Deux hauts-fonctionnaires des Douanes risquent leur place pour un bon repas

 |   |  292  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le "chef du bureau des Contributions indirectes" et le "sous-directeur chargé des contributions indirectes" au service des Douanes du Ministère de l'Economie et des Finances voient actuellement leur "appréciation administrative étudiée par leur hiérarchie".

C'est un déjeuner qui a fait grand bruit. Mercredi 29 mai, soit deux jours avant la journée mondiale sans tabac, un des géants du secteur, British American Tobacco, organisait un repas au restaurant parisien Chez Françoise. Jusque là, pas de problème. Sauf qu'il s'agissait d'un événement de lobbying, où des parlementaires mais aussi des hauts-fonctionnaires des Douanes étaient invités. Et ce, alors que la convention de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la lutte antitabac stipule que "l'État doit veiller à ce que les politiques ne soient pas influencés par les intérêts de l'industrie du tabac".
>> Lobbying : ce déjeuner d'élus à 10.000 euros (aux frais d'un fabricant de cigarettes) qui dérange

Les invités avaient également été conviés à assister au tournoi de tennis de Rolland Garros. Mais de telles faveurs pourraient avoir des conséquences...

Désavoués par leur ministère de tutelle

D'après le Lab d'Europe 1, au sein du ministère de l'Economie et des Finances, on réfléchit en ce moment même aux sanctions à prendre à leur encontre. "Evidemment, aucun ministre, ni même la directrice des Douanes n'étaient au fait de la présence de ces deux personnes. Ces deux hauts fonctionnaires ne nous ont absolument pas averti de cette initiative individuelle. Ils ne représentaient qu'eux-mêmes. Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve désapprouvent totalement ce déjeuner. Et l'appréciation administrative de ces deux personnes est actuellement étudiée par leur hiérarchie", a répondu le ministère de l'Economie au Lab.

Les deux personnes mises en cause ne seraient autre que le "chef du bureau des Contributions indirectes" et le "sous-directeur chargé des contributions indirectes" des Douanes.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2013 à 18:58 :
Ils font tous pareil...mais ces deux là n'ont pas eu de chance,ils ont été "débusqués"par des journalistes, pendant que leurs supérieurs font bombance aux frais du contribuable ...
a écrit le 14/06/2013 à 8:37 :
PENDANT CE TEMPS ON PARLES PAS DU PREMIER DES FRAUDEURS !!!!?
http://by-jipp.blogspot.ch/2013/06/contre-enquete-interdite-xavier-kemlin.html
a écrit le 13/06/2013 à 17:30 :
J'ai aperçu papy Santini serviette nouée élégamment autour du cou (qui à fait virer lise lucet (cash investigation) avec Balkani ,nous avons vu là la France parlementaire à l'ouvrage ,elle ne manque pas de coffre,cigares (normal c'est tobaco qui régalait),cognac,et rototos pour finir.A la France exemplaire en prend un sacré coup c'est sur.Les douaniers c'était surement des infiltrés,chut faut pas le dire.Bonjour Mr Bussereau.
a écrit le 11/06/2013 à 23:52 :
Dans le secteur privé on signe des chartes éthique tous les ans qui nous engage a refuser et a dénoncer tout cadeau ou objet publicitaire supérieur a 5 euros, avec licenciement pour faute grave si ça arrive . Toujours agréable de penser que pendant leur temps de travail des hauts fonctionnaires des douanes se font payer un repas supérieur a 1000 euros par tête .
Le lundi c est bat , le mardi c'est Marlboro, le mercredi c est le cartel de medellin ? Je pense qu on a a faire a des inconscients qui se croient tout permis . Cela mériterait une condamnation judiciaire.
Réponse de le 12/06/2013 à 15:34 :
il me semble ,mais peut-être que je me trompe,que c'est le secteur privé qui cherche à corrompre le secteur public pour obtenir des passes droits.Donc il est bien entendu que ces parlementaires et hauts fonctionnaires n'ont rien à faire dans ces repas mais ces gens du privé,bien entendu je ne parle pas des employés qui n'y sont pour rien aussi bien dans la privé que dans le public,sont loin d'être tout blanc et s'ils font ça c'est pour se remplir les poches aussi.
a écrit le 11/06/2013 à 10:08 :
Et les parlementaires, ces goinfres qui bouffent à tous les râteliers, qu'en disent les présidents de groupe?.
a écrit le 07/06/2013 à 19:34 :
marrant, à lire les réactions, il faut être vierge de tout !!!! Soyons sérieux, ils faisaient leurs boulot de directeurs fiscaux, car ils sont invités partout, et pas forcément ripoux. On n'appâtte pas les mouches avec du vinaigre ; en plus il y avait des parlementaires, qui ne sont vierges de rien, et goinfres de tout, mais moralistes en diable, eux...
a écrit le 07/06/2013 à 11:57 :
Un truc que je n'avais pas apprécié chez un "fournisseur" (appareil scientifique) : "Si vous achetez notre HPLC, vous aurez en cadeau un bon d'essence", un truc du style, écrit sur une plaquette. Je ne vois pas pourquoi je choisirais leur appareil vs la concurrence (l'argent du labo) tout ça parce que je serai récompensé à titre personnel..... Une réduction, un accessoire, oui, mais faut pas exagérer.
Il faut dire "NON" (bien que les labos pour les médecins organisent des "congrès", d'informations, où est la frontière ?)
a écrit le 06/06/2013 à 18:21 :
tous pourris et tous blanc comme neige !!!!!
a écrit le 05/06/2013 à 15:27 :
un bon repas, ou un terrain de Compiègne...
a écrit le 05/06/2013 à 13:27 :
Effet d annonce ...sans sanctions...peut etre meme promotion ailleurs.....et les politiques qu on devrait appeler les intouchables....
a écrit le 05/06/2013 à 13:04 :
Y en a marre de tous ces gens qui s empiffre a longueur d' annee regardez leurs bids
a écrit le 05/06/2013 à 12:52 :
Je leur proposerais de faire un petit séjour de 12 mois dans un goulag stalinien pour qu'ils comprennent un peu la vie.
a écrit le 05/06/2013 à 12:18 :
Vous devriez supprimer toutes les tribunes de rond garros et alors que j ai invite des clients me mettre en examen puisue c est a mode ! J ai aussi beneficie d invitations dans la tribune presidentielle sous Giscard par l Elysee ! Que Dieu me pardonne !
Nous vivons des temps de suspicions permanente et a quand l inquisition et la dictature car nous n en sommes pas loin !
Réponse de le 05/06/2013 à 12:55 :
Retourner à rolland garros, cela nous fera des vacances. Cela n'a rien à voir, vous travailler pour les douanes, vous limitier les quota de caoutchouc et c'est des fabricants de balles de tennis qui vous ont invités?
Réfléchissez avant de parler. Et pendant que vous étiez à rolland, les chinois eux bossais, c'est pour cela que l'on est dans la merde aujourd'hui. Merci.
a écrit le 05/06/2013 à 12:02 :
Faute de rien faire contre le tabac, le gouvernement s'en prend à ses lampistes...
a écrit le 05/06/2013 à 11:53 :
est ce que les douanes ne travaillent pas contre les importations frauduleuses de tabac, les contrefaçons. Il s'agit là d'un repas de travail par de quoi en faire un plat.
Réponse de le 05/06/2013 à 23:55 :
C'est sûr que c'est auprès de fabricants de tabac qu'on trouve les faussaires. Qui sait, ce sont peut-être eux-mêmes qui font de la contrebande et ils préviennent les douanes pour que ceux-ci ne se trompent pas en cas arrêtant "les bons trafiquants". Cela ferait mauvais effet...
a écrit le 05/06/2013 à 10:16 :
Je ne sais si au cours du repas, il y a eu corruption avec "un pot de vin", en revanche accepter un repas d'un obligé fiscal lorsque l'on est fonctionnaire de l'économie et des finances, constitue "un pot de vin", donc il il y a corruption!.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:12 :
Toute personne est un oblige fiscal en puissance ,accepter un dejeuner permet de penetrer et comprendre le lobying utilise et le combattre si necessaire !
a écrit le 05/06/2013 à 10:12 :
Pas de surprise ! toujours la caste de nababs de la république bananière qui vivent aux crochets de l'état (5,5 millions de fonctionnaires)
a écrit le 05/06/2013 à 9:45 :
Que de bruit en France pour pas grand chose. Rien de tel que de s?immerger à l'intérieur de la cible. Ici celle-ci est bien désignée : le tabac ! Une industrie qui ressort de la compétence des douanes. Trop souvent absent là ou il est nécessaire de voir, savoir, comprendre cette grand fête était sans nul doute l'endroit ou il fallait être par priorité. De plus pénétrer l'ennemi à ses frais une aubaine pour les finances publiques. L'intelligence économique y a gagné un prix.
Lucien David LANGMAN
EXPERT.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:17 :
+1, mais la plupart des commentateurs en sont restés à la "tactique du gendarme" si bien chantée par Bourvil...
Réponse de le 05/06/2013 à 12:17 :
Y étaient t'il vraiment pour s'immerger comme vous le dites ou s'agit t'il de profit personnel par une bonne bouffe gratuite voir plus si affinité! Cela reste une tentative de "corruption" du monde du tabac qui a invité ces hauts fonctionnaires, à mon avis, dans un autre but que de les nourrir. La frontière est mince et comme nous avons une confiance aveugle en nos élus et fonctionnaires, on ne doute pas qu'ils y étaient pour les raisons professionnels que vous annoncez.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:58 :
Moi je ne peux bosser correctement en tant que douanier qu'avec la peau du ventre bien tendu
Réponse de le 07/06/2013 à 13:56 :
Maverick écrit : mais la plupart des commentateurs en sont restés à la "tactique du gendarme" si bien chantée par Bourvil.
Nul doute que la grande majorité des commentateurs en sont restés au cours préparatoire soit ils sont incompétents soit vénaux ils désinforment pour récolter du ''blé'' sans travailler.
Ne pas pénétrer les lieux d'information est une faute professionnelle.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:08 :
S'immerger... c'est cela oui. :)

Des fois qu'entre la poire et le fromage le directeur financier leur dévoile les numéros des comptes en Suisse, les montants des sommes évadées aux îles Caîman et la proportion de bénéfices non déclarés.

A votre avis pourquoi avaient t'ils été invités ces deux hauts fonctionnaires?... Et surtout pourquoi ont t'ils accepté les invitations?

Dans ce monde là, un service en vaut un autre et rien n'est gratuit.
BAT attendait bien évidemment un retour d?ascenseur un jour ou l'autre. Ces deux haut fonctionnaires se sont mis en faute en se mettant dans une position d'obligé, et c'est pareil pour les élus présents.

Remarquez, Santini est déjà sous le coup d'une condamnation à deux ans de prison avec sursis, à une amende de 200 000 euros et à cinq ans d'inéligibilité (21 janvier 2013, tribunal correctionnel de Versailles), il n'a plus grand chose à perdre.
a écrit le 05/06/2013 à 8:40 :
Mais les hauts fermiers généraux des Capets assitent et mangent depuis longtemps aux frais du roi dans les riches chaumières pour avoir quelques avantages, ce n'est pas nouveau, même chez les enragés, mais les girondins et les Jacobins les ont souvent fait finir à la décapitation c'est la méthode des enragés, le Robespierre moderne dira ce qu'il en est, et Cochonou dira que c'est un scandale ! c'est vrai le soviet suprême dixit.
a écrit le 05/06/2013 à 8:36 :
rien de nouveau,as usual.Ici à la Réunion il y a des douaniers sous controle judiciaire par
"intelligence " avec les fraudeurs,trafiquants,etc.De Mayotte on préfère de se taire pour amour
de patrie...
Encore,ici à la Réunion, sur 10 élus 8 ont des problèmes avec la justice....
Vive la France,vive la république.....
a écrit le 05/06/2013 à 8:10 :
à la lecture de certains commentaires on est navré de constater le degré de l'imbécillité humaine(même deux ministres).
Réponse de le 05/06/2013 à 8:26 :
On est loin d'être performant en Intelligence Economique (IE) et en Business Intelligence (BI)...
Réponse de le 05/06/2013 à 13:00 :
C'est un nouveau concept très couru, la BI, bouffe intelligence.
a écrit le 05/06/2013 à 7:54 :
le repas a coute pres de 10k euros. Ce n est meme pas un aller retour Paris New York en jet prive pour ce PDG. Au repas, il y avait deputes, ex ministre... On est tombe bien bas.
a écrit le 05/06/2013 à 7:22 :
C'est grave l'inquisition stalinienne est tous les jours à l'?uvre ! et nos libertés un peu plus menacées...par le dernier gouvernement en Europe, totalement aux mains des socialistes..;
Réponse de le 05/06/2013 à 11:46 :
Bah ! La mission historique de flanby est de rendre tous les pouvoirs à la droite...
a écrit le 05/06/2013 à 7:13 :
Un grand classique. Dans le privé et notamment certaines enseignes de la grande distribution, les responsables de secteur ou de rayon ont interdiction de déjeuner avec les représentants.
Dans la relation contrôleur-contrôlé, cela paraît d'autant plus évident.
Mais que dire des hommes politiques qui ont profité des largesses des grands patrons, certains au plus haut sommet de l'Etat ?
Réponse de le 05/06/2013 à 8:25 :
En revanche la grande distribution accepte volontiers le versement de marges arrières dans les paradis fiscaux... Mais ça le gogo moyen l'ignore !
a écrit le 05/06/2013 à 0:47 :
Ces deux hauts fonctionnaires ont fait leur travail en acceptant un déjeuner de travail chez un de leur principal client. Ce n'est pas en restant assis dans leur bureau qu'ils se tiendront informés. Les duettistes Moscovici et Cazeneuve essayent de faire diversion par rapport à leur gestion calamiteuse du cacahuzac !
a écrit le 04/06/2013 à 22:31 :
Ils sont tous pourris et tous nourris. Et bientôt blanchis?
Réponse de le 04/06/2013 à 22:54 :
JE SUIS DE VOTRE AVIS ..aux prochaines consultation je voterai TOUS P
Réponse de le 04/06/2013 à 23:53 :
on prend le repas mais quant a la suite .................CLASSEE sans suite surtout vu leurs fonctions
a écrit le 04/06/2013 à 22:04 :
Essayez de nous parler aussi :
- des "voyages d'étude" organisés pour les députés à l'étranger
- des "colloques" organisés pour les professions médicales sous des cieux généralement plus ensoleillés que chez nous
- des "seconds métiers" de certains fonctionnaires (facteurs, policiers, pompiers, cheminots, etc.)
Réponse de le 04/06/2013 à 23:49 :
été ainsi - Ah si vous saviez tout :))
Réponse de le 05/06/2013 à 8:23 :
OOOOOOOH .!! Penseriez-vous que nous sommes dans une RIPOUBLIQUE de bannanés ????
a écrit le 04/06/2013 à 21:53 :
Au fait, c'est combien, la limite des cadeaux aux médecins par les laboratoires : 10 euros ???
a écrit le 04/06/2013 à 21:46 :
Et si on parlait aussi des gueuletons oubliés des "journalistes et autres jobs" ?
Les Français seraient devenus aussi puritains que leurs cousins américains ? Naïfs ? Arrêtez de baver, c'est une pratique (répréhensible quand on n'est pas à même de se défendre) universelle et intemporelle. Ca commence à la maternelle avec les petits gateaux à la maîtresse d'école "pour qu'elle soigne bien le bambin"... Et alors? Soyez pas plus catholiques que le pape... Sachez vous défendre, c'est déjà pas mal.... Bon repas!
a écrit le 04/06/2013 à 21:06 :
Tartufferies! Ils font tous ça et espèrent nous faire croire que ce n'est qu'un cas isolé! Tous pourris? Et bien faut croire que oui!
Réponse de le 04/06/2013 à 21:53 :
Qui croyez-vous peut assister à Roland Garros sinon ?
a écrit le 04/06/2013 à 20:55 :
ont ils ' la bonne couleur politique'? c'est la seule question
a écrit le 04/06/2013 à 20:11 :
Dehors
a écrit le 04/06/2013 à 19:02 :
Les actes individuels au sein de l'état commencent à révéler un mouvement collectif. C'est cela la république exemplaire de M. Hollande?
Réponse de le 04/06/2013 à 23:13 :
Vous avez oublié les avantages sur-mesure dont ont bénéficié les membres du premier cercle UMP ?
Je préfère un gouvernement qui fait tout pour y parvenir qu'un gouvernement qui s'en fout ouvertement.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:10 :
@Democratix

Vous me semblez bien naïf ou complice de cette supercherie socialiste. L'UMPS mène les français en bateau depuis plus de 30 ans déjà!
Réponse de le 05/06/2013 à 11:49 :
Masquer l'incompétence du PS par de la morale ne résoudra pas la crise...
a écrit le 04/06/2013 à 19:02 :
Les actes individuels au sein de l'état commencent à révéler un mouvement collectif. C'est cela la république exemplaire de M. Hollande?
a écrit le 04/06/2013 à 18:54 :
Ca arrive tous les jours. C'est quoi qui pose problème ?
Réponse de le 04/06/2013 à 20:45 :
oh c'est tout simple, quand on a en charge la taxation du tabac ( c'est le rôle de ces deux brillantissimes fonctionnaires ) on se fait pas inviter à déjeuner dans un resto chic par la Directrice France d'un des plus gros cigarettiers au monde. C'est bon là ?
Réponse de le 04/06/2013 à 20:56 :
ils n'étaient que 2
Réponse de le 04/06/2013 à 23:14 :
Peu importe le nombre.
Soit on est une grande démocratie et les fonctionnaires comme les politiques refusent les cadeaux des lobbyistes, soit en se tait sur les dictatures et pays gangrenés par la corruption.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :