8 milliards d'impôts de moins que prévu en 2013

 |   |  480  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Par rapport à la loi de finances votée par le Parlement à l'automne, les recettes fiscales seront amputées de 8 milliards d'euros, a annoncé le ministre du Budget.

L'austérité a un coût. Et pour 2013, il devrait s'élever à 8 milliards pour les caisses de l'Etat. C'est le montant dont devraient être amputées les recettes budgétaires françaises cette année, a annoncé mercredi le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve.

Cette révision figure dans le programme de stabilité remis en avril à la Commission européenne qui repose sur une prévision de croissance du PIB abaissée à 0,1%, contre 0,8% prévu dans le budget initial, avec pour conséquence un déficit public à 3,7% du produit intérieur brut cette année, contre 3,0% anticipé précédemment, soit un écart de quelque 14 milliards d'euros.

4,5 milliards d'euros de TVA en moins

Auditionné par la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Bernard Cazeneuve a précisé pour la première fois que, sur le total du déficit, huit milliards proviendraient de recettes budgétaires revues en baisse du fait du marasme de l'économie. Trois milliards supplémentaires seraient dûs à de moindres recettes sociales et plus de deux milliards à des droits de mutation en moins pour les collectivités locales.

Côté budget, le gouvernement table désormais sur un déficit de 68,7 milliards d'euros par rapport aux 62,3 milliards de la loi de finances. Il attend un milliard d'euros en moins d'impôt sur le revenu par rapport à la prévision de la loi de finances (71,9 milliards), deux milliards en moins d'impôt sur les sociétés (53,5 milliards voté), 4,5 milliards de TVA en moins (par rapport à 141,2 milliards) et 0,4 milliard de moins de taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (13,7 milliards voté).

Mais  la charge de la dette baisse

A l'inverse, l'Etat escompte que la charge de la dette, qu'il situait à 46,9 milliards dans le budget 2013, diminuera de 700 millions d'euros en raison de la faiblesse des taux des emprunts d'Etat français. Bernard Cazeneuve a souligné que, en diffusant ces chiffres, il voulait faire preuve "de la plus grande transparence" sur la réalité des finances de l'Etat tout en rejetant une nouvelle fois l'idée de présenter un projet de loi de finances rectificative, comme le réclame l'opposition pour tenir compte de la conjoncture plus dégradée que prévu depuis fin 2012.

L'opposition a redoublé de critiques après l'annonce la semaine passée d'une baisse de 2,3% des rentrées de TVA, la principale recette du budget de l'Etat, sur les quatre premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2012, qui fait craindre un important dérapage des comptes. "Les résultats de mai sont meilleurs, puisqu'à fin mai les recettes de TVA sont en progression de 1,8% environ", a dit le ministre du Budget. "Il existe un aléa baissier sur la TVA mais cet aléa baissier me semble limité et, comme vous pouvez le constater, les recouvrements de TVA sont très erratiques".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2013 à 11:39 :
Certains parlent de marasme ? Ce n'est pas le marasme mais c'est le racket fiscal qui agit sur les recettes ... Pour les débutants du gouvernement, ils devraient se documenter sur la fameuse courbe de Laffer (1ere annés d'économie, mais bon, il ne semble pas que beaucoup au gouvernement savent ce que Economie veut dire). Par ailleurs, les 4.5 milliards de TVA en moins ce n'est que pour le 1er trimestre. A ce rythme ce sera moins 18 milliards sur l'année de TVA en moins ... Mais bon, attendons les annonces chaque trimestre, c'est moins douloureux ainsi ...
Réponse de le 13/06/2013 à 21:19 :
Pas sur qu'il s'agisse en l'occurrence d'une application de la courbe de Laffer bien qu'on ne puisse l'exclure : L'article ne parle pas d'une diminution des recettes mais de recettes plus faibles que prévues. Cela peut aussi provenir de prévisions de recettes basées sur une prévision de croissance économique elle même trop optimiste. Depuis des années les budgets prévisionnels sont présentés avec un déficit moindre car calculés avec de taux de cossante systématiquement supérieurs a la réalité.
a écrit le 13/06/2013 à 11:24 :
Et si on prenait NANARD et J2M comme dirigeants .....Eux savent comment faire rentrer de l'argent dans ..LES..caisses ..!!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 11:08 :
Moi je Président va augmenter la TVA .il ne peut plus reculer après nous avoir dit tout et n'importe quoi contre cette même TVA . ce devait être une de ses bonnes blagues !!!!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 10:46 :
vous n'avez qu'à faire revenir les milliards qui sont bien au chaud, ainsi ça comblera le déficit! ne nous e.merdez plus !Basta !
a écrit le 13/06/2013 à 9:04 :
Je vais me charger d?améliorer ca en me barrant de France. Ma soeur et mon beauf font de même. Les politiques irresponsables ont tué la France, je laisse tout ce joli monde s'entretuer, j'ai largement donné ma part. Salut !
Réponse de le 13/06/2013 à 9:56 :
C'est voulu de toute façon il y a un truc mais je me demande pour aller dans quoi pour quel futur! moi je vais rester pour voir mais tout mon argent qui sera de trop va direct dans des métaux précieux sous forme de pièces uniquement pour le fun . Et le reste tout les paiements hors dettes envers l'états et autres structures sont en cash pour aider les entreprises si vous voyez ce que je veux dire . Mon meilleur ami a acheté 2 appartements en Thaïlande un commerçant près de chez moi a sa maison principale au Maroc ou il y emploi un gardien . Une superbe relation d'affaires a quitté son boulot et fait free lance audit conseil (le monde du vin) mais il est à Hong Kong depuis 3 ans avec sa femme et mets ses grands gamins à l'école en Angleterre (Ils y ont droit aux humanités et ils étaient demandeurs...) ...Vive la France alors....
Réponse de le 14/06/2013 à 0:10 :
Patriote n'est qu'un vendu. Qu'il parte!! bon débarras. Et qu'il ne revienne pas en France pour se faire soigner aux frais de la Princesse
a écrit le 13/06/2013 à 8:52 :
Il y a déjà bien longtemps, l'économiste Mr Taffer a démontré par des calculs extrêmement précis qu'un pays n'a jamais intérêt à dépasser un certain seuil de prélèvement (impôts + taxes) car au delà de ce seuil, les rentrées prévues dans les caisses de l'état au lieu d'augmenter elles diminuent.
L'article explique en partie le pourquoi. Si tel est le cas pour la France la situation est bien plus grave qu'on le laisse entendre car tout état qui est dans cette situation arrive très vite à la rupture de paiement. Rappelons-nous sur ce qui est arrivé à l'Argentine toujours en difficulté 30 ans après, sur ce qui arrive à la Grèce. Très préoccupant tout cela.
Réponse de le 13/06/2013 à 13:52 :
Rien de grave, M Hollande accomplit la mission pour laquelle nous l'avons élu : achever la France pour reconstruire sur de nouvelles bases en 2017.
Réponse de le 18/06/2013 à 17:15 :
On a la crème des crèmes à la tête du pays et ils favorisent ces castes et corporatismes. Y en a ras le bol.
a écrit le 13/06/2013 à 8:43 :
Le matraquage fiscal fait son effet
a écrit le 13/06/2013 à 8:38 :
Bien entendu c'est la surprise!! Mais non ils savent très bien ce qu'ils font . C'est la guerre et ils n'auront pas d'argent pour leur gestion voulue désastreuse de notre pays ..Allez savoir pourquoi.. pour faire la grande Europe? Non je ne peux/puis le croire....
a écrit le 13/06/2013 à 8:10 :
De toute manière toutes les prévisions de nos gouvernants ne valent rien.
Nous savons tous que l?impôt tue l?impôt au-delà du raisonnable, c?est-à-dire 40% du PIB hors en France nous sommes déjà a plus de 65% du PIB.
Cela était au contraire complétement prévisible.
De plus quel est la valeur de leurs nouvelles prévisions ils sont tout le temps à côté.
Ce n?est pas 8 milliards qu?il manquera à la fin de l?année mais plus de 30 milliards.
Cependant il conviendrait de faire un rapprochement, nous avons la fonction public la plus
Importante du monde (en nombre bien sûr) et nous avons les plus mauvais résultats !!!
Que nous reste t?il sinon quitter le pays au plus vite.
Dommage il y avait tellement mieux à faire !!!
a écrit le 13/06/2013 à 8:05 :
Pas grave: il suffit d'augmenter les impôts et de créer de nouvelles taxes et ce sera résolu ! La solution est simple, rapide, efficace et dans la droite ligne de notre politique de gauche .
a écrit le 13/06/2013 à 7:52 :
De toute manière toutes les prévisions de nos gouvernants ne valent rien.
Nous savons tous que l?impôt tu l?impôt au-delà du raisonnable, c?est-à-dire 40% du PIB hor en France nous sommes déjà a plus de 65% du PIB.
Cela était au contraire complétement prévisible.
De plus quel est la valeur de leurs nouvelles prévisions ils sont tout le temps à côté.
Ce n?est pas 8 milliards qu?il manquera à la fin de l?année mais plus de 30 milliards.
Cependant il conviendrait de faire un rapprochement, nous avons la fonction public la plus
Importante du monde (en nombre bien sûr) et nous avons les plus mauvais résultats !!!
Que nous reste t?il sinon quitter le pays au plus vite.
Dommage il y avait tellement mieux à faire !!!
a écrit le 13/06/2013 à 7:49 :
Je viens d'entendre à la radio qu'en fait ce serait 14 milliards qu'il manquera en 2013. La crise est derrière nous a dit Hollande notre bon roi Dagober qui doit confondre "devant et derrière".
Réponse de le 13/06/2013 à 10:48 :
Bien dit, de plus, c'est tout à fait le genre! (confondre devant et derrière, comme sa montre, d'ailleurs ! LOL !
Réponse de le 13/06/2013 à 10:49 :
Il ne confond pas du tout les deux cotés... Il a même fait voter une loi pour l'uniformisation des deux faces ;-)
a écrit le 13/06/2013 à 7:26 :
Austérité strikes again.
a écrit le 13/06/2013 à 6:28 :
Bonjour, il n'y ça pas de miracle, pas de travail donc pas de consolation, moins de TVA.... Et plus les entreprise ferme chaque jour dans notre pays alors encore moins de taxe professionnel..... Donc le trésors ne peut pas aller mieux.... Ils faut dire que le gouvernement on taxer les entreprise un peut plus que les autres donc moins de boulos..... Il y a une concourrance importante dans l'Europe et hors de l'union.... Il faut dire que nous avons beaucoups de poste de dépense en plus que les autres, trop d'immigration, trop d'argent au chômeurs , trop de fonctionnaire, trop d'homme politique, cela coûte beaucoups d'argent.... Merci pour la gouvernance socialiste.... Pauvre France.
a écrit le 13/06/2013 à 2:03 :
Une transparence en trompe-l??il, qui n'abusera que ceux qui souhaitent y croire.
Une recette de TVA en hausse de 1.8%, alors que consommation et pouvoir d'achat sont en berne, que les entreprises peinent à redresser la tête et que la croissance est quasi nulle. Il serait intéressant de savoir d?où sort de chiffre.
Quand au déficit public recalculé à 3.7%, alors que tout le mode s'accorde à dire que le résultat final sera proche de 5%, n'en parlons même pas.
Décidément les socialistes ne cesseront jamais de nous étonner.
Ils n'ont jamais su compter, ni économiser , nous font en permanence des tours de passe -passe, auxquels plus personne ne croit et ont la prétention, lorsqu'on les écoute, de vouloir donner des leçons à tout le monde.
Le drame aujourd'hui, c'est que même dans le comique, ils ne pourront plus faire carrière, tant leurs gags sont éculés.
Qui plus est, je ne pense pas que les français dans leur grande majorité aient vraiment envie de rire en ce moment. Lamentable.
a écrit le 13/06/2013 à 1:52 :
ses 8 milliards vont manqué pour ramené le déficit de la France a 3 %
a écrit le 12/06/2013 à 23:18 :
Le problème perpétuel avec les administrations monarchiques est que lorsque les recettes ne sont pas au rendez-vous, il ne leur viendrait jamais a l'idée de réduire les dépenses pour s'adapter au rentrées (les idées ne manqueraient surement pas en ce domaine), mais de taper plus sur la gueule des contribuables pour continuer a assurer leur train de vie de parasites, quitte a tuer la bette dont elles sucent toutes les ressources, et quand vraiment elles n'y arrivent plus, elles augmentent le déficit, que les mêmes contribuables paieront finalement ... plus tard... La mot d'ordre est donc clair : irresponsabilité, incompétence, je-m?en-foutisme et fiesta générale au château...
Réponse de le 12/06/2013 à 23:50 :
Rien n'a changé depuis Louis XIV !!! Les fermiers généraux sont toujours à Bercy...et le monarque à l'Elysée.
a écrit le 12/06/2013 à 22:28 :
C du racket!
À ce stade c'est même du harcèlement morale!
Tout le monde freine! Et c pas la peine de faire le sketch du ouai et qd on se sera au chômage vous serez content de toucher!
Les politiciens monarques ont tués le système républicain!
Les français moyens veulent plus de ça!
Que tous s'écroule. 1 révolution. Flamby et autres Cope, on vous pendera place de la bastille!
a écrit le 12/06/2013 à 21:00 :
"marasme de l'économie" ? Étonnant, alors notre bien aimé François Hollande fait tout pour alléger les poches des contribuables et des entreprises...
Réponse de le 13/06/2013 à 8:10 :
Hollande est surtout obligé d'arrêter de raconter des cracks. Il a vendu du rêve, il se fait simplement rattraper par la réalité. Que la prise de conscience est pénible !
a écrit le 12/06/2013 à 20:59 :
Vive la greve des dépenses depuis mai 2012
a écrit le 12/06/2013 à 20:19 :
Titre assez provocateur, au point de laisser croire au lecteur inattentif qu'il s'agit d'une baisses des impôts (ce qui est écrit après tout) et non une baisse des recettes... Comme une tendance ces derniers temps...
a écrit le 12/06/2013 à 19:40 :
Quand j'ai 100 et qu'on me prend 50, forcément, je consomme avec ce qu'il me reste = moins de TVA dans les poches de l'Etat et en plus je prends les devant en mettant le peu qui reste de côté.
a écrit le 12/06/2013 à 19:39 :
Personnellement devant l'imposition folle à laquelle je suis soumis , j'ai décidé de lever le pied , ce qui signifie moins de fric pour moi en fin de mois (mais bon j'ai de quoi voir venir) mais surtout multiplié par des milliers de personnes qui bossent et qui feraient comme moi , moins de rentrées fiscales , évidemment j'ai également réduit ma consommation , donc moins de tva ... je sens qu'on va rire bientôt
Réponse de le 12/06/2013 à 19:59 :
vous avez raison , il faut faire comme vous , de toute facon , on ira pointer au chomage ou on ira se faire aider par les multitudes association sociales. aller je me lance aussi , moins de connsommation pendant trois merci
Réponse de le 12/06/2013 à 20:10 :
Moi pareil! Changé de bagnole, consommant 20% de moins car plus petite, moins de restau, révision des forfaits NTIC, renégo. de prêts, etc... Donc moins de besoins = équilibre par baisse du salaire (je suis dirigeant), donc moins de cotisations sociales payées. Et mêmes mesures d'économie sur ma boîte. Bref, plus d'impôt = moins d'impôts, ils ont tout compris, les Cadors!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:04 :
Depuis que j'ai l'internet sur mon voilier, je travaille comme à la maison. Sauf que je suis sous les cocotiers du coté des British Virgin Islands. Et coté impots, c'est le paradis.
a écrit le 12/06/2013 à 18:27 :
Si on veut sauver la France, on peut donner du boulot à notre personnel qualifié à qui on ne veut pas en donner. On a en parallèle 500000 emplois non pourvus parait-il. Nous avons aussi un autre problème, comme on plombe le niveau de l activité, plus les impôts augmentent, plus le déficit grandit. (n oubliez pas la déclaration). La PLF 2013 prévoit un IR de 50 à 75 milliards. L an dernier les PO ont déjà augmenté on va sur 46,5 du PIB. Or pour Avril on nous annonçait un déficit supérieur à l?année 2012, qui était de 98 milliards. On tomberait donc dans Lafer ? On va sur le système espagnol : 305 milliards de dettes en 2000, et 1020 milliards remboursés en 2010, ils en sont à un coût *3. Nous on a en 2012 la bagatelle de 55 milliards d intérêts plus 90 de capital? on rembourse près de 150 milliards par an, dont 70% à l étranger. On trime pour des prunes, l argent sort du pays !
a écrit le 12/06/2013 à 18:17 :
Qui veut encore se crever la paillasse jusqu'au 1er octobre de chaque année pour ceux qui ne font rien ? Avant c'était le travail jusqu'à la fin juillet et c'était déjà beaucoup.
a écrit le 12/06/2013 à 18:16 :
Et ce n'est que le début, nous n'avons pas atteint nos objectifs cette année, donc Intéressement -50%, Participation -100%, et part variable proche de 0%. Donc baisse de salaires de 5% pour les employés, -10 à 12% pour les cadres. Ce qui se traduit naturellement par une baisse equivalente de nos charges, que l'on paye en Q2... Attendons le milieu de l'été.... Ensuite vient la baisse de la TVA par rappport a notre CA en baisse, et l'IS.. Finalement, quand notre budget baisse, on fait des économies, On coupe dans nos dépenses. Pour l'état, donc son chiffre d'affaire baisse, il continue d'augmenter ses prix les clients.. normal que ca ne marche plus trop....
a écrit le 12/06/2013 à 18:04 :
nos énarques se retranchent tous derrière afin de masquer l euthanasie economique due a l asphyxie fiscale !
Réponse de le 12/06/2013 à 21:06 :
Asphyxie fiscale qui trouve sa source dans les centaines de milliards deversés par les Etats pour sauver les banques et le monde financier.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:21 :
En France, les banques ont déjà remboursé et avec un intérêt de 8%, quand le trésor empruntait à l'époque à 3%. Il faut arrêter de dire n'importe quoi. Le problème est bien souligné par les lecteurs: il y a trop de dépenses publiques dans ce pays.
a écrit le 12/06/2013 à 18:03 :
le poids de la dette baisse... pour l'instant... on en reparle dans deux ans, quand la france n'aurait ft aucune reforme malgre les cris allemands, que le deficit sera a 5% et que les marches vont le faire savoir.... retirez vos billes avant...
Réponse de le 12/06/2013 à 19:00 :
Whaou ! Et quelle baisse : 700 millions sur près de 50 milliards, nous sommes sauvés !
Réponse de le 12/06/2013 à 19:43 :
Une baisse de 700 millions du poids de la dette, alors même que cette dette continue d'augmenter, ça reste une très bonne chose. Qui ne durera pas indéfiniment !
a écrit le 12/06/2013 à 17:58 :
l'Etat escompte que la charge de la dette, qu'il situait à 46,9 milliards dans le budget 2013, diminuera de 700 millions d'euros en raison de la faiblesse des taux des emprunts d'Etat français.

en n'achetant pas de drones americains on gagne a nouveau 670 millions d'euros et on fait travailler les industries de defense et donc on preserve des emplois
a écrit le 12/06/2013 à 17:45 :
perso je le dis depuis une année, personne n'a fait le lien ? entre les ventes de voitures et les rentrées de TVA curieux personne n'a fait le lien avec les 100 000 logements non construits.. personne ne fait le lien avec les fortes baisses de consommation dans les hyper la réduction de la consommation de carburant...et hélas les marges des sociétés de l'automobile donners d'ordre et sous traitant... le rendement de l'impot sur les sociétés va se réduire... bon tout ne marche pas si mal mais globalement la forte réduction de la consommation ca coute en impots.... les 3 ou 4 millions de chomeurs ou ceux qui n(ont pas d'emploi ca ne paye pas d'impot sur le revenu ou du moins parfois nettement moins le pib est soutenu par les augmentations de prix des services publics;....et on nous parle de 5 % d'augmentation de l'electricité
Réponse de le 12/06/2013 à 19:45 :
On attendait que tu le fasses. C'est toi le chainon manquant.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:48 :
@ capitoul: présente toi aux élections !
a écrit le 12/06/2013 à 17:44 :
C'est le serpent qui se mord la queue, l'augmentation des prélèvements sur les particuliers et entreprises grève l'investissement et la consommation qui grignote un peu plus les marges des entreprises qui n'investissent plus et qui n'embauchent plus (à défaut de licencier), qui crée plus de chômage et plus de déficit... C'est vrai qu'à l'ENA on apprend plus la manipulation idéologique que ces bases...
Réponse de le 12/06/2013 à 18:04 :
La solution ne pourrait-elle résider dans une baisse brutale et temporaire des impôts et prélèvements sociaux? Quitte à augmenter la dette publique?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :