Les salariés mettent en moyenne 25 minutes pour aller travailler

 |  | 235 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les employés de la région parisienne ont un temps de trajet de 36 minutes en moyenne, selon un sondage Ifop pour le journal Metro, rendu public lundi.

Quand on travaille, mieux vaut habiter dans le Sud-Ouest. Selon un sondage Ifop pour le journal Metro publié lundi, les salariés de cette région mettent en moyenne 20,7 minutes pour se rendre à leur travail. En région parisienne, ce chiffre grimpe à 36 minutes. En moyenne, les salariés français ont besoin de 25 minutes pour aller travailler.

Selon l'enquête, 67% des actifs mettent moins de 30 minutes à faire l'aller-simple pour aller travailler, 10% entre 30 et 45 minutes et 10% au delà, les autres n'étant pas concernés (travail à domicile, travail itinérant...).

Les ouvriers plus proches de leur travail que les cadres

La durée moyenne varie légèrement en fonction du statut des actifs, les cadres supérieurs mettant 26,9 minutes en moyenne pour se rendre bureau, les professions intermédiaires 28 et les ouvriers 22,7. Par secteur, les salariés de l'industrie sont aussi un peu plus vite arrivés au travail (22,7 minutes), devant ceux du commerce (23,9) ceux du BTP (28,6) et ceux des services (29,5).

Selon le sondage, les salariés sont 78% à se dire satisfaits de leur temps de trajet, 17% se disent "plutôt pas satisfait" et 5% "pas satisfait du tout". Mais près de la moitié (46%) seraient tout de même prêt à changer de travail pour réduire leur temps de trajet.

Le sondage a été mené en ligne du 4 au 6 février auprès d'un échantillon représentatif de 1.125 actifs, selon la méthode des quotas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2013 à 10:18 :
Il eut été TRES interessant et réaliste de faire un comparatif avec les transports 'citadins' ....
Sur un trajet de 55 minutes par trajet 'Paris-sud - La Defense', Rer B et Rer A, les temps passent quotidiennement à 1h20 ou 1h30 voire plus; soit, presque 3h de transports par jour, et dans des conditions pitoyables.
A 'manipuler' les informations de manière positive on en oublie la réalité 'sordide' de la plupart des Parisiens et Franciliens.
a écrit le 18/02/2013 à 21:14 :
C'est sûr que si les trains ne marquent pas d'arrêt en gare comme sur le RER A, il doit être possible d'arriver à des temps similaires avec un peu d'entrainement
a écrit le 18/02/2013 à 20:04 :
Pourquoi la Tribune qui se veut un journal sérieux publie t-il un article sur un sondage aussi bidon. il n' y a pas un journaliste transports qui connaît l'Enquête globale transports qui vient de sortir et qui donne des résultats fiables ? il aurait suffit d'un coups de fil au STIF où à n'importe quel connaisseur des transports pour mettre ce sondage à la poubelle. que l'AFP cautionne ce genre d'infos est vraiment désolant.
a écrit le 18/02/2013 à 19:50 :
Et ensuite ils mettent une minute pour se mettre en greve.
a écrit le 18/02/2013 à 19:45 :
En ce qui me concerne c'était trois heures d'embouteillage par jour pour parcourir 33 km aller ; par le RER,
c'était 4 h 20 par jour aller et retour (ceci en région parisienne)
a écrit le 18/02/2013 à 19:27 :
Hollande aussi quand il ne prend pas le train, mais j'ai peur d'être un peu trop people.
a écrit le 18/02/2013 à 18:44 :
Mais qui était les sondé, je ne connait aucun collègues qui est si peu de temps de transport, la moyenne est plus vers 1h. c'est chiffre corresponde plus au retard moyen de la ratp ou sncf pour les RER
a écrit le 18/02/2013 à 17:52 :
Pour la région parisienne, on parle de gens qui habitent paris, ou qui travaillent à Paris ?
Je suis curieux de savoir, sur tout ceux qui travaillent à Paris, combien habitent Paris.
a écrit le 18/02/2013 à 17:37 :
Euh, je sais pas comment ils ont compté mais tous ceux qui prennent le RER en RP mettent bien plus. Et vu al saturation du RER A, il y a bcp de monde concerné.
a écrit le 18/02/2013 à 17:35 :
Moi, je suis a 3 minutes en voiture, un quart d heure a pied
a écrit le 18/02/2013 à 17:29 :
Il faut distinguer salarié et puis esclave. A l?anpe, on vous propose avec 5 ans d?études de distribuer des pub dans les boites aux lettres, ou bien, de faire des cours pour une heure par semaine? Voila le merveilleux système d?élimination sociale qui a été mis en place. Alors parler croissance, ça fait rire, on n?en a jamais eu que par la dette ! Ou alors vous avez du tiers temps dans le public, sans contrat de travail et le tout pour 4 mois...
a écrit le 18/02/2013 à 17:01 :

Quand on sait que Laurence Parisot est vice-présidente de l'IFOP, si je ne me trompe pas, on se demande quels sont les travailleurs sondés?

78 % de personnes satisfaites de leur temps de trajet? C'est tout simplement impossible, sauf à bidonner le sondage ou choisir les sondés.

a écrit le 18/02/2013 à 16:38 :
"habiter loin n'est pas toujours un choix de vie"
Je travaillais il y a 25 ans à 40mn de mon domicile (donc assez proche du sondage). Avec les 3 déménagements de ma société j'ai maintenant 1h40 le matin et autant le soir :(
Le seul choix que j'ai fait c'est de garder mon poste.
a écrit le 18/02/2013 à 16:36 :
36min en RP ?

ils ont sondé les parisiens travaillant à Paris ! Sinon, c'est pas possible!
Je verrais plutôt un nombres vers les 45min.
Si je fais le tour de l'open space (je bosse à Paris15), le plus court dois être dans les 30min. Et la plupart tourne entre 45min-1h.
a écrit le 18/02/2013 à 14:22 :
Je pense que beaucoup de gens calculent mal en achetant leur logement en périphérie. Ils oublient les frais de transports qui explosent. il faut au moins deux voitures, les scooters des gamins. au final quand on additionne logement + transports (assurances, achats des véhicules, carburant, entretien, parkings, péages, amendes, transports publics, etc.) habiter loin n'est souvent pas économique. Après cela peut être un choix de vie mais c'est une autre histoire.
a écrit le 18/02/2013 à 14:16 :
Je suis cadre dans l'industrie et je vis à 12 mn de mon travaille, je croise une voiture le matin, 2 le midi lorsque je rentre déjeuner, 2 à 13H30 lorsque je retourne travailler et le soir cela dépend de l'heure à laquelle je quitte mon bureau, disons entre 1 et 4 voitures....
Pourquoi aller travailler en ville alors que le cadre de vie ici dans les Vosges (ce n'est qu'un exemple) est à rêver? Pas de bouchon, pas de bruit, des loyers à 300 / 400 ?....Pour info, j'ai acheté en 1994, 30 ha à 25 F du m²....ça fait réfléchir, non?
En ville et surtout en région parisienne, c'est stress, loyers impensables pour des surfaces ridicules, circulation d'enfer, métro, boulot dodo....au fou!
J'ai vraiment du mal à comprendre.
Et dire que la moitié de la po mondiale habite en ville!!!! 50% de fou furieux
Réponse de le 18/02/2013 à 14:38 :
Encore faut-il trouver du travail dans les Vosges.
Réponse de le 18/02/2013 à 15:17 :
Sympa, plus qu'à m'installer dans les Vosges. Non sérieusement vous avez raison, profitez-en bien j'ai passé quelques jours à Epinal, ca remonte à plus de 10 ans et j'en ai gardé un ville calme et bien verte.
Réponse de le 18/02/2013 à 16:21 :
Mais bien sur que sui-je bete ! pourquoi est ce que je m'embete à bosser en région parisienne et payer 1000? par mois pour un minuscule appart !? Comment-ça j'ai pas de boulot ailleurs ?
Réponse de le 18/02/2013 à 17:56 :
Y a quoi comme boulot dans les coins paumés, avec la plupart des retraités et des chômeurs ?
Réponse de le 18/02/2013 à 19:20 :
Et ça ne vous a pas traverser l'esprit , que l'IDF proposent des millions d'emplois et que st-dié une poignée ?
Réponse de le 18/02/2013 à 23:13 :
j'habite en vendée
5min a pied du boulot, 1h de la mer, cadre de vie et gens sympa...
entre midi et 2 j'ai le temps de faire du sport et de m'occuper de mes gamins...
le salaire moyen est plus faible qu'ailleurs, mais le cout de la vie aussi donc on s'y retrouve.
ce qui est marrant c'est que les boites cherche des postes a pourvoir ici, le chômage est au plus bas national chez nous...
les parigos avec qui je travail m'envient mais ont peur de quitter leur ville qu'ils détestent.
le pire c'est quand je voie les citées a la TV avec tant de mec qui se font chier au chomdu, alors que le boulot pour celui qui veut en trouver il y en a ici
a écrit le 18/02/2013 à 14:12 :
Peu crédible.
Je travaille depuis 25 ans en société de services. J'ai fait plus de 20 missions avec autant de trajets différents. La durée se situe généralement entre 1h et 1h30 avec de rares exceptions à 30mn mais jamais moins. et c'est pareil pour mes collègues !
Réponse de le 18/02/2013 à 14:36 :
Pareil ! Ah mon avis leur échantillon représentatif ne dépasse pas de très loin le périphe.
La grande couronne fait aussi partie de la région Parisienne messieurs les sondeurs...
Réponse de le 18/02/2013 à 17:40 :
Ha ouf, je me sens moins seule... 1h quand tout roule bien (lol)
Réponse de le 18/02/2013 à 21:17 :
donc pas souvent 1H de trajet...
a écrit le 18/02/2013 à 14:09 :
Ne sont vraiment pas pressés d'aller bosser !
a écrit le 18/02/2013 à 13:42 :
si vous achetiez un logement plus près, plus cher (ce que j'ai fait), vous pourriez peut-être supprimer une voiture (si vous en avez deux) : gain y compris l'amortissement, l'assurance environ 5000 euros par an et une vie plus détendue même si la ville il faut la supporter.
a écrit le 18/02/2013 à 13:42 :
Ca me semble tres peu. Je dirais plus aux alentour d'une heure. Le dernier chiffre que j'avais en mémoire était de 45 minutes eb moyenne sur Paris, ce qui me semble déjà plus réaliste.
Réponse de le 18/02/2013 à 15:01 :
Entièremenent d'accord avec le commentaire précédent. Perso, je suis à 1h15 aller (et autant retour, donc 2h30 par jour) quand tout va bien... Hélas, j'emprunte le RER B : un incident par jour ! En fait, les jours où tout est normal sont devenus anormaux !!! Il m'arrive donc assez souvent de mettre plus de 3h pour rentrer chez moi. Soit l'équivalent d'un Paris-Montpellier en TGV, sauf que moi, je ne fais même pas 30 bornes de distance !!!! En revanche, le prix pass navigo 3 zone, lui, augmente tous les ans malgré une dégradation constante du "service" rendu. Mais, la RATP me remercie au moins quotidiennement pour ma "compréhension" de ses retards et manques...
a écrit le 18/02/2013 à 13:38 :
Pas plus ? Moi je connais beaucoup de monde qui met 1h15/1h30 aller pour aller bosser. Pas le choix vu les prix fous de l'immobilier en IDF, l'interdiction de la voiture etc.
a écrit le 18/02/2013 à 13:20 :
On a des fois pas le choix pour habiter à coté du travail car les prix de l'immobilier sont trop élevés , c'est mon cas et je me tape 40 min quand ça roule bien et mes collègues c'est minimum une heure.
Réponse de le 18/02/2013 à 14:59 :
Je suis loin de ça, étant prestataire je vais la où l'on me place, je ne vais pas déménager a chaque mission. Actuellement 96km allé, 1h15 pour une arrivé a 8h, 2h minimum pour une arrivé a 9h...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :