Spectaculaire incendie chez Aperam, contrôlé par la famille Mittal

Un important incendie s'est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi à Gueugnon (Saône-et-Loire) dans un bâtiment du fabriquant de tôle fine en inox Aperam, qui est contrôlé par la famille Mittal. L'origine demeure inconnue pour l'instant.
Place des Forges, Gueugnon. Copyright Google Maps
Place des Forges, Gueugnon. Copyright Google Maps

Un important incendie s'est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi à Gueugnon (Saône-et-Loire) dans un bâtiment du fabriquant de tôle fine en inox Aperam, dont la famille Mittal détient 41% de son capital, a-t-on appris auprès des sapeurs pompiers.

L'incendie a ravagé 4.000 mètres carrés

Le feu, qui s'est déclaré vers 22h15, avait déjà ravagé peu après minuit près de 4.000 m2 d'un bâtiment de 12.000 m2 qui abrite une unité de production inaugurée en juillet par l'entreprise.
"Le feu concerne les installations électriques de la toiture. Le bâtiment contient par ailleurs des matières dangereuses mais elles sont hors d'atteinte du feu. Nous avons engagé d'énormes moyens. Il est probable que l'incendie ne soit pas circonscrit avant lundi matin", a précisé Stéphane Berrez, commandant des sapeurs pompiers de Saône-et-Loire.

Une centaine de sapeurs pompiers

L'incendie, qui menaçait toujours de se propager dans ce bâtiment de 200 mètres de long et 15 mètres de large, n'a fait aucun blessé. Il mobilisait encore dans la nuit de dimanche à lundi environ 98 sapeurs pompiers venus de tout le département.

D'après le Journal de Saône et Loire, l'incendie aurait été déclenché sur la ligne de premier recuit RD79 mise en service il y a tout juste quelques mois. Pour l'heure, l'origine de ce vaste incendie est encore inconnue.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 24/12/2012 à 12:21
Signaler
Une installation neuve comportent toujours des risques de montée en charge, dus aux défauts d'exécution ou de conception. Moins les français créent d'usines nouvelles, moins les français savent créer des investissements fiables.

à écrit le 24/12/2012 à 10:30
Signaler
Difficile de comprendre les saboteurs qui brisent l'outil de travail de leurs compatriotes francais dans cette entreprise et de ce fait vont faire d'eux des chomeeurs .Mittal va encore fermer des sites en Farnce.

le 24/12/2012 à 11:48
Signaler
votre commentaire ... est nul de preuves !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.