L'avocat de Bernard Tapie en garde à vue

 |   |  335  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'avocat de Bernard Tapie a de nouveau été placé en garde à vue mardi, alors que l'homme d'affaires est toujours détenu et entendu à l'Hôtel-Dieu.

L'avocat de Bernard Tapie, Maître Maurice Lantourne, a de nouveau été placé mardi en garde à vue dans l'enquête sur l'arbitrage Tapie/Crédit lyonnais, a-t-on appris de source judiciaire. Cette deuxième garde à vue de Maître Lantourne, après une première de six heures à la fin du mois de mai, intervient au lendemain du placement en garde à vue de l'homme d'affaires qui s'était vu octroyer 403 millions d'euros en 2008 par un tribunal arbitral en règlement de son litige sur la vente d'Adidas.

Avant son audition à la brigade financière ce 24 juin, Bernard Tapie balayait cette audition d'un revers de main. "Qu'est-ce que vous croyez ? Des rendez-vous comme celui là, j'en ai eu sept avec Eva Joly. Résultat : six non lieu et une relaxe", même système, même procédure, j'en ai rien à foutre..." lançait-il sur Europe 1. Le parquet a annoncé mardi la prolongation de sa garde à vue.

Gardes à vue en série

L'actuel propriétaire de La Provence devait être interrogé sur la procédure arbitrale controversée, actuellement examinée par les juges qui avait débouché en 2008 sur le versement de plus de 400 millions d'euros. Le règlement du litige avec le Crédit lyonnais pour la vente d'Adidas dans les années 1990 fait depuis plusieurs mois l'objet de nouvelles enquêtes. Déjà plusieurs personnalités ont été mis en examen: Stéphane Richard, le PDG d'Orange, Pierre Estoup un juge arbitral et l'ancien patron de l'organisme gestionnaire du passif du Crédit lyonnais, Jean-François Rocchi. La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, qui était ministre de l'Economie au moment des faits, a quant à elle été placée sous le statut de "témoin assisté". 

Un autre acteur de cette affaire, Jean Bruneau, président de l'Association des petits porteurs pour l'annulation de la vente litigieuse d'Adidas (Appavla), était entendu séparément par les enquêteurs de la brigade financière. Lui aussi aurait été placé en garde à vue.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2013 à 21:22 :
La presse de ce pays essaie de faire la justice mais oublie de faire son travail.
Lamentable
a écrit le 27/06/2013 à 10:09 :
Dans toute cette histoire, l'Etat joue les victimes et diabolise Tapie, mais il ne faut pas oublier que si cette affaire dure depuis si longtemps c'est essentiellement de la faute de l'Etat. Tapie s'est fait rouler, les gens ont du mal à saisir que si le contribuable a autant payé depuis le début, c'est bien à cause de l'Etat et non de Tapie.
a écrit le 26/06/2013 à 11:05 :
Dans toute cette histoire, l'Etat joue les victimes et diabolise Tapie, mais il ne faut pas oublier que si cette affaire dure depuis si longtemps c'est essentiellement de la faute de l'Etat. Tapie s'est fait rouler, les gens ont du mal à saisir que si le contribuable a autant payé depuis le début, c'est bien à cause de l'Etat et non de Tapie.
a écrit le 26/06/2013 à 10:19 :
Les affaires TAPIE ont déjà envoyé des Avocats en prison, l'un d'entre eux Avocat d'Annecy pays de Accoyer !!!
a écrit le 26/06/2013 à 8:56 :
Dans cette affaire Tapie, je n'arrive pas à comprendre pourquoi on ne parle pâs
de la faillite de Dasea Holding ? Car le C L en soutenant cette étrange
holding basée à Genéve (SUISE ? déja), la banque Française s'est fait
aspirer dans le tourbillon des procédures Judiciaires, et qui ne s'épuisera pas
de sitôt. EX l'imobilier Canadien...Altus France Micro ordinateur Goupil
Michel Pelége Usinor Sacilor VEV Prouvost etc le Scandale de la Banque Ambrioso
en 1982 sa faillite ou le CL avait pas mal de fric ? En Grande Bretagne le CL a du payer une amende de 100 000 £ delit grave dans l'affaire Métro Golwyn mayer, l'Italien a déposé dix huit plaintes contre le CL etc etc en 1990 la créance du CL s'élevait à 26,5 millions de dollars
etc que dire de celui aui a créé l'emprun Giscard qui a couté aux contribuales de 100 milliards
de francs ? unex patron du CL ? Tapie n'est pas un saint mais cessons de lui faire
porter le chapeau dont les dirigeants de cette banque n'étaient pas à la hauteur pour
la gérer?


a écrit le 25/06/2013 à 22:59 :
Il ressemble à un amiral cinq étoiles
a écrit le 25/06/2013 à 21:02 :
Ils s!ont tous au tapis !
a écrit le 25/06/2013 à 19:31 :
Pour beaucoup juger, c'est seulement trancher alors qu'en réalité, c'est d'abord comprendre: des m linéaires de dossiers et des centaines d'heures de travail pour distinguer le vrai du faux, remonter le fil et atteindre la belle décision...c'est pas du journalisme.
a écrit le 25/06/2013 à 19:02 :
Et dire qu'il existe encore des pinpins pour trouver des excuses à Scapin... M'enfin, c'est pas surprenant, il y a encore des pinpins à Villeneuve pour soutenir Cahuzac l'Arsène Lupin.
Réponse de le 25/06/2013 à 19:39 :
Ah mais oui, c'est des supporters de l'OM, bouglionnes de la L1
a écrit le 25/06/2013 à 18:58 :
on lit n'importe quoi dans la presse
a écrit le 25/06/2013 à 17:43 :
@soulechene Vous avez raison, dès qu'on parle de Tapie, les gens font les autruches, jugeant sans connaître les prémices de l'affaire. Escroquerie socialiste, de A à Z, qui continue encore à l'heure d'aujourd'hui.
Réponse de le 25/06/2013 à 18:31 :
Les premices de l'affaire, pour lequel il y'a tant de garde à vue et de mis en examen aujourd hui, c'est cet arbitrage bidon decidé pour venir en aide à l'ami et soutien de Sarkozy. Arbitrage bidon, je dis bien, car il suffit de lire dans le monde le role de estoup pour comprendre que cet arbitrage etait pipé et que l'etat s'est fait escroqué par cette procedure. C'est pas le vieux litige entre Tapie et le credit lyonnais qui est contesté aujourd hui c'est l'arbitrage.
a écrit le 25/06/2013 à 16:59 :
Tout ce tapage médiatique sur Tapie , La garde, le Tour de France dont on savait en
2004 qu'un coureur avait pris de lEPO ? J'était tro^p jeune à l'épuration de 1945, mais
cela y ressemble, comme le gouvernement va avoir des probléùmes financiers, recettes
en moins, promesses non tenues (ne pouvant le faire) retraite volte face de leurs certitudes
il faut bien amuser le chaland. le Mali dont il était logique que nous y étions pour davantage de temps. Ce n'est pas cette façon de donner confiance à son pays, tant de
ses habitantq que de ceux qui souhaiteraient s'y installer ?
a écrit le 25/06/2013 à 16:50 :
On devrait mettre aussi sa femme, ses enfants, sa femme de ménage... Cette histoire n'est pas sérieuse. Je n'aime pas particulièrement cet homme, mais lorsqu'on se documente un peu sur l'affaire Tapie, Crédit Lyonnais, le dindon de la farce est plus Tapie que le Crédit Lyonnais. Au mieux, c'est l'arroseur arrosé. De toute façon, il est évident qu'il s'est fait plumer à un moment et que pour l'instant, cette histoire ressemble plus à un règlement de compte qu'une affaire de Justice. Heureusement qu'on n'est à Paris et non Marseille. Il est certain que le contribuable est " l'heureux gagnant" comme d'habitude dans cette affaire, mais avec le Lyonnais on n'est plus à ça prêt et ceux qui ont creusé le trou à l'époque n'ont pas été inquiété avec autant d'acharnement, pourtant les contribuables l'ont senti passer. A cette époque le canard enchaîné avait fait un titre en parlant pour l'ensemble de cette période 150 milliards de francs avaient été perdus grâce à l'immense compétence d'une bonne poignée d'énarques dont bon nombre ont continué à sévir jusqu'à la retraite sans grande inquiétude.
Réponse de le 25/06/2013 à 18:13 :
C'est exactement cela : il s'est fait avoir, ni plus-ni moins...
Réponse de le 25/06/2013 à 19:35 :
C'est quand assez cocasse de lire ça.
Le Lyonnais n'a pas escroqué Tapis. Ce dernier au bord de la faillite a été sauvé par le CL.
Si faute il y a c'est bien celle là.
Ensuite vous mélangez tout concernant le Lyonnais, qui aujourd?hui apparaît au regard de la débandade du système bancaire.
Réponse de le 25/06/2013 à 19:49 :
@soulechene, il faut cesser de croire que M. Tapie a été pris pour un dindon. Si vous regardez l'histoire d'Adidas, M. Tapie avait vu trop gros pour ses compétences. Lorsque les banques allemandes ont dit stop, sauf si M. Tapie laisse sa place à des compétences reconnues ont remet de l'argent sur la table. M.Tapie a été voir plus "cool" le CL pas très regardant sur le bilan. Ensuite le CL a du une première fois débourser 500 millions pour acheter les parts de blocage du minoritaire puis encore 500 pour Adidas toujours aussi mal managé par M. Tapie. Bravo à la revente du bénéficie fait par le CL pour une fois dans son rôle de renflouer ses pertes dans cette affaire. Non M.Tapie n' a pas été floué il n' avait tout simplement pas la carrure pour cette entreprise la preuve M .Dreyfus a lui relancé la machine avec succès. M. Tapie est un homme de coup pas un dirigeant avec des capacités à voir sur le monde il reste un entrepreneur bien modeste. Souvenez vous également de l'affaire de l'OM / Valencienne on voit le niveau du personnage.
a écrit le 25/06/2013 à 16:41 :
Mais tout l'argent a déjà été très rapidement dépensé dans plein de joujoux et donc irrécupérable, il y a beaucoup de puérilité dans tout ça. En tout cas, il a toujours la forme à 70 ans.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :