Sur Twitter, les opposants à Laurence Parisot se déchaînent !

 |   |  344  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le camouflet subi par Laurence Parisot est largement commenté sur Twitter par ses opposants. Les candidats déclarés et probables à sa succession s'en donnent à cœur joie

A la lecture des petits mots postés sur Twitter dès l'annonce du résultat du vote du conseil exécutif du Medef, les candidats déclarés et probables à sa succession s'en donnent à c?ur joie.

« Le MEDEF préserve son unité et peu se consacrer à un débat serein sur le fond. L'exégèse viendra plus tard. En ce Jeudi saint, le dernier repas des disciples d'un Medef ancien n'a pas, par sagesse, trahis l'esprit saint du patronat. Arpentons désormais un chemin de choix et non de croix qui conduira à la désignation du leader de notre mouvement pour les années à venir », propose Thibault Lanxade.

« Merci et au-revoir à #Parisot », déclare Frédéric Saint-Geours qui avant le vote avait tweeté " Le calme avant la tempête ? Ou la fin d'un règne sans partage ? ».

« Oui , laurence parisot fera une excellente past president », avait pour sa part anticipé jean-Claude Volot la semaine dernière.

Les opposants à Laurence Parisot et à sa volonté de passer en force ne' sont pas les euls à s'exprimer. "Fin si previsible. Dommage pour toutes ces semaines perdues. Ni LP ni nos entreprises n'avaient besoin de cela, surtout en ce moment ", explique Thomas Chaudron, l'ancien président du Centre des jeunes dirigeants (CJD).

Laurence Parisot jettera t-elle l'éponge ?

Le conseil exécutif a rejeté ce jeudi la réforme des statuts voulue par Laurence Parisot pour briguer un troisième mandat. Le vote fut très serré. Le résultat est de 22 voix pour, 22 contre et un bulletin blanc. Faute de majorité, l'assemblée générale du Medef ne peut être convoquée pour valider cette réforme des statuts et la présidente sortante pourrait quitter donc la tête de l'organisation au début de l'été. A moins que la prise en compte du seul bulletin blanc - est-t-il nul ou déclaré ? - recueilli à l'issue du vote puisse permettre à Laurence Parisot de rester encore dans la course. Selon Georges Drouin du comité statutaire, LaurenceParisot n aurait aucun moyen de recours


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2013 à 15:29 :
Après la façon dont elle a tenté de faire pression sur la décision de cette commission, c'est la moindre des choses, non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :