Quand Jean-François Copé propose de réduire "de 10% la dépense publique"

 |   |  347  mots
Jean-François Copé (Photo: Reuters)
Jean-François Copé (Photo: Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'actuel patron de l'UMP glane - déjà - quelques idées de programme en cas d'éventuelle alternance.

2017 dans le viseur. Après les déchirements de l'année précédente, l'opposition tente de se mettre en ordre de bataille pour préparer les élections municipales de 2014. L'actuel président de l'UMP, Jean-François Copé, s'est ainsi livré dans une interview au Figaro Magazine à paraître vendredi, dont un extrait a été publié sur internet,  à un exercice de mise en avant d'un "programme".

>> Lire aussi : 55 millions d'euros, c'est le montant total de la dette de l'UMP

Le député-maire de Meaux propose ainsi de "réduire de 10% la dépense publique" et de réaliser ainsi 130 milliards de dépenses en moins, si son camp arrivait au pouvoir.  "La moitié de ces économies serait consacrée à rembourser la dette, et l'autre moitié à rendre du pouvoir d'achat aux ménages et de l'oxygène aux entreprises", promet-il. Ce fameux "oxygène" se concrétiserait par une baisse de "10% des charges sociales" pour "donner tout de suite 40 milliards d'euros aux entreprises, financés pour moitié par la TVA et l'autre moitié par des économies dans les dépenses". 

Le député évoque en outre le régime d'auto-entrepreneur dont le projet de réforme a été dévoilé la veille.  "Mieux aurait-il valu simplifier celui des artisans et des commerçants", commente-t-il.

Réduction des dépenses: le "modèle" allemand

En matière d'économies budgétaires, le grand rival de François Fillon à l'UMP suggère un alignement de l'indemnisation du chômage sur le système allemand, avec une dégressivité des allocations. Concernant le système de retraite, il prône, sans surprise, un recul de l'âge légal de départ à 65 ans et une refonte globale aboutissant à l'unification du système pour les secteurs privé et public.

Pour la méthode, la référence Gaulliste

Enfin, sa méthode trancherait avec la concertation prônée par François Hollande puisque Jean-François Copé propose de gouverner par ordonnances pendant les six premiers mois du mandat, "comme le fit le général de Gaulle en 1958". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2013 à 16:43 :
il souhaite augmenter la tva mais hurle à la mort contre les augmentations d'impôts copé c'est moins pour les faibles chomeurs plus pour les potes du cac4O à yacht et piscine quel clown
a écrit le 28/08/2013 à 12:28 :
il veux gouverner par ordonnances ( si hollande avait de même , je pense de Copé aurait cracher son venin ) toutes les lois passer depuis 2012 ont étaient faites démocratiquement

avec ses ordonnances
il pourra supprimer beaucoup de choses sur la classe ouvrière,!!!!!!!! mais eux les hommes politique garderont le meilleur et leurs grands avantage pour eux comme d'habitude ( et remettrons ceux supprimer dernièrement par la gauche qui leurs font perdre ses gros avantage de mélange de vie privé ( avocat pour Copé ??? combien aurons t'ils de retraite a l'age 60 ans eux et leurs cumuls de mandats ) privé , publique ??????
a écrit le 26/08/2013 à 18:42 :
M. COPE: Pourquoi n'avez-vous pas mis en oeuvre les mesures que vous préconisez sous la présidence de N. Sarkozy ? Comment voulez-vous que l'on vous fasse confiance ? Plus jamais. Vous avez trompé les français.
Réponse de le 27/08/2013 à 18:29 :
En 2010 /2011, au total, le service de la dette de l?état représentait 173,7 milliards par année d'euros, ce qui équivalait à la totalité de ses ressources fiscales directes ??????? avec 7, 5 % de déficits budgétaire loin des 3% préconisé par Bruxelles, plus toutes les autres gabegies
a écrit le 26/08/2013 à 15:48 :
"Ne comptez par sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre" Albert Einstein.
a écrit le 26/08/2013 à 9:52 :
MAIS BON DIEU, QU'AVEZ-VOUS FAIT M. COPE PENDANT TOUTES CES ANNÉES À L'UMP À PART CAUTIONNER DES POLITIQUES SOCIALOCOMMUNISTES ET ENDETTER LA FRANCE DE CENTAINES DE MILLIARDS SUPPLÉMENTAIRES ? C'EST ODIEUX DE VOUS VOIR TOUS MENTIR.
Réponse de le 26/08/2013 à 14:29 :
M. COPE, vous êtes un socialiste. Nous vous avons vu à l'oeuvre.. VOUS ËTES GRILLÉ..
a écrit le 26/08/2013 à 2:27 :
Il faut envoyer modem les garcons. On ne peut pas se permettre de se faire pulvériser par UMP et PS ou l?autre machin de st cloud. Conduisez vous en hommes responsables et ne faites pas l'erreur de voter ou de revoter ces machins.
a écrit le 25/08/2013 à 23:11 :
les ministres du canada ont eu une semaine pour proposer 20% d'économies sinon virés ! la volonté et le pragmatisme les ont remis sur le srails comme d'autres de même acabit : finlande, suéde...aucun espoir avec nos politiciens actuels incapables de gérer, optimiser, prioriser, agir ... juste des mesurettes pour occuper l'space médiatiuqe, mais rien en cohérence avec l'ampleur des problèmes et les gains possibles si on rationalise le monde public qui nous ruine. normal ils ont autant de privilèges et d'absence de logique de gestion que le monde administratif !! même combat !! il n'y a pour le moment aucun homme politique à la hauteur avec le courage et la capacité à gérer comme dans les pays nordiques
a écrit le 25/08/2013 à 22:35 :
les divers ra^pports de la cour des comtes, OCDE... montrent au moins 30% de dépense publique gaspillée, inefficcae, dispersée dans les sables sans aucun contrôle. Le retour à l'emploi et la croissance passe par la baisse rapide et massive de la dépense publique afin d'augmenter le pouvoir d'achat, baisser les chrages, investir les énormes gaisn réalisés dans l'aide aux pme, le poumon de l'emploi... comme l'ont fait la suéde, le québec, la finlande, et qui progressent tés bien grâce à une vraie gestion publique, simple logique de grand bon sens... est ce que copé met à gauche les caisses noires des députés et sénateurs, les régimes spéciaux ds politiques, tous ces privilèges qui font que les politiciens ne peuvent pas attaquer les privilèges des autres ????
Réponse de le 26/08/2013 à 13:46 :
Faisons un petit calcul d'ordre de grandeur:

Si l'on suit la page wiki suivante:
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9mun%C3%A9ration_des_acteurs_institutionnels_en_France

Prenons un revenu moyen de 14000 euros pour un député: il y en a 577, admettons que chaque député ait 10 subordonnés.

Admettons, c'est un calcul d'ordre de gradeur à la truelle, que chaque subordonné coûte 2000 euros environ (d'où cela sort, ben, d'une estimation au doigt mouillé de ce qui est filé en moyenne...)
On a donc un cout total de 577*14000+5770*2000=19 618 000 euros par an.

A comparer à la dette publique française 1870,3 milliard d'euros. Ce qui corresponds à
(19 618 000)/(18703000 000 000)*100=0,001% ...

Il va falloir faire des efforts ailleurs pour y arriver.

Je suis toujours étonné de l'incapacité des commentateurs de la Tribune, qui sont censés savoir compter (du moins s'ils sont petit artisans, cadres ou ingénieurs), de faire un minimum d'efforts de calcul d'ordre de grandeur.

Il faut croire que la bétise aveugle facilement les gens.
Réponse de le 26/08/2013 à 13:56 :
Non mais vous plaisantez, ne demandez pas à la majorité des Français de savoir compter, surtout pas aux journalistes. Si c'était le cas, ils ne soutiendraient pas nos dirigeants qui nous mènent à la faillite.
a écrit le 25/08/2013 à 12:40 :

Quelle est la dette publique française ?


Fin 2012, le gouvernement estimait l'encours de la dette publique à 89.1% du PIB

En 2011, au total, le service de la dette de l'etat représentait 173,7 milliards d'euros, ce qui équivalait à la totalité de ses ressources fiscales directes.

A fin septembre 2011, la dette publique française était de 1688.9 Mrd EUR selon France Tresor. Ce pourcentage amène la dette à un niveau de 1788.42 Mrd fin 2012 (2515 Eur par seconde).

Au 30 juin 2010, la dette de la France au sens de Maastricht s'élevait à 82,9% de la richesse produite par la France en un an, soit le niveau visé par le gouvernement pour la fin 2010. En chiffres bruts, cela représentait 1591,5 milliards d'euros, selon l'Insee, soit une hausse de 56 milliards ? par rapport au 31 mars.

? Dette de la France à la fin 2010 : 1 700,8 milliards d'euros, soit 77,9 % du PIB
? Déficit public français 2010 : 173,7 milliards d'euros (soit 5508 euros par seconde)
? La charge de la dette, les intérêts, à verser pour 2010 prévu dans la loi de finance : 42,5 milliards ?

Fin 2010, gouvernement prévoyait au niveau de dette record de 82,9% du PIB en 2010 et une hausse à 86,2% en 2011 et à87,4% en 2012, avant de retomber à 86,8% en 2013 et 85,3% en 2014

Fin 2009, La dette publique de la France était de 1 489 milliards d'euros, soit 77,6 % du PIB, contre 67,5 % du PIB en 2008. Le déficit public de la France était 7,5 % du PIB en 2009, à 144,8 milliards d'euros. Ces niveaux étaient bien supérieurs aux limites autorisées par les traités européens: 3 % du PIB pour le déficit public et 60 % du PIB pour la dette
Réponse de le 25/08/2013 à 23:17 :
par absence de toute gestion publique, les socialos envoient tous les mois 12000 travailleurs au chômage. raison très simple: augmentation des impôts et charges qui détruisent l'emploi au lieu de s'attaquer à la mauvaise dépense publique, au moins 30%, qui ruine le pays, transforme toute le création de richesse produite par le privé en dépense inutile et donc en dette. l'absence de gestion publique est un crime contre la société.
Réponse de le 26/08/2013 à 19:48 :
il y a bien eu un SARKOZY DESTRUCTEUR ET GASPILLEURS DES DENIERS PUBLIQUE ,????? regardez le sur l?article du dessus 173 MILLIARDS DE DÉFICIT PAR ANNÉES , et des délocalisations il n'y en eu beaucoup sous NICOLAS , avant les élections présidentielle beaucoup de choses nous ont étaient cachées, certains journaleux eux aussi nous avez pas tout dit , de la vérité sur se gaspillage de années 2007 /2012, mais en 2005 SARKO avait aussi vendu 600 T d'or qui été dans les coffres de la banque de France
a écrit le 24/08/2013 à 11:35 :
Ce cher Monsieur Copé ne prend pas le problème dans le bon sens, ce qui augure mal de la suite.

J'espère avant tout que tous les candidats à la prochaine présidentielle prendront la peine de décrire leur vision de la France à l'horizon 2025. J'espère, que les candidats y ajouteront la liste des réformes à entreprendre (France, Europe et commerce mondial), et le calendrier de ces réformes. Sans une telle vision, baisser ou augmenter les impôt, sans que l'on sache où l'on va à échéance de 10 ans est juste médiocre. Comme le rappelait Sénèque; "il n?y a pas de bon vent pour qui ne connaît pas son port".

Il serait scandaleux d'organiser une campagne électorale du niveau minable de la dernière.
En ce qui concerne l'UMP, je ne saurais trop lui conseiller de relire les discours suivants, prononcés par le précédent Président de la République :
Il s?agit des discours prononcés :
- devant l?Assemblée des Nations Unies, le 25 septembre 2007,
- devant l?Assemblée des Nations Unies, le 23 septembre 2008,
- devant la Conférence Internationale du travail, le 15 juin 2009,
- à la Sorbonne lors de la remise du rapport Stiglitz, le 14 septembre 2009,
- devant l?Assemblée des Nations Unies, le 23 septembre 2009,
- devant le Forum économique mondiale de Davos le 27 janvier 2010.

A partir de ces discours, il est très simple de définir une vision de la France à 10 ans. Sauf si on ne le souhaite pas.

Ces discours (que l'on ne trouve hélas pas sur le site de l'UMP) peuvent être consultés sur : www.pauvrete-politique.com. Cette association (dont je suis le Président) a justifié cette mise en ligne peu banale par le fait que si le totalité du contenu de ces discours était mise en ?uvre, alors, oui, la pauvreté baisserait sensiblement et on se dirigerait vraiment vers le développement durable.

Hélas, comme tous les discours politiques, ils n'engageaient que ceux qui les ont écoutés ou lus ... Quelle pitié. Rest eà Monsieur Copé et à tous les futurs candidats.de prouver le contraire.

Bertrand de Kermel
Réponse de le 24/08/2013 à 13:17 :
Ni droite , ni gauche un point c'est tout!
Réponse de le 26/08/2013 à 14:15 :
Le jour où les Français auront compris, la France sera sauvée, si elle n'a pas "sauté" avant...???
Réponse de le 04/09/2013 à 1:00 :
ridicule ! Ils n'ont cas construire des porte-avions. C'est evident.
a écrit le 23/08/2013 à 18:33 :
Promis c'est promis ou ALORS il et le plus grand des menteur patenté

Jean-François Copé est prêt, "dans un souci d'apaisement", à une nouvelle élection à la présidence de l'UMP en "septembre 201 ???? Jean-François Copé et François Fillon pourraient s?affronter en septembre 2013 pour la présidence de l?UMP. "Dans un souci d'apaisement, Jean-François Copé est d'accord pour organiser une nouvelle élection en septembre 2013. C'est une date à mi-chemin entre mars 2013, comme le voulait initialement François Fillon, et mars 2014, comme l'avait proposé M. Copé", a indiqué à l?AFP un proche de Jean-François Copé. L'accord global auquel est prêt le président proclamé mais contesté de l'UMP, a-t-il souligné, doit aussi inclure l'abandon du "référendum" des parlementaires, programmé mardi, et la dissolution du groupe dissident R-UMP. Le nouveau vote auquel est désormais prêt le député-maire de Meaux -septembre 2013- se situerait "en dehors de la session parlementaire" et aurait "l'avantage d'éviter de prendre en otage les parlementaires", souligne-t-on chez M. Copé. L'élection serait ainsi achevée au début de la nouvelle session du Parlement, le 1er octobre 2013.
a écrit le 23/08/2013 à 17:25 :
LE drame c'est qu'ils veulent tous être président, alors ils ne vont pas la fermer de sitôt. C'est à qui prendra le devant de la scène, ils sont incapables de voir que les Français sont fatigués de leur pantomines et de leurs déclarations
a écrit le 23/08/2013 à 17:06 :
RPR ou UMP MËME MAGOUILLE ? ILS ONT FAIT TUES 15 OUVRIERS DE LA DCN A CAUSE DE RETROCOMMISSIONS? QUI AVAIT SERVIES POUR LES CAMPAGNES PRESIDENTIEL A BALLADUR


Ziad Takieddine renvoyé en correctionnelle ( COPE C'EST BAIGNE DANS SA PISCINE) L'intermédiaire en armements avait été mis en examen en septembre 2011 pour faux témoignage à la suite d'une plainte déposée par les familles de victimes.
Il est accusé d'avoir menti lors d'une audition par le juge antiterroriste Marc Trévidic en avril 2010 en affirmant n'avoir "rien eu à voir" avec le contrat Agosta de vente de sous-marins conclu en 1994 avec le Pakistan.
"Sa défense est peu crédible car il résulte que Ziad Takieddine a bien joué un rôle dans le cadre du contrat, en participant à un réseau d'influence censé intervenir au Pakistan", estime la juge d'instruction Sabine Kheris, dans son ordonnance de renvoi datée du 13 août et citée par Libération.
Cette décision est "anachronique, n'a aucun sens et n'a pas beaucoup d'intérêt, il y a des fronts judiciaires beaucoup plus importants", a dit à Reuters l'avocat de Ziad Takieddine, Me Dominique Penin.
"Savoir s'il a menti ou pas, c'est une question qui est posée dans le volet financier de l'affaire Karachi et je trouve assez curieux qu'on aille chercher la vérité dans une procédure accessoire où on n'a pas tous les éléments de cet important dossier qui doit représenter 60 volumes pour essayer de dire qu'une personne a menti ou n'a pas menti", a-t-il ajouté.
"C'est un débat qui est complètement dépassé et c'est une poursuite qui interroge gravement le droit de se défendre librement et sereinement dans le cadre d'une procédure pénale", a dit l'avocat de Ziad Takieddine.
Pour Olivier Morice, avocat des familles des victimes de l'attentat de Karachi, ce renvoi en correctionnel "est la preuve que Ziad Takieddine ment depuis très longtemps dans le dossier".
"Il va devoir maintenant s'expliquer devant le tribunal correctionnel et nous espérons enfin pour les familles des victimes qu'il dira la vérité sur son implication personnelle dans le financement de la campagne d'Edouard Balladur", a-t-il dit à Reuters.
Les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger le Loire, chargés du volet financier sur l'attentat de Karachi, cherchent à savoir si une partie des commissions perçues par Ziad Takieddine à la faveur de contrats d'armements avec l'Arabie saoudite et le Pakistan avait servi à financer la campagne d'Edouard Balladur, via un système de rétrocommissions.
L'homme d'affaires a déclaré fin juin avoir financé la campagne de l'ex-Premier ministre via des sommes issues de ces commissions. Il a notamment mis en cause Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, deux proches d'Edouard Balladur et de Nicolas Sarkozy, qui ont contesté les accusations.
Réponse de le 23/08/2013 à 19:14 :
je me souvient la photo ou Copé était au coté de takieddine dans sa piscine ( Copé avait menti aux journaliste en disant je ne connait pas cet homme ) Copé roi du mensonge politique
a écrit le 23/08/2013 à 15:14 :
L'UMP, ils savent tellement bien gérer qu'ils ont été obligé de faire appel au peuple pour combler leurs dettes. Comment voulez vous qu'ils puissent mieux gérer l'Etat.
Réponse de le 23/08/2013 à 17:20 :
Ministre d'État, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

Nicolas Sarkozy est nommé ministre d'État, de l'Économie, des Finances et de l'Industrie dans le troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, à la suite du remaniement ministériel de mars 2004. Il axe dans un premier temps sa politique sur la réduction du déficit et annonce en 2005 le respect par la France du pacte de stabilité, avec un déficit de 2,9 % du PIB.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! DE 2007 A 2012 EN 5 ANS IL N'A JAMAIS RESPECTER LE 3 % ce fut plutôt prés de 8 % de déficits an , et a laisser 650 milliards de dette + PLUS LES 600 TONNES QUI A VENDU A BAS PRIX EN ÉTANT MINISTRE DES FINANCES EN 2004????????? SONT BILAN DE TOUTES SES ANNÉES ET L'UN DES PLUS NÉGATIF DE TOUT LES ANCIEN DIRIGEANTS
Réponse de le 25/08/2013 à 12:38 :
les 600 T d'or que Sarko a vendu ne sont pas prêtent a revenir dans les coffres de la republique
Réponse de le 26/08/2013 à 17:40 :
Bravo pour votre commentaire. Vous avez précisément mis le doigt sur l'essentiel. Ils ont, comme les socialistes ruinés la France. Ils sont simplement un peu moins rapide. En 1981, Mitterrand a réussi en 2 ans....!
a écrit le 23/08/2013 à 14:30 :
Si l'on veut faire des coupes sombres dans les dépenses gargantuesques des précédents et actuel gouvernements, alors on peut taper sur 40% du budget sans porter atteinte au fonctionnement du pays, c'est très possible , mais il faut y aller carrément et s'en reculade. Seul d'autres personnes sont capables , mais il faut évincer la gauche et la droite durablement du pouvoir !!!! pas d'autres alternatives croyez-moi !
Réponse de le 23/08/2013 à 15:03 :
Encore un qui croit au père Noël.
Réponse de le 23/08/2013 à 15:18 :
Revoyez vos bases cinématographiques , il est bien connu que le père noël est une ordure !!
Réponse de le 23/08/2013 à 19:47 :
Et vous n'aimez pas les ordures. Bien.Vous croyez alors à ces magiciens qui avec leurs brosses magiques ..........brossent le populot dans le sens du poil.
Réponse de le 23/08/2013 à 21:11 :
<vous feriez un bon ministre dans le contexte actuel, très cher !
a écrit le 23/08/2013 à 13:19 :
LOL!
a écrit le 23/08/2013 à 12:24 :
blablas blablas et blablas : l'UMP pas plus que le PS ne sont capables de réduire la dépense publique, car ce sont eux qui en profitent. Ce n'est pas en 2017 qu'il faut le réduire, c'est aujourd'hui. En pas réduire MAIS DEFICIT 0. Une entreprise ferme la porte quand elle est en déficit, un particulier passe en surrendettement, par le biais des lois écritent par les UMPPS qui s'en mettent pleins les poches. RAS LE BOS DE VOS MENSONGES
a écrit le 23/08/2013 à 12:24 :
Ils ont été au pouvoir pendant 10 ans, non ?
a écrit le 23/08/2013 à 12:21 :
Ce Copé est un vrai comique : et pourquoi ne l'a t-il donc jamais appliqué ? Regardons de près comment sont gérées les municipalités UMP et le constat sera édifiant : ils en sont incapables ! Au moins il nous faire rire bien malgré lui mais il est parfaitement habitué !
Réponse de le 29/08/2013 à 16:37 :
a ceux qui pensent qu'ils payent autant d'impots que les retraités à revenu egal.... faites une petite experience, simulez votre impot en declarant vos revenus une fois sur la ligne salaire, notez votre impot. puis refaites la simulation avec les memes éléments mais en declarant vos revenus sur la ligne pension-retraite et comparez les resultats. la difference est le resultat de 20% d'abattement sur les salaires et qui n'existe pas sur les retraites. CQFD.
a écrit le 23/08/2013 à 11:58 :
Avec les milliards qu'il faut donner au MES européen (voté sous SARKOZY en février 2012) cela n'est pas facile de faire des économies?, et en plus ont vient de donner 1, 6 milliard d'euro a la banque européenne???? Copie Le Parlement français a ratifié une participation au capital du MES de 140 milliards d'euros sur 700 milliards, dont 16 milliards d'euros de capitaux propres, qui seront versés en trois tranches de 2012 à 2014: 6,4 milliards d'euros versés mi-octobre, sur le budget 2012; 6,4 milliards début 2013; 3,2 milliards d'euros début 2014. Le reste du capital est apporté sous forme de garanties. cette Europe nous saigne, pour donner aux pays du sud , qui eux sont de vrai gouffres a maillards: Le 21 février 2012, l'Assemblée nationale française a autorisé la création du MES par 256 voix pour, 44 contre et 131 abstentions, la majorité présidentielle votant en faveur, les socialistes s'abstenant et les Verts, Front de Gauche, MPF, Debout la République et d'autres votant contre ce texte LA MAJORITÉ DU GOUVERNEMENT SARKOZY A VOTER POUR? ET NOUS ONT MIS DANS CACA COMPLET ???,,, SARKOZY C' EST BARRE, MAIS A LAISSER ENCORE UNE DETTE SUPPLÉMENTAIRE
a écrit le 23/08/2013 à 10:31 :
Pourrait-on être un peu positif pour une fois? Si Copé se rend compte, en étant dans l'opposition, de ce qu'il faudrait vraiment faire, et notamment baisser les dépenses de l'état de 10%, en particulier (pour commencer) en supprimant les départements, pourquoi bouder son plaisir?
Mais ce qui me rend très approbatif, c'est cette idée de gouverner pendant 6 mois ou un an par ordonannces. En effet, le nettoyage des écuries d'Augias que sont devenues la France nécessite des mesures vigoureuses bien préparées avant, telles que: abrogation du statut de 1948 des fonctionnaires (mère de toutes les réformes), abrogation du Code du travail remplacé par 3 pages simples, vraie réforme des retraites, lutte sérieuse conte la criminalité, fin du bisounoursisme, etc.
Réponse de le 23/08/2013 à 10:48 :
Avec un tel programme, la droite ne gagnera jamais les élections et ces réformes sont vouées à l'échec. C'est la dépression assurée !
a écrit le 23/08/2013 à 10:27 :
Il veut faire comme Juppé par ordonnance... On a vu le résultat. Cela ne sert à rien de réformer si c'est pour se mettre tout le monde à dos... Cela finit par des mesurettes.
a écrit le 23/08/2013 à 10:26 :
Je propose qu'on interdise de verser son indemnité parlementaire à sa femme et d'exercer le métier d'avocat quand on est parlementaire... Suivez mon regard !
a écrit le 23/08/2013 à 10:25 :
Ce type est une vraie calamité pour la droite. A cause de lui, elle risque d'échouer aux prochaines présidentielles...
a écrit le 23/08/2013 à 10:24 :
Qu'il aille voir plutôt du côté des aides aux logements, des aides à la formation, de la fiscalité immobilière ou bien encore des niches fiscales... Ah j'oubliais, ce n'est pas assez populiste !
a écrit le 23/08/2013 à 10:17 :
toujours pareils avec l'ump repousser l'age de la retraite pour faire des économies
Réponse de le 23/08/2013 à 19:50 :
Quelle est votre recette? Sortez nous une étude documentée qui démontre le contraire, pas des arguments creux du café de commerce.
a écrit le 23/08/2013 à 9:42 :
Il est cocasse ce Monsieur en 2011il écrivait sur un autre site qu'il réunissait une commission de député de l'UMP pour mettre en place les modalités pour diminuer de 1 MILLIARD!!!!! les dépenses publiques. Monsieur Copé est un excellent politicien tout dans le verbe rien dans la réalisation. La France est malade de tous ses petits bonhommes sans grande envergure en dehors de faire le buzz qui change en fonction de l'air du temps, nous avons le même à gauche le ministre des finances qui fait le buzz en fonction du journal qu'il a lu au petit déjeuner, comme M. Copé, un homme sans grande envergure et tellement néfaste pour la France, ce pays qu'ils ont détruit qui aujourd'hui mendie sur les marchés pour finir ou faire, à partir de juillet, les besoins financiers de notre pays.
a écrit le 23/08/2013 à 9:38 :
AH! qu'il est inventif, perspicace ce monsieur ! mais..n'était il pas au gouvernement, avant? Oui ? ! c'est bien ce qu'il me semblait......!
a écrit le 23/08/2013 à 9:24 :
Quel démago, il faut d'abord s'attaquer aux avantages colossaux des parlementaires non justifiés
a écrit le 23/08/2013 à 9:17 :
Faites nous plaisir, Monsieur, ne l'ouvrez plus !!
Réponse de le 23/08/2013 à 10:20 :
merci de m'avoir fait rire . . .
a écrit le 23/08/2013 à 9:16 :
Comme prend les Français pour des crétins, comme d'habitude.
a écrit le 23/08/2013 à 9:11 :
Qui peut le croire alors que de 2002 à 2012, l'ump a augmenté la depense publique et les impots, et à meme reussi l'exploit de doubler la dette de la France ???
Réponse de le 23/08/2013 à 11:54 :
et ils ont même taxé les sodas ,le ridicule ne les tus pas ???? en 2001 JOSPIN leurs avaient laisser un déficit a
1, 5 % , lui au moins il respecter le 3 % exigé par Bruxelles (sous Sarkozy ce fut 7,5 % et les dettes qui vont avec 150 milliards an)
a écrit le 23/08/2013 à 9:09 :
Quand on a dit ça on n'a rien dit. Réduire de 10% les dépenses revient à équilibrer le budget car on ne peut plus augmenter les recettes, donc c'est assez banal comme idée, bien qu'elle n'ait pas été mise en oeuvre lorsque l'UMP était au pouvoir. Après il faut expliquer comment on fait concrêtement sans pénaliser les français clients de l'administration qui perçoivent des transferts et bénéficient de services indispensables (sécurité, santé, éducation)... C'est là qu'on attend les propositions concrêtes des partis politiques...
a écrit le 23/08/2013 à 8:57 :
MOIS SI J ETAIS PRESIDENT JE PRENDRAIS 50% DES REVENUE DES HOMMES POLITIQUE? EST JE LEUR DONNERAIS UN SALAIRE DE SMICART ? JE SUIS CERTAINT QUE APRES IL SERAIS PLUS MODESTE??? CAR LES PROMESSES SONT FAITE POUR SE QUI VEULENT BIEN Y CROIRENT? CES PROMESSES VONT FAIRE REVE LES BOURGOIES,,,???
Réponse de le 23/08/2013 à 11:09 :
et encore vérité vous etes gentils , moi je leurs léguerais du RSA pour voir si on peut vivre qu'avec ce minima social sans rien a coté .. humm ??? car le smic c'est encore trop pour des gens qui ne savent plus depuis longtemps ce que c'est .. alors qu'ils se mettent a la place d'un chômeur de longue durée pendant qu'on est et surtout a cause de la concurrence que nous impose l'Europe via la chine .. ensuite on traite nos chômeurs de feignants ?, alors que tout est fait pour favoriser la concurrence déloyale .. comprenne qui pourra , quand aux bourgeois , vous me faites rire , du XVIIIeme siècle , on est dans les Oligarchies aujourd'hui , les russes ont tout compris ..
a écrit le 23/08/2013 à 8:35 :
pour ça , il faudrait par exemple supprimer les trop nombreux hôpitaux inutile et les sous préfectures
a écrit le 23/08/2013 à 8:29 :
on devait déjà voir la baisse des dépenses quand ils étaient au pouvoir et on a eu le rsa, l'augmentation forte des bourses d'études, les augmentations de salaires des fonctionnaires et des retraites "modestes".... Il faudra donc un peu plus crédible pour redonner une envie de droite. Et puis, oui, De Gaulle était un grand homme mais il faudra peut être arrêté avec ça, on est en 2013.
a écrit le 23/08/2013 à 7:29 :
UMPS : "Ne comptez par sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre" Albert Einstein
Réponse de le 23/08/2013 à 10:10 :
Et ne comptez-pas non plus sur les pyromanes d?à coté pour éteindre l'incendie ;-)
Réponse de le 23/08/2013 à 12:19 :
Prenez de nouveaux pyromanes et à la fin vous constaterez que les vrais pyromanes, c'est vous mêmes.
Réponse de le 26/08/2013 à 14:24 :
Excellent...!
a écrit le 23/08/2013 à 7:15 :
3,5 millions de chomeurs déclarés = 7 millions de sans emplois officieux.
Dans ce contexte éblouissant, va t il continuer la politique d'immigration menée depuis 40 ans par l'UMP et le PS ? Où revenir au droit du sang ? La tension est à son comble...

NB: les immigrés naturalisés votent PS (et pas UMP).
a écrit le 23/08/2013 à 5:27 :
le dire c'est bien, le faire c'est mieux. Pas de langue de bois (F.C)
a écrit le 23/08/2013 à 5:24 :
oui,copé va réduire de 10% votre protection sociale et vous allez applaudir!
Réponse de le 23/08/2013 à 15:10 :
Diviser par 3 les x indemnités d'un député+maire+président d'agglo+...+... PS, supprimer les postes fictifs qu'il a créés pour placer ses copains et arrêter d'arroser d'argent du contribuable les associations et cités qui lui assurent une clientèle électorale, ça ne fera pas baisser mais augmenter notre protection sociale et augmenter notre compétitivité et nos emplois.
Donc oui à Copé et non aux escrocs
Réponse de le 27/08/2013 à 9:17 :
Encore une preuve de la collusion UMPS...
a écrit le 23/08/2013 à 2:01 :
C'est bien beau d'annoncer 10% de baisse mais on baisse quoi? Le budget des prisons? Les flics a Marseilles?
Réponse de le 23/08/2013 à 9:12 :
Mais non voyons, sage comme il est, Maître Copélo a décidé de réduire de 10% le nombre de poste du mille-feuille administratif. Là ce seront de réelles économies, d'argent, de temps, et de baratin inutiles... Ha ? On me signale dans l'oreillette que ce n'est pas le texte du scénario... J'ai encore rêvé...
a écrit le 23/08/2013 à 1:53 :
Bonjour
Il a fini son inventaire ?
a écrit le 23/08/2013 à 0:56 :
il a déjà fait payer la dette de sont parti a ses anis militants et généreux donneurs, maintenant il va en remettre une couche sur le peuples tout entier ,avant de payer la dette a Sarko (650 milliards sur 5 ans), ????? il faire veux absolument faire rebelote, ou sinon pire
Réponse de le 23/08/2013 à 11:15 :
occupez vous de l'actuel président qui ne pense qu'à augmenter les impôts etc<, mais ne touche pas à leursprivilèges !
Réponse de le 23/08/2013 à 18:08 :
les impôts actuels servent en grandes parties pour payer les gabegies de L'ex , Sarkozy en 2005 avait aussi vendu 600 T d'or en catimini (il était ministre des finance de cette époque) ne pas l'oublier ( Sarkozy n'a jamais respecté les 3 % de déficits préconisé par Bruxelles)
a écrit le 23/08/2013 à 0:03 :
Jean-François Copé est prêt, "dans un souci d'apaisement", à une nouvelle élection à la présidence de l'UMP en "septembre 201 ????


Jean-François Copé et François Fillon pourraient s?affronter en septembre 2013 pour la présidence de l?UMP. "Dans un souci d'apaisement, Jean-François Copé est d'accord pour organiser une nouvelle élection en septembre 2013. C'est une date à mi-chemin entre mars 2013, comme le voulait initialement François Fillon, et mars 2014, comme l'avait proposé M. Copé", a indiqué à l?AFP un proche de Jean-François Copé. L'accord global auquel est prêt le président proclamé mais contesté de l'UMP, a-t-il souligné, doit aussi inclure l'abandon du "référendum" des parlementaires, programmé mardi, et la dissolution du groupe dissident R-UMP. Le nouveau vote auquel est désormais prêt le député-maire de Meaux -septembre 2013- se situerait "en dehors de la session parlementaire" et aurait "l'avantage d'éviter de prendre en otage les parlementaires", souligne-t-on chez M. Copé. L'élection serait ainsi achevée au début de la nouvelle session du Parlement, le 1er octobre 2013.
a écrit le 23/08/2013 à 0:02 :
200 milliards inutilement dépensés
a écrit le 22/08/2013 à 23:56 :

LES BELLES PAROLES DE DETTES

ce que vous ne savait pas c'est qu?il y a 4 ans nous avions 150 milliards de dette an , avec 7,5 % de déficits budgétaire Copé aurait du donner des leçon d'économie a Mme Lagarde et a Sarkozy a cette époque
a écrit le 22/08/2013 à 23:36 :
Certains parlent de supprimer le bac. Puisque quasiment tout le monde l a. On parle suppression de préfectures, écoles, hôpitaux, urgences, départements, les strates d administrations empilées. Le tas pèse sur la croissance et le portefeuille des français malgré leur vote, v?ux pieux. Les sondages indiquent qu on veut à une quasi unanimité un allègement du poids de l Etat qui dépense trop et mal, sans résultat sur l emploi ou la pauvreté.
a écrit le 22/08/2013 à 22:36 :
Ce n'est pas 10% mais bien 90% de reduction qu'il faudrait
a écrit le 22/08/2013 à 22:20 :
Ben quoi ?qu'avez vous contre la réduction de 10 % des dépenses, c'est autrement plus intelligent, plus réaliste et plus nécessaire que le "réenchantement du rêve français" qui a su convaincre une majorité de gogos au QI d"huitre.
Réponse de le 23/08/2013 à 9:46 :
lisez l'article, le financement des allégements aux entreprise sera financer par moitié avec la TVA, donc future hausse, ce qui gomerra tout allégement chez les particulier, et quui ne profitera au final à personne...
a écrit le 22/08/2013 à 21:10 :
On parle réduction des dépenses, lesquelles ? Si on a 60 de déficit à 6 mois, c est le déficit de l Etat plus la sécu. Il existe aussi le trou des retraites. Il existe bien un problème chronique. On nous sort 1600 de hors bilan? Les dépenses de l Etat c est 360, mais au total on dépense 1000, 10 points de plus que les allemands pour pas moins de pauvres mais le double de chômeurs. On empire la situation économique et sociale. Donc réduire le déficit c est 100 sur 360 ou sur 1000 ?
a écrit le 22/08/2013 à 21:01 :
Le problème de la réduction des dépenses, c est que c est une réduction du social. Les recettes diminuent alors que les prélèvements augmentent. Si on regarde l Italie, on a toujours une augmentation de la dette, mais son commerce fonctionne. Quand on parle du PIB, on met les dépenses publiques de consommation dedans et on dit que c est produit ? Il faut parler des engagements dans le sud et de la restructuration. Mais on a toujours parait-il 1500 milliards d actifs dévalorisés dans les banques. C est aussi une question sérieuse que la croissance en zone euro, d ailleurs on nous dit que la France tire au flanc. C est la loose ! Le logement cher, est-ce d opportunité ? Mis à part les riches, c est l ensemble de la population qui fait les frais de cette politique.
Réponse de le 23/08/2013 à 10:45 :
Cher Kévin, je vous rassure, les riches font les frais de le politique de Hollande...
Ils paient eux aussi de plus en plus d'impots...
Ceux qui bénéficient du socialisme, ce sont les assistés, et les bénéficiaires d'aides sociales.
Regardez le nombre de personnes au RSA et qui bossent au black...
a écrit le 22/08/2013 à 20:52 :
Ce serait bien JF Copé était au moins 10% moins con.
Réponse de le 22/08/2013 à 22:57 :
J'avoue qu'elle m'a plu celle là...
Merci je me suis bien marré.
Réponse de le 22/08/2013 à 23:49 :
Vous pouvez cesser les insultes?
Réponse de le 27/08/2013 à 1:36 :
Leur propos sont bien plus insultant que quelques mots qui ont leur place dans une démocratie ou la liberté d'expression fait déjà pale figure.
Libre à vous de ne pas les lires.
a écrit le 22/08/2013 à 20:49 :
ah ? , après la rigueur , les cigales sont de retour pour nous léguer une nouvelle charrette de dettes qui faudra ensuite rembourser au prix fort de taxes et impôts supplémentaires ? , quand va t'on enfin avoir des politiciens responsables et non des cigales qui ne pensent qu'a leurs clientèles par démagogie électoraliste ? , avec de tels programmes les dettes n'ont pas finies d'être au devant de la scène , quand a réduire le cout de l'état c'est un éternel tonneau qui ne cesse de se remplir de chimères et de mirages ..
a écrit le 22/08/2013 à 20:28 :
Les promesses ne concernent que ceux....
Coppé ; = Mr bla.bla.bla.
a écrit le 22/08/2013 à 20:06 :
C'est des actes que l'on demande aux politiques et pas des idées pour se faire élire.
a écrit le 22/08/2013 à 19:13 :
Quel guignol ! Il fera comme son pote sarko, il empruntera et creusera encore plus la dette...
Réponse de le 22/08/2013 à 21:09 :
+11111111111 votons FN AU PROCHAINE ELECTION CA VA PETER MAIS TANT PIS ON VA NETTOYER LA FRANCE DE TOUS CES POLITICIENS VEREUX
Réponse de le 22/08/2013 à 23:26 :
Dehors ces incapables prédateurs des deniers publics. Quand on pense qu'il suffit de seulement 5 ans de cotisations à un député pour obtenir une retraite de 1500 euros par mois !!
Réponse de le 23/08/2013 à 9:42 :
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ...............
a écrit le 22/08/2013 à 18:57 :
Ils ont été au pouvoir 10 ans ces guignols...
a écrit le 22/08/2013 à 18:47 :
Les critiques lues sont évidentes compte tenu des promesses RPR/UMP depuis 1990 et la politique sans courage, à la cherche de l'onction de la gauche sous Chirac et Sarkozy.
Cependant J.F. Copé est dans son rôle, il est difficile d'attendre moins du Président de l'UMP. Donc ce début de programme est une bonne chose, pourvu qu'il s'agisse d'un réel programme de droite.
Il devrait également prévoir une sortie de Schengen et, face au niveau du chômage, un reflux important de l'immigration et de ses descendants (Afrique, Magreb, Roms etc.), la suppression du regroupement familial et du droit du sol.
Le réservoir de main d'oeuvre devrait officiellement être européen comme le montrent les britanniques qui recrutent du personnel hospitalier en Espagne dont le taux de chômage est de l'ordre de 25 %. Un aspect positif de l'Europe.

Crédibilité:
Bâtir un programme de droite est simple et connu. Le plus difficile sera la crédibilité.
En effet comment nous convaincre qu'une fois au pouvoir le programme de droite sera appliqué et que nous ne verrons plus de ministres de gauche comme ce fut le cas en 2007 avec un Président élu avec les voix d'électeurs du FN ?
Comment nous convaincre du courage et de la volonté des futurs dirigeants après avoir favorisé la candidature de NKM à la mairie de Paris ?
Les démons et réflexes en faveur des "élites bobo-socialo" n'ont pas disparu. Tout le monde ne semble pas avoir compris les raisons de la désaffection d'un électorat de droite, pourtant majoritaire en France, depuis près de 10 ans à toutes les élections. Ce sera la principale difficulté pour J.F. Copé. Un vote par défaut après les destructions des socialistes risque de ne pas suffire comme ce fut le cas en 2012 au profit de F. Hollande.
Réponse de le 22/08/2013 à 22:00 :
Sérieusement, vous êtes un troll ou vous croyez vraiment ce que vous écrivez ? Copé, dont le seul rôle n'a jamsi été que de creuser un sillon dans le parquet avec ses dents tant il est ambitieux (mais uniquement celà), Copé occupant à nos frais un appartement de fonction 230 mètres carrés alors même qu'il était propriétaire à Paris, deux fois ministre du budget, ministre de la Réforme de l'Etat évoque la réduction des dépenses de l'Etat pour se faire mousser et il se trouve au moins un citoyen pour le prendre au sérieux. Vraiment, c'est désespérant. Personnellement, je suis monarchiste, et plus je constate la bêtise de l'électeur démocrate et plus mes convictions monarchistes se renforcent.
Réponse de le 22/08/2013 à 23:29 :
Qui peut croire encore en ces bonimenteurs ?
a écrit le 22/08/2013 à 18:40 :
ho le naze, ils non pas réussi a géré leurs comptes , et la il va donner des leçons . copé marchand de sommeil
ce qui est malheur est qu il y a tant d argent donner a des bons a rien et que cet argent aurai pu allez a la recherche médical qui en a certainement le plus besoin
Réponse de le 22/08/2013 à 23:43 :
Je pense qu'au contraire on lui doit un respect total : il a tout de même réussi a entuber des dizaines de milliers de gogos qui ont payé l'ardoise du précédent locataire du trône de France :-)
Réponse de le 23/08/2013 à 11:21 :
occupez vous plutôt de l'actuel locataire du trône de france, qui dépasse les limites avec tous ses mesurettes
qui touchent toujours les mêmes sauf lui et sa clique !


Réponse de le 25/08/2013 à 12:47 :
l'ex lui vous a satisfait surement et bien payée maintenant ???????? (En 2011, au total, le service de la dette de l?état
représentait 173,7 milliards d'euros, ce qui équivalait à la totalité de ses ressources fiscales directes.)
a écrit le 22/08/2013 à 18:38 :
Et qui va payer les démagogies de Copé ! ce n'est pas écrit dans l'article, bien dommage ! allons M. Copé Courage, dites le ! Qui va payer ? Comment un parti en déficit peut il penser gouverner la France !
a écrit le 22/08/2013 à 18:01 :
C'est juste affligeant de démagogie... car cela ne sera jamais mis en oeuvre par ce brave monsieur. Je ne me souviens pas qu'il ait mis en oeuvre, quand il était au pouvoir ainsi que sa famille politique, de quelconques mesures "significatives" en ce sens... M.Copé vous avez la mémoire courte, vous étiez au pouvoir il y a 1 an ...
Au fait, où en sont vos finances à vous ? Vous semblez oublié que vous prouvez à tout le monde que vous donnez des (stupides) leçons mais vous êtes incapables de gérer vos propres finances.
a écrit le 22/08/2013 à 17:35 :
le "comment réduire de 10%" est l'élément crucial. Si on coupe dans les budgets bêtement sans faire de réformes, il va se passer la meme chose qu'en Grèce. L'investissement public jouant un rôle important dans l'économie, les coupes budgétaires entrainent une faillite inéxorable de l'écosystème et une réaction en chaine associée à une perte de confiance des investisseurs, chomage etc... Par des réductions budgétaires ciblées associés à des efforts de restructuration et d'optimisation, il est possible d'y arriver sans trop de dégats. Cependant les allusions populistes de Copé sur le pouvoir d'achat font un peu peur. Le problème de la France n'a jamais été le pouvoir d'achat (la consommation francaise est plutot bonne, malgré une situation économique désastreuse) mais le coût de l'emploi qui influe directement et indirectement (compétitivité, investissements) sur le chomage. Le chomage est la clé: en diminuant le chomage, la France peut régler son problème de déficit et poursuivre ses efforts de réductions de charges et permettre à la France de rester compétitive.
a écrit le 22/08/2013 à 17:27 :
Pour réduire la dépense publique, il faut faire comme le Canada et la Suède s'attaquer à la fonction de l'état, publique et territoriale, mille feuille administratifs qui ruinent notre pays... Copé comme Sarkozy et aujourd'hui Hollande n'ont pas le courage ni la carrure pour faire les réformes structurelles de cette caste de monarques parlementaires et ses vassaux de fonctionnaires et toutes leurs administrations inutiles ou en doublons, des agents sans tâches de travail ou à faible productivité, éducation nationale publique aux résultats désastreux sur les classements internationaux... Copé tapera sur le privé c'est-à-dire la société civile et les français en difficultés tellement plus facile pour que cette caste de nababs puisse conservé leurs privilèges et leurs acquis au détriment de l'intérêt général ainsi vogue la France vers son déclin...
Réponse de le 22/08/2013 à 18:23 :
bravo monsieur bien que je pense que vous êtes encore loin de la réalité
Réponse de le 22/08/2013 à 18:36 :
Tout a fait d accord il annonce rien de concret comme tout nos politiciens professionnels le petit François avait promis une baisse de la dépense public de 5 % Il faudrait des taux d intérêt a 6 % pour qu on tape dans le millefeuilles et tous ces gâchis notre gouvernement pari sur la communication bla bla les énarques parlent au neu neu. Ils ont été pitoyable cet été On attend l hiver lol !!
Réponse de le 22/08/2013 à 23:44 :
D'accord...
a écrit le 22/08/2013 à 17:15 :
Too little too late, parole parole et parole cher Copé, en 2014 mon bulletin n'ira plus pour ta caste UMPS
Réponse de le 22/08/2013 à 21:13 :
alors vote FN
Réponse de le 23/08/2013 à 8:00 :
C'est bien cela qui est prevu, et meme autour de moi les gens en parlent maintenant sans aucun souci ... les elections municipales de 2014 vont donc etre tres tres interessantes !
Réponse de le 23/08/2013 à 9:44 :
+ UN !
Réponse de le 27/08/2013 à 12:36 :
+ 10000000000000000000000000. Si seulement les Français étaient moins cons...!
a écrit le 22/08/2013 à 17:14 :
Bravo Monsieur Copé, mais on nous a déjà fait le coup.
a écrit le 22/08/2013 à 17:13 :
l'excès est de 10 points de PNB , soit 20 %. des dépenses et de la redistribution actuelle ...autant dire la lune ... en réalité ils ne sont même pas capables de faire une croissance zéro des dépenses en valeur nominale ...
a écrit le 22/08/2013 à 17:09 :
Je travaille dans une Chambre de Commerce et d'Industrie d'une ville de province. Le DG touche un salaire de 6000 euros net quand ses sous-chefs margent tranquillement a 4000 euros net pour produire et falsifier des statistiques chaque mois que l'on fait suivre a la Prefecture. Le plus drole c'est qu'une CCI est soi disante geree par des chefs d'entreprises qui ne trouvent rien a redire sur ces salaires dignes de ministres et sur l'enfumage des statistiques que l'on produit tous les trimestres.
40% au moins de l'effectif est non indispensable, oui 40% si ce n'est plus. Alors 10% c'est tres tres leger .... A bon entendeur
a écrit le 22/08/2013 à 17:02 :
La prestation catastrohique pourtant prévisible de ces gens et de leurs parti(e)s liés les ont rendus excécrables pour longtemps. Hollande est en train de faire de même pour l'autre morceau d'une même feuille de route qui constitue en somme un global-parti. Doit-on se réjouir de cette situation où les incapables sont légion ?
a écrit le 22/08/2013 à 17:01 :
c'est a peu prés certain qu'il n'aura pas le courage de le faire, mais pour être populaire il faut faire de la démagogie ( c'est comme les questions débiles que posent les médias et pour lesquels il faut téléphoner en payant un supplément, questions du genre vous préférez être en bonne santé ou être malade). Pourquoi je reste persuadé qu'on peut réduire les dépenses de 10% et même plus simplement en améliorant la gestion ,supprimer les dépenses injustifiées, limiter le coût du copinage, etc, ce que fait toute entreprise bien gérée.
a écrit le 22/08/2013 à 17:00 :
Pour réduire la dépense publique, il faut faire comme le Canada et la Suède s'attaquer à la fonction de l'état, publique et territoriale, mille feuille administratifs qui ruinent notre pays... Copé comme Sarkozy et aujourd'hui Hollande n'ont pas le courage ni la carrure pour faire les réformes structurelles de cette caste de monarques parlementaires et ses vassaux de fonctionnaires et toutes leurs administrations inutiles ou en doublons, des agents sans tâches de travail ou à faible productivité, éducation nationale publique aux résultats désastreux sur les classements internationaux... Copé tapera sur le privé c'est-à-dire la société civile et les français en difficultés tellement plus facile pour que cette caste de nababs puisse conservé leurs privilèges et leurs acquis au détriment de l'intérêt général ainsi vogue la France vers son déclin...
a écrit le 22/08/2013 à 16:49 :
j'ai une piste pour faire des économies............déjà arreter de subventionner l'école privée car en plus d'avoir une lourdes dépenses publiques, l'état se permet de donner 15 à 20 Md d'euros à l'école privée souvent confessionelle.....Ensuite privatiser les hopitaux (youpi) comme cela en payant 200 à 400 euros par mois d'assurance privée (soit encore 50% de moins qu'au USA) on aura une assurance chirurgicale de base....Mais que d'économie pour l'état. Enfin supprimer toutes les aides diverses aux entreprises comme aux citoyens que chacun se debrouille comme il peut .......
Réponse de le 22/08/2013 à 22:08 :
C'est bien joli, vos idées, mais ces élèves du privé, si ils reviennent dans le public...couteront-ils moins chers à l'état?? Pas sur !!
a écrit le 22/08/2013 à 16:47 :
Avant qu'un candidat, meme de bonne foi, puisse reformer la France, il faudrait deja reformer les modes de candidatures et de scrutins. Je m explique pour se presenter a la présidentielle il faut 500 signature de maire. Partons de cette base, comme voulez vous qu'un candidat dont le programme est "suppression d une commune sur 2 avec fusion des petites commune, suppression de la moitie des deputes et des senateurs, fusion conseil generaux et regionaux........" puisse recueillir ces signatures?????? Ils ont verouiller le systeme...... Seule une revolution a l image de cette de 1789 pourrait eventuellement changer les choses...... et ce n est pas pres d arriver.
a écrit le 22/08/2013 à 16:23 :
130 milliards en moins serait un choc terrible pour l'économie, derrière chaque euro dépensé il y a des salaires, des investissements qui font tourner l'économie. Quand on se veut responsable,on ne dit pas n'importe quoi pour faire plaisir aux électeurs qui eux veulent payer moins d?impôts ce qui est humain !!! Mais être responsable c'est faire des propositions responsables. Je rappelle aussi qu'il y a un peu plus d'un an ce monsieur était au pouvoir et il a voté des hausses d'impôts car le gouvernement n'est pas le seul responsable dans les hausses d'impôts, environ 50% des impôts actuels ont été votés par la précédente majorité;
a écrit le 22/08/2013 à 16:11 :
Les trois leaders proposés par l'UMP pour les années 2017/2027 sont parlementaires depuis plus de vingt ans, ont voté tous les budgets de droite en déficit, ont occupé les trois premières places durant dix sept ans de gouvernements de droite, ont perdu toutes les élections, et l' UMP n'a pas mieux à nous proposer ? Pouvez-vous me citer un autre pays où cela serait possible ?
a écrit le 22/08/2013 à 16:05 :
Les euro-mondialistes de l'UMPS ne remettront jamais en cause le fond de leur politique, comme par exemple en récuperant le pouvoir de battre monnaie, en réinstaurant des droits de douane dignes de ce nom aux frontières (au moins avec les produits fabriqués dans des pays n'ayant pas du tout les mêmes niveaux de salaire et de protection sociale), en arrêtant l'immigration de masse, ou en réindustrialisant le pays. Ils ne s'attaquent qu'à la forme, et qu'on aille chercher l'argent à tel endroit plutôt que tel autre, en fonction de son étiquette politique, ne change rien à l'affaire, au final le gâteau (la production de richesse réelle) reste le même. C'est sur la réalisation de la recette du gâteau qu'il faudrait s'attarder, au lieu de se concentrer exclusivement sur la manière dont on va le découper.
Réponse de le 22/08/2013 à 17:46 :
Les euro-mondialistes ne peuvent pas remettre en cause ce qu'ils ont signé dans les traités européens (perte de souveraineté, libre circulation des personnes et des capitaux, pouvoir de battre monnaie, politique d'immigration qui est du ressort de l'UE, politique agricole, etc ). Ils ont signé les traités : il est trop tard... sauf à mettre en place une sortie de l'UE
Réponse de le 22/08/2013 à 18:37 :
Ben sortons-en vite (de l'U.E) avant qu'ils nous collent le Grand Marché Transatlantique en prime sur le dos !!!
Réponse de le 23/08/2013 à 19:57 :
Vous ferez un très grand ministre des affaires qui lui sont étrangères.
a écrit le 22/08/2013 à 15:55 :
COPE ancien ministre du budget n'a pas laissé un seul budget équilibré que je m'en souvienne, en 2004 et 2005 le déficit de l'état était de l'ordre de 50 milliards d'euros. Ainsi au pouvoir il n'a pratiquement rien fait pour faire baisser la dépense, sans parler de sa présence depuis 2007 à la tête du groupe UMP au parlement, lieu s'il en est, prédestiné à prendre les décisions politiques courageuses par le vote des lois (l'UMP était majoritaire et pouvait le faire !), pour rééquilibrer les budgets. Et là consternation, quand il n'est plus au manette du pouvoir il vient nous dire qu'avec moins 10% de dépenses (oui mais lesquelles ?) qu'avec une baisse de 10 % des cotisations sociales des entreprises (donc une baisse du budget de 10 % qu'il faudra aller chercher dans la poche des consommateurs par la tva et donc du particulier) il rendra du pouvoir d'achat au français !!!! celà fait des années que les politiques nous prennent pour des "cons"(pardonnez l'expression), surtout en période de campagne électorale....on voit le résultat, précarité renforcée, chômage en hausse et toujours pas d'allocation familiale sous condition de ressource, que l'on commence par là, toutes les aides sociales conditionnées au revenu, et indication sur la déclaration de revenu de toutes les aides perçues (apl/allocation familiale, subvention anha etc......) sans oublier le plafonnement des revenus des politiques qui occupent plusieurs mandats.....sans oublier la fin du mille administratifs....etc
Réponse de le 22/08/2013 à 20:15 :
ce que vous ne dite pas c'est qu?il y a 4 ans nous avions 150 milliards de dette an , avec 7,5 % de déficits budgétaire

Copé aurait du donner des leçon d'économie a Mme Lagarde et a Sarkozy a cette époque
a écrit le 22/08/2013 à 15:50 :
10 % de dépenses publiques en moins c'est en appliquant le coefficient multiplicateur du FMI (vérifié dans les PIIGS) soit 1.8 à 2.1 (prenons 1.9) c'est une récession de 7.1 % à partir de là les recettes fiscales vont baisser et la dette mécaniquement augmenter par le jeu des collectifs budgétaires puis la perte de confiance liée à la récession va entraîner un effondrement de l'investissement privé (public il n'en restera rien suite à la baisse des dépenses publiques...) et la grande glissade de l'apprenti sorcier totalement démago. Faudrait que JFC actualise son logiciel de pensée et ne propose pas en 2017 des recettes testées en 2008 qui ont échouées (d'ailleurs qui était député en 2008 et votait le budget d'un gouvernement de son parti politique ?)
a écrit le 22/08/2013 à 15:47 :
Toujours des choses qui seront pas tenues. ça fait 50 ans que ça dure et ils zont appris à faire que ça.
Fo les virer avant qu'ils nous coulent.
a écrit le 22/08/2013 à 15:41 :
80 pour cent d?Élus,2 communes sur 3, les départements , les cantonniers qui se trouvent dans les bureaux ,, les agences , les associations qui nous pourrissent la vie, les retraites qui non jamais cotises , et tout ces clowns qui deblatairent des conneries a longueur de journée ,a quand ceux qui travaillent très dur de 18 a20 heurs par jour vont s?apercevoir de la supercherie là je ne pas cher de la peau des GUIGNOLS ce n'est pas 130 mds MAIS 250mds JE SUIS UN ump TRÈS A droite
Réponse de le 22/08/2013 à 16:16 :
18 a 20 h par jour !!!! reste peu pour s'occuper du conjoint ou la conjointe!!
Réponse de le 23/08/2013 à 0:35 :
SARKOZY a monter la dette a 149,9 milliards de dette an il y a 3 ans
Réponse de le 23/08/2013 à 9:46 :
et les mioches, s'il y en a, 18 à 20 h par jour! c'est la grosse déprime à la clé, sans compter le divorce avec sa moitié ! super, tout gagné mon pote !
a écrit le 22/08/2013 à 15:35 :
..... 10 %......pourquoi pas 12 ....pourquoi pas 8 ?
Réponse de le 22/08/2013 à 16:55 :
Parce que c'est ce qu'il faut grosso modo pour rejoindre le ratio de l'Allemagne...
Réponse de le 22/08/2013 à 17:39 :
Car 10 est un chiffre rond ! C'est à cela que l'on reconnaît le sérieux d'un programme économique.
Réponse de le 22/08/2013 à 17:46 :
10.7656% aurait fait plus serieux et plus scientifique de la part de cet avocat d'affairistes. Copé a lancé 10% depuis sa serviette etendue a cote de la piscine de Mr Takiedine ..
a écrit le 22/08/2013 à 15:26 :
un il propose encore d'augmenter la tva ce n'est pas une mesure d'économie,il ne parle pas du trop grand nombre d'élus et de leur priviléges ou un réferundum pour faire vite car ces monarck ne supprimerons jamais leur priviléges quand au recul de l'age de la retraite elle n'est consevable que lorsque les régimes seront alignés en commencant par ceux des élus dans le cas contraire cette réforme ne verra jamais le jour un autre ex supprimér la secu des mines qui existe seulement pour 320000 retraités,supprimé les agences d'état ,les comité theodules il est tellement flou dans ses déclarations qu'il n'est pas crédible.
a écrit le 22/08/2013 à 15:26 :
Ce sont de bonnes idées et tout le monde dit la même chose , rien de neuf. Mais c'est surtout comment va réagir le peuple et le frein des fonctionnaires.
Réponse de le 22/08/2013 à 15:59 :
Une idée n'est pas bonne en toutes circonstances. Les allemands ont appliqué cette politique dans une proportion de baisse de la dépense publique de 7 % en 8 ans sur un rythme de croissance acquis par la conjoncture internationale entre 2.5 et 3 %, soit les années 2000. Faire "la même chose" plus vite, plus fort et en periode de conjonture extérieure récessives c'est aggraver la situation à l'image du sud de l'Europe des rapports de l'OCDE, du FMI et même de la BCE... En résumé selon la pensée de Copé c'est si Hollande nous sort de la crise et que je suis élu en période de croissance voilà ce que je ferai. Hors durant les années 2000, sous Chirac qui a été Ministre et notamment du budget : Jean François Copé et est-ce qu'il a fait ce faisait les allemands... NON...
Réponse de le 22/08/2013 à 16:03 :
comment ça ,"tout le monde dit la même chose "?? que non . par ailleurs je suis bien d'accord "qu'il n'y a rien de neuf "!! il est bien incapable d'avoir une idée qui ne soit pas réactionnaire .
Réponse de le 22/08/2013 à 17:56 :
La chose de neuf, c'est que l'UMP ose maintenant dire tout haut ce qu'auparavant provoquait la colère de plus de la moitié de la population francaise. Meme si l'UMP a comme les autres partis francais de fortes tendances populistes, il faut avouer qu'elle a toujours voulu réformer les retraites et la sécu. La grande bêtise économique du sarkosysme est de considérer le pouvoir d'achat comme le mal de d'économie francaise, alors que c'est plutôt le dernier de ses problèmes.
@Stormy: Je suis pas d'accord. Il n'est jamais trop tard pour se mettre au travail. L'agenda 2010 a été adopté par le gouvernement Schröder à une époque ou le taux de chomage en Allemagne était de plus de 10% et ou son PIB par habitant était meme inférieur á celui de la France. Les économistes allemands ont compris que le chomage est le plus gros problème des pays à fortes dépenses sociales. il faut donc tout faire pour le diminuer.
a écrit le 22/08/2013 à 15:22 :
Pourquoi ne l'a-t-il pas fait lorsqu'il était au Gouvernement? C'est comme pour les 35H00 (je ne suis ni pour ni contre personnellement) mais ils ont eu 10 ans pour revenir dessus et ne l'ont jamais fait. L'UMPS est un parti unique, une fausse alternance, et mène la politique au service des mêmes intérêts. UMP comme PS sont euro-mondialistes, sans-frontièristes, immigrationnistes, collectivistes (pour le peuple assomé de taxes et d'impôts) et ultra-libéraux (pour les banques et les multinationales qui profitent de cette Mondialisation sans en subir les effets nefastes vu qu'ils ne versent presqu'aucun impôt). Ca fait 40 ans qu'ils se partagent le pouvoir (enfin ce qu'il en reste, vu qu'ils ont bradé notre souveraineté) et il n'y a strictement rien à attendre d'eux, leur politique on commence à la connaître.
Réponse de le 22/08/2013 à 15:56 :
+1
Réponse de le 22/08/2013 à 16:06 :
Pas mieux.
Réponse de le 22/08/2013 à 23:41 :
Quand les français descendront -ils enfin dans la rue ?
a écrit le 22/08/2013 à 15:21 :
on ne tire pas sur les ambulances .
a écrit le 22/08/2013 à 15:17 :
Encore de belle promesses...... Froidement ces "annonces" vont dans le bon sens, mais pourquoi alors qu ils etaient au pouvoir ne l ont ils pas fait?????? Preuve qu'un fois elus ils ne feront rien de different preservant toujours les memes niches, "acquis" sociaux....... Il Faut un Napoleon qui tape sur la table pour la France ni plus ni moins.
Réponse de le 22/08/2013 à 15:56 :
Ah! un Napoléon ! mais que voulez vous, le moule est cassé! en voilà un qui"en avait", petit mais "costaud, celui là, et un courage.....! on ne peut le contredire......un autre Homme aussi, au tempérament honnête et intègre (même si on est pas d'accord sur toute sa politique...), le Gl de Gaulle, dont beaucoup de polichinelles actuels se recommandent ! les "Grands", ne sont plus, ne nous restent que les branquignoles "! bonne pioche !
Réponse de le 23/08/2013 à 11:39 :
Ah ca, qu ils soient de Gauche ou de Droite, al heure actuel ceux qui ont des coronnes et qui osent on les virent bien vites des gouvernement>>> Qui se rappelle du Fameux "il faut degraisser le Mamouth" par un ministre de l education a propos des profs, ce meme ministre qui voulait deja a l epoque "forcer" les prof d experience planque dans les lycee calmes des beaus quartier, aller enseigner dans les lycees difficile plutot que d y envoyer des profs debutant.... Que dire de ces autres Elus de gauche et de droite qui ont eu le courage de denoncer le milles feuilles administratif...... les Allegres, Chevenement, Juppe....on les as bien vite fait sortir des gouvernement.....
a écrit le 22/08/2013 à 15:15 :
C' est bien tout cela, mais lorsque l' UMP est au pouvoir, elle ne supprime pas les 35 heures, ne privatise pas certaines fonctions qui n' ont rien à voir avec l' Etat, comme les transports par exemple, elle ne réforme pas le mille feuille administratif, elle ne fait rien pour l' immigration illégale, etc.....!!!
a écrit le 22/08/2013 à 15:10 :
Ah! bon? que n'a t-il montré ses mérites avant ce monsieur, lorsqu'il était sous Sarkozy.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :