Moscovici rencontre son homologue américain pour évoquer les leviers d'une relance économique

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre français de l'Economie et des Finances s'entretiendra avec Jacob Lew ce mardi à 15h45 à l'ambassade des Etats-Unis, puis tous deux s'adresseront à la presse. Jacob Lew est en déplacement en Europe depuis hier pour évoquer la situation économique avec ses homologues européens.

Jacob Lew, le secrétaire américain au Trésor est en voyage en Europe, à la rencontre de ses homologues européens. Lundi à Bruxelles, il s'entretenait avec le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, et celui de la Commission européenne, José Manuel Barroso, ainsi que le commissaire européen chargé des Affaires économiques, Olli Rehn, et celui chargé des Services financiers, Michel Barnier. Il avait également rendez-vous avec le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, puis avec Wolfgang Schäuble.

Quelles solutions pour une reprise économique ?

Mais M. Lew a bien failli ne pas rencontrer Pierre Moscovici cette semaine, pour cause "d'incompatibilité d'agendas". Finalement, les deux hommes ont bien rendez-vous ce 9 avril, à Paris. Ils discuteront de leurs solutions pour favoriser la reprise économique. "Le secrétaire au Trésor Jacob Lew se rendra en Europe les 8 et 9 avril (...) pour des discussions avec ses homologues sur la situation économique en Europe et les mesures pour dynamiser la croissance et promouvoir la stabilité financière", avait indiquéWashington dans un communiqué le 29 mars.

Moscovici présent à la séance de questions au gouvernement

Ils s'entretiendront en milieu d'après-midi et doivent s'adresser ensemble à la presse une demi-heure plus tard. Dans un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi, Pierre Moscovici a expliqué qu'il tenait à "assister" mardi à la séance des questions au gouvernement devant l'Assemblée nationale, "compte tenu du contexte politique actuel". "En conséquence, l'entretien prévu avec Jack Lew (...) se déroulera à 15H45 à l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique à Paris", confirme-t-il.

Le gouvernement français est empêtré depuis la semaine dernière dans un scandale, son ex-ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac ayant avoué avoir détenu un compte caché en Suisse puis à Singapour. M. Moscovici est particulièrement visé par des critiques de l'opposition pour sa gestion d'une demande de renseignements à l'administration suisse, qui n'avait pas permis, en janvier, de détecter le compte incriminé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2013 à 15:43 :
Mosco le etit garçon en culottes courtes va aller se faire croquer dns la cour de récréation des grands.
a écrit le 09/04/2013 à 15:38 :
... de l'état de décrépitude dans lequel se trouvent les USA qui ne sont plus "la première puissance du monde" que pour quelques gogos décérébrés et une poignée de nervis fanatisés, on voit tout de suite l'intérêt des européens de prendre des leçons auprès d'un état qui est en état réel de faillite et qui est au bord de l'implosion sociale. Les USA sont un gigantesque et lamentable échec politique, militaire, social, économique et humain. Leur monnaie, qu'ils impriment à tour de bras, ne repose plus sur rien (hormis sur la crétinerie des états qui suivent encore ce PQ) et n'est plus qu'une monnaie de singe... utilisée comme référence par des primates des deux côtés de l'Atlantique. Déjà, avec beaucoup de clairvoyance, de nombreux pays - et non des moindres - nettement plus avancés que les USA ou l'europe déglinguée ne veulent plus entendre parler du billet vert dans leurs échanges bilatéraux et/ou internationaux. Et pour cause ! Mais bon ! Tant que quelques européens jugeront bon de continuer à jouer les marionnettes de l'Oncle Sam, tant que certains politiciens de bas étage s'empresseront de faire allégance à l'ambassa de US de paris juste avant d'être élus à l'élysée (cela ne vous rappelle pas un psdt à talonnettes ?), l'europe continuera à s'enfoncer. Certes, les politiques égoïstes, nuisibles et même génocidaire menées par merkel et ses sbires font le plus gros des dégats, mais suivre l'exemple US ne fera qu'enfoncer le merdier européen encore un peu plus.Mais bon ! Encore faudrait-il que certains politiciens aient du courage pour tourner résolument le dos à la seule nation du monde qui est en état de guerre constant depuis la 2e GM. Et qui n'arrête pas de se prendre des gamelles dans tous les coins de la planètes. Bah ! Quelques "héros" (je rigole !) morts pour la patrie, cela contribue à faire baisser les chiffres du chômage US, non ? Si c'est le seul moyen qu'ils ont trouvé (et d'alleurs, cela semble bien être le seul, vu l'état de la situation US), on peut imaginer pourquoi "certains" envoient des troupes en Côte d'Ivoire ou au Mali ......
a écrit le 09/04/2013 à 15:27 :
Quelques leviers : taxer Google, taxer Apple, taxer Microsoft, taxer Boeing, taxer le ketcup Heinz, taxer les télés US de la TNT, taxer Cisco, taxer Dell, taxer IBM, taxer la paire USD/EUR, taxer Chevrolet,... Bref taxer et taxer à tour de bras car c'est la seule chose que savent faire les socialistes.
a écrit le 09/04/2013 à 14:46 :
Cher Monsieur Moscovici,
Si vous voulez que l'on vous excuse votre passive innocence dans l'affaire Cahuzac, au moins, prenez quelques décisions dignes d'un vrai Ministre des Finance: Cessez votre ambivalence coupable dans la gestion des participations de l'Etat: saisissez-vous vous-mêmes des dossiers, agissez en stratège politique, pas en fonctionnaire naïf:
- pourquoi avez-vous voté contre la prime Gourgeon chez Air France sans pour autant sanctionner le Conseil d'Administration qui l'avait décidée?
- pourquoi avez-vous imposé le délirant délai de préférence d'un jour pour préempter l'OC Air France, créant ainsi un désastreux précédent en terme de communication financière,
- pourquoi laissez-vous Lagardère troquer son pouvoir avec le Management en vider les caisses d'EADS et au détriment de tous les actionnaires. Vous auriez été mieux inspiré de le laisser roucouler et de résister un peu plus fermement aux velléités d'indépendance du Board.

Ou passez la main et retournez à votre café de Flore.

Merci de vous retirer pour laisser la place à quelqu'un de plus solide.
a écrit le 09/04/2013 à 14:17 :
L'aveugle qui va rencontrer le borgne
a écrit le 09/04/2013 à 12:50 :
Comment un pays maître de sa monnaie et quelle monnaie peut-il discuter avec un pays qui utilise une monnaie étrangère? Ils n'ont pas les mêmes leviers. Autant qu'ils se parlent en chinois tous les deux.
Réponse de le 20/12/2015 à 12:05 :
l'Égypte va s'offrir ou alors la France va offrir?
a écrit le 09/04/2013 à 11:57 :

les FRANCAIS attendent des resultats !!! harro sur les divertions et sujets futiles..(gay ext...)
a écrit le 09/04/2013 à 11:25 :
Après avoir refourgué la crise des subprimes aux européens qu'est-ce que l'oncle Sam pourrait encore nous vendre? De la dette pour maintenir à flot l'économie états-unienne.
a écrit le 09/04/2013 à 10:16 :
C'est pas ce que j'ai entendu ce matin sur BFMTV : Le secrétaire d'Etat au Trésor américain aurait annulé le RDV pour cause d'agenda. Il n'aurait plus confiance en MOSCOVICI
Réponse de le 09/04/2013 à 11:55 :
EXACT !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :