Tarifs excessifs : 500 médecins dans le collimateur

 |   |  356  mots
L'Assurance maladie a rappelé à l'ordre 500 mèdecins dont près de la moitié en Ile-de-France, pour pratiquant des dépassements d'honoraires excessifs.

Les courriers sont partis. Confirmant une information du Monde, l'Assurance maladie a indiqué avoir envoyé près de 500 courriers à des médecins (sur 554 concernés) pratiquant des dépassements d'honoraires excessifs, comme le prévoit un accord signé à l'automne visant à les limiter. En tout, 29.135 médecins pratiquent des dépassements d'honoraires, c'est à dire que la moyenne de leurs tarifs dépasse 2,5 fois le tarif Sécu.

Contrat d'accès aux soins

Cette procédure a été mise en place à la suite de l'accord sur les dépassements d'honoraires signé fin octobre 2012 entre l'Assurance maladie et trois syndicats de médecins. Cet accord prévoit, comme l'avait promis François Hollande durant sa campagne, d'encadrer les dépassements d'honoraires qui ont augmenté ces dernières années, et de sanctionner les abus. Pour inciter les médecins à limiter leurs tarifs, un contrat d'accès aux soins, avec des avantages financiers, a été instauré : au dernier recensement, 7.160 praticiens y avaient adhéré.

Initialement prévue le 1 er juillet, son entrée en vigueur avait été repoussée au 1 er octobre, faute d'un quota suffisant d'adhérents, fixé à plus de 8.000. Le taux moyen des dépassements s'est stabilisé en 2012 à 55,9% du tarif Sécu contre 56,1% un an plus tôt.

Paris, là où il y a le plus de dépassements

Parmi les 500 médecins rappelé à l'ordre, on recense entre autres 105 médecins "à exercice particulier" (homéopathes…), 101 chirurgiens, 77 généralistes, 69 gynécologues et 49 ophtalmologues. L'hôpital est aussi concerné puisque 85 d'entre eux y exercent. Par ailleurs, 264 travaillent en Ile-de-France, dont 143 à Paris, où l'on compte le plus grand nombre de dépassements. La consultation d'un médecin généraliste peut en effet y atteindre 80 euros, contre 23 euros pour le tarif Sécu.

Risque de déconventionnement

Après une période d'observation, si ces médecins ne modèrent pas leurs tarifs, la Sécu prévoit de transmettre leur dossier devant une commission paritaire régionale, qui doit se tenir entre octobre et décembre. Les sanctions prévues peuvent aller jusqu'au déconventionnement, c'est-à-dire que les patients ne sont plus pris en charge par l'Assurance maladie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2014 à 10:23 :
parlons des nouveaux tarifs des médecins de cure thermale en 2014:pour une orientation médicale..cette année 90 euros pour 2 visites obligatoires de 5 minutes (une seule orientation médicale; phlebo par ex) et 135 euros pour 2 visites de 5 minutes (deux orientations: phlebo rhumato NOUVEAUX TARIFS de la sécurité sociale; l'année dernière encore le tarif pour chacun était de 70 euros il n'y a pas de dépassement !!!et un généraliste est toujours à 23 euros!!! c'est une honte!!!!
a écrit le 02/10/2013 à 22:53 :
Les médecins mettent généralement en avant leurs sept années d'études ou plus, pour justifier des salaires très élevés voire exorbitants. Mais ils oublient un peu vite que leurs études ont été payées par la collectivité ! Ils ne trouvent pas anormal de n'avoir aucune obligation de résultats... dans tous les autres métiers, si le résultat n'est pas là, la "récompense" n'est pas là non plus. Ils se définissent comme les chantres du libéralisme, mais ne sont en fait que des fonctionnaires sans contrôle.
a écrit le 19/08/2013 à 11:31 :
C' est normal , dépassements à Paris , c' est très très cher , c' est sûr la Creuse , c' est moins reluisant , CQFD.
Réponse de le 25/09/2013 à 17:55 :
Encore un parisien qui parle !!!
a écrit le 18/08/2013 à 13:49 :
Qu'on veuille "défendre le patient" car le dépassement d'honoraire lui coute trop cher pourrait passer pour une grande idée, pourquoi pas..
Mais la SS en proposant de déconventionner les Médecins "dépasseurs excessifs" va aboutir à ce que les patients payent encore plus de leur poche...
Voici encore un bon exemple de l'idéologie socialiste au pouvoir!!
Réponse de le 18/08/2013 à 15:40 :
Quand la logique d'entreprise prime sur le service public, la SS a toujours été la première à soutenir le pouvoir en place et a appliquer consciencieusement les recommandations ministérielles.
Réponse de le 22/08/2013 à 21:50 :
Mais non ! Les Médecins auront bien trop peur de se faire déconventionner : ils risqueraient de se retrouver dans un vrai système liberal ou il y a de la concurrence...
a écrit le 18/08/2013 à 11:37 :
L'excessif ...c'est surtout le gouvernement socialistes aux abois ...qui recherche par n'importe quel moyen l'argent qu'il n'a jamais produit..et ne produira jamais...
a écrit le 17/08/2013 à 21:03 :
l avertissement est clair très prochainement il auront redressement fiscal appelle aussi vol avec violence. voila la reconnaissance de l état pour 10 ans d étude nos hommes politique son aussi hors honoraires quand on voit ce qu il font de l argent public.Ca touche plus q un médecin sans avoir de métier .
a écrit le 17/08/2013 à 20:14 :
Trop grave
a écrit le 17/08/2013 à 18:33 :
La france des bobos est en forme : le syndrome du bobo gaucho est de penser qu on devient riche en volant les autres : le patron voyou vole ses ouvriers , le bailleur vole le locataire , le médecin vole ses malades etc ... FH a raison de dire qu il n aime pas les riches , il a beaucoup d adeptes .Je ne suis pas médecin et j en connais peu ou pas qui glandouillent , leur salaire est mérité.
Réponse de le 22/08/2013 à 21:48 :
Je connais beaucoup de personnes qui travaillent beaucoup, avec des formations a prioiri plus difficioles que la médecine et quie n'ont pas les mêmes revenus, loin de la... Mais ceux ne font pas semblant de travailler dans l'intéret général, ils travaillent par gout du travail bien fait et avec l'envie de résoudre des difficultés et de faire avancer des projets..
a écrit le 17/08/2013 à 10:38 :
Les jeunes Médecins généralistes n'ont plus le droit aux dépassement depuis 1990.
Le système a fonctionné avec une multiplication des actes et des heures de travail bien supérieurs aux 35h salariés.
Mais maintenant ce sont des femmes qui sortent de la Fac, et elles ne souhaitent pas fonctionner ainsi.
Bilan: une dizaine de Médecins Généralistes s'installent par AN à Paris, ce qui est ridicule par rapport aux besoins futurs.
Par contre les Spécialistes ont toujours droit aux dépassements et continuent à s'installer.
Alors qu'en conclure ?
a écrit le 17/08/2013 à 10:19 :
Je me suis installé en 1983 à Paris, le cout des murs de mon cabinet correspondait à 5000 actes.
Un ami s'est installé en 2011, son LOYER annuel dans un cabinet "aux normes" valait 1000 actes .
Mon cabinet actuel ,qui ne pourra etre aux "normes de 2015" vaut 30000 actes.
Ces chiffres reflètent bien l'érosion du pouvoir d'achat du Médecin et les difficultés pour les jeunes à s'installer.
Les dépassements d'honoraires ne peuvent qu'en partie corriger ces inégalités, mais ils n'existent que parce que l'Assurance Maladie n'a pas revalorisé les honoraires conventionnés comparativemet au pouvoir d'achat.
A coté de cet indispensable et couteux investissement immobilier, le prix d'une Mercedes(par exemple pour faire ricaner les jaloux) n'a que tres peu varié...
Réponse de le 17/08/2013 à 10:58 :
Et que faire ? Lorsque la sécu n'existera plus ? TOUJOURS PLUS de ceux qui cédent
les propriétaires aussi. Lorsque j'étais enfant, fin des années 4O début des années 5O
au repas de famille il y avait un médecin et un pharmacien ..Avant la sécu c'était pas le
Pérou ? mais maintenant il y a tellement de charges ou autres que le fric en fait que passer
Réponse de le 17/08/2013 à 15:07 :
l'augmentation de l'immobilier n'a rien a voir avec vos actes...que dire pour quelqu'un qui gagne 1300/mois , (soit 8000frcs donc pas d'ecolution par rapport au annees 90) ????
Réponse de le 17/08/2013 à 20:43 :
Et pourquoi s'installer à Paris plutôt qu'en province ? L'immobilier est bien moins cher et on manque de médecin.
a écrit le 17/08/2013 à 1:13 :
pour moi certains médecins sont des man?uvre de la médecine et gagne déjà bien leur vie pour le travail rendu,

il y a des infirmières ou des pharmaciens, qui sont plus calées en médecine ??? que les médecins

bientôt les petites gens serons soigner par des vétérinaires, (ne rigoler pas certains chiens sont mieux assurer et ont leurs secu , mieux assurer que certains ouvriers ou travailleurs )
a écrit le 16/08/2013 à 18:40 :
Mon généraliste prend 32 euros pour 10/15 minutes; il faut généralement 2 ou 3 jours pour un RV ; celui de mon conjoint se limite au tarif sécu pour moins de 10 minutes et prend dans la journée. Mon conjoint n'est pas satisfait et cherche un médecin disponible mais au tarif sécu, ayant des pratiques analogues au mien ; nous n'en connaissons pas dans notre ville d'Ile de France. Difficile de trouver l'équilibre. Globalement, les professionnels de la santé me semblent bien moins disponibles et plus intéressés que leurs prédécesseurs. Le malade est dans une situation de dépendance qui ne lui permet pas de changer de médecin ou même de discuter les honoraires. Il est déplorable que des médecins puissent suggérer d'aller voir ailleurs si vous trouvez moins cher.
Réponse de le 16/08/2013 à 22:13 :
le conjoint voudrait donc le beurre et l'argent du beurre.
cad un MG qui prenne son temps et ne le fasse pas payer LOL
Faudrait peut etre comprendre que faire de la bonne médecine prends du temps, cela permet de limiter les examens complémentaires, mais aussi que le temps c'est de l'argent.
Hé oui il faut choisir ... on en a pour son argent dans l'ensemble.
a écrit le 16/08/2013 à 18:15 :
mais pourquoi donc tous ces mécontents n'ont pas fait médecine ??? y aurait plus de problème !!!
Réponse de le 16/08/2013 à 19:06 :
Ah si tout le monde était "riche"... ils n'y auraient plus de "pauvre". Et si tout le monde était médecin, il n'y aurait plus de médecine. Vous faites le rapport ou il faut vous faire un dessin?
Réponse de le 16/08/2013 à 20:32 :
et si tout le monde etait michel,il n'y aurait plus de raison?
Réponse de le 16/08/2013 à 21:20 :
Attention il risque de s' étouffer en lisant ça : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/08/16/20002-20130816ARTFIG00445-l-etat-cherche-200-medecins-pour-peupler-les-deserts.php

Rendez vous compte 3650 euros net !
Et tous les mois en plus !
Et en plus, un truc révolutionnaire : ils vont avoir droit au congé maternité et......au congé maladie ????
Mais où va t on ?
Vite un docteur pour michael, et qu' ça saute !
Réponse de le 16/08/2013 à 23:35 :
@Agora

Les déserts médicaux sont le symbole de l'appétit de la profession pour l'argent. Même avec un revenu confortable garanti très peu auront la volonté de s'y installer sous de fausses excusent (cf. des enfants qu'ils n'ont pas en début de carrière).
Réponse de le 17/08/2013 à 7:40 :
Pas de déserts sans Oasis autour de points d' eau, Pas d' Oasis sans désert aride autour.
Comment s' étendent les déserts ? Peut on lutter contre la désertification ? Ou sont les jeunes qui peuplaient ces Oasis devenus déserts ?
Que sont devenus la société, les services publics qui existaient autour d' eux ?
Votre insistance à accuser collectivement ces jeunes personnes qui se consacrent aux autres par serment et éthique personnelle (et non collective), vous empêche de voir votre propre responsabilité dans cette désertification : vous voulez sacrifier des jeunes, c' est pour cette raison que vous avez besoin de leur faire porter la faute de cupidité commise avant eux (spéculation immobilière+ spéculation sur immuabilité des droits sociaux)
Ils le savent, alors ils se barrent : ils ne paieront pas vos retraites à 50 ans et autre Drôazaki s' ils n' y ont pas droit eux même (le droit au congé maternité et à l' arrêt maladie va dans le bon sens- il est vrai).

a écrit le 16/08/2013 à 18:14 :
et les KINES!
a écrit le 16/08/2013 à 13:11 :
Je ne suis pas sur mais à la fin de leurs études de médecins, ils doivent prêcher le serment d'hypocrate - le droit aux soins de quelque soit le patient souffre, mais certains eux ils ont prêcher le serment d'hypocrite vie que certains médecins font des dépassements d'honoraire
Réponse de le 16/08/2013 à 14:35 :
Il n'y a pas tous les mots, mais l'idée est là. +1
Réponse de le 16/08/2013 à 15:18 :
vous avez mal compris mon post de la derniere fois "garder la tete haut" ...c'etait mal formulé j'en conviens... excusez moi .... sachez que je suis avec vous a 100%
Réponse de le 16/08/2013 à 19:03 :
@mulder

En effet, le serment d'hypocrites milite pour le meurtre du patient (soit disant pour le soulager) déguisé sous l'appellation "euthanasie active".
a écrit le 16/08/2013 à 10:35 :
Vous critiquez sans cesse

si votre docteur est trop cher, allez voir ailleurs............
La liberté de chacun est fondamentale.

...on est pas (encore) en URSS.
Cessez de gémir sans cesse....ça devient pénible et minable
Réponse de le 16/08/2013 à 10:43 :
Et le serment d?Hippocrate ? Les medecins devraient passer sous statut de la fonction publique pour leur rappeler que le fric ne doit pas passer avant la santé.
Réponse de le 16/08/2013 à 11:39 :
BIEN PARLE LA PLUPART DES MEDECINS SONT FORME AVEC LARGENT DE LA SECURITE SOCIALE.. DONC LEUR HONORAIRES DEVRAIS ETRE PLUS MODESTTE CAR ILS DOIVENT LEUR DIPLOMES A LA SOLUDARITE DE TOUS,,???
Réponse de le 16/08/2013 à 11:59 :
..."des medecins formes avec l'argent de la secu"....vous etes depute ou senateur??
Réponse de le 16/08/2013 à 14:42 :
Disons que pour certains sont aidés par des bourses...Pour d'autres, les fils à papa (anciens médecins), ils poursuivent la lignée sans grands besoins financiers puisqu'à 23 ? (voir 28) les 15 mn de consultation (parfois expédié en 5 mn), le gain engrangé est de 8 à 10? après déduction des charges, soit 40 ? de l'heure (+ de 4 SMIC dans la fouille) et pour des journée de 8h00, + de 360 ? par jour. Ils sont donc loin d'être dans la misère.
Réponse de le 16/08/2013 à 15:28 :
un pays de boursiers et de fils a papa,les autres font des commentaires a la tribune,l'avenir est radieux
a écrit le 16/08/2013 à 10:30 :
Je ne vois pas pourquoi la sécu se mêle des tarifs des praticiens. Si la sécu ne rembourse que 23e sur une consultation à 80e, c'est la problème du patient. Et celui-ci n'a qu'à aller voir ailleurs si ça le dérange. Ah mais non stop, avec les médecins traitants maintenant ce n'est pas si simple ...
Réponse de le 16/08/2013 à 12:34 :
Oui, mais la secu elle peut ne rembourser le tarif de base que si le tarif global n'est pas excessif : c'est son rôle de défendre les patients et c'est son rôle de réguler le "marché". Les médecins qui veulent faire du fric, ils peuvent sortir des conventions... Ils profiteront toujours de la régulation du au numérus clausus et à la formation universitaire qu'ils doivent à la société. Cracher à ce point là dans la soupe, certains n 'ont aucune pudeur !
Réponse de le 16/08/2013 à 13:17 :
l'assurance maladie française rembourse 70% du tarif conventionnel1/en fance pour un medecin conventionne 2/ a l'etranger pour les pays zone europe ou pays avec convention,quel que soit le tarif pratique
Réponse de le 17/08/2013 à 10:07 :
Voici le seul commentaire intelligent.
Réponse de le 17/08/2013 à 10:30 :
Ces commentaires n'ont rien d'intelligent, l'Assurance Maladie profite d'un monopole (qui finira probablement par exploser un jour) et impose des tarifs bas à une profession qu'elle souhaite étouffer car elle ne supporte pas le système libéral. Les dépassements ne lui coutent rien, cette attitude est uniquement idéologique.
Certaines assurances privées remboursent TOUT (dépassement, dentaire, optique) aux patients étrangers qui ne cotisent pas à la Sécu. Et elles sont moins onéreuses que nos cotisations à l'Assurance Maladie Obligatoire.
a écrit le 16/08/2013 à 10:30 :
Toujours des menaces en l'air en France et des sanctions prisent a contre-coeur au cas ou il y en aurait ....c'est le mal francais. Personnellement je fonctionne qu'avec avec le baton et la carotte et c'est comme ca que je me suis discipline.
a écrit le 16/08/2013 à 7:43 :
Reconnaitre le dépassement d'honoraires, c'est reconnaitre une médecine à (au moins) deux vitesses! C'est aussi se permettre de ne peut payer les médecins à leur juste valeur par la sécu. Quant au numerus clausus, c'est "recruter" des médecins étrangers dont une majorité viennent d'Afrique, continent qui a besoin de ces médecins.
Il n'y a pas de doute, nos politiques sont de grands prévisionnistes de l'avenir!
Réponse de le 16/08/2013 à 10:28 :
si vous trouvez les honoraires excessifs...changez de docteur

le Docteur est un homme ou une femme libre.
vos normes etc......constituent une atteinte grave à la liberté
PIRE QU'EN URSS......!
Réponse de le 16/08/2013 à 22:04 :
Pour info, je me soigne par le mépris, je ne suis donc pas concerné par le problème, mais vous devez avoir un problème de vue car votre réponse ne concerne pas mon commentaire. Certes, les médecins sont comme vous et moi de hommes et femmes libres, mais vous n'ignorez pas que leur recette provient des cotisations sociales. Le droit à la santé implique que leur travail soit rémunéré à la juste mesure de leur connaissance et de leur responsabilité et de soigner tous les français quel que soit leur fortune et situation... ce que l'orientation de la politique actuelle ne permet plus.
a écrit le 15/08/2013 à 22:33 :
Mon épouse est généraliste DEPUIS 10 ANS.... et n'a pas eu le droit de s'installer en "secteur 2" (tarifs libres)... donc tous les médecins généralistes installés depuis 10 ans sont à 23 euros point barre. Pour le secteur 2 (qui n'a pas été inventé par les médecins eux mêmes....) la sécu attends qu'ils partent en retraite, mais il y en a encore pour de nombreuses années....
Maintenant si certains médecins pratiquent les honoraires libres, c'est à cause (encore une fois) de l'état et de son "fabuleux" numerus clausus... On décide à la Soviétique du nombre de médecins dont on a besoin ... sauf qu'un médecin il faut plus de 10 ans pour le former, d'où la pénurie d'aujourd'hui....
Au fait, sur les 23 euros, il en reste 7, à ma femme quand elle a TOUT payé !!!
Réponse de le 15/08/2013 à 23:30 :
"Au fait, sur les 23 euros, il en reste 7, à ma femme quand elle a TOUT payé !!! "

Oui comme pour tous les gens qui créent des richesses en France (PME, artisans, salariés...). A se demander ou passe le reste... Sachant qu'en réalité tout est payant (la poste, le train, les autoroutes...), et il faut encore repayer derrière des taxes foncières exorbitantes pour un ramassage de poubelles deux fois par semaine, et même les remboursements de soin sont de plus en plus aléatoires, et je ne parle même pas des retraites qui nous fileront sous le nez. D'ou ma question, ou passe l'argent?!!
Réponse de le 16/08/2013 à 0:38 :
@Petit Entrepreneur

"Au fait, sur les 23 euros, il en reste 7, à ma femme quand elle a TOUT payé !!! " Elle n'a qu'à se serrer la ceinture comme la plupart des français. Et quand vous dites "TOUT" je suis presque certain que son train de vie n'a rien de commun avec celui d'un chômeur. Comme d'habitude en France, c'est la foire au misérabilisme pour gratter toujours plus!
Réponse de le 16/08/2013 à 6:59 :
l'hopital en faillite qui se fout de la charite,evidemment une femme toubib devrait avoir le train de vie d'un chomeur...je continue a encourager mes enfants a s'installer a l'etranger(heureusement,ils n'ont pas de vocation de pigeons)
Réponse de le 16/08/2013 à 9:01 :
@Michel, si elle n'est pas chomeuse c'est parce qu'elle a fait bac +10, ELLE.... et nous ne nous plaignons pas de notre vie qui est plutôt sympa par rapport à un chomeur (qui bien souvent n'a qu'à se sortir les doigts du c..) !!!
Bref mon intervention voulait souligner que cet article n'est pas complet, voire perclus d'erreur (ex: depuis quand un homéopathe est encore un médecin même s'il l'est à la base ...). Par contre je pense qu'un généraliste dans le 16ème à paris ne pourrait pas vivre à 23 euros avec les charges de son cabinet....
Réponse de le 16/08/2013 à 10:40 :
7 euros pour généralement dix minutes de travail, c'est bien payé...
Réponse de le 16/08/2013 à 11:37 :
@Usager : 7 euros pour 10 ans d'études et ta vie entre leurs mains, parce qu'un médicament peut te tuer ! ma femme à moi n'est pas médecin, mais je trouve que c'est du smic !
Réponse de le 16/08/2013 à 14:51 :
Vous avez bien choisi votre pseudo. Les risques c'est bien le client qui le prend.
Réponse de le 16/08/2013 à 18:57 :
@@idiotduvillage

Vous avez raison et ce sont systématiquement les laboratoires qui paient mais jamais les prescripteurs. En sommes, buraliste ou généraliste c'est le même combat!
Réponse de le 16/08/2013 à 18:59 :
@Petit Entrepreneur

Bac+10 pour prescrire du Mediator... c'est pas très glorieux!
a écrit le 15/08/2013 à 22:22 :
Il n'y a déjà plus de jeunes médecins qui s'installent en libéral, je parle de Paris et non pas d'un quelconque désert médical; alors continuons de déblatérer sur les dépassements.
Quand les Médecins libéraux auront disparu, il n'y aura plus de dépassements.
Tout le monde sera salarié et on reviendra aux dessous de tables comme dans les années 70 avant l'instauration des honoraires libres. Rigolo non !!!!
a écrit le 15/08/2013 à 19:01 :
amusant.Le nombre de post de ceux qui preferent payer plus cher un produit français...la on veut payer moins cher son toubib
a écrit le 15/08/2013 à 17:40 :
Tout dépend du mèdecin et de la durée de la consultation. Entre celui qui se contente de signer une ordonnance en 5 minutes et celui qui vous examine et vous consacre 30 à 50 minutes , vous pose les bonnes questions le tarif peut varier de 22 à 40 ? et c'est justifié.
Réponse de le 15/08/2013 à 18:35 :
Le tarif peut aller à plus de 80 euros comme le dit l'article. Justifié? non le patient paye le loyer.
Réponse de le 15/08/2013 à 19:59 :
ouais, s'ils sont tous comme le mien, que j'ai fini par quitter d'ailleurs : 7 mn par patient! et encore, vous n'êtes pas encore rhabillé, que déjà il vous précède et vous attend à la porte! lamentable ! ne parlons même pas d'attendre un conseil ou autre chose....il est à quelques années de la retraite, il s'en tape, mais parait il qu'il a toujours été ainsi...il a de la chance d'être arrivé jusque là...pas marrant le mec!
a écrit le 15/08/2013 à 17:15 :
Selon une étude d?une direction du ministère de la santé, en 2010, le revenu net moyen annuel des médecins libéraux s?est élevé à 94 110 ?.

http://www.la-croix.com/Ethique/Medecine/Revenus-des-medecins-le-grand-ecart-_NP_-2013-03-01-916620

100 000? net par an il n'y a pas de quoi pleurnicher... Après un problème dont on ne parle jamais ce sont tous ces nombreux médecins qui délivrent abusivement des arrêts maladie aux salariés - enfin à "certains" salariés - par lâcheté, par peur, ou sous le coup de la menace, si vous voyez ce que je veux dire...
Réponse de le 15/08/2013 à 18:19 :
Vous avez sûrement raison il y a encore du gras, on peut sûrement réduire ces chiffres indécents :
Le libéral, c' est tellement bien qu' il y a tout de même encore 10% des jeunes qui choisissent une installation libérale (90 % préfèrent être salariés)
http://destinationsante.com/demographie-medicale-la-crise-du-liberal.html

et les départs vers le Québec des jeunes avec les yeux qui pétillent sont evidemment purement touristiques et désintéressés
http://medecinquebec.wordpress.com/2012/09/23/combien-gagne-un-medecin-au-quebec/

a écrit le 15/08/2013 à 17:11 :
La remuneration correcte des chirurgiens était un parametre important stimulant leur productivité en France (une des plus élevées au monde) . Si le privé actuel devient comme le public, un autre privé beaucoup plus radical (à l' americaine) risque de trouver sa légitimation, face au kolkhoze.
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Homo_sovieticus
28euros80 centimes = moins de 7 euros après charges pour enlever une tumeur de 2cm ( http://www.aideaucodage.fr/ccam-qzfa036 ) c' est en France et c est encore trop cher, à ce qui' il semble : il ne peut pas etre sans conséquence de faire semblant de payer les gens. Cela peut malheureusement mal finir : adieu la médecine à la française...
Réponse de le 15/08/2013 à 17:42 :
Le lien correct est :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_sovieticus
a écrit le 15/08/2013 à 16:06 :
des dentistes et prothésistes dentaires ????????????????
4000 ? un bridge sur deux implants ! On se fout de qui ? Plus de 800 ? une vis en titane ? on se fout de qui ? Les dents sont arrachées sans recherche de les sauver vu que c'est ça qui engraisse !
Réponse de le 15/08/2013 à 20:06 :
vous avez absolument raison sur ce sujet, un véritable scandale, qui s'en préoccupe? que fait le ministre de la santé? elle devait s'occuper des lunettes, parait-il" , et les dents, ce n'est pas du luxe pourtant, un bridge de 6 dents = mini 6000 eur ! et encore! vous en connaissez des édentés? et bien moi oui! les Français ne peuvent se soigner les yeux, ne parlons pas des dents!! scandaleux, santé à 2 vitesses ...comme tout d'ailleurs, vous avez du fric, vous pouvez vous soigner, sinon...Sinon, si vous avez la CMU , ou aide de l'état, vous pouvez! à moindre prix, mais on vous arrange la sauce et vous repartez avec des quenottes, c'est pas beau, ça ?... !
Réponse de le 16/08/2013 à 13:36 :
sauvons le systeme que mon dentier nous envie!
a écrit le 15/08/2013 à 15:52 :
Ben oui, il faut bien changer le Q7 tous les 2 ans, et le chalet à Courchevel n'est pas donné non plus!
a écrit le 15/08/2013 à 15:45 :
Il était temps de contrôler les abus : c'est la solidarité nationale (secu, mutuelles...) qui paye en grande partie les excès de médecins avides d'argent et imbus de leur compétences...
Réponse de le 15/08/2013 à 18:25 :
Trop de médecins ont effectivement oublié le serment d'Hypocrate et ne courent que pour le fric.
Un contrôle des deniers publics, dans ce domaine comme tant d'autres, est devenu indispensable.
Réponse de le 15/08/2013 à 22:17 :
Qu'on donc à voir les "deniers publics" avec les dépassements d'honoraires ?
Les dépassements n'existent qu'en raison de l'insuffisance des honoraires conventionnels (ça c'est les "deniers publics")
Réponse de le 16/08/2013 à 12:06 :
Vous avez déjà vu un médecin qui vous garde 30 minutes ,ou mêmes 50 mn ,comme écrit dans une réponse, ci dessus, on rêve-Personnellement ,je n'ai jamais vu cela ,le maxi est de 10 minutes :déshabillé et rhabillé ,ordonnance informatisé ,et au revoir monsieur.un chèque de 23 euros,content ou pas content , c'est pareil ,de toute façon ,il y en a pas d'autre et on ne change pas de référant comme de chemises .
Réponse de le 25/09/2013 à 23:22 :
mon médecin me garde au minimum 45 mn, m'a entendue pendant des heures lorsque j'allais mal,m'écoute encore, me donne mon traitement pour 6 mois et me fait faire un contrôle sanguin 1 fois par an pour ma thyroïde défaillante!!! parfaitement ! il y a, heureusement, encore des médecins sérieux, humains,non inféodés aux manoeuvres mercantiles des labos et qui ne ruinent ni la santé de leurs patients ni les caisses de Sécu. Idem pour mon gynéco et mon ophtalmo !!! j'ai de la chance...mais j'ai cherché les praticiens honnêtes, je l'avoue

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :