Bpifrance financement a (enfin) un patron

 |   |  366  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Pierre Moscovici a nommé officiellement Nicolas Dufourcq à la présidence du conseil d'administration de l'établissement public BPI Groupe, la structure portant les parts de l'Etat dans Oseo, la future branche financement de bpifrance.

Le suspense était insoutenable ! C?est désormais officiel. Par décision de Pierre Moscovici, le ministre de l?Economie et des Finances, Nicolas Dufourcq, l?actuel directeur général de la banque publique d?investissement bpifrance est nommé à la présidence du conseil d?administration de l?établissement public BPI Groupe, la structure portant les parts de l?Etat dans Oseo, la future branche financement de bpifrance. Cette nomination est parue vendredi au Journal officiel. « La réalisation des apports de l?Etat, via l?Etablissement Public BPI-Groupe, et de la Caisse des Dépôts à bpifrance, dernière étape juridique de la création de bpifrance, déjà largement opérationnel depuis plusieurs mois, est prévue mi-juillet 2013.

Exit François Drouin

« C?est une étape supplémentaire dans la constitution de bpifrance, dont le processus touche à sa fin. Je veux rendre hommage à François Drouin pour le travail exceptionnel qu?il a réalisé à la tête d?Oseo depuis cinq ans. Partout en régions, nos directions régionales se mettent maintenant en place au service de l?innovation, du financement et de l?investissement, au plus près des entreprises : bpifrance devient une réalité », explique Nicolas Dufourcq dans un communiqué.

Avec cette nomination, Nicolas Dufourcq succède donc à François Drouin. Président d?Oseo depuis 2007, celui-ci a donc été poussé vers la sortie. Nommé vice-président de la BPI en février, François Drouin souhaitait également conserver la direction opérationnelle d'Oseo, qui revenait pourtant à Nicolas Dufourcq dans le nouveau schéma organisationnel validé également en février par les administrateurs de la BPI. Il a été nommé la semaine dernière président du conseil d'administration d'Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB).

Bpifrance, une bannière commune et quatre priorités

La galaxie bpi s'installe progressivement dans l'univers des chefs d'entreprises, toutes les structures d'accompagnement des entreprises fusionnant sous une bannière commune. Aux côtés de bpifrance financement coexistent bpifrance investissement, créée à partir du Fonds stratégique d'investissement (FSI) et de FSI Régions et bpifrance innovation qui, comme bpifrance export n'est qu'un simple label et non une structure à part entière.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2013 à 22:57 :
La famille DROUIN est exemplaire!
a écrit le 17/06/2013 à 14:08 :
Remercier DROUIN pour l'echec de l'innovation durant les 12 dernières années, ca confirme que Hollande AYRAULT MOSCOVICI sont très satisfaits des machins trucs bidules foutraques créés par Sarkozy FILLON RAFFARIN LAGARDE BAROIN ... bref la France est vraimant menée par une bande guignoles UMP PS tous les mêmes badernes...
a écrit le 17/06/2013 à 12:07 :
un président normal qui se dit juste aurait viré sur le champ le responsable de la location de la bpi dans les quartiers chics de paris .hier,il a été incapable de cibler des économies
a écrit le 17/06/2013 à 11:25 :
Nous avons enfin un banque d'état active ...! , au loyer annuel de seulement 60 millions d'euros et avec une enseigne à 300 000 euro seulement...! Mais c'est le ministère du redressement 'improbablement ' productif ... qui pourra se faire financer ses utopies socialistes sur le compte de nos impôts ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :