De justesse, le Sénat dit oui à l'amnistie sociale

 |   |  554  mots
Copyright Reuters
Les sénateurs ont adopté mercredi à 174 voix contre 171 une proposition de loi communiste d'amnistie des délits et sanctions pour des faits commis lors de mouvements sociaux.

Il est passé, mais de justesse, et a été largement amendé. Alors que les plans sociaux se multiplient dans l'Hexagone et que le chômage poursuit sa hausse, le Sénat a adopté mercredi une proposition de loi (PPL) communiste d'amnistie sociale. Le texte, qui vise à blanchir des délits et sanctions pour des faits commis lors de mouvements sociaux, a été adopté à 174 voix contre 171. Sans surprise, les groupes socialiste, communiste, vert, EELV et à majorité radicaux de gauche ont voté pour. Tandis que l'UMP et les centristes de l'UDI-UC ont voté contre.

Ainsi, sont amnistiées les infractions, commises entre le 1er janvier 2007 et le 1er février 2013, passibles de cinq ans d'emprisonnement au plus. Les faits concernés sont ceux commis à l'occasion de conflits du travail, d'activités syndicales de salariés et d'agents publics, y compris lors de manifestations. Sont également amnistiées les infractions commises lors de mouvements collectifs revendicatifs, associatifs ou syndicaux relatifs aux problèmes liés au logement. Par ailleurs, le refus de se soumettre à des prélèvements ADN ne sera amnistié que si les faits à l'origine de ce prélèvement sont eux-mêmes amnistiés.

Un texte à la portée limitée

Toutefois, le texte a été largement amendé par les socialistes, qui en ont largement limité la portée. Le texte d'origine prévoyait notamment l'amnistie pour les faits commis avant le 6 mai 2012 et concernait les infractions passibles de dix ans de prison. L'application initiale était aussi élargie aux professions libérales et exploitants agricoles. La PPL d'origine parlait de problèmes liés non seulement au logement mais aussi à l'éducation, à la santé, à l'environnement et aux droits des migrants. En outre, un amendement PS a exclu du bénéfice de la loi "les dégradations volontaires ayant pour conséquence de nuire au bon déroulement de travaux scientifiques ou de recherche". Selon la sénatrice EELV, Esther Benbassa, cette rédaction de l'amnistie ne devrait pas concerner les faucheurs de champs OGM.

Dans la sphère politique, le Front de gauche -PCF et Parti de gauche- s'est fortement mobilisé pour ce texte. Il a notamment organisé une manifestation devant le Sénat. Et son responsable, Jean-Luc Mélenchon, a assisté au débat dans la tribune du public. De son côté, Christiane Taubira a jugé qu'"il s'agit, ici, de faire ?uvre de justice". La ministre de la Justice a soutenu la PPL, et s'en était remise "à la sagesse du Sénat" pour son vote. Pour sa part, Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, avait assuré que l'exécutif tenterait de trouver un "équilibre" entre "droit syndical" et "respect de la légalité républicaine".

"Un acte de justice"

Malgré la limitation du texte, Pierre Laurent, sénateur et numéro un du PCF, s'est félicité d' "un acte de justice, de réparation qui va être entendu par les salariés qui veulent faire valoir leur droit à l'expression syndicale sans avoir la peur au ventre". A contrario, UMP et centristes se sont vivement opposés à une "proposition inopportune, dangereuse". Car celle-ci donnerait un "signal de mauvais augure à tous les manifestants professionnels", selon François Zocchetto (UDI-UC). "Voulons-nous d'un pays où le militantisme syndical sème la pagaille, ou la terreur ?" s'est indigné de son côté l'UMP Pierre Charon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2013 à 13:35 :
"Selon la sénatrice EELV, Esther Benbassa, cette rédaction de l'amnistie ne devrait pas concerner les faucheurs de champs OGM" !! En bref, allez casser des usines et des biens publics, vous n'aurez pas de problèmes ! Par contre, allez faucher des champs d'OGM (hors la loi !) et vous finirez en taule !! Il faut vraiment interdire au politiques de fumer la moquette transgénique, çà ne leur réussit pas !!
a écrit le 03/03/2013 à 15:54 :
@ battr au début du siècle on n'avait pas le choix pour défendre nos acquis sociaux c'est de se syndiquer, mais depuis + de 50 ans les syndicats pourrissent la société actuel on revendique pour un rien et le pire c'est qu'ils prennent la France en otage pour les autres travailleurs qui eux ne sont pas syndiqué qui travaille pour essayer de vivre, quand on voit que par l'intermédiaire de mouvement de grève qu'ils croient prendre les patrons à la gorge, ils se trompent lourdement car si un patron ne peut plus avoir de marché pour faire vivre sa société et ses employés ils arrivent à fermer leur société mettre la clef sous la porte et licencié leurs salariés et on pense qu'en se syndiquant qu'on va solutionner les problèmes de cette société qui actuellement s'autodétruit ces employés se font rouler dans la farine et leur mac c'est le syndicat.
a écrit le 03/03/2013 à 3:52 :
Tout ces ramassis de pauvres débiles qui défendent des syndicalistes dégueulasses en infraction avec la loi... Moi, chef d'entreprise, et au mépris de l'article 121-1 du code pénal, je suis mis personnellement en cause pénalement, et ce même pour des choses dont je ne suis pas responsable. Eh bien, J'EMMERDE LA LOI, J'EMMERDE LES JUGES, J'EMMERDES TOUS CEUX QUI VOTENT DES ABSURDITES pareilles, et, ils le paieront! Foi de moi, je vais mettre mon pognon à double profit : 1/. M'exiler, et 2/. Abattre la moitié du droit français, une fois planqué à l'étranger. Avec quelques millions, on déglingue ce système de merde et on le met à plat!
a écrit le 02/03/2013 à 19:14 :
Tout ces commentaires certain sont très bon et d'autre mauvais, mais que pensez-vous si à la base qu'un syndicat d'un nom lambda, n'aurais pas de syndiqué, déjà qu'il y à beaucoup de syndicat à mon goût qui pourrisse la vie du français moyen, que l'on trouve un partie unique qui permettrais de résoudre et d'émettre les problèmes de société (enfin cela appartiens au monde de l'utopie) car un syndicat à pour l'image d'un ouvrier de défendre ses intérèts mais depuis + de cinquante ans on s'aperçoit qu'il y à de plus en plus de problème et que les syndicats ne trouvent plus de solution pour les résoudre si à part payez la cotisation syndicale les C E et tout ce qui va avec car il y à surement plus d'argent dans les caisses d'un syndicat que dans une banque
a écrit le 02/03/2013 à 19:02 :
@ Asimon : arrêtez de fumez la moquette, communiste, dictature, et prolétariat, pourquoi pas instaurer les mêmes conditions de vie qu'une république bananière, ou peut-être payez un billet d'avion pour la sacro-sainte pays qu'est la Russie, il y à de ces commentaires qui sont publiés à faire sourire
a écrit le 02/03/2013 à 17:34 :
il est clair qu'un des buts, au delà du remerciements des combattants pour la cause du parti, est de manipuler l'opinion pour faire monter le FN et donc préparer les élections municipales.. trés forts pour garder le pouvoir par les pires actions, beaucoup moins pour réduire la colossale dépense publique qui tue l'emploi... ils ne travaillent que pour eux, on ne compte pas, on est le terreau de leur train e vie et dépenses à l'infini, un autre monde en roue libre...
a écrit le 02/03/2013 à 14:38 :
Il n'y a pas de délit social, il n'y a que des délits.
Cette loi est une autorisation de terroriser donnée aux syndicats.
Ce n'est pas étonnant qu'elle vienne des communistes : elle est parfaite pour instaurer, enfin !, la dictature du prolétariat.
a écrit le 02/03/2013 à 13:35 :
@ Non : pourquoi pas
a écrit le 02/03/2013 à 2:26 :
Si l'assemblée - la moins pire des deux chambres - vote cette loi infâme, je descends dans la rue pour casser du cégétiste, et je réclamerai l'amnistie sociale! N'importe quoi!
a écrit le 02/03/2013 à 1:22 :
les syndicats ne sont pas des syndiats, ils ne font que de la politique, ils sont ls bras armés des partis de gauche, et les autoriser à casser, harceler les non gérvistes, les menacer est digne du dernier ds pays totalitaires.... incroyable et insupportable. pour quoi pas la légion d'honneur pour la CGT qui a tué plus de 100 000 emplois à marseille à foce de bloquer le port pour passer de 18 à 15 h de travail et 4800e/m !!!!!
a écrit le 01/03/2013 à 16:55 :
Les hauts fonctionnaires et autres dirigeants des gros groupes se payent grassement, gèrent mollement leur entreprise, font des erreurs irrécupérables impactant des milliers d'emplois quelquefois. Eux s'en sortent à chaque fois tête haute et sûrs de trouver rapidement un nouveau "poste". Plus fort, des spécialistes en montage et récupération (on reparle en ce moment de l'arbitrage qui favorisa le plus connu d'entre eux...) se font des centaines de milliers d'euros sur des coups de pokers mettant à la rue des centaines de famille. Et qaund un des pauvres mecs, ayant perdu son job du fait des erreurs ou de la cupidité féroce de tous ces spéculateurs, s'énerve un peu, casse un hall de préfecture, la justice lui tombe dessus. Et là, pas d'amnistie ? On a bien amnistié des nazis. Et ces types, les hyènes bien-pensantes se mettent à pleurer parce qu'on va les amnistier ? C'est le monde à l'envers !!!
a écrit le 01/03/2013 à 15:01 :
L amnistie OUI le pognon pour les journées perdues c'est un NON franc et massif; car a ce moment la on doit en donner a tous et je pense que ce gouvernement n a plus aucune planche de sortie et qu il est dans un état lamentable de voilure par exemple de mettre le diesel au prix de l essence encore une taxe il faut arréter la machine elle ne sait plus ou elle va et c'est malheureux de voir que tout est entrain d etre a volo;
a écrit le 01/03/2013 à 11:18 :
chic on va pouvoir foutre un vrai bordel
Réponse de le 01/03/2013 à 11:48 :
YES WE CAN !!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/03/2013 à 11:12 :
Il reste au Conseil Constitutionnel à se prononcer sur la validité de cette loi. Il va lui être difficile du justifier que les syndicalistes ont le droit de casser alors que le citoyen ordinaire ne l'a pas !
a écrit le 01/03/2013 à 10:24 :
Je trouve cette loi etonnante car c'est un mauvais signe envers les casseurs.On peut en France casser, demolir gratuitement sans etre inquiete c'est du jamais vu.Certains devraient reflechir un peu plus puissement avant de voter des lois aussi debiles.Le contribuable francais paye toujours a la fin.
a écrit le 01/03/2013 à 10:06 :
Quelqu'un pourrait lancer une manif ? J'aurais besoin d'une télé neuve, et éventuellement de bijoux pour ma femme, donc si vous pouvez lancer ça à côté d'un Conforama et d'une bijouterie, ça me va !!
a écrit le 01/03/2013 à 9:59 :
eh ben moi je dit bravo ils ont raison ça ne sert plus a rien de discuter il faut tout casser detruire investir l'assemblee et detruire les traitres a la nation (les deputes et senateurs qui opriment le peuple avec les impots et taxe)
a écrit le 01/03/2013 à 9:57 :
Scandaleux... quel peu de courage parlementaire: des vrais moutons.
C'est à plus de 85% que le sénat, à majorité de gauche aurait du repousser cette amnistie.
Ça aurait été ça la crédibilité pour les prochaines manifs.
a écrit le 01/03/2013 à 9:27 :
C'est bien, maintenant pour péter la g***** de quelqu'un, il suffira de lancer un mouvement social. J'imagine des trafiquants de drogues : "Nous étions en plein mouvement social contre les policiers nous empêchant d'exercer notre boulo". Mais ça veut-il dire aussi, qu'en cas de mouvement social contre des lois nous semblant injustes, nous pourrions aller nous occuper de nos amis élus?
a écrit le 01/03/2013 à 9:03 :
a quand la prochaine grande manif ? que je puisse me servir dans la boutique du coin apres caillassage syndical de la vitrine...
a écrit le 01/03/2013 à 5:51 :
Voilà l'expression d'une fausse passe d'armes de la part de la droite, qui du 1er Janvier 2007 au mois de mai 2012, avait largement le temps de donner la mesure de l'exemplarité qu'ils entendent manifester aujourd'hui. Certes, nous ne devons pas poursuivre dans le sens de cette amnistie, qui devra rester une parenthèse notamment au regard des difficultés sociales que nous traversons.
Réponse de le 01/03/2013 à 7:09 :
les casseurs ont quartier libre .....................
a écrit le 28/02/2013 à 23:18 :
On peut remercier tous les jours Sarkozy d'avoir si bien offert le sénat à la gauche !
Encore une réussite de ce brillant quinquennat.........
Réponse de le 01/03/2013 à 15:08 :
La seule chose que l on peut lui reprocher c'est d avoir voulu gérer la France tout seul et qu il n a pas fait attention a ce que les autres pensaient mais maintenant c'est la seule personne qui peut maintenant prendre assez de recul pour nous sortir de la mouise. Alors attendons que tout pete et que si on ne veut que cela arrive continuons dans le mauvais sens.
a écrit le 28/02/2013 à 22:57 :
A quand la légalisation des crimes politiques commis par la gentille gauche contre la méchante opposition de dtoite ?
a écrit le 28/02/2013 à 20:04 :
réponse à charon = OUI
a écrit le 28/02/2013 à 19:26 :
Voila comme ça déjà les syndicats ultra bolchévique français avaient le pouvoir politique à leurs pieds, maintenant ils sont amnistiés pour leurs méfaits passés et avenir, ils pourront continuer à tout casser, à menacer et agresser les non grévistes, continuer à kidnapper des dirigeants d'entreprises, sans qu'ils n'aient de compte à rendre à la justice, ce sont maintenant des intouchables pour tout ça, et malheur à ceux qui subiront leurs délits et crimes.
Réponse de le 28/02/2013 à 20:27 :
@ Libre à 19:26, c'est l'heure de l?apéro! Avec vos amis libéraux soiffards vous allez pouvoir vous déchaîner contre les "syndicats ultra bolchévique français". C'est à mourir de rire!
Réponse de le 28/02/2013 à 22:50 :
J'espère que hous avez trinqué en esperant que hotre patron soit séquestré. Votre commentaire est tout bonnement idiot.
a écrit le 28/02/2013 à 18:58 :
Mais que fait-on dans pareille galère? ! on marche sur la tête !
a écrit le 28/02/2013 à 18:50 :
Bonne décision qui n'encouragera pas nos enfants à plus de civisme. Les éducateurs quels qui soient auront bien du travail à moins qu'ils ne baissent les bras !
a écrit le 28/02/2013 à 18:36 :
Encore un scandale de plus.
Entreprises, fuyez délocalisez loin de ce pays de fous furieux pendant qu'il est encore temps.
Réponse de le 28/02/2013 à 19:14 :
La France, tu l'aimes ou tu la quittes et si tu la quittes, fais-le définitivement parce que cette terre ne convient pas aux extrèmistes.
Réponse de le 28/02/2013 à 19:42 :
Au contraire, la France convient très bien aux extrémistes de gauche.
Mais rassurez vous, cela ne va durer
Réponse de le 28/02/2013 à 19:54 :
@l'anti France

C'est marrant ce que tu écris. Tu t'imagines en 1939 disant à nos hommes partant au front les inepties que tu déballes sur ces commentaires ? C'est grâce à l'amour que les français ont eu de leur patrie que nous avons le devoir de conserver ce pour quoi ils ont versé leur sang. Mais qui es-tu pour dire à un patriote qu'il doit quitter le pays que ses dirigeants vendent à la découpe au monstre eurokenstein ? Tu fais partie de cette frange de la population toujours prête à soutenir l'étranger qui fuit son pays pour ne pas crever mais qui vomit sur son prochain au motif qu'il ne veut pas se faire saigner dans les mêmes conditions. Anti-France, je ne t'aime pas.
a écrit le 28/02/2013 à 18:33 :
C'est juste hallucinant ! Un appel au massacre des forces de l'ordre et à la casse organisés par un parti qui a le sang de millions d'innocents jusqu'au bout des bras. La France de 2013 est en faillite à tout point de vue.
a écrit le 28/02/2013 à 18:15 :
Vive la gauche qui défend les vraies libertés !
Réponse de le 28/02/2013 à 21:55 :
Science sans conscience n'est que ruine de l'ame.... Libertees sans discernement n'est que ruine de l'ame aussi! Par exemple "la liberte" de casser et de nuire aux autres. C'est pas de la justice sociale mais un mepris scandaleux des autres. Le communisme Francais est anarcho-communiste et veut le chaos, bafouant les droits de propriete et respect des autres. C'est d'une grande nulite mais certains ne veulent rien comprendre. Peut etre devrait on casser leur propres biens?!...
a écrit le 28/02/2013 à 17:59 :
Fallait bien remercier les syndicats d'avoir appeler a voter Hollande!
a écrit le 28/02/2013 à 17:51 :
Ce n'est donc pas demain la veille que les services publics retrouveront une certaine efficience
a écrit le 28/02/2013 à 17:43 :
il s'agit d'un manque de respect envers lles honnetes gens et de la justice .maintenant allez y vous avez le droit de tout casser il est vrai que ce droit les agriculteursl l'avaient déjà !!! mais pour l'égalité et la justice c'est eux qu'ils fallait aligner
a écrit le 28/02/2013 à 17:42 :
Justice entre amis un grand nombre de syndiqués et plus particulièrement à la CGT point au PC ou à Lutte Ouvrière des partis cdémpiocrtaes qui ont soutenu pendant des decennies les goulags mais également le sanguinaire camarade Staline.Les inutiles sénateurs comptent pour du beurre, car SEULE l'Assemblée à le pouvoir les autres sont des figurants installés uniquement pour les GRASSES INDEMNITES ET LES RETRAITES, attendons le passage à l'Assemblée guère plus utile à la France mais malheuresement elle a le pouvoir de faire de ce Pays un coin de cocagne pour les voyous.
Les élus de tous bords montrent un peu plus chaque jour leur intulité car le chômage monte, l'économie s'effondre les dettes augmentent mais là pas de solution en dehors des discours sans solution l'apanage politiques. Au fait le "mec" qui deale pour manger peut-être que les rouges, les roses et les verts pourraient peut-être comprendre leur "détresse" et leur éviter la case prison dans le délire politique tout est possible, même peut-être supprimer les prisons et envoyer tout ce joli monde à la plage au frais du Citoyen honnête et qui ne casse pas, l'imbécile pour les élus.
a écrit le 28/02/2013 à 17:41 :
Ahurissant ! Et la légalité de la justice pour tous ! "l'expression syndicale sans avoir la peur au ventre", les services d'ordres des manisfestants à quoi servaient ils ? Dorénavant, ils pourront donc laisser faire en toute impunité. Incroyable et on apprend cela aujourd'hui, le jour du vote. Aucun journaliste n'a eu l'information ?
a écrit le 28/02/2013 à 17:39 :
Si vous voulez voir l'efficacité de cette loi il suffit que les associations pour le logement s'attaquent aux biens luxueux du gouvernement. A mon avis il faut plus y voir un effet de clientélisme pour fermer la boite à courant d'air de Mélenchon qu'une ferme volonté d'amnistier des vandales.
a écrit le 28/02/2013 à 17:30 :
Dans ce pays, mieux vaut etre de gauche, syndicaliste, fonctionnaire, assisté, gay ou immigré ou délinquant pour avoir des droits; tous les autres devant subir et payer. Et si je comprend bien, je vais en tole si jamais je tape sur un syndicaliste qui brule ma voiture pendant une manif alors que lui ne risque rien. La gauche est à vomir!
Réponse de le 28/02/2013 à 20:42 :
Ben voyons, c'est toujours la faute des autres s'ils sont meilleurs que toi...on la connait l'excuse.
a écrit le 28/02/2013 à 17:25 :
Taubira : "faire oeuvre de justice" c'est édifiant surtout quand on sait ce qu'il faut faire pour être inquiété en tant que syndicaliste. décidément très sale temps pou les patrons !
a écrit le 28/02/2013 à 17:25 :
Taubira : "faire oeuvre de justice" c'est édifiant surtout quand on sait ce qu'il faut faire pour être inquiété en tant que syndicaliste. décidément très sale temps pou les patrons !
a écrit le 28/02/2013 à 17:19 :
c'est proprement scandaleux c'est pas comme cela que l'on va encourager les entrepreneurs a créer de la richesse en France. c'est insupportable c'est ca la justice pour les communistes
Réponse de le 28/02/2013 à 17:41 :
Ouais, si c'était les entrepreneurs qui faisaient la richesse de ce pays, cela se saurait ...
Réponse de le 28/02/2013 à 18:10 :
pas syndicalistes non plus
Réponse de le 28/02/2013 à 18:12 :
Ce sont sûrement les cgtistes et autres "vrais" hommes de gauche !
Réponse de le 01/03/2013 à 9:03 :
euh oui ça se sait, pour créer une entreprise, il faut des compétences de gestions, fiscales, de management, commerciales, et quand on est salarié, il faut des compétences relatives à son cadre d'emploi, et puis c'est tout. Mais essayez, vous verrez.
a écrit le 28/02/2013 à 17:10 :
Ce pays s'enfonce de plus en plus dans la dictature, la Liberté et la Justice sont bafouées continuellement par le pouvoir et ses affidés !!! HONTE A LA FRANCE !!!
a écrit le 28/02/2013 à 17:08 :
tiens, la justice, c'est de permettre à des syndicalistes d'être injustes, cad de ne pas respecter les droits fondamentaux d'autrui ? On perds le sens des mots, un peu comme dans un livre célèbre : "la liberté, c'est l'esclavage !" " l'ignorance, c'est la force" ... c'était dans ... 1984 ...........;;
Réponse de le 28/02/2013 à 17:21 :
Vive le livre dans le livre ! Theorie et pratique du collectivisme de oligarchie
Réponse de le 28/02/2013 à 17:22 :
Ben, oui, de l'eau a passé sous les ponts depuis..
a écrit le 28/02/2013 à 17:07 :
Le senat sponsorise la violence gratuite ! incroyable...
a écrit le 28/02/2013 à 17:07 :
Juste ce qu'il faut pour amnistier les copains !
a écrit le 28/02/2013 à 16:58 :
N'importe quoi.... Ahurissant!!!! Et personne ne dis rien????????
Réponse de le 28/02/2013 à 17:21 :
Ils vont pouvoir tout casser et entrainer avec eux les jeunes des banlieues ca promet !
Réponse de le 28/02/2013 à 17:31 :
AH ! Douce FRANCE! que deviens tu? Que fais t-on de toi? ou allons nous?
a écrit le 28/02/2013 à 16:50 :
Voilà le pays dans lequel on vit : je suis syndicaliste alors je peux tout casser avec l' accord de l' Etat.
Je suis un entrepreneur, je dois subir les destructions faites par les syndiqués de gauche, et fermer ma gueule.
C' est ce que l'on appelle : liberté, égalité, fraternité.......comme au bon vieux temps des partis communistes !!!!
a écrit le 28/02/2013 à 16:44 :
Une véritable honte, c'est pas cela qui va faire évoluer les syndicats.
Réponse de le 28/02/2013 à 17:00 :
C'est comme d'habitude pour un texte sur mesure fait pour les "potes"
a écrit le 28/02/2013 à 16:41 :
Une honte.
a écrit le 28/02/2013 à 16:38 :
Allez-y, vous pouvez casser .... quelle société les socialistes sont-ils en train de nous faire !!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 17:29 :
une société d'agressivité NON PUNIE! y a qu'à voir comment ça se passe avec la délinquance en hausse tous les jours..encore 2 policiers de tués...bientôt, pour sortir faudra faire super gaffe, comme au moyen âge, ou l'on arrêtait les gens dans la rue, constamment pour les détrousser! et c'est pas avec ine vedette , comme Me Taubira, que ça va s'arranger! le "train" est lancé, c'est foutu, on ne peut plus revenir en arrière, y a trop,trop à faire à présent, comportements, agressions, non respect de l'autorité, des individus, cités de non droits etc, etc France de violence, on a tout pour nous! Triste !
a écrit le 28/02/2013 à 16:35 :
vend Mercédes et Rolex état neuf,recherche C3 10 ans ou plus.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:48 :
j'ai la c3 ; on fait l'echange?
Réponse de le 28/02/2013 à 17:25 :
@hades.
Trop tard c'est déja fait avec un gros CE.Je ne sais pas où ils ont eu la C3.
Réponse de le 28/02/2013 à 17:44 :
;-)
a écrit le 28/02/2013 à 16:34 :
Ah bon? Parce qu'un paysan qui saccage une préfecture, un syndicaliste qui pourrit un site industriel ou une manif qui dégénère n'est pas un délit? Et les factures de remise en état seront donc reportées au budget de l'Etat puisqu'il n'y aura pas d'accusé?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:42 :
Ouhhh, c'est qu'il est pas content le Louis, attention !
Réponse de le 28/02/2013 à 16:56 :
je pense que HIHIHI va moins rire dans les années a venir , j'en rigole d'avance ..........
Réponse de le 28/02/2013 à 16:59 :
on remboursera les frais avec leurs grasses rémunérations, c'est justice, non ? !
Réponse de le 28/02/2013 à 17:55 :
quelle honte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :