La crise chypriote révèle les craintes de quatre français sur dix pour leur épargne

 |   |  628  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
La situation chypriote choque les français. Selon un sondage, quatre personnes sur dix craignent que la France en vienne elle aussi un jour à taxer les dépôts bancaires.

La crise chypriote a révélé la défiance des Français à l'égard des banques. Selon un sondage Ifop pour le journal Sud-Ouest Dimanche, quatre Français sur dix pensent qu'ils pourraient se retrouver dans une situation similaire à celle des épargnants chypriotes. Allant plus loin, 13% des sondés sont sûrs que l'Etat finira par prélever directement sur leurs comptes bancaires. En revanche, 59% des sondés considèrent que la situation chypriote est imporbable en France.

Les dépôts bancaire ne sont plus inviolables

Le mélodrame chypriote a fait tomber l'idée de l'inviolabilité des dépôts bancaires dans la tête des épargnants de l'Hexagone. Ce sans clivage. Avec 35% des sondés qui s'inquiètent pour leurs économies, les catégories socio-professionnelles supérieures sont à peine moins inquiètes que les autres. L'opinion politique des sondés ne joue guère non plus. Des plus eurosceptiques au plus europhiles, la différence d'appréciation est minime. 

La crise dure depuis une semaine

La petite île méditerranénne retient toujours son souffle à la veille de l'ultimatum lancé par la Banque centrale européenne qui a menacé de cesser l'approvisionnement en liquidités des banques chypriotes si un plan de sauvetage n'était pas trouvé d'ici à lundi. Il y a une semaine, Nicosie avait provoqué un choc dans l'opinion publique de l'île, mais aussi européenne et russe en proposant au parlement un texte de loi visant à taxer à 6,75% les dépôts en dessous de 100.000 euros et à 9,9% au delà. Le texte ayant été rejeté par le parlement en début de semaine, les autorités du pays ont oeuvré à un plan B. Celui prévoyait de faire financer la part de recapitalisation de ses banques par Nicosie en puisant notamment dans le fonds de pension des retraites. Cette solution ayant été rejetée par l'Allemagne lors d'une réunion téléphonique de l'Eurogroupe jeudi soir, Chypre est toujours dans l'impasse. Les banques sont fermées, et la banque Laiki, en cause dans l'affaire a déjà annoncé qu'elle limitait les retrait à 260 euros par jour et par individu.

La taxe sur les dépôts à nouveau sur les rails

Selon les dernières informations, l'idée d'une taxe a refait son apparition, sous la forme d'un prélèvement de 15% sur les dépôts au delà de 100.000 euros, et un contrôle strict des capitaux souhaité par Bruxelles est envisagé. Cette gestion rocambolesque de la crise chypriote ne choque pas uniquement les Français. Pour le député européen en charge des questions budgétaires Alain Lamassoure, "on a tout simplement proposé une politique à la Dalton. Je vous chipe votre argent dans la banque." Il appelle les dirigeants français et allemands à peser de tout leur poids pour que des décisions aussi "irresponsables" ne puissent être prises à nouveau.

"La finance doit accepter le risque"

Pour Thierry Philipponat de Finance Watch, il est regrettable que tout le système soit affecté lorsque de rares petites banques sont concernées. « Le problème de fond, c'est qu'il n'existe pas de court-circuit. Personne ne veut prendre de risques. Il faut bien que quelqu'un accepte de prendre les pertes à un moment donné. Cela ne peut être que le contribuable, ou bien le créancier qui apporte les capitaux et prête l'argent. La difficulté vient du fait que l'on demande désormais aux contribuables de rembourser, et beaucoup moins aux créanciers. Ils veulent toujours être gagnants, ce qui n'est pas possible. La finance doit accepter le risque. Et dans ce système, les banques prêtent aux États, tout en leur demandant de les protéger en cas de faillite. Tout le monde peut comprendre que cela n'a pas de sens. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2013 à 16:19 :
dégueulasse quand on sait que les epargnants pour beaucoup epargne pour prevoir les lendemain incertain, a l'inverse des depensier. Au fanl on ampute sur les gens qui ont epargner et on donc limiter leur luxe tandis que d'autres depenses sans conter, avec credit et beneficie meme de l'aide de l'etat quand il arrivent polsu a payer...
a écrit le 26/03/2013 à 15:13 :
Mes connaissances en économie sont tellement faibles que je ne peux avoir un avis assez pertinent sur ce qui se passe à Chypre En étudiant pourtant un avis donné par l'Institut Turgot ( M. Vincent Bénard , ) je crois ne pas être totalement ignare , à la différence de ceux qui sont censés diriger l'Europe ,et qui , de surcroit ,se moquent de ce qui s'y passe , et dédouanent ,à priori , les institutions européennes , telles la BCE etc etc Il me semble que , de toute façon , les contribuables devront payer encore , pour répare les erreurs commises par d'autres Je rappelle quand même que le retour aux monnaies nationales est possible ? et pas si catastrophique qu'on veut nous le faire croire !!
a écrit le 26/03/2013 à 10:42 :
ou là là!!! on reparle des banques... remettez Sarkozy au pouvoir comme en 2009...
a écrit le 25/03/2013 à 12:42 :
Rien n'est réglé, comme d'habitude, sauf que la BCE va continuer à soutenir l'économie Chypriote, c'est à dire nous les contribuables...! Les déposants Russes vont être contents... A mon avis, les banques ne sont pas prêtes d'ouvrir à nouveau leurs guichets. Ou l'incommensurable connerie de la BCE et de tous ces incapables...! Quittons l'europe et l'euro avant que la même chose nous arrive puisque la France ne maîtrise plus rien. Toutes les décisions imbéciles sont prises à Bruxelles, qui va droit dans le mur.
a écrit le 25/03/2013 à 12:22 :
ce que je vois et que j ecoute et exelent enfin l europe fait sont travail
a écrit le 25/03/2013 à 11:43 :
A nous les petites anglaises comme en 1960 mais ce coup-ci quand nous traverserons le Channel ce ne sera pas pour visiter les ladies mais les banques ! et nous n'aurons pas les mains vides.See you soon,british people
Réponse de le 25/03/2013 à 12:44 :
Pour ceux qui ont encore de l'épargne, placez d'urgence vos fonds en devises étrangères à l'euro. Livre, Franc suisse.. etc...!
a écrit le 25/03/2013 à 8:41 :
2 200 milliards de dette publique en France vs 6 000 milliards d'épargne financière des ménages français. Les marchés sont magnanimes avec la France parce qu'ils savent qu'il y a de quoi se servir en cas de problème de remboursement.....
a écrit le 25/03/2013 à 8:35 :
Hollande avec la complicité de son gouvernement seront obligés de taxer les comptes un jour car sans réformes structurelles de l'état et de la fonction publique le compteur de la dépense publique continue à tourner de plus en plus à une vitesse folle. Il faudra bien trouver de l'argent pour entretenir cette caste de nababs de fonctionnaires, députés, sénateurs y compris collectivités territoriales et leurs privilèges. N'oublions pas que la France emprunte pour rembourser les intérêts de la dette cela ne peut mener loin... Attendant le France poursuit son déclin.
a écrit le 25/03/2013 à 8:31 :
ce n'est pas une crainte, c'est une certitude !!!
a écrit le 25/03/2013 à 7:41 :
Moscovici avec son logiciel de gauche trouve tout ceci normal... Et doit en rêver la nuit : piquer 40% des dépôts contre des actions - de la monnaie de singe ! Et comme il y a contrepartie, on dira que ce n'est pas une nouvelle taxe, mais une contribution forcée...
Bref, les Français, comme les Européens ont raison d'être inquiets et au vu de cette incentivité, au vu de notre incapacité à réformer réellement notre pays, la confiance ne risque pas de revenir de sitôt. Chypre, acte II de cette tragédie dans combien de semaines ?
a écrit le 24/03/2013 à 23:53 :
Le plus grave dans tout ça est le silence de nos politiques. On verra jeudi si FH dit quelque chose pour calmer la paranoïa ambiante. Que tant de ffrançais comparent la France et Chypre sans plus de discernement est embêtant. Par exemple les revenus de toute nature sont déjà largement taxés en France, et le capital en partie aussi (ISF) ce qui n'est pas le cas à Chypre. Maintenant laisser perdurer cette inquiétude peut être une manière habile de faire passer le reste et arrivé au bout de dire:"on ne touche pas aux dépôts bancaires" et tout le monde (ou presque) dit "Ouf, MERCI !!!".
Réponse de le 25/03/2013 à 8:30 :
ce n'est pas la comparaison avec Chypre qui nous panique, c'est le fait que des politiques puissent agir ainsi.
et quand vous dîtes que Hollande pourrait nous dire "on ne touchera pas aux dépôts bancaires", qui y croira ??? vous peut-être, pas moi !!!
a écrit le 24/03/2013 à 22:13 :
Que Chypre sorte de l'euro . Laisser tomber les banques avec leur dettes et refuser le chantage de bruxelles. Suivez l'exemple de l'islande . Ils sont maintenant en pleine croissance et plus dans la zone euro. Si Chypre sort , ce sera la fin de l'euro .
.
Réponse de le 25/03/2013 à 13:21 :
ce n'est pas du tout la meme mentalité, d'un coté les chypriotes, les grecs et "les autres", de l'autre coté, les Irlandais, les Islandais, d'un coté les méditerranéens, de l'autre les saxons et anglo saxons, au milieu la France la tête (encore) au frais, les pieds dans mare nostrum....
a écrit le 24/03/2013 à 22:05 :
Il en a rêvé, Chypre l'a fait
a écrit le 24/03/2013 à 20:34 :
Avec le Hollandisme il faut faire gaffe , Mocovoici aussi ???? attention soyez prudent garder un peu de bas de l'aine a la maison, car avec tous ces voyous de GAUCHE CAVIAR on sais jamais !!!!
Réponse de le 25/03/2013 à 0:43 :
avec votre argent, achetez une grammaire car vous faîtes un nombre de fautes incalculable et ce n'est pas Hollande qui gouvernait quand vous étiez jeune !
Réponse de le 26/03/2013 à 10:50 :
Peu importe pour les fautes.. on a le droit de s'exprimer. D'ailleurs j'ai remarqué que des personnes nulles en orthographe étaient souvent très intelligentes et des intelligents étaient nuls... Arrêtons de critiquer, c'est si facile et ce monde irait beaucoup mieux si on était plus humain..
a écrit le 24/03/2013 à 20:15 :
Ceux qui peuvent et qui ont des économies en banque doivent commencer (!) à se poser sérieusement la question de transférer, légalement j'entends, leurs économies dans des banques étrangères et pas en zone Euro de plus!
a écrit le 24/03/2013 à 20:09 :
possédent une épargne .. c'est bon à prendre ....
a écrit le 24/03/2013 à 19:25 :
La France a déja pris beaucoup d'avance en matières d'avancées spoliatrices ( traduire par justice sociale redistributive en jargon flambyste) : la fiscalité sur l'épargne la plus élevée du monde couplée à une fiscalité des revenus du travail parmi les plus décourageantes du monde et une saisie punitive annuelle sur les comptes et l'ensemble du patrimoine qui semble avoir inspiré Chypre et qui a pour nom ISF.
Réponse de le 24/03/2013 à 21:07 :
Et Sarko n'a rien fait pour remédier à cela en 10 années de pouvoir ? C'est vraiment injuste pour vous ! Heureusement Patrick Balkany pourrait lui expliquer comment faire, lui qui est le maire de la ville la plus endettée de France !
Réponse de le 25/03/2013 à 0:51 :
La cause vient de la crise des subprimes donc de certains opérateurs de banques américaines initialement et ensuite de plusieurs gouvernements successifs en France notamment depuis une trentaine d'années, donc Hollande et son gouvernement ne sont pas la cause, il ne font que régler, plutôt bien d'ailleurs dans ce contexte, une situation très difficile que le premier ministre du gouvernement précédent qualifiait de faillite, je cite : Fillon, "je suis à la tête d'un état en faillite". Donc pourquoi incriminer Hollande et son gouvernement, ce n'est pas objectif ni juste. Regardez d'ailleurs les dettes du Japon, des Etats-Unis, de l'Angleterre etc
Réponse de le 25/03/2013 à 6:48 :
Rappel : les impôts que vous avez payés cette année résulte d'une loi de finances votées sous l'ère du dirigeant précédent. Merci de ne pas faire porter le chapeau au nouveau dirigeant, il a bon dos.
Rappel 2 : la dette a augmenté de 50 % en 10 ans, les intérêts supplémentaires doivent être versés, comment payer ? augmenter les impôts (solution facile) ou réduire la voilure des dépenses publiques. La deuxième solution est beaucoup plus difficile à mettre en ?uvre dans un contexte d'augmentation continu du chômage depuis 19 mois. La vérité, c'est que cela fait 30 ans qu'il aurait fallu commencer à réagir, L'agité et ses 600 milliards de dettes supplémentaires nous a tout simplement porté le coup fatal avec les remerciements de Georges W BUSH.
a écrit le 24/03/2013 à 19:18 :
Sans vouloir considérer que cette taxe est normal, n oublions pas que Chypres est un paradis Fiscal qui a profiter comme Islande de sa situation pour faire venir de l argent en promettant des taux interets important et maintenant nous devons payer pour des profiteurs, je vous rappel que c est 10 milliards que nous allons encore debourser
Réponse de le 24/03/2013 à 22:13 :
@geutteur: je crois que t'as raté au moins un épisode du feuilleton. Quand ta banque rémunère ton épargne aux alentours de 0% et qu'elle te facture 23% les dépenses de ta carte de crédit, t'as pas l'impression que ta banque te roule dans la farine en te disant que c'est la faute des paradis fiscaux qui, soit dit en passant, rémunèrent mieux l'épargne, mais ne sont pas non plus de bons samaritains :-)
Réponse de le 25/03/2013 à 0:53 :
C'est plus compliqué car ce sont 10 milliards qui rapportent aussi, il faut faire un bilan final dans quelques années. Les prêts aux banques ont été positifs pour les Etats pour la plupart par exemple.
a écrit le 24/03/2013 à 19:15 :
Euh mais en France, on taxe déjà les épargnants !!!! Les intérêts de vos comptes épargnes sont soumis à la CSG et au RDS et comme vous devez les déclarer sur la déclaration des revenus donc vous payez des impôts dessus !!! Ce qui fait 2 taxes (ou 2 impôts) sur un compte au 1er janvier...... Mais ça passe inaperçu............
a écrit le 24/03/2013 à 19:15 :
Acheter de l'or (monnayable partout dans le monde) et enterrer dans le jardin (faut pas avoir un début d'alzheimer...).
a écrit le 24/03/2013 à 19:09 :
Les Chypriotes du sud de l'île sont génétiquement des grecques c.a.d. roublards, menteurs et tricheurs. La Grèce avait maquillé ses comptes pour entrer dans l'UE. Puis ils se sont reposés sur les subsides européens en trichant de plus belle et en ´´oubliant ´´de payer impôts et taxes pour certains d'entre eux. Chypre, paradis fiscal par excellence n'aurait jamais du être admis dans l'union avant de s'être mis en règle, mais ils avaient fait tellement de promesses...comme les grecques une fois leur tricherie découverte .
Si l'Euro, puis l'union européenne implose, la fourberie des grecques en sera le principal responsable.
Réponse de le 24/03/2013 à 21:08 :
C qui qui a signé un chèque en blanc à François en 1992?
a écrit le 24/03/2013 à 18:58 :
Sortons de l'euro avant d'être obligé de sortir notre argent des banques! Mieux vaut une monnaie adapté à notre économie plutôt que d'adapter notre économie a une monnaie surévaluer!
Réponse de le 25/03/2013 à 0:56 :
Ce que vous dites confirme qu'une sortie de l'euro entraînerait une dévaluation donc une perte. Il n'y a pas avantage à sortir de l'euro qui est stable et permet d'emprunter à faible coût comme actuellement.
Réponse de le 25/03/2013 à 15:11 :
Avis à raison. Il vaut mieux sortir de l'euro et dévaluer pour retrouver la maîtrise de nos décisions. L'europe interdit toute possibilité de redressement. Il est préférable de se couper une main qu'un bras. Vous ne voyez pas que la France va crever.... ?
Réponse de le 25/03/2013 à 16:01 :
Si vous êtes prêt à payer votre carburant pour vos véhicules, votre gaz pour vous chauffer, votre électricité et tous les produits que vous achetez chaque jour en provenance des pays hors zone Euro de 30 à 50% plus cher qu'aujourd'hui et d'avoir une inflation de 80% par an, alors, revenez au Franc, mais dites le moi avant que je puisse partir de France avant cette vaste connerie de sortie de l'Euro.
a écrit le 24/03/2013 à 18:53 :
La taxe est déjà en vigueur en Feance elle est entre 3 et 5% vu ques les
Banques françaises ne délivrent pas d intérêts sur vos comptes au
Contraire il
Vous font payer les services
a écrit le 24/03/2013 à 18:50 :
Ce qui est étonnant dans cette article et dans les comentaires, c est qui nous oublions un point important, si le mot dépot fait frémir la taxation est bien présenté à France à commencer par tous les produit epagne qui sont taxé 3 fois une fois quand vous gagnez l argent, une fois sur les ineretets et une fois pour sortie total c est presque 40% en moyenne de taxes, de plus les banques vous ponctionne tous les services alors le vol organise état banque est déjà bien en place et depuis longtemps, j oublié aussi que contrairement aux banques étrangÚres les banques françaises
Ne renumere pas vos comptes de depots
Réponse de le 25/03/2013 à 6:10 :
comme le notaire s'enrichit en faisant payer des droits de mutation qu'ilreverse à l'état...cela permet aux eternels enfumeurs de parler d'hyper-neo-liberalisme;meme les russes sont mdr
a écrit le 24/03/2013 à 18:45 :
Bien des commentaires furieux sur la taxation en vue sur les dépôts chypriotes trahissent des angoisses de rentiers, dont le trouillometre semble grimper en zone rouge. Plus drôle encore, toute une phraséologie emprunte (sans mauvais jeu de mots) au vocable de bolchéviques, révolution d'octobre, URSS, etc. pour qualifier les mesures autoritaires qui vont sans doute être décidées ce soir et cette nuit...à Bruxelles. Alors que dans cette affaire chypriote ce n'est jamais qu'une bagarre entre banquiers, spéculateurs, financiers, apparatchiks européens, cadres du FMI, et bureaucrates de la BCE ! Carrément hilarant, enfin : après le coup des emprunts russes du début du XXeme siècle, le coup des dépôts russes au début du XXIeme !
Réponse de le 24/03/2013 à 20:41 :
au final, ce sont les populations qui paient, et non les zozos qui jouent au poker menteur avec de l'argent qui ne leur appartient pas.
Réponse de le 25/03/2013 à 1:00 :
Non justement, la taxation des dépôts pour une banque au delà des 100.000 euros va principalement toucher les riches russes et ukrainiens entres autres qui ont cherché à échapper au fisc russe. La Russie voit çà d'un assez bon oeil avec le retour de capitaux à terme ce qu'elle cherche par divers moyens. Cette taxation a été faîte pour en finir en partie avec ce paradis fiscal et le blanchiement.
a écrit le 24/03/2013 à 18:41 :
Quatre français sur dix. Ceux qui n'ont pas d'épargne dorment eux bien tranquille. Rien à perdre. Et ceux qui ont des crédits encore mieux ! Tout à gagner. Tout cela risque de fort mal finir. Le chaos c'est pour quand ?
Réponse de le 24/03/2013 à 20:38 :
Je vis difficilement avec parfois 1000 euros d'épargne. J'ai peur pour mon dépôt, vous dîtes n'importe quoi.
a écrit le 24/03/2013 à 18:24 :
moi rat des champs,,que des radis de 18 jours.. tondre la pelouse tres ras
a écrit le 24/03/2013 à 18:06 :
Pourquoi personne ne le dit, les américains, les banques USA ne s'en sortent que parcequ'ils font tourner la planche à billets avec laquelle, ils rachètent l'Europe qui elle fait rarement tourner la planche. Tant que le dollar est côté, cela marche. Mais en fait la Fed serait en faillite.C'est l?échec de toutes les écoles d'économie. Infos écoutées chez P Jovanovitch journaliste, il a un blog.
a écrit le 24/03/2013 à 17:56 :
Retirer votre argent des banques car il est en danger :roll:
Et si possible pas en Euro car monnaie en voie de disparition :mrgreen:

Tout est dans le titre: A qui le tour après Chypre ? L'Italie, l'Espagne, .......... la France :hein:

Comparer à l'UE et le FMI, les célèbres braqueurs de banques sont des rigolos maintenant.

Votre célèbre footballeur Eric Cantona avait vu juste
a écrit le 24/03/2013 à 17:38 :
Dernières infos récupérées depuis les journalistes sur place : principe d'un vol de 20 % sur les dépôts supérieurs à 100 K? et 4 % sur les autres. Retraits limités mardi à 100 ?, autant dire à peine de quoi survivre. Seconde info, de nombreux pays de la zone euro sont dans l'incapacité d'assurer les 100 K? de dépôt. Les deux pires sont la Finlande et .. la France! Sources pour cette dernière info : zerohedge et theindependant.
a écrit le 24/03/2013 à 17:38 :
bonjour,
cette taxe ne représente elle pas un moindre mal face a la faillite pure et simple du système bancaire chypriote
et de toutes les conséquences que cela aura sur la population ?
Réponse de le 24/03/2013 à 18:13 :
Si,si, c'est un moindre mal par rapport à ce qui va arriver à vos économies....!!!
Réponse de le 24/03/2013 à 18:22 :
Ce n'est pas une taxe, c'est le vol de la population. Chypre était une lessiveuse en 2008 et pourtant, vos 'zélites' ont ardemment milité pour l'intégrer dans l'UE. Il ne s'agit pas d'une taxe sur les revenus, qui serait un impôt mais de la confiscation pure et simple des dépôts bancaires. Transposez la situation en France. Acceptez-vous d'être systématiquement volé de tous vos dépôts bancaires obligatoires à hauteur de 4 à 20 % ?
Réponse de le 24/03/2013 à 18:55 :
bonjour,
n'ayant pas d?économies,je ne me sens pas trop concerné,mais a choisir entre deux maux je prendrai le moindre
même si je suis globalement de vos avis contre tous ces financiers et politiques corrompus...
mais prélever dans l'épargne sera peut être un jour l'ultime solution pour empêcher le chaos et l?écroulement du système et peut être pire encore...
a écrit le 24/03/2013 à 17:33 :
C'est bien que 60 % des français ne croient pas que cela puisse leur arriver. Comme cela, nous pourrons retirer tout notre argent des banques françaises et eux seront dépouillés un jour ou l'autre. Chaque jour nait un pigeon, ils sont là pour être dévorés par les prédateurs qu'ils ont élus.
Réponse de le 24/03/2013 à 18:09 :
Excellent ! Les Français se sont portés "caution solidaire" de l'état mais ils ne le savent pas encore...!
a écrit le 24/03/2013 à 17:29 :
comme on va se faire racketer autant profiter de son épargne en consomant
Réponse de le 24/03/2013 à 18:52 :
comme on va se faire racketter, acheter de l'or
a écrit le 24/03/2013 à 17:26 :
La désintégration industrielle en France rendra impossible le retour à l'équilibre de la Balance Commerciale d'Exportation de la France. Dès lors, l'effondrement économique ne peut que conduire au désastre financier des banques françaises qui vont se retrouver avec des montagnes d'impayés irrécouvrables en France dans l'économie, mais aussi dans les pays à très forts risques ... LA DéSAiNTéRATRiON est en marche ... et l'argent sera prélevé DE FORCE là ou il se trouve ... chez les retraités pay boomers qui tondent actuellement la laine sur le dos des génératiosn futures c'est à dire sur le dos de lerus petits enfants et enfants...
Réponse de le 25/03/2013 à 4:07 :
Prenez vite une aspirine et faites une cure de repos. Puis retournez jouer avec votre pelle et votre seau et laissez les choses serieuses aux gens qui les comprennent.
a écrit le 24/03/2013 à 17:22 :
Lorsque l'on contracte un prêt, il y a deux parties, le créancier et le débiteur. En cas de défaillance totale du débiteur, le créancier doit mettre en jeu ses garanties. Quelles sont les garanties du créancier dans le cas qui nous occupe à l'échelle mondiale ? les états.... donc le contribuable... L'on se demande pourquoi il y a eu parfois des révolutions...!?
a écrit le 24/03/2013 à 17:09 :
J'ai lu que le taux d'intérêt offerts variaient de 3,2 % à 9,5 % (selon la somme et la durée de dépôt). Placer son argent dans de telles banques, c?est prendre un risque.
a écrit le 24/03/2013 à 17:08 :
Ne vous inquiétez pas notre président normal va relancer l'économie, on va passer à travers tout ça ! (Si vous croyez pas à celle-là je vous en raconte une autre).
Réponse de le 24/03/2013 à 17:33 :
Mes chers compatriotes. Ne regardez pas l'émission de Flamby à la TV le 28 Mars prochain. Vous éviterez une réaction nerveuse préjudiciable à votre santé.
Réponse de le 24/03/2013 à 17:45 :
J'en ai une bonne.. Interrogé ce jour dans une émission, le ministre de l'économie, Pierre Moscovici, a estimé qu'il fallait trouver les moyens pour en finir avec ce qu'il qualifie d'"économie-casino" à Chypre. "Il faut faire quelque chose parce que sinon c'est vous, c'est moi, c'est nous qui allons payer la facture", a dit M. Moscovici, en référence aux contribuables européens"....!
Réponse de le 24/03/2013 à 18:02 :
Normal premier va vous faire le coup du premier avril en avance cette annee ( le 28 mars)
Réponse de le 24/03/2013 à 18:14 :
...et il a dit ce qu'il fallait faire ?
Réponse de le 25/03/2013 à 8:03 :
Bravo sans illusion hollande menteur un jour menteur toujours. Il est à lui tout seul l'incompétence manifeste. Même ses ministres le disent donc il a atteint un niveau peu commun.
a écrit le 24/03/2013 à 16:59 :
Limiter les retrait à 260 Euros par jour ??? En général en France c'est 300 Euros par semaine.
a écrit le 24/03/2013 à 16:59 :
Nous voyons bien depuis longtemps que nous marchons sur la tête. Les Banques prêtent aux états sans savoir analyser le risque et elles demandent que le même état les renfloue en cas de problème.....!? Or, l'état c'est vous et moi. Dès lors un enfant comprendrait qu'ils vont nous plumer tôt ou tard. Nous n'avons plus que des
irresponsables partout dans le monde et il est impossible de continuer dans cette voie suicidaire. RÉAGISSONS.
a écrit le 24/03/2013 à 16:55 :
La limite "européenne" (officieuse?) de 100000 Euros est elle par couple banque-Client, par individu ou par foyer fiscal. En clair faut-il éviter de placer plus de 100 000 Euros dans un même organisme (banque ou assurance).
Réponse de le 24/03/2013 à 17:45 :
Si l'on prend le texte au pied de la lettre, il s'agit de l'ensemble des dépôts dans tous les organismes bancaires qui dépassent 100 K?. Et c'est 'per capita', sur les comptes communs et pour les sociétés. Une personne titulaire de plusieurs comptes à son nom, d'un compte commun et d'un compte de société paiera donc trois fois 20 % si chacun des comptes dépasse ce plafond et 4 % en dessous (derniers taux ce jour à 16 h 00 GMT). Autant dire que, pour la majeure partie des PME chypriotes, c'est le glas qui sonne.
Réponse de le 25/03/2013 à 8:07 :
Oui Bastien vous avez raison la bureaucratie de l'Europe a encore frappée. Nous en France on subit deux chocs, l'Europe et l'incompétence de hollande ça fait beaucoup pour les français.
a écrit le 24/03/2013 à 16:49 :
le mal perdure dans presque tous les états de la zone euro.La stratégie adoptée par la commission de bruxelles(non élus) fait reposer toutes les magouilles des banques et des possédant sur les travailleurs. Une dévaluation de l'euro aurait régler le problème en attendant une vraie régularisation bancaire. Toute les échanges intra- euro n'auraient subi aucun inconvénient. le commerce extérieur trouverait des conditions favorable
a écrit le 24/03/2013 à 16:46 :
Une taxe des dépôts bancaires peut s'assimiler à un impôt sur le revenu prélevé à la source, comme cela se pratique dans beaucoup de pays européen (mais singulièrement pas en France), où les indignations apparaissent moins violentes de ce fait. Par contre, il reste une question de fonds: qui doit assumer le risque? Le contribuable ou bien les actionnaires? ces derniers sont-ils à l'abri du risque (c'est-à-dire la mise en faillite) au prétexte que leurs clients au-dessus de 100.000 ? seraient aussi des victimes pour ne pas dire des otages? Question subsidiaire: la situation serait-elle la même s'il y avait séparation entre les banques de dépôts et les banques d'affaires? La réaction d'Alain Lamassoure est bien hypocrite, car on le voit proposer la mise en faillite comme solution; c'est donc qu'il pense que ce sont les Etats, donc les contribuables, qui doivent absorber les pratiques irrédentistes bancaires.
Réponse de le 24/03/2013 à 18:32 :
@hibernatus : vous faites erreur cher ami : une retenue à la source vise des revenus tirés du capital ou du travail, pas le capital ou le travail lui-même.
a écrit le 24/03/2013 à 16:46 :
tout est possible avec l'Europe, même les hold-up légalisés de gouvernements devenus non-souverains.
C'est la honte du siècle, c'est la révolution d'Octobre sous l'égide de l'incurie façon courte-vue du monde de l'administration économique et du monde de la finance. C'est Yourovski qui tire sur le tsar, sauf que c'est sur les citoyens européens sans pouvoir que l'on défouraille ! Et dire que cette fédération européenne était censée nous protéger contre nos propres dissentions internes !...Réveillons-nous ! Et, à titre de coup de semonce, retirons notre argent des banques, vite ! Ne nous faisons pas Merkéliser !
Réponse de le 24/03/2013 à 16:58 :
+ 1
Réponse de le 24/03/2013 à 17:30 :
Au contraire, il faut laisser les retraités papyboomers se faie dresser par les financiers voyous agissant en bandes organisées en voyous de la finance et bandits politicards de droite et de gauche tous bien d'accor entre eux puisque Holland AYRAULT Moscovici font la même politique que Sarkozy Raffarin De vIllepin Fillan Lagarde Baroin Pécresse Borloose t compagnies UMP PS Nouveau Centre déguisé en UDI tous pourris.
Réponse de le 24/03/2013 à 17:48 :
Cinglant et cultivé, un commentaire que j'aime !
Réponse de le 24/03/2013 à 19:36 :
...Vous vous contentez de peu.....
a écrit le 24/03/2013 à 16:39 :
Ben, tiens !aucune confiance en cette EU, ainsi que les politiques !
a écrit le 24/03/2013 à 16:32 :
c est complètement du vole légal de la part des banques ... dans ce cas je vais faire des fausses identités et faire des emprunts afin de ne plus rembourser .
Réponse de le 27/03/2013 à 11:14 :
Beaucoup ont commencé à retirer leur argent des banques - très très inquiétant et pendant ce temps là, les réformettes font bouger les foules - jusqu'où tous ces désastres ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :