2 milliards d'euros : c'est ce que coûtent les jours fériés

 |   |  305  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon une étude de l'Insee les jours fériés pèseraient pour 2 milliards d'euros sur l'économie française. Un chiffre à relativiser selon le ministre du Travail Michel Sapin.

Combien coûtent les jours fériés à l'économie du pays? La question paraît de circonstance en ce mercredi 8 mai, commémorant le 68e anniversaire de la victoire de 1945. Or, selon les prévisions de l'Insee, les jours fériés auront un impact négatif sur la croissance annuelle du PIB à hauteur de 0,1 point entre 2012 et 2013. Cela devrait donc coûter près de 2 milliards d'euros à l'économie nationale.

"Il faut relativier ce chiffre"

Alors que le chiffre pourrait paraître alarmant - notamment avec une activité hexagonale en berne en toile de fond - l'impact reste faible à en croire Michel Sapin. Selon lui, ceci "n?est pas nouveau, on a l?impression que ceci a un coût alors qu?il s?agit de prendre des RTT qu?on prendrait de toute façon. Il faut relativiser ce chiffre", a déclaré le ministre du Travail mardi sur Europe 1. "C?était la même difficulté que le mois de mai précédent et celui d?avant aussi. Et puis, compte tenu de cela, on supprime le 1er mai, on supprime le 8 mai, le 9 mai ? Vous allez voir ce que ça va donner. Soyons un peu plus raisonnables. Ça n?empêche pas de reprendre des forces pour travailler plus encore après", a assuré le ministre.

Un point de vue que partage Eric Heyer. "Cet impact de 0,1 point sur le PIB est une goutte d'eau à côté des effets de l'austérité", explique l'économiste à l'Office français des conjonctures économiques (OFCE) dans un entretien accordé au Figaro. Selon lui, la rigueur budgétaire aurait des conséquences bien plus négatives et coûterait 1,8 point de PIB à l'économie nationale pour l'année 2013.

Pour aller plus loin: et si une erreur de calcul avait imposé la rigueur budgétaire ?
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2013 à 16:11 :
a bas le travaille a bas l'euro et l'europe !
a écrit le 14/05/2013 à 16:11 :
a bas le travaille a bas l'euro et l'europe !
a écrit le 13/05/2013 à 12:04 :
ça couterait 2 M?.....et ça rapporte combien ? : toutes les dépenses faites en congés , ça fait tourner le commerce non ?.
a écrit le 13/05/2013 à 11:51 :
entre les travailleurs gaulois qui ont des jours fériés catholiques et qui se foutent de la religion et les travailleurs musulmans pratiquants qui n'ont aucun jour férié dédié à leur confession.....Ou qu'elle est la logique là d'dans ??
Réponse de le 13/05/2013 à 12:10 :
les travailleurs musulmans pratiquants ont surement des jours fériés dans leurs pays dans lesquels ils vivent bien mieux que chez nous c'est bien connus, c'est d'ailleurs pour cela qu'ils préfèrent rester en France et se plaindre de leur sort ............oups , faut pas le dire ça !.
Réponse de le 13/05/2013 à 15:30 :
N'oubliez cher MICK que beaucoup de mulsulmans sont en France chez eux, comme nous...mais chut faut pas le dire ça !
a écrit le 10/05/2013 à 20:36 :
on s en fou!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
dans la vie y a pas que le boulot. Et puis, l hotelerie s en porte que mieux....dejeuner en famillke, Week end prolonges a deux ...ou a plus a l hotel...c est une tres bonne chose les ponts et les jpurs feries.
a écrit le 10/05/2013 à 14:14 :
de toute façon on ne devrait jamais travailler le lendemain d'un jour de repos
a écrit le 10/05/2013 à 13:55 :
Eh les vieux du muppet show, vous n'en avez pas marre de refaire le monde alors que pour vous c'est terminé ?
Réponse de le 10/05/2013 à 14:01 :
pour vous aussi! l'avenir est plutôt "bouché", non ?... !
a écrit le 10/05/2013 à 13:25 :
et alors... il n'y a que le boulot dans la vie?? et il faudrait culpabiliser en plus? on en arrive à ne parler que du boulot parce qu'on est laminé par des bras en moins vu qu'on ne remplace plus personne, on est déprimé parce qu'il n'y en a pas...de boulot, on nous ponctionne, on nous écrase, pendant que les oligarques partent en congés 3,4 jours, il faudrait que nous, on culpabilise? non, mais des fois? Vous plaisantez..! après eux, le déluge, et ben, c'est pareil pour les autres!
a écrit le 10/05/2013 à 12:38 :
En parallèle, la consommation augmente les jours fériés , les magasins sont ouverts ces jours là ,alors, il n'y a pas de manque à gagner pour tout le monde . Beaucoup travaillent ces jours là et ne font pas de pont .
Réponse de le 01/05/2014 à 12:22 :
Peu de magasins sont ouverts le 1er Mai. C'est le seul jour où on est obligé d'être payé double si on travaille. Il n'y a que les restaurants, les hôtels, les cinémas qui sont ouverts.
Réponse de le 01/05/2014 à 12:23 :
Peu de magasins sont ouverts le 1er Mai. C'est le seul jour où on est obligé d'être payé double si on travaille. Il n'y a que les restaurants, les hôtels, les cinémas qui sont ouverts.
a écrit le 10/05/2013 à 10:11 :
Champions ! Quel est le pays qui est sur le podium de l'Union européenne pour son nombre de jours fériés ? Quel est le pays qui est le champion du monde des heures de travail dans la semaine (vers le bas) ? Quel est le pays qui est le champion d'Europe ex-aequo du nombre de jours de congé dans l'année (vers le haut) ? Que est le pays qui est le champion du monde du nombre d'années de travail avant la retraite (vers le bas) ? Cocorico !
Réponse de le 10/05/2013 à 10:41 :
Il y a plus de jours fériés en Allemagne qu'en France... Dans la plupart des conventions collectives, il y a 6 semaines de congés payés en Allemagne... Merci d'être passé.
Réponse de le 10/05/2013 à 14:02 :
..Alors...?
Réponse de le 16/05/2013 à 21:20 :
Pour les jours fériés les champions sont Malte, Slovaquie, Espagne et Grece...
En moyenne rééllement effectué des heures de travail par semaine (à temps plein) en France on est à 41H, la lituanie est à 39,8 par exemple, Finlande 40H...
En jour de congès payés, les champions d'Europe sont les polonais et les britanniques.
Pour le temps de cotisation avant un départ à la retraite les champions d'europe sont l'espagne et l'allemagne (35 ans) et les anglais (30 ans de cotisations seulement)...
a écrit le 10/05/2013 à 10:06 :
Et combien coûtent les arrêts maladies au PIB ? Et les weekends ?
Réponse de le 10/05/2013 à 12:07 :
supprimons les week end?
Réponse de le 10/05/2013 à 13:28 :
travaillons, pour ceux qui ont encore un job, 7jours/7, jours fériés, avec le 1er mai inclus, et lorsque la paye tombera , on en fera cadeau au patron..ça vous va , ça ? c'est une idée sensationnelle, pas vrai?....
Réponse de le 10/05/2013 à 13:51 :
Tout à fait, supprimer les jours fériés ne demande que peu de courage politique. Par contre supprimer les weekends, ça représente bien plus de 2 milliards ! De même que supprimer les retraites. Pourquoi devrions nous nous arrêter de travailler à partir d'un certain age ?
Réponse de le 10/05/2013 à 14:06 :
courageux comme vous l'etes et surtout en bonne santé, vous irez travailler sûrement jusqu'à plus de 70 ans, sûr et certain !! BRA-VO.. !!
Réponse de le 10/05/2013 à 14:38 :
Pourquoi, avez-vous un autre but dans la vie que le travail ? Si c'est le cas, il faudra changer cet état de fait pour rendre le pays plus productif.
a écrit le 10/05/2013 à 8:49 :
en fait tous les conges sont dommageable a l'economie rendez vous compte que le monde du travail a droit en plus des jours feries a des "conges annuels" bref il faut tout supprimer pour pallier a la crise en somme je vous le dit le 18 ° siecle n'est peut etre pas si loin que cela
a écrit le 10/05/2013 à 8:40 :
Ce qui est injuste, c'est que les retraités n'ont droit à rien.
Réponse de le 10/05/2013 à 10:00 :
En effet il faudrait d'urgence donner quelques congés sans solde à tous nos retraités !!!
Réponse de le 10/05/2013 à 11:58 :
Ben si, les retraités on droit à la journée de solidarité (le 20 mai cette année). L'ensemble des travailleurs leur donne une journée de leur travail en plus des "cotisations" retraites.
Réponse de le 10/05/2013 à 14:08 :
ça me rappelle quelque chose cela....quelqu'un se souvient de la fameuse "vignette"? c'était réservé aux "vieux", d'après nos énarques.....y en a t-il encore pour les croire...?? !
a écrit le 10/05/2013 à 0:16 :
Et ne pas travailler la nuit, ça nous coûte combien en PIB ...?
On marche sur la tête, ou plutôt on marche sans tête ! Ce ne sont ni les 35h, ni les jours fériés qui coûtent, ce sont les jours de travail ! Les jours fériés, c'est notre civilisation, ce sont les racines de notre âme. Les supprimer ne feront qu'accroître le chômage des uns et l'épuisement des autres.
a écrit le 09/05/2013 à 22:13 :
Et quand les jours fériés tombent un samedi ou dimanche, est ce que les entreprises indemnisent les travailleurs et les travailleuses ? Bizarrement La Tribune ne fait pas d'article ces moments là...
a écrit le 09/05/2013 à 22:07 :
Bref,ce débat sur les jours fériés religieux ou pas est plus que débile.
Il s'agit après celui du mariage pour tous de déplacer les préoccupations principales du peuple,de monter les minorités les une contre les autres afin de masquer l'incapacité de nos dirigeants de qq bord qu'ils soient!
a écrit le 09/05/2013 à 19:49 :
en mai, fais ce qu'il te plait ! le 8 mai n'a pas toujours été férié .
a écrit le 09/05/2013 à 17:04 :
Eh les vieux du muppet show, vous n'en avez pas marre de refaire le monde alors que pour vous c'est terminé ?
a écrit le 09/05/2013 à 16:28 :
Et les incompetences de l'administrations et des rejetons de l'ENA - Quel coefficient x2, x 100 x 1000??????
a écrit le 09/05/2013 à 16:12 :
Les réactions des internautes sont vives, ce qui traduit un manque d'explications de la part des politiques et des médias. Les jours fériés flottants génèrent des ponts et des viaducs très complexes et coûteux à gérer dans de nombreuses activités. Peut-on expliquer la gestion d'une flotte de transport ? la gestion de matières périssables ? La complexité de la gestion des récupérations des temps de travail ? et bien d'autres exemples. Il ne s'agit pas seulement de travailler plus mais d'optimiser le temps de travail et l'utilisation des équipements publics et privés.
Je souhaite qu'il existe un homme politique courageux pour remplacer les deux jours d'armistice par une seule journée fériée consacrée à la mémoire de ceux qui sont morts pour qu'il n'y ait plus de guerre. Et ce jour devrait être le même dans toute l'Europe.
Il serait aussi plus efficace de regrouper tous les fériés restants autour des wekk-ends pour éviter les ponts et on peut encore en supprimer 2 jours fériés supplémentaires sans risque pour la santé des travailleurs.
Mais pour conclure : comment imaginer que tout doit rester immuable en France, y compris les fêtes religieuses ? Ce n'est plus compatible avec l'ouverture au monde que nous vivons.
Réponse de le 09/05/2013 à 17:53 :
Nos énarques parlent plutôt de nous rajouter des jours en plus afin d'honorer les autres croyants à d'autres ..........(disons : vérités invérifiables !)
a écrit le 09/05/2013 à 16:04 :
Et combien coutent les 35 heures ? C'est le PS qui a organisé en France une réduction du temps de travail. Alors qu'il ne vienne pas pleurer sur les jours fériés ! A moins que ce soit pour poursuivre sa lutte contre les catholiques et effacer en France les fêtes religieuses chrétiennes.
C'est vrai que le PS est largement soutenu par le vote musulman. L'échange "Nationalité Française" + allocations contre vote PS marche très très bien. C'est même le core business du PS.
Réponse de le 09/05/2013 à 17:02 :
Entre 35h à la française et des heures sup en cas de besoin et des pseudos 40h à l'Allemande (ça dépend des branches) mais révisables à la hausse ou à la baisse (parfois moins que 35h) quand il n'y a pas de travail, ce qu'ils appellent la flexibilité, il n' y a pas de grosses différences. L'OCDE le dit et donne d'ailleurs pour un temps plein moyen 40h à la France et 41h pour l'Allemagne. Et en plus l'Allemagne a 28% de temps partiels qui travaillent nettement moins que 35h (20h env) alors que nous n'en avons que 14%. Mais la droite est enfermée dans son idéologie et critique ces 35h un peu bêtement. Elle ne les supprime pourtant pas quand elle est au pouvoir de peur que la flexibilité qui va avec les 35h disparaisse.
a écrit le 09/05/2013 à 15:00 :
Etant donné que la majorité des jours fériés sont des fêtes religieuses (Etat laïc?) ou des commémorations de conflits plutôt passés et où on peut considérer avoir pris une veste (même si d'autres nous ont aidé à en sortir), on peut raisonnablement supprimer ces jours. Et comme les professionnels du tourisme en profitent pour taxer tous ceux qui ont encore les moyens de partir (puisque les périodes fériées sont les mêmes toutes zones confondues), cela permettrait peut-être qu'ils soient inventifs pour des séjours de type RTT.
Réponse de le 10/05/2013 à 10:00 :
si les fetes religieuses dans un pays d'origine chretienne ne te conviennes pas tu peux aller travailler dans un pays autre quand aux commemorations on rend surtout hommage a ceux qui se sont battus pour qu'on soit libre
Réponse de le 10/05/2013 à 10:46 :
@ah : Religion = sphère privée. Et quelle qu'elle soit. Cela éviterait à l'avenir de se retrouver confronté à "donner" des jours fériés pour les autres religions. Et je suis même sûr que vous n'allez pas à l'église...
Pour les conflits, il suffit de désigner un jour dans l'année de commémoration générale, regroupable éventuellement avec le 14 juillet, la distinction de chacun d'entre eux n'ayant strictement aucun intérêt que catégoriel.
Réponse de le 10/05/2013 à 11:50 :
pourquoi donner des jours feries aux autres religions par contre je vous rend hommage car soit vous etes un accroc du boulot mais j'ai un petit doute soit vous etes retraite soit rentier ou bien chomeur profess qoiqu'il en soit avec vous c'est le travail d'abord (ou pour les autres) bravo
Réponse de le 10/05/2013 à 12:10 :
le calendrier est chretien ..
je vous laisse ma place les jours feriés si vous voulez.!
a écrit le 09/05/2013 à 14:23 :
22 milliards, ce n est pas rien a ceux qui prêchent pour retirer les avantages des autres un peu de courage vous êtes au pied du mur. Moi je suis concerne et je ne dispose pas de RTT et je suis d accord pour éviter de payer encore plus d impôts à vous assumer
Réponse de le 10/05/2013 à 14:29 :
si vous ne disposez pas de rtt, c'est que vous êtes aux 35 heures par semaine ?
les rtt sont une compensation lorsque le travail est organisé (par exemple dans mon entreprise, nous faisons 37 h 38 par semaine et avons un certain nombre de rtt pour parvenir à 35 h de façon annualisée, ces rtt étant en partie libres, 5 jours, le reste étant imposé par l'entreprise à des jours fixes, en général à des ponts ou pour fermer à Noel)
a écrit le 09/05/2013 à 14:18 :
Vu les commentaires, il est difficile de faire des reproches aux politique, tous veulent des réformes mais pas touche à
Mes avantages, pourtant la suppression des jour fériés serait une mesure rentable et juste.
Réponse de le 09/05/2013 à 17:06 :
Encore un retraité qui va terminer ses jours en gérontologie...
Réponse de le 10/05/2013 à 14:10 :
ils n'ont qu'à commencer par "montrer l'exemple" nos énarques !!! il y a de quoi, bien plus que chez nous!
a écrit le 09/05/2013 à 14:13 :
Un seul des 11 jours Férie est légal les autres rapporteraient entre 20 et 22 milliards Euro sans augementation d impôts et ceux qui justifie ces jours par le tourisme ont un train de retard, les vacanciers partent au soleil à étranger très mauvais pour la commercial.
Réponse de le 09/05/2013 à 21:35 :
Oui,avec ou sans jour férié,nous partirons à l'étranger tant que l'hôtellerie et la restauration seront aussi médiocres en France . Dans 90% des cas nous avons l'impression de les
Em.....érder pour être poli! Alors nous irons voir ailleurs aussi longtemps que les touristes seront pris pour des pigeons. Que doivent penser les étrangers de l'accueil que nous leur réservons !!
a écrit le 09/05/2013 à 12:46 :
Et tous les hommes politique eux ça coute combien a la France
Réponse de le 09/05/2013 à 23:07 :
ah! que c'est bien dit ! on l'oublie beaucoup, ça !!!!!
a écrit le 09/05/2013 à 11:57 :
faux se sont les avantages des services speciaux qui coutent,,,sncf,rat ,edf et autres
a écrit le 09/05/2013 à 11:19 :
Bonjour,
C'est un faux problème, car cela permet aux professionnels du tourisme de commencer la saison plu tôt que nos voisins qui comment la saison estivale fin Mai.
D'autre part ces jours sont bénéfiques pour le moral des salariés et constituent une pause qui agit en soupape de sécurité. Pour rappel nous ne sommes ni des esclaves, ni des robots et encore moins des machines.
Enfin on ne peut conditionner une nation avec sa culture et ses traditions au seul dictat économique.
Pour rappel de l'an -1000 à l'an 1000 environ la croissance était entre 0.5 et 1% pour l'humanité et il est généralement admis aujourd'hui qu'il y a eu de nombreux progrès à cette époque et que la période est considérée comme faste. Au japon par exemple la croissance est nulle, il n?empêche que le pays reste riche, productif et actif mais ils consomment japonais. Il faut donc toujours relativiser.
Ces deux milliards ne sont pas une perte, c'est juste comme ça et c'est tout. Supprimer ces jours de congés mènerait à une baisse drastique de productivité et à une hausse de l?absentéisme donc pas du tout bénéfique.
a écrit le 09/05/2013 à 11:16 :
la Tribune se ferait elle le relais du medef ... pourquoi faire un xième article sur le sujet ? le medef a pour objectif de supprimer un maximum de congés, veut quitter les 35 h (après avoir eu des subventions pour y passer, n'oublions pas), veut de la flexibilité sans être flexible (dans le modèle etats uniens, quelqu'un qui travaille bien est augmenté pour être gardé dans l'entreprise, sinon il se barre ailleurs, et votre expérience par ex en intérim ne vous est pas reprochée comme de l'instabilité pour vous payer le moins cher possible). le lundi de pentecôte a déjà supprimé !! pendant que les gens se reposent, ils rechargent les batteries. par ailleurs, toujours le modèle US, regardez le nombre de congés qu'ils ont, vous serez surpris !!!
Réponse de le 09/05/2013 à 16:48 :
Aux US en plus des jours de congés "officiels" ils ont des jours de maladie sans justificatifs genre RTT (15 par ans je crois) plus parfois d'autre jours de congés donnés par les entreprises. En résumé ils ont beaucoup plus de congés que les franchouillards ne le croient.
a écrit le 09/05/2013 à 11:01 :
pourquoi changer notre mode de vie, pour donner l'argent aux banquiers une fois de plus. La dette n'est pas la notre , elle nous a été imposée en décidant de rembourser ceux qui avaient creusé la bulle mobilière. Il faut un référendum comme en Island pour se libérer du carcan de la finance internationale, le peuple à toujours raison dans son ensemble.
a écrit le 09/05/2013 à 10:55 :
le régime de retraite a besoin d'etre réequilibré.si les français travaillaient plus ,les cotisations sociales seraient plus importantes,donc les régimes sociaux équilibrés.cqfd.
Réponse de le 09/05/2013 à 14:15 :
Pas seulement le retour, le étourdi à une retraite plus rapide engendrera une baisse du chomage de 13%
Réponse de le 10/05/2013 à 10:04 :
Une autre solutions, on remet les retraités au travail. Ainsi, il y a plus de cotisations qui rentrent, moins de retraites à payer, et leur durée de vie diminue, ce qui équilibre les régimes sociaux. Cqfd.
a écrit le 09/05/2013 à 10:44 :
C'est sûr qu'il est plus facile de culpabiliser les travailleurs pour récupérer 2mds que de mener une réforme pour récupérer les 70mds de fraude fiscale... Ridicule !
Réponse de le 10/05/2013 à 14:12 :
+ 100000 !! les individus parlent, mais ne réfléchissent plus ! triste...vraiment !
a écrit le 09/05/2013 à 10:14 :
La France est dans la moyenne des Etats de l'OCDE pour les jours fériés .Le MEDEF préfère les jours fériés - qui statistiquement ne donnent que rarement lieu à des "viaducs"- plutôt que de voir naître des revendications pour une semaine supplémentaire de C.P. .
En période de basse conjoncture ( production à flux tendus ; stocks
voisins de zéro ) , les jours fériés ont un effet d'aubaine surtout quand ils permettent des ponts : les services d'entretien des machines peuvent intervenir sans problème sur les chaînes . Dire
aux secteurs du tourisme , des loisirs , des transports , qu'il faut réduire le nombre de jours fériés , aucun politique n'est suffisamment
suicidaire .
De toute façon , bien au-delà de J. Fourastier , la tendance séculaire
est inférieure aux 30.000 heures travaillées dans une vie active .
Réponse de le 09/05/2013 à 21:46 :
Sachez qu'au Qatar les jours fériés sont plus nombreux qu' en France,avec des congés payées.Au total entre 67 et 75 jours payés,alors arrêtez de dire que les français ne travaillent pas assez! La différence c'est qu'ils travaillent quand ils travaillent,ils ne font pas que de la présence.
a écrit le 09/05/2013 à 10:03 :
Eh les vieux du muppet show, vous n'en avez pas marre de refaire le monde alors que pour vous c'est terminé ?
a écrit le 09/05/2013 à 9:24 :
Il faut supprimer tout les jours fériés et tout les jours chômés et l'économie ira mieux. Rien à faire des chrétiens fainéants qui ne veulent pas travailler sous de faux prétextes religieux.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:59 :
Encore un retraité qui va terminer ses jours en gérontologie...
Réponse de le 09/05/2013 à 19:07 :
@Franck

Tout à fait. La laïcité ce n'est pas l'excuse de la tradition catholique qui continue d'imposer son calendrier à toute l'économie française. Que l'on remplace forfaitairement l'ensemble des jours fériés par une semaine de congés payés. Que chaque salarié choisisse ses jours chômés selon qu'il soit juif, musulman, bouddhiste, athée ou agnostique.
a écrit le 09/05/2013 à 9:21 :
Et combien nous coutes les fonctionnaires et ces fainéant de la SNCF et de la RATP?
Réponse de le 09/05/2013 à 9:57 :
Et combien nous coûte Ben ?
Réponse de le 09/05/2013 à 12:01 :
c'est marrant mais quand les "Fainéants de la sncf et de la ratp "ne travaillent pas c'est le binz en france ....curieux non??? s'ils ne font rien quand ils travaillent sont de service ,logiquement ca devrait pas changer quand ils sont pas là.....
pareil pour les fonctionnaires ......
Réponse de le 09/05/2013 à 20:48 :
vous avez oublié EDF
Réponse de le 09/05/2013 à 23:10 :
...ainsi que nos "chers hommes politiques" !, ils nous coûtent COMBIEN, EUX???... !
a écrit le 09/05/2013 à 9:09 :
comment peut-on oublier ce que coûte la fraude fiscale ? 80MDs d'euros chiffre beaucoup plus conséquent que 2 petits mds.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:29 :
Et la fraude sociale, conjuguée aux subventions des syndicats?
a écrit le 09/05/2013 à 9:09 :
Vu le libellé du titre, il faut aussi travailler les Samedi et Dimanche et ne plus avoir de jours fériés. On a certainement trop de jours fériés (on devrait faire comme au Canada où le nbe de jours fériés est toujours le même collé à des week end, même si ça tombe un dimanche), mais ras le bol de nous faire culpabiliser. Les dits canadiens que je connais bien travaillent pas beaucoup plus que nous mais personne ne les em....
Réponse de le 09/05/2013 à 10:27 :
Leurs vieux canadiens n'ont pas de retraite par répartition (ou presque) donc ne poussent pas a revenir aux conditions du XIX ieme siècle (pas que pour les jours fériés) pour payer leur retraite. En fait c'est peut être pour cela que la capitalisation est un "bon" système. Enfin "bon" attention lorsque la prochaine bulle va exploser et cela ne serait tarder (la bourse américaine est au plus haut historique avec pourtant un croissance minable et une production industrielle en baisse, en Asie qui tousse , une Europe carrément malade, bizarre bizarre . De plus 2001 + 6 ans = Crise de 2007, 2007 et 6 ans = 2013 .... Et pour la prochaine crise il n'y aura pas de plan Paulson à 1700 Milliards ni de plan Européen de 800 Milliards (et c'est ce qui explique en grande partie pourquoi Sarko a augmenté la dette de la France de 600 milliards sur 5 ans) , non non tout cela ce sera fini . Les investisseurs y compris les vieux retraités Américains ou Allemands vont devoir "prendre leurs pertes" !! Et ils auront l'occasion de tester les nouvelles conditions de travail quand il faudra qu'ils s'y remettent , enfin si quelqu'un accepte de les embaucher.
a écrit le 09/05/2013 à 8:54 :
80 MDS d'euros/AN c'est ce que coûte la FRAUDE FISCALE des entreprises du cac40 !
la FRANCE est mise à mal par ces malversations continue , il est grand temps de se
pencher sur ce problème hautement nocif pour notre économie !
Réponse de le 09/05/2013 à 9:23 :
Sans entreprise, pas d'employées!!! Mais sans employées, les entreprise se portent mieux... en délocalisant!!!
Réponse de le 09/05/2013 à 10:32 :
@Ben
Excellent commentaire, pas "d'employées" dans les entreprises, que des hommes...
Outre la justesse de votre propos, le côté machiste me plaît bien. La brève de comptoir bien arrosée, "couillue", c'est l'avenir de l'homme, pas la femme, mais je doute que cette référence vous parle.
Réponse de le 09/05/2013 à 10:32 :
@Ben
Excellent commentaire, pas "d'employées" dans les entreprises, que des hommes...
Outre la justesse de votre propos, le côté machiste me plaît bien. La brève de comptoir bien arrosée, "couillue", c'est l'avenir de l'homme, pas la femme, mais je doute que cette référence vous parle.
a écrit le 09/05/2013 à 0:41 :
La production industrielle va chuter lourdement en mai. Pour cause. Le 8 mai, l?Ascension et la Pentecôte pourraient être travaillés. Même chose le 15 août. Pourquoi pas une commémoration des guerres un lundi de novembre ? En Alsace-Moselle, le 26 décembre et le vendredi de Pâques sont chômés. Pourtant les départements de l'Est n'appartiennent plus au Reich...
Réponse de le 09/05/2013 à 9:05 :
J'espère que vous allez travaillez les jours fériés et que vous en fates cadeau à votre patron ou bien vous êtes chômeur pour sortir de tels propos, pourquoi on dort la nuit voilà une nouvelle question existentielle, merci pour votre réponse éclairée.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:25 :
Il n a pas que certaines coutumes religieuses qui sont restées en Alsace-Moselle. De nombreuses structures administratives mises en place sous de règne de Guillaume 2 de Prusse sont encore vivantes. Exemples : clergé payé par l´état, propieté foncière enregistrée dans un " livre foncier" ( Grundbuch). Et quant aux jours commemoratifs des guerres, L´allemagne a au programme qu une seule date, un dimanche de Novembre appelée Journée du deuil national.
a écrit le 09/05/2013 à 0:26 :
Je comprends pas ces façons de spéculer sur les jours fériées. Surtout que la plupart des magasins sont ouvert et que la plupart des entreprises n'ont pas leurs carnets pleins... puis ça ne coût rien vu que ce n'est pas un dû !
a écrit le 09/05/2013 à 0:21 :
Faites le calcul "écoutez le marché et Merkel . La solution de la crise? Plus de samedi: WE de 1 jour. trois semaines de vacances. Salaires chinois.
Réponse de le 09/05/2013 à 0:43 :
Que les cigales continuent de chanter pendant que les fourmis économisent. Les meilleures choses n'ont qu'un temps.
Réponse de le 09/05/2013 à 7:52 :
Les cigales 68tardes ne vont plus chanter longtemps : les actifs vont se charger de leur rappeler qui les nourrit !
a écrit le 09/05/2013 à 0:00 :
Faire des economies, pourquoi ne pas supprimer 50 % des elus en regroupant les communes et en reduisant les nombre de deputes, ce sont quelques dizaines de milliards d'economies ,
Réponse de le 09/05/2013 à 3:06 :
+100000000 , juste une question, tu as vérifier que ton député étais pas contre avant de voter pour lui? Car le soucis il est là
a écrit le 08/05/2013 à 23:28 :
Avant même de discuter de cette étude, quelqu'un pourait il expliquer ce que cela signifie? A ce compte pourquoi ne pas remettre en cause les congés payés et toute autre forme de 'social'. Je propose une étude encore plus urgente pour occuper l'INSEE: combien coûtent les salaires? Et lorsqu'on aura la réponse je propose de supprimer ceux de l'INSEE dans un grand élan de productivité libérale. Zou!
Réponse de le 09/05/2013 à 9:07 :
Bien dit Nail, d'ailleurs drôle de titre de l'article.
Réponse de le 09/05/2013 à 11:11 :
c'est exactement ce que veut le medef .. depuis 1995 ... attaquer en permanence les jours fériés ET les congés ... la journée de la pentecôte n'y a pas survécu, et la suite est à venir ...
Réponse de le 09/05/2013 à 18:14 :
A quoi sert l'INSEE ? De combien de milliards enrichit-elle le pays ???
Réponse de le 09/05/2013 à 23:21 :
comme vous le dites Alouette, le "meilleur" est à venir!! je vous avoue qu'ils auraient tord de s'en priver, avez vous ressenti, ne serait ce qu'un frémissement de la part des Français pour se défendre?? pour se braquer devant toutes ces attaques les unes derrière les autres qui vont finir par nous laisser exsangues ? Aucunement ! donc, qui ne dit rien... consent !!
Réponse de le 10/05/2013 à 14:24 :
suis tout à fait d'accord..
a écrit le 08/05/2013 à 22:18 :
Dormir la nuit au lieu de travailler ça "coûte" aussi des milliards... à qui ? on ne sait pas mais des milliards vous dis-je.
a écrit le 08/05/2013 à 21:12 :
Culpabilisation, habitude, "pédagogie", etc, ce grand nettoyage de cerveau fait peur.
Réponse de le 08/05/2013 à 21:23 :
C'est pour bientôt! je la vois arriver.. ensuite la 4ème,3ème,..1ère,....Esclavage!!!

Alors qu'on a payé 60 Milliards d'euros d'intérêts en 2011
a écrit le 08/05/2013 à 19:52 :
Une journée de travail rapporte 2 milliard d'euros. Passer de 35 heures à 38,5 heures rapporterait donc 22 jours supplémentaires par travailleur et donc 44 milliards d'euros. Si ce travail suplémentaire n'est pas imposé, la relance de l'économie est assurée!
Réponse de le 08/05/2013 à 21:08 :
L'annulation de la loi sur la banque de France de 03/01/1973 (article 25), reprise dans le traité de Lisbonne, une loi condamnant la France à un endettement volontaire, une privatisation de la création monétaire pourrait nous faire gagner quelques dizaines de MILLIARDS d'euros
Réponse de le 08/05/2013 à 21:15 :
Si l'économie se résumait à une règle de trois, ce serait merveilleux. La seule chose que l'on peut conclure c'est que le coût de production diminuerait (la productivité augmenterait), mais cela ne veut nullement dire que l'entreprise gagnerait plus d'argent, car il ne suffit pas de produire. Il faut aussi pouvoir vendre, donc qu'il y ait des clients et des clients solvables.
Réponse de le 08/05/2013 à 21:35 :
Un Euro fort face au Dollar ne facilite pas l'exportation
Réponse de le 09/05/2013 à 8:45 :
Chiffres bidons.
La moyenne horaire en France pour les salariés à temps plie est de 40,2 heures .
Quant à ne pas imposer les heures supplémentaires, la Cour des Comptes a démontré que cela coûtait de l'argent à la collectivité et créait du chômage supplémentaire par effet d'aubaine.
Réponse de le 09/05/2013 à 21:58 :
Tout à fait d'accord,mais nos importations sont moins coûteuses! Attention,car si l? rejoint le cours du dollar,les USA voudront malgré tout rester les maîtres , que vont ils inventer ou provoquer pour cela?
a écrit le 08/05/2013 à 19:51 :
C'est aussi ce qu'elle rapporte par le tourisme des français, dans l'hexagone, pendant la période! C'est le même topo quand on demande à travailler le dimanche...!
Réponse de le 08/05/2013 à 21:20 :
C'est vrai que l'augmentation des heures de loisirs et le départ à la retraite précoce contribuent à l'économie de l'industrie touristique
a écrit le 08/05/2013 à 19:40 :
Bien que n'ayant pas fait d'études de droits sociaux il me semble que dans le calcul des salaires pour ouvriers mensualisés que ce soit 169 heures avant où 151.67 heures pour ceux bénéficiant des 35 heures les jours fériés de l'année sont intégrés dans ce calcul. Ils ne coutent donc rien de plus au mois de Mai que sur les autres mois
Réponse de le 08/05/2013 à 21:31 :
Quand on est payé sans travailler, cela renchérit forcément le coût de la production unitaire. Ce qui dans le meilleur des cas diminue la marge de l'entreprise, car elle est obligé de s'aligner sur les prix du marché, et au pire, on n'arrive pas à être compétitif et on ferme boutique. Seuls les services peuvent dans ce cas lutter à armes égales, car ils subissent tous les mêmes contraintes et n'ont pas de concurrents étrangers.
a écrit le 08/05/2013 à 19:33 :
Loi 3 janvier 1973, combien ça coute?

Au nom de la loi je vous endette ! "Enquête sur la loi du 3 janvier 1973"

http://www.youtube.com/watch?v=8olADkBzjeE
Réponse de le 08/05/2013 à 20:53 :
Années 1960 1970 1980 1990 2000 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Intérêts de la dette Mds ? 0.5 1 5.4 27.4 41.5 46.4 46.7 51 56.6 46.1 50.7 55.5

--> http://france-inflation.com/dette_publique_france_1950.php#baspage
Réponse de le 08/05/2013 à 20:57 :
En 2011 les intérêts de la dette ont atteints 55.5 MILLIARDS D'?UROS
a écrit le 08/05/2013 à 19:18 :
Et la journée de solidarité faite gratuitement le 9 mai .elle coûte combien.il n existe aucun pays au monde ou les gens travaillent gratis,sauf la France .merci Raffarin .la démocratie a la française pour les naïfs .si on vous enlève un jour cela fait trois jours en moins .un jour travaille férié compte double comme c est gratuit perte 2 jrs.
Réponse de le 08/05/2013 à 21:43 :
Ce n'est qu'une façon de voir les choses. L'état (sous Chirac) a demandé une contribution des salariés pour la dépendance. Cette contribution aurait pu être étalée sur toute l'année et on aurait payé une faible fraction d'une journée de travail.C'est un impôt. On aurait pu également vous faire payer l'impôt sur le revenu en vous demandant de travailler gratuitement un certain nombre de jours.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:10 :
Je me demande si vous travaillez avec de tels propos vous devez faire de la politique. Quand vous parlez d'impôts vous parlez des autres et pas vous, bizarre.
Réponse de le 09/05/2013 à 19:56 :
@DO : Je crois que vous faites erreur. Non seulement je travaille, mais je paie beaucoup d'impôt. Tant mieux pour moi, cela veut dire que je gagne bien ma vie.Si j'applique votre raisonnement à mon cas, je pourrais aussi dire que je travaille beaucoup de jours gratuitement,car cela part sous forme d'impôt. Comme vous voyez, tous ceux qui paient des impôts travaillent gratuitement un certain nombre de jours. Ce n'est pas nouveau. ça a toujours été ainsi.
a écrit le 08/05/2013 à 19:12 :
Combien les loisirs encaissent lors de ses jours féries
a écrit le 08/05/2013 à 19:12 :
Bon, je crois qu'on a fait le tour...
a écrit le 08/05/2013 à 19:10 :
30 ans a s'endetter, a etre genereux et laxiste a credit, a un moment on arrive au bout et le banquier dit stop alosr on attend d'arriver au fond de la crise ou on se corrige avant ?
a écrit le 08/05/2013 à 18:36 :
Au pouvoir depuis 68, la génération glandouille : 4ème (1968) puis 5eme semaine (1981) de congés, 35 heures (1998), bien entendu cumulables avec les jours fériés, des bons petits jobs peinards et la retraite à la cinquantaine. Tout ceci est et sera payé par les jeunes ! Mais les feignasses réclament pour les jeunes, l'abolition des 35 heures et la retraite à 70 ans, ben oui : c'est ainsi qu'ils pourront faire payer leurs pensions de pacha et leurs défiscalisations immobilières !
Réponse de le 10/05/2013 à 14:25 :
vous savez ce qu'elle vous dit la "génération feignasse"?? toujours des clichés, c'est tout ce que vous savez éructer! bon W.E , mon cher !
a écrit le 08/05/2013 à 18:33 :
Point de vue travail la semaine est morte !
Réponse de le 09/05/2013 à 9:38 :
Non elle est sauvée car avec votre propos vous êtes au travail et la France est sauvée. Vous avez oublié de nous dire si vous prenez des congés, si vous le faites c'est vraiment pas bien. Attention également aux W.E. Sales journées pour les travailleurs acharnés. Pas de pause café j'espère et pas d'Internet au boulot.
a écrit le 08/05/2013 à 18:12 :
moi même si je ne travaille pas je suis pour la suppression des jours fériés car si on pouvais augmenter le rsa car les pauvres souffres
Réponse de le 08/05/2013 à 21:03 :
Tu devrais proposer d'être payé un mois sur deux pour sauver la France et tous ses entrepreneurs !!!!
a écrit le 08/05/2013 à 18:09 :
Ecoutez, supprimons les jours fériés, travaillons aussi les dimanches, supprimons bien entendu les congés d'été, puisque tout cela coûte de l'argent, supprimons aussi les 35H, rétablissons douze heures de travail par jour, 7 jours sur 7. Voilà des solutions pour réduire le déficit et accroître la compétitivité !
Réponse de le 08/05/2013 à 18:36 :
sans être excessif .... il faudrait accoler les jours fériés au week-end comme le font les anglais !
Réponse de le 08/05/2013 à 19:14 :
Mois je dirais qu'il faudrait les accoler aux jours en en i comme le font les chômeurs.
a écrit le 08/05/2013 à 18:01 :
moi même si je ne travaille pas je pour la suppression des jours fériés car si on pouvais augmenter le rsa car les pauvres souffres
a écrit le 08/05/2013 à 17:43 :
Et combien coûte à l'économie l'interdiction du travail des enfants? Ou bien l'abolition de l'esclavage?
Réponse de le 08/05/2013 à 18:03 :
Pan dans les dents :-)
a écrit le 08/05/2013 à 17:22 :
Les jours férié coutent 2 milliards ou 0.1% de PIB,les 35 heures 22 milliards d'euros soit 1.1% de PIB .
Logiquement nous pouvons retrouver 2.2% de PIB en gain de travail en supprimant les jours fériés de mai et les 35 heures.
Aujourd'hui nous ne pouvons plus compter sur la consommation pour s'en sortir, il nous faut être compétitif dans un environnement mondialisé.
Les spécificités Française m'empêchent d'embaucher deux salariés et de générés des recettes.
Réponse de le 08/05/2013 à 17:56 :
a la finale, la compétitivité n'est pas là pour mieux se positionner sur le marché, mais pour vendre au même prix et en mettre plus dans la poche.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:19 :
Votre commentaire est édifiant vous ne parlez que de recettes et suppression des jours fériés. Pas d'embauche, il vous arrive de verser des salaires si vous avez une entreprise, j'en doute. Enfin c'est pas avec des types comme vous qu'on va s'en sortir. Les spécificités françaises vous gênent allez dans un autre pays on ne va surtout pas pleurer la France en a vu d'autres et c'est surtout pas avec des raisonnements comme le votre que l'on va relever le PIB du pas.
a écrit le 08/05/2013 à 17:18 :
La fraude Fiscale c'est 60 milliards par an !
Voir le livre d'Antoine Peillon "ces 600 milliards qui manquent à la France".
a écrit le 08/05/2013 à 17:11 :
2 milliards d'euros... Comment dire... Quand on sait que le deficit ANNUEL de l'état français est de 90 milliards, ca laisse de marbre.
Si on ferme les conseils economiques et sociaux (26 regionaux +1 national), les FRAC et 2-3 autres bidules absurdes parmi les 1244 agences d'état, on y arrive vite aux 2 milliards.
a écrit le 08/05/2013 à 17:10 :
Travailler, prenez de la peine c'est les fonds qui manque le plus, qu'il disais l'autre !!!! (M. De La fontaine)
a écrit le 08/05/2013 à 16:37 :
L'Insee se rendrait autrement plus utile en nous sortant une étude sur ce que coûte à notre économie nationale, pour chaque jour qui passe, le fait d'avoir actuellement plus de 3 million de chômeurs (plus de 1000 chômeurs en plus chaque mois), ainsi que des centaines de milliers de salariés travaillant aujourd'hui uniquement à mi-temps ou à temps partiel.
a écrit le 08/05/2013 à 16:17 :
Ces congés ne coûtent pas forcément à l'économie ! Si vous regardiez le nombre de gens qui ces jours fériés taillent, binent, plantent, construisent, maçonnent, soudent, réparent, peignent, ravalent, bricolent, fabriquent, coupent du bois, cuisinent, étudient, conduisent leur auto, vont au restaurant au musée ou à l'expo, achètent au magasin de bricolage ou a la jardinerie, brocantent, pêchent, font du sport ... etc ... vous seriez surpris de voir ce que ça génère pour l'économie ! Ce serait une étude intéressante à faire.
Réponse de le 08/05/2013 à 17:52 :
et ce sont ces gens là qui font vivre la France.
Réponse de le 08/05/2013 à 18:02 :
On ne compte pas ce que font les gens pour eux durant les jours fériés. Mais cela ne compte pas, puisque nos parasites en chef ne prélèvent (pour l'instant) aucune taxe sur nos activités personnelles... Gageons qu'ils sauront trouver une nouvelle taxe sur nos réalisations personnelles, pour compenser LEUR manque a gagner...
a écrit le 08/05/2013 à 16:10 :
Pourquoi pas travailler 18 heures par jour comme dans le temps de l'oligarchie, comme cela on pourrait faire concurrence au chinois. Nouveau plan du gouvernement pour sortir de la crise à prévoir, attacher vous les ceintures.....
a écrit le 08/05/2013 à 16:07 :
affaire chahusac 15 millions d'euros, affaire credit lyonnais plus de 1 milliards d'euros, affaire gueant etc...
a écrit le 08/05/2013 à 16:06 :
Un jour férié du peuple ne coute rien, comparé a un jour d'"activité" de nos parasites politiques :-)
Réponse de le 08/05/2013 à 19:23 :
+1000
a écrit le 08/05/2013 à 15:51 :
il est vrai que si C=chez Peugeot ou Renault, on supprimait ces jours de congés, on pourrait fabriquer combien de voiture en plus.

Le problème c'est qu'elles ne se vendraient pas.

Ceci est la démonstration de la nullité totale du journaliste et de la rédaction qui a laissé passer cette énormité.

Lamentable de la part d'un journal qui se prétend être une ou la référence de la presse économique Française.
a écrit le 08/05/2013 à 15:49 :
vous pouvez manger ou consommer x euros
la production peut ce faire sur x jour
faute de trop de stock jour de chomage pour les gens qui produisent
donc nos jour feries il faut les gardes
par ce que ce qui bossent doivent aussi avoir quelques plaisir
et les speculateurs improductifs devraient bosser un peu pour voir
bises
a écrit le 08/05/2013 à 15:48 :
peut-on savoir ou ils veulent en venir exactement, avec leur "étude"? Pourquoi ils l'ont faite, d'une part, et pourquoi ils la rende publique d'autre part?
a écrit le 08/05/2013 à 15:47 :
Et les poses pipi, et les poses ragnagna pendant le travail...
Réponse de le 08/05/2013 à 16:01 :
Vous avez raison. ça justifie amplement pourquoi les femmes ont un salaire inférieur. Elles n'arrêtent pas d'aller aux WC.
Réponse de le 08/05/2013 à 16:19 :
C'est pour ça qu'il faut écrire pause avec un O, une seule lettre au lieu de deux : du temps de gagné !
Réponse de le 08/05/2013 à 16:31 :
+1
Réponse de le 08/05/2013 à 18:44 :
C'est exactement cela.
a écrit le 08/05/2013 à 15:36 :
Et les nuits (pendant lesquelles on dort au lieu de travailler), elles coûtent combien ?
Réponse de le 10/05/2013 à 14:27 :
ah! elle est fameuse! le problème, c'est que pour pouvoir travailler, il faut déjà "dormir"! c'est la bonne et inneffable équation, eh! oui !
a écrit le 08/05/2013 à 15:36 :
Et les nuits (pendant lesquelles on dort au lieu de travailler), elles coûtent combien ?
a écrit le 08/05/2013 à 15:34 :
yzon rien compris les français ce qui coute cé les nuits de sommeil
a écrit le 08/05/2013 à 15:30 :
On ne compte pas les oeufs dans le cul de la pouleLLL
a écrit le 08/05/2013 à 15:10 :
y en a marre ce qui coute ,1 milliard ou autre on s'en fou royalement mais alors

laissez nous tranquille avec vos sous , vous nous avez couler depuis bien longtemps
a écrit le 08/05/2013 à 15:10 :
2 milliards qu'on aurait pu placer en Suisse ou à Singapour c'est vraiment dommage !
a écrit le 08/05/2013 à 15:02 :
Revenir sur les 35h non seulement ,mais aussi sur certains sois disant droits,oui monsieur
faire travailler plus ,plus longtemps et plus jeune et moins cher.Le prix de la compétitivité
Voilà comment redresser le pays (humour)
.C'est sur si on laisse faire.......restons vigilant, comme le sous marin.
Réponse de le 08/05/2013 à 15:32 :
Le sous-marin, aaaahhhh oui, 'l'immersible"
a écrit le 08/05/2013 à 14:55 :
C'est faux, c'est largement compensé par le CA realisé par le tourisme et le CHR!!!
a écrit le 08/05/2013 à 14:50 :
Et tous ces we de perdus......hein tous ces we à rien faire,satanés salariés,cela fait combien de milliards...qui ne vont pas dans nos poches nous les malheureux du cac 40 ,triste époque
Réponse de le 10/05/2013 à 14:29 :
oh! comme vous avez raison! ah!ah!ah!.....
a écrit le 08/05/2013 à 14:46 :
Si vous saviez le nombre de jour de congé auxquels ont droit les représentants syndiqués...
Réponse de le 08/05/2013 à 14:59 :
Ce ne sont pas de jours de congés mais des jours pendant lesquels ils peuvent exercer leurs fonctions syndicales. Au total cela coûte infiniment moins de temps si tous les salariés devaient se former à la législation du travail et c'est bien plus efficace de défendre collectivement de cette façon les intérêts des salariés que si chacun cherche individuellement à défendre les siens (même si malheureusement c'est ce qui se passe de plus en plus aujourd'hui). NB : je ne suis pas délégué syndical, ne l'ai jamais été et n'ai pas l'intention de le devenir.
Réponse de le 08/05/2013 à 15:14 :
@Ouvrier: réaction typiquement française :-) il est vrai que les syndicats sont aujourd'hui des partis politiques ou affiliés, mais dis-nous Ouvrier, as-tu le courage de refuser les avantages acquis par les autres (puisque t'es pas d'accord avec eux) :-) C'est la France actuelle, la pleurniche permanente, mais on ne fait rien et on critique ceux qui tentent de faire quelque chose !!!
Réponse de le 08/05/2013 à 15:37 :
J'ai fait grève lorsque je l'ai jugé nécessaire. Mais je maintiens, les représentants syndicaux défendent d'abord leurs propres intérêts. Par ailleurs, arrêtés de nous faire croire que c'est grâce aux syndicats d'aujourd'hui que nous sommes bien défendus. C'était vrai au cours du siècle dernier. S'il fallait compter que sur les gens syndiqués pour défiler dans la rue, il n'y en aurait pas plus qu'une classe maternelle.
Réponse de le 08/05/2013 à 16:34 :
@ Ouvrier, hélas c'est la triste réalité, enfin une personne que depuis le siècle dernier on était 1000 fois plus défendus pour l'ouvrier ces syndicats se donnait à fond pour l'ouvrier, mais depuis x années je ne crois plus que les syndicats se donnent à fond pour la défense des ouvriers il y à tellement de retour de veste, que d'être syndiqué n'est plus une protection contre l'employeur surtout maintenant on à vu le résultat pour certaine société hélas.
Réponse de le 01/05/2014 à 12:28 :
Et s'il n'y avait que les adhérents des partis politiques qui aient le droit de vote, les élections seraient vite pliées. Les syndicats sont surtout moins puissants maintenant, notamment depuis la chute du mur.
a écrit le 08/05/2013 à 14:38 :
Cette étude prend-elle la peine d'évaluer la valeur de ce que l'on fait les jours fériés et qu'on ne ferait pas s'il fallait travailler : se reposer, s'occuper de ses proches, animer la vie associative, faire du sport, se cultiver, jardiner, rencontrer ses voisins, en un mot tisser des liens sociaux, ... et même lire La Tribune.fr et ainsi de suite. Pourquoi ne pas calculer ce que coûte le fait de ne pas travailler 18 h par jour 4j/7 35/ 365 ?
a écrit le 08/05/2013 à 14:34 :
Si les jours fériés RELIGIEUX venaient à être supprimés, franchement ce ne serait pas une grosse perte ! Ce serait une bonne mesure d'égalité entre les citoyens ! Après tout les juifs, les musulmans, les bouddhistes et bien d'autres n'ont pas de jours fériés pour la pratique de leur religion. Pourquoi les catholiques ont ils le droit d'avoir les leurs ? Seul les jours fériés CIVILS (1er janvier, 1er mai, 8 mai, 14 juillet et 11 novembre) doivent restés comme ils sont. Après tout, nous sommes en pays laïc !
Réponse de le 08/05/2013 à 14:44 :
Parce que l'on était là avant eux.
Réponse de le 08/05/2013 à 14:45 :
90% des Français se moquent de l origine des jour fériés et 100% des Français qui travaillent profitent des mêmes jours le religions n à pas d importance. De plus votre contenu aurai du être censure
Réponse de le 08/05/2013 à 15:26 :
@ Yannick : un peu léger votre commentaire ne trouvez-vous pas ?.!

@ 14:45 : je suis curieux de savoir sur quoi vous vous basez pour juger que mon commentaire devait être censurer ... Si il ne l'a pas été, c'est qu'il n'enfreint aucune règle. Il n'est ni injurieux, ni xénophobe, ni homophobe, ni sexiste et encore moins anti-religion. Il est tout simplement républicain, laïc et respectueux de tous et toutes. :-)

Néanmoins je suis d'accord avec vous, 90% des français ne s'intéressent pas à l'origine des jours fériés car ça leur est profitable et c'est bien dommage ! Un peu de culture ne leur ferais pas de mal ! :-)
Réponse de le 08/05/2013 à 15:41 :
Bref, tout ça pour ne rien dire.
Réponse de le 08/05/2013 à 15:57 :
Si nos jours fériés chrétiens ne te plaisent pas , on ne t'oblige pas à rester chez nous pour les subir.

Tu peux partir le porte est grande ouverte.
Réponse de le 08/05/2013 à 15:57 :
Effectivement vous n'avez rien à dire vu l'absence totale d'arguments dont vous faites preuve. :-)
Réponse de le 08/05/2013 à 16:36 :
@ pragmatique67 : Pourquoi devrai-je partir ? Je suis aussi chez moi dans ce pays que j'aime tant ! Dans l'état où se trouve notre belle France, ce serait une solution de facilité et un aveu d'échec ! Le changement doit venir de l'intérieur, nous devons prendre notre courage à deux mains et nous poser les bonnes questions comme celle de mon premier commentaire. Il n'y a qu'en se retroussant les manches que l'on y arrivera !
Réponse de le 08/05/2013 à 20:21 :
Avec 1841 milliards de dette
Plus de 28000 ? par tête de français. http://www.oxoty.com/
Retroussez vos manches et vous allez crever au travail.
La solution est ailleurs.

Je réitère : si nos jours fériés chrétiens ne te plaisent pas , la porte est grande ouverte.
Réponse de le 08/05/2013 à 21:41 :
Tout le monde devra à un moment donné se retrousser les manches pour rembourser cette dette et par la même occasion faire en sorte que ça ne se reproduise plus. Et pour ça il faut prendre l'argent là où il est et respecter la hiérarchie logique des perdants : c'est donc d'abord aux actionnaires de payer, puis aux créanciers, ensuite aux déposants/épargnants et enfin aux contribuables. Il faut aussi abroger cette loi qui oblige notre pays à se financer auprès des marchés et banques privé(e)s et enfin si on pouvait arrêter de payer des intérêts colossaux ça nous rendrait grandement service ... Mais pour ce dernier point, il ne faut pas rêver ! Si on respecte cette logique, le remboursement de la dette ne reposera pas entièrement sur les travailleurs et donc on ne se tuera pas à la tâche. Je réitère : les jours fériés chrétiens n'ont pas lieu d'être.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:28 :
Ne vous retroussez pas trop les hanches, des que l'on est pas d'accord avec vous faut censurer mais vous vous avez le droit de critiquer ces jours fériés. D'ailleurs avec votre grande bouche allez travailler ces jours et faites en cadeau à votre patron, mais au juste ne seriez vous pas chômeur. Si on compte sur vous pour rembourser la dette on est très mal parti.
Réponse de le 09/05/2013 à 10:14 :
Premièrement, ce n'est pas moi qui ai demandé la censure ... Faut apprendre à lire et à suivre un fil de discussion avant de se la jouer Robin des bois donneur de leçon !

Deuxièmement, je ne suis pas chômeur ET je travaille week-end ET jours fériés religieux. Pour les jours fériés civils, ce n'est pas envisageable !

Troisième et dernièrement, en ce qui concerne le remboursement de la dette, vous brillez par votre abyssale absence d'arguments !
Réponse de le 09/05/2013 à 13:40 :
Effectivement je me suis trompé mais un peu de modestie, l'erreur est humaine et je sais lire meme si vous n'etes pas le seul.enfin nous avons trouvé l'homme parfait, regardez vous dans la glace et vous le trouverez. Par contre vous pouvez me donner l'adresse de votre employeur car je souhaiterais qu'il m,embauché car aujourd'hui c'est l'Ascension et c'est bien une fête religieuse et si vous pouvez passer votre temps à répondre sur internet votre job est trop payé. Bien sûr vous allez commencez à travailler que cet après midi comme cela tout sera parfait. Et encore, votre modestie mise à part, vos recettes à la petite semaine pour résoudre la crise, tous les politiques, employeurs et autres sont en attente permanente de vos idées lumineuses. Heureusement la France est sauvée grâce à vous. Attention à vos chevilles. Moi aujourd'hui je ne travaille pas c'est pourquoi je peut m'amuser sur ce site par contre, votre travail+le temps que vous passez à répondre vous faites double journée heureusement il y a superman qui a réponse à tout. Continuez à nous inonder de votre savoir, pouvez me dire s'il va faire beau le 15 août, jour de fête religieuse je ne travaille pas et comme vous vous êtes un puits de sciences je profiterai de votre intelligence pour améliorer mon quotidien. Bien entendu je blague à part votre prétention exacerbé vous ne me donner l'impression d'être le nouveau prodigue du 21 siècle, moi non plus mais je le sais. Allez travaillez ça vous changera et grâce à votre travail vous sauverez la France, vous permettez quand même que j'en doute. Continuez à cogiter pour sauver le pays n'en faites pas trop d'ailleurs pour vous pas de repos vous êtes indispensable au travail. Une chose est sûr vous m'avez bien fait rire avec vos commentaires remarquables sur la société française heureusement pour nous elle n'est pas comme vous la voyez. Allez au boulot lorsque vous allez me répondre votre proction indispensable va chuter et demain le CAC 40 va souffrir.
a écrit le 08/05/2013 à 14:33 :
Supprimer le 1 er Mai çà jamais .Après entre le 8 Mai et le 11 Novembre qu'on les supprime çà ne me dérange pas à condition de mettre un jour férié pour la Paix .Ce qui ferait -1 .Après je rajoute un jour férié pour la terre , les animaux , la végétation .Donc çà ferait toujours le même nombre sauf qu'il faudrait les mettre en semaine pour éviter que certaines années les salariés soient perdants .A bas le libéralisme qui ne pense qu'au fric
a écrit le 08/05/2013 à 14:32 :
je trouve que quatre jours c'est trop et qu il faudra remette le couvert a l ascension aussi je me demande pourquoi toutes ces affaires je sais très bien que le français est un homme fatigué mais de la a faire 19 jours de congés me paraissent déplacés en ces temps de disette et quand je vois le milliard je me dis que cela va etre compté comme un jour normal et ce qui faudrait c'est que l on donne dès le début d une année le nombre de jours ferries et qui seront decomptés car on a deja des problemes et cela risque de tout capôté et c'est pas le moment de faire de telles conneries;
a écrit le 08/05/2013 à 14:31 :
La suppression des jours férié aurai plusieurs mérites faire gagner 20 milliards euro à état, faire gagner de l argent aux entreprises, diminuer le déficit de la balance commercial( pas de Français dépensant ses Euro ailleurs), éviter des hausses d impôts, améliorer la competivite et socialement une mesure juste vu que cette mesure dois toucher aussi bien la fonction public que le privé.
a écrit le 08/05/2013 à 14:31 :
Tu grand n importe quoi !!!!! typiquement français. Je montre du doigt la lune et vous vous regardez le doigt !!!. Le problème c'est pas les travailleurs c'est ceux qui nous sorte des lois et des taxes qui plombe les entreprises ET LES OUVRIERS ! A la limite combien coute à la france le dimanche !!!!!!! On a des droits !!! c'est le peut de liberté qui nous reste !
a écrit le 08/05/2013 à 14:26 :
Oui, bon ben eh Oh !!! hein !
a écrit le 08/05/2013 à 14:21 :
combien coûtent les dimanches?
a écrit le 08/05/2013 à 14:19 :
Et que devrions nous dire, nous autres chômeurs. On n'a même pas le droit à un jour férié.
Réponse de le 08/05/2013 à 14:42 :
Derriere votre boutade, vous mettez le doigts sur un véritable problème le Pôle emploi traite les chômeurs comme des délinquants aucune entreprise à le droit de faite la même chose comme rechercher tous les moyens de vous virer sous n
Importe quel prétexte et effectivement les chômeurs n ont pas le droits aux jour fériés si il prennent des jours entre le 4 et le 12 mai le pôle emploi compte 9 jours de congés contre 5 pour le privé.
a écrit le 08/05/2013 à 14:11 :
combien rapporte les jours où l'on travaille?
a écrit le 08/05/2013 à 14:11 :
Ce que coûtent les jours fériès, c'est affreux pour nous patrons... Mais il faut supprimer d'urgence Noêl, le jour de l'An, Pâques, la Toussaint qui sont les fêtes des chrétiens, le 15 août aussi mais aussi le 14 juillet, le 11 novembre... Que d'économies pour nous, patrons et pour l'Etat Providence.. Pourquoi tant de mesurettes et jamais le grand soir du travail 365 jours par an ?
a écrit le 08/05/2013 à 14:09 :
ça coute d'un côté, mais ça rapporte combien aussi ? Grâce à cela, beaucoup en profite pour partir quelques jours, et donc, forcément ... ils consomment. C'est donc un faux débat.
Réponse de le 08/05/2013 à 14:26 :
Et non va coûté vu que maintenant les 2/3 des français partent ailleurs donc bonjour la balance commercial
a écrit le 08/05/2013 à 14:05 :
A-t-on chiffré ce que coûte à la France les grèves des entreprises publiques?
Réponse de le 08/05/2013 à 14:17 :
Soyez précis. De quelles entreprises publiques parlez vous ?
a écrit le 08/05/2013 à 13:56 :
Et l'endroit ou j'étais responsable, j'ai la aussi doublé mon salaire et j'ai également doublé le chiffre d'affaire de la Société. Au début quand j'ai commencé à travailler, j'étais un simple ouvrier. On était 3.Avec ma responsabilité et ma méthode et qualité de travail on est arrivé à la fin au nombre de 10/12 ouvriers. Pour cela j'ai travaillé dur mais mon patron ne m'a jamais privé de jours fériés. Voici la preuve qu'avec les jours fériés on peut aussi développer l'Industrie et en même temps développer l'Economie de la France Fin Merci.
Réponse de le 08/05/2013 à 15:45 :
C'est à ça que vous vouliez en venir ?
Réponse de le 08/05/2013 à 16:17 :
Oui !, Mais je souhaite avec vous, avec tout le monde, et j'ai également un projet pour le monde entier, car si on souhaite vivre dans la mer, on a besoin d'eau. Pour moi l'eau est les patrons. Imaginez que sans capitales on peut construire des industries, même un petit atelier, un restaurent, et tout le reste ? La réponse est non. Donc on a besoin des capitales. Pour notre propre intérêt. Je suis aussi d'avis que les capitales ont besoin de nous (Part. 1) Merci
Réponse de le 08/05/2013 à 16:25 :
Je vous donne un autre exemple. Suite à un licenciement, sans raison apparente, Je suis allé voir l'Inspection du Travail, mais ils n'ont pas réussi à résoudre mon problème. Je suis ensuite allé à la CGT, la bourse de travail à pote de Paris. Là aussi, ils n'ont été d'aucune aide. Puis j'ai appris par un ami que si je ne donnai pas d'argent à la CGT, je n'aboutirai à rien. Voici le rôle de Syndicat. Ils restent dans leur bureaux en affichant de grande gueules (Part. 2) Merci
Réponse de le 08/05/2013 à 16:36 :
Je me rappelle que l'ancien Président; Mr. Nicolas SARKOZY avait interrogé les journalistes "Si vous n'avez pas d'argent, qu'allez vous faire avec la RTT ?" Humainement, si on regarde sans se poser de questions, on peut dire que nous sommes d'accord avec Mr. SARKOZY. Sans argent, nous ne pouvons rien faire, encore plus si vous êtes responsable d'une famille. Il faut que l'on analyse tout avec la réalité. Pas en flottant sur un nuage. (Part. 3) Merci
Réponse de le 08/05/2013 à 16:43 :
Je ne souhaite pas casser votre morale. Tout le monde rêve de progrès. Le Monde a progressé. Pourquoi pas moi, pourquoi pas vous. Si vous avez des enfants, regardez vers eux, comme ils sont fier de vous si vous avez un bon poste ou un bon métier. C'set notre devoir de leur donner de la fierté. L'éducation familiale, académique...
Il ne faut pas faire en sorte de leur donner de mauvaise pensés, mais plutôt les pousser à faire le bien. (Part. 4) Merci
Réponse de le 08/05/2013 à 16:52 :
Je vous donne encore un autre exemple. Un grand chocolatier des Etats-Unis (RMC Découverte), est tombé en panne d'électricité quelques semaines avant Noël. Cela a duré une demi heure, c'était un Vendredi. Ils étaient obligés de terminer la commande. Cependant, comment faire? C'est déjà Vendredi. Et ils ont besoin d'encore une demi-heure pour faire le nettoyage. Si ils sont dans l'incapacité de terminer les lots aujourd'hui, il sera trop tard pour la livraison au Japon. (Part. 5) Merci
Réponse de le 08/05/2013 à 17:01 :
Avec une coupure d'électricité d'une demi heure et avec le nettoyage, l'heure de travail est terminé. Les responsables sont nerveux à cause de la fatigue. Mais au même moment ils entendent le bruit des machines qui se remettent en marche. Il appelle le chef d'équipe et demande ce qui se passe? Le chef répond qu'ils ont décidé de terminer leur lot en partance pour le Japon. Je ne sais pas si les ouvriers ont reçu un cadeau de leur patrons pour avoir travaillé aussi tard, mais ils viennent sans s'en rendre compte, de rendre honneur au Etats-Unis en prenant eux même cette responsabilité. N'est-ce pas une bonne idée ? Fin Merci.
Réponse de le 09/05/2013 à 9:34 :
Vos commentaires nous conduisent où. C'est pas bien de dire simple ouvrier on dit ouvrier, ça fait simple d'esprit, c'est dans votre premier commentaire.
Réponse de le 09/05/2013 à 12:11 :
Je suis désolé de dire simple ouvrier. ("parce que j'étais un simple ouvrier") On peut dire "monsieur l'ouvrier" ce n'est pas plus joli ?
En fait ça dépens de notre esprit.
J'ai vu de mes propres yeux un PDG de E.Leclerc. Il est venu dans le centre commercial qu'il dirigeait à 6h du matin et est reparti à 21h le soir. Cependant il ne 'est jamais vanté en claironnant : Je suis le PDG !
Merci













a écrit le 08/05/2013 à 13:55 :
L'idée de Raffarin de supprimer un jour férié était bonne mais comme souvent avec notre fausse droite, elle fut finalement gâchée par un manque de courage flagrant. Il aurait fallu supprimer le 8 mai et non le lundi de Pentecôte. Raffarin refusa de revenir sur une mesure prise par Mitterrand qui établit ce jour de la capitulation allemande comme férié par pure démagogie alors qu'il se voulait le chantre de l'amitié franco allemande.
a écrit le 08/05/2013 à 13:52 :
Et 120 Millions le pétard mouillé "M51"...
a écrit le 08/05/2013 à 13:51 :
CE ne serait pas plutot les 35h00 le probleme ?

Les jours feries sont une chose, mais les 10 ou 15 jours de conges au milieu ds ponts, et le mois de mai ressemble au mois d'aout .....
a écrit le 08/05/2013 à 13:49 :
Je ne suis pas contre les grèves et la consommation de café. Mais cela ne veux pas dire qu'on n'a pas le droit de les réduire. Si on perd deux milliard d'euros en deux jours fériés, combien perdrait-on si on faisait autant de grèves par an ? Donc le problème ne vient pas des jours fériés, il vient de la responsabilité des syndicats et des Partenariats. Après avoir travaillé dans un restaurent, Copenhague au Champs-Elysées, en 6 mois j'ai réussi à augmenter mon salaire: de 5 000 F c'est passé à 12 000 F ( 1996 à 1998 ) (Partie 3) Merci
a écrit le 08/05/2013 à 13:48 :
En fait la gauche veut supprimer les jours fériés liés à une fête chrétienne...Pauvre France, jusqu'où tomberas-tu ?
a écrit le 08/05/2013 à 13:48 :
Mais tout le carburant brûlé pour partir en week end va compter en positif dans le PIB (et en négatif dans la balance des paiements), sans compter les recettes de l'hôtellerie-restauration, de la SNCF etc .. Et les entreprises dont les carnets de commandes sont en berne voient d'un bon oeil un viaduc de ce style: on ferme tout pendant 5 jours.
a écrit le 08/05/2013 à 13:46 :
Et nous nous prétendons libre.
Le monde de la finance, le portable que nous devons trimballer partout, les mails que nous ne devons rater......
Il est ou le contrôle de notre vie?...
Il fait quoi de sa vie celui qui a écrit ça?...
a écrit le 08/05/2013 à 13:45 :
Ce qui est grave c est de faire passer ce message comme une information crédible. Ca ne coute rien et surtout pas plus cher qu'avant puisque qu'ils n'ont jamais été comptés !
Stop la désinformation, concentrez vous surtout sur du vrai journalisme, salaires et retraites des ministres...,GUEANT, VALLS et toutes les arnaques, etc QU'est devenu la liste des Francais ayant placé leur argent a l?étranger?
a écrit le 08/05/2013 à 13:45 :
je me pose la question de la véractité de ce chiffre.........a part le 1 mai qui est férié et payé les autres jours ont des effets positifs sur certaines consommation (essence restaurants sncf..avion) et bien sur perte d'heures de travail, .... on fait le boullot la veille ou on reciûpére - j'ai été dans l'industrie... on se débrouille, ,mais on a l'effet RTT et les 35 heures et surtout dans les bureaux la pause cigarette et l'internet personnel.....
a écrit le 08/05/2013 à 13:40 :
Et combien coutent les week ends????!!!! on est tous des fainéants! pffr
Réponse de le 08/05/2013 à 13:47 :
Et combien va nous couter FH durant les 4 ans qui viennent ! Pffr
a écrit le 08/05/2013 à 13:38 :
Suite à ma propre expérience de responsable, j'ai trouvé un collègue qui, pendant 8h, a pris entre 26 à 28 tasses de café. Or, maintenant je me demande si cela est normale. En plus de se droguer de café, il empêchait tout le monde de travailler. C'a m'empêchait de faire mes livraisons en temps et en heure. C'était très important et obligé car c'était des livraisons pour PSA de France (Partie 2) Merci.
a écrit le 08/05/2013 à 13:34 :
Cent milliards d'euros, c'est ce que coûte l'évasion fiscale. (Pardon ! " l'optimisation fiscale " pour jargonner correct.)
Réponse de le 08/05/2013 à 13:48 :
Évidemment, Patrickb y va de son commentaire.
a écrit le 08/05/2013 à 13:33 :
je vois pas trop le rapport dans votre article sachant qu'en moyenne la france se situe en jours fériés a peu près au niveau européen voir meme des pays anglo-saxons , mais nous sommes en tete par contre en terme de congés annuels cela est vrai , est ce une interrogation a cette idée là ? , car meme dans les pays anglo-saxons on ne dénigre pas trop les jours fériés bien au contraire quand il s'agit de victoires sur des batailles parfois meme illustres et bien plus vieilles que nos dates a nous ..
Réponse de le 08/05/2013 à 14:41 :
A peu pres au niveau europeen. Vous rigolez?
Regardez le calendrier du Royaume Uni. Les jours feries sont places le lundi (hors Noel et Paques). Pas de pont ni de viaduc possibles. efficace.
Au total 8 jours feries contre 14 en France. non seulement nos jours feries sont bien plus nombreux mais de plus ils peuvent couter plus de la moitie d'une semaine.
a écrit le 08/05/2013 à 13:33 :
Et alors, naissons nous pour faire du taux de croissance ? Etude très conne qui n'a aucune utilité et signification au-delà que certaines personnes, celles qui ont demandé cette étude, ont une vision très simpliste de la vie.
a écrit le 08/05/2013 à 13:31 :
Les jours fériés ne sont pas responsables de la perte de deux milliard d'euros pour la France.
Les jours fériés sont un droit de citoyenneté. C'est la politique économique qui engage ces responsabilités. On en n'est pas à ces dialogues avec les Réseaux Sociaux et la MEDEF.
Combien de jours a-t-on passé en grève à cause de la fermeture de PSA d'Aulnay-sous-Bois?
Si on aurait travaillé pendant ces jours de grève, on aurait pu sauver le site de PSA d'Aulnay-sous-Bois. (Partie 1) Merci.
a écrit le 08/05/2013 à 13:28 :
Bah, y a plein de trucs qui coûtent chers ! Et on pourrait remonter une société bien plus productiviste. Ex : travail 7 jours sur 7, 12H sur 24e. Généralisation du 2x12 afin que les chaînes produisent en continue. Abandon des normes de santé, de sécurité au travail. Abandon de toute norme écologique. Abandon du salaire minimal. Travail à partir de 14 ans, voire moins quand cela est possible (on a appris du Ghana que des enfants de 7 ans peuvent trier les composants électroniques dans les déchèterie plus efficacement que les adultes). Remplacement des travailleurs devenus incapables par les chômeurs et par l'immigration choisie. Bref, faire une concurrence à l'Inde, la Chine, le Pakistan, le Mexique, et voir l'industrie textile et les chaussure (ah, Nike !), l'électronique (Apple, c'est tellement coool) enfin revenir fabriquer chez nous. Et là, ce sont des centaines de milliards gagnés !
Réponse de le 08/05/2013 à 14:22 :
Et suppression des congés payés...:)
Réponse de le 08/05/2013 à 14:56 :
@troll Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant :)
a écrit le 08/05/2013 à 13:26 :
Je suppose que si l'on revenait à l'esclavage, ce serait plus rentable. Les riches seraient contents.
a écrit le 08/05/2013 à 13:18 :
Et l'activité commerciale et touristique liées à ces jours fériés, ils sont où?

Quand on mesure un coût, on mesure les sorties ET les entrées, me semble-t-il
a écrit le 08/05/2013 à 13:18 :
Le message est claire !
Les élites, les nantis qui dictent la propagande médiatique vous expliquent que vous devriez avoir honte de paresser chez vous au lieu de travailler, pendant que eux papotent autours d'un verre de champagne à un diner mondain que vous leur avez payer !
a écrit le 08/05/2013 à 13:17 :
Ca y est le conditionnement est en marche, le medef à pour objectif la suppression des jours fériés au seul bénéfice du patronat ! Bien sûr comptons sur nos médias objectifs pour nous préparer mentalement et nous faire accepter l'idée qu'une nouvelle suppression d'acquis, une nouvelle réduction de droits est bonne pour le pays et donc pour les citoyens.
Quelle honte !
Personne ne se demande cependant ce que ne rapportent pas les exonérations de charges patronales, les accidents du travail camouflés et non déclarés ... la liste est longue !
a écrit le 08/05/2013 à 13:14 :
a oui deux milliards d e , et combien cela rapporte par ans les vacances et combien coute tout ces politiques par ans combien de dépenses inutiles
a écrit le 08/05/2013 à 13:13 :
La vie ne se résume pas à son versant économique. Le seul fait de poser la question montre à quel point notre société, n'a pas compris qu'elle doit changer de mode de réflexion et donc de fonctionnement; ce qui n'est point le cas. Présenter ainsi les "jours fériés" (notion de perte) est volontairement négatif mais dire que les jours fériés permettent moins de pollution, d'accident du travail, plus de lien social,...est plus positif et engendre des gains.
La bouteille peut toujours être décrite comme à moitié pleine ou vide.
a écrit le 08/05/2013 à 13:12 :
ah oui et combien rapportent -ils: tourisme ? taxes sur l'essence?commerces de bricolage?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :