La distribution souffre...et ça va durer

 |   |  562  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Selon une étude de la Coface, pas un seul secteur d'activités n'est épargné par un risque de crédit en Europe. Confronté à une mutation du modèle économique avec la montée en puissance de l'e-commerce et de la dégradation de la situation financière des ménages, la distribution est à la peine.

Symbolisé par les dossiers PSA Aulnay et Florange, on savait le secteur automobile et la métallurgie en panne. Mais on ne se doutait peut-être pas encore de l?étendue des dégâts causés par la dégradation de la conjoncture en Europe. Selon une étude publiée ce jeudi par Coface, tous les secteurs ou presque souffrent. « En Europe, il n?y a pas un seul secteur dans lequel le risque de crédit soit modéré. La situation est particulièrement préoccupante dans la métallurgie, en surcapacité et exposée aux difficultés de ses principaux clients, l'automobile et la construction.

Ces deux derniers secteurs sont risqués eux aussi, car toujours très vulnérables à l?atonie des demandes internes européennes. L?électronique affiche des risques de crédit de plus en plus tendus, ce qu?illustre le recul sensible des ventes d?ordinateurs », observe l?assureur-crédit. Selon le cabinet de recherche IDC, les ventes d?ordinateurs ont chuté de 13,9% sur un an en France au premier trimestre. Une dégringolade inédite depuis vingt ans.

La distribution : un atout de l'économie française

Un autre secteur est également en difficulté : la distribution. C'est l?un des points forts de l?économie française qui, avec Carrefour et Auchan notamment, possèdent des poids lourds du secteur d('envergure mondiale. Déjà confronté à une diminution des dépenses de consommation des ménages provoquée par les difficultés conjoncturelles et la montée du chômage, ce secteur est en profonde mutation suite à l?essor du e-commerce dont le chiffre d?affaires a presque doublé en cinq ans.

« La distribution amorce sa transition vers un modèle économique hybride, combinant les avantages des deux business model. Le modèle traditionnel physique des magasins s?essouffle. Parallèlement, le poids du e-commerce continue à croître, favorisé par le taux d?accès à Internet, la sécurité renforcée des transactions, les tarifs compétitifs, dans un contexte de tensions sur le pouvoir d?achat », indique l?assureur-crédit, évoquant le cas du Royaume-Uni, précurseur du e-commerce avec 12% du chiffre d?affaires mondial, et celui de la France, qui rattrape progressivement le retard dans ses habitudes de consommation en ligne.

« Toutefois, cette convergence s?avère être une source de risque supplémentaire pour les entreprises du secteur, notamment, en Europe de l?Ouest où le risque de crédit augmente sensiblement. Ceci est illustré par une dégradation de l?expérience de paiements enregistrée par Coface dans la distribution française, le segment traditionnel affichant une certaine vulnérabilité ». La liquidation de Surcouf en novembre 2012, les difficultés de Virgin actuellement en redressement judiciaire ou encore de la FNAC témoignent des difficultés du secteur.

Des efforts de réactivité et d'adaptabilité sont exigés

« A terme, les acteurs doivent faire preuve de réactivité et d?adaptabilité. Les distributeurs traditionnels devront mettre en place un système multicanal et cross-canal, optimiser la gestion de leur stock et de leur surface », explique Coface. Peut-on en déduire que les acteurs du e-commerce ont un avenir radieux ? « Face à une concurrence croissante, il existe également des risques à surveiller chez les pure-players du e-commerce qui devront s?adosser à des groupes solides pour se consolider financièrement », estime l?assureur-crédit.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2013 à 1:01 :
Travaillant dans le petit commerce de proximité, je ne vais pas pleurer sur les déboires de la grande distribution. Aujourd'hui les consommateurs sont curieux, regarde les prix, la qualité des produits et sont moins sensibles aux promotions qui ne sont souvent que des attrape-nigauds L'offre de petits producteurs dans l'alimentation (fruits, légumes, viande ou volailles) est souvent intéressante. Les prix pratiqués sur les ventes en lignes sont souvent très concurrentiels. Dans le commerce ça évolue comme ailleurs!
a écrit le 22/04/2013 à 12:06 :
@ pm désolé de vous avoir écris ce message il ne vous étais pas destiné excusé-moi il était destiné à l'internaute Le coq.
a écrit le 22/04/2013 à 12:03 :
@ pm c'est tellement facile de raconter des insultes, enfin si vous saviez comme je m'en moque inutile de me répondre car ça tournerais au combat de coq, j'espère que je n'ai pas fait de fautes vous qui savez maniez l'orthographe de main de maître.
a écrit le 20/04/2013 à 13:58 :
Que c'est rigolo de prendre mon patronyme vous êtes un marrant qui à de l'esprit pas comme moi
Réponse de le 20/04/2013 à 21:51 :
Heureux les simples d'esprit...
a écrit le 19/04/2013 à 16:08 :
@ Patrickb : c'est tellement facile de jouer sur les prix vendre un kg de pomme on va dire 1 euro chez le grossiste, et le vendre 3 fois plus chère voir plus, et dire que dans certaines propriété on les laissent pourrir et on préfère les acheter en magasin en croyant faire le bon choix le pire c'est quand on les achète à l'étranger en les estenpillant label made in France, c'est comme ça depuis des lustres et ce n'est pas prêt de s'arrêter.
a écrit le 19/04/2013 à 8:51 :
Mais non , il a raison !!! Celui qui est volé et qui va mettre une gifle va finir au poste et en garde à vue ... Et celui qui a volé va être incité à remplir de la paperasse pour toucher de nouvelles aides ... Être voleur récidiviste , c est être une victime du système aujourd hui (dixit taubira ) ...
Réponse de le 19/04/2013 à 19:09 :
@ Snowkitesrf quand vous parlez de taubira c'est bernadette, juste pour savoir, car je n'y connais pas grand chose, dans quelle film il ou elle à joué
a écrit le 18/04/2013 à 22:57 :
@ pm + déesse, je pense que lorsqu'on doit se nourrir s'habiller et se loger, on prend le premier job que l'on trouve, je pense que tout les deux chères internautes n'avez jamais travaillé dans le commerce de grande distribution, 1 il y à 65 % des gens qui ont des horaires dingue et décalé quand on à finis on ne pense qu'a sortir pour fuir ce boulot quand aux employés libre service dans les rayons ils sont pressé comme citron et si on leur demande une chose, bon si vous les trouvez incompétent le chef de rayon va voir cette employé pour ne pas le félicitez mais pourquoi il à pris temps de retard pour la mise en rayon, bon il est vrai que ces employés caissier caissière sont formé sur le tas donc une formation égale à zéro, c'est partout pareille dans toute les branches et corps de métier, très peu formé pour être le plus performant pour travailler dès qu'il passe le pas de leur bureau, on est dans une société ou on veut être performant, efficace, rapide et polyvalent, alors soyez un peu complaisant pour ces gens qui font un travail qui déteste et qui ont peu de formation malgré leur cursus scolaire et professionnelle qui n'ont pas trop le choix car ils ont besoin de ce genre de travail et vu le contexte actuel on sais ce qu'on perd et on ne sait pas si on va gagner pour le meilleur et pour le pire, d'un côté c'est comme le mariage on sais si il va durer quand il traverse des périodes difficile.
Réponse de le 19/04/2013 à 8:14 :
j'ai précisé que les salariés n'étaient pas formés mais que ce n?était pas de leur faute . a aucun moment je ne les rend responsables de quoi que ce soit .
Réponse de le 19/04/2013 à 10:06 :
@mulder: vous avez relu votre post?!? Incompréhensible et bourré de fautes flagrantes qui nuisent à votre propos. Dommage car vous avez sans doute des points intéressants...
Réponse de le 19/04/2013 à 19:06 :
@ Le Coq si vous ne m'aviez pas remis en place, je me serais remis en question, je fais des fautes et alors si vous ne vouliez pas ramenez vôtre science il y à bien longtemps que je n'ai pas ouvert un livre d'orthographe depuis mon AVC j'ai perdu toute notion d'orthographe mais dans la vie courante je suis autonome je me demande pourquoi des internautes reviennent sur un commentaire c'est soit qu'il n'ont rien à faire de la journée moi c'est mon cas mais comme je suis handicapé je veux bien échangé simplement une journée de traitement et de solitude, contre une journée de travail et de retour à la maison pour embrasser vôtre femme et lui parler de vos journées respectives, je doute que vous avez des arguments percutant pour un valide pour remettre un internaute en place en lui répondant comme ça.
Réponse de le 19/04/2013 à 20:00 :
@mulder : Moi aussi j'ai fais un AVC, je me suis fait virer du commerce ou j'étais employé et ma femme est partie au Maroc avec ma fille, et j'en fais pas tout un plat.
Réponse de le 21/04/2013 à 0:27 :
@ mulder, on à la vie qu'on mérite, quand à la vôtre elle n'intéresse personne
Réponse de le 21/04/2013 à 23:18 :
@ pm et vous n'avez rien vue je suis un idiot congénital et comme vous le dîtes si bien, heureux les simples d'esprit bien vu vous m'avez bluffé bonne soirée d'être simple d'esprit n'empêche pas une bonne éducation.
Réponse de le 22/04/2013 à 11:16 :
@mulder rien compris à ce que vous dites ,d'ailleurs comment serai-je concerné compte tenu de ce que j'ai écrit ? mais c'est pas grave !!!!!
a écrit le 18/04/2013 à 21:08 :
la "grande distribution" nous prend pour des cons .qualité très médiocre des fruits et légumes aux prix exorbitants ,attente aux caisses ,personne dans les rayons pour renseigner ,quant aux qq vendeurs rencontrés ,de temps en temps ,ils sont pluôt incompétents ,mais il n'y sont pour rien ,car ils ne sont pas formés ; ça doit côuter trop cher . profits proftis ,que dis -je ,cupidité ,cupidité !!!
Réponse de le 18/04/2013 à 21:20 :
Entièrement d'accord !
Réponse de le 18/04/2013 à 22:32 :
@pm: une entreprise,de nos jours, c'est fait pour gagner de l'argent, pas pour faire du social :-)
Réponse de le 19/04/2013 à 8:01 :
Oui mais ne pas savoir servir les clients qui on le droits d'aller ailleurs bien sur.
Réponse de le 19/04/2013 à 8:07 :
@patrickb .vôtre propos n'a rien a voir avec ce que j'ai écrit. vous débitez des slogans .je parle de formation du personnel ce qui ne peut que rendre + performante l'entreprise .par ailleurs ,comme si de tous les temps une entreprise n'avait pas dû gagner de l'argent ??!! peut-être pensez vous que le monde est né avec vous ?
Réponse de le 19/04/2013 à 10:14 :
@Patrickb: une entreprise a certes pour but de gagner de l'argent mais elle ne peut le faire qu'avec des employés qui peuvent servir les clients au mieux. La GD a oublié cette base car elle est toute puissante (ou se croit comme telle) en France (et ailleurs mais surtout en France). Le début de leur déclin n'est qu'une conséquence de cette faute de gestion. Moi même je n'y vais que pour acheter ce qu'ils ont en promo, pour le reste, F&L et frais c'est ailleurs (Grand Frais et marchés), et pour les autres biens c'est le net (Amazon...). Après, pour avoir vécu aux US où le service client est la règle, je sais que la France n'a pas du tout cette culture...et ce n'est pas seulement la GMS qui le prouve!
Réponse de le 20/04/2013 à 14:05 :
@ Le coq commentaire percutant avec de bon argument, vous pourriez être aux prochaine élection ministre de l'éducation avec un cumul d'un mandat du ministre de l'économie, moi je fais trop de faute et ce que je dis ne vaut rien, je salue vôtre grande sagesse oh mon maître
Réponse de le 20/04/2013 à 14:10 :
@ pm au lieu de parlez inutilement chère internaute changer de magasin là ou on trouve des produits sain et qui ont du personnel compétent
a écrit le 18/04/2013 à 20:06 :
Je n'achète plus qu'une pomme sur deux, mais je teste directement une pomme sur deux dans le magasin...
Réponse de le 18/04/2013 à 21:01 :
@pépère: jusq'au jour où le gérant du magasin va ramener sa fraise et te mettre une patate pour l'avoir pris pour une poire :-)
a écrit le 18/04/2013 à 18:58 :
Pour la distribution française, le problème conjoncturel existe bien sûr.
Mais le vrai défi est STRUCTUREL avec des dirigeants dépassés par une "rupture" qu'ils ont refusée quand ils n'y ont pas carrément fait OBSTRUCTION illégalement avec l'appui éhonté des pouvoirs publics.

Ainsi il n'y a pas eu d'Amazon, d'eBay... ni français, ni européen !
Même de puissants méricains comme Costco viennent de se faire rejetter par notre joyeux oligopole local.
A lire :
*** Costco, un trublion pour la distribution française (Le Monde 17/04/2013)
*** Le parcours semé d'embûches de Costco en France (Le Monde 17/04/2013)

Voilà l'inconvénient majeur d'avoir laissé prospérer un pan entier de l'économie sur un modèle 100% olipolistique.

Quand à la conquête française de pays étrangers, elle n'a connu de réussite que dans des régions du Globe en émergence.
Aux USA, la créativité GB (citée en exemple!!) n'a pas fait mieux que les frenchies il n'y a pas si longtemps :
*** Le britannique Tesco sort au prix fort des Etats-Unis (Les Echos 18/04/2013)

On est reparti avec déjà 20 ans de retard sur les plus en pointe et pourtant des solutions françaises performantes mais "interdites" existent.
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !
Réponse de le 18/04/2013 à 20:58 :
@paulh: parce que tu crois qu'en laissant des magasins comme Costco faire en France comme ils font aux US va régler les problèmes ? Sais-tu au moins que Costco ne vend que des produits importés de pays pas chers ! On peut bien entendu éliminer nos paysans, nos manufacturiers et ton boulot dans la foulée :-)
Réponse de le 19/04/2013 à 11:28 :
Arretez de nous prendre pour des truffes, la GD achete une misere a nos agriculteurs du lait a la viande en passant par les cereales, quand elle n achete deja pas a l etranger encore moins cher..... Et fait la culbute en vendant au minimum en multipliant par 20 le prix qu elle a payé... Donc nos agriculteurs sont deja menace et ne survivent qu a coup de subvention nationale et europeenne..... Et cette situation perdure car leur lobbys a fait voter des lois strictes et incontournable en matiere d installation de grand magasin! le probleme de tous les secteurs en France c est le manque de concurrence!!!! qui fait qu on a des olligopoles ou ils s entendent pour pratiquer des prix plus haut que partout en europe.... petit exemple Zara grande enseigne europeenne (Espagnol) les prix en France sont 45% plus cher qu en All, Italie, Espagne........ la France est la paradis de l economie encadree au profit de certains!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :