Quatre investisseurs stars à l'écoute de Devialet

 |   |  173  mots
Xavier Niel, le fondateur de Free, a participé à la levée de fonds de 15 millions d'euros de Devialet. Copyright Reuters
Xavier Niel, le fondateur de Free, a participé à la levée de fonds de 15 millions d'euros de Devialet. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Bernard Arnault, Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel et Marc Simoncini ont apporté 15 millions d'euros à la société spécialisée dans les technologies acoustiques.

La nouvelle levée de fonds de Devialet est celle de tous les superlatifs. D'abord parce que cette jeune société parisienne, créée en 2007 et spécialisée dans les technologies acoustiques, vient de lever la coquette somme de 15 millions d'euros. Ensuite, parce que 80% de ce montant a été apporté par des investisseurs de renom. A savoir Xavier Niel, le patron de Free, Marc Simoncini, le fondateur de Meetic, Jacques-Antoine Granjon, PDG de vente-privee.com et Bernard Arnault, président de LVMH.

Leur objectif : « Faire de Devialet un acteur de référence dans l'industrie de la musique. » La jeune entreprise commercialise en effet depuis 2010 le D-Premier, un amplificateur qui, relié à une télévision, à un ordinateur ou à une chaîne hi-fi, permet de restituer un son très pur. Fabriqué en Normandie, près de Vire, le D-Premier a vocation à s'exporter davantage hors de France. D'où les 15 millions d'euros levés par Devialet, qui financeront en outre le recrutement d'ingénieurs et de designers, dans l'optique de lancer de nouveaux produits.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :