La modulation des allocations familiales divise le Haut conseil de la Famille

La proposition de moduler les allocations familiales en fonction des revenus aurait été rejetée par une majorité des composantes du Haut conseil de la famille, l'instance qui doit rendre le 9 avril un avis sur ce projet.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Divergences au sein du Haut conseil de la famille. L'une des propositions phares du rapport qui doit être remis ce mardi par son vice-président Bertrand Fragonard aurait été rejetée par une majorité de ses membres. Il s'agit de la modulation des allocations familiales en fonction du revenu des ménages.

Le Medef donne son feu vert

Les syndicats CGT, CFTC, CFE-CGC, FSU, la Caisse nationale d'allocations familiales ou encore l'Union des familles laïques auraient voté contre, selon une information de l'AFP diffusée ce lundi soir. En revanche, la CFDT, l'Unsa, le Medef ainsi que le Conseil national des associations familiales laïques aurait voté "pour". De son côté, la CFE-CGC a dit ne pas souhaiter prendre part à un vote sur un avis toujours en cours de rédaction lundi. Pour l'heure, rien n'indique que ces divergences figureront dans le rapport de cet organisme consultatif qui doit être remis le 9 avril au Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

2,1 milliards d'euros à trouver

Cette proposition vise à renflouer les caisses de la branche famille de la Sécurité sociale. Le gouvernement doit trouver 2,1 milliards d'euros d'ici 2016 pour tenter de combler ce déficit. Plusieurs scénarios ont été retenus, selon une copie du rapport que se sont procurés Le Monde et Les Echos. L'un d'eux prévoit une réduction allant jusqu'à 75% pour les familles les plus aisées.

>> Un rapport recommande de baisser les allocations pour les familles aisées

>> Allocations familiales : "Une prestation réservée aux pauvres devient une pauvre prestation"

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 09/04/2013 à 18:26
Signaler
J'ajoute que déficit des prestations sociales (Allocations tous types + RSA) en France s'élève à 19 Milliards pour 2012. Nous avons aujourd'hui 35 Milliards de fraude dans cette même catégorie. Peut-être serait-il judicieux, de faire l'effort de mett...

le 04/06/2013 à 9:43
Signaler
complètement d accord avec tout ce que je viens de lire, ce beau pays qu'est la France sauvons le avant que ceux qui travaillent presque pour rien décident de s'expatrier et aller travailler dans un autre pays ou ils seront respectés pour leur travai...

à écrit le 09/04/2013 à 15:32
Signaler
Si demain, nous voulons avoir une France en état de se défendre économiquement, ce n'est pas en donnant à fond perdus, à des personnes qui font des enfants sans avoir les moyens et qui demande à la société de les prendre en charge que nous y arrivero...

le 17/04/2013 à 11:40
Signaler
vous avez raison

à écrit le 09/04/2013 à 14:56
Signaler
Cette chose aussi est a revoir car toutes les allocations doivent etre données aussi bien si on a un enfant que trois ou quatre aussi je pense qu il va falloir revoir cette copie qui n est pas exacte et que l on doit etre non pas a égalité comme vous...

à écrit le 09/04/2013 à 13:06
Signaler
Reservons déja les allocations familiales qu'au familles qui ont cotisées donc travailler en France et ceux qui non jamais travaillé en france et bien meme avec plusieurs enfants et bien ZERO egal économie extraordinaire oblgé d'augmenter les allocs ...

à écrit le 09/04/2013 à 12:38
Signaler
Deux remarques : 1- Les Caisses d'allocations familiales dépensent près de la moitié en RSA, soutien à l'emploi, retraites bonifiées et aide au logement... ce qui ne relève pas de la politique familiale. 2- La France comptait 40 millions d'habitants ...

à écrit le 09/04/2013 à 12:37
Signaler
et si en france on commençait par controler un peu mieux les bénéficiaires d'allocations, ailleurs que dans les beaux quartiers, (rsa/alloc parent isolé/caf/apl...) , on ferait de grandes économie et on ne serait pas obligé de s'en prendre aux class...

le 09/04/2013 à 18:57
Signaler
entièrement d'accord! Toutes ces allocs distribuées en veux tu en voilà à des personnes ne produisant rien.. les riches qui bossent ont droit aux allocs autant que ceux qui procréent à gogo dans un assistanat parfait. Limiter les naissances à 3 sera...

à écrit le 09/04/2013 à 11:57
Signaler
continuons a distribuer les allocations familiales à tout ceux qui peuvent en beneficier et que le tresor public les incluent aux montants des revenus declarés, cela permettra ainsi d'effectuer des contrôles et de calculer le montant des impôts sur l...

à écrit le 09/04/2013 à 11:56
Signaler
La question n'est pas de savoir s'il faut moduler les allocations familiales en fonction du revenu ou les fiscaliser, mais s'il faut les maintenir ou non. Les allocations familiales ont été crées en 1918 et généralisées à tous les salariés en 1932. I...

le 10/04/2013 à 17:16
Signaler
Ce que vous dites est vrai pour une large part. Toutefois n'oublions pas que si nous n'avions pas donné autant dans l'assistanat depuis plusieurs décennies, nous n'en serions sans doute pas là. Beaucoup de gens provenant de l'étranger profitent du sy...

à écrit le 09/04/2013 à 11:16
Signaler
bien que concernée par la réduction des allocations filiales du fait de mes revenus, je suis plutôt favorable à cette mesure mais .... avec un contrôle très serré de l'utilisation de ces allocations. Par exemple, il me semblerait pratique et efficace...

à écrit le 09/04/2013 à 10:39
Signaler
Il parait que je suis riche . Sans être pauvre , avec tous les derniers impots et fiscalisation sur les gerantsTNS , j'ai déjà perdu entre 5 et 10 % de pouvoir d 'achat pour 2013 . J'attends aussi une feuille d impot en forte progression, et gag je ...

à écrit le 09/04/2013 à 10:38
Signaler
S'agissant de revenus supplémentaires pourquoi ne pas les taxer comme tels , ainsi d'ailleurs que tous les autres revenus supplémentaires Ne rien changer d'autre , Cette solution ne rapporte peut être pas autant que les autres ???

à écrit le 09/04/2013 à 8:57
Signaler
encore une punition à ceux qui font tourner la machine france

à écrit le 09/04/2013 à 8:44
Signaler
avec les assistés nous ne savons plus qui sont les vrais riches ,il est préférable de donner les alloc à tout le monde mais de les mettre imposables . la redistribution ne doit pas se faire à tous les niveaux ,revenu,locaux ,alloc celàdevient illisib...

à écrit le 09/04/2013 à 8:32
Signaler
Assez de fausses mesures et intéressons-nous au fond. C'est tout un système fiscal, injuste et discriminatoire qu'il faut revoir dans son ensemble. La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen fait partie intégrante de notre histoire et les ar...

le 09/04/2013 à 11:58
Signaler
+1

à écrit le 08/04/2013 à 23:14
Signaler
Les impôts sont fixés en fonction des revenus; voici le tour maintenant des allocations familiales. Il faut continuer dans cette direction: les futurs préservatifs gratuits devraient être réservés aux enfants des familles dans le besoin. De même la g...

le 08/04/2013 à 23:54
Signaler
vos propos LML pour gratuite qu'aux non riches mdrrrrrrrrrrrrrrrr

le 09/04/2013 à 11:07
Signaler
Rien n'est gratuit, tout se paie d'une façon ou d'une autre.

à écrit le 08/04/2013 à 23:13
Signaler
Ca veut dire quoi ca ? Il ne faut pas faire d'enfant quand on a les moyens de les éduquer, sinon on va faire des chomeurs ??? N'importe quoi alabenne, c'est toi qui devrait y aller avec des propos pareils ! Les chômeurs et bénéficiaires du RSA longu...

à écrit le 08/04/2013 à 23:10
Signaler
Pour poursuivre le matraquage fiscal, voici quelques idées: rendre l'école payante" "pour les riches", supprimer les remboursements de sécurité sociale "pour les privilégiés", augmenter le prix du gaz et de l'électricité "pour ceux qui le peuvent", d...

à écrit le 08/04/2013 à 22:39
Signaler
1 famille aisée sans enfants , 1 famille aisée avec enfants : comment la république rend l'égalité? Avec les allocations

le 09/04/2013 à 12:33
Signaler
Non, avec le quotient familial.

le 09/04/2013 à 14:36
Signaler
Grand tout mou et ses copains sont en train de le réduire à la vitesse grand V

à écrit le 08/04/2013 à 22:26
Signaler
Faut pas supprimer cette allocation, sinon on risquerait de manquer de chômeurs en 2033, et au delà.

le 09/04/2013 à 1:28
Signaler
@alabenne; t'as pas bien compris, on la supprime pour ceux qui gagnent un peu de sous en travaillant pour donner à ceux qui ne vivent que d'allocs diverses :-)

le 09/04/2013 à 2:09
Signaler
Moralité on encourage la baisse du niveau globale de la population. Les pauvres feront des enfants qui auront de grande chance de rester pauvre. Les classes moyennes feront moins d'enfants, ça tombe bien la classe moyenne est destinée à disparaître. ...

à écrit le 08/04/2013 à 22:24
Signaler
Je propose que ceux qui sont contre propose de payer l'equivalent de l'economie a venir. Qu'en je pense qu'une gde partie de la classe politique s'oppose a cette mesure c'est confondant et montre leur ignorance. Bien sur certains pcpes en prennent un...

à écrit le 08/04/2013 à 22:14
Signaler
Toujours les mêmes, à s'opposer. Contre tout mais bons à rien Enfin si, l'ignorance de la société LA PLANETE... Et je me retiens...

à écrit le 08/04/2013 à 22:02
Signaler
Dès que l'on est touché par les économies , on n'est plus d'accord !! Ahh ces Français toujours prompts a vociférer pour des économies qui ne les touchent pas !

à écrit le 08/04/2013 à 22:00
Signaler
les charges sociales , qui correspondent aux allocations familiales ou autres, chômage etc, ne sont pas des impôts, mais des charges qui ouvrent droit a certaines prestations, hors les gros salaires payent beaucoup et c'est normal, par contre si vous...

le 15/12/2015 à 19:53
Signaler
Notre pays est irréformable et nous allons petit à petit dans le mur.... Vive la France!

à écrit le 08/04/2013 à 21:54
Signaler
Le haut conseil de la famille n'a pas besoin de s'émouvoir, il suffit de comparaît l'écart des salaires à la création des A.F. et l'écart que l'on constate aujourd'hui. Sans même tenir compte de la situation économique de la France. Le sophisme n'est...

à écrit le 08/04/2013 à 21:44
Signaler
Pourquoi ne pas taxer les adultes sans descendance ? Ils n'ont pas participer à élever les enfants qui vont payer leurs retraites et n'ont donc fait que profiter du système ? Inversement, pourquoi ne pas donner 2 années de cotisation par enfant et pa...

le 09/04/2013 à 7:25
Signaler
Pourquoi ne pas taxer les adultes avec descendance ? Après tout, ols sont responsables de la fabrication des chômeurs, qui coûtent de l'argent à la collectivité, de l'engorgement des services publics, de la pollution, etc. Votre commentaire est à rir...

le 09/04/2013 à 10:20
Signaler
Sauf que la répartition porte bien son nom. Et si il n' a plus d'enfants pour cotiser pour vous ne toucherez rien. Quant à imaginer exclure les uns ou les autres d'un mécanisme de solidarité, c'est nier la solidarité. On est dans un système imaginé p...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.