Baisse du déficit public : le FMI crie casse-cou !

Le FMI estime que le gouvernement français devrait ralentir le rythme de baisse du déficit, compte tenu du caractère "hésitant "de la reprise

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Le Fonds monétaire international (FMI) estime que la France devrait ralentir son rythme de réduction du déficit public afin de soutenir la reprise économique, dans son rapport annuel sur l'économie française publié lundi.

"D'ici la fin 2013, le gouvernement aura réalisé aux deux tiers l'effort entrepris en 2011 pour stabiliser les déficits. Etant donnés ce bilan et le caractère toujours hésitant de la reprise, le gouvernement devrait ralentir le rythme de l'ajustement", argumente l'organisme international dans son rapport annuel sur l'économie française.

3,9% de déficit en France

Le FMI prévoit que la France termine l'année 2013 avec un déficit de 3,9% du produit intérieur brut (PIB), contre 4,8% en 2012. Le gouvernement français table officiellement sur un déficit de 3,7%, mais le ministre de l'Économie Pierre Moscovici a reconnu la semaine dernière qu'il pourrait être "légèrement au-dessus". Le gouvernement a prévu de réduire encore d'un point de PIB le déficit structurel, en 2014. C'est cette baisse que le FMI resmet en cause.

L'important effort de réduction du déficit public, l'incertitude politique avant l'élection présidentielle de 2012 et la conjoncture morose dans le reste de l'Europe ont pesé l'an dernier sur la croissance de la France, "mais de récentes améliorations des indicateurs économiques soutiennent la prévision d'une reprise progressive au second semestre 2013", affirme le FMI. Citant les conditions de crédit favorables et le faible endettement des ménages et des entreprises parmi les facteurs de soutien à la croissance, il confirme prévoir une contraction du PIB de 0,2% cette année et une croissance de 0,8% en 2014.

Mais au-delà de cette "reprise cyclique", le potentiel de croissance de la France est "entravé par des rigidités structurelles sur les marchés du travail et des biens, qui ont, au fil du temps, contribué à une perte progressive de compétitivité et de performance dans les exportations", diagnostique l'institution internationale.

Réformes structurelles à poursuivre

Mais au-delà de cette "reprise cyclique", le potentiel de croissance de la France est "entravé par des rigidités structurelles sur les marchés du travail et des biens, qui ont, au fil du temps, contribué à une perte progressive de compétitivité et de performance dans les exportations", diagnostique l'institution internationale. Aussi, tout en saluant les "progrès" déjà accomplis, les auteurs du rapport encouragent le pays à "poursuivre les réformes structurelles pour soutenir le rebond de la demande privée et renforcer la compétitivité", appelant notamment le gouvernement français à réformer les retraites (en augmentant le taux d'activité plutôt qu'en relevant les cotisations), à approfondir la réforme du marché du travail et à ouvrir davantage à la concurrence les marchés de biens et services.

Le chômage va continuer d'augmenter

Sur le plan social, ils estiment que le chômage poursuivra son ascension à 11,2% fin 2013 et 11,6% fin 2014, avant de refluer à 11,4% fin 2014. Le taux de chômeurs dans la population active cessera donc d'augmenter "au cours de l'année 2014", a estimé Ed Gardner, chef de la mission France du FMI. Il juge "difficile à atteindre" l'objectif du gouvernement français d'inverser la courbe d'ici fin 2013.

Bas niveau de rentabilité des banques

Les enquêteurs du FMI notent par ailleurs que "les risques en matière de stabilité financière ont considérablement diminué, car les banques ont atteint leurs objectifs de désendettement et renforcé leurs matelas de capitaux et de liquidités". L'organisme souligne toutefois que le "bas niveau de rentabilité des banques" françaises et "la faiblesse des perspectives de croissance" incitent à maintenir la vigilance.

Il estime également que "le système financier français a encore des progrès à faire pour s'adapter pleinement aux nouvelles exigences prudentielles internationales". Le rapport note en effet que les banques françaises dépendent toujours fortement des marchés pour se financer, et recommande d'utiliser l'outil des incitations fiscales sur les produits financiers pour changer cette situation.

Le FMI réalise chaque année une mission de consultation en France dans le cadre de l'article IV de ses statuts. Le rapport publié lundi est la version définitive des conclusions préliminaires publiées le 3 juin.

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 137
à écrit le 12/08/2013 à 23:36
Signaler
Avec les milliards qu'il faut donner au M.E.S européen (Signer sous SARKOZY en octobre 2011) cela n'est pas facile de faire des économies?, et en plus ont vient de donner fin juin 1, 6 milliard d'euro a la banque européenne????+++++++++++ Copie Le Pa...

à écrit le 07/08/2013 à 21:58
Signaler
ce que dit le FMI c'est qu'il faut arréter l'austérité, c'est à dire augmenter les impôts et taxes et tuer l'emploi, sans faire les réformes de fond qui permettraient au contraire de développer l'emploi par les baisses de dépenses publiques, donc arr...

le 09/08/2013 à 0:58
Signaler
arrivons a 1,5 % de déficit budgétaire comme le fit JOSPIN en 2000/2001 ( pourtant socialiste qui fut le meilleur gestionnaire de ses 25 ans) !!!!!! aucun avant ,ni après, n'a put l'égaler,,,, surtout pas sous Nicolas S ou se fut 7,5 % de gabegies ...

le 10/08/2013 à 1:46
Signaler
Objectivement vous oubliez les deux grandes crises!

à écrit le 07/08/2013 à 21:46
Signaler
on croit réver, la france a le record de mauvaise dépensepublique, record d'effectifs improductifs, dépense globale qui ruine le pays,augmente la dette, alors qu'on ne sait même pas rembourser les intérêts !! alors qu'il suffit de rationnaliser le mo...

à écrit le 07/08/2013 à 19:31
Signaler
Les déclarations de ce guignol ou expert, au choix, ne manquent pas de saveur !!!! Si la rigueur nous a été imposée comme elle l'a été en Espagne, Portugal, Italie, Irlande ... etc ... c'est bien sur INJONCTION de la troïka dont le fameux FMI. Rigue...

à écrit le 07/08/2013 à 12:42
Signaler
copie Thierry Breton, né le 15 janvier 1955 à Paris, est un dirigeant d'entreprise, administrateur de sociétés et homme politique français. En 2005, à la suite de la démission d'Hervé Gaymard, il est nommé ministre de l'Économie, des Finances et de...

le 09/08/2013 à 11:34
Signaler
cet argent du bouclier fiscal aurait du être remis sous condition de le investir , dans l"économie industrielle, ou dans un genre de banque public , qui aurait servit aux entreprise pour réinvestir ? ??? 95 % de ce bouclier fiscal et parti ailleurs,...

à écrit le 07/08/2013 à 12:37
Signaler
VITE ... alternative protectionniste ...que la DROITE revienne pour sauver le peu qui reste

à écrit le 07/08/2013 à 12:34
Signaler
vite alternative.. protectionniste.. que la DROITE revienne pour sauver le peu qui reste

à écrit le 07/08/2013 à 6:46
Signaler
titre tres trompeur

à écrit le 06/08/2013 à 18:49
Signaler
Pour que le FMI, champion de la rigueur tous azimuts, dise que notre Gouvernement nous emmène dans le mur, c'est que nous y sommes déjà ! C'est vrai que nos ministres, leur contremaître et leur directeur de production n'ont quasiment tous jamais trav...

à écrit le 06/08/2013 à 18:17
Signaler
Ci joint la "rigueur" du gouvernement http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/fileadmin/medias/documents/ressources/smb/situation_mensuelle_budget_Etat_31052013.pdf Il n'y pas une economie, au contraire, les "saucisses à l'eau" aggravent le de...

à écrit le 06/08/2013 à 18:11
Signaler
Les partis politiques sont inutiles. Ils ont tué la France.

à écrit le 06/08/2013 à 17:51
Signaler
Elle a beau jeu de "prévenir la vieille ! ces conseils, elle peut les remballer, vite fait!

à écrit le 06/08/2013 à 17:14
Signaler
bien vue les recommandations mais ce n est pas lagarde la championne toute catégorie du déficit si je ma rappelle bien 9,5 pour cent quand elle étaient ministre. et puis si on regarde les recommandations du FMI a chaque fois qu un pays decide de fair...

à écrit le 06/08/2013 à 16:53
Signaler
Les "rigidités structurelles",ce sont-en très grande partie-l'archaïsme des structures conser vées depuis l'avènement de la IIIè République,qui a donné naissance au pouvoir parlemen taire,doublé d'un pouvoir de décision de l'exécutif gouvernemental e...

à écrit le 06/08/2013 à 14:50
Signaler
si la france avait un système politique et administratif efficace comme les autres pays qui les ont réformé, et appliqué un budget en équilibre depuis 30 ans, on aurait 200 députés et 150 sénateurs, deux niveaux de collectivités, un seul régime de tr...

à écrit le 06/08/2013 à 14:43
Signaler
que moscou-vichy n'interpréte pas trop vite à son avantage de laxisme de gestion publique les propos du FMI : le FMI dit bien qu'il faut faire les réformes de fond indispensables au bon fonctionnement de l'économie, c'est à dire réduire la mauvaise d...

à écrit le 06/08/2013 à 14:37
Signaler
déjà que les politiques de droite comme de gauche n'ont absolument aucun courage pour optimiser la dépense publique et les effectifs pléthorique, notre record européen d'improductifs, il manquait plus que le FMI les encourage au laxisme !!!! et donc ...

à écrit le 06/08/2013 à 14:14
Signaler
que des mécontents !! n en déplaise a certains elle a raison !! pouvoir d achat en berne et de surcroit des taxes de toute part pleuvent !! la rentrée s annonce houleuse

à écrit le 06/08/2013 à 14:12
Signaler
Baisse du deficit...par les economies...on ne connait pas par la hausse des taxes oui Sachant aussi que le pib national inclu les depenses de l etat....???? si on reduit les depenses de l etat bon pour le pays mais mauvais pour les chiffres...et que...

à écrit le 06/08/2013 à 14:08
Signaler
La France doit réduire le coût du travail Réduire la cotisation sur le travail, c?est AUSSI un objectif conseillé par le FMI pour redonner compétitivité et croissance à la France. Le nouveau diagnostic établi par les experts internationaux, ne fai...

à écrit le 06/08/2013 à 13:27
Signaler
Je suis d'accord avec le FMI, vu que la seule variable d'ajustement que sait utiliser ce gouvernement pathétique sont les impôts et taxes, dont le rendement s'écroule. Ce qui est donc contre productif. S'il y avait des réformes de compétitivité comme...

à écrit le 06/08/2013 à 13:12
Signaler
Certains ont dû oublier la lettre de cette chère Christine à son amour de Nicolas. Souvenez-vous, c'était si beau : "Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting. Si tu m'utilises, j'ai besoin de toi comme gu...

à écrit le 06/08/2013 à 13:09
Signaler
Tant qu'on axera toute réflexion économique sur la croissance à n'importe quel prix , (croissance qui soit dit en passant ne profite qu'aux riches surtout quand elle est modérée) les nuls du FMI pourront continuer à dire ce qui les arrange ! Marre d...

à écrit le 06/08/2013 à 13:07
Signaler
IL EST URGENT D ATTENDRE DE VOIR LES RENTREES DARGENT DES NOUVELLES LOIES EST REFORMES . AVANT .. DANS PREVOIR D AUTRES.COMME DISSEZ LE MYTHE ERRANT,? LAISSONT DU TEMP AU TEMP???

à écrit le 06/08/2013 à 11:59
Signaler
Le FMI ferait LOL de chez LOL un etudiant en medecine car lui sait tres bien par experience qu'on ne peut faire de transfusion ni de remise en forme a un blesse sans arreter ses hemorraghies! Un etudiant en science eco, serait aussi MDR si un sociali...

à écrit le 06/08/2013 à 11:34
Signaler
FMI,nids d'économistes gauchistes! F. Hollande est certainement d'accord avec les conclusions de FMI et veut bien appliquer à la lettre ses recommandations. Le problème est que la FMI n'est pas la principale créancière de la France. Si La FMI veut qu...

à écrit le 06/08/2013 à 11:14
Signaler
Le FMI ferait rire un enfant de 6ème . Lui sait depuis longtemps qu' une politique de rigueur en période de récession ne peut que casser tout début de reprise .

à écrit le 06/08/2013 à 11:10
Signaler
Femme Moyennement Intelligente . un jour c'est le FMI qu'il faudra sauver ..... ou démanteler c'est selon ( j'opte pour le second choix ) .

le 06/08/2013 à 11:24
Signaler
d'accord avec vous, j'y ajouterais l'OMC et la "Kommission"....

le 06/08/2013 à 11:27
Signaler
michel, avez-vous réfléchi que ça tombera juste au moment où la France en aura grand besoin ? Ce serait dommage...

à écrit le 06/08/2013 à 10:59
Signaler
Vous feriez mieux de tourner votre article autrement : 1/ S'il faut lâcher du lest sur les déficits Français c'est essentiellement parce que ce gouvernement comme le précédent recule sur les réformes de structures à effectuer et notamment faire fondr...

à écrit le 06/08/2013 à 10:45
Signaler
Ces gens ont plombé et surplombé les Etats durant une cinquantaine d'années, faisant payer la facture au peuple qui n'a jamais eu son mot a dire quant a ces malversations a répétition, et maintenant ils viennent nous expliquer qu'il ne faut pas arrêt...

le 06/08/2013 à 11:13
Signaler
l équipe actuelle gaspille trop (assistanat et social pour des gens qui ne bossent pas les guetteurs ......mais rien pour les travailleurs !! les jeunes diplomés l ont compris et quittent le pays

à écrit le 06/08/2013 à 10:43
Signaler
il faut bien l admettre le retour d un vrai gouvernement de droite est souhaité

à écrit le 06/08/2013 à 10:17
Signaler
Un jour il faut baisser les déficits, un jour il faut continuer à en faire ! Les responsables du FMI sont ils incompétents, dépassés par les évènements ou inféodés aux Etats-Unis qui commencent à faire la tronche des baisses de commande de l'Europe ?...

le 06/08/2013 à 10:46
Signaler
Tous les systèmes centralisés s?effondrent... L'Histoire l'a démontré depuis la nuit des temps, mais certains s?entêtent, uniquement pour leur propre intérêt...

à écrit le 06/08/2013 à 10:13
Signaler
En d'autres termes, il faut faire fondre la graisse mais pas le muscle, taper dans les dépenses de fonctionnement mais pas dans celles d'investissement. Actuellement, c'est exactement l'inverse que je constate. Pas un mot du gouvernement sur la réduc...

le 06/08/2013 à 10:50
Signaler
C'est évident qu'ils ne vont pas taper dans tout ce vous décrivez parfaitement : c'est toute leur famille de margoulins... Ils s'auto-cooptent, s'auto-amnistient, s'auto-élisent, s'auto-financent... Tout ca sur le dos du peuple qui rame... On ne fli...

à écrit le 06/08/2013 à 9:59
Signaler
Mme Lagarde essai l'ingérence, ne pas oublier que elle est UMP. Bien que il faut reconnaitre que cette sois disant gauche nous fait une politique ultra libérale.

le 06/08/2013 à 11:02
Signaler
Je ne savais pas que l'augmentation des prélèvements obligatoires, des emplois publics ou aidés, était d'obédience ultra libérale. Comme quoi on en apprend tout les jours.

le 06/08/2013 à 11:14
Signaler
On n'y survivra pas, elle veut vraiment nous enfoncer l'épée jusqu?à la garde :-)

à écrit le 06/08/2013 à 9:59
Signaler
Rassurez-vous, le FMI ne perd pas le nord ! Il ne s'agit pas de demander au gouvernement français de ralentir l'ajustement budgétaire mais de le faire selon la doxa ultra-libérale. Comprenez donc que oui, il faut tendre vers l'équilibre budgétaire ma...

le 06/08/2013 à 10:25
Signaler
Ne pas augmenter les impôts des plus riches, bien évidemment !

à écrit le 06/08/2013 à 9:24
Signaler
Avec le dernier gouvernement socialiste en Europe..... après la perte de confiance des milieux industriels et financiers au national et en UE..., la perte du AAA ,la courbe du chômage ne risque pas de s'inverser...

le 06/08/2013 à 9:48
Signaler
Cet été, retrouvez sur LT la permanence de l'ahuri de l'UMP, le parti surendetté qui a plombé la France de 150 milliards de dettes en plus par an !

le 06/08/2013 à 10:08
Signaler
@ popiloni : ça tombe bien, Hollande continue sur la lancée....

le 06/08/2013 à 10:12
Signaler
UMP le partie pas capable de rembourser ses dettes et donnant des leçons à tour de bras ouarff, les c.. cela osent tous et c'est à cela qu'on les reconnait.

le 06/08/2013 à 10:36
Signaler
Ces gars là n'ont aucune pudeur et nous prennent pour des demeurés : on les entend tous les jours donner des leçons aux socialos alors qu'eux-mêmes n'ont rien fait non plus pendant 10 ans !

le 06/08/2013 à 10:57
Signaler
C'est navrant de voir que les partisans de gauche ou de droite rétorquent aux erreurs de leur propre parti en soulignant les erreurs du parti inverse. Quand ces "sectaires de tout poil" reconnaitront ils leurs propres erreurs afin de faire avancer le...

à écrit le 06/08/2013 à 8:17
Signaler
En somme ça veut dire que quand il n'y a pas de croissance, il faut faire l'équivalent en déficit. C'est la même chose. Avec des raisonnements pareils, on comprend que là où passe le FMI, c'est un peu comme une invasion barbare. L'histoire d'Attila e...

à écrit le 06/08/2013 à 8:14
Signaler
Comme elle connaît très bien la situation des comptes de la France et que ceux qui l'ont remplacé n'ont rien changer de la gestion de la France, elle est très bien informée de la situation française. Ce qu'elle ne sait pas et c'est nouveau, c'est qu...

le 06/08/2013 à 9:30
Signaler
La révolution des petits rentiers : j'attends de voir ça avec impatience !

le 06/08/2013 à 10:49
Signaler
Pour information, je ne suis pas rentier. J'agis en France et à l'International. Je n'ai effectivement pas appris la bible rouge. Lorsque vous avez vécu dans les pays de l'est, sous le joug communiste, vous n'avez pas envie que votre pays devienne un...

à écrit le 06/08/2013 à 8:12
Signaler
"l'outil des incitations fiscales sur les produits financiers"...Même s'ils sont pourris, il faut bien les vendre les produits financiers pour que les actionnaires empochent leur dividendes. Ils n'ont aucune honte au FMI, les néo-libéraux non plus.....

à écrit le 06/08/2013 à 8:01
Signaler
Foutage de gueule?Incompétence? Pire, une volonté sans faille pour tout privatiser. Le credo libéral est bien relayé par le FMI. Réformes structurelles, ça veut dire privatisation. Moins d'état, c'est moins de services publics, moins de contrôles, la...

le 06/08/2013 à 10:10
Signaler
Je propose que l'on collectivise tout, et que l'on vous confisque tous les biens qui vous appartiennent, ces derniers devant appartenir au peuple. C'est vrai quoi, allons vers le communisme à fond !

à écrit le 06/08/2013 à 7:54
Signaler
Y'en a marre!! Déjà en 1981, nous avions du faire le sale travail après les dérives des années VGE-Barre. Pareil en 1997, quand il nous a fallu qualifier la France in-extremis pour l'euro apres les errances Chirac-Juppé. Maintenant il faut faire pare...

le 06/08/2013 à 8:10
Signaler
l'euro c'était quand même Mitterand, non? imposé à l'Allemagne.

le 06/08/2013 à 8:52
Signaler
Quand ils arrivent au pouvoir les socialistes ne sont que des gerants du libéralisme, le mot socialisme est un trompe idée , iI n est plus que du caritatif est c est celui qui fait le plus mal à nos finances.

le 06/08/2013 à 9:19
Signaler
N?importe quel debile peut arriver, mettre la retraite à 45 ans, baisser la semaine de travail à 25 , imposer aux entreprises 15 semaines de congés payés sans mettre en place un seul outil pour le financer et repartir... Apres moi le deluge, comme di...

le 06/08/2013 à 9:58
Signaler
Rappelons nous les grands succès du socialisme : après le front populaire et son maréchal, après guy mollet et son algérie, après mitterrand et son bérégovoy, après jospin et son le pen, voici flanby et son zayrault !

le 06/08/2013 à 10:55
Signaler
Meme si on aime pas le front populaire ce n est pas lui qui a mis en place le maréchal. Une idée défendue par un mensonge n a plus de valeur.

à écrit le 06/08/2013 à 4:26
Signaler
Grotesque: titrer ça sur une mise en garde contre la baisse du déficit public est simplement de la malhonnêteté militante. Ce n'est pas la baisse qui est en cause, mais la ponction fiscale et sociale sans réduction du périmètre des dépenses et le cli...

à écrit le 06/08/2013 à 0:52
Signaler
Ma pauvre Dame ! le potentiel de croissance de la France est "entravé par des rigidités structurelles sur les marchés du travail et des biens..." Tout le monde le sait, et ne comptez pas sur un gouvernement socialiste pour y changer quoique que ce s...

à écrit le 06/08/2013 à 0:11
Signaler
Christine Lagarde ministre de l?économie de 2007 a 2011 ce fut 7,5 % de déficits budgétaire et 149 milliards de dettes par ans,!!!!!!!!! alors que nous aurions du rester en dessous de 3 %. les mauvais gestionnaires Français ????? qui vont donner des...

le 06/08/2013 à 7:55
Signaler
Il ne vous a quand même pas échappé, "la honte", qu'à l''époque il y avait une crise économique, heureusement terminée maintenant (dixit Hollande !)...

le 06/08/2013 à 10:38
Signaler
Confronté à la crise de la finance casino, Sarkozy n'a rien trouvé de mieux à faire que de laisser filer les déficits et d'endetter le pays de 500 milliards de plus, précipitant la crise économique et la récession que nous commençons seulement à vivr...

le 11/08/2013 à 11:49
Signaler
Même JOSPIN ( cohabitation) sous CHIRAC fit mieux en 2002 fit 1,5 de déficit budgétaire, donc quand veut mieux gérer la France cela et possible , mais surtout pas comme de 2007 a 2012 ou la ce fut des déficits abyssales ???? comme la France n'en ava...

à écrit le 05/08/2013 à 23:34
Signaler
Un coup à droite par dogmatisme, un coup à gauche par impuissance voici la doctrine du FMI. L'économie ne serait pas un science, mais une girouette ? De toute façon, notre salut passe par une réduction de la gabegie, la valeur ajoutée n'est pas faite...

le 06/08/2013 à 10:13
Signaler
L'économie serait une science ,??? Je crois plutôt que c'est une question de gestion faite par quelqu'un qui a appris le calcul : avec les 4 opérations ...au besoin avec la calculette !!!

à écrit le 05/08/2013 à 22:54
Signaler
Elle ment. http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/fileadmin/medias/documents/ressources/smb/situation_mensuelle_budget_Etat_31052013.pdf

à écrit le 05/08/2013 à 22:25
Signaler
Ca y est, j'ai suivi le conseil d'un lecteur : me raser les cheveux definitivement. Economie annuelle près de 500 euros pour protester contre l'overdose fiscale. Si un million de français suivent ce manière de protester c'est 500 millions par an dont...

le 06/08/2013 à 0:19
Signaler
Très malin. Combien de chômeurs en plus au final avec les coiffeurs qui feraient faillite?

le 08/08/2013 à 11:11
Signaler
De toute façon on est ...tondu quand même...

à écrit le 05/08/2013 à 21:44
Signaler
Et le thermomètre des agences de notation , on le met ou ?....curieusement éteintent depuis le Big Bang de la sous consommation Européenne.....ah et ce bon vieux triple A, dont tout le monde se fout .

le 05/08/2013 à 22:59
Signaler
C'est parfait cet avis du FMI : flanby va pouvoir continuer à ne rien faire !

à écrit le 05/08/2013 à 21:44
Signaler
Si la Mme du FMI avait réduit, en son temps, le déficit de la France ,dans la période de croissance où elle était,le gouvernement actuel ne serait pas obligé de faire ce sale boulot dans une période de crise ! Car, ne rien faire nous conduirait rapid...

le 05/08/2013 à 22:57
Signaler
C'est bien la première que quelqu'un remarque que ce "gouvernement" fait quelque chose : il faut un microscope électronique pour le remarquer !

le 05/08/2013 à 23:21
Signaler
Mais bien sur, ma brave dame. Le rééquilibrage des comptes ne se fait que par des augmentations d'impôts et nullement par des baisses de dépenses, qui, elles, , continuent d'augmenter. Conclusion : la reprise n'est pas pour demain, et le déficit ris...

à écrit le 05/08/2013 à 21:09
Signaler
le fmi ce grand organisme qui n avait pas vu venir la crise de 2007/2008 . voila ça c est dit le reste n est que babiole !

à écrit le 05/08/2013 à 21:06
Signaler
le capitaine de pédalo pourrait bien retenir que la premiere partie il faut arreter de taxer sinon on va tous mourir la partie sur les reformes structurelles ca risque de le faire devenir jaune FH ne reformera rien c est un petit énarque qui a passé ...

à écrit le 05/08/2013 à 20:43
Signaler
D'après les journaux anglo saxons, ce seraient plutôt l'accélération du matraquage fiscal qui serait en cause et non une baisse éventuelle des dépenses ...Quand on parler de réduction de déficit il faut toujours préciser ....

le 06/08/2013 à 9:34
Signaler
Les anglo saxons font marcher la planche à billets, ce qui au final reviendra au même : la ruine du petit rentier ...

à écrit le 05/08/2013 à 19:50
Signaler
Mme Lagarde, dont les prévisions de l'organisme qu'elle dirige aujourd'hui se sont très souvent "plantées" lourdement, même au temps de DSK.......qui se targue aujourd'hui d'être consultant pour des présidents....hic......je disais dont que Mme lagar...

à écrit le 05/08/2013 à 19:21
Signaler
Christine Lagarde la libertaire!! Remettez DSK le rigoureux, le droit, le ferme, le dur...

à écrit le 05/08/2013 à 19:12
Signaler
Baisser le rythme de réduction de déficit pour soutenir la croissance et réformer le marché du travail, c'est le B.A-BA de la macroéconomie, c'est dire à quel point les directives énoncés par Bercy sont absurdes

à écrit le 05/08/2013 à 19:04
Signaler
Elle est belle sa perruque à Marie-Antoinette

à écrit le 05/08/2013 à 19:04
Signaler
"eh, regardez, mon doigt touche mon autre doigt."

à écrit le 05/08/2013 à 19:02
Signaler
RAS LE BOL de voir cette tête en photo ! 1) Fonctionnaire international ne payant pas d'impôts disant aux grecs de payer les leurs ! et 2) Archi trempée jusqu'au cou dans une affaire de tapis bernard.

à écrit le 05/08/2013 à 18:59
Signaler
Mme lagarde les conseilleurs ne sont pas les payeurs et malheureusement les français savent de quoi sont capable vos conseils et qui ont fait augmentes le deficit de la france de 600 milliards sur cinq annees de ministre des finances!!

à écrit le 05/08/2013 à 18:53
Signaler
barboteuse affameuse du fmi va prendre un bain

à écrit le 05/08/2013 à 18:49
Signaler
Un mythe à déconstruire : seule l'Allemagne aurait été vertueuse et pourrait se permettre de faire la leçon à ses voisins du Sud et à la France Made in Germany de Guillaume Duval Que ne lit-on et n?entend-on pas en France sur le modèle allemand ...

le 06/08/2013 à 2:02
Signaler
Alternatives économiques : cette revue est tellement partiale et ancrée à gauche que je ne la lis même plus... Croire en ses conclusions est vraiment le signe d'une grande naïveté...

le 06/08/2013 à 7:35
Signaler
Vous avez raison : lisez uniquement Valeurs Actuelles, le magazine des petits rentiers aigris amoureux du nain.

le 06/08/2013 à 10:16
Signaler
@@ Plouf : Alternatives économiques, cette revue faite pour les gens jaloux qui sont fauchés. Pauvre de vous...

à écrit le 05/08/2013 à 18:31
Signaler
le FMI rappelle une évidence qui est intégrée par la plupart des français, mais dire à un dirigeant qu'il doit reduire massivement la dépense publique, c'est contraire à son ADN !!! aujourd'hui HOLLANDE passe 2h 30 avec les journalistes du Monde, que...

le 05/08/2013 à 19:58
Signaler
Ce que vous ne voulez pas admettre c'est que la dépense publique des uns, ce sont les revenus privés des autres : retraités et sociétés de travaux publics par exemple. Le "laboratoire" grec le montre bien : plus d'austérité = plus de récession = moi...

le 05/08/2013 à 21:25
Signaler
vous prônez la carte de credit permanent c est iréaliste il faut reduire la depense public qui est superieur a tous les autres pays et surtout du a des gabgies

à écrit le 05/08/2013 à 18:08
Signaler
Foutage de gueule une fois de plus , une augmentation perpétuelle des impôts et taxes s'appelle donc baisse des déficits au FMI ??

le 05/08/2013 à 18:52
Signaler
Oui. Car techniquement, le déficit passera de 7,7% du PIB en 2010 à moins de 4% en 2013. Comment appelez-vous ça ? Une hausse du déficit ?

le 06/08/2013 à 2:07
Signaler
@@enjoy : et oui, Sarkozy avait enfin compris en fin de mandature qu'il fallait réduire le dit déficit. Car même si ce dernier s' est fortement accru entre 2008 et 2010, il a entamé un rééquilibrage des comptes dès 2011.... Hollande, lui, ne fait pa...

le 06/08/2013 à 10:53
Signaler
En gros, Plouf, vous exprimez simplement le fait que Sarko 1er a mis presque un mandat a se rendre compte des conneries qu'il faisait ? Belle performance :-)

à écrit le 05/08/2013 à 18:06
Signaler
Réforme de structures ? Baisse de l'investissement et hausse des dividendes, voilà la "structure" française. Au point que la distribution des bénéfices en est venue à dépasser la constitution de capital. Inutile de chercher plus loin la déliquescence...

à écrit le 05/08/2013 à 18:05
Signaler
le FMI dit dans son rapport qu'il faut désormais privilégier la réduction des dépenses à l'augmentation des impôts dans l'effort de redressement des comptes publics. La pause dont il s'agit consiste à mettre la pédale douce sur l'augmentation de la f...

à écrit le 05/08/2013 à 17:58
Signaler
Comment ralentir un rythme de baisse du déficit si ce rythme n'existe pas? L'Etat n'a jamais essayé de réduire le déficit par des réformes mais par de légeres hausses successives d'impots qui en soi ne rapportent pas grand chose, mais qui donne l'imp...

le 05/08/2013 à 18:34
Signaler
@Ulrika Ils ne vont cassé ce beau jouet qu'y les fait vivre si bien.Manque de bol l'euro est un piége à cons dans son organisation,petit détail ""Le marché des Cds va s'adapter en mars 2014 pour permettre aux détenteurs de CDS d'être mieux indemnisés...

le 05/08/2013 à 18:50
Signaler
Donc selon vous les hausses d'impôts ne sont pas un effort ? Pourtant le déficit de la France sera en dessous de 4% en 2013, alors qu'il était à 7,7% en 2010. Aucun effort dites vous ?

à écrit le 05/08/2013 à 17:57
Signaler
Christine a raison on risque d'embarquer l'Allemagne par le fond avec nous,ho the foot !!!

à écrit le 05/08/2013 à 17:51
Signaler
Petite pensée d'un paysan :Me Lagarde : roulez en vélo pour éviter les hausses du carburant , reviens aussi à dire que pour éviter le déficit public ,il suffit que toutes les transactions se fassent par le TROC !!.

à écrit le 05/08/2013 à 17:49
Signaler
enfin on découvre que les socialistes ont raison depuis le début!pourquoi économiser?de toutes façons le résultat est le meme!autant claquer notre pognon!fiesta pour tous!

à écrit le 05/08/2013 à 17:48
Signaler
Merci à la Tribune de nous avoir sorti cet article le 5 août, alors qu'il était prévu pour le 1er avril... Ne pas s'inquiéter, le lecteur trouve quand même cela très drôle.

à écrit le 05/08/2013 à 17:37
Signaler
C'est pas le fmi qui vantait partout les vertus de l'austerité il y'a encore peu de temps ? Quelle credibilité a encore le Fmi, alors qu'il se trompe toujours sur tout, que là ou il est intervenu les crises n'ont fait que s'amplifier ? aucune. Que...

à écrit le 05/08/2013 à 17:18
Signaler
vu par le FMI, c'est un peu surréaliste !

le 05/08/2013 à 17:51
Signaler
ces (gouvernant) ne vont pas pouvoir traverser un mur ...

à écrit le 05/08/2013 à 17:17
Signaler
Aurait-elle peur que d'autres fassent ce qu'elle n'a pas su faire ?

à écrit le 05/08/2013 à 17:13
Signaler
Ah bon parce que le déficit était en train de baisser...? Les prévisions donnent déjà celui de 2014 au-dessus de 2013... qui n'a lui-même rien de brillant, à presque 4% ! Quant à l'équilibre budgétaire, n'en parlons même pas, il est repoussé d'une an...

à écrit le 05/08/2013 à 17:11
Signaler
Ça sent l'annualisation du temps de travail pour tous. Dans notre entreprise certains y sont déjà passés. Les nouveaux contrats de travail, précisent également que le salarié ne peut prétendre à récupérer ses dépassements horaires, c'est 35h + 1/2 à ...

à écrit le 05/08/2013 à 17:04
Signaler
oui mais plus on fait de déficit plus on doit s'endetter, donc payer plus à terme, cela ne parait pas être la solution la plus saine. Par ailleurs tout le monde sait qu'on peut faire plusieurs milliards d'économie dans le budget sans que les prestat...

à écrit le 05/08/2013 à 17:02
Signaler
Alors que le bon sens commande d'engager des réformes de structures colossales, de baisser massivement les dépenses publiques, de stopper la gabegie des services de l'état, de rembourser les 5 000 milliards dus par la France (dette + déficit + engage...

le 05/08/2013 à 17:47
Signaler
Ce qui est sidérant c'est qu'il y en a encore un qui croit que la dette est remboursable et qu'elle n'est que française ... Écouter le journal de JP Pernault nuit gravement au cerveau !

le 05/08/2013 à 18:44
Signaler
Si les dettes ne sont pas remboursables, il faut autoriser chacun à imprimer de faux billets de banque dans sa cave, comme le fait Bernancke, Président de la FED, avec ses QE illimités.... 1+1 = 50 000 000 000 000 $, montant de la dette mondiale...!?...

le 05/08/2013 à 18:48
Signaler
J'avais oublié.. Écoutez ou regarder Olivier Delamarche le mardi à 11H 20 sur BFM radio et TV..!

le 05/08/2013 à 19:54
Signaler
Merci je connais, ainsi que Berruyer et c'est bien pour ça qu'avec un minimum de bon sens on comprend que la dette n'est pas remboursable.

le 06/08/2013 à 9:30
Signaler
Puisque le bon sens indique que la dette ne sera jamais remboursée, il faut stopper les prélèvements obligatoires, taxes, impôts en tout genre et continuer à creuser les déficits à l'infini. Chapeau, vous avez trouvé la formule miracle.... !!!??? Pas...

à écrit le 05/08/2013 à 17:00
Signaler
il y a une erreur dans l'article.... ' Réformes structurelles à poursuivre' est a remplacer par ' Réformes structurelles à commencer'

à écrit le 05/08/2013 à 16:38
Signaler
L'esclave consentante de Sarko verrait-elle d'un mauvais oeil une France trop vertueuse qui "risquerait" de s'émanciper des tuteurs de la troïka, et de retrouver une certaine marge (synomyme de liberté et d'indépendance!) de manoeuvre sur les marchés...

le 05/08/2013 à 16:53
Signaler
Une question: croyez vous au père noël? Affligeant!

le 05/08/2013 à 17:05
Signaler
Hollande n'a aucune chance de réussir, les énarques sont nuls en économie, juste capables de faire des synthèses. pour réduire le déficit il faut commencer par réduire les dépenses et les plus importantes concernent le train de vie de l'état Français...

le 06/08/2013 à 9:33
Signaler
Eleonore! Je crois que vous avez bien vu le comportement anormal de Mme Lagarde ! Mr Etonnant aurait-il raison ? ...Normal 1 er serait-il un roublard très futé et nous réserverait-il de belles surprises ??? Serait-ce un Génie ??? Nous en serion...

à écrit le 05/08/2013 à 16:37
Signaler
et les économies mme lagarde ne connait pas non plus .pourquoi le double d'élus par rapport à l'allemagne où etats unis,pourquoi autant d'agences d'etat, de fonctionnaires ,un exemple de honte pour une république la reserve parlementaire pour achete...

à écrit le 05/08/2013 à 16:35
Signaler
ouaf ouaf ouaf... ! le discours d'une certaine partie de la droite française va devoir évoluer ! Ch. Lagarde leur étant devenue "bien" PARCE QUE issue de la sarkozie; et v'là't'y pas qu'elle leur sort une position aux antipodes de leur antienne ! La ...

le 05/08/2013 à 17:36
Signaler
marre vous bien , car vous etes en train de leguer les dettes aux generations futurs !

à écrit le 05/08/2013 à 16:35
Signaler
C'est étonnant de constater que le FMI à doctrine ultra-libéral demande l'intervention de l'état pour faire fonctionner les marchés. Plus les marchés sont ouverts à la concurrence déloyale, plus la crise s'accroit, et plus le FMI insiste pour d'avant...

le 05/08/2013 à 17:10
Signaler
Vous est-il arrivé d'envisager que le FMI pouvait ne pas avoir grand-chose à voir avec le libéralisme ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.