Qui va payer plus d'impôt ?

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
1% des foyers les plus riches paieront 80% de la hausse de l'impôt sur le revenu, liée notamment à la taxation accrue des fruits de l'épargne. Mais Bercy n'intègre pas dans ses calculs la hausse d'impôt votée sous Sarkozy, correspondant au gel du barème.

Qui paiera plus d'impôts en 2013? Si grosso modo, ce sont les plus aisés qui seront mis à contribution, tandis que les classes moyennes seront épargnées, comme l'affirme le gouvernement, ce constat mérite d'être nuancé.
A priori, tout est clair: 8,5 millions de foyers fiscaux auront droit à un allègement d'impôt sur le revenu -les plus bas revenus, bien sûr-, tandis que 4,1 millions de foyers aisés paieront plus, au contraire.
Sur le fait d'imposer les plus riches, pas de doute: au-delà de 150.000 euros par part, le taux d'impôt passera de 41% à 45%, et surtout, les revenus du capital seront beaucoup plus imposés qu'auparavant, puisque soumis au barème. Plus question de prélèvement libératoire forfaitaire pour les intérêts, dividendes. Selon Bercy, le petit groupe correspondant à 1% des ménages les plus aisés paiera à lui seul 80% de l'impôt sur le revenu supplémentaire! Autrement dit, un peu plus de 300.000 foyers seront taxés à hauteur de 2,8 milliards d'euros, soit une hausse d'impôt moyenne supérieure à 9000 euros pour ceux-ci. Si l'on considère le groupe encore plus restreint des plus riches, correspondant à 0,1% des foyers fiscaux, il paie à lui seul 44,5% de la hausse d'impôt....

89% des ménages épargnés: un doute sur le calcul du gouvernement
«L'imposition au titre des revenus de 2012 sera diminuée ou inchangée pour 89% des ménages», affirme le document remis à la presse. Il y a toutefois un hic, dans cette présentation très politique: le gouvernement oublie l'impact des mesures votées sous Sarkozy, qui joueront à nouveau en 2013, comme le gel du barème de l'impôt sur le revenu.
Ce gel du barème a pour conséquence qu'un salarié dont la rémunération a augmenté en 2012 comme les prix, paiera plus d'impôt, contrairement à l'habitude. D'ordinaire, le barème est revalorisé chaque année en fonction de l'inflation. Bercy n'évalue pas l'impact de cette disposition, puisqu'elle a été votée sous Sarkozy. Mais elle a évidemment un effet sur le portefeuille des contribuables. Le gouvernement a seulement prévu d'adoucir cette potion amère, en majorant la décote à l'entrée du barème, à 480 euros. Avec pour effet d'empêcher que des foyers non imposables le deviennent. Et de diminuer un peu la hausse d'impôt pour ceux dont les revenus ont augmenté comme les prix. Mais pas de l'annuler. Quand les experts de Bercy évaluent 8,5 millions les bénéficiaires d'une baisse de l'impôt, ils prennent en compte cette dernière mesure favorable, mais oublient un peu vite la hausse d'impôt de Sarkozy. Parce qu'elle a été votée sous l'ancienne législature. Mais pour les contribuables, cela importe peu.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2012 à 20:00 :
moi je dis chapeau, s'il parvient à augmenter les impôts sans gréve
a écrit le 29/09/2012 à 12:01 :
Récupérer sur une diminution de sa consomation le surplus d'impôt et de prélèvement; (couper les abonnements superflus, acheter d'occasion, différer certains achats, etc ...)Telle est l'équation des ménages pour l'anné 2013. Avec de l'imagination on peut le faire. Pour ce qui concerne les revenus du capital, privilégier les FCP de capitalisation qui permettrons d'éviter les taxes, et d'attendre le retour d'un gouvernement moins racketteur.
a écrit le 28/09/2012 à 21:59 :
La folie de l'énarchie socialiste : on taxe les revenus du capital comme un revenu salarié
mais ils oublient un peu vite le risque de perte sur le dit capital , compréhensible quand on sait qu'Hollande n'a que de l'immobiler . Par conséquent, les fonds étrangers vont continuer à monter un peu plus au capital des entreprises françaises au détriment des résidents fiscaux français et quand la crise aura atteint un pic, préparons nous à des affaires à la arcelor mittal en pagaille avec une influence des politiques sur les choix du management quasi nulle .
a écrit le 28/09/2012 à 18:33 :
Je suis un salaud de riche puisque je suis retraité, que je gagne plus de 12000 ?/an et que j'ai un petit portefeuille d'actions. Ces actions servent aux entreprises françaises pour investir et faire tourner le commerce. Lorsque je perds en bourse, personne ne me rend l'argent que j'ai investi. C'est normal, je ne me plains pas, je connaissais la règle du jeu. Mais les taxes nouvelles font pencher la bascule et le peu de bénéfice escompté devient une quasi certitude de perdre une partie de mon capital que j'ai mis une vie de travail à économiser. Je me pose désormail vraiment la question de la transhumance de mon portefeuille vers des pays voisins, en déclarant tout-à-fait officiellement l'ouverture d'un compte à l'étranger. Qui peut me conseiller à ce propos ?
Réponse de le 28/09/2012 à 19:41 :
Vous n'y avez malheureusement aucun avantage : voir http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup;jsessionid=MNZBOHTX15BETQFIEIQCFFA?espId=1&temNvlPopUp=true&action=lireImprime&docOid=ficheformulaire_3779&lire=roleImprime&typePage=formulaire.lire
Réponse de le 29/09/2012 à 21:51 :
Il est intéressant d'être résident fiscal en France sans aucun revenu de source français. En prévision, j'ai transféré une partie de mes activités à l'étranger. Je ne développe plus en France. Du coup, je suis non imposable en France. Les impots de source étrangère sont payés dans le pays d'origine suivant le principe de la non double imposition. L'étape suivante sera d'être non résident fiscal, au revoir président !
a écrit le 28/09/2012 à 18:22 :
Voilà un budget établi par des politiciens qui ont appris leur métier dans la cage aux singes. Avez vous entendu parler des économies à réaliser ? Rien ! Nombre de rapports en proposent, applicables sans délai, dont la sommes couvrirait largement les besoins, mais pour celà il faudrait un minimum de courage et s'attaquer un tant soit peu aux prés carrés des copains. Ils préfèrent taper sur les contribuables et les entreprises, et pire, casser l'économie, confisquer les économies de toute une vie. Nous nous en souviendrons. Le mandat de flamby sera de 5 ans. Pas plus !
Réponse de le 28/09/2012 à 18:34 :
5 ans !!! pas sur.!!!
a écrit le 28/09/2012 à 18:22 :
On veut faire croire au bon peuple que les riches paieront que l'on va réduire le chômage que l'on va réduire le déficit et que tout ira bien chez madame la marquise, les pauvres socialistes, ils croient encore !
a écrit le 28/09/2012 à 17:57 :
Fiscalité quelque peu clientèliste :
Les DOM ont voté à gauche ? récompense fiscale.
Les actifs et +/- "riches", mal aimés du nouveau président (et auquel ils le lui rendent bien), ont "mal" votés; fiscalité punitive.
Majorité des ménages impactée par le gel du barême : mensonge fiscal.
Comment avoir confiance ?
a écrit le 28/09/2012 à 17:42 :
C'est NULLE s'il y a bien un moment ou il faut montrer que tout le monde doit faire des efforts c'est maintenant, IL FAUT demander au mois 12 Euros par foyer et même les assistés, comme ça on a un principe de base, tout le monde participe. De même LES RETRAITES DOIVENT être imposé 12 Euros (pour les plus pauvres) et évidement X % pour tout ceux qui gagnent + de 2500 Euros/mois en couple. Aujourd'hui on montre du doigts les riches mais personne ne demande d'effort à ceux qui sont nourris par le système, AU FAIT LA DETTE à votre avis c'est QUI !!!!!!!! . LES RICHES !!!!!!!!!!!
a écrit le 28/09/2012 à 17:33 :
le plafonnement des niches fiscales me semble une bonne chose, mais pourquoi des dérogations(en particulier pour l'outremer et le cinema) ?
Réponse de le 28/09/2012 à 17:54 :
oui et pourquoi autant de député 537 pour 65 millions d'habitants en amérique 400 pour 300 millions ont paie des fénéants qui dorment sur les banc ou sont abscent ceci c une honte qui nous coute un fric fou la il y du fric pour rembourser la dette plus les cumul c bon on est en excédant?????
Réponse de le 30/09/2012 à 10:51 :
il serait temps que le contribuable se revoltent devant tant d'hupocrisie des élus.
certes il vaut mieux faire payer tout lr monde plutôt que de faire du chagrin à ses copains élus dans les régions et départements.
on ferait vite les économies si on supprimait toot ça..care
Réponse de le 30/09/2012 à 10:51 :
il serait temps que le contribuable se revoltent devant tant d'hupocrisie des élus.
certes il vaut mieux faire payer tout lr monde plutôt que de faire du chagrin à ses copains élus dans les régions et départements.
on ferait vite les économies si on supprimait toot ça..care
a écrit le 28/09/2012 à 17:18 :
Résultat des courses : tous les "pauvres" qui ne payent d'impôt sur le revenu, qui font du black, qui roulent en 4x4, ne payeront pas d'impôts. C'est la prime à la fainéantise Nous allons continuer à entretenir ces faux pauvres qui passent entre les mailles Nous avons marre de les entretenir. Chacun selon son travail et selon ses mérites. Vivement que Mike Romney se présente aux élections en France. L'égalitarisme mène au précipice !!
a écrit le 28/09/2012 à 17:05 :
c'est du vol... les personnes qui gagnent bien leur vie ne sont pas des voleurs, des usurpateurs, des mauvais français qu'il faut punir ! pour chaque euro prélevé, on veut au moins 1 euro économisé sur les dépenses actuelles ! où est la justice ?
a écrit le 28/09/2012 à 17:01 :
nous avons l'habitude des présentations douteuses des chocs fiscaux quel beaux mensonges seuls les riches paerons messieurs les retraités ca commence prelevement de 0.15 %sur lesretraites ca c'est du tangible et pan sur tout le monde retraité personne ne parle de l'augmentation des impots locaux la base est tout les ans augmentée par la loi de finances les collectivités elles augmentent leurs taux la région ile fr france en 2012 plus 20 % BRAVO
a écrit le 28/09/2012 à 16:58 :
Ben tout le monde va payer...drôle de question ?
a écrit le 28/09/2012 à 16:45 :
Comment vont-ils faire pour remplacer le prélèvement libératoire forfaitaire par la tranche marginale de l'IRPP ? L'IRPP étant décalé d'un an, les impôts de 2012 seront payés sur 2013 mais dans le même temps le PFL 2012 est payé en 2012. Je comprends pas tout bien moi.
a écrit le 28/09/2012 à 16:35 :
Je suis toujours admiratif devant la propension des politiques à nous faire prendre les vessies pour des lanternes.
Rien n'est fait pour supprimer les "paradis" fiscaux au sein même de l'Europe avec des fiscalités moindres et qui permettent à de grandes "world company" de ne pas payer d'impôts sur les bénéfices en France, comme celle qui malgré des files d'attente pour acheter leur dernier ibidule à sa filiale "retail" déficitaire, mais dont la maison mère engrange des milliards de bénéfices en irlande.
Rien n'est fait pour la "niche fiscale" qui permet en pleine crise de voir des world company, des établissements financiers, participer à des courses de voile et bénéficier d'abattements fiscaux au titre du sponsoring sportif.
Et il y a plein d'autres mesures qui pourraient être prises mais surtout pas envisagées !
a écrit le 28/09/2012 à 16:26 :
tout est dit : 0.1 % des français vont payer plus de 44 % des hausses d'impôts. La démocratie et le pacte républicain n'existent plus dans ce pays, le socialisme a fini son travail. Ce sera donc la misère généralisée pour tout le monde pour les dizaines d'années à venir...
Réponse de le 28/09/2012 à 17:09 :
...Rien que ça ? La démocratie et le pacte républicain ?

De quelle misère parlez-vous : de celle des sans-abris, de celle des chômeurs en fin de droits frappés de plein fouet par la mauvaise conjoncture économique, de celle des travailleurs pauvres, ou de la misère intellectuelle de certaines personnes plutôt aisées, manifestement incapables de comprendre le principe de proportionnalité de l'impôt tel qu'énoncé à l'article 13 de la DDHC (... quand on parle de pacte républicain !) ?
Réponse de le 28/09/2012 à 17:19 :
Oui. Et la gale, la lèpre, peut-être le choléra, ou même (horreur) la chute des cheveux !
Soyons clairs : qu'un ménage imposé à 150 000 euros par part, paie 9 000 euros de plus par an, ça m'en touche une sans bouger l'autre, comme disait un précédent corrézien ...
Réponse de le 28/09/2012 à 17:26 :
@cosadhyp. article 13 de la DDHC :Article 13
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.
vous ne vouliez pas parler du 13 et demi??
Réponse de le 28/09/2012 à 18:31 :
@john galt
La misère généralisée à 150000? par part, dans ce cas, moi je veux bien être misèreux.
Réponse de le 30/09/2012 à 7:54 :
@ John Galt
C'est exact. Ce que les gens n'integrent pas c'est que ces vilains 0.1% et autres gros salaires sont nos employeurs. Sans eux, pas de boulot. Pas de boulot, pas d'argent. Pas d'argent pas de remboursement. Il n'y aura plus qu'à vendre le pays aux Chinois...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :