Retraites : pour allonger la durée de cotisation, Hamon veut prendre en compte la pénibilité

 |   |  309  mots
Le ministre de l'Economie sociale, Benoît Hamon. Copyright Reuters
Le ministre de l'Economie sociale, Benoît Hamon. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Cette question de la pénibilité "doit être au coeur de la conférence sociale" prévue les 20 et 21 juin a indiqué le ministre de l'Economie sociale, Benoît Hamon.

"S'il y a un allongement de la cotisation, ça ne peut pas être de la même manière pour tous parce qu'il doit y avoir une prise en compte de la pénibilité." Pour le ministre de l?Economie sociale, Benoît Hamon, qui s?exprimait dans une interview sur Public Sénat en partenariat avec l?AFP, la pénibilité de certains métiers doit être prise en compte.

"Je considère qu'on ne peut pas mettre un signe égal entre quelqu'un qui est un cadre, qui n'aura pas eu d'exposition majeure au stress ou en tout cas un travail qui affecte sa santé (...) et celui qui a été exposé à des risques qui vont réduire son espérance de vie", a-t-il souligné.

Cotiser moins par année de travail pénible

"Nous sommes capables de faire aujourd'hui des moyennes où, en fonction des métiers, on sait qu'après votre retraite, vous avez 8 années à vivre et d'autres où vous en avez 20", a-t-il expliqué. "Il y a un certain nombre de métiers, que vous allez avoir durant votre vie, où une année travaillée doit valoir 1,1 1,2 ou 1,3 année cotisée, de façon à ce que ceux-là n'aient pas à cotiser 44 annuités alors qu'ils ont une espérance de vie beaucoup plus courte que les autres, (ce) qui réduirait considérablement le temps qu'ils vont passer à la retraite", a ajouté le ministre. Ainsi, "pour ceux qui ont eu un métier pénible, ces années de ?métier pénible? doivent les amener à cotiser moins".

Selon lui, "cette question de la pénibilité doit être au coeur de la conférence sociale", prévue les 20 et 21 juin. "Je n'accepterai pas une réponse qui, de la part de certaines organisations patronales, nous disent ?c'est trop compliqué, la pénibilité?", a-t-il aussi indiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2013 à 17:41 :
Effectivement , je suis aussi cadre et dans le privé . Je bosse la nuit, le week end, les jours fériés, souvent plus de 10h par jour comme tant d'autres . Et bien sur, l'obligation de résultats et s'entendre dire qu'on est tous sur un siège éjectable n'a absolument rien de stressant ...
Je suppose que ce monsieur doit surement passer une bonne partie de sa journée le Q sur une chaise à faire faire le travail par ses collaborateurs , d'où sa vision de notre fonction ...
a écrit le 23/06/2013 à 23:00 :
Ah bon, un cadre n'est pas exposé au stress ? Ça confirme bien que le sieur Hamon, fonctionnaire de la politique, n'a strictement aucune idée de la vraie vie dans une entreprise. Et ce sont des gens comme lui qui gouverne la France: on en subit le résultat
a écrit le 23/06/2013 à 15:58 :
Une fois de plus un effet d'annonce totalement ridicule.
Un point qu'il faudrait que mr Hamon nous précise: ce dernier depuis qu'il vit au crochet du PS, a-t-il connu un seul moment de stress à part bien sur au moment des élections ? je suppose que d'ici peu suite au prochaines échéances municipales le stress devrait un peu monter comme par exemple pour ce week-end où son ex ami Cahusac sur les bancs de l'Assemblée Nationale sera remplcé par un futur élu UMP ou FN !! Bravo encore mille idées comme celles ci et on devrait enfin y arriver...
a écrit le 19/06/2013 à 16:20 :
quand va-t-on mettre tous les régimes de retraite à plat, appliquer l'égalité pour les gens qui travaillent ! public, privé meme statut !
Réponse de le 20/06/2013 à 17:19 :
Pourquoi l'égalité pour les gens qui travaillent? Le problème n'est pas là!
1% des français détiennent plus de 5o% du capital et récupère 40% des profits. C'est juste ça?
L'égalité c'est entre tous.
Réponse de le 21/06/2013 à 4:47 :
et savez au moins creer du capital?il ne tombe pas tout seul....apprenez donc avant de toulours puiser dans la poche du voisin.
a écrit le 16/06/2013 à 20:05 :
Hamon se dit de la gauche du P.S alors que cette gauche n'a jamais arrêté de ramper devant les solfériniens . Ce personnage sert simplement à faire croire que la gauche P?S existe pour emp^cher les électeurs de rejoindre le vrai combat de la vraie gauche à travers le Front de Gauche . Hamon est un rigolo qui se couche au moindre signal de ses maîtres hollandréistes .
a écrit le 16/06/2013 à 7:15 :
il faut mettre tout le monde au même plan ou rien messieurs des EDF SNCF NOTAIRE jen passe
....arrêté de taper sur les fonctionnaire ca ne veut rien t dire il y a 1001 profil dans le mot fonctionnaire résume pour mieux tapé est stupide !
quand au femme ( ou homme ) qui reste a la maison avec le mari qui seul travail et qui n'ayant jamais travailler vont toucher un minium dsl mais non elle n'auront jamais bosser et toucheront quasiment la même que certain retraité épuisé ? NON
soit tout le monde fait des effort soit rien en premier ce qui nous gouvernent
a écrit le 05/06/2013 à 18:48 :
Quel nasse ce pauvre Hamon ,en matière de stress ,c'est plutôt les cadres qui en sont victime . D'autre part ce n'est pas le métier par lui même qui est pénible mais le milieu dans lequel il est pratiqué d'une part et d'autre part l'individu lui même. Maçon chez Eiffage est nettement moins pénible que maçon chez un artisan ,une grande entreprise posséde tous les moyens de manutention que n'a pas l'artisan . Un individu frêle inactfi en dehors du boulot profitera moins de sa retraite.Il suffit de regarder autour de soit
a écrit le 05/06/2013 à 13:39 :
Encore une fois, les mères sont exclus, il est vrai qu'une femme peut faire double travail avec les enfants voir trois fois le travail quand elle les élève seule mais cela ne relève pas de la pénibilité, c'est normal une femme n'est jamais fatiguée, jamais stressée, c'est toujours super woman.

Les suicides des cadres là aussi ce n'est pas du stress...
Réponse de le 10/06/2013 à 8:59 :
je suis d accord j ai élevé 3 enfants entièrement seule depuis qu' ils ont 2 ,4 et 6 ans avec un métier dans le batiment peintre en lettre décorateur ,par tout temps dehors pas d heure physiquement très dur aujourd'hui je suis complètement cassée bourrée d arthrose et dans trois mois je suis censée etre en retraite pour une misère parrallelement élévé mes 3 enfants sans aucune aide du père ni de la famille alors oui je suis dégoutée de constater les énormités du système
a écrit le 05/06/2013 à 13:25 :
"Je considère qu'on ne peut pas mettre un signe égal entre quelqu'un qui est un cadre, qui n'aura pas eu d'exposition majeure au stress ou en tout cas un travail qui affecte sa santé (...) et celui qui a été exposé à des risques qui vont réduire son espérance de vie", a-t-il souligné.
qu'est-ce qu'il en connait du stress des cadres ???
a écrit le 05/06/2013 à 12:53 :
Une fois de plus Hollande et Cie. enfument les Français pour leur vendre leur camelotte en provoquant un clivage net entre deux camps (diviser pour rêgner). Chacun va considérer que son métier est pénible et pas celui du voisin. Mais , à l'arrivée, pas d'inquiétude: tout le monde sera roulé dans la farine ! Réfléchissez: comment peux t'on faire des généralisations entre métiers ? Certes, on concçoit aisément qu'un ouvrier à la chaîne ou qu'un manoeuvre de chantier soit laminé par la dureté de son labeur, mais tous les fonctionnaires sont-ils des fainéants, tous les cadres des nantis qui dorment au bureau ? Assurément non: citons par exemple les pompiers (réveil à des heures irrégulières en état de stress, danger physique), les policiers (stress lié au danger physique), certains enseignants (pression d'une classe hostile voire agressive), certains cadres (les responsabilités peuvent provoquer un AVC, un infactus ou un cancer).
Comment va t'on quantifier l'ambiance de travail qui conduit certains au suicide (soit à cause de la hiérarchie soit à cause de "gentils collègues"). Comment quantifier le travail des femmes à leur domicile (tenir le ménage, le budget, faire les courses et élever les enfants est un travail à temps plein)? Bref, on voit bien que tout cela est du hollandisme fumeux et qu'il s'agit une fois encore de grappiller quelques sous que l'incompétence notoire dû en grande partie à un aveuglement idéologique ne permet de compenser par ailleurs.
a écrit le 02/06/2013 à 15:15 :
ok avec hamon:sa retraite a 85ans,vu qu il n a jamais travaillé de sa vie dans une entreprise....il a su seulement mettre au chomage 300ouviers de chez spanghero....et aucune intox alimentaire....ou est donc passé son copain montebourg?
a écrit le 31/05/2013 à 15:24 :
Entièrement d' accord, avec comme conséquence que les fonctionnaires prendront leur retraite à ...75 ans!
a écrit le 29/05/2013 à 5:40 :
Un seul régime de retraite pour tout le monde, le même calcul de la pension pour tout le monde et on donne 2 ans de bonus aux métiers pénibles. Il parait mais je n'ai pas vérifié qu'il y a le mot "égalité" sur le fronton de nos mairies et dans la Constitution.
Réponse de le 04/06/2013 à 16:19 :
...donc ça ne marchera pas. La France n'a jamais été un pays où le bon sens fonctionne : voyez vos lois, votre justice. La France a toujours eu beaucoup d'idées...pour les autres mais très peu pour elle. Ce que vous exprimez existe depuis plusieurs décennies en Hollande. Le pays, pas votre fromage. Libre à leur citoyen de compléter leur retraite par une complémentaire, privée celle là. Et ça marche... Bon courage
a écrit le 28/05/2013 à 16:00 :
et les ministres ils ont une exposition majeure au stress ou en tout cas un travail qui affecte sa santé ? pourtant les retraites bonjour la joie!
a écrit le 27/05/2013 à 14:48 :
Nos députés se sont crées une retraite sur mesure pourquoi ne pas revenir comme celles des salariés? Cadres ou employés.
a écrit le 24/05/2013 à 13:50 :
Même si la majorité des concitoyens est d'accord pour que le pouvoir d'achat des classes défavorisés augmente, cela ne veut pas dire que l'on doit taxer la classe moyenne en cherchant mille et une raison pour expliquer qu'elle est favorisée. Bientôt entre un smicard et un ingénieur il n'y aura plus de différence ! Qu'elle absurdité !
Réponse de le 20/06/2013 à 17:06 :
La justice serait que les petits salaires donnent droit à un à bonne retraite et réciproquement. La femme de service qui a maintenu pendant 40 ans l'atelier impec a eu un rôle social supérieur ou égal à celui du PDG.
a écrit le 23/05/2013 à 22:25 :
je pense ,que les propos du ministre de l eco nomie social , ne sont en relations diret avec les conditioon actuels ,et que l'histoire du "cadre" et l'ouvrier commun reste encore a definir.
je vous souhaite longue vie a tous.
a écrit le 23/05/2013 à 20:16 :
je suis cadre dans le privé et passe 70 heures hebdo au boulot, travaille les jours fériés, les dimanches. Stressé par la réalisation d'objectifs de plus en plus difficile à atteindre. Par contre pour la majorité d'entre vous ce poste n'est pas pénible car je passe ma vie au bureau avec une rémunération de cadre
Réponse de le 23/05/2013 à 22:10 :
Vous inquiétez pas, vous n'êtes qu'un pion comme les autres et vous serez virés des que les actionnaires l'auront décidé. Commencez par vivre, vous vivrez plus vieux et serez moins stressé.
Réponse de le 28/05/2013 à 5:45 :
Je suis agent de maitrise, entre cadre et employé, et les contraintres des deux statues, ont nous oublie souvent dans les textes de loi, le stress en permanence, nos salarié tout juste 35 h par semaine, moi, je dépasse les 40 heures travaillés pour 35 payés, pas d'heures supplémentaires ni de récupération, nous sommes comme les cadres salaire fixe, dans ce cas l'entrprise devrait au moins cotiser les retraites sur les heures effectués, pour ma part cela représente 200h annuelles, sur une carrière 14 trimestres (soit 3 ans 1/2), donc je devrais être en retraite à 60 ans.
a écrit le 23/05/2013 à 19:07 :
La question de la pénibilité est un cache-sexe. En réalité, se pointent derrière les puissantes corporations et syndicats qui cherchent à maximiser leur intérêt, sans souci aucun de l?intérêt général ou de la réalité. Nul doute que la CGT cheminots va nous pondre de ces beaux rapports expliquant combien il est pénible de voir défiler les poteaux à grande vitesse. Je défie un quelconque gouvernement (a fortiori celui-ci) d'être capable de résister à la pression inégalitaire de certaines professions. M. Hamon, vous ouvrez la boite de Pandore.
a écrit le 23/05/2013 à 18:43 :
De quelle pénibilité parle-t-on... ? celles des postiers , des conducteurs de train, ou des agents de l'EDF...
La vraie pénibilité ne serait-elle pas dans la lecture des messages démagogiques envoyés au public..?
Réponse de le 23/05/2013 à 22:08 :
La vraie pénibilité c'est ceux qui bossent pendant que vous ronflez.....c'est votre commentaire qui est démagogique.
Réponse de le 29/05/2013 à 18:05 :
la pénibilité est reconnue pour les conducteurs de trains pas les chauffeurs routiers !!! ANORMAL
Réponse de le 04/06/2013 à 16:29 :
Sortez tous de votre bac à sable, petits prétentieux...
LA pénibilité au sens normal du mot n'existe pas en France, sauf à jouer l'hypocrite...
LA pénibilité c'est les gamins de 10 à 15 ans qui bossent en Inde, Chine etc...
Ici, en occident, vous êtes dégénérés jusqu'à la moëlle si vous considérez "souffrir" de pénibilité. Un mineur avait un travail pénible (il n'y a plus de mines). Pas un conducteur de bus ou autre type de métier soi-disant "pénible". Bonne chance quand même.
a écrit le 23/05/2013 à 16:33 :
D'accord pour la pénibilité mais à contrario, il faut faire travaillé plus longtemps ceux qui ont un travail pépère comme les fonctionnaires, les dockers( 13h par semaine), les syndicalistes etc..... et qui, en plus, partent plus tôt en retraite avec une pension 2 à 3 fois plus importante que celle du privé. C'est cela l'égalité dont se prévalaient les socialistes quand ils ont défendu le mariage pour tous.
a écrit le 23/05/2013 à 15:43 :
Ce qui m'amuse c'est que si on prend en compte l'espérance de vie, la plus grande injustice n'est pas la pénibilité mais le sexe. Pourquoi ce point n'est-il jamais évoqué?

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes, doivent-elles cotiser plus longtemps ?
J'aimerais avoir une réponse (politiquement correcte bien sûr !!!)
Réponse de le 23/05/2013 à 19:08 :
+1, bonne remarque.
Réponse de le 29/05/2013 à 17:30 :
Les femmes vivent 5 ans de plus que les hommes, elles devraient donc avoir 5 ans de plus à cotiser. Ce serait logique !
Un agriculteur homme vivra beaucoup moins qu une institutrice, la retraite doit en tenir compte !
Réponse de le 04/06/2013 à 15:45 :
ben faut moins picoler, moins fumer, et moins se prendre pour fangio et vous aurez le droit à quelques années d'espérance de vie en plus messieurs! et je suis sure que si au lieu de pantoufler le soir pendant que votre épouse s'occupe des gosses, des lessives et des repas, vous seriez en meilleure forme physique!
a écrit le 23/05/2013 à 14:25 :
ce n'est pas parce que l'on est dans un bureau que ce n'est pas pénible.
La concentration tout au long de la journée avec de gros horaires, le stress, ....
Aujourd'hui, un plombier (à son compte) de 30 ans gagne généralement autant qu'un ingénieur du même âge dans une boite de service.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:08 :
@ toto bien sur que vous avez raison la concentration d'une personne dans un bureau est pénible, mais arrivé à 17 h sauf certains cadres qui ont de plus de charges de travail qu'un simple employé de bureau qui est assis devant son ordinateur, vous savez ce qui les stressent c'est les petits chefs qui leurs demandent de faire plus de travail là on peut dire que dans cette dimension il y à pénibilité, vous avez pris exemple d'un plombier à son compte lui il peut dire qu'il à un travail pénible car on ne peut s'improviser plombier du jour au lendemain et monter sa boite, il y à parcours professionnelle à faire avant de créer sa boite et si il est compétent il peut avoir un salaire aussi confortable, mais ne trouvez pas que vous prenez 2 extrêmes, je dirais un balayeur municipaux et un employé de caisse, là vous verrez que c'est le caissier que même si le faite de passer un article devant un scanner, il ou elle et stresser non pas par le travail mais par le comportement de certain client, là vous apercevez qu'un balayeur municipaux est moins stressé par rapport à un métier de caissier, de toute les façons possible maintenant qu'il y à de plus en plus de chômage le mot stress et le mot pénibilité sort du dico par enchantement.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:47 :
je conseille fortement à l'ingénieur dont la carrière risque de se traîner pendant plusieurs années .. de rejoindre le rang des artisans et de travailler avec son esprit et ses mains.
évidement .. on gagne plus avec ses mains.. mais qu'est ce que ce serait si on y rajoute l'esprit...bientôt des artisans ingénieurs.. voilà une vraie solution aux emplois de demain...
Réponse de le 23/05/2013 à 19:54 :
@ pyyerr malgré que votre commentaire est excellent et novateur, les cadres de tout corps de métiers ne vont pas se risquer à devenir des artisans ingénieurs car ce n'est pas dans le mentalité française, un cadre est là pour responsabilisé et tenir ses employés et délégués tout ces très bon métier artisanaux hélas, et je pense que malgré que vous ayez une excellente idée, un cadre français ne vas pas se recycler dans l'artisanat, ils préférerais trouver un emploi de cadre que de se tourner vers le travail artisanal, à moins que dans ces coups de temps là si un cadre est en chômage supprimer l'APEC, enfin j'ai trouvé votre commentaire excellent
a écrit le 22/05/2013 à 20:38 :
Comment peut on prôner l'égalité du mariage pour tous et créer une discrimination au regard de la retraite ? Franchement, avec ce gouvernement, on aura presque tout vu, car ils vont encore nous en sortir des meilleurs. déliquescence
Réponse de le 23/05/2013 à 13:28 :
Entre un couvreur ou un carreleur qui travaillent toute l'année dans des conditions difficiles et un employé administratif, ou un cadre, il est logique de prendre en compte la pénibilité.
Il ne s'agit pas de discrimination et ce n'est pas pour rien que l'espérance de vie n'est pas non plus la même !
Réponse de le 23/05/2013 à 19:59 :
Pas d'accord, c'est un choix professionnel, tout comme pour un administratif. Il n'y a pas de raison de discriminer des choix de vie. On ne peut pas tenir de discours sur des choix de vie (voir mon 1er post).
a écrit le 22/05/2013 à 20:31 :
Bon, moi aussi j'ai lu tous les commentaires. Je propose que chacun cotise pour sa gueule ; et pis c'est tout !
Réponse de le 22/05/2013 à 21:57 :
à Casse croute, vous avez bien tout lu c'est bien la maîtresse vous met 10 sur 10 avec une très bonne conclusion
Réponse de le 23/05/2013 à 4:47 :
Avec casse croute ont est mal barrées la seule bonne nouvelle les assosses vont devoir ce recicler
Réponse de le 23/05/2013 à 5:40 :
Certainement que Marge ayant chanté tout l'été compte sur la solidarité nationale pour vivre sa retraite.
a écrit le 22/05/2013 à 18:07 :
J'ai lu (ou presque tous les commentaires... Une jolie empoignade entre le privé et le public, la difficulté de définir la pénibilité et sa relativité dans le temps.
Une mise à plat de tous les avantages et inconvénients des différentes activités modulerait certainement ces propos.
Je pense que la véritable réflexion sur le régime des retraites devrait s'orienter sur l'analyse des textes qui ont définis les régimes de retraite.
Ce régime au vu de notre Histoire est jeune, 68 ans et a été organisé selon le système de répartition, (les actifs cotisent pour les inactifs). Cette "solidarité des générations",(qui semble poser problème à certains "commentaires"), s'articulaient sur des principes tels que la croissance, la démographie (souvenez-vous des propos de M. Michel Debré!), un âge de mortalité proche de celui de l'âge de départ en retraite....
Très rapidement de nombreux économistes ont mis le doigt sur la vulnérabilité de ce système en cas "d'anomalie" d'un ou plusieurs critères précités.
C'est précisément là que nos politiques ont manqué de courage pour "ajuster" le système, voir pire avec l'abaissement de l'âge de la retraite!
On peut donc allègrement "s'entretuer" à coup de commentaires, mais sans la création de mécanismes "d'écrêtement", notre système actuel ne fêtera certainement pas son centenaire!
Réponse de le 22/05/2013 à 19:19 :
@capcha que le système actuel fête son centenaire , on s'en fout. Tout ceux qui paient ce système s'interrogent pour qui , ils paient ! si ce n'est pas pour eux . Mais on veut que les politiques cessent de prélever sur les salaires toutes autres choses et c'est là toute la nuance. Car les dindons c'est les salariés.
Réponse de le 22/05/2013 à 21:50 :
Des jeunes jusqu'aux quinquas eux ne doivent pas s'en foutre, car ils seront concernés! Sauf si je comprends bien votre propos ils partagent avec vous la disparition de cette institution pour une assurance individuelle.... C'est le patronat qui va être content, nos entreprises vont pouvoir être (enfin) compétitives mais aussi ceux qui sont à la retraites car ils vont pouvoir récupérer leur mise, réduire de leurs impôts la part revenant à l'Education Nationale, à l'industrie, à l'écologie, aux affaires étrangères, au commerce extérieur, au ministère du travail.... De quoi compenser largement le budget de la santé (sauf la pillule, l'avortement, le Sida...), enfin tous ce qui ne les concerne pas ou plus!
Réponse de le 23/05/2013 à 0:22 :
Les salaires chargés de prélèvements csg et rds et autres sont loin d'être compétitifs pour chercher un logement décent.
Réponse de le 23/05/2013 à 0:27 :
Peut être devrait on demander à Mr Woerst ce qu'il a fait des 33 Milliars ? du FFR qu'avait instaurer Jospin, en son temps?
a écrit le 22/05/2013 à 17:57 :
Certains sont dispensés des 41,5 annuités car n'ayant jamais travaillé, plus celui venu de l'étranger à 65 ans , mais c'est l'Europe qui nous y oblige. Et ceux dont les caisses son déficitaires depuis 60 ans , cela fait du monde à peser sur la CSG des salaires. Alors vaux mieux réduire les droits de ceux qui apportent leurs salaires si vous y comprenez quelque chose ?
Réponse de le 04/06/2013 à 16:50 :
Je suis dans le cas du "celui venu de l'étranger à 65 ans"... J'y suis depuis 9 ans (arrivé en 2005 à 59 ans) J'ai eu la chance de ne pas être Français, et donc de ne pas devoir subir toutes ces fatigantes "questions fondamentalo-crucialo-impératives" dont vous avez le secret en Gaule! J'aime votre pays, je m'y plaîs et le seul cadeau que je lui fais c'est d'y dépenser ma retraite qui provient de mon pays. Ca compense mes non-cotisations (bien souvent exagérées d'ailleurs)... Voilà... Et un dernier mot, de "bon-sens" (mot peu usité en France) , quand on a eu les moyens et qu'on ne les a plus... on adapte son vécu aux nouvelles circonstances. RIEN n'est jamais acquis, tout se mérite... Ca, c'est pour tous les cégétistes à foison qui circulent dans tous les dialogues "Sociaux" (mdr!)
a écrit le 22/05/2013 à 16:47 :
la pénibilité pour qui ?? toujours les mêmes les fonctionnaires les faignants qui ruinent notre économie avec leurs retraite à 50 ans qui touchent des primes de charbons alors que maintenant ils n'ont qu'à appuyer sur un bouton et le train fonctionne tout seul ou pour les chauffeurs , les routiers , tout ceux qui travaillent dans le batiment, les agriculteurs, le milieur hospitalier et j'en passe c'est d'eux que vous parlez bien sûr monsieur Hamon ...
Réponse de le 22/05/2013 à 22:15 :
@ Blasé, comme disait COLUCHE la seule pénébilité qu'on les fonctionnaires ils ont les yeux rivés sur l'horloge pour être à l'heure pour sortir du boulot, et en plus quand ils ont un accident de travail on leur conseille de retirez les mains des poches pour faire croire à l'accident de travail et c'est les premiers à se plaindre pour leurs conditions de travail et de salaire, bon je ne suis pas jaloux de ces gens car j'aurais put par mon père rentré à la mairie et j'ai passé le concours pour être facteur que j'ai eue mais vu ma personnalité ma préférence était après mon armée de rentre dans le privé et je ne le regrette absolument, car j'ai gagné de l'argent bon je n'en ai plus mais je m'en porte pas plus mal, et la seule pénibilité que je passe en premier c'est ma santé, les fonctionnaires pour moi ce sont des personnes qui ont eue la chance de trouver une bonne planque et comme ils ont la sécurité de l'emploi si ils le comprennent c'est que leurs salaires sont augmentés par rapport au coût de la vie quand à l'ouvrier il rame trop dur pour avoir une augmentation, je pense que je vais avoir les foudres de tout les fonctionnaires qui lisent la tribune mais je vais laisser faire.
Réponse de le 31/05/2013 à 22:57 :
Vivement que vous puissiez prendre votre retraite ça vous permettrait d'apprendre l'orthographe,par contre félicitations pour votre premier prix de modestie...
a écrit le 22/05/2013 à 16:33 :
Définir les critères de la pénibilité du travail est mission impossible pour la quasi-totalité des métiers d'autant qu'un travail qualifié comme pénible peut le devenir beaucoup moins au fil du temps (qu'y-a-t-il de commun entre un conducteur de locomotive à vapeur des années 60 et un conducteur de locomotive électrique ?).
Pour poursuivre sur ce même exemple, est-il plus pénible de conduire un train qu'un camion qui fait l'international ?
Ne vaudrait-il pas mieux, pour certains métiers reconnus comme difficiles, préparer une reconversion à l'intérieur de l' entreprise, lorsque cela est possible (conducteur de train en contrôleur ou en agent d'accueil ; policier de terrain en policier de bureau, ...) ?
a écrit le 22/05/2013 à 15:22 :
Ou placer le curseur de la pénibilité ? Chaque bon citoyen qui se respecte estime qu 'il y a de la pénibilité dans son job. De toute façon, les vrais travailleurs ( batiment, usines, etc....)ont commencé à travailler et à cotiser tot, alors...Et puis, Première justice à rétablir: adapter les règles du public et de certaines "institutions" (EDF, SNCF, RATP etc) à celles du privé.Ca Monsieur HAMON ,ce serait courageux et conforme à cette justice sociale qui vous tient tant à coeur
a écrit le 22/05/2013 à 14:01 :
a lire les commentaires la REVOLTE est proche . une remise a plat est urgente ...l injustice entretenue par la gauche .au profit d une castre ..un grave conflit general est INEVITABLE
Réponse de le 22/05/2013 à 22:18 :
à DANGER quelle pessimiste alors la révolte est grande prévenez moi pour savoir quand ça commence.
a écrit le 22/05/2013 à 13:25 :
Grosso modo, ceux qui ont eu des métiers pénibles ont eu des semaines plus longues que les autres, ont commencé plus tôt, on doit pouvoir choisir entre le système débile des trimestres, et les heures effectivement travaillées.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:49 :
et si on prenait en compte les sommes versées... tout simplement.. heure sup ou pas ..
a écrit le 22/05/2013 à 12:50 :
Entreprises publiques ::http://www.senat.fr/rap/l12-148-323/l12-148-3231.html , je suis allé
sur ce cite, c'est bien. C'est cela Internet, et merci à La tribune de ses pages.
Les entreprises publiques se sont servies de l'adage : L"union fait la force.
a écrit le 22/05/2013 à 12:28 :
A tous les thuriféraires des entreprises publiques, pleureuses professionnelles sur la pénibilité de leur travail (RATP, SNCF), et ardents défenseurs de leur système soit disant équilibré, voici un petit lien vers un tableau officiel, très court et instructif.
http://www.senat.fr/rap/l12-148-323/l12-148-3231.html
Réponse de le 22/05/2013 à 13:55 :
merci très instructif.....;
Réponse de le 22/05/2013 à 16:31 :
... oui très instructif ... les pages suivantes aussi ... en particulier le paragraphe D.1 qui détaille la convergence progressive des régimes spéciaux vers le régime de la fonction publique et les dispositions qui restent néanmoins plus avantageuses pour les régimes spéciaux ... en effet, très très instructif ...
a écrit le 22/05/2013 à 12:12 :
Avec des baltringues pareil qui veulent de l'égalité partout vous allez voir qu'ils vont finir par taxer les plus beau et les mieux portant au motif que les études (certain sont vraiment, mais vraiment payés à rien foutre) qu'ils sont avantagés par rapport aux autres ....
a écrit le 22/05/2013 à 12:10 :
et les etrangers , ils y auront droit aussi à la retraite , bientot ils vont voter quel honte pour la france mois aussi je vais me barrer de france
Réponse de le 22/05/2013 à 22:34 :
docteur nono les étrangers pourquoi ils auraient pas la retraite, personnellement moi ça me dérange absolument pas car pour la plupart des anciens prennent leurs retraites dans leurs pays d'origine, pour moi ce qui est gênant c'est la nouvelle génération quand ils auront le droit de vote, ils vont voter pour celui ou celle qui va leurs apporter une nette amélioration au niveau social et économique et partir pour ou et pour quoi faire, avant toute choses si on ne parle pas l'anglais qui est la langue la plus parlé dans le monde et il faut de l'argent, et un point de chute j'ai eue la chance de voyager une paire de fois depuis mon départ de l'armée, sachez que malgré que nous avons de très mauvais dirigeants et cela depuis un paquet d'année, on est pas si mal en France même si on à des tonnes de problème, alors si on part à l'étranger et arriver dans le pays qu'on à choisis de partir si on 100 000 fois plus de problèmes mieux vaut rester en France peut-être qu'un jour dans le futur on auras un président qui sauras gouverner notre pays.
a écrit le 22/05/2013 à 11:38 :
et pour les gens du voyage sera t-elle reconnue .
a écrit le 22/05/2013 à 10:55 :
Attention Hamon, il va falloir que tu sois pragmatique, juste et courageux. Que tu laisses de côté tes préjugés et dogmes... En es tu capable ?

Réponse de le 22/05/2013 à 12:44 :
VOUS A EDF 53 ans la retraite ... avec un mode de calcul madin CGT .32 H SEMAINE un CE au dessus de tout energie a vie ..queque soit le nombre de residence ..ayez HONTE
a écrit le 22/05/2013 à 10:49 :
la vraie question est de définir la pénibilité. Tous les corporatismes vont se déchaîner pour démontrer la pénibilité de leur métier. Même si c'est simpliste le meilleur curseur me semble être celui de la durée vie à la retraite. N'en déplaise aux cadres stressés leur durée de vie en retraite et plus longue que celle de beaucoup de travailleur manuel et il ne faut pas faire d'un cas particulier une généralité. Avis d' un petit cadre (qui a la chance d'être non stressé!) et qui comprend la nécessité de cotiser plus longtemps. étant normalement en retraite dans 2 ans je suis concerné directement et ne trouverais pas anormal de devoir rester en activité quelques trimestres de plus si cela peut permettre au métiers pénibles de partir plus tôt. Par contre pas d'accord pour le maintien du régime privilégié de la fonction publique qui devra progressivement être aligné sur le régime général.(et pour cotoyer ce milieu il n'ya pas de stress et quand on une retraite à 50 ans avec 30 ans de DDA ou de DDE on est encore en pleine forme!) Et pas d'accord pour recevoir des leçons de retraités qui sont partis à la retraite à 60 ans (avec préretarite dès 55 ans!) en ayant cotisé que 150 trimestres et calcul sur les 10 meilleurs années. ces personnes qui ont eu la chance de partir en retraite au bon moment doivent au minimum avoir le profil bas voire apporter leur contribution. De même pas trop d'accord pour la revalorisation des petites retraites agricoles ou de commerçants artisans qui si il est vrai qu'ils ont été longtemps en activité et ont des petites retraites oublient de dire qu'ils ont peu cotisé (en particulier pour les agriculteurs avec le revenu cadastral) on ne peut avoir le beurre l'argent du beurre et la crémière! La polémique est lancée mesdames messieurs les contradicteurs à vos claviers!
Réponse de le 22/05/2013 à 11:02 :
@ GABUZO: +1000, nous n'avons pas de leçons à recevoir de retraités rentiers du privé partis en préretraite à 55 ans, ayant cotisé pendant 30 ans à faible taux et refusant de participer à l'équilibre du régime.
Réponse de le 22/05/2013 à 11:04 :
Vous résumez bien le fond de ma pensée ! J adhère !
Réponse de le 22/05/2013 à 11:44 :
+1000:nous n'avons pas de leçons a recevoir des cadres du privé!le système actuel est plutot équilibré!
Réponse de le 22/05/2013 à 12:04 :
Vous oubliez un point très important. Les cadres cotisent déjà beaucoup plus pour la retraite. Du coup, les petits salaires profitent des cotisations des cadres. D'ou le terme retraite par répartition (et non par capitalisation comme les retraites complémentaires).
Attention à ne pas trop les chargés car les cadres vont vite aller voir ailleurs. En France, il manque déjà beaucoup de gens qualifié.
Réponse de le 22/05/2013 à 12:15 :
@ retraité ratp je pense que vous avez commencé comme tout le monde employé à la ratp et en fin de carrière vous avez dût avoir un poste à responsabilité avec un bon salaire, cela n'est pas un reproche ni une jalousie de ma part, cela serait hypocrite de ma part de jalouser et de critiquer votre carrière mais en fin de carrière pour pouvoir toucher 2000 euro de retraite car vous êtes assimilé à la fonction public je ne vois pas ou est le donneur de leçons à recevoir des cadres car ces fameux cadres avait des responsabilités et du résultats à fournir pour améliorer la ratp, moi maintenant je suis en invalidité j'ai eue à faire à des cadres qui abattait du travail + qu'un ouvrier et si par malheur il était convoqué par ses ou son patron il se fessait passer un savon car un ouvrier qui à un métier répétitif et qui parfois à des envies de tout laisser tomber, il ne peut pas car dans la société ou on vie, un employé à 10 % de chance de retrouver un emploi de jalouser les cadres du privé vous auriez dut travailler dans le privé mais vous n'auriez je pense pas une retraite à 2200 euro, alors je ne vois pas ce que vous cherchez.
Réponse de le 22/05/2013 à 12:21 :
Un régime plutôt équilibré ? Qu'est ce qu'il vous faut.
L'état (l'impôt des français) finance 56,9% des retraites RATP.
C'est ça que vous appelez "plutôt équilibré" ? Vous êtes "plutôt myope" !
http://www.senat.fr/rap/l12-148-323/l12-148-3231.html
Pour la SNCF, ça n'est pas mieux, avec 63% finançé par l'impôt.
Réponse de le 22/05/2013 à 12:29 :
De jour en jour nous nous apercevons que nous avons de plus en plus de personnes incompétentes et qu'il faut surveiller tout et faire rectifier les erreurs -
Réponse de le 22/05/2013 à 13:25 :
il est exact que les cadres cotisent plus proportionnelement dans le régime obligatoire Sécu mais cette cotisation est plafonnée.Je ne dénonce absolument pas le montant de la retraite des cadres (sauf évidemment les retraites chapeau des dirigeants de société!) Les cadres cotisent et ont une retaite en proportion ce qui me semble assez logique. ma remarque visait la pénibilité: il est exact que certains cadres subissent une forte pression mais il n'empêche que leur durée de vie à la retaite est plus longue que celle de salarié qui font des métiers physiquement pénible. Je ne nie donc pas le problème psychologique mais la mort précoce est plus liée à l'usure physique qu'à l'usure psychologique.
Vos propos me semblent tout à fait sensés donc de grâce ne sombrai pas dans le "France Bashing". avec tous ses gens qui veulent quitter notre beau Pays je vais bientôt me retouver seul! Halte à la propagande néolibérale qui ne fait que dénigrer un modèle qui a la prétention de vouloir résiter à la pensée unique.
Réponse de le 22/05/2013 à 13:41 :
Je dis tout haut ce que les français honnetes pensent tout bas:les cadres du privé a la retraite(ou préretraite)sont encore frais et disposent d'un pouvoir d'achat indécent..Pour notre part ,avec ma femme retraitée de l'éducation nationale nous nous contentons de 4200 euros de retraite,et croyez moi,une fois les impots payés on n'en mène pas large avec les crédits a rembourser(maison,auto ,cuisine et voyages).Un jour les gens modestes et spoliés se rebelleront!
Réponse de le 22/05/2013 à 15:32 :
à retraité ratp, si vous sentez modeste, alors que dire des gens qui ont le RSA le smic et les gens qui touchent une retraites de misère, si les gens risquent de se rebeller vous ne sauriez pas concerné.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:54 :
4200? pour finir le mois .. vous devriez être un peu honteux ... effectivement le crédit vacances... le seul crédit qui est financé par les CCAS.. elles-mêmes financées par les administrations administrations multiples et variées. Il est temps que cela s'arrête et que la réalité vous approche un peu..juste pour voir
a écrit le 22/05/2013 à 10:15 :
Le gouvernement va permettre de créer un nouveau métier : celui de plaignant ou pleureuse auprès du gouvernement dans le but de faire reconnaître la pénibilité du travail de la catégorie professionnelle qui l'emploie. A moins que ce ne soient les tribunaux qui décident au cas par cas d'une carrière pénible. Ou le corps médical qui le fait pour les inaptitudes professionneles considérées comme invalidantes.
Réponse de le 22/05/2013 à 10:32 :
Tout a fait d'accord avec PLEUREUSE, Combien d'invalides le sont car ils ont su se plaindre.
Il y a des vrais invalides, J'en ai vu avec cannes, fauteuil roulant, et une fois en Forêt ils
marchaient ? Il y a eu un film :le Christ s'est arrété à EPOLI ou Apoli) j'ai dis c'est faux
il s'est arréte ici. Je n'ai jamais compris pourquoi un employé de bureau à la SNCF avait
desdroits à artir en retraite à 55 ans ?
Réponse de le 22/05/2013 à 11:47 :
ce n'est pas pour la défendre mais les conducteurs et aux autres travaillent dimanches et jours fériés !
Réponse de le 22/05/2013 à 12:06 :
Vous oubliez d'indiquer les récupérations qu'ils ont après.
Personnellement, j'aimerai bien travailler les dimanches et jours férié et avoir 2j de congés pour 1 j de travail!
Faut arrêter.
Réponse de le 22/05/2013 à 12:17 :
@ @ SNCF + 1000
Réponse de le 24/05/2013 à 8:12 :
Mais rentrez y a la SNCF. Arrêtez de critiquer un peu. Vous n'y connaissez rien.
a écrit le 22/05/2013 à 9:38 :
"Je considère qu'on ne peut pas mettre un signe égal entre quelqu'un qui est un cadre, qui n'aura pas eu d'exposition majeure au stress ou en tout cas un travail qui affecte sa santé"... ces gens vivent où? Vous êtes sûr de savoir de quoi vous parlez Mr Hamon, ou votre "sentiment" est ce qui doit primer dans l'écriture des lois?
a écrit le 22/05/2013 à 9:33 :
Cet homme sait-il de quoi il parle? Il n'a pas vu de cadres stressés! Ni de patrons stressés par les échéances!
En tous les cas il va falloir faire une sacrée réforme pour que les fonctionnaires, agents des collectivités locales et agents hospitaliers qui n'ont pas le stress du chômage voiten leur annuités de cotisations allongées! Il ne faudra pas oubliés les élus et les Ministres et les salariés bénéficiaires de régilmes spéciaux qui ont aussi la garantie d'emploi.
Réponse de le 22/05/2013 à 9:53 :
Hamon : il est dans le social et le solidaire... Il était déjà fatigué avant même d'avoir fait quoi que ce soit !
Réponse de le 22/05/2013 à 11:58 :
Encore un probleme qui divise les français et n'était pas a mettre a l'ordre du jour -
a écrit le 22/05/2013 à 9:32 :
La pénibilité doit être réduite, compensée ou indemnisée par les employeurs pendant la vie active. En introduisant ce paramètre de façon catégorielle dans le calcul des années cotisées, c'est la porte ouverte au clientélisme partisan et à l'instauration discrète de nouveaux régimes spéciaux. Un état de santé peut justifier une retraite anticipée, à condition qu'il soit constaté médicalement et de façon contradictoire par plusieurs médecins. Les employeurs fautifs pourraient être mis à contribution financièrement via une police d'assurance dédiée et obligatoire. Les entreprises vertueuses payeraient mécaniquement de très faibles primes d'assurance et les entreprises peu soucieuses de la pénibilité et de la santé de leurs employés verraient leurs primes d'assurance augmenter.
Réponse de le 22/05/2013 à 10:49 :
Bien entendu, ils ne savent faire que ça. C'est leur business model en quelque sorte. Le reste c'est de l'habillage. Il n'y a qu'à voir notre belle ibère Hidalgo à Paris, qui était à la retraite à 51 ans de l'inspection du travail.
a écrit le 22/05/2013 à 9:12 :
Est ce que Monsieur Hamon a eu une carrière pénible ?
Réponse de le 22/05/2013 à 13:25 :
Si, la pénibilité liée au stress, de la Justice !
a écrit le 22/05/2013 à 9:03 :
encore une attitude démago et outrancière. Les cheminots perçoivent encore une prime de charbon et bénéficient d'une retraite anticipée pour pénibilité. Un conducteur de TGV est mieux payé qu'un pilote de mirage. Le quel des deux court le plus de risques. S'ils avaient autant de courage qu'ils ont une grande gueule, les politicards seraient plus efficaces.
a écrit le 22/05/2013 à 8:53 :
Je vois beaucoup de pénibilité ici : dans les commentaires de certains !
Réponse de le 22/05/2013 à 9:19 :
le principal problème sera de définir le terme, le risque étant que tout le monde cherchera à décrire son travail comme plus pénible que celui du voisin( cet état d'esprit ne risquant pas de rendre les gens plus heureux au travail)
a écrit le 22/05/2013 à 8:48 :
Mr hamon mon pere est mort deux ans apres sa retraite il etait chef d entreprise et epuise par sa vie professionnelle
a écrit le 22/05/2013 à 8:46 :
REFORME LES 35 RÉGIMES DE RETRAITES SPÉCIFIQUES COMPRIS DÉPUTES, SÉNATEURS, NOTAIRES, ARMEE, ETC. HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS SINON CEUX DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DESCENDRONT DANS LA RUE POUR "LUTTER CONTRE CETTE CASTE DE NABABS" Q'HAMON NE VIENNE PAS DIRE QUE POUR CONDUIRE UN TRAIN, UN CHEMINOT QUI FAIT 6 HEURES DE TRAVAIL EFFECTIF PAR JOUR EST PÉNIBLE CAR LA CA SERA LA RÉVOLUTION AN2 DU PRIVE !!!
Réponse de le 22/05/2013 à 13:42 :
cessez le populisme!
Réponse de le 22/05/2013 à 17:26 :
Vous priant d'éviter les commentaires en majuscules. Les phrases écrites en majuscules ralentissent la lecture, elles sont plus difficiles à lire. Pitié pour nos yeux. Conservez vos majuscules pour vos banderoles de manifestation.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:56 :
je comprends le hurlement de douleur...( majuscules)
a écrit le 22/05/2013 à 8:41 :
Moi aussi,j'aurais aimé que la pénibilité soit prise en compte lorsque j'étais en activité!Après tout ,un peu d'humanité ne peut nuire dans la société actuelle!
Réponse de le 22/05/2013 à 9:10 :
+1, j'aurais du partir 5 ans plus tôt en retraite !
Réponse de le 22/05/2013 à 12:22 :
Retraité EDF + Retraité ratp, vraiment n'importe vous avez qu'à venir travailler dans le privé et à votre retraite touché des clopinettes car je pense que vous avez dut avoir des métiers oh là là pénible avec des avantages confortable.
Réponse de le 22/05/2013 à 12:34 :
dans le prive vous avez vos week-end et vos jours fériés'( noel jours de l'an etc ....) vous ne travaillez pas la nuit ou tres tot le matin - c'est un choix que vous avez fait Mulder
Réponse de le 22/05/2013 à 15:44 :
@ seulement merci de vôtre réponse, bien sur dans le privé on est privéligié par rapport à tout ces fonctionnaires j'exclue les hôpitaux, les enseignants, mais dans la fonction publique on à pas tout les avantages que vous avez, (récup, rtt, le virus des réunions à n'en plus finir) j'avais l'opportunité de rentrer dans la fonction publique par mon père qui était un bosseur et qui ne cessait de travailler mais mon frère c'est le fonctionnaire type étriqué, frustré, et toujours soit en rtt ou en réunion, oui j'ai choisis le privé et je ne le regrette absolument pas, et soyez sage la fermeture des bureaux est proche, et vous pourrez me répondre à votre grée quand vous serez sortis à 17 h comme les enfants car vous risquez d'oubliez de partir de faire des heures supplémentaire.
Réponse de le 24/05/2013 à 0:11 :
On ne "rentre" pas fonctionnaire par copinage ou piston mais en passant un concours.
a écrit le 22/05/2013 à 8:25 :
Ne rien faire, c'est déjà faire quelque chose. Et ça c'est pénible.
Réponse de le 22/05/2013 à 22:37 :
à Mdr : + 1000 pour votre commentaire qui reflète la vérité
a écrit le 22/05/2013 à 8:23 :
"Je considère qu'on ne peut pas mettre un signe égal entre quelqu'un qui est un cadre, qui n'aura pas eu d'exposition majeure au stress ". Cher M. Hamon, durant mes 40 ans d'expérience professionnelle, j'ai vu plus de cadres stressés, carbonisés même, que d?exécutants nerveux. Pire, dans la population "ouvrière", j'ai vu plus de problèmes de santé liés à une mauvaise hygiène de vie (tabac, malbouffe, alcool) que dus à des conditions de travail dans l'ensemble excellentes (CHCT et bonnes marges obligent). Socialistes = Idées convenues et subjectivité...
a écrit le 22/05/2013 à 8:15 :
Pour les métiers pénibles souvent la dégradation de la santé intervient bien avant l'âge de la retraite, les salariés qui bénéficient d'un taux d'incapacité permanente égale au minimum à 20% peuvent partir à la retraite à 60 ans loi mise en application par le précédent gouvernement en 2010...La gauche était dans la rue Mr Hamon a oublié et il propose une usine à gaz à mon avis!!!
a écrit le 22/05/2013 à 8:06 :
bonne idée, les fonctionnaires devront cotiser plus longtemps.
a écrit le 22/05/2013 à 7:55 :
Quelle stupidité! Où se placera le curseur de la pénibilité? Que penser d'une caissière, avec des horaires décousus, supportant l'humeur des clients, payée a coups de lance pierre et supportant un petit chefaillon grognon qui lui met la presse et essaie de la sauter? Une assistante sociale en permanence au contact de la misère, l'alcoolisme et les mauvais traitements, un vrp en permanence loin de chez lui, qui n'atteint pas ses objectifs et est assi sur un siège éjectable? Des jeunes évoluant de stages en stages en précarité? Un boulanger indépendant à 70 heures par semaine? Encore de la démagogie et de la division en perspective, ils ne savent faire que ça!
Réponse de le 22/05/2013 à 10:24 :
Belle analyse. Dommage que vous ne soyez pas au gouvernement !
Réponse de le 22/05/2013 à 11:10 :
Bien décrit ! + UN
a écrit le 22/05/2013 à 7:53 :
C'est ridicule dans la mesure où certain continueront à travailler après la retraite afin de cumuler. J'en connais dans le bâtiment qui sont à la retraite et qui bossent toujours pour améliorer les fins de mois.
Réponse de le 22/05/2013 à 8:12 :
@Pfff !!! : C'est bien pourquoi je ne vois pas comment ils vont définir la pénibilité.
Réponse de le 22/05/2013 à 8:29 :
Un maçon en retraite ça gagne combien? Beaucoup n'ont pas d'autres choix que de retravailler pour boucler les fins de mois, particulièrement ceux pour qui ça n'a jamais été le bon moment pour investir et qui sont toujours locataires.
Réponse de le 22/05/2013 à 11:14 :
il n'y a qu'à regarder les sénateurs! et leur âge avancé", à eux seuls, on dirait qu'ils occupent une très bonne "maison de retraites; certains on même 80 ans! faut dire qu'ils ne font pas grand chose, sont au chaud, viennent "travailler" quand ils le veulent! sont pas particulièrement concernés par la PENIBILITE! EUX .. !!
Réponse de le 22/05/2013 à 11:45 :
@ Pfff !!!: combien d'élus travaillent après leur retraite pour améliorer leurs fins de mois ? Au lieu de vous en prendre à des maçons, allez regarder du côté de Juppé, Fabius, Hidalgo et plein d'autres....
a écrit le 22/05/2013 à 7:50 :
Pourquoi prendre un nouveau critère en compte, c'est la porte ouverte à tous les clientélismes au détriment du privé n'en doutez pas... Bref et l'harmonisation des régimes spéciaux de retraites , c'est pour quand ?
Réponse de le 22/05/2013 à 8:08 :
Les fonctionnaires sont à l'avant garde de la pénibilité. Beaucoup de gens du privé les jalouses mais peu se risque à tenter le concours.. C'est pourquoi les régimes spéciaux existent. La pénibilité c'est déjà de lire des commentaires anti-fonctionnaires durant toute sa carrière.
Réponse de le 22/05/2013 à 8:34 :
Cher M. Enjoy vous écrivez "Les fonctionnaires sont à l'avant garde de la pénibilité. Beaucoup de gens du privé les jalousent mais peu se risquent à tenter le concours." Notez que j'ignorais qu'il fut dangereux de passer un concours. Quant à la "pénibilité" fonctionnariale, entre vacances, horaires réduits, sécurité de l'emploi, absentéisme à gogo, elle est plutôt à l'avant garde de la quiétude professionnelle et ne fera pleurer personne. Désolé, il vous faudra continuer de lire des commentaires qui vous déplaisent.
Réponse de le 22/05/2013 à 10:06 :
enjoy c'est pas celui qui se la ramene a chaque fois qu'il y a un article de bagnole et nous bassine avec sa super oooodi geniale??? et il est fonctionnaire hahaha elle est bien bonne! super coherent le mec, continue comme ca tu nous fais rire
Réponse de le 22/05/2013 à 10:52 :
Vous avez raison enjoy, les fonctionnaires rendent la vie pénible à l'ensemble de la population.
Réponse de le 22/05/2013 à 11:15 :
bien dit ! + 1
Réponse de le 22/05/2013 à 20:17 :
Sachez lire entre les lignes...
a écrit le 22/05/2013 à 7:46 :
L'enjeu c'est d'augmenter la durée effective de cotisation, pas de l'augmenter artificiellement avec des coefficients multiplicateurs administratifs. Ils n'ont toujours rien compris.
a écrit le 22/05/2013 à 7:37 :
La vraie question est de savoir si bosser est pénible. Point.
Réponse de le 22/05/2013 à 8:10 :
Vous avez raison, il s'agit d'une contrainte nécessaire pour survivre. C'est donc pénible.
Réponse de le 22/05/2013 à 11:18 :
tout à fait d'accord avec vous , le terme" devoir gagner "sa vie", veut tout dire !!des fois que nous serions tous là, pour nous prélasser sans justifier notre venue au monde que péniblement tout au long de notre vie! quelle gabegie, tout compte fait ! quelle absurdité !!
Réponse de le 22/05/2013 à 12:25 :
@ Retraité votre commentaire est pertinent : merci + Retraité + 1000
a écrit le 22/05/2013 à 7:20 :
Je suis chef d'équipe dans le bâtiment ; c'est à dire que le boulot pénible je le laisse aux autres. Aurais je droit à bénéficier des avantages de cette évolution sur mes droits à retraite ?
a écrit le 22/05/2013 à 7:16 :
Compte tenu que les femmes ont une espérance de vie supérieure aux hommes, sera t'il tenu compte de cet injustice dans le calcul des droits à la retraite ?
Réponse de le 22/05/2013 à 11:19 :
non,mais n'importe quoi, mon pauvre raymond !
Réponse de le 22/05/2013 à 20:43 :
On ne peut nier cette caractéristique physiologique et il serait bon que le gouvernement se penche sur cette anomalie génétique.
a écrit le 22/05/2013 à 7:14 :
Est ce que femme au foyer est considéré comme un métier pénible ?
Réponse de le 22/05/2013 à 7:32 :
Ce que l'on peut dire, si on se réfère au métier de "question" ci-dessous, on peut considérer que l'un à cotiser et l'autre pas, ce qui fait que la pénibilité ne sera pas évaluée
a écrit le 22/05/2013 à 7:12 :
Est ce que le métier de péripatéticienne est considéré comme un métier pénible ?
Réponse de le 22/05/2013 à 8:02 :
Une reconversion en vue ?
Réponse de le 22/05/2013 à 9:11 :
Quelles sont les maladies professionnelles reconnues ?
a écrit le 22/05/2013 à 7:09 :
J'ai travaillé 10 ans à l'entretien des routes (travaille très pénibles mais j'avais 20 ans lorsque j'ai débuté). Suite à des problèmes de santé, j'ai changé de métier pour me retrouver chez un opérateur téléphonique où les méthodes de management ont aussi miné ma santé. Comment compte t'il prendre en compte les pénibilités de ma carrière professionnelle et sous quels critères ? Comment peut il être estimé que l'une ou l'autre de mes activités ont pu avoir des conséquences sur ma durée de vie ?
Réponse de le 22/05/2013 à 9:25 :
pour connaitre un peu, les travaux publics expose beaucoup plus au tabagisme et à l'alcoolisme. Votre premier métier à donc des chances d'être celui qui a le plus de conséquences sur la durée de vie moyenne des employés
a écrit le 22/05/2013 à 7:02 :
Je suis gardien de musée. Je contrôle les billets et suis donc debout toute la journée en position quasi statique. Cette pénibilité sera t'elle reconnue ?
Réponse de le 22/05/2013 à 8:35 :
Et moi j'ai des escarts au cul à force d'être assise toute la journée.
Réponse de le 22/05/2013 à 11:20 :
....esquarres " !...Voyez vous serait plus juste"....
a écrit le 22/05/2013 à 6:54 :
Les risques psychosociaux doivent être pris en compte. Dans le tertiaire, la pression est constante et le stress entraîne des pathologies qui ne sont pas sans conséquence sur la santé.
Réponse de le 22/05/2013 à 7:18 :
Vous avez entièrement raison. Les cadres qui travaillent chez Renault, dont tout le monde sait qu'ils ne sont pas stressés, cotiseront 50 ans, au moins.
a écrit le 22/05/2013 à 6:21 :
Au vu des commentaires il y a quiproquo , pour lui pénibilité c les problèmes pose par la capacité de nuisance de certains !
a écrit le 22/05/2013 à 6:06 :
Beaucoup de mauvaises langues. Je travail en horaires postés, 3x8, donc 1 semaine matin, après-midi, nuit. Je suis dans la sidérurgie, ce qui veut dire beaucoup de bruit, et souvent un travail pénible, bien que je l'aime malgré tout. Sans compter les heures sup' en pagaille que je fais (les 35 heures je connais pas personnellement, même si je suis sensé y être). Alors je peux affirmer que si, il y a une pénibilité au travail, que celui qui est bien tranquille dans son fauteuil devant des feuilles de papier ou son écran essaye voir avant de venir parler.

Rien que de travailler en 3x8, c'est fatiguant à certains moment. Donc que l'on arrête un peu d'être mauvaise langue, ou ceux qui parlent ne savent absolument pas de quoi il parle !

Que l'on ne vienne pas me dire t'aurais du travailler à l'école, car je gagne néanmoins bien ma vie :)
Réponse de le 22/05/2013 à 6:57 :
Compte tenu que vous aimez ce que vous faites, il ne peut être considéré que votre métier est pénible. Vous serez donc soumis au même régime que les autres.
Réponse de le 22/05/2013 à 7:43 :
C'est marrant mais à la SNCF où je bosse, aucun de mes collègues ne veut lâcher les 3*8 pour passer sur des postes en 2*8! Moins pénible mais moins payé (faut savoir ce qu'on veut...)!
a écrit le 22/05/2013 à 6:03 :
Nous les 68, on a eu une vie pénible : les barricades, les filles, la boisson, les cadences infernales (2 heures pour déjeuner, les 5 à 7...), le stress (Club Med ou Mercedes ? Scellier ou Girardin ?) etc . On a bien eu raison de partir en retraite à 55 ans et de se voter les 35 heures pour se reposer en fin de carrière !
Réponse de le 22/05/2013 à 11:21 :
c'est clair que dans de telles conditions, vous ne pouviez parler de stress....ah!ah!
a écrit le 22/05/2013 à 5:40 :
un cadre, qui n'aura pas eu d'exposition majeure au stress !!!!Il faut etre fonctionnaire socialiste et méconnaitre totalement le "vrai travail" pour sortir une phrase comme cela.La pénibilité du travail 35 H et une mécanisation a outrance,il reste très peu de métier "pénible" souvenez vous dans le temps 45 h et 20 ouvriers pour une tranchée a la pelle et a la pioche maintenant un seule et un BOB CAT....Conduire le TGV par rapport a la locomotive a vapeur...
a écrit le 22/05/2013 à 0:06 :
Il semble que le gouvernement actuel ait décidé d'un cap... A la réflexion, je préfère quand il n'en avait pas...
a écrit le 22/05/2013 à 0:05 :
Mouaif. Ce qui est gonflant, c'est que la mobilité pro est nulle en France, difficile, et non encouragée. Au final, les gens devraient se rendre compte qu'ils ne doivent pas faire un travail pénible toute leur vie aussi. Surtout que c'est souvent mal payé et sans perspective d'évolution de carrière.
a écrit le 21/05/2013 à 23:50 :
Certains cotiseront pendant que d''autres en profiteront.
Réponse de le 22/05/2013 à 0:21 :
@c'est ça...: et c'est là que je ne suis pas d'accord. Tu cotises, t'as droit; tu cotises pas, t'as pas droit. point, barre :-)
a écrit le 21/05/2013 à 23:36 :
Faut retenir un gros pourcentage pour les politiques pour leur pénibilité ....
a écrit le 21/05/2013 à 22:52 :
Et c'est quoi la pénibilité, le type au marteau-piqueur ou le petit chef qui lui dit d'aller plus vite ???
a écrit le 21/05/2013 à 22:51 :
"Les employés les plus nuls sont les plus heureux"
c est le résultat d une étude à consulter sur slate.fr
http://www.slate.fr/lien/69999/employes-performance-au-travail
Les nuls doivent donc cotiser plus longtemps
Quant à Hamon , nul , incompétent et qui ne connait surement pas le travail des cadres il .est surement un ministre très heureux
a écrit le 21/05/2013 à 22:49 :
Enseignant c''est dur avec toutes ces coupures pour les vacances !
Réponse de le 22/05/2013 à 5:56 :
Ouais aussi dur que les cadres avec 24 jours de RTT,dur, très dur...
Réponse de le 22/05/2013 à 7:10 :
24 jours de RTT??? Cadre à la SNCF ou chez EDF alors !
Réponse de le 22/05/2013 à 8:22 :
je suis cadre (dans le privé) depuis 30 ans bientôt en retraite (ouf)
des RTT de 24 jours j'ai jamais vu ! par contre les horaires de 50h /semaine ça je connais !
le stress aussi avec la pression des clients toujours plus exigents, et de la hierarchie avec des objectifs toujours plus haut.
alors dire que cadre c'est pas stressant , c'est comme quand j'ai entendu aussi que les cadres ont été les principaux bénéficiaires des 35 h , c'est n'importe quoi !!
Fernando renseigne toi !! B Hamon aussi
Réponse de le 23/05/2013 à 23:57 :
@ alco je suis d'accord avec vous pour l'intégralité de votre commentaire, mais pour tout ce boulot abattu vous avez oublié de parlez de vôtre salaire, je parie que vous ne démarchez pas tous vos clients ou vos fournisseurs à mobylette, bon il est vrai qu'avec la société de maintenant on vous en demande encore et encore plus d'ou votre stress, mais pensez aux salariés qui sont aux smic qui font un boulot répétitif vous ne pensez pas que cette catégorie de gens sont stressé et qui ont un métier pénible, on auras beaux à en parlez pendant des jours pour enfin savoir par quelle genre de métier ou le stress et la pénébilité tout les corps de métiers sont touchés par ces 2 facteurs, mais je ne pense pas que dans la fonction publique sont touchés par ces 2 facteurs à risque, enfin j'exclue le corps médical, de l'enseignement, et du carcéral.
a écrit le 21/05/2013 à 22:41 :
A j'ai oublié peut etre quand hamon parle de pénibilité il pense aux PAUVRES DEPUTES et SENATEURS quand il travail la nuit pour nous TAXER avec une prime de nuit consequante.


a écrit le 21/05/2013 à 22:37 :
L'espérance de vie n'a rien à voir avec le métier pratiqué. Certains ouvriers vivent très vieux quand des cadres n'atteignent jamais la retraite. Je connais beaucoup de types qui se disent "usés" à cinquante ans, le problème c'est que la clope et la picole ont entamé leur potentiel bien plus sûrement que le labeur...
a écrit le 21/05/2013 à 22:36 :
ma femme est super pénible est ce que çà compte pour le retraite ou pas ???
Réponse de le 21/05/2013 à 23:52 :
En fait ça dépend. Est-ce qu'elle tweete beaucoup?
Réponse de le 22/05/2013 à 8:14 :
+2 pour le sketch
Réponse de le 22/05/2013 à 10:14 :
x2, tres bon choupi
a écrit le 21/05/2013 à 22:16 :
Ce serait bien si ce bon benoît (paix à ses illusions) connaissait le dossier et savait que l'espérance de vie est très fortement lié au mode de vie préventif que l'on mène et n'a pas grand chose à voir avec le stress au travail... Mais c'est tellement plus facile de faire du clientélisme !!
a écrit le 21/05/2013 à 22:14 :
Allons nous vers une république communiste ou plus personne ne voudra trop travailler de peur d'être trop taxer !!!
a écrit le 21/05/2013 à 22:13 :
Bonjour, ils est claire que pour les personnel de l'éducation nationnal, il y a un problème, sa ne travail pas beaucoup par semaine et sa part assez tot en retraite.... Donc puiqu'ils est souhaitable de faire une nouvelle réforme sur les retraites, il faut commencer par un rapprochement des régimes de retraite être public et priver... Que se soit sur le mode de calcule des persions et le temps de travail..... Mais bon pour que les socialiste fasse quel que chose de bien pour le pays, il faudrai que l'enfer soit sympas....
a écrit le 21/05/2013 à 22:09 :
Un scoop, pour Hamon les cadres ne sont pas soumit au stress !!!
On voit toute la crédibilité que l'on peut accorder à ce Ministre qui, au vu de ses propos, à une grande expérience de la vie en entreprise.
Il va bientot nous expliquer que les gens les plus stressé sont les fonctionnaires, en clair tout son electorat.
Réponse de le 21/05/2013 à 22:58 :
à pauvre france, bien sur que oui les cadres sont soumit aux stress car ils ont surement plus de responsabilités de chiffres pour un résultat pour leur société, là je suis d'accord avec vous par contre Hamon comment vous dire bon ils ont un bon salaires et plus de responsabilités par rapport à l'employé type, mais dans la bouche de Hamon le mot pénibité à selon les catégories de gens qui travaillent c'est une arme à double tranchant car on peut-être stressé selon le travail accomplis car on peut dire qu'un caissier ou une caissière ou un serveur, ou un ouvrier du batîment qui fait un travail répétitif comment Hamond sur quelle critère pour dire qu'une personne est stressé par son travail, on à pas les mêmes salaires, pas les mêmes responsabilités et surtout pas le même salaire car je pense que ce monsieur n'à pas une grande expérience de la vie en entreprise, je pense qu'on pourrait en débattre pendant des jours pour savoir quelle branche de métier qu'il à ciblé.
a écrit le 21/05/2013 à 22:07 :
Nous allons allonger les cotisations pour tous et allons donner des points et trimestres gratuits pour les travaux pénibles : par exemple les enseignants (à ceux des zones défavorisées et, par souci d'égalité de carrière, à tous), les assistantes sociales, les urgentistes, les hotesses de l'air, les travailleurs de l'amiante, etc. La liste est aussi longue que l'on veut mais surtout à la discretion du gouvernement. Il suffira d'une ordonnance (lettre de cachet).
a écrit le 21/05/2013 à 21:55 :
Si ce gouvernement prend en compte la pénibilité, dans ce cas les fonctionnaires doivent partir à 67 ans comme dans le reste de l' Europe, puisqu'ils ne travaillent qu' entre 32 et 35 heures par semaine en France !!!! Et je serai très étonné que leurs régimes de retraites soient alignés sur le régime du privé, car la justice sociale ce n' est pas le fort des socialistes. Eux, c' est nos électeurs fonctionnaires d' abord, et le privé après !!!
Réponse de le 21/05/2013 à 22:20 :
12 ans de gouvernement UMP et le régime de retraites des fonctionnaires n'a pas été modifié. Ce sont donc des incapables d'après le raisonnement de ppa3775am qui ne sait avoir que le la rancoeur et sortir des clichés du café du commerce.
a écrit le 21/05/2013 à 21:55 :
Ces bons socialistes ne changeront jamais ! Comment recréer la confiance après de tels propos ; jeunes qui bosser pour reussir , futurs cadres fuyez ..
a écrit le 21/05/2013 à 21:52 :
Prendre le stress comme repere est pas franchement un bon choix pour ce sujet à mon avis.
Il faudrait plus prendre le rythme de travail (2x8 / 3x8 / 4x8 / 5x8) et/ou les conditions (saleté/bruit/difficulté physique).
J'ai bosse pendant 8 ans en 5x8 (2 matin puis 2 apres midi et on finit par 2 nuits soit 6 jours de travail pour 4 jours de repos - on n'a pas tous nos weekend et je bossais les jours feriés) et maintenant je travaille de 8h/17h 5 jours et franchement je me sens revivre à ne plus etre decalé comme ca.
Donc oui a la prise en compte de la penibilite mais faut bien choisir.
Apres quelq'un qui bosse dans un bureau avec du stress ok c'est à prendre en compte mais ca ne vaudra jamais les autres cas bien plus durs sur le long terme.
Sujet compliqué mais il serait bien de donner un petit quelque chose a ceux qui en bavent le plus.

@un francais en revolte (le 21/05/2013 à 20:55)
Non on ne choisit pas tous notre metier. J''ai fait un DUT Maintenance Industielle (2004) a la base et j'ai commence ma carriere par 8 années de sidérurgie en 5x8 en tant que dépanneur électrique. Quand on sort d'etude on dit oui des qu'on peut. Ma mere a travaillé pendant 40ans dans des bureaux, et quand elle a vu ce que je faisais elle a bien compris qu'elle avait eu une carrière "cool" (si on peut dire) pour sa famille et elle même. Faut arreter de dire des bêtises.
a écrit le 21/05/2013 à 21:44 :
Si l'on se base sur l'espérance de vie, alors les instituteurs devront cotiser le plus longtemps, ainsi que.. les femmes!
Soyons concret. La pénibilité c'est : travail avec action motrice, posture debout permanente, exposition aux intempéries en toute saison, horaires décalés.
a écrit le 21/05/2013 à 21:39 :
Les fonctionnaires devront donc partir après la mort !
Réponse de le 28/05/2016 à 16:17 :
mr valls il faut dissoudre la cgt,faire payer la surestari des navires bloqués en rade de fos,d'échéance des droits civiques pour les leaders
Réponse de le 29/05/2016 à 12:59 :
imposer réquisitions des opérateurs des raffineries refus= prison, confiscation des biens,expulsion de toute la famille du pays
a écrit le 21/05/2013 à 21:32 :
On Devine deja que les clients habituels du PS ( functionarires , EDF, SNCF etc ) vont avoir les métiers les plus pénibles.
Réponse de le 21/05/2013 à 23:15 :
@ Kahi: si vous regardez bien autour de vous, beaucoup de fonctionnaires et d'agents de la SNCF et d'EDF ont des métiers plus pénibles (horaires, intempéries,...) que de nombreux bureaucrates du privé...
Réponse de le 21/05/2013 à 23:49 :
Rendez-vous compte, ces malheureux de fonctionnaires ont été obligés, par soucis d?égalité, d'accepter un seul jour de carence quand les travailleurs du privé en ont trois...
Réponse de le 22/05/2013 à 8:31 :
@ l'anonyme: dans la plupart des grands groupes et grandes entreprises du privé, il n'y a qu'un jour de carence, l'employeur prenant en charge le complément. Autre avantage de certaines entreprises, le départ à la retraite 3 mois avant l'âge légal (cela était de 6 chez Airbus) avec une indemnité de départ à la retraite. Vous avez ça dans le secteur public ?
Réponse de le 22/05/2013 à 10:36 :
mon pauvre ami, qui vous parle des quelques % residuels des salaries des entreprises du cac 40, qui de toute facon se developpent et embauchent a l'international, et plus en France depuis longtemps? Ici, les commentaires senses vous parlent des differences INSUPPORTABLES entre les salaries des PME/PMI soumis a une enorme pression de resultats sinon c'est la cle sous la porte, et les agents du publics qui ne connaissent rien a cela (je precise qu'ils sont utiles bien entendu)
a écrit le 21/05/2013 à 21:21 :
Pauvre hamon on voit bien q'il n'a jamais travaillé en entreprise ,Et je crois bien que ce sont eux qui sont penible a dire des conneries tous les jours(PS) Pauvre FRANCE comment voulez vous qu'on avance avec des personnages aussi PENIBLE .La retraite doit etre la meme pour tout le monde. ABOLISSONS LES PRIVILEGES .
Réponse de le 21/05/2013 à 22:13 :
Visiblement, le poste d'hamon est très pénible : il devrait déjà être parti en retraite... avec 100% d'invalidité !
a écrit le 21/05/2013 à 21:15 :
en resume, les cadres, qui vont se voir prives d'allocations familiales, vont devoir etre plus flexibles et payer plus de cotisations, en ayant leur retraite apres tt le monde ( sauf si leurs regimes sont siphones ou font faillite)... le tt sous une sauce ' lecon de morale bienpensante'.... faut avoir envie de faire maths sup et commencer a travailler a 25 ans ( en france); les maths sup devraient partir aux etats unis, ils seraient bcp mieux traites qu'en france...
Réponse de le 21/05/2013 à 22:12 :
Et oui, bientot la France sera remplie de gens ayant une carriere pénible à la SNCF, la RATP, la sécurité sociale etc...
Les faignasses de cadres ayant eux décidé de s'exiler par honte d'avoir eu une carriere "relaxe" et surtout par ce qu'ils en auront assez de payer pour tout les autres....
a écrit le 21/05/2013 à 20:59 :
Cadre, pas de stress ? On voit qu'Hamon ne l'a jamais été ;)
a écrit le 21/05/2013 à 20:58 :
La pénibilité c'est du flan. Il y a des problèmes dans quasiment tous les métiers même ceux qui font beaucoup d'ordinateurs ont des problèmes de type canal carpien...
Réponse de le 21/05/2013 à 21:06 :
Tout-à-fait d'accord avec vous Laurent, le stress qui peut mener loin meme -
a écrit le 21/05/2013 à 20:47 :
Non! Je suis désolé. 1 fois de plus on fait des niches, des exceptions, des cas spécifiques! Au bout du compte, ça fera comme aujourd'hui! Des infirmières et bidasses qui partent plus tôt que les autres. Des fonctionnaires pour lesquels le calcul est diffèrent! Des cheminots avec primes de charbons... Bref! C l'arbre qui cache la forêt! La retraite c la même règle pour tous! Basta!
Réponse de le 21/05/2013 à 21:23 :
+1
a écrit le 21/05/2013 à 20:39 :
Chouette ! Alors un employé des postes va bosser au moins jusqu'à 80 piges !?
Réponse de le 21/05/2013 à 21:01 :
Je veux bien reconnaitre qu'il y a des métiers a risques mais il ne faut ecrire que les cadres n'ont pas de stress C EST FAUX , regarder ceux des banques qui vont supprimer du personnel !!! un exemple parmis tant d'autres -
Réponse de le 21/05/2013 à 21:21 :
Mon grand pere cheminot au temps de la vapeur et du charbon est decede a plus de 90 ans apres 40 ans de retraite. Il a passe plus de temps a la retraite qu'au travail ! ! ! ! !
Elle est pas belle la vie?
Moi je ne suis pas sur d'en avoir une. Mes enfants je suis sur n'en auront pas, au du moins pas par repartition.
Réponse de le 21/05/2013 à 23:20 :
Idem...
Réponse de le 22/05/2013 à 0:23 :
@kro magnon: pourquoi tu ne vas pas travailler dans les mines de charbon sud-africaines, ils embauchent et ton expérience familiale te fait dire que c'est l'assurance d'une longue vie :-)
a écrit le 21/05/2013 à 20:29 :
il a entierement raison
Réponse de le 21/05/2013 à 20:55 :
@danud, pouvez vous me dire comment il va faire pour creer des criteres de penebilités entre metier , arretons les conneries , il y a autre chose à faire en france que de se préoccuper de la penebilité des metiers , notre travail ont le choisi , ceux qu'ils ne veulent pas choisir , ce sont ceux qui sont aux chomages , je dis arretons les conneries , que les francais se mettent au boulot et surtout virent ces incompetents de politiciens qui nous pourrissent la vie de tous les jours avec leurs impots à repetition
Réponse de le 21/05/2013 à 21:05 :
etrangeres dès lors que l'on devrait étudier comment donner de l'emploi aux jeunes qui ne demandent qu'a travailler ; moderniser nos hôpitaux également surtout former du personnel COMPETENT -
Réponse de le 21/05/2013 à 21:17 :
la penebilité serait basé sur l'esperance de vie. aujourd hui un cadre vit en moyenne 6 à 7 ans de plus qu'un ouvrier. il n'est pas abberant qu'on demande à un cadre de cotiser plus longtemps qu'un ouvrier.
Réponse de le 21/05/2013 à 21:24 :
Ce serait n'importe quoi
Réponse de le 21/05/2013 à 23:19 :
Le cadre travaille deja plus vieux car commence a traviller plus tard + cotise beaucoup plus tous les mois
Réponse de le 22/05/2013 à 10:59 :
Danub, vous pouvez prouvez que c'est le travail de l'ouvrier qui fait baisser son esperance de vie? Des chiffres svp? Ca pourrait tout aussi bien etre une moins bonne hygiene de vie en moyenne qui amene a ce resultat, non? Soyez honete jusqu'au bout et vous serez credible.
Réponse de le 23/05/2013 à 16:30 :
46 ans de cotisation dans le privé et le savez vous nous ne touchons que 50%de notre retraite si nous n'avions pas la retraite des cadres nous aurions aujourd'hui 975 euros par mois puisque a partir de mille euro par personnes nous payons un impôt sur le revenus ce gouvernement travaille sur les nantis de la France a qui il faudra demain donner a manger qui sont-ils ceux qui sorte de toutes les écoles Franc maçonnique et qui dirige le monde voila la vérité de toute cette facette de la dette de la France j'ai honte d'étre Français
Réponse de le 24/05/2013 à 12:37 :
le plus drole c'est que ce sont les profs de l'educ nat qui ont la durée de vie la plus longue, bien que les syndicats enseignants hurlent au stress...j'attend de voir comment hamon va leur dire qu'ils doivent travailler plus tard que les autres...on va rire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :