Entrée en vigueur des "boucliers" sur les prix en outre-mer

 |   |  448  mots
Manifestation contre la vie chère et le chômage le 5 février 2009 à Fort-de-France en Martinique Copyright Reuters
Manifestation contre la vie chère et le chômage le 5 février 2009 à Fort-de-France en Martinique Copyright Reuters
Des accords ont été signés en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion et à Wallis et Futuna, sur des baisses de prix d'un panier de produits de grande consommation. La baisse est d'en moyenne 10%.

"Le dispositif ?bouclier qualité-prix? peut entrer en vigueur le 1er mars, en permettant des baisses moyennes des prix du panier de référence de l'ordre de 10 % à 13% sur une centaine de produits conformément aux objectifs de la loi de lutte contre la vie chère", s'est félicité le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel dans un communiqué.

En Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion et à Wallis et Futuna, des paniers regroupant des produits de grande consommation ont été établis. Des accords ont été réalisés entre distributeurs, importateurs et producteurs, pour diminuer d?au moins 10% le montant global de ces paniers.

"Un panel de produits refletant les habitudes de consommation"

Victorin Lurel a salué "la réussite de la démarche consistant à faire confiance à des négociations conduites au niveau local, qui ont permis à chaque territoire d'élaborer son propre bouclier, avec un panel de produits reflétant les habitudes de consommation, intégrant la production locale, ne se limitant pas aux produits alimentaires, tout en tenant compte des réalités locales en matière d'organisation du commerce et de tailles de magasins".

Victorin Lurel a insisté que le fait que ce panier régulé ne constituait "que l'une des mesures de la loi de régulation économique et qu'elle a vocation à s'inscrire dans la durée". Cette mesure devra donc être évaluée et un premier bilan sera fait mi-2013.

76 produits à Mayotte, 108 à la Réunion, 101 en Martinique...

A Mayotte, la baisse est de 10%. Ce département de l'Océan indien qui avait été secoué par un mouvement de grève à l'automne 2011 contre la vie chère. "Le prix actuel du panier de ces 76 produits est de 211,90 euros. Depuis ce début mars, ces 76 produits sont identifiés avec un logo et la totalité du prix du panier revient à 190,90 euros", a détaillé le préfet.

A la Réunion, les négociateurs sont convenus d'un plafonnement des prix de vente du panier de ces 108 produits à un montant de 296 euros. "Cela représente une baisse 12,85% par rapport aux prix de ces mêmes produits relevés le 15 février dernier", a indiqué le préfet de La Réunion. Cette baisse est de 10% sur les produits alimentaires et de 18% sur les produits destinés aux jeunes enfants. "L'éventail des baisses va de -2% à -31%", a précisé Philippe Maillard, délégué de la fédération de la grande distribution.

En Martinique, il porte sur une liste de 101 produits pour un montant maximal de 365 euros et doit se traduire par une baisse de 10,3% sur les prix constatés dans les supermarchés avant la mise en place de l'accord.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2013 à 8:19 :
Qu'ils ouvrent leur marché à la concurrence et les prix baisseront pour de bons. Suppression des monopoles qui contrôlent l'importation vers l'outre mer, introduction de Free Mobile dans ces départements... Ils verront leurs prix descendre significativement.
a écrit le 04/03/2013 à 2:32 :
Certains voudraient réduire le territoire national en assenant l'indépendance aux ultramarins.
Mais avez vous pesé toutes les conséquences ???
La disparition brutale de la couverture sociale française ne peut que provoquer un marasme amplifié par un régime local oscillant entre dictature et anarchie. Beaucoup anticiperont ces problèmes et débarqueront en Métropole par tous les moyens , sans logement, sans travail, ayant laissé tout sur place.
Vous imaginez la catastrophe ? Cout d'accueil de cette vague exorbitant et peut etre inassumable .Explosion de la xénophobie, violences inter communautaires quodtidiennes faisant des dizaines de blessés par jour , mise au ban de la France par la communauté internationale pour le traitement inhumain de ses ex-ressortissants ultramarins. Marchés d'exportation anéantis.
Réponse de le 04/03/2013 à 6:12 :
Green spotted: vous fait partie des aveugles et angeliques à la Madre Teresa de Calcutta
(en langue originale) Les Mauriciens,Seychellois,Maledives,etc. ne vivent pas des subventions
et n'ont jamais quitté leur Pays pour se réfuger en Angleterre,ou ailleur.Il sont resté pour
créer une nouvelle société (après l'indipendance) et par rapport aux assistés des DOM-TOM
ont des économies et alphabetisation superieure à celles que vous tenez à coeur.
a écrit le 03/03/2013 à 15:04 :
Estrosi,Jego,Penchard,Lurel tous des illusionistes et marchands de promesses.
Le panier Lurel c'est la bouffonade pour tranquilliser les pauvres d'esprit des DOM-TOM.
Demandez à Leclerc,Carrefour,Géant etc.etc.ce qui vont faire de ces accords.Moi j'ai la
réponse. C'est dans le rouleau du papier à WC.
a écrit le 03/03/2013 à 13:19 :
si les prix baissent, faudra pas oublier de baisser les primes de vos fonctionnaires qui y vivent avec de grasses primes visant a compenser la cherete de la vie!
a écrit le 03/03/2013 à 11:30 :
ils faut faire voter les pays concernes pour ou contre l indepandance?
a écrit le 02/03/2013 à 21:47 :
Malgré la vie chère, fonctionnaires et enseignants, pourquoi ne pas postuler pour Wallis et Futuna ?

pour un professeur qui vient pour 2 ans renouvelables une fois, soit 4 ans max
salaire multiplié par 2,05
prime de 18 mois de salaire pour les deux premiers années et de nouveau pour les deux années suivantes.
Pas d'impôts sur le revenu à Wallis et Futuna
Classes faciles, élèves sympa, faible niveau scolaire.

Prenons le cas d'un couple de profs qui vient 4 ans et qui gagne chacun 2500 euros mensuels
Salaires = 2*2500*2,05*48 = 492000 euros
les primes sont touchées 2 fois pour 4 ans et pour un couple chacun a les siennes
Primes = 2*18*2500 + 2*18*2500 = 180000
Total, ce couple perçoit 672000 euros nets d'impôts en 4 ans

Dépenses (en comptant large)
Achat véhicule 20000 euros
Loyer (meublé) 1500 euros (75000 pour 4 ans)
Nourriture 800 euros (38400 pour 4 ans)
Eau électricité 300 euros (14400 pour 4 ans)
Essence, faux frais 300 euros (14400 pour 4 ans)
Voyages en métropole 25000 euros pour les 4 ans

Total dépenses 187200

Il reste 484800 nets d'impôts pour ce couple pour ses loisirs ou ses économies.
Réponse de le 03/03/2013 à 20:14 :
c'est carrément "l'Eldorado " !!!à tous points de vue : salaires, climat, paysages, océan......Que du bonheur,quoi !
Réponse de le 04/03/2013 à 10:01 :
Oui mais il faut être en fin de carrière pour avoir assez de points.
a écrit le 02/03/2013 à 19:54 :
Réorganiser toute la filière de distribution de l' outre-mer, permettrait de créer de l'emploi, et le soutien d'une économie mieux répartie. Les chambres de commerce et d'industrie ont des rôles différents à jouer ; de lien avec la grande distribution. Le réglage de l'économie de l'outre mer doit se faire en interne.
a écrit le 02/03/2013 à 19:50 :
Il faut faire un référendum et proposer l'indépendance à tous ces territoires d' Outre-Mer car la France métropolitaine de 2013 ne peut plus supporter de financer des territoires qui coûtent de plus en plus chers en assistanat et social.
Réponse de le 03/03/2013 à 12:31 :
Pas sur, ces territoires donnent accès à une zone économique exclusive qui sera sans doute bientôt fort rentable (pêche, pétrole, gaz etc ...) sans même parler du tourisme.

Réponse de le 03/03/2013 à 12:49 :
Grèves à répétition, accueil lamentable, souvenez vous des grandes compagnies hôtelières qui ont jeté l'éponge. Pour réussir, il faut d'abord et surtout avoir envie de bosser. Un point c'est tout. L'assistanat doit cesser. Egalité totale entre DOM-TOM et metropôle.
Réponse de le 03/03/2013 à 14:58 :
La Réunion l'année 2012 a importé pour 1,5 milliards d'euro et exporté pour env.150 millions.
Tourisme 200.000 visiteurs par an (fonctionneurs,parents,etc) peche,pétrole,gaz,etc. néant,
zero.Cultures: canne à sucre,tomates et ananas. Assistés 260.000.La CAF verse env.260
millions d'euro à fond perdu... Analphabetisme 60 %,chomage 160.000 et plus et encore.
Alors de quoi vous parlez: économies du futur,fort rentable,etc.Vous ignorez tout des DOM
TOM.Il faut y vivre pour mieux comprendre et pas bavarder des conneries
Réponse de le 04/03/2013 à 1:14 :
Analphabetisme 60 % ? Qu'est ce que l'Etat attend pour se saisir du problème ? Les petits Réunionnais ne vont pas à l'école ? Pourquoi ?
Réponse de le 04/03/2013 à 2:19 :
@ Cifra42,
Sur les 1.5 milliards d'euro d'importation, combien depuis la métropole ? Vous voyez bien que pas mal de l'argent injecté dans le circuit monétaire réunionnais revient à son point de départ et au passage les entreprises de métropole font des économies d'échelle et fourguent tous leurs produits de second choix et leurs invendus , Merci les réunionnais et les domiens en général.

Quand aux allocations familliales, elles sont pour toutes les familles ou voulez vous les réserver aux enfants blancs ? SI elles servent de revenu principal à certaines, c'est parce que le travail ne paye pas assez , surtout pour les gens sans diplome.
Réponse de le 04/03/2013 à 6:03 :
Green spotted; analphabetisme,pour y croire venez à la Réunion ou Mayotte,vous trouverez
tous des lumières au coco.
Importations : textile,vetements,chaussures,accessoires,etc.80 % Chine,Inde,Maurice,Bangla
Desh,etc.De 1,5 milliards, 300 millions sont des produits français.
L'economie de la Réunion est dans les mains des Indiens et Chinois à l'ordre de 80 %.
Les allocs familiales sont versées par Paris et il faudra les reduire sur la base de l'out des...Maurice et Les Seychelles vivent sans allocations,subventions,et leur économiés,
tourisme sont trés florissantes. Visiter pour y croire et pas de derrière un ordinateur.
a écrit le 02/03/2013 à 18:31 :
Je ne suis pas un spécialiste de l'outre mer mais j'ai fait un tour sur le site de Carrefour Tahiti.... et je suis tombé sur le Q!!!! Il est vrai que les prix sont dans une monnaie totalement incompréhensible qui me rappelle la Lire Italienne avec quelques zéros en moins....mais la conversion du Franc Pacifique faite en euro, cela reste TRES cher! C'est quand qu'ils adoptent une monnaie qui parle, type euro? sinon, je suis allé à saint bart l'an dernier et j'ai pu voir que l'absence de concurrence avait un seul avanatge, l'absence totale de concurrence....si, si.... les prix sont souvent arrondis au Super U du coin aux 10 cents; mais comme tout coûte 2 foix plus cher, cela n'a plus aucun sens.....cammebert à 4 euros, lait UHT à 1.50 la bouteille, plaquette de beurr à plus de 2.50, me^me les produits du coin ( Antilles) sont chers....dans les restaurants de la ville de Gustavia, le moindre plat est à plus de 20 euros, et TOUS les prix sont arrondis à l'euro....même le café que l'on prend en terrasse... 3 euros, 4 euros etc....Bref, Paradis pour nantis en mal de soleil.....
Réponse de le 04/03/2013 à 1:26 :
Saint Barth, c'est très spécial, en effet. Boutiques de produits de luxe entièrement détaxés
! Je vous dis pas l'économie sur une rivière de diamants Cartier. Ca vaut le coup de faire un petit tour en jet privé. Rade tres accueillante pour les yachts , du plus petit au plus grand. Avitaillement à l'avenant, qualité Fauchon.
a écrit le 02/03/2013 à 16:48 :
Si la banane est moins chère au Costa-Rica, c'est surtout que les salaires n'ont rien à voir avec les salaires versés en Martinique. Quand aux protections sociales, je vous laisse vous faire une idée tout seul.
Réponse de le 02/03/2013 à 17:12 :
@Green spotted Dyno. Salaires plus élevés en Martinique, merci qui ?
Réponse de le 02/03/2013 à 18:39 :
Merci les Békés, qui avaient encore il n'y a pas si longtemps, sous Sarkozy, pignon sur rue à l'Elysée ? Merci aussi à eux d'avoir empoisonnés les terres à grands coups de chlordécone...
Réponse de le 03/03/2013 à 9:31 :
Cela fait 40 ans que cette politique anti libérale fait des ravages dans les DOM TOM, l'UMPS sont les seuls responsable, et bien sur tous les électeurs de ces endroits.
a écrit le 02/03/2013 à 15:31 :
A Courchevel aussi les prix des yaourts et du jambon sont tres voire trop eleves ... Vive le gouvernement a la rescousse, y a bon les subventions.
Réponse de le 02/03/2013 à 15:44 :
Ce "y a bon" a des relents de racisme où je perds mon latin... Thor a un problème avec son "marteau", il se sent tout petit ?
Réponse de le 02/03/2013 à 16:49 :
Le politiquement correct du bobo parisien a frappé comme une enclume. Halte donc a la liberte d'expression et de penser puisque tout le monde selon lui est suspect de quelque chose, sauf son électorat et sa caste chérie bien sur. N'est ce pas cela la France "normale" des cherubins ?
Réponse de le 02/03/2013 à 17:37 :
@Latin : vous faites partie de la police du PS à moraliser ainsi les gens, vous qui etes j'en suis sur tout ce qu'il y a de plus "normal" et de "transparent", n'est ce pas ?
Réponse de le 02/03/2013 à 18:34 :
Bobo parisien moi ? C'est la meilleure, j'habite Cayenne... Suis-je "normal" ou "transparent" ? Je ne sais pas, mais pas raciste ça c'est sûr. Et vous ?
Réponse de le 02/03/2013 à 20:30 :
@latin. Que pensez-vous de l'inaplication des lois de la republique par nos guvernements en face des citées peuplées par des gens venus de l'immigration. Du favoritisme ? Est-ce du racisme anti blancs ?
Réponse de le 03/03/2013 à 11:03 :
Très bien ! + UN
a écrit le 02/03/2013 à 13:39 :
Et les Guyane ? Comme D'habitude, à part quand c'est pour la fusée, on en entend pas parler. Le journaliste qui a écrit cet article peut-il au moins la situer sur une carte ?
Réponse de le 02/03/2013 à 15:27 :
Plaignez vous a la grande Mme Taubira !
Réponse de le 02/03/2013 à 18:36 :
Elle est venue la semaine dernière. Je me plains surtout de l'article et du rédacteur qui n'en parle pas, ou à peine.
Réponse de le 04/03/2013 à 1:21 :
Pardonnez la question qui vous paraitra sans doute stupide mais de quelles Guyanes parlez vous, Guyana ?
a écrit le 02/03/2013 à 13:03 :
90 % des habitants de l'outre mer sont assistés par la France et vos impôts... Je suggère de créer un bouclier contre la connerie de nos gouvernants...!
Réponse de le 02/03/2013 à 13:15 :
Pas assisté, sponsorisé grave !!! On paie pour des feignants ! On ferait mieux de leur donner l'indépendance ca comblerait un trou !!! certain
Réponse de le 02/03/2013 à 13:43 :
Vous, vous avez pas du sortir beaucoup de votre champs à mon avis... D'où sortez vous que ce sont des feignants ? Par exemple, l'ex président de l'Université Antilles-Guyane était le plus jeune président d'université en France, après avoir reçu l'équivalent d'un prix nobel en Inde. Feignant ? Vous êtes vous demandé comment vous manger de la banane ? Des jus de fruits ? Réfléchissez un peu je vous prie... Ou êtes vous trop feignant pour le faire ? :)
Réponse de le 02/03/2013 à 13:46 :
90% des gens ? Ca voudrait dire qu'il s'agit d'un état communiste s'il n'y a pas d'entreprise. Vous n'avez pas l'impression de "légèrement" gonfler les chiffres ? Un peu de sérieux que diable...
Réponse de le 02/03/2013 à 13:54 :
C'est effectivement un "trou financier"...! Parlons des grands diplômés... Vous avez vu où ils ont conduit la France... ! Réfléchissez un peu...?
Réponse de le 02/03/2013 à 13:57 :
Tapez "niche fiscale dom tom" (sur un moteur de recherche) et vous accèderez à une excellente étude sur les 6 milliards engloutis et leur impact sur la vie chère dans les DOM-TOM.
Réponse de le 02/03/2013 à 14:27 :
Vous voulez dire que vous vous plaignez de payer trop d'impôt en France ? Sachez que Cayenne est la première ville française où les habitants ont le taux d'ISF est le plus élevé. Devinez quoi ? Ce sont les Français de métropole qui profite de ces niches fiscale en achetant dans les DOM. Il faudrait savoir ce que vous voulez.
Réponse de le 03/03/2013 à 9:33 :
47 % de la population active est fonctionnaire ou assimilée, le reste est au RMI, et seuls quelques uns sont entrepreneurs et salariés du privé. L'ultra collectivisme et étatisme produisent toujours les memes conséquences économiques et sociale.
Réponse de le 03/03/2013 à 14:31 :
Rassurez-vous, La Guadeloupe n'est pas collectiviste. Son système économique est le pur produit de la globalisation du capitalisme. L'Etat fait ce qu'il peut pour éviter que les conséquences catastrophiques de cette globalisation qui ne laisse presque rien à la Guadeloupe en terme de division internationale du travail ne soient récupérée par des gens qui veulent devenir les rois du tas de cendres.
Réponse de le 03/03/2013 à 19:03 :
@René

Ayant vécu à l'Outre-Mer je ne peux que confirmer que les ultra-marins particulièrement les moins de 50 ans profitent de l'assistanat de la métropole et de l'exception ultra-marine soutenue largement par une politique de gauche qui y trouve également son compte (Octroi de mer). Un référendum devrait être non pas réalisé dans ces départements qui profitent du système mais en métropole où la balance commerciale est largement déficitaire avec ses ex-colonies. Il est évident que cela ne sera pas possible sous l'actuel gouvernement.
a écrit le 02/03/2013 à 12:46 :
EN Guyane, on en sait rien, de toute façon on s'est toujours un peu foutu de ce territoire, même pour un contrat d'assurance, tu vois marqué Guadeloupe, Martinique, Réunion, et puis c'est tout. Pour un peu on verrait marqué Kergelen avant la Guyane tellement c'est le silence radio.
Réponse de le 02/03/2013 à 15:29 :
C'est pour cela que MMe Taubira a longtemps milité activement pour l'indépendance de la Guyane avant de rejoindre le gouvernement en metropole ... Ca c'est de la conviction politicienne !
a écrit le 02/03/2013 à 12:16 :
Ah ah je me marre ... nous avons passé 4 ans à La Réunion, sur les marchés, et dans les supermarchés les produits locaux étaient aussi et même souvent plus chers que les produits venant de métropole !!!!
Réponse de le 02/03/2013 à 16:59 :
En effet, les produits locaux sont souvent plus chers que les produits venant de Métropole. Et c'est tout le problème parce que les revenus, eux ne permettent pas d'acheter souvent du produit local.
Du coup, le producteur local ne pourrait pas écouler un surplus de production sans faire passer le prix de vente en dessous de la limite de rentabilité. Il limite donc sa production pour maintenir des prix élevés qui lui permettent de gagner sa vie. C'est travailler moins pour gagner plus.
a écrit le 02/03/2013 à 12:01 :
Je trouve qu'il faudrait rendre leurs indépendances à ces pays. Ainsi ils pourraient fixer eux mêmes leurs prix.
Réponse de le 02/03/2013 à 12:30 :
Il faudrait aussi donner son indépendance à la corrèze aussi ... espèce d'ignare !!
Réponse de le 02/03/2013 à 13:28 :
Et à la Corse, à la Bretagne.
Réponse de le 02/03/2013 à 13:55 :
Oui, pour ma part, je serais aussi d'avis de donner à tous les DOM et COM l'indépendance totale sans assistance ultérieure. Nous pourrions établir des partenariats privilégiés, commerciaux notamment, mais au titre du bilan, les points négatifs dépassent de très loin les points positifs à leur maintien dans la communauté nationale. Idem pour la Corse.
Réponse de le 02/03/2013 à 14:44 :
@lo972. Oui je suis un ignare et vous prie de bien vouloir me pardonner. C'est la raison pour laquelle je vous remercie de bien vouloir m'expliquer les similitudes qui existent entre la Corrèze et nos conquêtes d'outre-mer.
Réponse de le 02/03/2013 à 14:47 :
La corse reclame sont indépendance depuis des décades;;et puis c'est le seule
département où vous ètes accueillis avec des immenses panneaux'FRANCAIS DEHORS"
mais jamais il n'est précisé votre argent aussi???????
Réponse de le 02/03/2013 à 15:13 :
Ce sont tous les deux des départements français que vous le vouliez ou non, Je vous siganle cher Monsieur, que quand vous allez achetez un pack de lait dans votre supermarché favori à 3euros le packde 6 dans les DOM nous payons ce même pack de lait 2 euros plus cher donc au lieu de faire des commenatires inutiles instruisez vous avant, cultivez vous ... dès que l'on vous parle des DOM tout de suite ces clichés : fénéants, trop cher pour la France et j'en passe, sortez un peu de vos campagnes, voyagez .... cela vous fera du bien après vous pourrez venir débattre .....
Réponse de le 02/03/2013 à 17:08 :
@lo972. Oui, mais avez-vous pensé à élever des vaches et à vous cultiver ? Ceci dit j'ai bien compris merci.
Réponse de le 02/03/2013 à 23:07 :
Pour votre info, La Réunion n'a pas de population indigène, ce sont des marins bretons qui ont découvert l'île...Donc rendons la Réunion à la Bretagne... En continuant ainsi avec un peu d'Histoire de France, la Vendée ne voulait pas non plus de la révolution française, ne parlons pas des Basques, du Duc de Bourgogne qui était contre le Roi de France, les exemples sont nombreux.... A mon avis demandez l'indépendance de votre Ville ou votre village, vous vous sentirez bien plus en sécurité....
Réponse de le 03/03/2013 à 11:08 :
hi!hi!hi! bien ! + UN
Réponse de le 03/03/2013 à 12:06 :
@hahaha. http://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A9union
a écrit le 02/03/2013 à 11:51 :
Pourquoi cela est réserve aux doms et pas élargi à l'hexagone?
Réponse de le 02/03/2013 à 12:21 :
Parce que la vie aux DOMS est largement plus cher que celle en hexagone. Rajoutez par exemple 2 ou 3 euros minimum à un paquet normal de céréales de marque (entendez par là Lion, Nestlé, etc).
Réponse de le 02/03/2013 à 12:40 :
Aux Doms, les produits sont plus chers qu'en métropole.
Réponse de le 02/03/2013 à 15:01 :
@nana
Ils n'ont qu'a consommer local !! Et si ils n'ont pas assez ils n'ont qu'à bosser un peu plus et cultiver leurs champs ou aller pêcher et planter autre chose que de la canne pour faire du rhum auto consommé , des bananes ou des ananas, celles et ceux d'afrique ou du costa rica sont aussi bons et beaucoup moins subventionnés donc beaucoup moins chers !
Il serait temps que cette mentalité d'anciens esclaves dépendants de leurs maitres évolue un peu.
Réponse de le 02/03/2013 à 16:52 :
J'ai bien regardé le secteur de la Défense à Nanterre et je n'y ai vu aucun champ et aucun élevage bovin, porcin, avicole et aucune vigne ni aucun parc à huitres. Comment font les gens qui y vivent pour manger ?
Réponse de le 02/03/2013 à 18:14 :
@oups Parce que vous consommez local VOUS sans doute? Je peux vous dire que quand j'étais là-bas, je consommais plus souvent local que vous ne l'imaginez et de même bon nombre de guyanais vont faire leurs courses sur le marché les jours appropriés mais tout n'est pas trouvable sur les marchés!! Vous fabriquez vous-même vos yaourts, vos fromages et votre papier toilette aussi? Il faut arrêter avec ce mythe des dom-tomiens qui ne font que vivre au crochet de l'Etat! Et même, commencer aussi à jeter un oeil du côté de l'Etat un peu. Il y a peu, il y a eu une grève des pêcheurs en Guyane, grève qui a empêché l'accès aux poissons pendant un moment. La raison? L'Etat ne fait rien pour empêcher les pêcheurs brésiliens et surinamais de pêcher dans nos eaux, si bien que nous avons de moins en moins accès à NOS poissons. Ceci ne montre-t-il pas une volonté de consommer local? Mais bien sûr, on en entend jamais parler, la Guyane, c'est intéressant que quand il y a la fusée qui décolle, et encore.

Mais il est aussi intéressant de voir que dans la plupart des commentaires des gens aussi virulent contre les doms, pas un seul n'y a mis les pieds et pas un seul n'a de famille là-bas..... C'est beau de parler sans connaître.
Réponse de le 02/03/2013 à 21:46 :
Bonjour
J'ai de la famille la bas et j'y ai mis les pieds.
Pour moi, c'est l'enfer parce que je ne supporte pas la chaleur tropicale, mais ca n'a pas d'importance.
A mon humble avis, la France n'evoque pas la possibilité d'une independance pour des raisons evidentes: militaires, de prestige, et d'integrité territoriale. Ce serait bete de perdre un territoire on l'on trouvera peut etre un jour des ressources ds le sous sol, par ex.
Réponse de le 03/03/2013 à 11:11 :
Ben, toujours "l'intêret", quoi !
Réponse de le 03/03/2013 à 14:23 :
Ce système n'est pas étendu à la métropole pour deux raisons principales et suffisantes.

La première, c'est qu'en Métropole, on n'a pas paralysé le pays et son activité économique avec des barrages pendant plus de 40 jours pour demander une hausse de salaire de 200 euros pour tous les salariés du secteur privé et des mesures contre la vie chère, en évitant la guerre civile, appelée de leurs voeux par certains boute-feux, de justesse.( Voir l'assassinat de Jacques Bino par un émeutier pourtant relaxé par la justice pour faute de preuve )
C'est la réponse à cette revendication vieille maintenant de 4 ans et à la menace d'un autre mouvement encore plus violent.

La deuxième raison est que cette mesure n'aura aucun impact sur le cout de la vie en Guadeloupe, par exemple, parce qu'elle ne s'attaque pas au fond du problème de la formation des prix dans un petit marché dominé par une oligarchie d'importateurs qui s'entendent très bien entre eux, merci.

Réponse de le 03/03/2013 à 14:51 :
@ Liberté chérie
Tout d'abord, les régions françaises d'outremer ne sont pas des Etats.
Ensuite, les prix dans une société capitaliste ne sont que très exceptionnellement réglementés.

Enfin, les gens qui y vivent sont français et je ne voit pas au nom de quel principe le Peuple Français déciderait de priver de leur nationalité et donc d'une partie de leur identité une partie de lui-meme.

Si parce qu'une partie du territoire national est sinistrée et fait appel à la solidarité du reste de la nation, on lui répond qu'on lui inflige l'indépendance parce qu'elle coute cher, pourquoi ne l'a-on pas fait dans le nord et en lorraine quand les aciéries et les mines et les usines textiles ont fermé les unes après les autres dans les années 70 , ruinées par le dumping chinois ou indien ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :