Tapie : « S'il y a eu entourloupe, j'annule l'arbitrage »

 |   |  216  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
L'homme d'affaires affirme au Journal du Dimanche que « pas un centime » n'a été versé à Jean-Louis Borloo, Jean-François Copé ou Claude Guéant dans l'affaire Tapie/Adidas.

« Si on découvre la moindre entourloupe, le moindre dessous de table ou quoi que ce soit d'anormal, alors dans la seconde, à mon initiative, j'annule l'arbitrage », prévient Bernard Tapie dans un entretien au Journal du Dimanche du 2 juin. L'ancien haut magistrat Pierre Estoup, l'un des trois juges du tribunal arbitral qui a décidé d'octroyer 403 millions d'euros à Bernard Tapie en 2008 dans le litige l'opposant au Crédit Lyonnais au sujet de la vente d?Adidas, a été mis en examen mercredi pour escroquerie en bande organisée.

« Pas un centime versé »
Cette mise en examen du juge a été décidée dans le cadre de l'enquête sur le volet non ministériel de l'affaire Tapie/Adidas ouverte en septembre 2012 pour « usage abusif des pouvoirs sociaux et recel de ce délit au préjudice du consortium de réalisation » (CDR), gérant le passif du Lyonnais. Interrogé sur le rôle joué par Jean-Louis Borloo, président de l'UDI et son ancien avocat dans les années 1990, par Jean-François Copé, président de l'UMP et auteur d'un projet législatif favorable à l'arbitrage début 2007, et par Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, Bernard Tapie assure que « pas un centime » ne leur a été versé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2013 à 15:17 :
Si , il veut être tranquille , il leurs rend les 402 millions qu'est-ce qu'il en a à faire de tout ça , et puis il se présente à la Mairie de Marseille où il passera haut la main ! Il en est capable je vous le dis ! tias compris toi ?
a écrit le 03/06/2013 à 7:57 :
ca fait sourire...
a écrit le 03/06/2013 à 7:29 :
avec un ministre de gauche il ne peut y avoir d' ENTOURLOUPE ...!!!
a écrit le 02/06/2013 à 20:44 :
Et c est qui qui va encore payer une arm?d avocats, conseils pendant des ann? ( ?es tarifs non r?ement?...) , le tout pour arriver ?.., rien !!! C est kiki ... En tout cas cela ne sera pas pr?v?ur notre hollande national , ni sur ses ministres Conseill??s ....
a écrit le 02/06/2013 à 19:05 :
cette affaire est basée sur une plus value qui avait fait l'objet d'une mesure de justice rendue . alors c'est là où le politique intervient en 2007 et rouvre une nouvelle fenêtre. Pour ma part je pense que c'est surtout le politique de l'époque qui doit s'expliquer= et dire pourquoi ?
Réponse de le 03/06/2013 à 9:00 :
La cour d'appel avait jugé en faveur de Tapie pour 301 millions d'euro en 2005. Arrêt cassé pour un motif futile en 2006. Déjà 13 ans de procès pour en arriver là. A rien.
a écrit le 02/06/2013 à 18:23 :
Bravo à l'habileté de BT. L'état et BT peuvent bien sûr annuler l'arbitrage international qui a été rendu, d'un commun accord. Mais il y a un si! S'il y a eu "entourloupe". Ici, l'ensemble des intervenants n'a aucune intention de montrer le dessous des cartes : les arbitres sont un ancien président de cour d'appel, un ancien président du conseil constitutionnel, un avocat ami de Badinter, tous éminents juristes et respectables du fait de leurs anciennes fonctions. L'état a fait du cinéma, de l'agitprop et BT a donc gagné. In fine, personne ne cherchera à savoir qui est l'état dans cette affaire.
Réponse de le 02/06/2013 à 20:45 :
Je suis inquiet quand j'entend Tapie parler d'entourloupe ! Combien de millions d'euros supplémentaires nous allons devoir payer ?
a écrit le 02/06/2013 à 17:58 :
je crains pour nous autres contribuables avec cette affaire qui verra tous les dossiers s'ouvrirent et ils sont nombreux .1933 la France découvre l'étendu du désastre de Crédit Lyonnais 50 milliards de francs soit 7.6 milliards d'euros Aucun coupable dirigeants banque ou politique ,seul Tapis c'est vu spolier et mis en banqueroute par la banque qui ne respect pas le délais .
Réponse de le 02/06/2013 à 20:43 :
1933 ?
a écrit le 02/06/2013 à 17:24 :
la justice est l' auxiliaire de barrages politiques ; des bâtons dans les roues pour contrarier les candidatures adverses . Il ne sort rien de ces procès qui s'étalent sur des années et sombrent dans la prescription .
Ce matin , sur France inter on nous racontait que pas moins de 471 conseillers (énarques pour l 'essentiel ) émargent sur notre compte pour des salaires SUPERIEURS à ceux des ministres . C' est la gauche féodale , la pire gauche caviar . La jeunesse ne doit pas
s' indigner mais lui rentrer dans le lard !
Réponse de le 02/06/2013 à 22:43 :
@ cannibal : les mêmes énarques n'émargaient pas aux mêmes traitements l'année dernière sous un gouvernement de droite ?
a écrit le 02/06/2013 à 17:10 :
Ne nous fâchons pas,bon pour le préjudice moral évidemment ça coince un peu,de mémoire de juge pour ce type d'affaire,on a jamais vu ça. Mais pour le reste,les coups pas clairs au lyonnais étaient légions ,tenaient jeter un oeil sur ce lien http://www.lexpress.fr/informations/credit-lyonnais-le-roman-d-un-scandale_624135.html.Les tontons flingueurs c'étaient des bras cassés à coté.Je sens que l'on va encore se poiler avec la combine du lyonnais (pour un coup c'est pas celle à nanar :).
a écrit le 02/06/2013 à 15:35 :
Et Hollande? Pas capable de dire la même chose, et pourtant il y a bel et bien eu entourloupe
Réponse de le 02/06/2013 à 16:59 :
SI vous voulez faire du Hollande ou France Bashing, il y a des sites d'extrême droite qui sont parfaits pour cela car votre commentaire sur cet article n'a aucun sens. Le Président ne peut pas "annuler cet arbitrage" et il s'est déjà exprimé à ce sujet. Sa position est claire et à peu près intelligible pour le commun de nos compatriotes. Je ne soutiens pas particulièrement la politique de Hollande, mais ces remarques négatives et systématiques à son sujet et à propos de notre pays sont insupportables. Allez faire un tour à l'étranger et vous verrez que l'herbe n'y est pas si verte.
Réponse de le 02/06/2013 à 20:03 :
ah bon il faut etre d'extrème droite pour avoir le droit de critiquer Holland ? Et c'est vous qui décidez qui a le droit ou non de s'exprimer ici ? Votre façon de faire est bien collectiviste et anti libérale, concentre vous sur les réponses, et non sur le droit d'expression de ceux qui ne partagent pas votre opinion.
Réponse de le 03/06/2013 à 7:19 :
Il ne faut pas être d'exrême-droite pour critiquer Hollande, mais la critique systématique et sans fondement, avec des commentaires sans aucun intérêt est il est vrai lassante. Euh hg ne critiquait au demeurant rien, et n'exprimait aucune opinion, et c'est bien ce que Pierre lui reproche. Son commentaire d'une ligne n'avait strictement aucun intérêt et l'on s'étonne que la modération laisse passer cela. Ce qui serait intéressant serait au contraire, d'utiliser cet espace de commentaire comme il doit l'être : pour exprimer une vraie opinion argumentée.
a écrit le 02/06/2013 à 15:34 :
tapie devrait demander des dommages et interets pour toutes ces accusations odieuses qu'on cherche a lui imputer
Réponse de le 02/06/2013 à 15:53 :
Ne vous inquiétez pas son avocat va s'en charger ! Que diriez-vous de 20 millions de préjudice moral ?...
Réponse de le 02/06/2013 à 17:28 :
il n'y a qu'une haute cour de la république qui pourrait faire l'estimation:je propose des députés des deux bords au dessus de tout soupçon:Balkany,Mancel,Dray,Guérini
Réponse de le 05/06/2013 à 10:34 :
vous avez fait ma journée :)
a écrit le 02/06/2013 à 14:22 :
Astucieux. Comme cela, l'enquête serait sans doute interrompue. Donc on n'en saurait pas plus sur le rôle de la bande organisée. Sarkozy indemne.
a écrit le 02/06/2013 à 12:50 :
L'arbitrage peut être annulé mais comme il a dû arrêter des procédures dont il m'étonnerait qu'elles puissent reprendre techniquement, il demandera des dommages intérêts pour son préjudice lié au renoncement aux procédures en cours.
Et là on ouvre la boite de Pandore, car il a manifestement été lésé par la banque d?État et il peut prétendre au minimum à un milliard d'euros actualisé ou à trois milliards d'euros si on se base sur la valeur actuelle d'Adidas.
Les faits sont là et les socialistes vont finir par commettre la double faute, s'être servis en son temps du Crédit Lyonnais pour assurer l'ascension du copain Tapie et maintenant mettre tout en ?uvre, pour des raisons politiques, à un accord qui minimisait les dégâts dont ils étaient factuellement à l'origine.
a écrit le 02/06/2013 à 11:18 :
Ils ont l'air tous vraiment honnête ..Mais que fait la justice à chercher des poux à ses "braves gens " Rien qu'à la figure qu'ils ont ; on peut "presque " être persuadé des vertus d?honnêteté et de franchise qu'ils incarnent .
Non notre système politique militaro - industrielle ne sombrera pas ..:enfin pas tout de suite !!
a écrit le 02/06/2013 à 11:02 :
Alors, il peut annuler dés maintenant !!!
a écrit le 02/06/2013 à 10:55 :
Et s'il annule l'arbitrage, ou mieux si un juge Français était assez stupide pour annuler l'arbitrage, B. TAPIE pourrait relever ses prétentions (dommages et intérêts sur la durée de l'arnaque commise par la Banque publique Française ) et la gogo Français comprendra mais un peu tard qu'elle aurait mieux fait de s'en tenir à un arbitrage moyen !!!
a écrit le 02/06/2013 à 10:48 :
Le crédit Lyonnais pour lequel les décisions du gouvernement socialiste de l'époque, coûta aussi cher à la bourse des français, mérite un nouveau procès.
Nouveau procès contre les socialistes qui furent responsables des pertes énormes réalisées dans la gestion de ce dossier.
Il est tout de même étonnant de voir que les responsables politiques de l'époque puissent ne pas avoir à rendre des comptes, et que l'on cherche à incriminer celui qui fut la victime de cette affaire.
Les socialistes sont bien top avares de leurs propres responsabilités dans l'affaire du CL pour que l'on puisse accorder le moindre crédit à cette volonté de transparence.
Que les socialistes expliques aux français combien de milliards furent détournés dans l'affaire URBA, et pourquoi les dirigeants du PS n'ont pas été condamnés par la justice.
Réponse de le 02/06/2013 à 11:08 :
+ 1000 !!
Réponse de le 02/06/2013 à 11:49 :
Le Crédit Lyonnais un des plus gros scandale de l'époque miterrand, on a jamais eu le moindre éclaircissement sur les incendies suspects: celui du siège du CL un dimanche avec deux foyers distincts, et celui des 30 000 mètres cubes d'archives au Havre. Les dégâts évalué à 1,3 milliards de francs, ont été remboursés par les assurances, mais sont restés à la charge du CL, donc du contribuable.
http://www.lexpress.fr/informations/l-incendie-etait-volontaire_627165.html
Réponse de le 02/06/2013 à 16:10 :
+ 1000 !!
a écrit le 02/06/2013 à 10:38 :
La Caste des politiques et des copains dans la justice ont participé au désastre économique.
Cette affaire d'Etat va ainsi éviter le retour au pouvoir de ces prédateurs .
C'est peut-être la seule bonne nouvelle !
a écrit le 02/06/2013 à 10:31 :
Bon coup de com !

S'il y a entourloupe, il annule l'arbitrage mais il n'envisagerait pas de rendre l'argent. Par contre, il embarquerait dans des procès interminables, histoire de gagner encore du temps.

De plus, la majorité de l'argent versé a été basculé sur des comptes monégasques et luxembourgeois, dans les semaines qui ont suivi.

Bref, Tapie est tout sauf stupide. Il est surtout stratégique !
Réponse de le 02/06/2013 à 10:51 :
Sur les 400 millions, une fois déduit ce qu'il devait à l'état il ne lui a resté "que" 100 millions, les 3/4 sont repartis dans les poches de l'état.
Réponse de le 03/06/2013 à 11:04 :
pourquoi l?amalgame entre : banques monégasques et luxembourgeoises ?
les banques monégasques sont déclarées et contrôlées, entre autres, par l'ACP comme les banques françaises en france ;-) monaco n'est pas un paradis fiscal comme bon nombre le disent.
a écrit le 02/06/2013 à 10:27 :
Nanard est en train de se prendre une belle quenelle de la part de Francois 1er
a écrit le 02/06/2013 à 10:13 :
Le peuple français condamnera
Réponse de le 02/06/2013 à 10:52 :
C'est le crédit Lyonnais qui l'a escroqué, banque 100 détenue par l'état. de ca vous ne dites rien ?
Réponse de le 02/06/2013 à 11:09 :
40 millions pour prejudice moral pour nanard, vous trouvez cela normal peut etre, quand Patrick Dils, qui a fait 17 ans de prison pour rien, a touché a peine 1 million d'euros ? Faut pas pousser mémé dans les orties ! Nanard a interet a faire le stock de vase.line
Réponse de le 02/06/2013 à 16:11 :
Normal ou pas c'est le jugement, et le préjudice financier a été plus simple à définir, ceci dit je compatis pour Dils bien sur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :