Espionnage : la France aurait aussi son "Big Brother"

 |   |  347  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que les révélations de l'ex-espion américain Edward Snowden continuent de polluer les relations diplomatiques occidentales, Le Monde révèle que les services de renseignements français ont également mis en place un programme de surveillance de la population.

Faut-il l?appeler « Grand Frère » ? Le Big Brother français, en référence au système de surveillance de la vie privée des populations consacré dans le livre 1984 de George Orwell, existerait bel et bien. C?est en tout cas ce qu'assure le journal Le Monde ce jeudi 4 juillet. D?après le quotidien, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) « collecte systématiquement les signaux électromagnétiques émis par les ordinateurs ou les téléphones en France, tout comme les flux entre les Français et l'étranger ».

L'omerta des politiques

Cette activité d?espionnage n?est soumise à aucun contrôle, et les politiques se plient à la règle de l?omerta sur ce dossier dont le but est de découvrir et neutraliser des cellules terroristes. Ainsi, le système mis en place ne s?intéresse pas aux contenus des conversations ou des messages transmis. Il s?intéresse aux connections entre les « cibles » visées par la DGSE. Cela permet de tisser la toile des cellules activistes potentiellement dangereuses.

Sauf que, comme l?observe Le Monde, ce système permet d?espionner toute personne qui intéresserait la DGSE ou un autre service de renseignement qui aurait également accès aux données stockées. Autant dire qu?en l?absence de tout contrôle, toute personne peut être visée par cette surveillance intrusive sans pour autant être suspectée d?activités terroristes.

D?après Le Monde, la DGSE stocke ainsi des milliards de données au siège de la DGSE à Paris. Toutes ces informations sont ensuite moulinées à travers un supercalculateur. Ces révélations surviennent quelques semaines après les révélations d?Edward Snowden, l?ex-agent des renseignements américains sur l?existence d?un programme d?espionnage des réseaux sociaux appelé PRISM. D?après de plus récentes révélations, les renseignements américains ont également mis en place un système d?écoute des instances européennes et de certains pays.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2013 à 18:56 :
Moi c'est curieux ,dès que j'entends Big Brother , je ne pense pas espionnage mais Big Brother and the Holding Compagny , sûrement le groupe le plus génial des années 60 . Docteur Folamour suis-je normal ? La musique sauvera-t-elle l'espèce humaine ?
a écrit le 05/07/2013 à 12:12 :
Tout le monde cherche à espionner tout le monde depuis la nuit des temps MAiS les technologies actuelles et l' ECHELLE À LAQUELLE PROCÈDENT LES USA EST SANS PRÉCÉDENT ET FAIT COURIR LE RISQUE D'UNE DICTATURE MONDIALE COMME ON PEUT LE VOIR À TRAVERS L'AFFAIRE SNOWDEN : les USA exercent un chantage sur TOUS les pays, les droits individuels et le droit international sont foulés aux pieds par une oligarchie financière US (et européenne dans une moindre mesure car complice) qui sait seulement faire marcher la planche à billet dollar en trichant sur tous les tableaux. Racisme envers la Bolivie l'Amérique du sud c'est une honte et un grand DANGER : vite des contrepouvoirs à ces dictateurs US c'est la seule façon de sauver le monde du totalitarisme le plus absolu et le plus brutal jamais imaginé.
a écrit le 05/07/2013 à 11:28 :
Évidemment que cela existe! Bernée par les journaliste, la population se contente de suivre sans réfléchir plus que cela. Pourtant ce n'est pas un secret, sinon comment expliquer la campagne orchestrée contre la police , soupçonnée dans l'affaire MEHRA d'avoir failli....c'est juste la preuve que ceux qui ont mené cette campagne connaissaient bien la mission des services secrets. Seulement voilà ces services sont avant tout au service des politiques au lieu d'assurer la protection des citoyens.
a écrit le 04/07/2013 à 20:06 :
La belle affaire, nous aurions aussi un service d'espionnage? A ce que je sache la France ne brasse pas des milliards de données avec Facebook, Google, Skype, microsoft, Paypal, etc... Ce qui recoupé avec vos e-mails et vos appels permet de profiler une population entière et donc anticiper tout mouvement. Vous vous étonnez que les printemps ne sont que Arabe?
Réponse de le 04/07/2013 à 21:07 :
Effectivement, aucune comparaison n'est possible avec le système d'espionnage americain fonde sur les produits américains des multinationales.
Réponse de le 04/07/2013 à 21:17 :
Les nazis adorent ta démonstration, moi non
a écrit le 04/07/2013 à 17:52 :
http://www.20min.ch/ro/news/dossier/snowden/story/Paris-espionne-aussi--a-l-americaine--20318953
a écrit le 04/07/2013 à 17:16 :
Monsieur le BIg Brother ... tu nous révèles le nom des 15 fraudeurs STP !!!
a écrit le 04/07/2013 à 17:12 :
Espionnage : la France aurait aussi son "Big Brother"... pourquoi employé le conditionnel ???????
a écrit le 04/07/2013 à 17:03 :
Justement, c'est pour ça que la plupart des gens appellent les français des 'moutons'. Ils savent tout, mais ils ne disent rien. Quand quelqu'un a besoin d'une place dans le métro, ils tournent la tête et ignorent la personne. Après, quand on les tapote un peu sur la tête, ils sursautent et puis ils disent 'Oh ! S'cusez m'dame, j'avais 'as vu !' au bout de monde, en Chili, ils disent que 'les français sont les plus racistes du monde'. Il ne faut pas fermer les yeux la-dessus, sinon, nous ne pourrons pas supprimer nos défauts. Le terme 'Big Brother' est juste. Les français espionnent plus que les Américains. Les Américains donnent une valeur à tous ? n'importe quel ? étranger. Depuis leur nuit des temps, ils n'ont jamais négligé les étrangers. Déjà, à l'école, nous en supprimons une partie, au nom de la carte scolaire. Les autres, ils trouvent des autres moyens pour les arrêter, au nom des concours par exemple. Il n'y a pas ça en Amérique, ils les évaluent en fonction de leur niveau d'intelligence, et ils leur donne du travail, qu'il soit blanc ou noir. En fait, ce que je souhaite dire, c'est que tout le monde savait que la France espionnait ses propre sujets mais personne ne l'a jamais dit. Et quand ils ont enfin réussit à le sortir, les gens disent 'Ah 'S'cusez, j'savais pas !' Pour cacher notre peau de mouton. Quand on demande quelque chose dont nous avons besoin, l'état dit qu'il n'a pas d'argent. Alors que, même si on n'en veut pas, ils donnent à chaque étranger un ordinateur, ça se trouve, avec quelque infamies cachés dedans pour les espionner. Les étrangers le prennent, tout content, car ça leur vient à 100 euros plus ou moins, alors que ça coûte plus cher dans les magasins. Vous dites 'ouf' alors que vous, contrairement aux étrangers, vous saviez ! Les étrangers, eux, n'en savent rien, et prennent ça comme un cadeau ! A partir de maintenant, les étrangers seront peut-être un peu plus vigilants ! Bravo à Celui-qui-a-découvert-cette-machination ! Nous sommes français et nous devons vivre nous-même sans faire souffrir ou arnaquer les autres gens. C'est notre demande envers notre Dirigeant.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:19 :
http://www.dessincretin.com/dotclear/index.php?tag/mouton
Réponse de le 04/07/2013 à 18:08 :
n'est ce pas que les français sont des moutons? On arrive pas a surveiller les américains, même pas la chine ou la Russie ,on ne sait que surveiller les pauvres étrangers?
a écrit le 04/07/2013 à 16:50 :
Ce qui est le plus extraordinaire est que l'on puisse penser que seuls les US et quelques pays pas vraiment démocratiques utilisent tous les moyens possibles pour espionner tout et tout le monde. Depuis la nuit des temps, le renseignement est une arme de guerre, qu'elle soit économique, militaire ou sociale. Etant donné que de plus en plus d'informations circulent de manière dématérialisée allié à une addiction certaine de l'usage électronique par tout un chacun, quoi de plus simple que d'intercepter (hors stockage et traitement pas donné). Alors s'en étonner...
a écrit le 04/07/2013 à 16:50 :
Et là FH ne dit plus rien ... mdr
Réponse de le 04/07/2013 à 17:24 :
En réalité, il a pris la décision de se taire pendant quinze jours, car pour lui le temps ne compte pas...
a écrit le 04/07/2013 à 16:45 :
Les grandes oreilles de l'Inspecteur Clouzot vous écoutent...terrifiant ou comique?
Réponse de le 04/07/2013 à 21:39 :
t'es beau
Réponse de le 04/07/2013 à 21:55 :
Franchement les "services" francais ressemblent beaucoup au personnage de l'Inspecteur Clouzot immortalisé par Steve Martin et j'en veux pour dernier exemple en date la "qualité remarquable" du renseignement fourni à Hollande dans l'affaire Evo Morales / Snowden. Les services francais se sont fait manipuler comme des enfants de Marie par les russes leur permettant de ridiculiser Hollande (qui n'avait pas besoin de ça!) , en le faisant passer pour un laquais des Yankis et du même coup de faire détester la France dans toute l?Amérique latine. En somme, de grandes oreilles et un petit cerveau!
a écrit le 04/07/2013 à 16:24 :
Quelle surprise,on nous espionne en France aussi. Les entreprises ne se doute du préjudice quelles subissent,Intelligence économique,technologique,après on s'étonne de voir les marchés nous échappés,bon il faut aussi tenir compte des dessous de table (dans les marchés internationaux) certes c'est à prendre en compte aussi.Je ne serais pas plus surpris que ça ,si l'on apprenait que nos services sont interconnectés avec la NSA.Ha au fait question Echelon en GB il nous espionne toujours ,(magnifique le rapport de la commission européenne à l'époque)?,mais bon les glichs ont le droit eux c'est des copains on va aux bastons avec.J'ai beaucoup de mal avec la diplomatie internationale.
Réponse de le 04/07/2013 à 21:26 :
Attaque la diplomatie franchement et tu auras moins de mal...
a écrit le 04/07/2013 à 16:03 :
C'est probablement exact.... et terriblement efficace, comme on a pu le constater dans l'affaire Merah. Sans compter la disparition complète du terrorisme nationaliste corse, du grand banditisme marseillais, et du trafic de drogue dans les citées... Ce qui pourrait choquer n'est pas que le renseignement ait accès aux communications des français mais qu'il utilise les moyens dont il dispose sans discernement et pour de mauvaises raisons.
a écrit le 04/07/2013 à 15:57 :
Le grand frère français est en réalité américain, car la justice française n'a pas les moyens de l'attaquer hors de l'hexagone, d'autant plus avec la complicité du gouvernement qui le missionne. D'ailleurs la plupart des "géants" du net sont américains, comment les services du renseignement français pourraient accéder à cette massive banque de donnée sans accord bilatéral?
Réponse de le 04/07/2013 à 16:44 :
Les géants sont américains, mais leurs flux passent pas de bons vieux câbles français. Cessez de croire à la dématérialisation totale, car c'est un mythe. Tous les flux d'informations entre la France et les USA passent par quelques énormes canaux sous l'océan, ou dans l'espace, et donc l'écoute des canaux est suffisante pour ne pas aller chercher les serveurs de google aux USA.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:56 :
@@CRC32

N'essayez pas de nous faire croire que la connexion à un compte Gmail ou Hotmail chiffrée par SSL ne poserait aucune difficulté de surveillance sans l'assistance de l'oncle Sam à l'autre bout du tuyau pour transmettre le contenu des messages transmis.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :