Retraites : Jean-Claude Mailly (FO) annonce des "tensions".

 |   |  341  mots
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (FO). Copyright Reuters
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (FO). Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A quatre jours de la remise du rapport de la commission Moreau sur l'avenir des retraites en France, le secrétaire général de Force ouvrière (FO) prédit des "tensions" sur ce dossier avec le gouvernement, notamment sur la question des fonctionnaires.

"Ce sera fonction de ce que décidera le gouvernement. Mais si le gouvernement prend des décisions du même tonneau que le gouvernement précédent, il y aura mouvements sociaux et peut-être grèves aussi". C?est une forme d?avertissement qu?a lancé lundi Jean-Claude Mailly sur France 2.

Il a notamment qualifié d'inacceptable et d'hypocrite l'allongement de la durée de cotisation, peut-être jusqu'à 44 ans - une des pistes évoquées par le rapport tel qu'il a été présenté la semaine dernière aux syndicats. "Pour une génération née en 1989, qui entre sur le marché du travail en moyenne aujourd'hui à 24 ans, ça signifie qu'il faudra attendre 68 ans pour avoir une retraite à taux plein quand l'espérance de vie en bonne santé est à 62 ans pour les hommes et 63 ans pour les femmes", a-t-il fait valoir.

Fonctionnaires : ?Pourquoi changer ??

Jean-Claude Mailly a également jugé inutile de modifier le mode de calcul des retraites des fonctionnaires - sur les trois à 10 meilleures années de la carrière au lieu des six derniers mois, une autre piste du rapport Moreau. ?Mme Moreau dit elle-même qu'il n'y a pas de différence entre les fonctionnaires et les gens du privé en termes de taux de remplacement (...) Alors pourquoi changer ?" a-t-il dit.

Les fonctionnaires FO n'accepteront pas une telle réforme de leur système de retraite, qui ne peut qu'alimenter la défiance de la fonction publique à l'égard du gouvernement, a ajouté le dirigeant syndicaliste.

Jean-Claude Mailly a dénoncé une logique d'austérité à laquelle le gouvernement français s'est, selon lui, rallié en acceptant le nouveau pacte budgétaire européen. Pour lui le gouvernement ne va pas seulement "dans le mur" pour les retraites mais de manière générale en matière de politique macro-économique. "La logique d'austérité plombe tout (...) donc il faut changer de politique économique", a souligné le secrétaire général de FO, selon qui ce changement doit être effectué au niveau européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2013 à 11:10 :
Hollande avant d'être élu prônait contre l'injustice, il voulait 166 trimestres cotisés pour tout le monde. A ce jour, j'ai 57 ans et demi, 169 trimestres cotisés, mais à Pole Emploi car je ne peux pas partir avant 60 ans (soit 45 années de cotisation). Ou est la justice de Hollande ?
Réponse de le 17/06/2013 à 10:10 :
je suis en retraite depuis le 1èr septembre 2012 à 60ans pour carrière longue et 45ans et 8 mois de cotisation. J'ai eu vraiment l'impression que la CNAV à tout fait pour ne pas me la donner en cherchant des poux par ci et par là où il n'y en avait pas.
Il faut informer tous les postulants à la retraite afin qu'il ne se fassent pas arnaquer par la CNAV que l'année en cours ne compte pas pour la CNAV car elle ne prend en charge que des années entières.
C'est à dire que si vous demandez à partir ( par expl ) le 1èr décembre, toute l'année en question ( soit 11 mois ) n'est pas prise en compte alors que vous avez cotisé !! Ce qui est le comble de l'arnaque de la CNAV.
C'est pour cette raison que j'ai écrit " 45ans et 8 mois " vu que mon dernier jour d'actif a été un 31 août. Non seulement j'ai cotisé 4 ans de trop mais en plus, 8 mois sont passés à la trappe.
Moralité, pour les natifs du 2ème semestre, demandez à partir le 1èr janvier de l'année suivante
Qu'on se le dise, parlez-en autour de vous afin de dénoncer ce racket d'état.
a écrit le 11/06/2013 à 8:24 :
Il n'y a pas une si grande différence que cela entre le regime général et celui des fonctionnaires...
l'effort supplémentaire qu'ils devront faire n'en sera que moins douloureux...

Par contre, il a certainement raison d'évoquer la stupidité de laisser les jeunes au chômage pour maintenir l'emploi des seniors, quand ils en ont un... et quand ils sont en mesure de le tenir correctement...
Passer tous le monde à 44 ans
a écrit le 10/06/2013 à 17:33 :
REFORME DES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES SINON LE PRIVE DESCENDRA DANS LA RUE POUR EN DÉCOUDRE AVEC LES MAINS. MONSIEUR HOLLANDE VOUS AVEZ DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS REFORME LE PUBLIC !!! LA FRANCE PAYS LE PLUS INÉGALITAIRE ENTRE LE PRIVE ET LE PUBLIC INAMISSIBLE !!!
a écrit le 10/06/2013 à 16:03 :
pourquoi changer le système alors qu'il suffit d'augmenter la csg sur les revenus des actifs de seulement 2 %?
Réponse de le 10/06/2013 à 16:33 :
Et pourquoi les retraites payent pas les 7,5% de csg?
Pourquoi il bénéficie du 10% pour frais pro???
À ça petit jeu nous n'avanceront jamais.
C pour tous pareil et basta! C ça l'égalité républicaine!
Réponse de le 10/06/2013 à 17:10 :
Je pense qu'il y a d'autre sources de revenus a dégager rapidement. De même que l?impôt sur l'absence de loyer ou de d'emprunt pour sa résidence va remettre les propriétaires non endettés dans la norme, il faut d'urgence mettre en place un principe similaire sur les famille dont les enfants ne sont plus a charge. En effet, elles disposent de fait d'une masse d'argent libre qui etait censée servir a élever des enfants, et qui gagnerait a être prélevée pour l'assistance aux personnes âgées, retraitées ou au delà...
Ce sera plus équitable que la csg de 2%, qui peut malgré tout rester en roue de secours.
Réponse de le 10/06/2013 à 18:18 :
retraité RATP, je viens du privé, et en 1967 j'ai eu deux licenciements économiques les
entreprises fermées, si je tiens compte qu'en revenant de meonservice national, la boite avait
fermée dont trois licenciements collectifs en 16 mois, le cas de lasécu en 2001, n'avait jamais
vu cela. Je suis donc retraité de la fonction publique, et je trouve que le mode de on calcul
est trés bénéfique, si je disais le contraire je serais de auvaise fois. Mon épouse, chef de chaine, 118 trimestres seulement 300 euros netmensuel (MPas de merci à Balladur qui
grace à lui 50 % en moins) Vous sollicter 2 % de CSG en plus ! Les jeunes n'arrivent
plus à joindre les deux bouts, NON ASSEZ DE TAXES DANS CE PAYS, l'Egalté pour
tous, ma rtraite 1800 euros netMensuel, et je n'ai pas eu du privé celle des cadres !
Ils eont pensé que j'avais assez
Réponse de le 11/06/2013 à 14:36 :
@inspecteur général:il vaut mieux faire simple:d'abord la csg,et si ça ne suffit toujours pas,alors oui,il faudra trouver un moyen pour faire contribuer plus ceux qui se défilent
a écrit le 10/06/2013 à 15:47 :
Qu'ils sont bons et généreux tous ces gens qui ne dépendent pas du régime commun des retraites a se pencher sur notre triste sort. Je serais plus rassuré s'ils basculaient tous dans notre régime général, avant de commencer a le tripatouiller. Au moins ca les concernerait vraiment, et on aurait une petite chance qu'ils trouvent les bonnes solutions, parce que pour l'instant, ca fait un bon moment qu'ils nous envoient tous dans un mur qui ne les concerne pas...
a écrit le 10/06/2013 à 15:31 :
Je reviens juste sur la menace de grève pour dire à Mailly que le train de banlieue n'a jamais aussi mal roulé depuis que Hollande est au pouvoir. Ca se dégrade à la vitesse grand V, suppression, retard, condition de voyage dégradé, alors sa menace ne me fait plus ni chaud ni froid. FO n'est plus crédible depuis un moment.
Réponse de le 11/06/2013 à 8:21 :
Je suis certains que Hollande est l'unique responsable de l'absence d'investissement lourd des 2 dernières décennies.. et coupable du plan de rénovation qu'il n'a pas décidé...

a écrit le 10/06/2013 à 15:10 :
Le paradoxe de l'homme est qu'il change tous les jours et qu'il n'arrive pas à accepter le moindre changements autour lui, si ce n'est au prix d'un effort surhumain. Encore que cela dépend des cultures.

La vie change, il faut donc accompagner les changements. C'est un des principes des 'arts martiaux' qui est d'utiliser la force de l'autre au lieu d'essayer de bloquer la force de l'autre. Pourquoi ne pas préparer un plan de changement culturel pour les syndicats afin de les préparer à négocier avec et non pas contre les interets des salariés à long terme et non pas toujours à court terme ? Il faut construire l'avenir et non pas se bloquer sur le passé
A suivre
a écrit le 10/06/2013 à 13:46 :
Mouais... Beaucoup de partis pris pour un dossier passionnel... Mais que TOUS devraient regarder plus attentivement.

Il est clair que nous sommes dans une situation inégalitaire, à corriger pour plus d'équité. Pour ma part, 58 ans, liquidation possible de ma retraite à taux plein à 62 ans... avec une pension estimative tout confondu (pension Assurance vieillesse + complémentaires) de 1450/1500 ?, pour un revenu actuel d'environ 4000,00 ?. Vive la retenue des 25 meilleures années comme méthode de calcul! Résultat: j'ai la chance de travailler depuis peu en Suisse, donc je vais travailler jusque mes 67 ou 68 ans, histoire d'obtenir une pension suisse qui viendra compléter ma pension française, estimée actuellement à 900 ?/mois.

Cherchez l'erreur: dix ans de cotisation en suisse pour 900 ?, et 32 ans en France pour... 1500 ? dans le meilleur des cas. Si j'avais travaillé 42 ans en Suisse, j'aurais quasiment 80% de mes derniers revenus, soit environ 3200 ?.

Alors quand j'entends certains fonctionnaires se plaindre de leur situation, laissez moi rire!

Quant à Monsieur Mailly, il en est resté à la lutte des classes, et défend les intérêts d'une minorité au détriment de l'intérêt collectif... Il n'est donc pas à sa place, et je lui souhaite de se casser les dents sur ce dossier. Il va appeler ses troupes à la grève, ce qui va juste nous foutre un peu plus dans la merde, pour au final devoir se rendre à l'évidence et accepter d'augmenter la durée des cotisations, seul moyen de faire simplement face à l'évolution démographique... Il nous aura juste fait perdre du temps et de l'argent pour satisfaire son petit ego... Et c'est cela qu'il appelle être responsable... Pauvre France!
Réponse de le 10/06/2013 à 19:34 :
Comparez avec la Suisse... Sortez de votre délire : Il n'y a pas que les retraites qui sont plus élevées en Suisse. On y gagne mieux sa vie à l'usine que chercheur en physique nucléaire en France! On y gagne mieux sa vie routier qu'ingénieur avec 10 ans ans de carrière! Alors, effectivement, si vous vouliez une retraite Suisse et des salaires suisses : Il fallait bosser en Suisse pendant 42 ans! Si vous espérez que la jeunesse se saigne pour que votre pension dépasse ses revenus : Rêvez!
a écrit le 10/06/2013 à 13:46 :
Mouais... Beaucoup de partis pris pour un dossier passionnel... Mais que TOUS devraient regarder plus attentivement.

Il est clair que nous sommes dans une situation inégalitaire, à corriger pour plus d'équité. Pour ma part, 58 ans, liquidation possible de ma retraite à taux plein à 62 ans... avec une pension estimative tout confondu (pension Assurance vieillesse + complémentaires) de 1450/1500 ?, pour un revenu actuel d'environ 4000,00 ?. Vive la retenue des 25 meilleures années comme méthode de calcul! Résultat: j'ai la chance de travailler depuis peu en Suisse, donc je vais travailler jusque mes 67 ou 68 ans, histoire d'obtenir une pension suisse qui viendra compléter ma pension française, estimée actuellement à 900 ?/mois.

Cherchez l'erreur: dix ans de cotisation en suisse pour 900 ?, et 32 ans en France pour... 1500 ? dans le meilleur des cas. Si j'avais travaillé 42 ans en Suisse, j'aurais quasiment 80% de mes derniers revenus, soit environ 3200 ?.

Alors quand j'entends certains fonctionnaires se plaindre de leur situation, laissez moi rire!

Quant à Monsieur Mailly, il en est resté à la lutte des classes, et défend les intérêts d'une minorité au détriment de l'intérêt collectif... Il n'est donc pas à sa place, et je lui souhaite de se casser les dents sur ce dossier. Il va appeler ses troupes à la grève, ce qui va juste nous foutre un peu plus dans la merde, pour au final devoir se rendre à l'évidence et accepter d'augmenter la durée des cotisations, seul moyen de faire simplement face à l'évolution démographique... Il nous aura juste fait perdre du temps et de l'argent pour satisfaire son petit ego... Et c'est cela qu'il appelle être responsable... Pauvre France!
a écrit le 10/06/2013 à 13:41 :
Et si au lieu d'annoncer tension et menaces de grèves, pour une fois il annonçait une grille excel qui marche pour le concept de répartition ? Mais non, ils n'ont aucun intérêt a faire marcher le système, puisqu'ils n'existent que lorsqu'il y a pagaille a organiser...
a écrit le 10/06/2013 à 13:31 :
Une taxation supplémentaire de l'énergie devrait être utilisée pour réduire le cout du travail en finançant les retraites.Cela réduira le chomage,règlera le problème des retraites, améliorera la compétitivité et un plus cela favorisera l'action sur le climat!
Réponse de le 10/06/2013 à 13:44 :
avant d inventer de nouvelles taxes rationaliser les depenses publiques et penser sur le long terme plutot que l immédiat serait une idée intelligente (donc totalement impossible pour un enarque ) Il y a des abus a tous niveau c est une évidence bien gérée la TVA a elle seule devrait suffire a remplir les caisses
Réponse de le 10/06/2013 à 15:10 :
Il faut cesser de pondre des nouvelles taxes pour remplir le tonneau qui fuit. Il est plus que grand temps de vraiment attaquer les fuites elles mêmes.
a écrit le 10/06/2013 à 13:14 :
Discussions de faux derches : les seules réformes à faire doivent être supportées exclusivement par le public afin de rétablir la justice entre citoyens et atténuer (si cela est possible) la fourberie de balladur en 1993 !!
a écrit le 10/06/2013 à 12:35 :
pour financer les retraites, l'etat devrait confisquer dans la justice les 30 milliards de la formation professionnelle( que les ultra syndicalistes s'ultra foutent dans leurs ultra poches en volant et en exploitant les travilleurs sur leur dos ultra laborieux).... sinon, le 1% CE pourrait etre confisque aussi, aisni que les chateaux et autres biens immobiliers des syndicalistes... ca, ca serait du financement solidaire ' dans la justice pour tous reenchantee'!
Réponse de le 10/06/2013 à 13:49 :
+10000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
Réponse de le 10/06/2013 à 14:39 :
c'est du populisme de bas étage!attaquez vous au medef qui détourne des fonds des prestations sociales d'abord
a écrit le 10/06/2013 à 12:31 :
Je crois que ce que nos politiques de Droite ou de Gauche cherchent à faire c'est que nous nous "battions" alors de grâce soyez lucides et regardez avant ce que les grands patrons encaissent !!!!
a écrit le 10/06/2013 à 12:29 :
Je suis retraitée de la fonction publique hospitalière, j'ai travaillé pendant 45 ans, je touche toutes retraites confondues : privé (10 ans)+public (35 ans)+complémentaire obligatoire privée(arco) + complémentaire publique non obligatoire (CGOS) = 1488 nets par mois.
Depuis 2008 : une retraite complémentaire de la fonction publique hospitalière a été créee la RAFT : comme je n'avais pas cotisé assez longtemps j'ai touché un capital : 3000 euros nets à mon départ.
La retraite non obligatoire du public (CGOS) diminue chaque année pendant 10 et ensuite il n'y aura plus rien ! en juillet 2012 j'ai touché 180 euros tous les 3 mois, depuis 2013 : 175 euros également tous les 3 mois.
J'étais administrative catégorie C au dernier échelon 416 (depuis 2013 nouvel échelon 430) et j'avais des responsabilités dans un grand CHU, je m'occupais de tous les achats des toutes les directions transversales de l'établissement central (CHU deuxième de France).J'aimais beaucoup ce travail.
Alors si vous pensez vous les "travailleurs du Privé" que je suis une nantie !!!! j'en suis forte aise !!!!!
Réponse de le 10/06/2013 à 12:57 :
Si cela avait été dans le privé... Au même niveau de salaire à priori cela aurait moins au niveau la retraite .... Puisque calculée sur 25 ans dans le privé...
Réponse de le 10/06/2013 à 13:46 :
Ludamine, puisque vous avez surement tout votre historique de revenus, prenez chaque année et regardez ce %age de vos charges pour financer la retraite. Vous devriez tomber sur une valeur moyenne pour la durée de votre carrière. Ensuite, vous appliquez un petit facteur de 2,5 fois ce pourcentage sur le salaire moyen de vos confrères qui sont actifs aujourd'hui, et vous constaterez que cela ne correspond pas a ce vous touchez déjà.? Le reste est ponctionné sur d'autres lignes budgétaires de l'Etat. Dans le privé, on n'a pas d'autres lignes budgétaires, pour le même problème a traiter...
a écrit le 10/06/2013 à 12:23 :
des tensions ? il prend le jus là
ou il prend ses vessies pour une lanterne ?

avec lui toujours pas de défense de l?intérêt général :-(
a écrit le 10/06/2013 à 12:23 :
Oh non! Pas encore des grèves!!
Ça va encore empirer la situation économique et le quotidien des gens. Tout ça à cause de ce clivage Privé-Public que les politiciens utilisent comme arme pour faire accepter le principal...
Vraiment le Parti (Anti)Socialiste va encore empoisonner le monde...
a écrit le 10/06/2013 à 12:19 :
Lors du gouvernement Jospin, il avait été créé un fonds de retraite d'environ 35 milliards d'euros.... où sont ils ?
Réponse de le 10/06/2013 à 15:12 :
Vous avez vu où que l'Etat avait de l'argent stocké quelque part ? Vous croyez encore a ce pipo des politiques ? Ce ne sont que des lignes budgétaires fantômes qui se balade d'un budget a l'autre, mais aucune n'a vraiment la masse argent affichée... Sinon c'est que l'Etat serait en excédent budgétaire... Ce qui n'a jamais été le cas.
Réponse de le 10/06/2013 à 20:51 :
à Pipo cela est un peu léger comme réponse une ligne budgétaire Fantôme de 35 Milliards , allons un peu de cohérence dans les réponses. C'est un vrai sujet auquel la droite et la gauche ne répond pas. Cela prouve qu'il y a péril en la demeure peut-être un autre scandale à venir ?
Réponse de le 10/06/2013 à 23:32 :
Alan, vous aussi vous gobez ce qu'un politique temporaire vous a enfilé ? Mais c'est pas possible ce pays... Les habitants ne sont même plus des veaux, mais des taupes...
a écrit le 10/06/2013 à 12:18 :
Dans les retraites du privé il y a toutes leurs primes qu'ils ont touchés ; dans les retraites du public (fonctionnaire hospitalier) NON : cherchez l'erreur également Messieurs et Mesdames du Privé !!!!
Réponse de le 10/06/2013 à 15:13 :
Vous auriez vraiment du rejoindre le régime général, tellement vous avez été flouée...
a écrit le 10/06/2013 à 12:17 :
Oui Jean Claude Mailly a raison, qu'il demande au gouvernenement ce qu'ils ont fait des trente trois milliards bloqués pour les retraites pour le choc 2020.
a écrit le 10/06/2013 à 12:04 :
REFORME LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES !!! LES SALARIES DU PRIVE N'ACCEPTENT PLUS LES PRIVILÈGES ET L'ASSISTANAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALES. LA SOCIÉTÉ CIVILE DESCENDRA DANS LA RUE POUR S'OPPOSER A CETTE CASTE DE NABABS DU PUBLIC !!!
a écrit le 10/06/2013 à 11:44 :
les fonctionnaires ne bénéficient pas (hormis cotisations volontaires PREFON) de complémentaires retraites; il faut tout prendre en compte; un régime complémentaire a été mis en place depuis 2005 il ne bénéficiera pas bcp à ceux qui approche de l'âge de la retraite !!!!
Réponse de le 10/06/2013 à 12:09 :
Il existe de tout temps des retraites supplémentaires accessibles par tout le monde, fonctionnaires ou pnon et surtout par les plus prévoyants et les plus volontaires !!!
a écrit le 10/06/2013 à 11:27 :
Rappel : FO a signé l'accord de désindexation des retraites du privé. Pour les fonctionnaire il ne veut rien changer ?
a écrit le 10/06/2013 à 11:13 :
Et ce syndicaliste "politique" quand agit-il contre la retraite des ELUS POLITIQUES ? A savoir, cherchez l'erreur :
- DEPUTE, 5 ans de cotisations, 1500 euros de retraite net mensuel, CUMULABLE, à partir de 55 ans -
- TRAVAILLEUR au SMIC pendant 45 ans, 620 euros mensuel -
a écrit le 10/06/2013 à 11:08 :
?Mme Moreau dit elle-même qu'il n'y a pas de différence entre les fonctionnaires et les gens du privé en termes de taux de remplacement (...) Alors pourquoi changer ?" a-t-il dit. ... Mais alors, Mr MAILLY : pourquoi vous y opposer ??? Selon vous, ce serait une mesure (le rapprochement des systèmes publiques et privés) qui ne changerait rien, mais vous êtes prêt à lancer des manifestations et des grèves contre une mesure indolore ??? Ou n'y aurait-il pas des avantages cachés que vous craignez de perdre, par exemple les hausses de salaire dans les 6 derniers mois de carrière pour faire grimper les pensions ??? (ce qui serait inefficace sur une référence de 25 ans !!!)
Réponse de le 10/06/2013 à 11:29 :
voila 50 ans que j attend un meme calcul entre fonctionnaire et prive.ils ont la garantie de l emploi.les socialistes qui nous repetent a tour de bras qu ils sont pour la justice sociale, alors qu ils le demontre.
a écrit le 10/06/2013 à 11:04 :
D'après le Conseil d'orientation des retraites, un ancien fonctionnaire d'État touche en moyenne une pension un tiers supérieure à celle d'un ex-salarié du privé, soit 1932 euros en moyenne par mois pour le premier, contre 1281 euros pour le second.
Cherchez l'erreur !
Réponse de le 10/06/2013 à 11:39 :
sauf que le premier ne perçoit pas de complémentaire; le deuxième oui(1281+???) il faut donc rajouter le montant de celle ci CQFDire !!!
Réponse de le 10/06/2013 à 11:58 :
les fonctionnaires ont une espérance de vie supérieure de 8 ans OU 9 ans par rapport aux ouvriers.( cfr le courage du bon sens) Il faut en tenir compte.
Réponse de le 10/06/2013 à 12:05 :
le deuxième cotise en plus pour percevoir une complémentaire; le premier n'a qu'a faire pareil! par dessus le marché, le deuxiéme cotise deux fois plus pour la retraite du régime général que un fonctionnaire pour sa retraite normale. CQFDire !!!
Réponse de le 10/06/2013 à 18:10 :
@çasuffit; non, non ,non 1.281 y compris les complémentaires.
Réponse de le 11/06/2013 à 18:33 :
le fonctionnaire vivra plus longtemps que l' ouvrier et profitera d'une retraite calculée
sur les dernières généreuses années de sa vie professionnelle et le pauvre ouvrier ne profitera pas longtemps de ce repos mérité :sa retraite est savamment calculée!!!!ses vieux jours sont comptés.
Il faut ne pas perdre de vue qu'un ouvrier n'a pas la sécurité d'emploi d'un fonctionnaire. Soyons justes . Cessons de regarder uniquement notre nombril !
Un ancien cadre (cadre détaché)








Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :