Espionnage électronique : oui, "les Etats-Unis recueillent certaines informations à l'étranger"

 |   |  447  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le Guardian, les ambassades de France, d'Italie et de Grèce font partie des 38 cibles de la National Security Agency (NSA). Alors que Bruxelles attend des explications de Washington, le gouvernement américain a fait savoir qu'il répondrait par le canal diplomatique, sans faire de commentaires publics sur ces allégations, le tout en estimant agir "comme tous les pays".

"Nous n'allons pas faire publiquement de commentaires sur ces allégations concernant des activités de renseignement". Voici ce qu'a annoncé dimanche un porte-parole de la direction du renseignement américain. Avant de poursuivre: "les Etats-Unis recueillent certaines informations à l'étranger comme le font tous les pays". 

38 ambassades et missions diplomatiques

Une annonce qui intervient alors que les Etats-Unis sont soupçonnés d'avoir orchestré un vaste système d'espionnage électronique visant notamment des institutions de l'Union européenne, comme l'a rapporté l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Au total, selon le Guardian, 38 ambassades et missions diplomatiques sont décrites comme des "cibles" par ce document qui "détaille une gamme extraordinaire de méthodes d'espionnage utilisées contre chacune de ces cibles, allant de micros dissimulés dans des équipements électroniques de communication à des branchements sur des câbles ou à la collecte de transmissions au moyen d'antennes spéciales".

La France, l'Italie et la Grèce

"En plus des adversaires idéologiques traditionnels et des pays sensibles du Moyen-Orient, la liste de cibles inclut les missions de l'UE et les ambassades de France, d'Italie et de Grèce, ainsi qu'un certain nombre d'alliés de l'Amérique, dont le Japon, le Mexique, la Corée du Sud, l'Inde et la Turquie", ajoute le Guardian. D'après l'hebdomadaire allemand, qui a poursuivi dimanche dans sa publication de révélations, les Etats-Unis interceptent également quelque 500 millions de communications, par téléphone ou internet, chaque mois en Allemagne et près de 50 millions en France.

"Cela rappelle les initiatives prises entre ennemis durant la Guerre froide"

Ces nouvelles révélations ont suscité l'indignation au sein de l'UE, où, de Bruxelles à Paris en passant par Berlin, fusent critiques et demandes d'explications à Washington. "Si les révélations des médias sont justes, cela rappelle les initiatives prises entre ennemis durant la Guerre froide. Cela dépasse l'imagination que nos amis aux Etats-Unis considèrent les Européens comme des ennemis", a réagi la ministre de la Justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger.

En attendant, la commissaire européenne à la Justice et aux droits fondamentaux, Viviane Reding, s'est prononcée dimanche en faveur d'un gel des négociations commerciales avec les Etats-Unis, qui devaient officiellement être lancées à Washington dans les prochains jours. "Les partenaires ne s'espionnent pas entre eux", a-t-elle dit lors d'une conférence au Luxembourg. "Nous ne pouvons pas négocier au sujet d'un grand marché transatlantique s'il y a le moindre doute sur le fait que nos partenaires espionnent les bureaux de nos négociateurs", a-t-elle ajouté, citée par sa porte-parole.
 
Pour aller plus loin: libre-échange UE-US: l'exception culturelle hante l'ouverture des négociations au G8

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2013 à 23:44 :
toujours les palabres, idéologie et rien au niveau de l'action !! snowden a rendu un grand service aux pays espionnés, il devrait avoir l'asile politique en France !! rien de tout ça, on préfère accueillir les antichrétiens, et snowden est obligé de s'exiler en russie mais à la condition de se taire !!! merci qui ? merci flanby !!
a écrit le 01/07/2013 à 23:28 :
Contre l'espionnage des états unis Rejoignez nous sur http://www.facebook.com/groups/198723056954666/
a écrit le 01/07/2013 à 21:55 :
En effet, il n'y a vraiment que les journalistes et les politicards pour faire semblant de ne pas être au courant. Les premiers parce que, le monstre du Loch Ness ne marche plus et les autres pour faire oublier leur incompétence.. Il est plus qu'urgent de faire le ménage chez nous avant de faire des reproches aux autres. PPM
a écrit le 01/07/2013 à 17:59 :
L'hypocrisie des politiques sur ce point est tristement amusante. Durant la campagne présidentielle, les USA se sont infiltrés sur les ordinateurs de l'Elysée et nos deux présidents ont étouffé. De nouveau, on fait semblant d'ignorer ce que les services français dénoncent depuis des décennies. De nombreux ouvrages de spécialistes traitent de ce problème.
Il y a tant de choses que l'on cache aux français moyens.
Pour les ignorants que la guerre économique intéressent, un petit livre très simple à lire pour 9 euros: Le Guide du Routard (mais oui!) sur l'intelligence économique, publié en début d'année 2013.
a écrit le 01/07/2013 à 16:09 :
C'est pas un scoop. Le projet "ECHELON" fonctionne depuis plus de 10 ans.Il y a même eu plusieurs documentaires sur ce sujet.
Alors, pourquoi s'en offusquer seulement maintenant?
Réponse de le 01/07/2013 à 22:22 :
Depuis plus de 20 ans oui.
a écrit le 01/07/2013 à 15:37 :
Tous les leaders informatiques qui fournissent, entre autre, les systèmes de stockage et d'archivage Mainframe (Supercalculateur en salle blanche) des grandes banques françaises utilisent un "Auto-Call" intégré dans les machines. Si la HOT line 24h/24 (souvent en Irlande) respecte la confidentialité (contractuel), l'Auto-Call qui laisse la machine, seule, appeler le centre de maintenance en prévision d'un problème .... est, lui, non seulement obligatoire pour garantir le service 24h/24 (contractuel) mais surtout permet de visualiser vos relevés de comptes détaillés, à jour, non crypté pour le premier routeur venu. Cela fait 20 ans que ça dure ...
a écrit le 01/07/2013 à 15:25 :
Nos amis et allies Europeens sont aussi ceux qui ont laisse des cellules extemistes s'installer chez eux pour planifier des douzaines d'actes de tueries d'ames innocentes sur notre territoire. Ne pas s'informer directement et se mefier de nos allies serait irresponsable. La jalousie d'etre en retard technologiques ne peut pas etre masquee par des declarations publiques de la chorale anti US.
Réponse de le 01/07/2013 à 18:08 :
L'extrémisme a bon dos.
Vous devriez vous intéresser, par exemple, aux conférences argumentées données par de (vrais) spécialistes comme Alain Juillet ou à la cellule spécialisée de la DCRI, pour avoir un point de vue objectif sur la situation réelle.
Peut-être regardez-vous trop de séries US du type NCIS.
La réalité n'est pas tout à fait la même...
Réponse de le 08/07/2013 à 0:47 :
Vous fûtes nos alliés, on fermait les yeux sur les défauts de vos gouvernements et votre naïveté mêlée à de l'arrogance, en face il y avait l'URSS communiste (please ne pas confondre avec la Russie d'aujourd'hui) Pour la guerre 39 45 vous avez mis le temps à vous décider (et faire votre blé avant que les japonais ne vous fassent entrer en guerre avec Pearl Harbor) et la victoire contre le nazisme fut plus à mettre au crédit de l'URSS attaquée, qui s'est battue comme une lionne, et a eu des millions de morts dans la guerre(bien plus que vous et nous).
Nous avons échappé au communisme ce dont nous vous sommes reconnaissants, car l'armée soviétique aurait conquis toute l'Europe

Ceci dit, vous nous devez votre Indépendance, votre Statue de la Liberté, et ces derniers temps vos gouvernements ne se comportent pas bien du tout, ils mentent comme des arracheurs de dents et martyrisent la planète, alors shut up et faites le ménage dans vos institutions financières pourries. Je ne suis pas un brin antiaméricaine car je fais la différence entre des gouvernements véreux et le peuple. Veillez sur le respect de votre Constitution, ayez une politique de paix et de concertation envers les autres nations, éjectez votre oligarchie prédatrice et vous vous porterez beaucoup mieux.....non mais


a écrit le 01/07/2013 à 14:50 :
Quelle leçon!!! Notre réseau est un gruyère international et ils vont encore nous dire que le téléchargement c'est pas bien, c'est caca, c'est bouuuuuu. Et pendant que les pays étrangers, si la NSA peut espionner les autres aussi, ils vont mettre tout l'argent du contribuable dans l'hadopi.
Hey Hollande, l'ennemi de ton ennemi n'est pas obligatoirement ton ami, souvient t'en :)
a écrit le 01/07/2013 à 14:46 :
Bonjour.Les états-unis est un pays sans nom propre.Je pense qu'il n'est pas fait pour durer dans le temps.Il n'existe que depuis 1776...Il a grandit trop vite,il a vite vieillit,il va mourir bientôt... Les colons et les soldats des états-unis,ont blessé et tué trop d'enfants,de femmes,d'hommes,il est temps que Dieu-Jésus-Christ les punisse, pour tout le mal qu'ils ont fait, et qu'ils continuent à faire tous les jours,avec leurs dollars qu'ils impriment sans cesse.Salut. Béatrice
a écrit le 01/07/2013 à 14:17 :
Il ne faut pas ménager espionnage à but politique et espionnage à but économique, le dernier est bien plus grave, Maintenant reste à savoir si la la NSA ai espionné ses alliés pour favoriser les groupes américains ou non ?
a écrit le 01/07/2013 à 13:14 :
Il y a une certaine naïveté à se plaindre d'être espionné par ses "amis". De Gaulle disait "un pays qui se respecte n'a pas d'amis" et c'était bien vu. Comment peut-on s'indigner de cela alors que nous-mêmes, certainement, ne nous en privons pas et sans doute avec succès. La demande d'explications recevra la réponse appropriée avec en pièce jointe quelques preuves de notre duplicité. Le socialisme ambiant devrait quand même éviter l'angélisme. Evidemment, c'est un peu vexatoire et il faut avaler la couleuvre, un peu plus indigeste pour ceux qui rêvent d'un monde angélique avec des amis Facebook partout qui savent tout sur vous et à qui on ne cache rien. Même FH n'y croit pas.
a écrit le 01/07/2013 à 12:58 :
Et c'est avec eux que l'on veut signer un traité de libre-échange? On va se faire bouffer tout cru! COmment peut-on avoir des politiques aussi cons et aussi peu patriotes. Ils ont l'air encore plus américains que les américain?
a écrit le 01/07/2013 à 12:24 :
Il ne faut jamais sous estimer ses soi-disant amis : ce sont des serpents en jupons ou en pantalons comme disait l'autre ! Une nouvelle guerre froide, cette fois entre l'Europe et les E-U ,s'annonce ! je vois d'ici le titre du prochain James Bond : "Bons baisers de Bruxelles " ou "Opération électronique" ou encore "Pirater n'est pas jouer" etc...
a écrit le 01/07/2013 à 12:22 :
comme le dit CQFD toutes les Nations espionnent. Principales différences:
1) les USA y mettent le plus gros paquet (ils défendent mieux leurs intérêts)
2) l'UE n'étant pas une Nation, elle n'a pas de budget espionnage (c'est une zone de libre échange)
La France se ridiculise une fois de plus en jouant les vierges effarouchées.
a écrit le 01/07/2013 à 12:21 :
comme souvent la france est dans l'angélisme et tombe du placard en ne prenant pas les problèmes de sécurité au sérieux. Toute start up qui s'implante aux US doit être très vigilante, ne rien laisser dans les poubelles qui sont fouillées..les services secrets l'affichent clairement, ils sont aussi au service de l'économie et tous les moyens sont bons...par ailleurs, l?Amérique a toujours cherché à freiner le développement de l'europe, ce n'est pas un partenaire mais un ennemi certes moins dangereux que d'autres, et l'offre d'ouverture commerciale est un piège à sens unique. Les britanniques jouent le même jeu, europe minimale pour prendre ce qu'il y a de bon, et laisser le reste à la dérive..ils ne sont pas du tout européens..il faut arrêter l'angélisme et traiter avec fermeté les bonnes orientations européennes d'intérêt général, et que chacun assume ses choix ..il est d'accord ou il sort ...
Réponse de le 01/07/2013 à 23:39 :
+1, trés vrai, halte à l'angélisme
a écrit le 01/07/2013 à 11:39 :
Il faut sauver le soldat Snowden !
a écrit le 01/07/2013 à 11:14 :
Nous devons donner l'asile politique à SNOWDEN ne serait ce que par respect pour nous et pour les américains qui se battent pour la fin du régime ou les pratiques qui règne dans leur pays depuis plus de 25 ans.quant on voit à quoi est réduit un monument de la presse mondiale comme le New York Times, on comprend parfaitement qu'on est plus en Démocratie, aux US c'est la loi de la Finance et des lobbies industriels ou d'affaires donc la loi du fric qui règne sans partage, sans contre pouvoirs ou avec de moins en moins de contre pouvoirs.
Réponse de le 01/07/2013 à 12:15 :
100% d'accord, il faut marquer le ton d'exception, réfugié politique, face à des exactions totalement condamnables ; ça mettra "les pendules à l'heure" en terme de qualificatifs et comportements réels de pays qui se disent exemplaires !
a écrit le 01/07/2013 à 10:46 :
Les commentaires embarrassés de nos politiques m'amusent car il ne faut pas être naïf, tous les pays espionnent. La différence est que les EU le font sur une plus grande échelle et qu'ils y mettent plus de moyens que les autres. Ce n'est pas bien de se faire prendre la main dans le sac. La Chine, récemment accusée par les américains d'espionnage via les hackers, se réjouit ce cette bonne farce et il n'est pas dit qu'elle y soient un peu pour quelque chose dans la mise sur la place publique de cette affaire. De toutes manières, nous sommes tous manipulés et il convient de ne pas être naïf et de prendre beaucoup de distance pour pouvoir être objectif (si c'est possible). Je crois néanmoins, comme certains, que ce serait une bonne manière à faire aux US que d'accorder un droit d'asile européen à leur excellent compatriote Snowden.
a écrit le 01/07/2013 à 10:46 :
Les commentaires embarrassés de nos politiques m'amusent car il ne faut pas être naïf, tous les pays espionnent. La différence est que les EU le font sur une plus grande échelle et qu'ils y mettent plus de moyens que les autres. Ce n'est pas bien de se faire prendre la main dans le sac. La Chine, récemment accusée par les américains d'espionnage via les hackers, se réjouit ce cette bonne farce et il n'est pas dit qu'elle y soient un peu pour quelque chose dans la mise sur la place publique de cette affaire. De toutes manières, nous sommes tous manipulés et il convient de ne pas être naïf et de prendre beaucoup de distance pour pouvoir être objectif (si c'est possible). Je crois néanmoins, comme certains, que ce serait une bonne manière à faire aux US que d'accorder un droit d'asile européen à leur excellent compatriote Snowden.
a écrit le 01/07/2013 à 10:30 :
Et dire que ce cher Mr Sarkozy n'a rien trouvé de mieux que de ré-adhérer à l'OTAN...
N'y a t'il pas collusion entre certaines de nos "élites" et les américains pour mettre ce système en place ?

Autre question toute simple :
Est-ce qu'on doit considérer comme allié un pays qui nous flique ? La réponse devrait être évidente, mais pas d'actualité apparemment.
Les U.S.A. sont la plus grande menace actuelle pour l'Europe en générale, la France en particulier.
Réponse de le 01/07/2013 à 10:53 :
M. Sarkozy et ses sbires, les rois de la République exemplaire, M. Sarkozy celui qui devait rendre gorge à la Finance Internationale, est celui qui donne des conférences sponsorisées par la banque d'affaire américaine que l'on sait, grassement payées d'ailleurs, cela va sans dire, CECI EST LE BOUT DE LA POINTE DE L'ICEBERG, de la réalité, M. OBAMA quant à lui défend les intérêts US par tous les moyens, et n'a certainement pas remis en question ces intérêts leurs méthodes à commencer par les banques US, en particulier les banques dites d'affaires mais pas seulement ou les fonds d'investissements.Tout est pipé et tout est fausseté, si les citoyens et la presse libre ne réagissent pas, nous serons des esclaves, pire des poulets de batterie industrielle.
Réponse de le 01/07/2013 à 11:55 :
Lisez la liste des Young leaders de la fondation franco-américaine, c'est très instructif.
Il y a aussi l'article du réseau Voltaire (avant que cela ne parte à volo) sur Sarkozy et ses liens avec les USA... tout y est vérifiable.
a écrit le 01/07/2013 à 10:23 :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/25/aux-etats-unis-une-cybersurveillance-digne-d-un-etat-policier_3436008_3232.html
a écrit le 01/07/2013 à 10:08 :
Il faut frapper les USA d'une très forte amende ! et il est peut-être temps pour l'UE de cesser de baisser ses culottes !!
Réponse de le 01/07/2013 à 11:05 :
Si les USA en sont là, si les USA en sont là depuis un moment, la politique de surveillance mondiale à tout crin datant de la fin du rideau de fer!!!!!, c'est que c'est pour eux le seul moyen de se maintenir en tant que superpuissance ou empire, ce qui est extrêmement grave puisque cela va à l'encontre de leurs loi fondamentale The Bill of Rights,, les USA malgré le fric abondant coulant dans leurs facs (totalement liées aux intérêts économiques et financiers) qui obtiennent des Nobel à répétition mais pour des inventions rarement fondamentales et sauf erreur de ma part, qui de surcroit ne subissent pas avec succès les tests d'expérimentation (taux de validité inférieur ou égal à 30% dans un grand nombre de secteurs donc très loin des 70 à 75% requis) n'attirent plus les cerveaux, la technologie s'est par ailleurs largement diffusée, donc c'est un problème d'autant que leur dette est colossale, donc GAFFE on ne peut pas accepter ça, on ne peut pas, on ne doit pas, ce que font les majors du net ou de la Silicon Valley avec l'utilisation de nos données personnelles NON PLUS, nos droits les plus fondamentaux sont bafoués.
Réponse de le 01/07/2013 à 13:24 :
Au lieu d'aller dans la Silicon Valley, nos transfuges pourraient aller chez nos potes, chinois, russes ou coréens du nord dont les Universités sont réputées pour leur générosité et qu'on pourrait aussi appeler pour nous aider quand des Bisounours d'AQMI se rebellent. A part ça pas beaucoup d'amis, hein, Bachar ou Morsi peut-être?
a écrit le 01/07/2013 à 9:42 :
Au lieu de taper du pied comme des gosses, l'UE ferait bien de faire la même chose. Il y aurait un autre dossier à ouvrir, celui du pourrissement de nos politiques européens par les financements occultes des services US.
a écrit le 01/07/2013 à 9:40 :
L'hypocrisie de la guerre contre le terrorisme, une guerre sans fin inventée par les Américains depuis la mascarade du 11 septembre, avec le silence des élites Françaises. Un prétexte pour fliquer la planète, les Américains veulent le pouvoir mondial, alors tout est bon pour y arriver. Mario Draghi à la BCE est un bon exemple du cheval de Troie à l'Américaine, alors quand l'Europe s'offusque ont est mort de rire.
a écrit le 01/07/2013 à 9:39 :
Manipulation des personnes, de l'opinion, économique, politique... la grande majorité n'a qu'une très vague idée de ce qu'on peut faire avec du logiciel.
a écrit le 01/07/2013 à 9:08 :
Tout le monde espionne tout le monde. Il faut faire semblant de s'offusquer pour rassurer le bon peuple: ce ne sont pas ces petits mensonges supplémentaires qui vont rebouter nos gouvernants actuels.
Réponse de le 01/07/2013 à 22:23 :
+ 1.
a écrit le 01/07/2013 à 9:05 :
Négocier le libre marché avec les USA est un marché de dupes pour la France et l'europe;
qui a envie de manger des poulets javellisés, de la viande aux hormones et des OGM
Devant la passivité des autorités européennes, on peut réellement se poser la question de rester dans l'europe et l'euro, car il s'agit en fin de comptes, d'un choix de vie.
Malgré que je sois très européen, ce n'est pas cette europe de la passivité, de la soumission et de la duplicité dont j'ai envie!
Réponse de le 01/07/2013 à 12:22 :
bien dit, vive l'europe, la vraie, pas l'europe de la soumission, des compromis et de l'angélisme destructeur
Réponse de le 01/07/2013 à 20:14 :
Oui tout a fait d'accord avec vous je dirai mm plus
Révolution !!!!!
a écrit le 01/07/2013 à 9:02 :
Le temps des bisounours. Qd va t on comprendre que les US et leur systeme n'ont qu'un seul but asseoir leur suprematie.
Réponse de le 01/07/2013 à 10:28 :
Chaque nation espionne les autres ! Les USA ne sont pas un cas isolées ! Il suffit juste de ne pas se faire prendre...
a écrit le 01/07/2013 à 9:02 :
Les Etats-Unis interceptent chaque mois en France 50 millions de communications par téléphone ou internet, de quoi donner un coup de main a nos juges pour dépatouiller quelques affaires sensibles. Les jours d' Edward Snowden sont comptés, mais j?espère que l'union européenne et "les alliés espionnés" n?oublieront pas de lui dire un grand merci.
a écrit le 01/07/2013 à 8:47 :
bref c'est comme à la crèche, si on nous surveille c'est pour notre bien !
C'est un secret de polichinelle, l'affaire est connue depuis des lustres.
Si Snowden n'avait pas fait la une, on en serait au même point. Et dans 1 mois, on n'en parle plus !
En fait le problème n'est pas l'écoute, mais le traitement.
Si chacun glisse un "al qaida" ou un "ben laden" dans ses mails ou commentaires, les ricains virent mabouls !!!
a écrit le 01/07/2013 à 8:29 :
Tout cet espionnage est il dirigé contre le terrorisme ou bien une partie est elle de nature économique?
Réponse de le 01/07/2013 à 9:04 :
Seulement le terrorisme des qu'il y a une infi eco strategique ils coupent et vont boire un Perrier car le coca c'est mauvais pour la santé Deuh...
Réponse de le 01/07/2013 à 9:21 :
@ Morgan : Multipurpose comme il disent. Ça sert à tout puisque tout le monde est systématiquement espionné même sans être un terroriste potentiel. Le gros bidule PRISM ( entre 8 et 20 milliards de dollars de coût annuel) est supposé permettre aux dirigeants US de tout savoir tout le temps sur tout le monde. Big brother Obama pratique le voyeurisme à grande échelle. Il y a actuellement des négociations en cours entre les USA et l'Europe pour déterminer le niveau de protection des données individuelles acceptable.L'enjeu financier est monumental pour Google, facebook et autres qui pratiquent la collecte de données personnelles à grande échelle pour pratiquer du ciblage commercial et qui ne refusent pas d'aider la NSA (ont t'il le choix?). Snowden pourrait coûter des centaines de milliards de dollar au pays de l'oncle Sam si jamais l'Europe durcissait sa position. Sans compter que sans la manne d'info déjà rassemblées par les entreprises sus-citées, les services de renseignement US seraient beaucoup moins performants (quoique, mieux vaut 1 bon tuyau que 10000 idioties). Pas étonnant qu'ils veuillent sa peau là bas.
Réponse de le 01/07/2013 à 9:53 :
D'après vous ? La valeur d'une information est jugée à l'aune d'un contexte, qu'il soit économique, militaire, diplomatique ou pertsonnel type facebook, ..ce pourquoi l'aspiration des données électroniques et son "tri" permet sur une échelle aussi gigantesque d'avoir un puissant levier sur ces ennemis...ou "amis" surtout quand on négiocie un accord transatlantique pour booster des échanges évalués à 800 milliards $...et faire en sorte d'attiser les divergences entre Européens...et gagner ces négociations. Les enjeux sont une guerre économique avec la première puissance économique du monde..: laquelle ? et oui c'est encore l'Europe des 27 (8) à ce jour...(même si nous sommes en crise..les USA aussi mais ils ne le disent pas tout haut ..j'en reviens) car Morgan nul n'est besoin d'espionner des ambassades pour lutter contre le terrorisme...(en tout cas pas celles en Europe...) Bonne journée.
a écrit le 01/07/2013 à 8:22 :
si il y a une copie a faire,ce n'est pas la FRANCE de maintenant,a moins d?éviter de faire les mêmes, erreurs.....je comprends mieux,j'ai tous mes amis étranger qui sont pliés de RIRE faut dire qu'au PARLEMENT c'est bien la première fois que cela se voit.
Réponse de le 01/07/2013 à 9:12 :
Y z'ont que ça à foutre ? Quand on voit la pantalonnade de tous les gouvernements français bien sûr mais aussi US, UK, espagnol, japonais etc. Vos amis sont au moins martiens pour se plier de rire ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :