Cahuzac évoque un gel des retraites qui fait réagir la droite

 |   |  414  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre délégué au Budget avance l'hypothèse d'une désindéxation des retraites de la sécu. Argument de Bercy: le niveau de vie des retraités est plus élevé en France

 Réduire la dépense publique ? Le ministre délégué au Budget, dont c?est la mission, affiche en toute cohérence l?hypothèse d?un gel des retraites de base de la sécurité sociale. Il évoque, plus précisément, une désindexation, qui serait calquée sur l'attitude des partenaires sociaux dans le dossier des retraites complémentaires, dans une interview aux Echos. Autrement dit, les retraites de base, dont l?Etat a la maîtrise, évolueraient entre le gel pur et simple et l?indexation sur la hausse des prix.

L'UMP conteste

De quoi faire réagir à droite.  « Je suis très surpris d?apprendre aujourd?hui la proposition du Ministre du Budget de désindexer les retraites du régime de base » affirme le secrétaire national de l?UMP en charge des retraites, le député de la Marne Arnaud Robinet, dans un communiqué. Et d?ajouter : « une fois de plus, ce sont les retraités qui vont payer la facture. Après la taxe additionnelle sur les retraites votée à l?automne par la majorité socialiste, les retraités vont devoir mettre la main à la poche. Le Gouvernement s?attaque au pouvoir d?achat de tous les Français en prenant les mauvaises décisions par manque de vision et de cap économique et social. Plutôt que de faire des économies de bouts de chandelle, le Gouvernement doit accepter qu?il devra mener une réforme structurelle ».

L'argumentaire de Bercy: les retraités sont mieux tratés en France

Une réforme structurelle qui aboutirait sans doute au même résultat. L?argumentaire de Bercy pour ne pas indexer les retraites repose sur un constat assez bien établi, selon lequel les retraités français sont les mieux traités. C?est ce qu?avait souligné un rapport de la Cour des comptes, en septembre dernier. Ainsi, le niveau de vie des plus de 65 ans est-il en France quasiment équivalent à celui des moins de 65 ans ? le niveau de vie des retraités correspond à 96% de celui des moins de 65 ans-, alors qu?un pensionné suédois ne touche que 75% du revenu d?un actif, et un allemand 87%. Sans parler des britanniques (71%). En outre, si l?on mesure la pauvreté selon le critère des conditions de vie, comme le fait l?Insee, on voit que c?est dans la catégorie des 66 ans et plus que la proportion de pauvres est la plus faible.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2013 à 8:19 :
Il était plutot mal plaçé pour parler cet enfoiré qui cache ses sous en suisse !!!!
a écrit le 03/03/2013 à 20:13 :
il faudrait voir quelles sont les retraites qui vont etre touchees ayant travaille 42 ans a raison de 45a50h par semaine retraite secu 712e par mois alors mr cahuzac il est facile de prendre de telles décisions quand on connait pas les problèmes de fin de mois de milliers de retraites,car vous et votre gouvernement etes a l abri avec vos salaires cumules je ne pense pas que vous soyez vraiment au courant du fait qu il y a des retraites qui vont aux restos du c?ur pour manger afin de pouvoir payer leurs chargeset garder un toit en bon entendeur salut
a écrit le 02/03/2013 à 21:12 :
Les retraités actuels, pour beaucoup ont commencé à travailler à 16 ans voir 14 ans !!! pas des semaines de 35 h, ils subissent déjà
- une nouvelle taxe sur leur pension
- bientôt la suppression de l'abattement de 10% pour le calcul des impôts
et bientôt d'autres taxes et autres sont en projets !!!
Souvent ils aident leurs enfants ets petits enfants !!!
Celà commence à faire beaucoup, vous ne trouvez pas, qu'est ce que l'on cherche la FRANCE dans la rue ?
a écrit le 28/02/2013 à 10:39 :
pour un parlementaire un euro investi rapporte sept euros à la retraite! Au bout de cinq ans de mandat il a 1040 euros de retraite.Ils vous disent que cela est négligeable dans l'océan du déficit, mais il faut bien commencer les économies quelque part, alors reforme du régime des retraites parlementaires !
a écrit le 27/02/2013 à 16:16 :
J'ai lu tous les commentaires, j'ai vu des critiques mais aucune proposition.
Le statu quo est impossible tout le monde est d'accord là-dessus.
Alors on fait quoi?
Comme quoi ceux qui agissent se font vilipender par ceux qui ne font rien, comme d'hab!
a écrit le 19/02/2013 à 16:21 :
Ce gouvernement ne veux plus des retraités, ça tombe bien lesretraités ne veulent plus de lui.Il nous reste une arme de "dissolution" massive c'est notre bulletin de vote (a moins bien sur qu'en même temps que le départ en retraite le droit de vote soit supprimé aux retraités). Alors PAS UN SEUL VOTE DE RETRAITE POUR LE PARTI DE GOUVERNEMENT. Votez pour qui vous voulez mais pas un seul vote pour le PS. On va bien voir s'ils sont pret a s'asseoir sur 15millions de voix
a écrit le 12/02/2013 à 16:26 :
Monsieur le Ministre du budget, quel intérêt d'avoir fait des études de chirurgien payées par le contribuable pour ensuite se réfugier dans la politique , certainement que la place est meilleure et vous n'êtes pas le seul dans ce cas (90%)des ministres...... . Les retraités français ont ont les pensions les plus élevées d'europe car leurs diverses cotisations durant 45 ans étaient elles aussi les plus élevées ainsi que leur temps de travail , En 1970 la durée hebdomadaire était de 45h , sans RTT et avec 3 semaines de congés, Les jeunes avaient du travail mais ils ne sollicitaient jamais leurs parents , ce n'est pas le cas aujourd'hui heureusement que leurs parents "riches retraités" sont la pour les aider à tous les niveaux sinon il y aurait du monde dans les rues, alors attention messieurs du gouvernement saigner les retraités serait céeer encore plus de misére
a écrit le 12/02/2013 à 13:43 :
mais voyons monsieur je suis un retraité riche 45 ans de travail retraite de la sécu 735 euros je roule sur l'or
a écrit le 11/02/2013 à 20:18 :
tous ces ministres, députés et sénateurs doivent montrer l'exemple ce n'est pas le cas malheureusement quand on sait combien ils sont payés qu'elle honte et leur retraite un scandale .......celui qui a voté à gauche le regrette déjà c'est pas fini c'est le commencement après les +++ impots charges taxes retraites diminuées grappillage en tout genre.........
a écrit le 11/02/2013 à 17:41 :
réformer en premier la retraite des députés et sénateurs, pour un député un mandat de 5 ans donne droit a l'age de la retraite un montant de 1500 euros minimun, si 3 ou 4 mandat vous faites le calcul, le president de l'assemblée nationale en a deja fait 5 vous calculez, ah si j'étais député........ la réforme c'est pour le peuple pas les parlementaires grassement payés, et en plus cumul des mandats et des retraites, l'ouvrier n'a vraiment pas de chance..... même avec la gauche caviar
a écrit le 11/02/2013 à 17:40 :
Cahuzac , le chirurgien ,ferait mieux de nous dire où en est passé son compte en Suisse...à Singapour???
" Je ferai en sorte que tous ceux qui ont 60 ans et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités retrouvent le droit de partir à la retraite à taux plein à cet âge là" Hollande
a écrit le 07/02/2013 à 6:14 :
On peut faire confiance à Cahuzac. C'est un homme de grande imagination. Ainsi il envisagerait de faire payer aux expatriés et exilés la différence d'impôts entre le pays d'accueil et la France. Autrement dit un expatrié devrait payer l'impôt au pays d'accueil ce qui est normal + un impôt supplémentaire à la France s'il y a différence de taux d'imposition. Ce qui est toujours le cas puisque la France est le pays le plus taxé au Monde. Dans la pratique moi qui suit expatrié et qui travaille 45 à 50 heures par semaine (et oui les 35 heures c'est une chimère bien française) qui n'est pas droit au chômage ni à la retraite puisque cela n'existe pas ici, je devrais donc payer un impôt supplémentaire pour tous ceux qui travaillent 35 heures en France. Comme je peux être viré du jour au lendemain car ici, c'est pas la France, j'essaie de me constituer un petit pécul au cas où. Mais si je paie un impôt supplémentaire à mon pays d'origine plus possible d'économiser. Ce qui fait que je peux me retrouver du jour au lendemain SDF pas en France mais à l'étranger !! Quelle belle imagination ce Cahuzac... les SDF français à l'étranger ne sont bien sûr pas comptabilisés en France. Il a tout compris.
a écrit le 06/02/2013 à 22:46 :
le niveau de la retraite est pour la majorité des personnes inférieur au salaire ou traitement antérieur !! donc je ne comprends pas cet article de presse et les polémiques qui en découlent ! moi même touche moins que dans ma vie active malgré 42 ans de cotisation ...
a écrit le 06/02/2013 à 19:29 :
Incroyable des vrais guignols incapables aussi infames et affabulateurs discriminateurs que leurs potes parasites ump qui ne pensent qui'à une chose bais..les retraites et salaries du secteur privé car déjà et d'une personne ni syndicats médias et politicards à la noix (qui eux se remplissent les fouilles et s'assurent des retraites dorées car jamais touchés par aucune reforme??)ne parle de l'égalité des regimessecteurur prive le plus visé et discriminé le régime public et les fameux nantis des régimes spéciaux (dont les politicards en font partie)exclus de la reforme de la calamité sarkozy et de son parti de profiteurs les umpisss)rappel pour infos le secteur privé un calcul 50% des 25 meilleures années avec un quotas obligatoire de trimestres imposés(mis au point par le tandem balladur/ Fillon tiens déjà lui)qui à permis de faire dégringoler de près de 25 à 30% les retraites du privé le secteur public(ujne grande majorité) calcul que sur les derniers 6 mois (après une dernière promotion??)et des cotisations infèrieures au privé et donc la moyenne des retraites du secteur privé est inférieure de plus de 25/30%??au secteur public et surtout la gabègie des caisses de retraite est de ne pas différencier les salariés qui ont cotisés plus de 40 à 44 ans et ceux qui n'ont cotisés que quelques trimestres voir années??alors la solidarité à sens unique ras le bolde cette gauche ps ecolo et ces ump alors en 2017 il pourrrait y avoir une surprise de taille actuellement près de 33% des francais adhèrent aux idées de Marine avec ses nouvelles brimades aux detriments des francais et aux privilèges données aux soi_disants minorités elle pourrait meme atteindre 50% dès le 1er tour?????????
a écrit le 06/02/2013 à 16:00 :
la retraite par répartition s'élève à 50% des cotisations des 25 meilleures années, plafonnées de la sécu,soit en gros à un bon 12 mois du dernier salaire.les complémentaires Arrco et Agirc correspondent à des points achetés par le salarié.La retraite dans le privé se situe entre65 et 70% des revenus d'activités,suivant le nombre de points acquis.
Réponse de le 07/02/2013 à 7:37 :
lire: un bon demi-mois du dernier...
a écrit le 06/02/2013 à 14:01 :
C'est du n'importe quoi.J'aimerais bien connaître le pourcentage des retraités de mon âge(66ANS) qui avec une moyenne de cotisations de 43 ans touche 96% du revenu des actifs.Si vous parliez de 65à 70% ce serait déjà pas mal.J'ai bien l'impression que nous n'avons plus le choix :leur rentrer dedans c'est maintenant car après il sera trop tard.
a écrit le 06/02/2013 à 13:29 :
il faut prendre l'argent, la ou il est. pas d'alternative...
a quoi bon travailler dur et cotiser, le modele socialiste est de niveler toute forme d'inegalite de revenu par les taxes, subventions et mesures en tout genre.
a écrit le 06/02/2013 à 10:54 :
si j'ai bien compris l'article sur les intentions de M Cahuzac c'est d'augmenter le nombre de pauvres pour les plus de 65 ans ? il n'y en a pas assez selon son affirmat Il est vraiment socialiste ce monsieur ?

Il faut arrêter les dépenses inutiles et les cadeaux fiscaux aux copains de promo .

1/3 des Français partagent les idées de Mme Le Pen Voila le constat
a écrit le 06/02/2013 à 10:20 :
On à toujours pensé que la gauche représentait le peuple et la droite le gros capital,en réalité nous,nous apercevons de plus en plus que la gauche représente se qu'il y a de plus pourris avec les syndicats réunis,qui ne sont la que po y croire à 60ur encadrer le peuple en leur laissant croire à des jours meilleurs & pendant e temps " eux " exploitent a outrance le peuple de la France laborieuse,je sais se que veut dire droite & gauche,une chose compte pour eux " leurs gueules " & rien d'autre,y croire à 20 ans,normal,y croire à 60 ? quelle misére.
a écrit le 06/02/2013 à 10:18 :
Au vu des commentaires , il y a un pas à ne pas franchir : c'est celui du conflit inter-générationnel ! Oui dans une socièté telle que la nôtre , il y a des choix PRAGMATIQUES qui doivent être menés mais sans dimensions IDEOLOGIQUES agitées par certains ! Dans celles et ceux qui composent notre socièté , il y a des salariés et des retraités (les plus argentés) qui peuvent contribuer davantage pour préserver un modéle social dont les fondements datent de 1945 (conseil national de la résistance).Mais de grâce , n'opposons pas les uns au autres ! Dois-je nous rappeller l'article 13 de la DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN ? Oui en moyenne , les retraités Francais sont dans une situation matérielle plus enviable que leurs ainés d'avant guerre mais les disparités sont fortes (trop ?) aujourd'hui entre retraités Francais (un record en Europe) et les mesures qui s'imposent doivent être nuancées.Quant à la démagogie électoraliste développée par certains membres de l'opposition il serait intéressant de leur faire un petit rappel de mémoire quant aux "mesures" prises de leur temps (taxation de complémentaires santé DOUBLEES, franchises médicales,niches fiscales fortement impactantes pour le budget de l'Etat,...) .L'avenir appartiendra à celles et ceux qui pratiqueront la TRANSPARENCE, l'EGALITE et la JUSTICE !)
Réponse de le 06/02/2013 à 14:09 :
Que du bla bla et nos élus adorent cela car plus cela dure plus l'oubli est proche.La réalité c'est maintenant et si nous tous retraités ne prenont pas les choses en main après il sera trop tard.
a écrit le 04/02/2013 à 17:21 :
Merci de préciser votre age, cela donnerais plus de crédibilité à vos propos...
a écrit le 25/01/2013 à 21:24 :
les oisifs et les vieux sont moins penalises que la france qui se leve tot, tout le monde le sait. cahuzac a taxe les petits actionnaires et les classes moyennes mais on ne peut pas lui reprocher de retablir une certaine equite. les salaires n'augmentent pas. pourquoi les rentes de retraites et chomeurs continueraient elles d' augmenter ?
Réponse de le 28/01/2013 à 9:34 :
Ah la lutte des classes et des générations!!!.Je ne fais pas partie des oisifs,mais des vieux qui se levaient sans doute beaucoup plus tôt que vous.La durée du travail!!.48h mini,horaires imposés,pas de RTT,pas de chèques déjeuner,pas de chèque vacances,pas d'aide pour les transports,service militaire obligatoire 16 mois pour moi(qui coupait forcément l'ascension professionnelle) etc...MAIS NOUS AVIONS L'ESPRIT DE SOLIDARITE ENTRE LES GENERATIONS,ce qui ne semble pas occuper beaucoup de place dans votre cerveau.PRENEZ VOUS-EN A NOS HOMMES POLITIQUES DES 40 DERNIERES ANNEES QUI ONT TOUJOURS FAIT DES CHOIX ELECTORALISTES.
a écrit le 23/01/2013 à 16:50 :
Face à une situation inscrite dans le marbre, comment peut-on se retrouver à un point tel au pied du mur que seuls les recours à ce genre de coupes d?urgence prises en plus sous le couvert d?études statistiques et autres moyennes Européennes donc "indiscutables" sont ils pris? Est-ce la compétitivité dont on nous parle que de s?aligner sur les prix les plus chers pour les consommateurs et les dépenses les plus basses pour les entreprises et pour l?Etat pratiqués dans chaque pays de la communauté sans aucun souci d'équivalence?
Qu?est ce qui a été fait concrètement pour réduire "symboliquement" les dépenses des fonctionnaires et de l?administration de l?État que l?on sait disproportionnés par rapport au reste de l?Europe? Faire des efforts oui bien sûr, mais ils doivent être bien pensés, justes et pas à sens unique. En se basant par exemple sur ce qu?a fait l?Allemagne avec son industrie automobile, où les dirigeants et les actionnaires ont négocié avec les syndicats un blocage des salaires pendant une période de 5 ans MAIS avec un retour sur investissement sous forme de bonus récupérateurs, dès la sortie de crise?ce qui a été fait ! On pourrait peut-être éviter de se retrouver avec le seul chantage comme seule monnaie de négociation. Il faut un peu d'anticipation, de clairvoyance et de confiance de la part de tous.
a écrit le 23/01/2013 à 13:03 :
La droite devrait se réjouir, la gauche va lui faire passer tout ce qu'elle n'a pas osé faire avec le désavantage que toutes les ressources de richesse seront partis...
a écrit le 20/01/2013 à 10:12 :
LES regimes speciaux favorables a la gauche vont ils etre touches par le gel
Quand on regarde a l'etranger on voit que l'age de la retraite a ete repousse jusqu'a 65 ans!
Et puis j'ai ete oblige de travailler un an de plus pour me dire que ma retraite va etre gelée.
La gauche , philosophie de faineants: travailler moins pour ne rien gagner.
a écrit le 18/01/2013 à 11:18 :
"les retraités sont mieux traités en france", oui en moyenne, mais il faut examiner les régimes particuliers : oui les politiques sont très très bien traités, la ratp, sncf, fonctionnaires, .. sont très bien traités, les agriculteurs, artisans, professions libérales.. sont très mal traités

donc il faut supprimer les régimes différents qu induisent des armées de gestionnaires, et aligner tout le monde sur un régime commun, et de façon immédiate pour tout nouvel employé afin d?arrêter d'augmenter les problèmes, rien ne justifie ce laxisme.

L'immobilisme politique tue la société
a écrit le 18/01/2013 à 10:39 :
Ce sont de mauvaises pistes. Commençons par supprimer toutes ces strates administratives qui ne servent à rien. Comparons le nombre de fonctionnaires par habitant dans les différents pays européens ! On a des surprises. Voir aussi le % des médicaments génériques. Revoir le système par répartition qui est dépassé : créer par exemple un fonds de pension via la Caisse des Dépôts qui achèterait les maisons de retraite et dont on deviendrait "actionnaires", et ces actions seraient transmises aux héritiers qui ne recommenceraient pas à zéro. etc...etc...et avec un peu d'imagination et de courage politique, non seulement on verrait qu'il n'est pas besoin d'augmenter les impôts mais qu'on pourrait même les baisser. Il faut arrêter cette obsession du nivellement qui finit par détruire les initiatives et fait fuir les gens
Réponse de le 19/01/2013 à 18:49 :
+1, très bonnes idées, leur laxisme est du même niveau que la complexité administrative, les dépense publiques et le gâchis généralisé, les mesures d'économie et d'amélioration de la performance d ce monstre sont énormes mais ils ne les voient pas parque les politiques viennent aussi du secteur public ...
a écrit le 17/01/2013 à 7:06 :
J'ai une retraite de merde et ces rigolos plein de fric sur notre dos improductifs tous ce sministres ,députés Sénateurs qui nagent dans le pognon qu'ils nous vole. Et ils voudraient en fin de compte baisser la retraite . Qu'ils baisse déja leur paye et leur retraite mirobolante!!!
Réponse de le 06/02/2013 à 8:27 :
bonne réponse,j'ai aussi la même retraite depuis 12 ans.
a écrit le 17/01/2013 à 5:54 :
desindexer est injuste pour les petites retraites (< 1000 ?) pour les autres d'accord
ce qu'il faut surtout c'est plafonner (comme en Allemagne) par exemple à 2500 ?
Réponse de le 17/01/2013 à 9:13 :
La retraite de base sécu est déjà plafonnée à 50% du plafond sécu (sous réserve de 41 ans de cotisations et 25 meilleures années), c'est le système des complémentaires AGIRC qui n'est pas équilibré avec ses tranches B et C.
a écrit le 16/01/2013 à 23:27 :
Bah la comparaison européenne montre que les retraités français ont plus par rapport aux actifs... c'est une preuve de l'égoïsme des boomers par rapport aux jeunes générations. C'est un pays qui refuse la croissance et la modernité... il aime parresser dans l'administration, alors adieu l'automobile et adieu la santé, cf le déremboursement progressif.
Réponse de le 24/01/2013 à 7:29 :
Totalement en ligne avec vous ! Ces jeunes actifs, dont je fais partie, payent une retraite doree aux boomers qui se sont tout arroge, fonctionnaires en premier et nous laissent leurs dettes et les impots.
Pays qui non content de refuser la modernite, se croit encore premier de la classe et ferme les yeux a l'urgence de penser "global"...

Bref moi ma retraite c'est tout vu, je me la constitue tout seul depuis l'etranger sur des assurances vie et autres ! Alors bien sur je fais plus que 35h, mais au moins je sais combien je mets dans ma tirelire et combien j'aurai a la sortie...

Les boomers et politiques engraisses devraient s'estimer heureux que tous les jeunes ne fasse pas comme moi, sinon adieu la retraite doree !

Cordialement,
Réponse de le 06/02/2013 à 8:57 :
>JayB

Et quand ta retraite par capitalisation se sera envolé dans la prochaine crise financière, tu iras pleurer ta mère.

Réponse de le 06/02/2013 à 18:42 :
Ne vous inquietez pas pour moi, avec un peu de jugeote on se debrouille tres bien sans l'aide de l'etat ! Que ce soit grace aux financiers (tout ne se casse pas la figure, c'est le systeme de base angl sacon qui existe depuis longtemps) ou a un peu d'esprit entreprenarial. Cordiales salutations de ma maman (qui elle pourra compter sur son fiston plutot que sur...l'etat encore une fois) !
a écrit le 16/01/2013 à 16:10 :
Ces comparaisons sont de la fumisterie. Une vraie tromperie
Avec les statistiques on peut faire dire ce qu'on veut
La réalité et hors régimes spéciaux est que la pension de retraite est d'environ 65% du dernier salaire d'activité
Il est vrai que bon nombres de retraités vivent bien mais beaucoup ont une retraite de misère. Imaginer 50% des français qui sont en dessous du salaire médian, quel est le niveau de leur retraite

Je serai plus favorable a ce que les retraités soient taxées comme les actifs. Je pense à la CSG qui pour les retraités a un taux inférieur que celui des actifs.
Et pourquoi pas supprimer la déduction de 10% pour frais professionnels
Des mesures qui ne pénaliseraient pas les petites retraites. Pour info, je ne rentre pas dans cette catégrie et j'accepterai de payer un peu plus d'impots
Réponse de le 16/01/2013 à 18:18 :
D'accord!
Réponse de le 16/01/2013 à 19:37 :
Chers Gérard71 et Oldtimer, pourquoi donc le presse et les médias nous montrent -ils toujours des gens qui refusent toute proposition d'effort dans le bon sens et jamais des gens raisonnables comme vous ?
a écrit le 16/01/2013 à 15:49 :
rien ne justifie pléthore de régimes, de systèmes, d'organisations qui nous coûtent cher. Un seul régime commun à tous y compris pour les politiques (le sénat s'est fait une cagnotte de 2milliards en toute illégalité pour améliorer l'ordinaire !!!), et on va voir que les retraites vont augmenter en moyenne et en faveur des plus démunis !!!
a écrit le 16/01/2013 à 15:13 :
Il ne faut pas se contenter de comparer le niveau des retraites dans les différents pays, il faut également comparer le niveau des cotisations retraite qui sont, en France, nettement supérieures à celles de la plupart des pays !
Par ailleurs, le déficit des caisses de retraite s'explique en partie par la décision irresponsable de fixer l'âge de la retraite à 60 ans puis 62 ans aujourd'hui et en partie parce que la CRAM doit servir à de nombreuses personnes des retraites supérieures à ce qu'elles auraient droit si on se basait sur leurs cotisations.
Cette dernière différence devrait être prise en charge par l'Etat.
a écrit le 16/01/2013 à 15:01 :
On compare ce qu'on veut bien comparer. Si on y va par là, il faudrait aligner le salaire des enseignants français sur ceux des Suédois et les salaires ouvriers de l'automobile sur ceux de BMW ou Mercédès. Sans oublier que, nombre de retraités Français ont été mis à la retraite plutôt qu'au chômage. Avec moins de 20000 euros annuels(complémentaires incluses), ferais-je partie des nantis? Déja que je refuse de me soigner par la médecine officielle, par esprit de contestation je ne coûte plus rien à la sécu. Alors, en plus, si je dois me priver du nécessaire....
a écrit le 16/01/2013 à 14:52 :
il faudrait faire porter l effort sur les multi retraites des deputes ministere senateurs et autres
oresdents de commissions etc....
a écrit le 16/01/2013 à 13:51 :
Ce que nous savons , c'est que le gel des retraites n'affectera pas ce monsieur Cahuzac et ses amis...
a écrit le 16/01/2013 à 12:33 :
Il parait normal de s'attaquer AUSSI aux retraites pour rétablir santé économique et équité. Le problème majeur pour notre gauche est qu'elle confond toujours équité et égalité; mais soit, espérons que pour une fois elle oubliera son handicap.
Bref, oui, les papys doivent aussi participer à l'effort national ! Par contre, au nom de l'équité, il serait opportun d'étudier une sustème d'indexation qui s'allie avec un système de plafonnement. En effet, le problème de celui qui touche 952 ?/mois est très différent de celui qui touche 9520 ?/mois.
Le principal problème est que les règles sont faites par ceux qui espèrent toucher 9520 ou plus !
Réponse de le 16/01/2013 à 14:02 :
C'est le seul système à peu près équitable (et pas égalitaire). Je ne vous parle pas de son efficacité, il n'y a de toutes façons pas de système qui a prouvé sa perfection...
a écrit le 16/01/2013 à 11:20 :
Le coût des allocs dont nous rabattent les oreilles les papys = 2,8% du PIB. Les retraites = 15% du PIB. Alors on fait quoi concrétement les papys ? On confisque les revenus des actifs pour vous les donner ?
Réponse de le 13/03/2013 à 16:03 :
ils ont refouler tout les etranger en situation irrèguliere*****
a écrit le 16/01/2013 à 9:19 :
Il est gonflé le député UMP!! Il faut oser dire que ceux qui sont au pouvoir aujourd'hui prennent de mauvaises décisions... Il n'y a pas si longtemps, d'autres étaient aux manettes; Examinez un peu ce qu'ils ont fait: Depuis 2005 ,en passant par 2010 ,ce n'est pas triste!! Il faut traiter le problème des retraites sérieusement et admettre que depuis 30 ou 40 ans on a dormi ,la couleur politique n'a rien à faire pour traiter un problème de ma thématique: Il faut s'y mettre, sans attendre voila tout.
a écrit le 16/01/2013 à 9:12 :
On ne parle pas de désindexer les régimes spéciaux et la retraite des fonctionnaires! Comment arrivent-ils à équilibrer eux! C'est sûrement en augmentant la part patronale de l'Etat-Patron. En effet mes impôts et les taxes augmentent !!! Elle n'est pas belle la vie de fonctionnaires et de tous ceux qui n'arrêtent pas de bouffer au râtelier du service public depuis plusieurs décennies!
Réponse de le 16/01/2013 à 13:10 :
En fait de goutte d'eau c'est un peu comme la "sardine" qui bouchait le port de Marseille. Le manque de commandes entraine des licienciements ce qui diminue les cotisations, mais on peut toujours augmenter les impôts pour assurer le train de vie de l'état et de ses fonctionnaires!
Réponse de le 16/01/2013 à 20:31 :
Le mot "fonctionnaire" ne veut rien dire si vous ne faites pas la différence entre "hôpital" "police", "armée", "écologie" etc... et "collectivités territoriales". Mais commençons par les cantines scolaires, les maternelles, les mairies, les services techniques des communes, etc ...allez Zou, supprimons tous ces fonctionnaires.
a écrit le 16/01/2013 à 9:10 :
Ce que Hollande a entendu dans une banlieue , il sait qu'il ne l entendra pas dans une maison de retraite > on soigne les uns et on tape sur les autres . Politiquement imparable, socialement injuste mais c'est pas grave , la goche distribue elle même les certificats de justice.
a écrit le 16/01/2013 à 8:24 :
La solution, c'est de ne plus payer les pensions de reversions. Pourquoi, les veuves vivraient elles des pensions de leurs concubins au lieu que celle ci soit reversée dans le pot commun ?
Réponse de le 16/01/2013 à 16:03 :
Mais toutes les femmes n'ont pas travaillées et meme pour celles qui l'ont fait elles ont le plus souvent une carrière incomplete et donc une petite retraite
Vous oubliez qu'une femme qui touche la pension de reversions doit abandonner sa propre pension. Elle doit choisir entre les 2 pensions, la sienne et celle de son mari
Et vous oubliez aussi que la pension de reversions n'est qu'une partie de la retraite du défunt, autour de 60%

Avec un mari qui a une retraite d'environ 65% de son dernier salaire d'activité puis une veuve qui toucherait 60% de cette pension, on arrive vite à pas grand chose
Donc arréter de dire des conneries
Réponse de le 19/01/2013 à 8:33 :
N'importe quoi ! Les retraites des fonctionnaires et la retraite de base cnav sont revalorisees exactement de la meme maniere, avec le meme bareme, le 1er avril ! Renseignez-vous avant d'affirmer quelque chose (mais c'est tellement tentant de taper sur les fonctionnaires, ces boucs emissaires !)
a écrit le 16/01/2013 à 8:08 :
Il veut parler uniquement des régimes spéciaux : EDF-GDF, SNCF, RATP, élus...
Le privé ? Il ne connaît pas.
a écrit le 16/01/2013 à 7:49 :
Le retraité ne comprend pas qu'en régime par répartition, il a cotisé pour un ancêtre mort et enterré dans la plupart des cas ! Sa pension à lui, elle est payée par ceux qui bossent. Comme il y a un chômage massif et que les pensions sont indexées, avec une récession en plus, il faut que les caisses de retraite empruntent ! Problème : on ne peut plus aggraver les déficits. Résultat : il faut élimer les pensions (15 pioints de PIB en hausse avec les départs des boomers !!!) sinon le système explose ! PS : messieurs et mesdames les retraités, ne comptez pas trop que les jeunes vont se laisser étrangler de taxes et cotisations pour payer, déjà ils ont du mal à se caser !
Réponse de le 16/01/2013 à 14:00 :
En fait je m'exprime mal, désolé : les tuyaux complexes ce sont les coûts de la gestion paritaire. Je ne vous parle pas des frais de gestion cette fois-ci internes des organismes comme Agirc, mais aussi CNAV, Urssaf, CPAM etc. (Le secret le mieux gardé de France ?) Fastoche d'augmenter perpétuellement les recettes mais de ne pas faire d'effort en interne. Après je suis d'accord avec vous sur le fait que certains régimes payent pour d'autres (et pas que pour des régimes publics d'ailleurs) bref un beau merdier !
a écrit le 16/01/2013 à 7:41 :
Vous l'avez voulu la "rigueur allemande" : vous la réclamiez ! Seulement vous n'aviez pas compris que ça voulait dire fromage et dessert = hausse des impôts et baisse des dépenses de retraite et d'assurance maladie (entre autres...) ! Vous avez cru que le gouvernement taperait sur les fonctionnaires ? Les fonctionnaires ont plus de pouvoir de nuisance que les retraités ! Ils votent massivement (comme les retraités) et en plus ils peuvent bloquer le pays ! Vous allez bloquer le pays avec vos petites voitures ? Allez donc empêcher vos enfants de bosser !
a écrit le 16/01/2013 à 7:37 :
contrairement à ce qui est dit,à plus de 66 ans,ma retraite s'élève à 1400? et après avoir payé mes charges,loyer,nourriture,impôts,il ne me reste rien et je ne suis pas le seul...
a écrit le 16/01/2013 à 7:30 :
Paria' c'est ainsi que les retraites se perçoivent au travers de toutes ces décisions politiques. Ces derniers ont sans doute eu le tord de ne pas manifester violemment lors des décisions aberrantes précédentes. Et je parle de décision datant de plusieurs dizaines d'années alors que le problème et les solutions étaient connus. Si gouverner c'est prévoir ......ils sont tous disqualifiés depuis longtemps . Alors Il ne reste qu'une alternative........elle est révolutionnaire ! Car nos élus étant dans le conflit d'intérêt permanent.....ils décident seuls pour leurs situations personnelles, c'est pire que dans les conseils d'administration croises des entreprises! Ils sont disqualifiés !
a écrit le 16/01/2013 à 6:27 :
JE PARS EN SUISSE SI CELA SE FAIT RAS LE BOL DE PAYER POUR MAUVAISE GESTION
a écrit le 16/01/2013 à 5:23 :
il faut gratter partout pour récupérer de l'argent ou minorer les déficits. Que se passe t-il dans les autres pays européens touchés par la crise ? Avant d'arriver à la situation des Grecs il faudra prendre des mesures impopulaires et aussi réduire le train de vie de l'état et des collectivités locales à tous les échelons. Il faut sortir de ce bourbier.
a écrit le 16/01/2013 à 4:40 :
il faut taxer les alocataire de la caf et du smic et autre
a écrit le 16/01/2013 à 4:33 :
vous nous avez dit plus de pouvoir d'achat
ces bien ---- pour le peuple

merci
a écrit le 16/01/2013 à 0:31 :
ça ne fait pas un an qu'ils occupent la place et c'est déjà la déconfiture. Dans quatre ans, la France ce sera le Mali.
a écrit le 15/01/2013 à 22:52 :
« Aucune population de retraités n?est aussi riche (par rapport au salaire moyen) que les Français.  »
« Pour ceux nés entre 1920 et 1950, c'est un succès fantastique. Pour ceux nés entre 1950 et 1960, le bilan est mitigé. Et pour ceux nés après 1960, c'est un échec. L'Etat providence, pour eux, c'est une longue attente dans une queue à l'ANPE, des impôts, un système d'assurance sociale trop lourd et une qualité de vie inférieure à celle de leurs parents. » Timothy B. Smith
a écrit le 15/01/2013 à 22:20 :
Le gel des retraites c'est bien car il faut réduire les charges sur les actifs. Rajoutons la suppression de l'abattement de l'IR des retraités en plus. Raisons: accroissement durée de la vie, crises économique et de la dette, chômage, ... Les retraités français ne sont pas à plaindre, non?
a écrit le 15/01/2013 à 21:31 :
Les retraites ont travaillé toute leur vie , ont cotisé , et maintenant qu'ils pourraient profiter de leur économie , l'état les stigmatises et continue à leur prendre ce qu'ils ont. Une fois de plus celui qui a un peu d'acquis passe pour un riche. C'est honteux.
Réponse de le 15/01/2013 à 22:40 :
aussi leurs jeunes - il ne faut pas faire de comparaison avec les autres pays car les salaires peuvent etre plus eleves en Allemagne par exemple qu'en France -
a écrit le 15/01/2013 à 21:27 :
L'UMP conteste ?!?
S'ils avaient oser protester, c'est le PS qui aurait contesté !
Le théâtre de guignol...
a écrit le 15/01/2013 à 21:23 :
Les retraites, c'est bien connu, ils votent plutôt a droite. Il faut les punir, pourquoi pas prévoir une date fixe pour l'euthanasie, n'est ce pas monsieur le ministre.
a écrit le 15/01/2013 à 21:10 :
Il faut rétablir de la justice dans le système des retraites et vite !!!! Dès lors que les gens ne travaillent plus, il faut un revenu identique à tous les retraités. Les diffrences de salaire qui ont précédé ont déjà permis à certains d'améliorer leur niveau de vie . C'est pas la peine d'en rajouter. Il vaut mieux que tous les retraités vivent décemment.
a écrit le 15/01/2013 à 20:21 :
Je ne suis pas concerné (je précise) loin de là pour le moment, mais je trouve quand-même qu'avant de s'attaquer de front aux "retraités" en général ils feraient mieux de s'attaquer aux régimes spéciaux de retraites qui ruinenet notre pays plsu que les retraites du privé. Maintenant avec la taxation des revenus du capital, de l'immobilier, des épargnes en tout genre va falloir s'attendre à ce que les futurs retraités soient pour beaucoup à la soupe populaire et à la charge de l'Etat suite à spoliation de leurs biens via les impositions en cascades dans ce pays.
Réponse de le 15/01/2013 à 22:19 :
+1, il faut taxer les riches !
Réponse de le 15/01/2013 à 22:50 :
Tout à fait d accord mais il faudrait alors s attaquer de face aux Lobbies que sont l enseignement , l armée , le transport , les Minisiteres X et Y ;;;;;;;;;;;;;;;;;; je crois que nous avons 65 régimes différents , nous avons Plethore ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;un travail de longue haleine mais IMPERATIF
a écrit le 15/01/2013 à 19:59 :


Voila une décision sage.. En résumé : on baisse les retraites de base et les retraites complémentaires, on ne touche pas aux régimes spéciaux, ni aux fonctionnaires, ni aux politiques.Tous ceux qui ont des retraites indexées sur une partie de leur dernier salaire ne risquent rien ,mais dans le privé cela n'existe pas !! Je sais ce gouvernement n'y est pour rien, tout est de la faute des précédents quelque soit leur couleur:Pour être juste,il fallait réformer il y a bien des années !! Pourtant en 2010 on a réformé, mais voilà M. WOERTH a encore creusé le fossé qu'il fallait d'urgence commencer à combler: Ceux qui étaient déjà en situation favorable ont été confortés : Pratiquement dispensés de réforme jusqu'en 2017 et de plus, on a ici ou là, augmenté les derniers salaires servant au calcul de la retraite!Le système est si bien fait qu'on ne peut plus en sortir:Les salariés du privé voient leurs caisses ponctionnées depuis les années 2005 par EDF,puis par l'IRCANTEC avec le coup de la poste... Voila le chômage qui n'arrange rien:Les cotisations baissent, donc la CNAV, L'AGIRC ARRCO ne peuvent plus suivre.Les salariés du privé vont voir les cotisations augmenter;les retraites diminuer et les tarifs EDF et SNCF augmenter. Ceux qui ont des retraites indexées sur leur dernier salaire ne perdront rien : les taxes et les impôts compenseront. Merci M. WOERTH. Au fait qui était ministre de l'industrie ou des finances quand entre 2002 et 2005 on a concocté l'adossement ? Cherchez bien.. Un indice : Mr Raffarin était 1er ministre...
Réponse de le 15/01/2013 à 22:02 :
En quoi monsieur Woerth est responsable selon vous de cette situation? Des faits, merci. De plus lors de reforme Fillon qui etait vent debout contre cette reforme? Communistes et les inevitables socilaistes toujours autant de mauvaise foi.
a écrit le 15/01/2013 à 19:56 :
D'abord premier constat l'ancien gouvernement a comme tous les autres raconté des sornettes avec la réforme qui permettait un certyain équilibre. Deuxième point j'ai du mal à comprendre l'artiste de la profession politique pied nickelé le député de la Marne "un spécilaiste de la retraite!!!!" car aujourd'hui le ministre du budget fait la politique d' un parti libéral et non la politqiue du discours pauvre sans saveur et tellement égocentrique du plus amuvais des hommes politqiues M. Copé. allez l'UMP soyez bon joueur dite que vous avez trouvé votre homme dans la personne de M. Cahuzac. Pour ce dernier il faut être gonflé pour dire que les retraités français sont sur le fond, les rois de l'europe. il est vrai que ce cher ministre ne connaîtra pas les pb d'une bonne partrie de nos retraités, mais en politique autant à droite qu'à gauche on parle et on légifère sur des sujets que l'on ne maîtrise pas, mais l'insulte à l'ignorance de la vie des citoyens est un des moyens de gouverner dans cette arène de repus des deniers publics, LA POLITIQUE.
a écrit le 15/01/2013 à 19:54 :
Homme de gauche, idées de droite
a écrit le 15/01/2013 à 19:52 :
CAHUZAC ? Il a toujours implant d'avance sur les autres. C'est poruquoi les jalous veulent son scalp !
Réponse de le 15/01/2013 à 20:05 :
Et pourquoi pas une taxe sur les moumoutes
Réponse de le 15/01/2013 à 22:21 :
+1, taxons les moumoutes !
a écrit le 15/01/2013 à 19:42 :
il y a longtemp s que des décisions en ce sens auraient dû être prises tellement est grand l'écart entre les retraités et les actifs mais aucun homme politique n'en a eu le courage . Ils ne pensent qu'à leur réelection et non à l'intérêt de la France .
Réponse de le 15/01/2013 à 21:24 :
Gros jaloux, va bosser
a écrit le 15/01/2013 à 19:42 :
Le SMIC pour tous pour la retraite (élus compris) quelque soit l'assiette de cotisation, le reste c'est l'affaire des complémentaires. A chacun de cotiser en fonction de ses revenus.
Réponse de le 15/01/2013 à 20:00 :
Et puis quoi encore. Noel est passe et les assistes sont restes
Réponse de le 15/01/2013 à 20:38 :
D'accord avec Patrickb. D'ailleurs, Nicolas vous étiez un des premiers a souhaiter que les riches paient plus, notamment dans le débat sur Depardieu.
Réponse de le 15/01/2013 à 21:31 :
tout à fait d'accord avec vous Patrick B mais une telle réforme, en l'absence de réglementation sur les salaires , entrainerait de bien plus grands écarts de revenus entre les actifs .
a écrit le 15/01/2013 à 19:34 :
Mauvaise pioche pour notre ministre...Il ressortirai de son souhait une baisse des recettes fiscales pour l'Etat (baisse des recettes de TVA sur consommation, baisse des recettes de csg, baisse des recettes de l'IRPP) et donc une hausse du déficit public.
a écrit le 15/01/2013 à 19:28 :
réduire les retraites: oui
augmenter les impôts oui
réduire d autres dépenses de l´état: oui
demander du forfait de leur poches aux gens qui se font opérer: oui
Il n y a plus de fric; donc on dépense moins et on taxe ceux qui ont du fric.
il faut uniquement faire que les 80% des francais n ont pas l impression d ´être plumés. Pas facile. Il faut leur expliquer avec soin et forcer la communication dans ce sens.
Plumer depardieu? oui. Mais il ne fait pas parti des 80% donc je m´en fous.
a écrit le 15/01/2013 à 19:26 :
Et nos pseudos ministres, ils sont indexes sur quoi?
Réponse de le 15/01/2013 à 19:40 :
Sur le franc suisse?
Réponse de le 11/02/2013 à 16:21 :
Comme par hasard les ministres n'auront pas de "pbe de retraite" car d'une part ils s'poctroient de belles retraites et d'autre part les revenus en tant que ministre sont des "primes" non imposables.... plus 4000 euros d'EDF gratuit par mois par exemple...
a écrit le 15/01/2013 à 19:09 :
Il ne faut pas oublier que les retraites perçus sont le fruits de cotisations que les retraités ont assumés. Au lieu de tondre les moutons nos bolcheviques au pouvoir seraient plus inspirés de réduire le train de vie de l'état.Et là,il y a du grain à moudre!
Réponse de le 15/01/2013 à 19:28 :
oui tout à fait mais a force de voter ( pas moi) pour les méme depuis 30ans ont en arrive LA , d'autre ce presente mais c C de français les remette au pouvoir alors STOP faut pas qu'ils pleurent c leurs vote qu'ils assument
pour ma part ce ne sera plus pour l'UMPS
Réponse de le 16/01/2013 à 13:25 :
Excusez moi, je suis bête je n'ai rien compris au système par répartition !
a écrit le 15/01/2013 à 19:06 :
L'argument que les retraités sont trop riches est remarquable..
Réponse de le 15/01/2013 à 20:03 :
Mais on ne parle pas des boulets quels France traine, et que notre gouvernement n'hésite pas a alourdir, les exemples sont nombreux
a écrit le 15/01/2013 à 18:54 :
avant de bloquer la revalorisation des complémentaires , commençons pâr mettre tout le monde au même niveau : àge de départ , nombres de trimestres de cotisation ,calcul : 75% du dernier salaire chez les fonctionnaires , calcul sur les 25 meilleures années dans le privé ! reversion sans plafond de ressource chez les fonctionnaires , avec plafond dans le privé ! Hollande qui se glorifie de vouloir la justice devra bien commencer par ça
Réponse de le 15/01/2013 à 19:33 :
En ce qui concerne, l'explication a déjà été donnée. Mais apparemment, vous n'y comprendrez jamais rien.
Réponse de le 15/01/2013 à 19:49 :
en 2004 secteur privé 1065 euros,secteur public/régimes spéciaux 1689 euros.
Réponse de le 15/01/2013 à 20:10 :
@GT : Quelle explication? Et pourquoi refuser une réforme des régimes spéciaux?
Réponse de le 15/01/2013 à 20:42 :
On est en 2013. Et en 1956 ?
Réponse de le 19/01/2013 à 8:50 :
Continuons : 8 trimestres de bonification par enfant dans le prive, seulement 4 our lesfonctionnaires; complementaires obligatoires avec cotisations de l'empmyeur pour le prive, pas de complementaires abondees par l'employeur dans le public : si un fonctionnaire veut une complementaire, il se la paye tout seul, mais n'importe qui a le droit de le faire. La seule retraite d'un fonctionnaire est sa retraite "de base" , alors oui, elle st a 75 pour cent. Et oui, elle est calculee sur le dernier salaire, mais a qualification egale le fonctionnaire est souvent moins bien paye que dans le prive ! (1500 en debut de carriere pour un bac plus 5, c'est modeste !). Avantage : le securite de l'emploi, bien sur ce n'est pas negligeable. Je ne nie pas qu'il soit plus confortable d'etre fnctionnaire, surtout en periode de chomage, mais quand vous comparez, faites-le honnetement !
a écrit le 15/01/2013 à 18:50 :
Trop fort les socialos, Sarkozy ne pouvait pas faire des réformes libérales et ils osent tout. Des gens du peuple quoi!
Réponse de le 15/01/2013 à 20:17 :
C'est vrai qu'un pays où l'état représente 60% du PIB (record mondial) est un vrai pays libéral!
Bah rien ne vaut la Corée du Nord ou Cuba (immense démocratie chère à notre ami Mélenchon).
La bas, il n'y a pas de méchants libéraux!
a écrit le 15/01/2013 à 18:46 :
Il part quand, celui-là ?
Réponse de le 15/01/2013 à 19:33 :
quand vous voulez MAIS
comme ce sont les méme qui dirige depuis 30ans et pour en arriver la il est tant de pas etre béte et de voter pour d'autre 10ce presentent et vous voter pour les méme alors faut pas pleurer
Réponse de le 15/01/2013 à 19:34 :
Dès que Médiapart aura sorti ses preuves
a écrit le 15/01/2013 à 18:38 :
Que fait un chirurgien aux finances ?
Réponse de le 15/01/2013 à 20:43 :
Il fait des opérations comptables.
Réponse de le 15/01/2013 à 21:13 :
De la boucherie !
a écrit le 15/01/2013 à 18:16 :
Le présent article donne en pourcentage le taux des retraites pour étayer la volonté de correction des retraites. Une bonne vision demande de prendre en compte l'exercice complet du coût de revient des accès sociaux pour les personnes âgées, notamment de plus de 66 ans. L'augmentation des besoins et les réponses apportées par les pouvoirs publics. Le coût des logements ...
Il serait bon de revoir la grille indiciaire durant l'activité, mais aussi l'attribution des allocations familiales en fonction des revenus ; cette dernière ne devant servir qu'à l'aide des bas salaires doit être au moins revue dans sa nécessité, pour les salaires conséquents. La refonte doit être globale pour correspondre à une réelle adaptation.
Réponse de le 15/01/2013 à 18:38 :
L'extrapolation pour en venir aux allocations familiales est assez tordue. Une bonne vue serait de ne pas confondre la politique sociale et l'imposition due par chaque citoyen. Par exemple commence à faire payer l'impôt sur le revenu à tout le monde et après on pourra parler de répartition.
Réponse de le 15/01/2013 à 18:58 :
une solution serait de faire sortir les alloc de la secu pour les faire rentrer dans le budget de l'etat( financé par ex par l'augmentation de tva) et d'integrer dans les revenus imposables les revenus sociaux(ainsi au final les pauvres en profite plus). Mais on est un peu loin ici de la discussion sur les retraites.
Réponse de le 16/01/2013 à 15:24 :
Je peux retourner l'argument dans l'autre sens, en quoi est-ce qu'un couple qui gagne 2*1500? est plus vertueux qu'un couple gagnant 2*3000?. Les allocations familiales ont été créées pour pallier la baisse du niveau de vie à l'arrivée des enfants. Le coefficient familial est déjà tronqué pour les classes moyennes. Je ne souhaite pas être solidaire avec ceux qui font des enfants au delà de leur moyen. C'est mal de penser ça ? Qu'on limite les allocations à 3 enfants pour tout le monde. Bref, c'ets pas le débat mais ce sera pour moi la goutte d'eau qui me fera quitter ce pays.
a écrit le 15/01/2013 à 18:05 :
les élus sont aussi mieux traités que les élus des pays nordiques, faudra t' il aussi diminuer leur indemnités et avantages ?????
Réponse de le 15/01/2013 à 18:38 :
évidemment, mais ce n'est pas demain la veille, soyez "rassuré"!
a écrit le 15/01/2013 à 17:58 :
Bon pour le FN tout ça
Réponse de le 15/01/2013 à 18:11 :
y a interet! parce que , après tout, s'ils ne feront pas de miracles, surement feront ils mieux qu'actuellement !!on n'en sait rien: gauche, droite, droite, gauche, on se fait plumer de longue! p-etre un bon coup de pied salvateur sera donné sans ce gourbi désastreux et désespérant!
a écrit le 15/01/2013 à 17:54 :
ne vous inquieter pas pour la retraite de cahuzac: il sait ou planquer ses sous!
Réponse de le 15/01/2013 à 22:08 :
Si c'est le President qui le dit!
a écrit le 15/01/2013 à 17:50 :
Votre analyse est un non sens et une hérésie, une fois de plus,....... pourquoi voulez-vous que la retraite de quelqu'un qui a travaillé 40 voire 42 à 45 ans...soit plus faible que le revenu d'un salarié qui vient de rentrer sur le marché du travail.....que ceux qui veulent gagner plus commencent à travailler ou à voulooir travailler un peu plus....je me souviens que dans les manifestations "retraites" sous le gouvernement Sarkozy, on trouvait des jeunes de 20 à 25 ans qui s'inquiétaient de leur future retraite....Je peux vous dire que lorsque j'avais leur âge, et je ne suis pas le seul, la retraite était le cadet de mes soucis....le seul souci était de travailler, sans compter les heures, et d'essayer de réussir mon parcours professionnel;
Réponse de le 15/01/2013 à 18:35 :
Ces retraites on étés calculées sur des augmentations de revenu dans les dernières années.... Augmentations de salaires qui ont creuse énormément la dette de la France. A ce jour, après avoir eu l'occasion d'acheter de immobilier a prix casse, après n'avoir connu du chômage et avoir eu toujours des revenus en hausse, ils aimeraient voir les jeunes de nos jours payer: leurs retraites sur-gonflees, leurs impôts....par le jeu de tout type d'exonérations et de payer en plus les dettes du pays (qu'ils ont fait) ainsi que les prix spéculatifs de maisons.... Cherchez l'erreur.... En plus ils se plaignent pour vraiment de bouts de chandelles........
a écrit le 15/01/2013 à 17:49 :
Le fonds de commerce des socialo-fachos ne change pas : déconnection de l'économie réelle. Ils préfèrent nourrir leur électorat, intoxiquer les français, ne pas réduire les dépenses au lieu d'être responsable de l'avenir de la France.
a écrit le 15/01/2013 à 17:39 :
Trop facile de "désindéxer"... une petite baisse pour tout le monde ne se sent pas vraiment. C'est comme le cout des -3centimes d'euros sur le litre d'essence, avec la difference, pas possible de s'acheter une baguette de pain à la fin du mois.
Par contre s'attaquer aux régimes spéciaux par exemple, ca nécessite un courage politique que je n'ai encore pas vu de cette nouvelle majorité... C'est pas comme ça qu'ils sauveront le système, cela permettra juste de gagner du temps...
a écrit le 15/01/2013 à 17:38 :
Déjà, aligner le système de reversion des retaites des fonctionnaires sur celui du privé, c'est a dire 50% au lieu de 95% ferait de belle économies.
Pourquoi un conjoint survivant de fonctionnaire pourrait'il cumuler a 95% la pension de son conjoint defunt? de quelle droit ce dernier devrait vivre mieux qu'un retraité du privé qui n'a pas eu la chance de partir déja a 55 Ans.?
Encore une inégalité flagrante entre privé et fonctionnaire.
Réponse de le 19/01/2013 à 9:12 :
95 pour cent? D'ou vous tenez ce chiffre ? C'est 50 pour cent pour une reversion dans le public, contre 54 pour cent pour le prive ! Et peu de fonctionnaires (et de moins en moins) ont le droit de partir a 55 ans, la-dessus aussi renseignez-vous ! Pour les autres, c'est le meme age que ans le prive.
Réponse de le 07/02/2013 à 14:08 :
je ne suis pas fonctionnaire mais vous avez raison lili;Les gens disent n'importe quoi
a écrit le 15/01/2013 à 17:35 :
LES RETRAITES DEPENSES LEUR ARGENT EN VOYAGES ,VACANCES, CADEAUX AUX PETITS ENFANTS AIDE AUSSI LEURS ENFANTS ET J'EN PASSE .....TOUT CECI AIDENT LE POUVOIR D'ACHAT DONC UNE CERTAINE CONSOMMATION ;AVEC CE QUE L'ON VA NOUS PRENDRE ,EN PLUS DE l'ESSENCE ELECTRICITE GAZ ECT... ET BIEN CE SERA EN MOINS DANS LA RELANCE DE CONSOMMATION .M HOLLANDE EN EST A CE POINT DE REFLEXION AUX GEL DES RETRAITES . QUEL HONTE TOUT DE MEME .APRES AVOIR TRAVAILLE TOUTE UNE VIE !!!!JUGER QUE TOUT VIENT DES RETRAITES TROP RICHES .QUANT VERRAIS- LUI ET SES MINISTRES S'ALIGNER EUX AUSSI .???? PLUS CA AVANCE ET PLUS C'EST PIRE ...MERCI M HOLLANDE
Réponse de le 15/01/2013 à 18:05 :
J'ai 40 ans et 3 enfants et parfois j'aimerais bien aussi partir en vacances, faire des cadeaux et j'en passe... Et meme si cela vous baisse un peu la retraite, pensez que cela baisse aussi la mienne que je ne touche pas encore, et que je ne toucherai peut-etre (sans doute) jamais parce que les systemes explosent. Alors arretez de vous plaindre et profitez en !
Réponse de le 15/01/2013 à 18:08 :
vous etes sympa en disant que les retraités aident leurs enfants dans la mouise; sachez qu'ils le peuvent de moins en moins, si ce n'est plus du tout!! et pas de vacances ni au Maroc , ni dans le desert de Gobi, ni quedalle! ils comptent leurs sous, pour pouvoir manger, payer les factures et basta! et encore en se demandant s'ils pourront encore les payer longtemps les factures au train ou ça va vu qu'il y a contamment d'augmentations, on ne se paye rien qui ne soit indispensable! pas de petit plaisir, pas de dépenses qui ne soient maitrisées, jusqu'à quand? je parle de retraites sous le seuil de pauvreté évidemment, c'est à dire sous 900 eur /mois, alors aller presque dire que les vieux " coutent chers après avoir travailler une vie, ce serait risible, si ce n'était dramatique! y a plus qu'à boire le bouillon de 11 h, ou aller se faire piquer, pour plaire à certains! écoeurant !!
a écrit le 15/01/2013 à 17:34 :
" le niveau de vie des retraités correspond à 96% de celui des moins de 65 ans"...là tu vas avoir des problèmes!
a écrit le 15/01/2013 à 17:34 :
Ou la preuve de l'absurdité de l'opposition, quelqu'elle soit.
Réponse de le 15/01/2013 à 18:07 :
Encore un post argumenté à la mode socialo, càd vide comme le travail et les résultats de cette bande de bras cassés. Continuez vous renforcez notre dégoût de cette clique.
Réponse de le 30/01/2013 à 21:46 :
pour ce qui est des retraités nantis , je suis bien placé pour en parler : né en 1945 , mon épouse en 1949 .travail a 14 ans tous les deux , donc longues carrières ( 45 ans tout les deux) .Moi retraité depuis 2004 , mon épouse depuis 2010. Ma retraite 1250 euros , mon épouse ( assistante maternelle , metier ou l on ne peut pratiquement pas valider de trimestres! ) perçoit la coquette somme de 500 euros mensuels ! autrement dit , nous vivons sous le seuil de pauvreté malgré 45 ans de carrière ! vraiment pas de quoi jubiler , cherchez les nantis... de plus , depuis que mon épouse percoit sa retraite , nous somme devenus imposables , ce qui n'était pas le cas auparavant , c est a dire payer les impots sur le revenus , taxe d habitation (= 1 mois de retraite de mon épouse ! ) , taxe télé et imposition maximum de la csg et crds ( merci le gel du plafond de la csg/crds établi et maintenu par le duo sarkollande ). Donc nous ne vivons plus , nous survivons , ayant perdu plus de 10% de nos retraites dus a ces nouveaux prélèvements. plus de loisirs , plus de sorties , plus d achats de vetements plus de possibilités de gater nos petits enfants et j en passe . Je suis dégouté ,de toujours compter chaque centimes pour ne pas être dans le rouge en fin de mois. Pas de possibilité de prétendre à des aides n'étant pas ( encore) surendétté ...je ne sais plus que faire , étant malade du coeur , pas question de reprendre le travail à 68 ans; j en ai marre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :