L'examen du projet de loi de finances, c'est aujourd'hui

 |   |  207  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
L'Assemblée nationale va débattre ce mardi du budget pour l'année à venir. Celui-ci vise à tenir l'engagement d'un retour du déficit public à 3% du PIB en 2013.

La marathon parlementaire débute ce mardi pour le projet de loi de finances (PLF) 2013. Basé sur une estimation de croissance de 0,8%, il a pour objectif principal une réduction des déficits publics afin de les ramener à 3% du Produit Intérieur Brut. Pour se faire, dix mesures clés sont au programme parmis lesquelles la fameuse taxe à 75% au-delà d'un million d'euros de revenus annuels d'activité, une tranche d'imposition à 45% au-delà de 150.000 euros de revenus annuels par part de quotient familial et un gel du barème de l'impôt.

» Les 10 points clés du budget 2013

"Cinq à six français sur dix" touchés ?

Les députés élus de droites s'apperêtent à dénoncer un coup de massue fiscal sur l'ensemble des Français. Gilles Carrez (UMP), président de la commission des Finances, a d'ailleurs estimé que "cinq à six français sur 10 vont voir leur impôt augmenter" suite à cette loi de finance tandis que le gouvernement Ayrault continue d'assurer que les classes moyennes et modestes seront "préservées". Officiellement, seul un foyer français sur dix serait pénalisé par le PLF 2013.

» Qui va payer plus d'impôt ?

DOSSIER SPECIAL: ISF, emploi, épargne, retraités, défense...: le budget 2013 en 10 articles de La Tribune

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2012 à 10:39 :
Organisons une manifestation contre la mise sur la paille de la population pour une réduction des dépenses et une mise à pied de la fonction publique qui est hors de tout contrôle démocratique. Voyez comme l'école fabrique des illétrés et notre dépassement technologique organisé par les institutions.
a écrit le 16/10/2012 à 9:37 :
Déficits publics à 3% du PIB, ce n'est pas l'avis du Président de l'Assemblée Nationale ; au fait il est socialiste ; super la cohérence !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :