Jean-Paul Bailly confirme son départ de La Poste

 |   |  166  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Celui qui dirige La Poste depuis onze ans maintenant a confirmé son départ devant les syndicats. Celui-ci doit être entériné jeudi en Conseil d'administration.

Jean-Paul Bailly quitte La Poste « prématurément ». Nommé à la tête de l?entreprise publique en 2002,  le mandat de l?ancien patron de la RATP, renouvelé en 2010, courrait jusqu?en octobre 2014. Ce mercredi, il a annoncé aux syndicats qu?il quitterait son poste de PDG de La Poste cet été. Pour justifier sa décision, Jean-Paul Bailly a évoqué « de gros problèmes de gouvernance » a rapporté un délégué CGT à l?AFP.

Le gouvernement a été mis au courant de cette décision il y a un mois. Jean-Paul Bailly a confirmé sa décision à l?occasion d?une rencontre avec Arnaud Montebourg vendredi 28 juin. Le Monde, dans son édition datée du jeudi 4 juillet, a livré trois noms qui serait actuellement examiné par Bercy et Matignon pour la succession du PDG de La Poste : Philippe Wahl, actuel patron de La Banque Postale, Bruno Bézard, directeur général des finances publiques et Bruno Mettling, directeur général adjoint d?Orange.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2013 à 9:35 :
enfin parti. management inhumain, copinage, gabegies.....
a écrit le 03/07/2013 à 21:05 :
...a-t-il vraiment besoin d'un larbin pour lui ouvrir la portière de la voiture dans un monde qui se veut égalitaire (L-E-F...comme la bière!) ? Est-il handicapé ? Infirme ? Je préfère quand même les démocraties scandinaves à cette parodie gauloise, même si celle-ci se dit "socialiste" (mdr!)
a écrit le 03/07/2013 à 20:45 :
Il faut reconnaître que les services publics usent leurs dirigeants à vitesse grand V...
C'est sans doute dû au sens inné du compromis & du dialogue...
Ou alors c'est un problème qualitatif ?
Prochain tour...Air France, puis SNCF en parallèle à SNCM suivi de ADP et Orange...
Il avait raison je crois..."Les Français sont des veaux..."
a écrit le 03/07/2013 à 18:03 :
Idée pour réduire la dette :

- Surtaxer les timbres postes en fonction de la région du destinataire :
Région expéditeur = destinataire : pas de surtaxe
Régions limitrophes : surtaxe 5%
Autres régions : surtaxe 10 %
International : surtaxe 25% maximum
Réponse de le 03/07/2013 à 18:36 :
1 Et le service Universel? Une belle idée aussi!!!
2 De quelle dette parlons nous? Celle de La Poste? Vous melangez tout, je crois Documentez vous..
Réponse de le 04/07/2013 à 9:43 :
Et en milieu rural vous calculez le tarif en fonction de l'éloignement du bureau de poste ??? il arrive que le facteur fasse 1 ou 2 km pour porter le journal à une seule personne et ainsi de suite toute une partie de la journée !!....et tout pareil pour Edf , la distribution de l'eau ou l'entretien des routes ....
a écrit le 03/07/2013 à 17:48 :
Donnez une grosse prime a ce gentil monsieur, qui a fait du bon boulot !
Aujourd'hui, les guichetieres sont competentes, les colis et lettres arrivent vite, les tarifs ne sont pas 2X plus cher qu'a l'etrangé pour les colis, la poste n'a pas perdu presque toute les parts de marchés du secteur des colis au profit d'ubs et autre.
Les conseillers financiers sont competents, vous font gagner de l'argent, n'essayent pas de vous refourger pleins d'autre produits pourris, les prets sont les plus rapides a arriver.
Un bon travail, merci.
Réponse de le 03/07/2013 à 21:26 :
Là, vous décrivez la poste de 1990.
Réponse de le 04/07/2013 à 20:53 :
c'est une blague?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :