La baisse des allocations familiales devrait toucher 15% des Français

 |   |  229  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le Premier ministre, les 15% des familles les plus aisées seront touchées par le projet de modulation des allocations familiales.

Nouvelles précisions sur la réforme des allocations familales. La réduction prévue par le gouvernement devrait toucher 15% des Français. Il s'agit de la frange la plus aisée des familles. "On gardera l'universalité des allocations familiales (...) mais à partir d'un certain niveau, ça sera progressif", a rappelé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, interrogé sur France Inter ce mercredi. Le niveau en question n'est pas encore arbitré.

Divisions au Haut conseil de la famille

Pour l'heure, la question n'est en effet pas "tranchée", a précisé le chef du gouvernement. Elle doit encore être discutée avec le Haut conseil de la famille. Or, au sein de cette instance, les avis sont partagés. Un rapport, émanant du président de ce conseil, Bertrand Fragonard, recommandait de moduler cette prestation en fonction du revenu. Mais la solution présentée ne convenait pas à plusieurs membres de l'organisme (les syndicats CGT, CFTC, CFE-CGC, FSU, la Caisse nationale d'allocations familiales ainsi que l'Union des familles laïques).

>> La modulation des allocations familiales divise le Haut conseil de la Famille

Renflouer la branche famille de la Sécurité sociale

L'objectif de la réforme est de faire des économies afin de renflouer les caisses de la branche famille de la Sécurité sociale. Le gouvernement doit trouver 2,1 milliards d'euros d'ici 2016 pour tenter de combler ce déficit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2013 à 12:40 :
il est vrais que nous somme en decroissance et qu il faut maitenant allez vers une d enatalite mois je pensse que aide jusqu a 2 enfant par famille c est bien pour l economie ? mais aussi pour l avenir de lhumanite? car avoir des enfants c est normal MAIS IL FAUT SE PREOCUPE DE LEUR AVENIR,,,,
a écrit le 19/04/2013 à 13:32 :
Je ne comprends pas qu'un couple ,travaillant, avec 2 ou plusieurs enfants touche des allocations familliale. Certain pretexte que ca paye la cantine ou la garderie... Quelle honte a eux, ils ont besoin que l'etat les aide pour elever leurs enfants? Pour ma part, avec mon mari nous avons fait le choix de n'avoir qu'un enfant, j'ai eu a tout payer de ma poche de la creche à la cantine, aujourd'hui il a 16 ans en 1ere S et bientot ce sera la FAC de medecine, je ne me suis jamais plaint des dépenses pour mon fils et je l'ai toujours assumée.
Alors si aujourd'hui l'etat doit suprimer les allocations familliale au foyer qui travaille tpus les 2, je suis tout a fait d'accord.
a écrit le 17/04/2013 à 22:38 :
Si on reprend l'original, ce n'est pas 15% des Français, mais les 15% de ménages allocataires les plus aisés. Ce qui n'est pas vraiment la meme chose. Tous les Francais ne touchent pas des prestations de la CAF ...
a écrit le 17/04/2013 à 19:51 :
les allocations ne servent a rien aujourd'hui. Nous ne sommes plus dans l'après guerre où il était nécessaire de repeupler la France. Les gens qui font enfants n'ont qu'à assumer leur fécondité et de payer de leur poche l'éducation et la nourriture de leur enfant! Les gens qui ont des enfants bénéficient déjà d'un avantage fiscale par l?augmentation du nombre de part.
1 enfants génère moins d?impôt donc moins de contribution à la dette mais les parents bénéficient d'allocations, des revenus supplémentaires non imposables....ce qui augmente la dette de l'Etat... vous croyez cela logique???
a écrit le 17/04/2013 à 19:14 :
Les allocs à partir du 1er enfant et montant dégressif à partir du 4ème enfant . Le plafonnement des allocs en fonction du revenu serait une solution , car au lieu de servir de pourboire pour les mômes de classes aisées, cela pourrait servir à des gens en difficulté qui n'ont droit à aucune aide .
Réponse de le 17/04/2013 à 19:28 :
@svp: sauf que l'impôt est là pour rétablir l'équilibre :-) Les allocations familiales ont été inventées pour revitaliser la natalité française après les dégâts de 2 guerres quasi-consécutives, pas pour soutenir l'immigration :-)
a écrit le 17/04/2013 à 17:46 :
Eh si on arrêtez les allocations familiales au dessus de 3 enfants !!!!!
Réponse de le 17/04/2013 à 19:21 :
Et si on arrêtait les allocations familiales tout court. Ceci serait une vraie mesure de justice pour tous.
Réponse de le 17/04/2013 à 20:54 :
@Carlier : Je suppose que vous en avez trois ?
Réponse de le 18/04/2013 à 11:09 :
Tout à fait d'accord avec Carlier, arrêtons de sur peupler notre planète, pensons au futur de nos petits enfants et arrière. Auront ils encore assez d'eau, assez de nourriture... Conclusion, arrêtons les allocations à partir de 3 enfants.
a écrit le 17/04/2013 à 17:25 :
15%? Comme d'habitude ! Cela fera donc plus de 40% ! Pressurons les français, ils n'osent encore rien dire! Seuls les élus sont exempt de toute solidarité....
a écrit le 17/04/2013 à 17:12 :
Celui qui gagne plus et qui aura moins d'allocations familiales ? Celui là aura t'il (par désir de justice) une réduction de ses cotisation sociales !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 17/04/2013 à 17:02 :
La vraie question me paraît être l'égalité de tous les Français. Il me semble qu'on punit les Français qui "gagnent trop" au profit des étrangers installés chez nous !!!
a écrit le 17/04/2013 à 16:06 :
Ce sont encore toujours les mêmes qui paient ou qui se voient amputés.
C'est la goutte de trop. Les familles qui ont des revenus > 5 k? par mois il y en a pas mal. Les salaires versés aux assistantes maternelles et autres gardes à domicile pour les enfants de + de 6 ans ne bénéficient d'aucune aide sur cette frange de la population. Les allocations familiales pouvaient encore nous donner l'impression d'une certaine aide à la prise en charge... Quel gâchis continu...
Réponse de le 17/04/2013 à 19:19 :
A vous d'adapter votre budget. Ce n'est pas à la société de payer pour les rejetons que vous avez choisis de faire. Je suis volontairement brutal pou aider à réaliser que c'est à vous d'assumer les choix de vie que vous avez fait.
a écrit le 17/04/2013 à 16:02 :
Les femmes pourront toujours devenir des mères porteuses pour subvenir aux besoins de leurs enfants.
Réponse de le 17/04/2013 à 19:10 :
ça c'est la prochaine étape en décembre.
a écrit le 17/04/2013 à 15:25 :
Il me semble que le grand Mamamoutchi qui nous gouverne, aurait eu 4 enfants. Il a donc touché environ 460 euros/mois pendant plus ou moins 20 ans (cela baisse un peu au début et à la fin mais faisons simple, et en tenant compte d'études supérieures), soit la coquette somme de 100 Keuros..
d'après le projet et au vu des revenus d'un couple de député ou de hauts fonctionnaires, ce même couple ne toucherait plus que le quart
Que Mr FH propose de rembourser ces 75 Keuros (vu son patrimoine cela ne devrait pas poser de problème)...
Ah on me souffle dans l'oreillette que ce qui se faisait à l'époque du Grand Charles, n'est plus d'actualité, dommage
Réponse de le 17/04/2013 à 19:09 :
Le couple en question avait très peu de revenus, mais beaucoup d'indemnités ...
a écrit le 17/04/2013 à 15:11 :
Le plus simple serait des allocations familiales jusqu'à 3 enfants. Cela éviterait une surpopulation et d'avoir pleins d'enfants avec plusieurs femmes.
Réponse de le 17/04/2013 à 19:08 :
Le plus simple serait de ne plus avoir d'allocations du tout.
a écrit le 17/04/2013 à 14:57 :

Les allocs familiales sont sensées favoriser la natalité.
Soit, elle ne servent à rien, et alors, il faut les supprimer, soit elles sont utiles, et alors il faut les conserver.
Si les socialos considèrent que toutes les naissances sont équivalentes, alors, pourquoi pénaliser les naissances dans les familles aisées?
Si, au contraire, on considère que les naissances dans certains millieux, certaines CSP, sont plus souhaitables, alors, autant les favoriser.


La question est: une naissance dans le 93 ou une naissance dans le 75016? Moi, j'ai la réponse, sans aucune hésitation...
Réponse de le 17/04/2013 à 15:37 :
Je peux vous dire que vu certaines affaires étouffées dans le 75016 on se passerait bien de certains là bas aussi. Pour rappel, vu notre mode de vie, la planète est surpeuplée, il n'y a donc pas besoin de favoriser la natalité.
Réponse de le 17/04/2013 à 16:04 :
... mon bon Malthus.....
Réponse de le 17/04/2013 à 16:10 :
+1 si on a besoin d'allocs pour élever des gamins je pense qu'il faut avoir la décence de ne pas en faire. Ce n'est pas tant une question de revenus qu'une question de gestion des dépenses. Le principe de l'abandon de l'universalité de ce type de prestations et la logique qui veut qu'à terme il n'y ait plus que des payeurs d'un coté et des allocataires de l'autre me parait fort fort dangeureuse.
a écrit le 17/04/2013 à 14:32 :
Ouf j'ai eu peur que l'on freine l'immigration avec ce genre de mesure, seul l'émigration de riche reste d'actualité.
a écrit le 17/04/2013 à 14:21 :
La réalité vue dans certaines familles riches, ces alloc versées sur un livret A au nom de l'enfant, ce qui montre bien l'absolue nécessité de les garder.
a écrit le 17/04/2013 à 13:27 :
Il suffit de ne pas avoir d enfants , ou d avoir des complices au gouvernement . Voir sur Mediapart le cadeau royal que vient de faire l Etat a Lagardère une fois qu il a vendu ses parts d EADS..
Il n y a que le peti français qui est un pigeon
a écrit le 17/04/2013 à 12:25 :
On nous publie que le gouvernement compte réduire le déficit et faire des excédents. C?est une bonne politique. Seulement on attaque la société et on démantèle des entreprises, donc le chômage galope. Effectivement le déficit a plusieurs composantes. Seulement, il est certain qu?il va augmenter puisque le nombre de travailleurs se réduit. Nous avons un secteur marchand trop petit en comparaison aux autres pays à peine 17 millions d?actifs. Nous avons entre un quart et la moitié de diplômés sans travail et on ne finance pas l?activité ni la RetD. C?est un système pervers qui empêche l?humanité de prospérer, un non sens total. Qui soutient de telles politiques qui conduisent cette Europe et la France droit dans le mur ? Et le pire est devant nous!
Réponse de le 17/04/2013 à 13:07 :
Je tiens à souligner qu'en matière de financement de la R&D, l'état (les contribuables) y contribuent largement à travers le CIR, qui peut représenter le quart de l'effort de R&D mené par les entreprises ... le but n'est pas de s'y substituer.
a écrit le 17/04/2013 à 11:48 :
La fiscalisation était la bonne solution.
Dommage...
Réponse de le 17/04/2013 à 12:17 :
Fiscaliser l'économie de l'argent braguette (i.e. allocations familiales) c'est comme fiscaliser le RSA et les APL... c'est un non sens! Autant réduire les prestations sociales à la source au lieu d'augmenter la complexité de l'administration française, source principale de la lourdeur de notre fiscalité pour payer de nombreux fonctionnaires dont on pourrait très bien se passer.
Réponse de le 17/04/2013 à 12:38 :
Oui regroupement de toutes les aides sociales en une seule allocation en fonction du
revenu plafonné ou son absence! (RSA,ALLOCATIONS FAMILIALES, alloc logement etc...)
et regroupement des services de l?état = économie d échelle et meilleur contrôle
Réponse de le 17/04/2013 à 13:12 :
La fiscalisation de tous les revenus au même niveau, quelle que soit leur origine, aurait été la bonne solution... je ne vois pas en quoi ce serait un non sens que de considérer les aides sociales comme les autres revenus. Et c'est la seule façon d'être équitable à travers la progressivité de l'impôt.
La complexité est au contraire de moduler à la source ces prestations.
Réponse de le 17/04/2013 à 13:33 :
@kendal

Avec votre idéologie de tout fiscaliser par l'impôt tous les "revenus" alors pourquoi ne pas y inclure les successions dans l'impôt sur le revenu pendant que vous y êtes? Parce que le travail de vos parents a déjà été imposé? Mais l'aide sociale prend sa source sur l'imposition sur les revenus des plus aisés. Ce que vous souhaitez c'est une DOUBLE imposition. La progressivité de l'impôt parlons-en... par la construction de tranches aux bornes et aux taux à géométrie variable selon la clientèle que vous servez. L'imposition sera véritablement progressive lorsqu'il n'existera plus de tranches dont il est de notoriété publique que chaque français arrange sa déclaration pour favoriser celle qui lui fera payer le moins d'impôts.
Réponse de le 17/04/2013 à 14:24 :
@Michel
pour ce qui me concerne, ce n'est pas de l'idéologie, c'est de la logique simplificatrice et visant à établir de l'équité, et dans le cas des allocations familiales, il me semble effectivement plus équitable de les intégrer dans l'assiette de l'IR que de les réduire à partir d'un certain seuil de revenu.
Pour éclairer un peu ce qui m'a amener à penser ainsi, c'est justement la complexité du système, qui induit la non visibilité sur ce que supportent effectivement les parents: avec un revenu plus élévé, ils payent déjà plus d'IR (enfin, ceux qui ne le planquent pas en Suisse !), on va réduire leurs allocs, ils payent la cantine de leurs enfants plus cher (pas pour un menu amélioré), idem pour les crèches ... et au bout du compte, le système est opaque... voilà pourquoi je suis en faveur d'un système redistributif, mais transparent: mêmes prestations et même coût de service pour tous, redistribution à travers la progressivité de l'impôt.
Quant à "arranger" sa déclaration d'impôt, à part quelques abuseurs de niches fiscales (autre sujet intéressant à traiter), je ne vois pas très bien ce à quoi vous faîtes allusion: tous vos revenus sont déclarés directement au fisc par votre employeur et votre banque, non ?
Réponse de le 17/04/2013 à 16:20 :
@kendal

Votre logique n'est pas simplificatrice puisqu'elle implique un traitement supplémentaire par l'administration fiscale donc des fonctionnaires en plus qui viendront alourdir l'ardoise des impôts, ce qui laisse à penser que vous n'êtes probablement pas concerné par une éventuelle hausse des prélèvements pour financer cette procédure inutile. Connaissez-vous le secret bancaire? Probablement car c'est grâce à cela que les notables du pays échappent au fisc français. Si ils préfèrent placer leur argent à l'étranger c'est tout bonnement pour augmenter la performance de leurs placements. Il n'existe pas d'abuseurs de niches fiscales mais plutôt une fiscalité malfaite. Je ne pense pas être le seul français à lire entre les lignes de ma déclaration d'impôts et profiter des nombreuses opportunités qui se présentent à moi pour réduire mon revenu fiscal de référence. Par exemple, un médecin généraliste peut régulièrement renouveler son matériel informatique avec facture à l'appui puis conserver à domicile ou revendre voir donner son ancien matériel pour l'inclure dans ses frais professionnels. De même, une infirmière libérale peut mettre au compte de ses frais professionnels ses déplacements quotidiens autant pour faire ses courses ou que pour partir en vacances dans le sud de l'Espagne. Avec beaucoup d'imagination on peut transformer sa déclaration de revenu en une véritable oeuvre d'art. ;-)
Réponse de le 17/04/2013 à 16:20 :
@kendal

Votre logique n'est pas simplificatrice puisqu'elle implique un traitement supplémentaire par l'administration fiscale donc des fonctionnaires en plus qui viendront alourdir l'ardoise des impôts, ce qui laisse à penser que vous n'êtes probablement pas concerné par une éventuelle hausse des prélèvements pour financer cette procédure inutile. Connaissez-vous le secret bancaire? Probablement car c'est grâce à cela que les notables du pays échappent au fisc français. Si ils préfèrent placer leur argent à l'étranger c'est tout bonnement pour augmenter la performance de leurs placements. Il n'existe pas d'abuseurs de niches fiscales mais plutôt une fiscalité malfaite. Je ne pense pas être le seul français à lire entre les lignes de ma déclaration d'impôts et profiter des nombreuses opportunités qui se présentent à moi pour réduire mon revenu fiscal de référence. Par exemple, un médecin généraliste peut régulièrement renouveler son matériel informatique avec facture à l'appui puis conserver à domicile ou revendre voir donner son ancien matériel pour l'inclure dans ses frais professionnels. De même, une infirmière libérale peut mettre au compte de ses frais professionnels ses déplacements quotidiens autant pour faire ses courses ou que pour partir en vacances dans le sud de l'Espagne. Avec beaucoup d'imagination on peut transformer sa déclaration de revenu en une véritable oeuvre d'art. ;-)
Réponse de le 17/04/2013 à 16:52 :
@Michel.... au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, le traitement fiscal de l'IR est quasi-automatisé, sauf pour les quelques dinosaures qui persistent à remplir une déclaration papier (il devrait d'ailleurs supporter une taxe supplémentaire :D) , par contre il faudra bien des fonctionnaires supplémentaires à la CAF pour traiter les déclarations nécessitées par l'ajustement des allocations au revenu ... donc je suis désolé de réfuter votre argument.
Je ne preche d'ailleurs pas particulièrement pour ma propre paroisse, étant directement concerné par la hausse des prélèvements. En tant que salarié, je n'ai certes pas les opportunités de tricherie que vous évoquez, dont je déplore l'existence... Je voterai donc volontiers pour une élimination totale des niches fiscales, ce qui irait dans le sens de la simplification également.
Réponse de le 17/04/2013 à 19:28 :
@kendal

Je déplore faire partie des nombreux dinosaures remplissant une déclaration papier car la modernisation numérique de l'administration fiscale laisse à désirer (gestion de certificat compliqué, accès internet difficile) d'autant plus que le gouvernement n'offre qu'une dérisoire ristourne (20 euros de mémoire) sur le montant de son impôt au regard du coût d'un équipement informatique (au moins 400 euros), de son coût de fonctionnement et entretien. D'ailleurs n'étant pas suffisamment riche pour être imposable, ma ristourne est pour ainsi dire nulle donc aucun intérêt pour ma part. Concernant une éventuelle taxe sur la déclaration papier j'attends de voir de mes propres yeux car ça ne semble peu plausible pour les nouveaux contribuables et injuste pour les faibles revenus.
Réponse de le 18/04/2013 à 8:19 :
@Michel .... concernant la taxe sur ceux qui utilisent la déclaration papier, je plaisantais bien entendu :-)
Ceci dit, la déclaration en ligne a largement progressé ces dernières années: le certificat effectivement un peu lourd à gérer n'est plus de mise ... et la réduction de 20? dont vous parlez pour ceux qui déclarent en ligne n'existe plus depuis au moins 2 ans ...
Parenthèse qui nous éloigne du sujet de cet article
a écrit le 17/04/2013 à 11:42 :
dans la baisse du nombre de ministres, députés ,sénateurs nous pouvons faire -50 et la contrairement aux allocs nous ne générons pas la croissance
a écrit le 17/04/2013 à 11:39 :
Mesure plus que normale ; pour rappel les français ont élu FH sur un programme très clair : justice sociale sur la base d une taxation des riches et des classes moyennes ..il n y a donc strictement rien a dire..
Réponse de le 17/04/2013 à 11:51 :
Une majorité de français ne désirait pas de FH et pourtant il est là. Il y a tout à redire sur le système politique en place.
Réponse de le 17/04/2013 à 12:00 :
Vous avez tout a fait raison. Comme si dans une classe, on faisait une interro, Le professeur corrige, ensuite fait la moyenne des notes, et attribue a tout le monde cette note. C'est beau. Les bons vont aider les mauvais à progresser. Ca c'est l'ideal socialo communiste. Mais dans la réalité des faits, les mauvais ne vont pas travailler plus, et les bons arretent. Et vous pensez que la moyenne va evoluer vers le hauts ou vers le bas ?
Je peux vous dire qu'on va vers le bas et tres tres vite !!!!!
PS : Et c'est facile d'etre elu quand 50% de gens ne paye pas d'impot et qu'on dit qu'on va saigner a mort les autres....
Réponse de le 17/04/2013 à 13:12 :
@coyote : petite correction à vos propos : dans l idéologie socialo communiste on ne met pas en dessous de 12/20 à un élève.... car injuste ; la moyenne de la classe augmentera grace aux socialos !! Il n empêche que dans un dernier sondage les français ont attribué la note de 7/20 à FH
Réponse de le 17/04/2013 à 14:35 :
@Thargor
"Une majorité de français ne désirait pas de FH" ? ... je ne comprends pas votre commentaire: il y a bien eu des éléctions, non ? ... et il a bien été élu, non ? .... à moins que vous ne comptiez ceux qui ne se sont pas exprimés ? eh bien, ils avaient la possibilité de le faire, il me semble.
Réponse de le 17/04/2013 à 15:54 :
@kendal, si vous ne poulez pas comprendre c'est que vous ne vous rendez pas compte des failles de notre pseudo démocratie. Un électeur qui vote blanc exprime son choix ou plutôt ce qu'il considère comme le manque de choix valable. Hors ces votes ne sont pas comptabilisés. De ce fait, nous ne sommes pas en démocratie mais dans une dictature. En espérant vous avoir ouvert les yeux.
Réponse de le 17/04/2013 à 16:36 :
@ Thargor Vous avez un meilleur système à proposer ?... et je ne pense pas que vous ayez déjà vécu sous un vrai régime dictatorial.
Réponse de le 17/04/2013 à 17:07 :
@Thargor

Le vote blanc n'exprime aucun choix. Il est une démonstration d'un défaut de responsabilité ou d'un manque de maturité. Dans la vie il faut toujours faire des choix parfois très difficiles, et par conséquent classer ses priorités. Le vote blanc est au mieux un vote de consensus autour de la situation donnée du pays ou au pire un vote complètement inutile.
Réponse de le 17/04/2013 à 18:37 :
Un système dans lequel les partis et associations à but politiques sont interdits. Un système dans lequel les lois ne peuvent être votées sans l'accord de la majorité des députés élus (au lieu de la majorité des députés présents en assemblée). Un système dans lequel les députés ne peuvent être parachutés dans une circonscription. Un système dans lequel les votes blancs sont pris en compte. Un système dans lequel les médias ne peuvent pas choisir de mettre en avant uniquement les candidats "à la mode". Un système dans lequel les sondages d'opinion politique ne peuvent exister. Un système dans lequel on ne met pas en place de caméras vidéos dans l'espace public sous couvert de sécurité. Un système dans lequel on n'infantilise pas les citoyens. Un système dans lequel les victimes ne soient pas coupables et les coupables des victimes. Un système dans lequel on n'achète pas la paix sociale à coup d'allocations. Un système dans lequel le parcourt politique d'un élu puisse t être consultable et vérifiable facilement. Un système dans lequel il n'y aurait qu'un ou deux types d'impôts et de taxes et non une infinité. Un système dans lequel les augmentations d'impôts et de taxes sont votées par référendum auprès des populations concernées. Un système dont le budget est voté avec une majorité aux 2/3. Un système dans lequel tout individu est responsable de ses actes et on ne cherche pas d'excuses pour ses actions. Un système dans lequel ces individus sont vraiment condamnés. Un système que les individus puissent être libre de quitter. Un système qui ne nous oblige pas à acheter des produits ou des services pour faire plaisir à des lobbys. Un système dans lequel nous ne soyons pas dépendants d'un tiers pour récupérer le fruit de notre travail (banques). Un système dans lequel on est vraiment propriétaire de ce que l'on possède. Un système dans lequel on ne gave pas les individus de consommation. Un système dans lequel on ne transforme pas les individus en robot. Il y a tellement à redire sur notre pseudo démocratie ...
Réponse de le 17/04/2013 à 19:06 :
@Michel. Le vote blanc est un choix : le choix de préférer ne pas mettre un guignol à un poste à responsabilité plutôt que de devoir supporter un incapable pendant une durée indéterminée. Le choix de redemander des élections avec de nouveaux candidats en espérant avoir quelqu'un de plus compétent nous est refusé. Dans notre système actuel, à aucun moment les français ne peuvent refuser les candidats qui ont pré-sélectionnés de façon opaque par des "partis" et les médias.
Réponse de le 17/04/2013 à 19:33 :
@Thargor

Si vous ne souhaitez pas voter pour des guignols, présentez-vous pour essayer de gagner une élection au sein d'un parti politique ou bien en indépendant. ;-)
a écrit le 17/04/2013 à 11:17 :
je trouve ça très bien de plafonner les allocs !!! vous trouvez normal qu'en ayant des revenus de 4 à 5.000 ? et plus par mois on en touche ? vous trouvez normal que votre directeur avec un salaire largement supérieur au votre touche la même chose que vous ? dans ces familles, les allocs c'est de l'argent de poche alors que pour les autres c'est indispensable pour boucler le budget
Réponse de le 17/04/2013 à 11:25 :
Et puis quoi encore et vous vous trouvez ça normal que les personnes cotisent sur la totalité de leur salaire de 4000 à 5000? pour toucher moins que ceux qui ne cotisent pas ? Au lieu d'envier le salaire de votre patron, faites donc son travail...
Réponse de le 17/04/2013 à 11:31 :
alors fiscalisons les, c'était bien plus juste, mais cela aurait "touché" l'electorat de noter F.... national

et puis passons au même principe sur le remboursement des médicaments pour les 15% de retraités les plus aisés (ah non, la on me dit que le Lobby des Médecins/Pharmaciens/Labos, ainsi que les bulletins de vote aux cheveux argentés ne sont pas d'accord...)
et puis à 4 ou 5 000 euros en RégionšParisienne, à 4 ou plus, je vous assure que l'on compte...
Réponse de le 17/04/2013 à 11:38 :
Les allocations familiales ne sont pas financées par nos cotisations, celles-ci financent les allocations chômage, la vieillesse et les caisses de retraite.
Réponse de le 17/04/2013 à 11:45 :
@Céline

Au rythme des fermetures de "compétitivité" à la recherche d'esclaves bon marché hors de l'hexagone et de la chasse aux "riches" du gouvernement socialiste, les patrons français ne seront plus si nombreux d'ici quelques mois.
Réponse de le 17/04/2013 à 11:47 :
Les allocations familiales dans un pays surpeuplé n'ont pas lieu d'être. Donc c'est 100% de celles-ci qui devraient être supprimées et redistribuer ces fonts là où ils seraient correctement utilisés (école : financement total de la demi-pension pour tous par ex, paiement des fournitures scolaires pour tous les enfants). Le seul problème c'est que ce ne serait pas compatible avec la société de surconsommation qui est ancrée dans notre pays et dont nous sommes les complices.
Réponse de le 17/04/2013 à 12:13 :
Vous apportez une fausse information. Les cotisations allocations familiales sont calculées -et versées par l'entreprise à l'URSSAF- à hauteur de 5.40 % du salaire brut.
Réponse de le 17/04/2013 à 12:34 :
Incomplète plutôt que fausse mais merci car j'irai au lit un peu moins bête ^^
Réponse de le 17/04/2013 à 13:23 :
@Céline ... le financement de la branche famille est partagé entre les cotisations des employeurs (d'accord ce ne sont pas les salariés, mais il n'empêche que quelque part cela contribue à augmenter leurs charges et indirectement ne favorise pas l'emploi), et par l'état (1/3 de mémoire) ... et là tout le monde participe au budget de l'état à travers IR, TVA, CSG ... donc dire que nous ne contribuons pas au financement des allocations familiales (même si ce n'est pas par une cotisation spécifique ciblée), me semble faux.
Réponse de le 23/05/2013 à 17:31 :
je suis tout à fait d'accord avec Céline mon mari est chef d'entreprise et nous gagnons bien notre vie .Mais a coté de cela nous cotisons beaucoup ,mais bien sur cela personne le voit ou ne veut pas le voir .Alors je trouve déplorable que l'on taxe toujours les personnes qui travaille durs pour aider ceux qui foutent rien!!!!!
a écrit le 17/04/2013 à 10:50 :
sachant que le déficit provient de l'affectation des 10% de surcôte de retraite pour ceux qui ont eu 3 enfants et plus, au budget des allocations familiales, au lieu d'être au budget des caisses de retraite, il s'agit encore d'un transfert des actif (aisés si l'on peut dire) aux (riches) retraités....
pas d'accord
Réponse de le 17/04/2013 à 11:23 :
D'accord avec vous et pas d'accord avec cette mesure. Je vais finir par descendre dans la rue.. Si ça passe, je me met au 45ème vu qu'il ne sert à rien de travailler dans ce pays.
Réponse de le 17/04/2013 à 15:03 :
Arretez de generaliser celine. Une minorite profite du systeme mais c'est le cas dans tous les pays! Arretez de dire qu en France on a pas besoin de travailler, allez demander a la personne qui a perdu son job, qui est au fond du trou parce qu'il doit faire vivre sa famille mais qui est dans l'incapacite de trouver un job parce qu'il y en a pas, s'il n'a pas envie de gagner de l'argent
Réponse de le 17/04/2013 à 15:31 :
J'ai pas dit qu'on n'avait pas besoin de travailler mais que cela ne rapportait finalement pas tant que ça au vu de la redistribution beaucoup trop importante dans ce pays...
a écrit le 17/04/2013 à 10:39 :
Ras les cacahouètes !!!!!
Pas une journée sans qu'on vienne piocher dans mon portefeuille. Je me leve tous les jours a 6h30 pour aller bosser. > 70h /semaine. et je suis des formations le soir. la je dis STOP !
Donc je fais la grève de la consommation. Je suis passé de 35Mkm /an a moins de 20Mkms en voiture. Je n'achète plus de neuf. Mes economies. Fini le livret A et l'assurance vie. Vive l'économie mondialisée. Plus d'epargne immobile en France et j'encourage mes enfants à poursuivre leur etudes a l'etranger. Cela laissera de la place aux etrangers pour faire leur etudes. et je pense qu'avant 4 ans, il ne piocheront dans mes poches, je serai parti sous de meilleurs hospices !
Réponse de le 17/04/2013 à 11:21 :
Les allocations familiales ne font pas partie de votre portefeuille. Toucher un salaire pour avoir conçu des enfants dans un monde surpeuplé est un non sens total.
Réponse de le 17/04/2013 à 11:30 :
Auspices ou alors c'est un mauvais jeu de mots ^^
Réponse de le 17/04/2013 à 12:30 :
Visiblement comme d'hab, toujours plus facile chez les autres. Ce montant fait simplement partie d'un budget pour lequel on essaie de maintenir l'équilibre ( non comme le budget de l'etat ( 290 M? de recettes , 370 de dépenses, et seulement 3% de deficit.. la bonne blague, le vrai deficit est sans doute de plus de 30% !!) et que les recettes n'augmentent plus, mais diminue depuis bien longtemps. Alors OK pour réduire les alloc ( mes recettes) , mais on reduit aussi mes charges ( cotisations sur mon salaire ) Chiche !!! C'est même ce que je demande. On fait des enfants et on paye pour ca !!! on fait pas des enfants pour que les autres paye pour moi !
a écrit le 17/04/2013 à 10:38 :
Pourquoi ne pas plafonner le montant des allocations familiales à 3 ou 4 enfants ? Pourquoi les allocations familiales qui sont des revenus ne sont-ils pas imposables ?
Réponse de le 17/04/2013 à 11:19 :
Parce que la France a besoin d'accélérer sa déchéance. Nos politiques nous préparent une nouvelle génération de chômeurs illettrés et ne parlant pas français. Tout ce qu'ils souhaitent c'est que cette génération sache reconnaître la bonne couleur du bulletin qu'ils mettront dans l'urne.
Réponse de le 17/04/2013 à 11:39 :
@Thargor

Bienvenue sur la planète des singes! ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :