Créées il y a un an, les légions Montebourg affichent près de 90.000 emplois sauvés

 |  | 308 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Nommés en juillet dernier par le ministre du Redressement productif, les 22 commissaires régionaux ont sauvé plus de 88.000 emplois selon ses calculs. Ils n'ont pas pu empêcher la destruction de 15.000 postes environ.

Un an après leur nomination par Arnaud Montebourg, les 22 commissaires au Redressement productif auraient sauvé plus de 88.000 emplois. Concrètement, sur les 714 dossiers qu'ils ont traités lors de l'année écoulée, 103.745 postes étaient en jeu. « Seuls » 15.000 postes ont été détruits, «?généralement quand le dossier est pris trop en retard?», a expliqué le ministre du Redressement productif.

Stabilisation du nombre de dossiers

Directement en contact avec le terrain, ils constatent une stabilisation du nombre de dossiers à traiter lors de leurs réunions bimensuelles avec les différentes administrations susceptible de faciliter la vie d'une société en difficulté. Toutefois, certaines régions doivent être surveillées avec la plus grande vigilance. C'est notamment le cas de la Bretagne qui connaît de graves difficultés actuellement dans le secteur de l'agroalimentaire. Citons notamment les abattoirs Galina, filiale de Doux, qui ont déjà supprimé 67 emplois, Sovigel, spécialisé dans la découpe de viande surgelée sur-mesure qui a déjà licencié 30 personnes et surtout  la société d'abattage et de découpe de porcs Gad qui pourrait détruire 930 postes.

Après le redressement, la reconquête

Dans ce contexte toujours très délicat, les commissaires s'attèleront les prochains moins à faire d'avantage de prévention, soutenus par quelques tribunaux de commerce ayant déjà mies en place des cellules de veille. Une fois redressées, les entreprises seront ensuite épaulées par les commissaires dans leur stratégie de reconquête des marchés et de relocalisation de leur production. Sur ce point, les légions d'Arnaud Montebourg tenteront d'inciter en faisant la promotion du logiciel Colbert 2.0. Mis en ligne très bientôt, ce questionnaire composé d'une cinquantaine de questions permettra aux chefs d'entreprises de calculer s'il est économiquement plus rentable pour lui de rester en France ou non.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2013 à 21:06 :
90000 emplois sauvés, sans doute les emplois de (non) avenir financés avec nos impôts, la réussite du grand guignol continue.
a écrit le 14/07/2013 à 15:45 :
Voilà la crise est finie, la reprise éconnomique redémarre et Montebourg sauve sans arrêt des emplois. La france est un pays qu'il fait bon de vivre et d'entreprendre avec une croissance retrouvée et d'un bon pouvoir d'achat.

a écrit le 14/07/2013 à 8:25 :
Ce logiciel est hors la loi...! c'est une entrave à la liberté ... ! ou est le respect de la libre circulation des hommes , des idées et de leurs biens ....?? d'ailleurs le socialisme n'est il pas une doctrine hors la loi ...? depuis que de vrais démocrates ont abattu le mur de Berlin...? en utilisant le marteau et la pioche...tandis que les socialiste n'avait plus que la faucille et la Stasi ....! Il y d'ailleurs , plus beaucoup de pays dans le monde .... encore aux mains de la pensée unique ... ,Cuba, Venezuela, Bolivie, Corée du Nord, France,
a écrit le 13/07/2013 à 20:11 :
Une phrase attire mon attention:
"avec les différentes administrations susceptible de faciliter la vie d'une société en difficulté" , cela signifie que l'administration est un boulet pour l'emploi, cela signifie que malgré les grands discours autant de droite que de gauche nous avons encore et encore et encore une administration aveugle, sourde. Mais sur le fond l'administration applique des lois, des directives votées par les hommes politiques. En définitif M. Montebourg envoie des commissaires inutiles, si le politique faisait son travail c'est à dire mettait en place une gestion rigoureuse des deniers de l'Etat qui permettrait aux entreprises mais également aux particuliers de pouvoir être fiscalisés, taxés à des taux de politiques responsables dans la gestion , ce qui n'est pas le cas lorsque l'on voit l'évolution du chômage sur un an. Je dirais que les commissaires ont joué dans la facilité, demander à l'administration soit de payer ses arrièrés soit de différés des paiements, ce qui est à la portée de tout individu ayant les pouvoirs de faire fléchir l'administration. Cette information dont on voit l'humour dans le nom de "légion", ces bons romains face au village impénétrable du chômage,est en fait une affaire de propagande, notre César est un ministre qui a du verbe surtout du verbe. Ah! ce Ministre quel homme de théâtre là est son vrai talent, pas d'en celui de faire de la France un pays dans le concert international de l'économie.
a écrit le 13/07/2013 à 18:47 :
Je propose qu'on cesse d'accompagner les entreprises aussi bien les X-Mines de la Directe que les conseils régionaux et la BPI. Je propose qu'on cesse de ponctionner les entreprises mais aussi qu'on cesse de les subventionner à coup de crédits recherche ou développement durable. Enfin je propose qu'on baisse drastiquement les achats externes de l'administration et qu'on impose aux laboratoires les génériques pour faire des économies. Qu'enfin on fasse l'économie des 12Ge d'investissement annoncés pour ne pas renouer avec le colbertisme...
Et que donc finalement les entreprises se dem... seules. Après on ira aux résultats car certains sont prompts à critiquer mais tout en mendiant quand même quelques subventions ou marchés publics ici ou là.
a écrit le 13/07/2013 à 16:50 :
à changement obligatoire oui pourquoi pas le Front National mais cette chère Marine Le PEN elle réparas ce qui va pas en France, je pense que lorsque vous êtes allez voter vous hésitiez Hollande ou Le Pen choix cornélien vous vous êtes trompé en votant Hollande et là bizarrement c'est comme un retour de veste dans 4 ans vous votez FN et au bout d'un an et demie vous allez changer d'avis.
a écrit le 13/07/2013 à 14:23 :
encore quelques uns alla botte... et qui ne savent pas compter plus loin que leur à dit le chief.... oui chief ... mais quelle foutaise
a écrit le 13/07/2013 à 11:31 :
Zorro est a-rri-vééééé !
a écrit le 13/07/2013 à 10:38 :
CE LOGITIEL EST INQUIETANT C EST ABERANT ET MEME CONTRE ILS SONT CONTREPROCTUTIF,,? DE FAIRE SAVOIR AU ENTREPRISSES QU ILDEVRAIS DELOCALISSE ,,????I avec se logitiel il vont vont axelere les delocalisations;; cest de la folie ???
a écrit le 13/07/2013 à 10:10 :
On aurait aimé savoir comment le ministère en est arrivé à de tels chiffres, une comptabilité en creux étant toujours délicate à justifier. Néanmoins, positivons, quoi qu'on pense de M Montebourg, de ses pompes et de son style, il est indéniable qu'il prend son travail très à coeur et qu'il faut remonter très loin dans le temps pour avoir un gouvernant qui s'implique autant dans la promotion du made in France, de la relocalisation et de l'emploi. Etant donné que c'est une tâche écrasante, il y a forcément du Don quichotisme là dedans , mais ca n'en est que plus respectable... Alors j'espère que les résultats qu'il avance sont réels, au moins pour les personnes concernées par les emplois sauvés.
a écrit le 12/07/2013 à 22:54 :
Montebourg est un membre de la French-American Foundation, il a même suivi une formation offert par les US, c'est un pion, d'après vous pour qui oeuvre-t-il?
a écrit le 12/07/2013 à 22:13 :
Ils nous prennent pour des idiots ? Prochain vote : FN
a écrit le 12/07/2013 à 21:17 :
Je l'ai déjà dit, le problème actuel de la France est que nous sommes maintenant dans une république qui fait sa propre propagande comme au temps de l'ex URSS. On peut craindre le pire pour la suite !
a écrit le 12/07/2013 à 20:03 :
quand on est sur le terrain, c'est actuellement la débandade économique!
a écrit le 12/07/2013 à 20:00 :
A légionnaire Montebourgus, combien de chômeurus ont poussés la porte de pôle emploi des milliers aussi alors 90 000 emplois sauvés c'est une goutte d'eau dans ce monde de brutus.
a écrit le 12/07/2013 à 19:38 :
Et combien ca coute cette guignolade économique ? et combien cela a rapporté aux entreprises..? ou et quand ....se valide la rentabilité finale ?
a écrit le 12/07/2013 à 19:30 :
N'IMPORTE QUOI.
Comment les journalistes peuvent ils accepter de relayer de telles bêtises sans les vérifier. Demandez la communication de la liste et vérifiez. Il n'y arien !!!
Ce Ministre est le Ministre de l'éolien, il brasse de l'air
a écrit le 12/07/2013 à 18:16 :
c'est de la propagande pour le ps ... rien de plus !!!!!!!!!!!!
a écrit le 12/07/2013 à 18:14 :
"...auraient sauvé plus de 88.000 emplois." == Euh... Fabien...Merci de nous dire lesquels ? S'agirait-il de ceux de Mital Arcelor, Michelin, Goodyear, Psa, Petroplus, liste non exhaustive ? On nous aurait menti ou faites-vous partie de cette légion ? Quelles sont vos sources INDEPENDANTES ?
Réponse de le 12/07/2013 à 19:14 :
Evian, Vitel, Volvic...Mais j'en ai d'autres bien sûr...
a écrit le 12/07/2013 à 18:03 :
Il y a maintenant bien longtemps La Fontaine nous a décris ce genre d'individu dans une fable "Le coche et la mouche".
a écrit le 12/07/2013 à 17:53 :
Le logiciel prend il en compte des parametres comme l'instabilité fiscale, le taux d'imposition des societe mais aussi a titre privé, l'ecoeurement des chefs d'entreprises face a la bétise de ceux qui nous gouvernent.... Une enième bonne blague de Montebourde. Ce gouvernement n'est crédible qu'aux yeux de son electorat de fonctionnaires qui ne comprennent rien a l'economie de marché.
Réponse de le 12/07/2013 à 19:53 :
Polodu13 : stop le populisme de 3e sous-sol .Y-en a marre.
a écrit le 12/07/2013 à 17:37 :
Je trouve ça un peu incongru que Gesticule 1er et ses 22 commissaires s'attribuent à eux seuls le sauvetage de 88000 emplois; c'est peut-être la manière dont est écrit l'article qui le laisse supposer. J'ai des questions: que veut-on dire par "sauver" ? Y'a-t-il quelqu'un qui vérifie si les 88000 emplois sauvés sont toujours aussi nombreux après 2 ou 3 ans ? Sans ces commissaires, y'aurait-il eu vraiment une différence ? Bref, Montebourg et son ministère ont-ils vraiment une valeur ajoutée ?
Réponse de le 12/07/2013 à 17:58 :
tout cela n'est que de la poudre aux yeux et du pipot ...............................
a écrit le 12/07/2013 à 17:21 :
vous avez copier-coller le CP du ministère ?
a écrit le 12/07/2013 à 17:11 :
lol, et si par magie Colbert 2.0 indique qu'il vaut mieux quitter la France il précise également la destination?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :