Immobilier : hausse des droits de mutation attendue en 2014

 |   |  501  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme attendu, la dotation de l'État à destination des collectivités locales subira une baisse de 1,5 milliard d'euros en 2014. Et surprise, parmi les mesures prévues par le gouvernement pour compenser cette baisse, les départements auront la possibilité de relever de 3,8%à 4,5% le taux de prélèvement des droits de mutation perçus pour chaque transaction immobilière.

C'est une surprise. Afin de compenser une baisse de 1,5 milliard d'euros de sa dotation aux collectivités locales en 2014, le gouvernement a donné aux départements la possibilité de déplafonner le taux de prélèvement des droits de mutation qui leur sont versés à chaque transaction immobilière sur leur territoire. Ce plafond, selon Claudy Lebreton, qui préside l'association des départements de France (ADF), "passera à 4,5% au lieu de 3,8% pour les deux lois de finances à venir".

Risque pour les professionnels de l'immobilier

Ce déplafonnement doit permettre de compenser en partie la baisse de la dotation - elle devrait rapporter jusqu'à 1,3 milliard d'euros supplémentaire selon le président d'ADF - afin que les départements fassent "un effort" pour développer les emplois d'avenir et les investissements. Mais elle a de quoi inquiéter les professionnels de l'immobilier qui font déjà face à une baisse du volume des transactions immobilières.

Des ressources pour assumer les dépenses sociales

Par ailleurs, l'accord passé entre le gouvernement et les collectivités locales prévoit que les départements bénéficieront de ressources nouvelles pour faire face au coût croissant de leurs dépenses sociales, notamment l'allocation personnalisée d'autonomie, la prestation de compensation du handicap et le revenu de solidarité active. Parmi ces ressources nouvelles, "un fonds de compensation venant des frais de gestion de la taxe foncière bâti, que perçoivent les départements, à hauteur de 830 millions d'euros, sera perçu pour toutes les années qui viennent," a expliqué Claudy Lebreton.

Réaction mitigées à gauche comme à droite

"Bien entendu, c'est une baisse de dotation, mais elle s'est faite dans une bonne répartition entre les villes, départements, régions", a commenté Michel Destot, député-maire PS de Grenoble et président de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF). L'"investissement et le logement" ne doivent pas constituer de "variables d'ajustement", a-t-il toutefois mis en garde.

Le président PS du conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a lui apprécié, au nom de l'association des régions de France (ARF), la simplification annoncée des normes. Mais à ses yeux, deux questions ne sont toujours "pas réglées". La première est l'absence d'une "ressource dynamique permanente" pour permettre aux régions de faire face à de nouvelles obligations en matière de transports, d'université, d'emploi. A ce sujet, il n'y a "pas de réponse satisfaisante", a-t-il regretté.

Philippe Marini, président UMP de la commission des Finances du Sénat, a lui ironisé sur l'exercice de "satisfaction entre le gouvernement et des associations d'élus qui lui sont proches". Il s'est en outre interrogé sur la "cohérence" du gouvernement qui d'un côté soumet les collectivités à la diète et de l'autre fait un geste en faveur des seuls départements qui lèse, selon lui, les communes.

LIRE AUSSI La situation financière des départements de plus en plus inquiétante

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2013 à 13:22 :
Les socialistes en surtaxant l'immobilier ont provoqué une nette baisse des transactions. Plutôt que de réfléchir et de baisser les taxes frappant ce secteur pour le relancer , ils vont encore augmenter le coût des transactions . Décidément, nos socialistes sont fâchés avec l'économie de marché. Les maires ne vont pas hésiter longtemps , d'autant plus qu'ils doivent financer la politique sociale qui pénalise tant notre productivité.
a écrit le 24/08/2013 à 15:29 :
quand notre gouvernement et les menteurs de la rochelle disent nous faisons des économies en abaissant la dotation des communes c'est vraiment le pire des mensonges la preuve est La c'est une augmentation
a écrit le 20/07/2013 à 14:22 :
Ils n'ont pas le droit de parler des saloperies (vols, pillages) qui se sont déroulées sous leurs yeux lors de la catastrophe du corail à Brétigny sur Orge. Mes chers compatriotes, vous voyez bien que nous avons copié l'ex URSS..! C'est cela LA FRANCE...???
a écrit le 20/07/2013 à 14:10 :
Les députés que nous avons élus se moquent de ce que souhaitent les Français et s'arrangent avec tous les potes de tous bords, rouges, verts, etc... en nous prenant pour des c... Dès lors, nous demandons au gouvernement de ne plus voter aucune loi d'importance, SANS RÉFÉRENDUM PRÉALABLE.
QUE CEUX QUI SONT D'ACCORD SE MANIFESTENT.
a écrit le 20/07/2013 à 10:39 :
Définition : "Le mensonge maquillé en cachoterie ou en silence, selon, avec action souterraine parallèle sur la presse, les médias en général, auxquels il dicte sa loi. La vérité des faits, la transparence, l'honnêteté intellectuelle n'existent pas chez ces gens là".
a écrit le 18/07/2013 à 13:29 :
Aucune réduction de la dépense publique dans les faits, seulement des mots. Dans le même temps, ils nous assassinent avec des impôts nouveaux tous les jours. A quand la révolution ? La situation de la Grèce n'est qu'une plaisanterie à coté de ce qui attend la France.. LA RUINE.
Réponse de le 19/07/2013 à 0:44 :
"Dans le même temps, ils nous assassinent avec des impôts nouveaux tous les jours. A quand la révolution ? " : La révolution des enrichis sans cause de la bulle immobilière à grand renfort de subventions : On se marrerait! En face, on met ceux qui louent des cages à poule malgré des bons métiers et qui voient leurs revenus fondre pendant que les retraités aisés pleurnichent 0.3% de désindexation. On devrait même pouvoir avoir l'approbation de leurs parents (80/90 ans) a qui ils ont concédé des pensions de 800 euros! LA RUINE : C'est effectivement ce qui nous attend si on persiste à favoriser la rente dans l'immobilier au détriment des jeunes actifs et de l'investissement dans les entreprises. La fête est finie dans la pierre, le marché reprend ses droits.
Réponse de le 19/07/2013 à 10:25 :
Parce que vous croyez que la hausse des droits de mutation va améliorer les choses. Quant à l'investissement indispensable dans les entreprises, il n'y en aura pas car les investisseurs fuiront la France et ils auront raison.
Il faut vraiment en tenir une sacrée couche pour ne pas comprendre que lorsque l'état écrase d'impôts, de taxes, de charges les entreprises et les particuliers, le Pays ne peut que crever économiquement à petit feu.
Réponse de le 19/07/2013 à 10:40 :
Des millions de personnes ont financé leur logement à crédit sur des années, sans la moindre subvention. Arrêtez de dire n'importe quoi. Seule une minorité possède plusieurs biens, arrêtez d'en faire une majorité. Décrivez-nous en détail les subventions dont vous parlez...??? Nous voyons surtout des augmentations de la taxe foncière et d'habitation pour les résidences principales, pendant que l'état règle pour Dexia en faillite encore 6 milliards etc.. sans compter.des milliers d'exemples de ce type. Vous êtes-vous rendu compte que rien n'est géré correctement dans ce Pays au niveau des dépenses publiques...??
Réponse de le 19/07/2013 à 14:27 :
@TH ... l'un des problèmes de la Grèce, pas le seul, était justement le manque de recouvrement des impôts
Réponse de le 19/07/2013 à 18:37 :
Mais vous n'avez pas compris que la France rentre trop d'impôts ? Écraser d'impôts,de taxes, de taxes sur les taxes, de prélèvements hallucinants, les PME/PMI/TPE et les particuliers c'est bien cela qui tue la FRANCE...! Nous crèverons, la Grèce aussi, mais pas pour les mêmes raisons.
Réponse de le 19/07/2013 à 22:27 :
"Des millions de personnes ont financé leur logement à crédit sur des années, sans la moindre subvention. Arrêtez de dire n'importe quoi." : Qu'est-ce qui fait que vos biens vallent 200 000 euros quand les clients capables de les payer sans PTZ sont rares? Qu'est-ce qui fait que les "investisseurs" peuvent louer des studios à plus de 600 euros quand leurs "clients" sont rares à gagner plus de 1800 euros si ce n'est les APL? Qu'est ce qui vous permet de vous échanger de l'immobilier à des prix délirants entre détenteur d'immobilier si ce n'est la faiblesse des taxes sur vos plus-values? Combien êtes vous à vous imaginez qu'acheter, c'est reporter l'intégralité du coût de son logement sur le prochain acheteur? Vous marchez sur la tête : Vous ne voyez pas à quel point la situation ubuesque et vous avez pour beaucoup perdu la valeur de l'argent. Combien parmi les pauvres victimes des taxes pourraient racheter les mêmes biens avec les mêmes métiers? "Vous êtes-vous rendu compte que rien n'est géré correctement dans ce Pays au niveau des dépenses publiques...??" : C'était mieux quand on libérait de l'impôt les investisseurs dans du Scellier peut-être? Ça fait des années qu'on engouffre des aides sur un marché où on laisse les vendeurs fixer les prix : Le scandale réside dans ces mesures inflationnistes qui ont permis à l'immobilier de monter encore et toujours.
Réponse de le 20/07/2013 à 10:15 :
Il faut supprimer TOUTES les aides et subventions de toute nature et cela dans tous les domaines. Réduire les prélèvements à 30 % au lieu de 57 % y compris les impôts indirects ( taxes sur les carburants à 80 % à ce jour), EXIGER que le secteur privé contrôle les dépenses de l'état et NON L'INVERSE. 30 % pour gérer les fonctions régaliennes de l'état, C'EST PLUS QUE SUFFISANT. Enfin, remplacer tous les énarcotechnocrates par des gestionnaires compétents, puis laisser faire le MARCHÉ qui sait mieux réguler que nos bolchéviques au pouvoir. DANS LA NÉGATIVE LA FRANCE CRÈVERA.
a écrit le 18/07/2013 à 11:09 :
Cette augmentation d'impot fait surement parti du choc de simplification, et d'une volonté de rendre un peu plus couteux la mobilité géographique des demandeurs d'emploi....

BRAVO à ce gouvernement de demeurés
Réponse de le 18/07/2013 à 13:21 :
Encore une idée géniale...? Le gouvernement met tout en oeuvre pour DÉMOLIR LA FRANCE... IMPOSSIBLE D'ÊTRE AUSSI DÉBILE..!
a écrit le 18/07/2013 à 4:38 :
Dans un marché en chute libre, augmenter les droits de mutation (qui ne sont autres qu'un droit sur le capital, véritablement) est le meilleur moyen d'enfoncer le marché un peu plus.
Réponse de le 18/07/2013 à 11:28 :
Adieu les pigeons prêts à acheter n'importe quoi à crédit, adieu le petit Ryad à Marrakech pour toucher sa pension ponzi défiscalisée...
a écrit le 17/07/2013 à 18:28 :
Hausse des taxes= enveloppe sous la table dans le bureau du notaire qui fera semblant de regarder ailleurs. Même résultat que l'augmentation des frais pour les services à la personne= travail au black
Réponse de le 17/07/2013 à 19:01 :
vous faites allusion a un deal entre les deux parties, ce qui n'a rien a voir avec une hausse
des droits de mutation, le cash pour reduire les dits droits de mutation dus par l'acheteur
et (ou) pour minimiser la succession de l'heritier, c'est vieux comme le monde (depuis qu'il est fiscalisé!).
Réponse de le 18/07/2013 à 0:52 :
Le pitoyable chantage permanent du bon peuple de droite qui se dit si proche des lois qui l'arrange (la loi du marché peut-être)... Autant adapter les contrôles et les sanctions que d'adapter les lois pour qu'ils reportent les charges sur ceux qui ne fraudent pas en toute légalité.
a écrit le 17/07/2013 à 16:46 :
J'avais entendu le Président Hollande dire "pas d'impôt nouveaux en 2014" ! Me serais-je trompé ou est-ce encore un reniement ? En tous cas, il n'est pas question de demander aux régions dont 21 sur 22 sont aux mains des socialistes de faire un effort budgétaire. Le contraire aurait été étonnant. Partout on dit avec raison que nous sommes arrivés à un niveau de taxation tel que le trop de taxe entraîne l?appauvrissement donc une baisse des rentrées fiscales. Et bien pour faire bon poids, les socialistes en remettent une couche. J'hésite sur les termes pour les qualifier : grotesques, incompétents, menteurs... Peut-être que c'est tout à la fois.
Réponse de le 17/07/2013 à 22:01 :
Quand ils parlent d'impôts, c'est toujours de l'Impôt sur le Revenu, une astuce de langage, le reste sont des taxes, des prélèvements, des contributions (CSG), ....
a écrit le 17/07/2013 à 16:34 :
Cà a malgré tout des effets également positifs cette légère hausse gérée par les régions car il y a trop de mutations immobilières çà favorise les spéculations et ce n'est pas favorable à l'entretien du parc immobilier qui en a besoin, ni aux locataires qui voient à chaque changement leur loyer relevé. Cà gêne un peu les mutations mais dans les faits les propriétaires qui ont fait un choix immobilier par nature durable tentent le plus possible de ne pas changer de zone géographique pour leur emploi donc impact négligeable. Compensé par les avantages pour les locataires. Donc quitte à résorber l'endettement c'est une des pistes parmi les moins pires car la dette que l'on a laissé augmenter de façon déraisonnable depuis près de 30 ans doit être résorbée drastiquement.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:52 :
J'avais compris qu'il s'agissait d'augmenter la pression fiscale, mais absolument pas de réduire la dette, pas même les déficits cumulés etat + collectivités locales ou territoriales...
Mais vu votre brillant exposé, j'en déduit que j'ai tout faux !
Réponse de le 17/07/2013 à 21:29 :
@ Ben voilà : Comme quoi il faut toujours bien lire les modes d'emploi et bien ranger ses pilules avant d'aller dormir ;o))
http://www.google.fr/imgres?q=chat+et+viagra&um=1&sa=N&hl=fr&tbm=isch&tbnid=ERlS8CpjRmQu7M:&imgrefurl=http://www.blog2rire.fr/images-et-videos-etonnantes-de-la-semaine-28/&docid=MVFgxq0KbW-Q8M&imgurl=http://www.blog2rire.fr/wp-content/uploads/2013/04/pillule-viagra-queue-chat-chien.jpg&w=480&h=538&ei=-O_mUfb0K8WS0AWJ0oHABw&zoom=1&iact=hc&vpx=949&vpy=193&dur=1372&hovh=238&hovw=212&tx=154&ty=124&page=1&tbnh=138&tbnw=111&start=0&ndsp=27&ved=1t:429,r:6,s:0,i:100&biw=1204&bih=733
a écrit le 17/07/2013 à 16:10 :
A force de créer de nouveaux impôts ils vont décourager les plus courageux
Réponse de le 17/07/2013 à 16:20 :
Le gouvernement actuel n'est pas responsable de l'endettement laissé par quelque 30 années de laxisme et la crise des subprimes. N'importe quel autre gouvernement aurait eu à faire ces hausses ou à laisser le pays s'effondrer. Et encore faut pas vous plaindre si vous allez en Grèce, Portugal ou Espagne vous trouverez pire.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:01 :
Il est responsable, inutile de rappelerles années socialistes avec leurs corteges de mesures qui ont precipité le pays la ou il est. Sil y en a qui ne sont pas encore découragés qu'ils levent le doigt.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:17 :
Quel le lien avec les subprimes!?!
Réponse de le 17/07/2013 à 20:36 :
J'en sais rien pour les subprimes, mais j'ai bien compris qu'il fallait bosser à minima. Alors, je m'y emploie. Peu de travail=peu d?impôts, peu de travail=plus d'aides. Je suis à fond dans leur optique.En même temps, j?apprends quand même un langue étrangère juste au cas ou...
Réponse de le 17/07/2013 à 21:32 :
Les subprimes ont nécessité pour éviter l'écroulement de toute l'économie le renflouement des banques et entraîné l'accroissement des dettes des Etats. C'était çà ou voir vos comptes balayés en tout ou en partie comme à Chypre ou auparavant Ukraine, Argentine etc
Réponse de le 18/07/2013 à 0:38 :
Pour parler de "plus d'aides", on peut supposer que vous ne découvrez pas le concept... Rien d'étonnant à vous voir défendre les assistés de la rente immobilière qui sont moins taxés que les entrepreneurs... "En même temps, j?apprends quand même un langue étrangère juste au cas ou..." : On sent bien là parole de quelqu'un qui bosse et fait face à des prix délirants en matière d'immobilier applaudis par les seuls enrichis sans cause du secteur et leurs héritiers qui expulsent les actifs des zones d'activités. Quelques choses me dit que vous nous manquerez moins que les couples d'ingénieurs qui se barrent face à des studios à plus de 200 000 euros qui s'échangent entre sexagénaires se battant pour que des taxes n'entravent pas les échanges entre acheteur/vendeur.
a écrit le 17/07/2013 à 15:47 :
Ils ne sont vraiment pas très bon...
Il suffit d'interdire les transactions entre particuliers ce qui permettrai de créer des emplois dans tout le secteur et surtout pour l'Etat de faire rentrer 19,6 % sur chaque transaction immobilière et surtout cela régulerai les prix du marché avec l'interdiction pour un particulier de fixer un prix sans rien y connaitre... mais bon... nous avons des spécialistes au gouvernement...
Réponse de le 18/07/2013 à 6:07 :
Et les marchands de bonbons qui sont devenus agents immo ?Ils ont surtout créé des emplois chez les revendeurs de costards !....
a écrit le 17/07/2013 à 13:18 :
"Ce déplafonnement doit permettre de ....elle devrait rapporter jusqu'à 1,3 milliard d'euros .......pour développer les emplois d'avenir et les investissements". = les emplois dans l'immobilier sont par essence in-délocalisable....mais le gouvernement à décider de les mettre en jeux pour financer des emplois délocalisable.....
OCDE dit que le chomage en france va continuer à augmenter jusqu'en décembre 2014 (rappelons que Hollande avait promis une inversion de la courbe avant fin 2012, puis fin 2013..... pour ma part, je pense que le chomage va grimper jusqu'à 17% fin 2016 (28% chez les - de 25 ans). Bien entendu ca va etre une catastrophe financière et sociale sans précédent.....et le peuple en subirat, seul, les conséquences dramatiques....
Réponse de le 17/07/2013 à 16:16 :
Vous vous trompez complètement. Reprenez toutes les études les plus sérieuses et indépendantes, l'histoire et d'autres pays comparables. Il faudrait un choc externe terrible pour en arriver à vos chiffres en France avec sa situation structurelle. Mais il est vrai que votre pseudo et partisan et militant donc pas crédible, c'est dommage d'intervenir de façon binaire non indépendante pour écrire de telles âneries, vous perdez du temps et en faîtes perdre à ceux qui vous liraient.
a écrit le 17/07/2013 à 12:28 :
La canicule actuelle assèche les jardins et le gouvernement assèche l'économie avec ses taxes. Toujours plus de taxes, tel semble être le credo du Gouvernement, jusqu'au jour où l'herbe ne poussera plus, car les propriétaire n'auront plus les moyens d'arroser.....le gouvernement !
Réponse de le 17/07/2013 à 13:16 :
C'est pour ça que les riches sont de plus en plus riches. Vous prenez les gens pour des naïfs ou quoi ?
Réponse de le 17/07/2013 à 16:24 :
Non ce gouvernement pour une fois est plutôt équitable car les riches sont plus imposés. Et le nombre de fonds à l'étranger déclarés désormais augmente fortement. Donc les mesures sont efficaces mais çà prend du temps, çà ne se fait pas en 1 an après une trentaine d'années de gabegie.
Réponse de le 17/07/2013 à 16:47 :
Vendre sa maison c'est être riche??????
Réponse de le 17/07/2013 à 17:25 :
Et avoir une maison, c'est pas être riche ? Qui a les moyens aujourd'hui d'acheter une maison pas chère, sauf dans les coins paumés ?
Réponse de le 18/07/2013 à 6:40 :
....vous n'avez pas les moyens d'acheter une maison...donc les autres sont des riches, donc il faut les punir...Je comprends pourquoi la France est à la dérive...
Réponse de le 18/07/2013 à 8:41 :
Bravo mon cher, vous avez mis le doigt exactement sur ce qui envoie la France dans le mur : la jalousie et l'envie de ces êtres lamentables qui apportent leur soutien aux extrêmes qu'ils soient bas du front à gauche ou à droite.
Le malheur c'est que nos dirigeants actuels, n'ayant que des dogmes à la place du cerveau, ne font qu'alimenter les divisions et les rancoeurs et sont les spécialistes du faites ce que je dis pas ce que je fais.
Je suis pessimiste pour l'avenir de notre jeunesse.
Réponse de le 18/07/2013 à 12:00 :
@vendre ... avoir un toit est effectivement une forme de richesse, et en tous cas une sécurité, à laquelle aspirent une majorité de Français. Y accéder est affaire de choix, d'arbitrages par rapport à d'autres dépenses, d'efforts et de partience. Vous ne pensez pas que cela arrive tout seul ?
a écrit le 17/07/2013 à 12:22 :
annoncé le 14 comme une possibilité
réalisé le 16 comme une réalité
merci Hollande le roi de l'impôt ++
Réponse de le 17/07/2013 à 21:07 :
Et oui, Roi des impôts, Seigneur des taxes et Prince de la débâcle économique.
a écrit le 17/07/2013 à 12:18 :
taxation des plus values " comme le travail" , hausse des frais annexes , et on s'étonne que l'investissement immobilier en France est en chute libre avec le chômage qui va avec ...mieux vaut en effet aller investir dans l'immobilier ailleurs ....les taxes sur les transactions sont une source importante de finances pour les collectivités locales qui doivent financer les emplois d'avenir avec des dotations diminuées .On commence donc à comprendre comment on se mord la queue ...
Réponse de le 17/07/2013 à 13:08 :
Le logement ne doit pas être un investissement mais bien un droit pour tous.
Merci d'aller vous faire du fric ailleurs.
Réponse de le 17/07/2013 à 13:42 :
Le logement pour tous ce sont les hlm ..voyez duflot
Réponse de le 17/07/2013 à 13:48 :
Dîtes moi Gérard, si l'investissement dans le logement n'existait où iraient les locataires ? J'attends vos suggestions ! Vous voulez une France de propriétaire, bien, maintenant que faire des personnes qui ne veulent/peuvent pas acheter ? Expliquez-moi car je ne vois pas ...
Réponse de le 17/07/2013 à 14:25 :
Un bon vieil état communisme. Un toit pour chaque famille géré par l'état.
Pas compliqué pourtant.
Au moins plus d'inégalités.
Mais laissez tomber, vous ne comprendrez jamais les mots solidarité et humanité.... Seulement profit et cupidité.
Réponse de le 17/07/2013 à 14:52 :
Allez... à peine quelques heures de vol et vous serez arrivé à Pyongyong...
Réponse de le 17/07/2013 à 15:27 :
encore quelques heures et vous serez aux usa, gantanamo, goldman sachs. lol!
Réponse de le 17/07/2013 à 15:31 :
@geugray: je ne connais pas la Corée. En revanche, je hais les béotiens qui ne font que rabâcher ce qu'ils ont lu dans leurs bouquins de propagande (y compris occidentale) !!!
Réponse de le 17/07/2013 à 16:55 :
@Gerard : le logement, un droit pour tous ? Dans la mesure où les choses dont l'homme a besoin pour survivre doivent être produites, et où la nature ne garantit le succès d'aucune entreprise humaine, il n'y a pas et il ne peut pas y avoir de garantie d'une sécurité économique. L'employeur qui vous donne un emploi n'a aucune garantie que son entreprise va rester en activité, que ses clients vont continuer à acheter ses produits ou services. Les clients n'ont aucune garantie qu'ils auront toujours la capacité et l'envie d'échanger avec lui, aucune garantie de ce que leur besoins, choix et revenus seront dans le futur. Si vous vous retirez dans une ferme autonome, vous n'avez aucune garantie vous protégeant des conséquences d'une inondation ou d'un ouragan sur vos terres et vos cultures. Si vous laissez tout aux mains du gouvernement et lui donnez tout pouvoir pour planifier l'économie dans son ensemble, cela ne garantira aucunement votre sécurité économique, mais garantira l'abaissement de la nation entière à un niveau de pauvreté misérable ? le résultat pratique que toutes les économies totalitaires, communistes ou fascistes, ont démontré.
Moralement, la promesse d'un impossible "droit au logement "est une infâme tentative d'abrogation du concept de droits. Elle ne peut signifier et ne signifie qu'une seule chose : la promesse de réduire en esclavage tous les hommes qui produisent au bénéfice de ceux qui ne travaillent pas. "Si certains hommes ont le droit de bénéficier des fruits du travail des autres, cela signifie que ces autres sont privés de droits et condamnés à travailler en esclaves." Il ne peut y avoir de droit de réduire en esclavage, i.e. de droit de détruire les droits.
Réponse de le 17/07/2013 à 18:09 :
""droit au logement "est une infâme tentative d'abrogation du concept de droits."

Bravo à vous...Vous avez bien récité votre tirade capitaliste !
Mais si un jour, vous trouvez un peu de temps, allez faire un tour de nuit avec le Samu social.
Je pense que ça vous ferait du bien.
Je ne vous connais pas mais j'espère vraiment pour vous que vous n'aurez jamais à dormir dans la rue.
Aucun homme ne devrait à vivre ça.
Alors oui, je le redis : Le droit au logement doit être un droit pour tous.
Réponse de le 18/07/2013 à 0:23 :
"Dîtes moi Gérard, si l'investissement dans le logement n'existait où iraient les locataires ? " : Sans investisseurs pour acheter des logements à 150 000 euros pour encaisser les APL des pauvres, ils seraient nombreux à acheter leur toit à 80 000 euros comme c'était le cas 10 ans plus tôt. Que l'armée des parasites se taisent : Nous avons vu ce que produit un marché gavé de subvention (APL, PTZ, Scellier, etc.) où ils ont la liberté de fixer les prix. Vous êtes de parfaits inutiles totalement indéfendables qui pour la plupart ne sont même pas fichu d'entretenir leurs biens. La fête est finie : Vous allez goûter à une période où vous n'êtes plus le c?ur électoral d'un gouvernement qui veille à maintenir votre enrichissement sans cause en creusant la dette. Vous avez assez longtemps profité d'une période où vous étiez des assistés de la rente pour vous taire quand l'interventionnisme de l'état ne vise plus à vous aider à vivre au crochet des enfants des autres!
Réponse de le 18/07/2013 à 12:08 :
@Gérard ... oui le droit au logement pour tous est légitime et doit être un objectif de la société. Mais il ne faut pas confondre développer une offre permettant de satisfaire ce besoin à minima, par exemple en réquisitionnant ou réaffectant des lieux à l'abandon, et la mise au pilori de ceux qui ont construit et qui gèrent leur patrimoine.
a écrit le 17/07/2013 à 11:25 :
L'immobilier a le vent en poupe ..... cette hausse est tout à fait opportune ! sic !
a écrit le 17/07/2013 à 11:13 :
Ceux qui ont traités de bons à rien de voleurs et de tricheurs les fonctionnaires les Grecs et les autres sur ce site pleurent maintenant que leurs rentes diminuent et moi je rigole.
Réponse de le 17/07/2013 à 12:20 :
Expliquez au moins pourquoi vous rigolez, que tout le monde rigole ???
Réponse de le 17/07/2013 à 20:47 :
Harpagon a toujours fait rire : c'est même le personnage le plus comique du répertoire de Molière !
a écrit le 17/07/2013 à 10:52 :
Logement et transport sont liés en Ile de France. Par cette mesure, ce gouvernement à courte vue bride encore la mobilité nécessaire au rapprochement domicile travail, facteur essentiel de réduction du besoin de transport. Pour un logement de 400000 euros, c'est 2800 euros supplémentaires à débourser, ceux qu'il faut emprunter en dernier au taux le plus élevé, ceux qui font qu'un dossier de prêt ne passera plus. Telle famille ne pourra acheter et donc ne libèrera pas son appart que convoitait un locataire de HLM qui ne sera pas libéré non plus, etc. Et on va construire encore plus de transports en retard, en panne, en grève, caillassés, vandalisés, attaqués... Bande d'incompétents.
Réponse de le 17/07/2013 à 11:05 :
Si les prix baissaient à hauteur des revenus, la situation se régulerait mais c'est à croire que ça arrange l'état les prix élevés et que nos chers gouvernants sont des alliés objectifs des rentiers (tout en augmentant leurs impôts, ce qui est un moindre mal). Sinon pour répondre à celui qui se définit comme malcomprenant : il ne comprend pas friggit...
Réponse de le 17/07/2013 à 12:28 :
... mais si les prix baissaient à hauteur des revenus, l'ISF prendrait un coup fatal...
Réponse de le 17/07/2013 à 12:33 :
@@transport ou pseudo invisible : courbes de friggit donnent situation exacte de l immobilier ( prix rapporté au revenu disponible des ménages) .donc vous confirmez chiffre de 250 % d augmentation? ( sachant que les revenus disponibles ont augmenté en gros de 30%)
a écrit le 17/07/2013 à 10:36 :
Il est extraordinaire de lire certains se plaignant d'une augmentation possible, possible, de 0,7% des droits de mutation, mais trouvant parfaitement normal une augmentation de 250% des prix de l'immobilier en dix ans. Il y en a même un pour écrire que cette augmentation grève l'avenir de nos enfants (tandis que l'augmentation des prix d'achat elle, serait indolore ?). Et bigcat qui va écrire que l'immobilier est exsangue sans se demander si ce n'est pas la faute des prix. Il faut se plaindre avant tout des PTZ, Scellier et autres prêts à taux zéro qui expliquent, avec d'autres facteurs, l'exception française en matière de prix de l'immo. Et ne pas oublier que les droits de mutation sont un taux sur une assiette qui est le prix de vente. Cette augmentation n'aura aucun effet si les prix, l'assiette, baissent à due concurrence, ce qui est très probable. En réalité, avec la baisse de l'assiette, que le gouvernement devrait tout faire pour accélerer dans l'intérêt du pays, cette hausse va maintenir la pression fiscale mais sans doute pas l'augmenter, ce qui ne signifie pas que je l'approuve.
Réponse de le 17/07/2013 à 10:49 :
@AI : si vous voulez etre crédible ne donnez pas des informations fausses : les prix n ont pas augmentés de 250% ! La reference courbe de friggit ..60% en province
Réponse de le 17/07/2013 à 11:11 :
@ mal comprenant il semble qu il soit plus crédible que certains en g?néral et que vous en particulier.
Les pleureuses actuelles de l immo se plaigne de "la possibilité" ( donc gauche droite confondu ) d augmenter de 0.7% les ddm et comparer avec la folle augmentation de ces 10 derni?re ann?e ce n est qu une paille.
Et pour certains la rente la spéculation et les plus valus c est bien mais l impôt c mal.
La seule taxe que BCp attendent c une taxe pure et dure sur les Plus valus pour les r?sidences principales comme dans de nombreux pays.
Ça calmerait les sp?culateurs du dimanche ( papy et Mamy ).
Bien qu actuellement les plus valus doivent plus trop être légions.
Réponse de le 17/07/2013 à 11:33 :
@ anti papy : je regrette mais l interêt de forums comme la tribune est de partager des opinions et de pouvoir changer d avis ; si l on fait des affirmations fausses comme dire que les prix ont augmenté de 250% en 10 ans ou dire que seule la france a des dispositifs de défiscalisation ( allemagne alors?) on tombe dans les discussions de comptoir de bistrot
Réponse de le 17/07/2013 à 15:39 :
@anti papy..: 1) il faut être idiot pour être anti papy-mamy boomers, car en fin de compte, c'est pas eux qui vont hériter de leurs biens éventuels, mais toi :-) 2) on peut en effet tuer l'investissement, mais dis-nous ce que cela va te rapporter ? au lieu de jalouser, peut-être devrais-tu réfléchir à des actions concrètes pour faire avancer le schmilblick, non :-)
Réponse de le 17/07/2013 à 17:08 :
Quand on déménage, on paie 2*ddm. C'est énorme ! Le gouvernement choisit donc une France de locataires, problème, il n'y a plus personne qui veut investir et être propriétaire de logements qui seront ensuite loués, vu que ça ne rapporte plus rien ...
Réponse de le 18/07/2013 à 7:41 :
"il n'y a plus personne qui veut investir et être propriétaire de logements qui seront ensuite loués, vu que ça ne rapporte plus rien ..." : Il y a en a encore trop qui achètent les yeux fermés à des prix délirants pour venir se plaindre ensuite qu'il n'y a pas assez de "clients" gagnant plus de 3000 euros par mois.
Réponse de le 18/07/2013 à 7:47 :
"on peut en effet tuer l'investissement, mais dis-nous ce que cela va te rapporter ?" : Moins d'investisseur, c'est moins de demande... S'ils ne se battent plus pour acheter des ruines en comptant sur des APL pour rentabiliser tout achat : Les prix baisseront.
a écrit le 17/07/2013 à 10:14 :
Comme avec les aides à domicile, en taxant plus, ils se sont aperçu que cela rapporte moins. C'est clair, les taxes et impots sont vraiment trop élevé. Combien de gens que je connais lève le pied (temps partiel, ...) quand ils arrivent dans la tranche de 30% d'impot! Au bout d'un moment, cela ne sert plus à rien de travailler pour payer des impots et apres on veut que la croissance de la France augmente. On est mal barré!
a écrit le 17/07/2013 à 10:12 :
Ah Ah Ah .C'est le chaos .On tue tout ce qui bouge ou meme ne bouge plus .L'immobilier est exangue et en stand by .Eh bien on ajoute une couche .Du grand delire .Mais d'ou sortent -ils tout ces gens la ?
a écrit le 17/07/2013 à 10:06 :
Encore des hausses d'impot. Ca continue... Taxe, impot, taxe, impot, ... voila les solutions des socialistes. Un enfant de 5 ans ne ferait pas mieux!
Réponse de le 17/07/2013 à 20:39 :
Pa sûr pour l'enfant de 5 ans...
a écrit le 17/07/2013 à 9:51 :
Ah Ah Ah ! L'immobilier est exsangue ,en stand by .Et ses messieurs augmentent encore les droits de mutation .Du grand delire .La politique du chaos ,de la destruction ,on tue a tour de bras;.ce qui fonctionne ENCORE et on acheve ce qui est affaibli .Mais d'ou sortent ces gens la ?
Réponse de le 17/07/2013 à 21:08 :
Ils sortent des urnes
a écrit le 17/07/2013 à 9:36 :
Des impôts, des impôts, des impôts, les socialistes ne connaissent que cela.
Réponse de le 17/07/2013 à 12:13 :
Des plus-values sans rien faire, des pv sans rien faire, des pv sans rien faire, les rentiers de l'immo ne connaissent que cela.
Réponse de le 17/07/2013 à 13:00 :
Relisez l'article, vous n'avez rien compris. La taxe est sur l'achat d'un bien immobilier. Cela touche tout le monde lors d'un achat et en aucune maniere la détention du bien!!! Donc rien à voir avec les rentiers et des PV.
a écrit le 17/07/2013 à 9:29 :
Donc encore moins de transactions, et encore moins de sous qui rentrent ...

Entre ça, et la complexification supplémentaire pour les plans sociaux, exactement le contraire de ce qu'il faut faire. Bravo, à ce niveau là, ça devient de l'art !
Réponse de le 17/07/2013 à 9:48 :
totalement d'accord avec vous. Notre bande d'incapables du gouvernement n'a pas compris que trop d'impôts (de toutes sortes, taxes, ...) tue l'impôt. Les recette fiscale ne feront que diminuer (TVA, ...) car quand on fait plus de prélévements obligatoires, les gens économisent sur le reste. On se demande comment ces gens gèrent leurs budgets personnels... mais c'est vrai qu'avec leurs salaires de 8000+ euros mensuels ils ne savent pas ce que c'est que d'avoir à finir le mois...
a écrit le 17/07/2013 à 9:03 :
Tous à Vanuatu. Paradis fiscal, on parle français, pas de stress...
Réponse de le 17/07/2013 à 10:06 :
Aux vanuatus on ne peut pas acheter le sol qui est sacré seulement en obtenir l'usufruit pour 99 ans. Par contre c'est vrai que c'est pas cher et magnifique et les nivans adorables.
Réponse de le 17/07/2013 à 10:07 :
Sans partir dans un paradis, le canada est aussi pas mal.
Réponse de le 17/07/2013 à 12:27 :
On peut aussi se suicider. Mais il est vrai que le paradis n'est pas non plus assuré! O tempora... O mores...
Réponse de le 17/07/2013 à 16:41 :
Ou situez vous le paradis social ?
a écrit le 17/07/2013 à 8:55 :
Je ne comprend plus rien, il y a 3 semaines lors du tapage médiatique autour de la loi Duflot 2, on annonçait une baisse des frais de Notaire et maintenant au contraire on annonce une augmentation ?
Réponse de le 17/07/2013 à 10:11 :
+1 tres juste mais un pédalo ça avance et recule ..
a écrit le 17/07/2013 à 8:21 :
J'ai deux très mauvaises nouvelles pour nos amis rentiers : les dettes souveraines ne seront jamais remboursées et les états occidentaux feront défaut (adieu vos assurances vies). Le crédit facile et pas cher, c'est fini : adieu les plus values éternelles de la bubulle immobilière. Une bonne nouvelle : vous ne paierez pas de taxes sur les plus values mais vous en paierez plein d'autres à côté ! Game over ...
Réponse de le 17/07/2013 à 10:06 :
Bonne nouvelle pour toi, tu resteras locataire toute ta vie en continuant d'enrichir les "rentiers"
Réponse de le 17/07/2013 à 10:29 :
certains semblent très envieux. Bougez-vous les fesses, bossez et peut-être qu'un jour vous pourrez vous aussi être rentier! Sachez que les investisseurs immobiliers ont généralement un boulot, paient des taxes et des impôts. Avant d'investir, ils gagnent leur croûte à la sueur de leur front. Ils n'attendent pas les allocs et le RSA le 05 du mois. Les envieux sont souvent ceux qui vivent des aides sociales.
Réponse de le 17/07/2013 à 10:39 :
si moi je peux pas acheter d autre bien jen ai deja je vois mal les locataire en acheter

merci les taxes
Réponse de le 17/07/2013 à 10:59 :
Bouh qu'ils sont mauvais les rentiers dés qu'on les titille un peu... On peut être proprio, travailler, payer beaucoup d'impôts et considérer que la rente et l'héritage sont des phénomènes de parasitisme ...
Réponse de le 17/07/2013 à 11:00 :
Et moi qui suis à la fois locataire et rentier, je fais quoi ?
Réponse de le 17/07/2013 à 11:02 :
Nadia,
Voyez des envieux là ou vous souhaitez les voir. Pour ma part, je travaille, et paie des impôts qui partent en Scellier et PTZ, lesquels font flamber les prix de l'immobilier de manière stérile. Parmis ceux que vous appelez des envieux, certains n'en sont pas mais pensent simplement que de tels niveaux de prix handicapent l'économie française, notre jeunesse, la mobilité géographique et qu'en outre, compte tenu du niveau des prix il est absurde d'acheter à ces prix. Ces gens-là pensent à l'intérêt du pays et à celui des jeunes. Il pensent aussi qu'il n'y a aucune raison de se jeter du haut de la falaise parce que des inconscients le font. En ce qui me concerne, mais c'est un cas particulier, locataire, mon patrimoine financier disponible pour un achat immo est à six chiffres, oui six chiffres, et le premier chiffre est supérieur à 5. En raison de mon travail et seulement de cela, cet apport (mon épargne) augmente chaque année d'un montant à cinq chiffres, exceptionnellement six chiffres cette année. Je vous laisse évaluer les montants et comparer avec les vôtres. Je suis sans doute un envieux au RSA dans votre logique du moins. Mais vous avez tort de traiter les commentateurs d'envieux et d'écarter leur argumentation d'un revers de main. Vous vous privez de regarder le problème des prix en face et surtout de mesurer que ces prix sont délirants. Vous vous privez donc de la possibilité de prendre éventuellement de bonnes décision de gestion de votre patrimoine.
a écrit le 17/07/2013 à 8:03 :
je viens de m'acheter un gros carnet moleskine. Pour être sûr d'avoir assez de pages pour y inscrire toutes les hausses d'impôts , de taxes, de droits, des biens dont notre état socialo-équitable (auto-proclamé) nous gratifie . Cà se lira comme un éphéméride sauf que plus personne n'a plus envie de rigoler de leurs mauvaises blagues.
Réponse de le 17/07/2013 à 8:23 :
Mettez en face l'état providence Ponzi de la génération des jouisseurs à crédit ...
Réponse de le 17/07/2013 à 8:40 :
@@felidae: aurais-tu par hasard peine à jouir pour jalouser les "jouisseurs à crédit". Il existe des comprimés pour résoudre ton problème :-)
Réponse de le 17/07/2013 à 10:53 :
renseignez vous sur ce qu'est le ponzi, ce truc est mis à toutes les sauces sans aucne justifiaction, le ponzi n'est pas du tout ce que vous dénoncez.
a écrit le 17/07/2013 à 7:59 :
La pseudo richesse immobilière des enrichis sans causes ne repose sur rien : plus exactement sur du crédit trop facile du fait de la bêtise des banquiers centraux et gouvernements. La monnaie de singe déversée depuis 30 ans a crée une illusion de croissance et d'enrichissement (bulles) ! Et les rentiers ne l'ont toujours pas compris : tant pis !
Réponse de le 17/07/2013 à 8:30 :
A lire tous vos commentaires vous rêvez d être rentier
Réponse de le 17/07/2013 à 8:47 :
... En tous cas, toi, ce n'est pas en regardant avec envie la situation des autres que tu vas t'enrichir !
a écrit le 17/07/2013 à 7:59 :
Et hop, les prêts immobiliers étant à la baisse, voici une bonne occasion de compenser par une augmentation
a écrit le 17/07/2013 à 7:54 :
C'est la deuxième hausse, et les prix ne baissent pas.
a écrit le 17/07/2013 à 7:43 :
Cessez de vous plaindre, la taxe est en fonction de la vente, plus les prix baisseront (S & P prévoit 10 %/an pendant 5 ans), moins vous payerez de taxes. Le gouvernement le sait donc il opère un simple ajustement.
Réponse de le 17/07/2013 à 7:52 :
Gémir c'est tout ce qu'ils savent faire...
Réponse de le 17/07/2013 à 7:56 :
@michel: hormis ton commentaire rigolo et à peine partisan, t'as déjà vu les taxes et impôts baisser ??
Réponse de le 17/07/2013 à 8:12 :
D'un autre côté, les gens passent leur temps à mendier auprès de l'état ...
Réponse de le 17/07/2013 à 8:41 :
ouais, c'est très con comme commentaire, jamais vu de taxes baisser. Quant à la baisse de l'immobilier, il faudrait aussi que le coût de la construction baisse aussi, et c'est tout le contraire avec les nouvelles normes basses consommations. Je vois plu^tt tout le système s'écrouler, et les petits jeunes geignards qui s'épanchent sur la tribune en critiquant leurs papys rentiers seront bien contents, il ne restera rien pour le chien.
a écrit le 17/07/2013 à 7:43 :
Pourtant pour être élu ce gouvernement avait promis monts et merveilles.les français ont toujours cru aux promesses de l Umps depuis trente ans.sachez que la seule solution pour sortir la France du marasme est de revenir au franc,l Espagne la pesetas,l Italie la lire.etc....l euro a été crée pour l Allemagne .une monnaie trop forte pour notre économie tue notre économie .on vous disait la main sur c?ur qu avec l euro on rasera gratis l euro sera plus fort que le dollars ,et bien ils vous ont menti.pour preuve tous les produits avant l euro étaient moins chers.maisons moins de 100000 e ,gazole en 1997 autour des 3 frs.alors n allez pas dire que le franc serait un danger si l euro venait a disparaître.seul solution pour s en sortir.

Réponse de le 17/07/2013 à 8:00 :
Dès que je lis le terme "UMPS" dans un commentaire, je zappe.
Réponse de le 17/07/2013 à 8:37 :
on peut faire psump mais c'est moins bien.
Réponse de le 17/07/2013 à 10:59 :
ou alors PSFN ça c'est mathématiquement prouvé, voir les élections partielles du lot et de l'Oise où une bonne partie du PS a voté FN (voir les chiffres et le cumul) et même le report d'une bonne partie de FN sur hollande aux présidentielles. Au fait Philipot le bras droit de la lepen il était un bon gaucho, qui a viré cuti.
a écrit le 17/07/2013 à 7:40 :
Déshabiller Pierre pour habiller Paul, c'est la méthode socialiste ou communiste.
On continue et on s'enfonce toujours dans la même crétinerie : ce n'est ni les communes, ni les régions , ni l'état qui peuvent créer l'emploi. C'est ce que croyaient les communistes de l'URSS, on sait comment ça a fini.
C'est l'état qui doit par un cadre juridique, créer les conditions de développement : supprimer le libre échange,faire un minimum de protectionnisme, même la Chine le fait : 80 % de taxes sur une voiture importée, donner la priorité nationale pour tous les marchés passés par les collectivités et l'état , modifier les conditions techniques de prélèvement sociaux qui n'a pas évoluer depuis l'après guerre, sauf augmentation qui les rendent insupportables par les entreprises et les salariés...

Pour info en Grèce on ne leur donnera l'aide indispensable attendue à condition qu'on vire des fonctionnaires, qu'on modifie leur statut pour pouvoir les déplacer à volonté, et que la législation permette le travail le dimanche.

Ceci est imposé par la BCE et le FMI. C'est l'organisation du servage, qu'ils comptent bien nous imposer en France le plus vite possible : plus nous serons pauvres, sans emploi, fragilisés, plus ils pourrons nous en imposer.

Vous n'en voulez pas : alors votez FN si non , ne venez pas pleurer après;
a écrit le 17/07/2013 à 7:23 :
Nous on veut bien payer des impôts mais où sont les économies ? sinon on ne fera qu'avoir de plus en plus d'impôts vu que la dette ne cesse d'augmenter et les intérêts qui vont avec.
Réponse de le 17/07/2013 à 7:49 :
Là c'est l'apéritif ! Vous n'avez encore rien vu en matière d''impôts, mesdames et messieurs les enrichis sans cause !
Réponse de le 17/07/2013 à 7:54 :
Vous avez tout compris.
Le système mis en place par Pompidou qui était issu d'une des plus grandes banques mondiales, en 1974, et étendu par la suite à l'Europe, est conçu de telle façon que par les intérêts la dette ne s'entretient pas d'eux même, ils grossissent inévitablement.
Ce système permet aux banques de prélever un pourcentage énorme du PNB de chaque pays. En France c'est la totalité de l'impôt sur le revenu, plus de 50 milliards tous les ans.
La paupérisation de la population s'explique bien.
Ceci ne leur suffit pas , ils veulent tout posséder entreprises comprises il y a deux mois pour 8 milliards demandés, la France en a obtenu 4 et a du leur vendre pour 4 autres milliards des parts de société nationale : EDF et autres.
Ces" investisseurs institutionnels" finiront par tout posséder, ce sera le servage pour tous les citoyens lambda comme vous ou moi.
La seule opposition c'est le FN
a écrit le 17/07/2013 à 7:02 :
On taxe, on taxe, et l'économie va de moins en moins bien?alors on retaxe, on retaxe?
Réponse de le 17/07/2013 à 11:36 :
Taxe, retaxe et surtaxe et je noie mon désespoir dans le Ricard, lui aussi bien taxé !
Réponse de le 17/07/2013 à 20:44 :
Beaucoup vont maintenant l'acheter en Belgique ou en Allemagne. Ils profitent pour faire le plein d'essence, quelques courses...C'est désastreux pour l'économie française mais ça fait plaisir au politiques...L'important est quand même que notre élite se sente reconnu au travers des statistiques (moins de vente de cigarettes et d'alcool, moins de consommation aussi ...mais bon)
a écrit le 17/07/2013 à 6:50 :
une mesure qui merite un prix Nobel d'economie : " comment realiser une economie budgetaire ? en faisant payer les autres ..." trop fort
a écrit le 17/07/2013 à 6:17 :
Toute jeune, mon père m'a dit : "Si tu veux payer des impôts, vote socialiste" ! Cela a été tellement vrai que je m'en suis rappelée toute ma vie !
Réponse de le 17/07/2013 à 7:01 :
On l'a vu avec Sarko : 22 nouvelles taxes sous son règne ...
Réponse de le 17/07/2013 à 7:25 :
@34: parce qu'avec les autres il n'y a pas d'impôts ? de toute évidence, ton père ne sortait pas de la cuisine à Jupiter (Coluche dans le texte), et les chiens ne font pas des chats disait ma grand-mère :)
Réponse de le 17/07/2013 à 11:00 :
lesquelles?? "son règne " j'aime ce genre de débilité ça dénote le personnage, ses limites.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:02 :
@@34 : en fait, sous sarko, il y a eu 52 taxes nouvelles ou relèvement de taxes. consultable sur internet ou retrouvable sur contrepoints. Mais c'est bien normal de la part d'un socialiste de droite (ie : un socialiste conservateur)
a écrit le 17/07/2013 à 6:15 :
A hurler avant d'avoir mal, qu'est-ce que ça va être quand les rentiers vont se prendre le vrai triple choc : fiscal, krach obligataire, krach immobilier !
Réponse de le 17/07/2013 à 7:55 :
Ah! Oui, la fameuse "bulle" qui doit éclater depuis 10 ans... Ne vous miner pas pour les rentiers, les français devront toujours se loger, ils continueront à acheter des produits de marque fabriqués par de grandes multinationales... Les proprios et actionnaires ont encore de beaux jours devant eux, le français mangera des patates mais fera la queue pour se procurer à sa sortie le dernier iPhone 9 ou se péter le ventre au macdo, ne vous inquiétez donc pas pour les actionnaires. Les loyers quant à eux baisseront certainement mais au rythme de la déflation, n'entraînant pas de perte de pouvoir d'achat pour les propriétaires. Et même en cas de forte baisse (tous les marchés sont par nature cycliques), les détenteurs feront le dos rond et les multinationales s'adapteront comme elles l'ont toujours fait. Dormez en paix braves gens...
Réponse de le 17/07/2013 à 8:14 :
J'ai vendu une résidence secondaire en baissant le prix de 25% par rapport à ce que ça valait en 2007 à l'achat : à part ça les prix ne baissent pas ... Ça va être très très douloureux pour les petits rentiers, à proportion de leur déni de la réalité ...
Réponse de le 17/07/2013 à 8:51 :
Le pauvre rentier s'imagine que la génération qui fait face à des prix multipliés par 2 à 5 en dix ans restera a sa botte, sans réagir... Le pauvre rentier ne doit pas avoir dans son entourage des ingénieurs qui demandent une expatriation. Le pauvre rentier ne doit pas en connaitre qui acceptent 30% de baisse de salaire pour aller là où le terrain coûte moins de 40 euros du m² et où ces gosses seront dans des écoles correctes. Le pauvre rentier s'imagine surement que même si ceux qui gagnent bien leurs vies se barrent, il y aura toujours des APL intégrable dans les prix pour maintenir ses loyers à un niveau de-corrélé des revenus. Contrairement à ses homologues qui ont vendu, conscient qu'une telle PV était inespérable et la chute inévitable, lui s'accroche à son immobilier et en rachète même à prix d'or. Qu'ils ne viennent pas pleurnicher quand la réalité les rattrapera, car ce ne sont pas les personnes incapables d'acheter malgré des bons revenus qui vont se retrouver à manger des patates. Pour rire, calculer la capacité d'un ménage à 50 000 euros par an, comptez les et demandez vous ce qu'il va se passer si ceux qui espérait acheter en vendant à 250 000, vendent finalement à 200 000; si ceux qui espérait acheter en vendant à 200 000 euros vendent finalement à 150 000 euros; etc. Vous irez vite brûler un cierge pour saint Ponzi!
a écrit le 17/07/2013 à 6:15 :
Les Départements contrôlent-ils leurs dépenses sociales ? Réponse : NON !
Et pourtant le Département de l'Hérault (pour celui que je connais) est d'après l'Association des Contribuables de l'Hérault, l'Administration locale qui aurait le plus de fonctionnaires ! Que font-ils ? N'ont-ils pas le temps ? C'est tellement plus facile de nouvelles taxes !
a écrit le 17/07/2013 à 2:21 :
Tout le monde au RMI, locataire avec APL en HLM. C'est le PS réelu a 95% des voix.
a écrit le 17/07/2013 à 0:52 :
C'est impressionnant comme ce gouvernement fait absolument l'inverse de ce qu'il faudrait faire!
Il est bien connu qu'en France, un des pbs est le manque de mobilité des personnes, et là on fait tout ce qu'il faut pour que les gens ne bougent plus!
Ex : si je vends ma barraque à 300 et si je veux depenser 300 pour la nouvelle, il me faut trouver un bien à 280 puisque les droits de mutations (en grande partie les taxes) coutent 20! Resultat j'ai perdu 20 dans la plaisanterie!
Y a pas besoin d'être bien malin pour comprendre ca pourtant!
Réponse de le 17/07/2013 à 7:58 :
Le manque de mobilité ne frappe que celui qui est scotché avec un logement car n'a pas pris en compte le risque d'une instabilité professionnelle avant d'acheter (au lieu de louer) ou qui a acheté trop chef. Un locataire est mobile. Un acheteur qui a acheté au prix auquel il pouvait raisonnablement envisager de revendre est aussi mobile. La fiscalité évolue, il faut le prendre en compte lors de l'achat plutôt que de penser uniquement à la plus-value virtuelle (l'immo ça monte toujours !). La solution est de vendre et louer ou de vendre votre maison à 320. Si vous n'y parvenez pas, c'est que vous l'avez achetée à un mauvais moment, trop cher, par exemple en sommet de bulle, vous devrez donc payer votre erreur en achetant plus petit signe de votre moins-value. Ou alors c'est que vous achetez la nouvelle au mauvais moment., vous devriez louer le temps que le marché baisse. Mais surtout vous avez négligé que l'immobilier est risqué. Lorsque les vendeurs auront compris que les acheteurs n'ont pas vocation à leur payer leur nouvelle maison (je dois vendre au prix de mon futur achat), ils auront compris beaucoup de chose sur la spéculation immobilière et le danger de l'investissement immobilier. La perte de 20, celui qui crée une entreprise puis souhaite la revendre, s'y expose aussi. Celui qui achète des actions s'y expose aussi. Cela n'étonne personne, tout le monde le sait. L'immobilier est aussi un engagement à risque et non une valeur refuge comme on cherche à le faire croire aux français. L'idée qu'en revendant vous devez pouvoir réaliser votre projet futur et que vous devez avoir la garantie de ne rien perdre démontre simplement que vous n'avez pas intégré ce risque de l'immobilier. Enfin, si l'immobilier bénéficie d'une fiscalité trop attractive, il n'y aura plus aucune raison de créer une entreprise : il existe aussi des droits de mutation sur les valeurs mobilières. Un créateur d'entreprise qui vend ses parts les paie.
Réponse de le 17/07/2013 à 8:48 :
C'est pas faux mais si l'on achète son logement avec un peu de jugeotte à sa valeur d'usage (avec des remboursements sur une durée raisonnable, à hauteur des loyers qui pourraient être perçus en le louant), cela n'obère pas la mobilité. Il ne faut pas être pressé et rester à l'affut des bonnes occasions qui se trouvent encore puis réagir très vite car ce genre de produit se vend en une semaine ! C'est juste que les acheteurs ont les yeux plus grands que le ventre et font le jeu des vendeurs. L'immobilier pour faire de la plus-value achat/revente rapide actuellement c'est clair que c'est pas le moment.
Il y a aussi le problème des charges collectives dudit immobilier en ville qui deviennent monstrueuses et dissuasives à l'achat quel que soit le prix du bien.
a écrit le 17/07/2013 à 0:46 :
Cette augmentation de taxe est HONTEUSE si elle touche aussi le "primo accédant " !
Que sommes nous en train de faire à nos gosses !!!
Les travaux se feront au noir désormais après l'achat avec dessous de table, histoire d'équilibrer le racket !!!
Ils sont devenus fous ...
Réponse de le 18/07/2013 à 0:06 :
"Cette augmentation de taxe est HONTEUSE si elle touche aussi le "primo accédant " !" : Suffit l'intox! Les primo-accédants payent ce qu'ils peuvent payer, taxe ou pas taxe. Les aides aux primo-accédants se sont traduit par des prix en hausse. Il suffit d'alimenter la hausse des prix par des manques à gagner sur la fiscalité et des pertes sèches en subvention. "Les travaux se feront au noir désormais après l'achat avec dessous de table, histoire d'équilibrer le racket !!!" : Parce-que c'est nouveau peut-être? Quand au racket, il se situe au niveau des prix pratiqués : Nos pauvres enrichis sans cause de la bulle immobilière se présentent en victime des taxes, ils doivent leurs PV aux subventions sur un marché libre (PTZ, Scellier, APL, etc.) sans lesquelles la bulle aurait déjà craquée! Sérieusement, on a l'impression de vivre parmi une armée d'escroc et une armée d'inculte en matière d'économie : Sur un marché libre, où les clients sont captifs, les prix se fixent au maximum des capacités des clients! PRIMO-ACCEDANT : CESSEZ DE PLEURNICHER POUR DES AIDES QUI NE VOUS SERVENT QU'A PAYER PLUS CHER! PLUS DE TAXES SUR LES TRANSACTIONS, C'EST SURTOUT MOINS DE CONCURRENCE DES VENDEURS/ACHETEURS!
a écrit le 16/07/2013 à 23:59 :
Plutôt une bonne chose cette très légère hausse gérée par les régions car il y a trop de mutations immobilières, çà favorise les spéculations et ce n'est pas favorable à l'entretien du parc immobilier qui en bien besoin.
Réponse de le 17/07/2013 à 6:14 :
Ce qui est sûr, c'est que ça ne favorisera as la mobilité professionnelle sauf pour celui qui n'est que locataire.
a écrit le 16/07/2013 à 23:04 :
c'est fini les jeunes ne pourront plus être propriétaires, rappelez vous la propriété c'est du vol : c'est ça le communisme !
Réponse de le 17/07/2013 à 0:25 :
@ Tralala... Ici en France cela ne vaut pas le coup d'être propriétaire..
Réponse de le 17/07/2013 à 0:49 :
Bah oui les multipropriétaires en France vendent pour acheter en Espagne !
Réponse de le 17/07/2013 à 7:35 :
faux, ils ne vont pas acheter où les prix continuent de baisser...et 2 millions de logement à vendre ! Ils sont moins bêtes que vous ne le pensez les multipropriétaires?
Réponse de le 17/07/2013 à 10:12 :
bien sûr que si. l'immo est tellement bas en Espagne qu'on y pense réellement. 70 m2 à 50000 ? près de la mer. Dans mon entourage certains passent à l'acte.
a écrit le 16/07/2013 à 22:49 :
Une classe de jeunes sortant des écoles arrivent sur le marché du chômage... une seule solution pour s' en sortir : faire chuter un bon coup ( 25%) la masse salariale de la fonction publique , promouvoir la liberté d' entreprendre en ouvrant la concurrence et laisser de gagner de l' argent . Le social est un luxe qu'il faut mériter .
a écrit le 16/07/2013 à 22:44 :
combien de taxe depuis le début du mandat,,,,,,,les recettes aurait du doubler mais
a écrit le 16/07/2013 à 22:20 :
Si la France peut s'endetter à taux bas malgré la perte de son dernier AAA, c'est bien parce que les gouvernements français savent comment lever massivement l'impôt ! Et comme l'immense majorité des français ne part pas...
Réponse de le 16/07/2013 à 22:37 :
+1, et cela remonte aux débuts de la royauté ! Un savoir faire français historique, une véritable exception fiscale...
a écrit le 16/07/2013 à 22:19 :
La France est passée du mauvais côté de la courbe de Laffer (trop d'impôt tue l'impôt...). Les contribuables toujours plus pressurés ne pourrons plus faire face aux dépenses publiques de l'Etat providence. Ajoutons à cela une moindre redistribution vers les classes moyennes, et bientôt une probable remontée des taux sur le dette...alors les vrais ennuis commenceront !
Réponse de le 17/07/2013 à 8:33 :
@monsieur durand: ta courbe de Laffer est une lapalissade très en vogue chez ceux qui veulent se faire passer pour des experts. Il faudrait définir le point de rupture de cette courbe et non pas se contenter de dire qu'à force de tirer dessus, la corde va casser :-)
Réponse de le 17/07/2013 à 20:52 :
@Patrickb. Il n'y a pas besoin de définir un point de rupture sur une échelle pour voir qu'on a déjà dépassé la limite du bon sens. Et même si je suis loin de le souhaiter, il me semble évident que les vrais ennuis ne vont pas tarder à arriver. (une échelle de temps, à ce rythme: 3 à 4 ans maxi)
a écrit le 16/07/2013 à 22:17 :
Je suis devenu un délinquant fiscal : achat à l etranger..perte sèche pour l état 30 000 e de tva

Réponse de le 16/07/2013 à 23:06 :
+1000
Réponse de le 16/07/2013 à 23:38 :
ça fait TRES longtemps que je le dis, pour punir l'état il faut acheter à l'étranger ou d'occasion.
Réponse de le 17/07/2013 à 5:43 :
Si vous arrivez encore à acheter, c'est qu'il y a du gras ! Amis socialos : taxez les rentiers, ils sont encore bien dodus !
Réponse de le 17/07/2013 à 7:37 :
c"est vrai, le gras est encore là; mais il se cache, il se dissimule, il a honte même quand on veut le dépecer!
Réponse de le 17/07/2013 à 8:50 :
Appellez un chat un chat : prétendez vous que les socialos sont des vautours?
a écrit le 16/07/2013 à 22:13 :
A bravo, c'est parfait, le gouvernement à bien compris comment aggraver encore la situation économique. Seulement voilà qui va leur dire que ce n'est pas l'objectif, que le but recherché c'est de sortir la France de l'impasse. Il ne faut pas avoir inventé l'eau chaude ni avoir fait l'ENA (Ecole Nationale pour Attardés) pour savoir que la variable d'ajustement fiscal n'est pas de nature à favoriser le marché immobilier déjà compliqué.
a écrit le 16/07/2013 à 22:09 :
Elisez un socialiste, il fleurira un impot... Ces gens ne savent faire que ça... prendre à ceux qui ont et qui travaillent pour donner à leurs copains fonctionnaires....
a écrit le 16/07/2013 à 22:07 :
Comme Hollande, Moscovici confirme que la REPRISE.....des augmentations d'impôts...EST LA
a écrit le 16/07/2013 à 21:46 :
Ont ils pense a la taxe sur les chiens qui défèquent dans la rue qui nous obligent a embaucher des centaines d'agents municipaux payes par nos impôts.il serait équitable que les propriétaires de ces animaux les prennent en charge
Réponse de le 16/07/2013 à 22:12 :
@aux deputés : et votre caca qui oblige à embaucher des centaines d agents pour maintenir les stations d épuration: vous y avez pensé?
Réponse de le 16/07/2013 à 22:46 :
C'est payé par la facture d'eau et s'il vous plait, employez des termes adultes.
Réponse de le 16/07/2013 à 23:04 :
@aitos: faux ! Le cout est ajouté a la facture d eau et seulement dans le cas ou vous êtes raccordé au reseau tout à l egout .Qd au choix de mon vocabulaire c était pour répondre a un message que je trouvais dérisoire ( taxe sur les chiens ..encore une)
Réponse de le 17/07/2013 à 7:28 :
Les propriétaires de chiens sont à mettre dans le même sac que les fumeurs. Tant que ces gens n'auront pas de respect pour les autres, il faudra voter des lois pour les instruire. Marre de faire du slalom et de voir des mégot des cigarettes plein le trottoir.
Réponse de le 17/07/2013 à 21:12 :
@Goulounche. Tout à fait réalisable! Ils suffit pour cela de voter une loi qui autoriserait de pendre les fumeurs avec les tripes de propriétaires.
a écrit le 16/07/2013 à 21:34 :
Ils peuvent augmenter cette taxe pour compenser l'incurie de nos élus. Ils peuvent faire croire qu'ils sont gestionnaires. Mais ils ne vont plus longtemps faire croire aux français qu'ils sont à la hauteur ! Illusion puis désillusion !
a écrit le 16/07/2013 à 21:34 :
Et Francois et Valerie, paient-ils un loyer pour l'Elysee et un avantage en nature pour les victuailles qu'ils absorbent chaque jour de la sainte année. Moi en tant que salarie quand mon patron prend en charge mon repas j'ai un avantage en nature et je paie des cotisations et de l'impôt sur cet avantage et mon patron des cotisations.
Réponse de le 16/07/2013 à 21:44 :
Surtout que le gros il doit bien manger
Réponse de le 16/07/2013 à 21:49 :
Vous doubliez les sommes astronomiques que la République (nous) a débourse pour entretenir Mazarine de Francois 1er
Réponse de le 16/07/2013 à 22:49 :
Pas de charges sur les avantages en nature des ministres, heureusement sinon ça dépasserait probablement le montant de leur salaire !
a écrit le 16/07/2013 à 21:07 :
Les droits de mutation ou l'impot le plus injuste et le plus inutile qui soit en matiere de fiscalite immobiliere. Tout le monde est d'accord la dessus depuis des lustres et voila...
Réponse de le 16/07/2013 à 22:02 :
"Tout le monde est d'accord la dessus depuis des lustres et voila..." : Non, pas ceux qui comprennent qu'ils payent aussi bien ce qu'ils peuvent payer sur un marché libre où ils sont clients captifs.
a écrit le 16/07/2013 à 20:48 :
@@ghostly
le declassement dew primo dans les grandes metropoles est deja un e realite, reveillez vous !
a écrit le 16/07/2013 à 20:31 :
Faites comme je dis mais pas comme je fais, je veux que les prix baissent mais mes taxes de transaction pourront ainsi augmenter.
a écrit le 16/07/2013 à 20:30 :
Ce gouvernement ne cesse de prôner la baisse des prix de l'immobilier. Dés que çà s'amorce il s'arroge le gateau pour lui. Faut pas oublier que l'acheteur n'achète pas HT mais TTC. On marche sur la tête là, ou c'est moi?
Réponse de le 16/07/2013 à 22:24 :
+1 enfin quelqu un qui comprend que ce n est pas en ajoutant des impôts qu on fait baisser les prix
a écrit le 16/07/2013 à 20:23 :
Qui paiera cette taxe ? Les vieux vendeurs ou les jeunes acheteurs? Et surtout vive le dynamisme et la mobilité française! Encore quelques efforts, le déclassement n'est plus très loin...
Réponse de le 16/07/2013 à 20:39 :
excusez moi mais par nature c'est l'acheteur qui paie les fris de mutation. Je vous rassure ce n'est pas une nouvelle taxe, mais une simple augmentation comme l'a promis le gouvernement PAS DE NOUVELLE TAXE.
a écrit le 16/07/2013 à 20:17 :
aussi sec les acheteurs integreront cette hausse dans leur offre, c'est le vendeur et l'AI
qui epongerons.
Réponse de le 16/07/2013 à 20:42 :
vous oubliez une simple condition: les ventes sont déjà quasiment à l'arrêt, ceci va augmenter cette baisse des ventes. Augmentez le coût ne fera que faire fuir les acheteurs EVENTUELS déjà très RARES.
Réponse de le 17/07/2013 à 12:15 :
Pas grave, moins d'acheteurs = PRIX qui baissent.
Réponse de le 18/07/2013 à 0:58 :
Ventes,par les agences,moins nombreuses certes.Mais au niveau des notaires?
Cette nouvelle taxe sera répercutée sur le prix d'où "avances"en liquide plus fortes et économies des frais d'agence(6%) en moyenne de plus en plus courantes .Phénomène déjà croissant .D'où la crise des agences immo qui s'étaient multipliées pendant les années fastes,de 2000 à 2008 environ....
a écrit le 16/07/2013 à 20:15 :
que les impôts n'augmenteraient pas...mais l'électricité oui, les droits de mutation oui, le diesel aussi etc etc
a écrit le 16/07/2013 à 20:09 :
Et bah voila!!! Encore 1 augmentation de taxe pour enrichir les 600 000 élus de France!
Le flan, Mosco et autres intellectuels ont encore 1 fois MENTI!
Augmentation des prélèvements!
Révolution bon sang!!!!!!!
Réponse de le 16/07/2013 à 20:45 :
d'accord avec vous, je puis vous dire qu'en discutant avec des gens simples (rien de péjoratif dans ces termes au contraire) que je soupçonne d'avoir voté hollande sont devenus d'ardents "chasseur de sa tête", propos quasiment révolutionnaires. Discussion ce WE et étonnement de ma part.
Réponse de le 16/07/2013 à 22:26 :
oui les électeurs qui ont voté Hollande sans motivation politique, catégorielle ou carriériste sont aujourd'hui très remontés et plus sévères que beaucoup de non électeurs de Hollande. Même étonnement de ma part quant à la virulence de leurs propos dans les récentes discussions que j'ai eues.
Réponse de le 18/07/2013 à 0:40 :
600 000 élus locaux soit un mandat électoral pour...108 habitants,4,5 fois supérieur au pourcentage des USA...
à noter dans les collectivités à statut particulier;Wallis et Futuna:14 000 habitants:1 député,1 sénateur,1 conseiller économique et social,20 conseillers territoriaux....Tous voyageant en première classe en première 8 fois/an...Voir le site:Le Cri du Contribuable....
Personnels pléthoriques,banquets,voyages"d'études",de jumelages à l'étranger(un maire d'une commune proche a ainsi son voyage annuel gratuit au Vietnam)constructions fastueuses en période de crise,hors intérêts urgents pour la population(ex des crèches)ronds-points éclairés en rase campagne...Le rapport annuel de la Cour des Comptes déborde de scandales financiers..
a écrit le 16/07/2013 à 20:03 :
écoeurant on taxe encore une fois le travail, l'effort et le talent !
Réponse de le 16/07/2013 à 23:36 :
et oui fini la méritocratie, place a la parasitocratie
a écrit le 16/07/2013 à 20:01 :
Ou en est la merveilleuse idée de mollasson premier de ramener à 22 ans au lieu de 30 la durée détention d'un bien pour les plus values immobilières ..
Réponse de le 18/07/2013 à 0:11 :
Votre propos est confus:
-diminuer de 30 à 22 ans,la durée de détention d'un bien (hors la première résidence principale)pour ne pas être taxé sur la plus-value,pendant une fenêtre d'un an profitera à un certain nombre de proprios.Et démontre une petite marche arrière de ce gvt,un début de prise de conscience sur les effets néfastes d'une taxation trop lourde qui gèle les ventes?Ou une concession aux agences immobilières en crise?
-Les agences immo subissent certes une baisse d'activité.Mais qu'en est-il des volumes de transactions auprès des notaires?Il y a encore 1 an,une vente sur 2 se faisait par agence.Aux dires d'une étude notariale DEBORDEE par les transactions,les particuliers évitent les frais d'agence et s'informent directement par internet.Est-ce une tendance générale?
a écrit le 16/07/2013 à 20:00 :
À vos portefeuilles citoyens de cette belle Nation !
a écrit le 16/07/2013 à 19:59 :
Il va falloir mettre des rallonges au tables pour augmenter les dessous
a écrit le 16/07/2013 à 19:58 :
En clair pour ceux qui n'avaient pas compris : on va taxer un peu plus les jeunes (accédants) pour permettre aux départements de financer (en particulier) les dépenses de dépendance des vieux, les mêmes qui ont profité de la hausse de l'immobilier (toujours au dépend des jeunes). J'ai beau faire partie des "vieux" et être proprio, je trouve ça limite, limite et assez décourageant
Réponse de le 16/07/2013 à 22:00 :
Dans la mesure où le prix en matière d'immobilier est ce qu'on peut payer, taxe ou pas taxe, c'est toujours ça où nous ne cotiserons pas ailleurs... Pour preuve, quand on donne des PTZ, les prix montent et la jeunesse n'y gagne rien. De même, quand on aide à coup d'APL, les jeunes peuvent payer plus cher, les loyers montent pour tous... Le hold-up, il vient d'un marché libre et subventionné au profit de votre génération qui n'a jamais remis en cause son droit à abuser de sa position de force. Vous aimeriez payer ce que vous pouvez payer pour l'hôpital, les médicaments, l'électricité, le gaz? Vous comprenez pourquoi certains pays maîtrisent depuis longtemps la gourmandise de leurs concitoyens?
Réponse de le 16/07/2013 à 22:17 :
Pas tout compris.., mais si ce que vous dites signifie que les vieux proprios (dont je suis) abusent un tantinet des jeunes, je suis d'accord !
Réponse de le 17/07/2013 à 8:24 :
"Pas tout compris.." : Si je peux payer 200 000 euros pour un appartement TTC, on me le vendra 200 000 euros TTC car je n'ai pas le choix de me loger. Si on augmente les taxes et que vous maintenez votre prix hors taxe, je ne peux plus l'acheter, vous devez vous ré-aligner sur ma capacité d'achat : Sans douleur pour le primo-accédant. Accessoirement, ça m'arrange presque : Celui qui peut payer 200 000 euros en l'absence de taxe après avoir acheté à 80 000 euros me concurrence un peu moins avec sa PV. "les vieux proprios (dont je suis) abusent un tantinet des jeunes, je suis d'accord !" : Pas tous, certains s'auto-modèrent et les autres font aux mieux avec les cartes qui ont en main.
Réponse de le 17/07/2013 à 8:31 :
Vous oubliez un truc : on a fait croire que les prix ne pouvaient que monter (donc espoir de plus values et illusion de richesses) De plus on a pratiqué le crédit excessif ... Game over
a écrit le 16/07/2013 à 19:57 :
Toutes les Taxes, Tous les Impots, Tous les prélèvements "sociaux", y passent sans exception aucun, les uns après les autres, induisant des sentiments de plus en plus refoulés mais très vifs d'exaspération, de découragement, de dégout, de rejet. Dans moins de 4ans, le F.N sera malheureusement en tete au 1er tour de la Présidentielle, et sera déjà largement en tete aux Européennes de l'an prochain : 25 à 30%. Les libertés et la Démocratie reculent peu à peu, la République est menacée de l'intérieur, par son pouvoir élu en Mai 2012, sur mensonges et dénis. "Moi Président, Je", avait chaque jour de sa campagne, promis de "Réenchanter le Reve Français", et dit chaque jour qu'il ne promettait que ce qu'il pouvait réeellement tenir. Ou il a menti, ou il confond Reve et Cauchemard. Il promettait Tout à la jeunesse, allant jusqu'à se servir, exploiter et toucher la corde sensible de leurs parents et grand-parents : ces derniers se voient maintenant dans l'impossibilité de les aider, par une fiscalité sur les successions devenue confiscatoire et punitive.
Réponse de le 16/07/2013 à 20:51 :
non il n'y a pas que le FN, je rappellerai simplement ceci. Au soir de mai 2012 la France certes avait une dette publique importante mais même proportion que l'Allemagne, la croissance était "positive", le pouvoir d'achat des ménages POSITIF, consommation POSITIVE, chômage dans la moyenne européenne, fin 2011 nous commencions à voir une éclaircie. Depuis mai 2012 récession, chômage en hausse vertigineuse, baisse du pouvoir d'achat, de la consommation, taxes sur....tout (hausse TVA, tabac, alcool, gas-oil, cot. retraites, etc.....)c'est la bérézina. Hollande lui content d'ailleurs il grosit à vue d'oei, comme Montebourg, Valls, trop nourris avec NOTRE pognon.
Réponse de le 16/07/2013 à 23:33 :
FN = nouveau casting - l'UMP c'est bon on connait
a écrit le 16/07/2013 à 19:52 :
Cela fait une augmentation des droits de 18.42 %, et dire qu'il n'y a pas d'inflation dans ce pays !
Pauvre France
Réponse de le 16/07/2013 à 20:02 :
Pauvres francais dirai-je!
a écrit le 16/07/2013 à 19:51 :
L impot tue l impot...de plus encore plus difficile de demenager pour trouver du boulot si on est proprio etc etc....et les economies de nos seigneurs politiques et de l etat ....non meilleur d augmenter les impots des pigeons......
Réponse de le 16/07/2013 à 22:06 :
je dirai gestion des ponctionnaires pour des fonctionnaires
a écrit le 16/07/2013 à 19:49 :
NORMAL,gestion socialo.
Réponse de le 16/07/2013 à 19:55 :
@lemans: faut pas être sélectif, ce ne serait pas mieux avec les autres. C'est le système qui ne fonctionne pas !!!
a écrit le 16/07/2013 à 19:45 :
Et pourquoi ne pas mettre a charge des locataires une taxe de 10% du loyer annuel pour tout nouveau bail conclu?
Réponse de le 16/07/2013 à 19:58 :
Une taxe de droit au bail de 2,5 % existait il y a plusieurs années .
Réponse de le 16/07/2013 à 20:06 :
Qu'ils mettent tout le monde au S.M.I.C et aux Allocs, tout le monde en H.LM, qu'ils prennent tout à tout le monde. Cette fois c'est le dégout, l'exaspération, le rejet, face à ce pouvoir Extrèmiste-Fiscaliste. La Démocratie et Les libertés reculent petit à petit. Après deux mandats, "Moi Président, Je" risque d'etre devenu Dictateur, et "Nouveau" Ceausescu "à la Française" : il l'est d'ailleurs déjà, en devenir.
Réponse de le 16/07/2013 à 22:25 :
Rectification ' il s'agit d'un fascisme fiscal
a écrit le 16/07/2013 à 19:39 :
"des ressources pour assumer les dépenses sociales". La coupe est plus que pleine, pendant ce temps la les artisans n'arrivent pas a recruter de salaries. Ils sont bien au chaud en attendant que ça tombe.
Réponse de le 16/07/2013 à 20:18 :
"La coupe est plus que pleine, pendant ce temps la les artisans n'arrivent pas a recruter de salaries." : On sent quelqu'un qui a déjà travaillé, ne serait-ce qu'en job d'été, chez un artisan... Sinon, peut-être quelqu'un qui a lancé sa boite et a été concurrencé sur les prix par des hordes d'apprentis? Rassurez nous, quand même pas un des pauvres enrichis sans cause de bulle immobilière qui attend une fiscalité clémente au lieu de profiter de l'aubaine pour monter une entreprise? Si vous aviez parlé avec des ouvriers qui rongent leur frein après 10 années au SMIC sur des métiers de forçat : Vous ne vous étonneriez pas que plus personne ne veuille travailler pour CERTAINS ARTISANS. Si vous connaissiez des ouvriers devenu patron grâce à la bulle immobilière : Vous vous rangeriez de leur côté quand ils disent qu'ils sont bien plus taxé à travers leurs entreprises où ils produisent qu'ils ne l'ont été sur leurs gains dans l'immobilier. Alors, cessez d'essayer de vous planquer derrière les entrepreneurs pour défendre le fait qu'on taxe moins l'enrichissement par l'immobilier que par le travail : Il est grand temps que ça change! Il y a moins de fainéants que de personnes amenées à dire "J'aimerais bien prendre ce job, mais en région parisienne, je ne pourrai pas me loger". La couleur est annoncée, tout est fait pour faire baisser les prix de l'immobilier : Réduire la demande du côté des vendeurs/acheteurs incapables de payer des droits de mutation jouera sur la demande quand ils espèrent s'échanger de l'immobilier entre eux éternellement. Réduire les capacités d'achat des autres se répercutera par une baisse sur les prix, tout comme les mesures qui les ont rendu solvable se sont répercuter sous la forme d'une hausse des prix. Ça ne vous arrange pas dans votre business, c'est pareil : Le logement trop cher est une des principales sources de la sclérose du marché du travail et les subventions qui ont dirigé l'épargne vers ce placement nuisent l'investissement dans l'entreprise.
Réponse de le 16/07/2013 à 23:31 :
vous ne serez jamais propriétaire, faites vous une raison
Réponse de le 17/07/2013 à 5:41 :
Vous vous ne serez jamais entrepreneur, ça c'est sûr...
a écrit le 16/07/2013 à 19:35 :
Bravo, preuve supplémentaire qu'ils ne comprennent rien a rien. Par contre la réédition des "irlandais de Vincennes" occupe un autre de nos brillants ministres.
Réponse de le 16/07/2013 à 19:43 :
Ça lui permet de faire le beau a la tele
a écrit le 16/07/2013 à 19:26 :
Toujours plus d'impots de taxes de prelèvements qui se traduisent pas moins de rentrée. Ce gouvernement n'a toujours pas compris que les français étaient entrés en résistance.
Réponse de le 16/07/2013 à 19:39 :
ah ?

c'est quoi la résistance ?
Réponse de le 16/07/2013 à 20:01 :
La résistance c'est limiter au strict nécessaire les flux qui génèrent des impôts (TVA, CSG, charges sociales, impôt sur le revenu...)
Réponse de le 16/07/2013 à 20:03 :
Le français résistant râle mais pas trop fort car il a peur des représailles de la Kommandantür. Son courage se manifeste généralement un an après la fin des hostilités ...
Réponse de le 16/07/2013 à 20:11 :
Acheter le minimum.
Pour le reste acheter hors de france....
;-)
Réponse de le 16/07/2013 à 20:33 :
surtout achetez d'occasion et en solde uniquement, faîtes fonctionner les circuits courts...
Réponse de le 16/07/2013 à 22:49 :
oui je constate aussi la montée d'une vague de grève silencieuse, une résistance pacifique, moins de consommation, moins d'embauches, moins d'initiatives professionnelles, plus de services bénévoles, plus de dons, .....
a écrit le 16/07/2013 à 19:25 :
Toujours la même philosophie, taxer et encore taxer. La raison de la baisse des droits de mutation est due a à l'allongement de la durée de détention pour être exonéré des plus-values
qui est passé de 15 à 22 ans. Résultat , les transactions ont considérablement baissé. D'autres mesures sont venues perturber le marché. Les socialos qui augmentent sans arrêt les prélèvements ne savent toujours pas que plus il y a d'impôts moins il y a de rentrées fiscales. Jamais ils ne s'attaquerons aux dépenses sociales qui pénalisent tant notre compétitivité , l'assistanat n'est pas la solution.
Réponse de le 16/07/2013 à 19:42 :
En etant passe par 30 ans
Réponse de le 16/07/2013 à 23:50 :
il est prévu que le retour de 30 ans à 22 ans débute en septembre 2013 ou début 2014 et se termine fin 2014
Réponse de le 17/07/2013 à 0:19 :
pour 300 000?, 13k? pour l'état (chacun d'entre nous...), 110k? pour la banque!
Et oui!
Réponse de le 17/07/2013 à 23:34 :
Dans le domaine immobilier,il faudrait des lois stables permettant une vision à long terme..... Et on s'étonne de la rareté des candidats à un achat Duflot....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :