi que toutes ces personnes vivant au crochets de la caf tout en allant pleurer au mairie et autre institutions et bien d autre encore on l appellera comment cette generation?pendant ce temps c ma generation 68 qui payent pour tout ces assistées
Réponse de le 14/09/2012 à 23:11 :
@yabe27
Racisme de bas etage
Pourtant dans les annees 70 ça ne vous derangeait pas cette main d'oeuvre corveable et pas cher , on les mettait dans des cites on verrait bien dans 40 ans, hein?
a écrit le 14/09/2012 à 14:42 :
Il n'y a pas de secret, il faut en priorité couper dans la dépense publique... C'est la principale cause des difficultés que nous traversons depuis plus de 30 ans et c'est aussi ce qui explique notre taux de chômage systématiquement plus haut que celui de pays de dimension comparable (GB, Allemagne... et même Italie !). A vouloir trop taxer dans l'un des pays déjà les plus taxés au monde, Hollande finira par ruiner notre économie.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:11 :
Oui mais pour cela il faut un mouvement. Nous ne produisons que des retraités, des chômeurs, des pauvres, des étudiants, jamais il n'y a eu de politique d'activité et d'emploi. Nous avons affaire à des sales types! Voyez qu'ils refusent d'instruire la population.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:22 :
La Grece ne lui suffit pas comme exemple? PAPANDREOU est reste au pouvoir 2 ans, HOLLANDREOU meme sort?
Réponse de le 14/09/2012 à 15:53 :
Moins, en tous cas je l'espere...
a écrit le 14/09/2012 à 14:38 :
les 68ards nous ont endetté rien de plus normal qu'ils payent
Réponse de le 14/09/2012 à 15:00 :
@suqer: tes parents ont aussi payé ton peu d'études et tes soins de santé (entre autres). Songe-tu à rembourser ? :-)
Réponse de le 14/09/2012 à 15:02 :
Non seulement ils nous ont endettés, mais en plus ils ont décrété le servage pour la génération suivante et la destruction de notre civilisation. Ce qu'ils font c'est une guerre contre l'humanité. Les syndicalistes raquettent les clients, voyez Sea France, les sureffectifs d'Air France et les prix du train: 150 euros. Parler intérêt national, on est mort de rire! La fonction publique raquette la population, point final!
Réponse de le 14/09/2012 à 15:42 :
@Patrickb : Les baby-boomers se sont octroyés la retraite à 60 ans sans en avoir le financement. Il est trop facile d'en appeler à la solidarité générationnelle à sens unique.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:48 :
J'ai fait une grande école d'ingénieurs publique. Donc cela ne leur a pas coûté grand chose. J'ai au passage certainement fait plus d'études que vous.

Quant a mes parents, ils considère que leur génération a laisser des dettes a la mienne, pourtant les pauvres n'ont jamais été de gauche mais ils ont le sens de la nation.

Maintenant a titre personnel je paye probablement plus d'impots en un an que vous dans votre vie alors croyez moi je pense que l'on me doit beaucoup plus que l'inverse.
Réponse de le 14/09/2012 à 16:21 :
@christophe 78 Pour votre information, la retraite à 60 ans a été décidée par les cousins de ceux qui sont au pouvoir à ce jour. Retraite à 60 ans pour certains mais souvent après plus de 40 ans de cotisation. A raison de 40 à 45 heures par semaine et non comme vous à bricoler 35 h par semaine, à se les rouler pendant 6 semaines de congés, 2 semaines de congés naissance et 15 jours de RTT. De plus je pense que vous avez bien profité de la dolce vita chez vos parents qui auront beaucoup plus travaillé que vous.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:05 :
Parce que vous croyez que votre école d'ingénieurs a fonctionné avec quel argent, sinon celui de vos parents par le biais des impôts ?
Ils ne vous ont pas enseigné l'orthographe et la grammaire dans cette école ?
Vous pensez payer plus d'impôts en 1 an que @patrickb durant toute sa vie ? Si vous gagnez 5000 euros nets par mois -ce qui est optimiste-, et si vous êtes célibataire sans enfant, vous payez plein pot, c'est à dire 10 000 euros.
Vous pensez que @patrickb dont je suppose qu'il a 60 ans, n'a pas payé 10 000 euros d'impôts dans toute sa vie, c'est à dire grosso modo qu'il n'a pas payé 250 ? par an depuis l'âge de 20 ans ???
On ne vous a pas appris grand-chose dans votre soi disant école d'ingénieurs...
Réponse de le 14/09/2012 à 21:55 :
bien vu cher ami
a écrit le 14/09/2012 à 14:34 :
Bientôt, il y aura une taxe sur les bras et les jambes (et peut être la tête aussi). Il y 3 manières de régler le problème de l?endettement, soit taxer plein pot, soit économiser, soit un mixte des deux. Le gouvernement a choisi bien évidemment la pire. Taxer signifie enlever du pouvoir d'achat, donc de l?investissement. En taxant, il paralyse l?économie. Il aurait été crédible s?il avait opté pour les solutions 2 ou 3, mais en ne prenant que la première, il se fout manifestement du monde et nous fait perdre sur tous les tableaux. Moins de pouvoir d?achat pour les actifs et les retraités et accroissement du chômage. NULS, ils sont NULS.
a écrit le 14/09/2012 à 14:26 :
Rien à faire de la compétitivité ni du chômage, je veux continuer à profiter de ma retraite et de mes biens immobiliers, rencontrer des jeunes filles au Maroc, Thaïlande et Madagascar, la République Dominicaine
Réponse de le 14/09/2012 à 15:21 :
Il va de soi que vous seriez sur ce forum à 14h26 AVEC UNE TELLE VIE;

Vous êtes ridicule Monsieur et le vide de votre vie pour agir de la sorte en permanence n'a d'égal que le montant du patrimoine que vous prétendez détenir
a écrit le 14/09/2012 à 14:19 :
pourquoi les retraités, les 68ards seraient ils toujours épargnés... qu'avez vous cotisé au regard de ce que cotisent aujourd'hui les actifs ? : que dalle. alors arretez votre hypocrisie....de toute manière plus personne n'est dupe et les politiques n'ont plus le choix et vont enfin vous taxer comme il se doit ! plus aucune boite ne veut venir en france. plus aucune boite ne veut investir en france. plus aucune boite ne veut rester en France...pourquoi, parce que dans la tete d 'un entrepreneur, dans la tete d 'un gars qui créee de la richesse et de l'emploi, c est un non sens absolu que la rente et les retraités aient une fiscalité avantageuse alors que le travail et les entreprises sont matraqués....alors de droite comme de gauche, ils sont obligés de faire un 180 degré, quand bien meme ca leur coute sur le pla électoral....là c est que le début...y a 30 milliards de plus à trouver chaque année pendant 3 ans pour équilibrer le budget ...je vous laisse imaginer comment la rente va morfler.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:30 :
Plus aucune boite ne veut investir en FRANCE! Plus aucun riche veut rester en FRANCE et nous les retraites on va quitter aussi ce Pays et aller profiter ailleurs les dernieres annees a vivre payer l impot ailleurs car ce pays est devenue invivable surtous avec le l incapacite des SOCIALISTES
a écrit le 14/09/2012 à 14:19 :
Une bonne mesure qui sera un peu plus juste devant l'impôt.
De plus permettre aux entreprises d'être plus compétitive c'est sauvegarder l'emploi voir relancer l'embauche. Ce qui permettra indirectement aux retraités d'avoir un maintien de leurs retraites.
a écrit le 14/09/2012 à 14:18 :
La photo représente un partisan de la dictature de l'Etat contre la liberté du travail et des citoyens. Leur idéologie mortifère a produit des millions de chômeurs et de pauvres. Les citoyens doivent se mobiliser contre ces agissements! La moitié des citoyens ne votent plus car on a supprimé les liberté, mobilisons!
a écrit le 14/09/2012 à 14:16 :
N'ayez crainte, moi même senior touchant près de 2800 euros de pensions et parti à 57 ans, j'ai bénéficié du boom immobilier, j'ai investi avant la bulle et par exemple je loue un T2 pour 800 euros à un jeune bac + 5 touchant un salaire inférieur au montant de ma retraite, je ne parle même pas que la retraite sera une utopie irréalisable pour lui, à mon âge il sera toujours dans la même situation précaire, mais ce qu'on oublie c'est que les retraités sont une clientèle électorale indispensable pour gagner les élections, si François Hollande décide de toucher à un seul de nos avantages, il sera balayé lors des prochaines échéances électorales. Moi je bénis la bulle immobilière ( plus de 4000 euros de rentrées locatives , environ 800 000 euros de plus values réalisées ) et les avantages (boulot facile dans les années 70, puis ensuite RTT , 35H ...) ai échappé à la journée de solidarité car déjà parti en préretraite.
Réponse de le 14/09/2012 à 15:40 :
arretez de vous acharner sur cavaliere.cet argent il l'a mérité.il a cottisé et aidé a construire la france prospère d'aujourd'hui.si hollande persiste a s'attaquer a tous nos revenus nous ferons comme le patron de vuitton,nous irons consommer notre retraite française a l'étranger,et ça sera moins de travail pour les petits artisans et les vendeurs de camping cars
Réponse de le 14/09/2012 à 16:00 :
et bien, au revoir comme disait Giscard !!!
Réponse de le 14/09/2012 à 19:22 :
Vous n'êtes que des jaloux. Il fallait bosser ou trouver le système D pour gagner de l'argent et comme ça, pas besoin de râler contre ceux qui ont réussi.
a écrit le 14/09/2012 à 14:10 :
les retraites heureux a ma connaissance je suis retraite et la retraite de la cram cest 50 por cent du salaire alors comment fait t on le calcul pour dire que les retaites sont riches d accord il y a la complementaire et ses gens qui calcul si bien eux aussi arriveront a l age de la retraite je leur souhaite bon courage de vivre avec un minimun mais eux ne serons pas concerner avec les cumuls q uils ont etles paye q uils touche
claude
a écrit le 14/09/2012 à 14:06 :
Le tyran Jospin a établi que les fonctionnaires aurent droit aux fonds de pension, mais pas les salariés qui n'ont pas des carrières entières. Il les considère comme ses esclaves. Que la population se fasse juge contre ces privilèges!
a écrit le 14/09/2012 à 14:04 :
J'aimerai qu'il y ait égalité chez tous les retraités aussi, donc pouvons nous envisager l'arrêt des régimes spéciaux, tout le monde aligné sur le principe de le retraite du privé.
a écrit le 14/09/2012 à 14:03 :
Les retraites bon sujet: les jeunes n'y ont pas droit mais certains vieux l'ont à 50 ans... après 30 ans de glande. Le privé n'y a pas droit, il cotise plus et plus longtemps et le public tape dans ses caisses. Elle est où la justice? Il y a conflit!
a écrit le 14/09/2012 à 14:00 :
Monsieur le journaliste, veuillez corriger le texte, il manque des lignes!!!!
a écrit le 14/09/2012 à 14:00 :
toutes les mesures envisagées visent à préserver la rente de la fonction publique . Le statut
c' est le scandale et la corruption par copinage .
a écrit le 14/09/2012 à 13:49 :
La gauche c'est la dictature, la misère et le chômage. Voyez comme les politiciens tirent le monde vers le bas en démolissant l'Europe comme en Europe du Sud ils liquident la jeunesse. Cela mérite un procès!
Réponse de le 14/09/2012 à 22:32 :
Et la droite, c'est le chômage, la misère et la dictature...
a écrit le 14/09/2012 à 13:46 :
Moi je préfère qu'on épargne les retraités avec un chômage élevé à ce qu'on taxe les retraités pour rendre le travail moins cher et plus compétitif ( nous ne sommes plus concernés par le chômage ), la bulle immobilière doit être entretenue pour assurer notre train de vie.
a écrit le 14/09/2012 à 13:45 :
Logique, les retraités sont des électeurs de droite en majorité !
Réponse de le 14/09/2012 à 15:29 :
Je vous signale que de toute ma vie professionnelle - représentant d'usines- je n'ai jamais calculé mes heures et j'ai fourni du travail à des centaines d'ouvriers !!!
je suis loin d'étre raciste et égoiste. De ce fait, je suis loin de vivre au crochet de la SOCIETE et ce que j'ai, je l'ai gagné HONNETEMENT !!!!!
Réponse de le 14/09/2012 à 16:05 :
"représentant d'usines" est un métier qui n'existe pas.vos propos doivent donc etre pris avec toutes les précautions
a écrit le 14/09/2012 à 13:42 :
Ce qui démontre bien que toute crise budgétaire et fiscale se traduit par l'euthanasie des rentiers.