Pour Louis Gallois, la compétitivité ne se résume pas au coût du travail

Lors d'un entretien avec Jean-Marc Ayrault, Louis Gallois a distillé ses pistes pour doper la compétitivité de l'industrie française. En attendant le prochain rapport que l'ex-président d'EADS doit remettre au gouvernement sur le sujet, début novembre.
Copyright Reuters

Pour des réponses "sur le fond", Louis Gallois reste secret. L'ex-président d'EADS s'est entretenu lundi avec Jean-Marc Ayrault, pour évoquer la compétitivité de l'industrie française. Et ce, alors qu'il doit remettre au gouvernement un rapport très attendu sur le sujet, le 5 novembre prochain. "Je ne peux pas être très bavard sur ce point", a-t-il lâché. Toutefois, alors que les rumeurs enflent sur les modalités de ce "choc de compétitivité" -sur lequel Matignon compte pour relancer la croissance-, Louis Gallois a tout de même assuré que ses préconisations ne concerneraient pas uniquement le coût du travail. "Bien sûr que non!", a souligné ce fin connaisseur de l'industrie française, qui a également été PDG de la SNCF. 

A l'en croire, les "pistes" demeurent "très variables", puisqu'"il y a à la fois des aspects financiers, des aspects de structure, d'organisation, les filières, comment faire grossir entreprises de taille moyenne..." Puis d'égrener "la qualité, l'innovation, le service, l'identification des marques [...]".

De nombreux "aspects" pris en compte

Selon lui, d'autres "aspects" rentrent en compte, comme "les aspects financiers, d'organisation de l'industrie, les services autour de l'industrie, la situation des services publics, les politiques européennes [...]" En résumé, Louis Gallois maintient un certain flou sur son diagnostic, arguant que "la compétitivité, c'est très complexe, ça touche tous les aspects de l'économie française".

Pourtant, avant même la présentation de son rapport, de premières orientations ont été dévoilées par Le Monde et en partie confirmées par l'Elysée. Pour baisser le coût du travail, une part des cotisations patronales serait transférée vers la CSG, avec un étalement sur plusieurs années afin d'en limiter l'impact sur les ménages.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 09/10/2012 à 15:35
Signaler
Arrétons-nous toujours de critiquer ce que les autres font et disent, essayons plutôt d'avoir des idées et des convictions et d'en faire profiter la société. Pendant que certains veulent copier ce qui se fait les autres innovent et avancent. Notre so...

le 12/10/2012 à 10:25
Signaler
L'espagne à aujourdh'ui un cout du travail extremement bas .... et leur taux de chômage ?

à écrit le 09/10/2012 à 12:31
Signaler
En simplifiant la contraintes administrative et en éliminant tous les parasites (comptables, avocats, ...) qui se nourrissent sur l'entreprise, les chefs d'entreprises auraient plus de temps (et d'argent) et l'esprit à consacrer à leur coeur de métie...

à écrit le 09/10/2012 à 12:08
Signaler
Il faudrait aussi peut etre déplacer le curseur de certains seuils. Combien de petites entreprises sont elles arc-boutées sur un nombre de salariés de 48 ou 49 pour ne pas avoir à franchir le seuil fatidique des 50 qui les obligerait à avoir un comit...

à écrit le 09/10/2012 à 11:42
Signaler
Outre l'innovation (et la fiscalité) : les chinois et les etats-unis protegent leurs marches respectifs et leurs appels d'offres. Nous, en europe, c'est courant d'air permanent et dumping fiscal/social, offshore, sans vergogne qui volatilent les cap...

à écrit le 09/10/2012 à 7:50
Signaler
Mr.Gallois ,socialiste,n/a pas la compétence voulu vu qu/il n/a pas l/expérience nécessaire en industrie. ----la S.N.C.F .n/est pas une industrie,mais une organisation de transport dirigée par les syndicats et un fonctionnaire membre d/un parti polit...

le 09/10/2012 à 9:02
Signaler
Si la construction aéronautique dirigée pour une fois par un ingénieur (Gallois) n'est pas une expérience industrielle réussie je me dis qu'à droite on a une définition bien étrange de l'industrie et qui explique certainement l'échec cuisant de Sarko...

le 18/10/2012 à 14:57
Signaler
Alors bravo pour le scoop Gallois un ingénieur, svp voir sa bio de toute urgence...

à écrit le 09/10/2012 à 7:48
Signaler
Louis Gallois,c'est le Godot,le Zorro,le Messie et Zarathustra de Hollande. Sarko,il avait commandé aussi à J.Attali le meme rapport. Pourquoi Hollande,Montebourg,etc.n'ont pas commandé une copie à J.Attali sans avoir encore à dépenser de l'arge'n...

à écrit le 09/10/2012 à 2:17
Signaler
dire qu'un ancien patron de la SNCF est un fin connaisseur de l'industrie est une drôle d'analyse : depuis quand la SNCF est-elle une industrie : c'est un sevice de plus en plus nul et de plus en plus cher qui n'apporte qu'à ses très CHERS agents qui...

le 09/10/2012 à 8:42
Signaler
Encore un petit jaloux des fonctionnaires,remplis de ces certitudes , la SNCF va embaucher vous pouvez toujours postuler comme agent et vous verrez la situation réelle et non sur des clichés de café du commerce!!!

le 09/10/2012 à 9:00
Signaler
oui,nous sommes (possible) jaloux mais pas naifs ou angeliques.Hollande et Montebours,dans le marasme actuel de l'employ,il sont forcé la SNCF a embaucher des gens pour ne rien foutre et gonfler les rayons des assistés.

à écrit le 08/10/2012 à 19:59
Signaler
Il faudra bien recentrer le débat sur la valeur ajoutée et condamner sévèrement les "esclaveurs" du Medef, mais aussi les traitres qui font du chantage sur l'Etat. Les mauvais dirigeants, du medef, de la CGPME, de l'UIMM et les pigeons en tête, en m...

le 09/10/2012 à 2:26
Signaler
@MendicitétudePatronale : un petit détail mon ami : d'abord les différents chefs d'entreprise dont tu sites les organisations ne font pas tourner leurs entreprises sur l'idée de faire de la valeur ajoutée, mais bien de fabriquer ce qui se vend ! deux...

à écrit le 08/10/2012 à 19:46
Signaler
La question que je me pose : Est-ce que M. Gallois peux faire un rapport objectif, au sens Economique du terme, sachant qu'il est de gauche idéologiquement ! On aurait pu me dire la même chose de quelqu'un qui est de droite !! certes. J?espère seulem...

le 09/10/2012 à 2:38
Signaler
la France est socialo-communiste depuis au moins la fin de la guerre voire bien avant !! les français ne sont pas un peuple de travailleur loin s'en faut !! et depuis toujours la France se veut le pays du bien vivre avec une économie en fort déclin d...

le 10/10/2012 à 14:50
Signaler
Parce qu'on ne peut pas etre socialiste et travailleur? vous avez un probleme avec vos définitions!! (d'ailleurs en Angleterre le parti de gauche s'appelle... le parti travailliste...) Quand vous citez la Chine comme modele d'enrichissement du peuple...

à écrit le 08/10/2012 à 19:09
Signaler
Louis Gallois patron -de gauche- de la SNCF de 1996 a 2006 n'a rien fait pour améliorer les délais de paiement de ses fournisseurs. (il a aussi laissé mourir le FRET Ferroviaire contre la paix sociale) et aujourd'hui il nous pond un " rapport" sur la...

à écrit le 08/10/2012 à 18:54
Signaler
Il aurait enfin compris !!! c'est un peu comme ceux qui disent que c'est moins cher en Chine. La main-d'oeuvre est moins chère, mais si on tient compte du transport, des intermédiaires, des délais de livraison, du fait que les Chinois ne paient ni im...

le 09/10/2012 à 5:50
Signaler
@Mao: parce que tu crois que la santé, l'éducation, la police et autres services sont payés avec un coup de baguette magique :-) il y a un manque à gagner, parce qu'un chômeur 1) ça consomme le strict minimum et 2) ça ne paie pas d'impôts et donc obl...

à écrit le 08/10/2012 à 18:51
Signaler
La France se classe certes dans le peloton de tête en matière de coût horaire du travail, mais elle reste moins chère que d'autres pays. Dans l'industrie automobile, le coût horaire est plus élevé en Allemagne qu'en France, selon l'Insee. 1/ Le coût...

le 09/10/2012 à 2:45
Signaler
vous êtes un bon français qui ne regarde que par les économiste !! rendez-vous chez un industriel, et vous comprendrez vite la situation. il faut être dans un Etat parfaitement nul avec des politiques parfaitement incompétents, car il suffit de rent...

à écrit le 08/10/2012 à 18:44
Signaler
L'Insee note que le coût du travail n'a pas dérapé en France par rapport à la zone euro depuis 1996. Mais l'Allemagne s'est distinguée en menant une politique de modération salariale qui lui a permis de revenir au Par niveau de la France dans l'indus...

à écrit le 08/10/2012 à 18:35
Signaler
Mise en place d'une fiscalité un peu plus contraignante aux frontières de l'Europe pour tous les produits en provenance des pays à bas coûts salariaux la liste est impressionnante même si cela doit déplaire à l"Allemagne!!Un Euro fort c'est déjà un ...

le 09/10/2012 à 2:50
Signaler
où avez-vous lu toutes ces inepties ?? mettre une fiscalité au frontières de l'Europe c'est provoquer la même chose chez nos concurrents et donc on ne vend plus d'Airbus !!! bonne idée !!! un ? fort c'est un handicap important : pourtant, avec le mêm...

à écrit le 08/10/2012 à 18:34
Signaler
quel flou ce n'est pas comme celà qu'on va faire un choc de competivité REDUISONS LES DEPENSES SOCIALES ET ON POURRA REDUIRE LES COTISATIONS SOCIALES VOILA LA SOLUTION MONSIEUR GALLOIS

à écrit le 08/10/2012 à 18:34
Signaler
ca tombe bien, le luxe est un secteur ou le prix ne joue pas, alors le gvt fout arnault dehors avec ' les remerciements de la france' ( taille 45) pour etre sur que lvmh prenne ses decisions depuis bruxelles...... creer des commissions pour ca, c'est...

à écrit le 08/10/2012 à 18:26
Signaler
Honnêtement connaissons nous beaucoup de pays dont le coût du travail est aussi élevé qu'en France ? Je ne comprends pas qu'on puisse demander à un ex dirigeant français comme Louis Gallois un rapport sur la compétitivité étant donnée qu'elle n?ex...

à écrit le 08/10/2012 à 18:21
Signaler
TOTAL 13,9 milliards d'euros EADS 1,03 milliard d'euros EDF 3 milliard d'euros LVMH 3 milliards d'euros Alors d?accord le cout du travail et trop cher pour les entreprise donc on relevé la CSG. Mais on fait quoi quand les actionnaires demand...

le 09/10/2012 à 5:56
Signaler
@Staline: EDF a déjà quitté le territoire, ou du moins le pognon des Français qui a été investi à l'étranger sans demander l'avis des gens. Parce que oui, une partie de votre facture est de l'argent investi ailleurs qu'en France et pour EDF (par exem...

le 09/10/2012 à 8:24
Signaler
@ Patrickb: ne confondons pas "investissements" à l'étranger et délocalisations...C'est vrai que les investissements d'EDF en Argentine et aux US ont été catastrophiques. Le record est peut être pour France Télécom.

à écrit le 08/10/2012 à 18:01
Signaler
compétitivité? je pense alors à "je gagne bien car je paye bien mes employés" Robert Bosch (la société éxiste toujours... > 300.000 personnes dans le monde). Et non pas le contraire. Compétitivité = succès... - "il faut mieux perdre de l argent que d...

à écrit le 08/10/2012 à 17:56
Signaler
Lorsque certains font venir en France des immigrés par centaines, on fait des ouvriers français des sous-prolétaires car les immigrés sont en concurrence directe avec nos ouvriers et ils se retrouvent au chomage car nous n'avons pas suffisamment de t...

à écrit le 08/10/2012 à 17:53
Signaler
la strategie des entreprises sont essentielles dans la competitivite la qualite des dirigeants aussi...75% sont des fonctionnaires venant des cabinets ministeriels et des heritiers pas la garantie d etre un ENTREPRENEUR

à écrit le 08/10/2012 à 17:36
Signaler
M. Gallois est quelqu'un de sérieux. Espérons qu'il fasse de bonnes recommandations et qu'elles seront suivies.

à écrit le 08/10/2012 à 17:35
Signaler
il y a aussi la révision/simplification du droit du travail, le réhaussement des seuils aux effets dévastateurs, la simplification des ajustements de personnel un peu dans l'esprit de ce qui se fait en Autriche (taux de chômage env 4%), etc ... mais ...

à écrit le 08/10/2012 à 17:35
Signaler
simple bon sens que de rappeler que se placer uniquement sur le coût du travail, c'est entrer en concurrence frontal avec les enfants chinois.

le 09/10/2012 à 8:28
Signaler
@ Esclavage: pourriez vous nous communiquer des chiffres, salaires des ouvriers roumains et marocains de Dacia, salaire médian des ces pays, nombres d'heurs travaillées par semaine, % d'enfants travaillant dans ces usines ? Cela permettra d'alerter l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.