Un retour de Cahuzac à l'Assemblée ? «Inconcevable » pour Aurélie Filippetti

 |   |  361  mots
Jérôme Cahuzac. Copyright Reuters
Jérôme Cahuzac. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La ministre de la Culture et de la Communication se dit choquée de l'intentions de l'ancien ministre du Budget de récupérer son siege de député, qui assurerait à ce dernier une certaine immunité parlementaire.

L'affaire Cahuzac n'a pas fini d'empoisonner le gouvernement. Au quotidien "Le Parisien" qui lui demande si elle est choquée par l'intentions de réintégrer l'Assemblée nationale que l'on prête à l'ancien ministre du Budget, la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, a répondu : "Oui. C'est même inconcevable! Il ne faut pas se contenter de dire que c'est immoral, il faut être intraitable. Je suis outrée qu'il puisse revenir. L'Assemblée doit prendre ses responsabilités et adopter des mesures très fortes". La ministre de la Culture n'entretenait pas d'excellentes relations avec le son homologue du Budget et les couacs s'étaient multipliés entre les deux membres du gouvernement, notamment sur le retour de la publicité après 20 heures sur France Télévisions et sur la redevance étendue aux ordinateurs... « Avec Bernard Cazeneuve (le successeur de Jérôme Cahuzac), nous allons reprendre le dialogue. C'est un homme de culture » lance la ministre, qui glisse que le retour de la pub après 20 heures ne paraît « pas évident. »

Couacs sur la pub après 20 heures et la redevance
Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, a rapporté vendredi que Jérôme Cahuzac lui avait fait part de son souhait de réintégrer l'hémicycle et qu'il a tenté de l'en dissuader. Ce dernier avait été élu député de la 3e circonscription de Lot-et-Garonne en juin 2012 mais avait été remplacé par son suppléant pour rejoindre le gouvernement. L'ex-ministre de Bercy, qui a reconnu mardi avoir détenu un compte bancaire à l'étranger après l'avoir nié devant l'Assemblée nationale, bénéficierait de l'immunité parlementaire, laquelle ne s'appliquerait cependant pas à la période où il était ministre. Si la révision constitutionnelle de 2008 permet à un ministre de retrouver son siège, dans un délai de trente jours après son départ du gouvernement, sans passer par une élection partielle, Claude Bartolone a jugé qu'il y a « les textes et le contexte », s'indignant de « l'offense » du mensonge aux députés : « il y a des symboles qui ne sont pas acceptables. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2013 à 18:27 :
Le genre de type que tu chasses par la porte et qui revient par la fenêtre ! Un homme désespéré selon ses proches? Plutôt un cas désespérant pour la démocratie !!!
a écrit le 08/04/2013 à 16:55 :
est ce concevable le patrimoine obtenu par un"simple mineur" maire il est vrai d'une petite ville communiste que vous connaissez bien Mme Filipetti puisque c'était celle de votre enfance et la mairie de votre papa !!!
a écrit le 08/04/2013 à 14:31 :
Il conviendra de lever son immunité parlementaire si on le laisse revenir à l'assemblée alors qu'une procédure pénale est en cours d'instruction.
Et pourquoi pas anticiper sa manoeuvre : ce serait nouveau de voter à l'assemblée par anticipation, avant qu'il n'y revienne puisque ce fou l'envisage, pour qu'il n'ait pas cette immunité, mais pourquoi pas.
a écrit le 08/04/2013 à 13:10 :
Faute de pouvoir le changer sans risque , il faudrait au moins améliorer le régime dans lequel nous vivons : la "démocratie " "représentative " Plutôt que des mesurettes (actuellement en cours d'étude mais partiellement mais largement engagées par le pouvoir précédent ) il faudrait déjà raccourcir la durée des mandats ( 2 au plus ) et cesser de faire de ces mandats une sorte de mandature professionnelle Plus difficile de nécessiter le niveau de compétence , pourtant très souhaitable : le bon sens commun devrait suffire ,faute de mieux !!!! Quant au cumul des mandats , il me parait souhaitable de le limiter aussi , à un seul , et rémunéré partiellement
a écrit le 08/04/2013 à 12:12 :
c'est étonnant cette "sur réaction" de la part de quelqu'un qui n'est pas le porte-parole du gouvernement et qui est un ministre parmi d'autres..
a écrit le 08/04/2013 à 11:45 :
Mais si il faut qu'il revienne. Et là les parlementaires de tout poil s'unissent pour préparer un scénario. Le gars Jérome assis dans l'hemicycle, seul, avec un cordon sanitaire de 5 mètres de rayon et tous les députés se pinçant le nez.L'image fait le buzz et le tour de la planète
a écrit le 08/04/2013 à 11:20 :
Mme Filippetti,personne vous a demandé votre avis.Occupez vous de vos marchands des
grimasses,etc.M.F.Mitterrand nous a mieux servis.Au gouvernement on bavarde trop et de
tout.Florange you remember?
a écrit le 08/04/2013 à 9:48 :
Rien que la première phrase est la preuve d'un état de fait "inadmissible" ! "" lui assurerait une CERTAINE immunité parlementaire"" ! Voilà qui est Scandaleux en soi !!! Eux, qui devraient être des exemples s'arrogent , d'entrée de jeu le Droit de ""malhonnêteté"" , vu l'immunité automatique de par la < profession> ! Y a du boulot pour ""moraliser""!!!
Réponse de le 08/04/2013 à 14:18 :
oui, c'est pas DEMAIN LA VEILLE!! ça ne se fera jamais !!! c'est à nous à faire voir que nous sommes là! avec eux, ce sera toujours la Même petite" musique de nuit", ou d'enfumage!
a écrit le 08/04/2013 à 9:37 :
Aujourd'hui, ses amis l'enfoncent alors que lors de la passation de pouvoir, ils s'embrassaient "comme du bon pain ". Mais qu'ils se méfient ses amis, car, s'il décidait de parler de tous les dossiers, ce serait la débandade ........
a écrit le 07/04/2013 à 23:11 :
On devrait demander à Bernard Tapie de tourner dans un film où il jouerait le rôle de Cahuzac !
Pour quelqu'un de dévasté, l'ancien ministre ne manque pas d'un souffle que ne renierait pas Nanar
a écrit le 07/04/2013 à 23:03 :
Revenir ? C'est son droit le plus strict ! Toute honte bue, évidemment ! De même qu'il a droit à 6 mois de salaire de ministre! Et celui qui s'y opposerait serait condamné. Les députés se sont votés des lois très avantageuses !
a écrit le 07/04/2013 à 20:51 :
Cahuzac a le droit de redevenir député. C'est la loi.
Ceux qui paient trop d'impôt et ceux qui fraudent auront enfin un député pour les représenter !
Il sera peut être même réélu pour cela
a écrit le 07/04/2013 à 20:01 :
Cahuzac n'est qu'un petit cas particulier. Il appartient aux députés de voter une loi qui exclut de l'assemblée tout député qui est titulaire nomément ou par prêtenom d'un compte non déclaré au fisc dans un établissement financier. Oseront-ils? Pour l'instant ils ont seulement imposé aux banques établies en France de déclarer au fisc tous les comptes inscrits dans leurs livres.
a écrit le 07/04/2013 à 19:53 :
Révoltons nous s'il revient a l'assemblée:je propose que les filles se coiffent avec des couettes et que les hommes s'habillent sans cravates jusqu'a ce qu'il cède!
a écrit le 07/04/2013 à 19:42 :
ils pondent tous des lois pour s"avantager, pour ne pas être inquiétés, pour passer au dessus de celles ci...comment voulez vous que règne, un tant soi peu de justice??.....
a écrit le 07/04/2013 à 19:32 :
Perdre ses indemnités de ministre, c'est déjà beaucoup alors : imaginez perdre son traitement de député cela serait scandaleux. Et puis il y a la présomption d'innocence; et puis il est peut être "responsable mais pas coupable" (déjà entendu dans une autre affaire). Le pauvre petit. Vous qui payez vos impôts ou bien qui êtes sans emploi : vous pouvez organiser en ligne un quête pour cet honnête citoyen de la "France d'en haut", de " la République irréprochable".
Réponse de le 08/04/2013 à 0:23 :
@bob: et je crois qu'en plus, il est protégé par l'immunité parlementaire s'il est député !!! le plus fort en la matière reste quand même Juppé qui, condamné pour abus de biens sociaux, c'est-à-dire vol dans les caisses de l'État, a été pris comme ministre et maire de Bordeaux !!! On peut donc s'attendre à tout :-)
a écrit le 07/04/2013 à 19:22 :
Elles devaient pourtant être fort agréables les soirées avec Jérôme ...
Réponse de le 08/04/2013 à 14:26 :
ah! c'est clair! avec le fric qu'il a, le Jérôme, les petits week end à Venise ou à Honolulu , sur un coup de tête, ce devait être grisant.....
a écrit le 07/04/2013 à 19:09 :
CAHUZAC de retour à l'Assemblée Nationale, cela s'appelle l'Etat de droit. Et la réforme constitutionnelle qui permet désormais à un ministre de redevenir député automatiquement a été votée à l'initiative de Nicolas SARKOZY, grâce à sa majorité parlementaire. C'était donc une réforme si prioritaire que cela ?
a écrit le 07/04/2013 à 18:13 :
La loi est la loi et il en dans son bon droit de pouvoir revenir à l'assemblée national ! Ceux la même qui s'en offusque sont les même qui font les lois!
De plus s'il re-devient député il obtiendra de fait son immunité de député, du coup plus de jugement possible.
Oups qui vont les lois ...?
Réponse de le 07/04/2013 à 18:34 :


aux dires des medias certains craignent sont retour
Réponse de le 07/04/2013 à 18:45 :
Le parlement peut lever l'immunité : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/immunite.asp
Réponse de le 07/04/2013 à 19:13 :
Je ne vois pas ce qu'il l'empecherait de reprendre sa place de député puisque c'est LA LOI alors messieurs respecter la -
Réponse de le 07/04/2013 à 19:15 :
Jepense que ça generait certains de ses anciens collegues PS et que apprendrons beaucoup ..........
Réponse de le 07/04/2013 à 19:35 :
Il sera très bien au milieu de ses pairs du PS : il pourra les menacer de révéler leurs petites affaires, s'ils devenaient trop pressants...
a écrit le 07/04/2013 à 18:11 :
C'est un devoir républicain pour cahuzac de revenir au poste pour lequel il a été élu. Il n'y a aucune loi qui le lui interdise, et notre république est un état de droit. Ce n'est pas les comérages moralisateurs de tel ou tel socialiste qui devraient l'en dissuader. Il est urgent que l'assemblée prenne des mesures adhoc pour que tous les députés qui ont des comptes non déclarés au fisc soient exclus de l'assemblée. Tous et pas seulement un "pauvre" bouc émissaire qui risque d'être jeté en prison.
a écrit le 07/04/2013 à 17:47 :
Je connais des personnes qui ont été viré pour moins que ça et qui non pas pu récupérer leur travail..Si il revenait, je le dis sincèrement, je me détournerai complètement de ce monde de politique qui nous prend pour des imbéciles......
Réponse de le 07/04/2013 à 19:06 :
Depuis le referendum sur l Europe , c les politiques qui se sont détournes de nous , c pas l inverse !
Réponse de le 07/04/2013 à 19:36 :
Ah ça ! pour se retrouver avec un flanby (et ses casseroles) au gouvernement, il faut vraiment qu'on le soit !
Réponse de le 07/04/2013 à 20:44 :
perso, il y a longtemps que c'est fait !
a écrit le 07/04/2013 à 17:22 :
Pourquoi le ps s'acharne t il seulement sur Cahuzac, ce n'est pas la première personne ayant des problèmes avec la justice au ps, il a au moins la classe de ne pas faire payer sa défense par les contribuables français. On ne peut en dire autant de Mr guerini qui a réussi a faire prendre ses frais de justice par le Conseil général.
a écrit le 07/04/2013 à 17:05 :
Pourquoi pas un retour de Cahuzac à l' assemblée ou siègent bien des députés et des ministres qui ont des belles casseroles aux fesses dont la grande presse ne parle pas et qui sont pourtant connus de quelques dizaines d' initiés : vous voulez des noms ??
a écrit le 07/04/2013 à 14:59 :

cela lui permettra de se defendre ?
Réponse de le 07/04/2013 à 16:07 :

attention aux eclaboussures elles sont indélibilles
a écrit le 07/04/2013 à 12:35 :
A quoi bon, il ny a personne aujourd'hui à LA TRIBUNE pour appuyer sur le bouton qui va bien.
Réponse de le 07/04/2013 à 17:19 :
C'est bon, j'ai fini ma pause déjeuner.
a écrit le 07/04/2013 à 12:34 :
Je vous disais ici même que cette affaire ne pouvait avoir été menée pour 600 000 euros, C?est nous prendre pour des c..s . La Tribune de Genève parle de 15 millions et viennent les questions: d?où provient cet argent, à qui est il réellement ? Le PS et son valeureux président ont des cheveux à se faire.
a écrit le 07/04/2013 à 12:34 :
Inconcevable pour tout le monde en fait, sauf pour Cahuzac visiblement ...
a écrit le 07/04/2013 à 12:31 :
Eh oui, le Dimanche c'est pause pour tout le monde; La Tribune ne relaie pas les post parce que le petit jeunot embauché pour rafraichir le site se paie une méga pause histoire de compenser son salaire d?intermittent.
a écrit le 07/04/2013 à 12:00 :
Un ministre du Budget qui fraude ? Inconcevable selon tous les membres du gouvernement. C'était il y a à peine quelques semaines....
Réponse de le 07/04/2013 à 19:38 :
Un ministre qui fraude ? Il y en a sûrement plusieurs...
a écrit le 07/04/2013 à 11:58 :
Pourquoi ne reviendrai-t-il pas ? Ce n'est pas le seul homme politique qui aurait menti. Parler de mensonge dans ce milieu est un pléonasme. Lâché par le Grand Orient, maître en matière de mystification et gangrène de la société car phagocytant les pouvoirs, il ne peut compter que sur ce que les lois protectionnistes que ces messieurs ont décidés de voter pour se protéger au cas ou. Alors pourquoi ne pas garder son siège et tous les avantages liés à son ancien statut ! Il n'est pas obligé de siéger comme beaucoup d'ailleurs. Ce n'est pas après qu'il faut blâmer c'est avant qu'il faut réfléchir sur les secrets de polichinelle.
a écrit le 07/04/2013 à 11:45 :
faute à pas de chance, il ne doit pas être le seul dans ce genre de situation. hollande doit assainir rapidement le monde politique, afin de lui redonner de la crédibilité.
J C doit abandonner tous ses mandats politiques, pour le principe, car ses 600000 euros, c'est broutille, d'ailleurs ça fait pas une grosse somme !
a écrit le 07/04/2013 à 11:32 :
il aurait du allez au canada se rouler dans la neige, il aurait été blanchi comme un certain homme politique ensuite il revient tranquille dispos, une auréole au dessus de sa tête qui éclaire jusque a perte de vue , et il retrouve sont poste rester bien chaud
a écrit le 07/04/2013 à 11:27 :
Le pauvre homme, il n'a plus de boulot plus de fric et plus de revenus, et il a le droit avec lui; alors, comme il n'est pas le seul dans l'assemblée à avoir des comptes occultes, il est normal qu'il fasse cette demande.
a écrit le 07/04/2013 à 11:26 :
Qu'elle s'occupe d'abord des "artistes" exilés fiscaux, de leur financement par nos impôts et des intermittents du spectacle qui plombent les régimes Assedic !
a écrit le 07/04/2013 à 11:24 :
IL doit bien avoir des copains députés aussi fraudeurs que Cahuzac à l'assemblée..
Si Cahuzac revient, ils pourront parler des contribuables qui ne profitent pas des avantages considérables de leur caste d'ailleurs impossible à chasser du pouvoir depuis 20 ans.
Ils pourront parler des SCI qui permettent à beaucoup d?entre- eux de faire les malins sur les plateaux de TV en prétendant ne pas être assujettis à l'ISF n'est-ce pas Monsieur le président!
a écrit le 07/04/2013 à 11:23 :

peu importe la confiance n est plus au rendez vous
Réponse de le 07/04/2013 à 20:46 :
c'est peu dire !!!!
a écrit le 07/04/2013 à 11:16 :
Il peut toujours rejoindre les rangs de Mélanchon.
a écrit le 07/04/2013 à 11:09 :
Pas besoin de venir s'asseoir sur les bancs de l'Assemblée Nationale pour percevoir son salaire de député et tous ces NOMBREUX AVANTAGES (pas de cotisations CSG/RDS, pas IRPP, ne fait pas augmenter la taxe d'habitation) ! De plus vous donne droit à une retraite, idem sans aucune cotisation, et que vous pouvez cumuler. Nos députés ne vont pas voter une quelconque loi contre eux ou contre leurs amis ! Faut pas rêver, il n'y a que le REFERENDUM pour tout ça !
Réponse de le 08/04/2013 à 14:28 :
...ET ENCORE...... !!!!!!!!
a écrit le 07/04/2013 à 10:56 :
« les textes et le contexte », dans contexte il y a texte... attendons de voir les listes d'élus évadés fiscaux, avec eux Cahuzac pourra créer un groupe parlementaire. Le parjure n'étant pas un délit, n'étant pas encore jugé, Cahuzac est légitime pour siéger à l'Assemblée.
a écrit le 07/04/2013 à 10:54 :
Bref ... continuer à bafouer le peuple !
Réponse de le 07/04/2013 à 19:41 :
Mais c'est le peuple qui l'a élu, après recommandation du PS : le parti de la morale publique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :