Inversion de la courbe du chômage : Copé a-t-il raison de parler "d'artifices" ?

 |   |  899  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
François Hollande continue d'affirmer que la courbe du chômage va se stabiliser en fin d'année. Le président de l'UMP, Jean-François Copé, évoque déjà "l'artifice" du recours aux contrats aidés dans le secteur public si jamais cette prophétie se réalisait. A-t-il raison ou tort? Tous les gouvernements, de droite comme de gauche, ont utilisé les contrats aidés pour freiner le chômage en période de croissance nulle. Et tous les gouvernements savent jouer au moment opportun des outils dont ils disposent.

Depuis des mois, François Hollande le martèle : la courbe du chômage s'inversera à la fin de l'année. Un volontarisme qui fait bien des sceptiques... Mais Le président a l'air tellement sûr de son coup que l'opposition commence à se méfier et à organiser la parade si, d'aventure, la prophétie se réalisait...
Le président de l'UMP, Jean-François Copé, a ainsi déclaré lundi 17 juin lors d'une conférence de presse : « Sur l'emploi, je veux mettre en garde les Françaises et les Français. Lorsque François Hollande s'engage à ce point dans l'idée qu'à la fin 2013, le chômage pourrait baisser, je crois comprendre qu'il y a derrière tout ça un plan caché qui consisterait, de manière artificielle, à faire baisser les statistiques du chômage en multipliant les contrats aidés dans le secteur public. Et François Fillon de lui emboiter le pas le 18 juin dans les colonnes du Figaro en évoquant « le seul artifice sur lequel compte François Hollande, c'est une utilisation massive des contrats aidés en fin d'année ».


 Un traditionnel recours aux mesures contra-cycliques

Alors, info ou intox ? Y a t-il un « plan caché » un « artifice » ? Oui... et non. En fait, comme absolument tous les gouvernements, de droite comme de gauche, depuis celui de Raymond Barre en 1976, l'actuelle équipe au pouvoir va jouer sur les traditionnelles mesures contra-cycliques pour tenter d'enrayer la progression de la courbe du chômage, faute de pouvoir compter sur un taux de croissance suffisant. Et, bien entendu, comme tous les autres avant lui, le gouvernement actuel utilise à son gré les instruments de politique de l'emploi dont ils disposent. Et c'est en effet essentiellement sur le troisième trimestre que vont se concentrer ces moyens qui devraient, sans doute, permettre de stabiliser la courbe du chômage, au moins temporairement. Explication.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, dispose de plusieurs leviers. D'abord, il y a les traditionnels contrats aidés qui existent depuis 30 ans sous des appellations différentes : contrat d'aide à l'embauche, contrat d'insertion dans l'emploi, contrat jeune, etc. Pour 2013, 450.000 contrats de ce type ont été budgétés. Ce n'est pas un record, en 1997, lors du précédent pic de chômage, on avait atteint plus de 500.000 contrats de ce genre. Et, bien entendu, c'est notamment en septembre, après les vacances d'été, quand les jeunes affluent à Pôle emploi que ces contrats leur sont très majoritairement proposés.


Déjà, Xavier Bertrand en 2012...

A noter - Jean-François Copé et François Fillon se gardent bien de l'évoquer - qu'en 2012, année de l'élection présidentielle, Xavier Bertrand (UMP) alors ministre du Travail de Nicolas Sarkozy, disposait de 340.000 contrats aidés... Or, 250.000 avaient déjà été utilisés durant les quatre premiers mois de l'année, c'est-à-dire avant le scrutin du 6 mai. L'optimisation opportuniste des politiques de l'emploi n'est donc pas un phénomène nouveau. Et elle n'est ni l'apanage de la gauche ni celui de la droite...

Il en va de même pour les emplois d'avenir imaginés par le gouvernement Ayrault. On en attend 100.000 cette année et encore 50.000 l'année prochaine. Là aussi, il a fallu attendre que le dispositif monte en puissance. Ainsi, Michel Sapin escomptait créer un tiers de ces emplois d'avenir au premier semestre, soit 33.000 (en réalité on devrait tout juste atteindre les 30.000) et les deux-tiers au deuxième semestre. Notamment parce qu'un grand nombre de ces contrats, essentiellement réservés au secteur non marchand, vont concerner les secteurs associatif, périscolaire, voire l'Education nationale - une convention vient d'être signée permettant le recrutement de 10.000 contrats d'avenir rattachés aux directeurs d'établissements. Et, par définition, c'est à la rentrée scolaire de septembre que les choses deviendront effectives.
En revanche, s'agissant du contrat de génération (aide annuelle de 4.000 euros pour les entreprises qui embauche un jeune tout en gardant un senior) réservé au secteur privé, tout dépend des entreprises. L'Etat ne peut pas « piloter » grand chose.


Michel Sapin espère rendre l'inversion durable

Enfin, dernier instrument que va pouvoir utiliser Michel Sapin : la loi sur la sécurisation de l'emploi, issue de l'accord du 11 janvier 2013. Certes, Jean-François Copé et François Fillon n'y font pas allusion. Pourtant, cette loi prévoit, notamment, la conclusion « d'accords de maintien dans l'emploi » qui autorisent les entreprises (à compter du 1er juillet) rencontrant des difficultés conjoncturelles à conclure avec les syndicats un accord majoritaire qui permet de modifier durant deux ans les conditions de travail (rémunération, temps de travail, etc.) en échange du maintien dans l'emploi des salariés. Michel Sapin espère que ce dispositif va freiner les inscriptions au chômage à la suite d'un licenciement.
Toute cette panoplie pourrait en effet permettre de stabiliser la courbe du chômage à la fin de l'année, sans que l'on puisse vraiment parler d'un « artifice ». Il s'agit plutôt d'un pilotage fin de traditionnelles politiques de l'emploi. Le ministre du Travail ne s'en cache d'ailleurs pas, il l'a affirmé dans un récent entretien à « La Tribune » : il croit pouvoir stabiliser le chômage fin 2013 mais le vrai combat pour lui et de rendre durable cette inversion. C'est pour cette raison qu'il espère déjà pouvoir de nouveau disposer de 450.000 contrats aidés dans son budgets 2014.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2013 à 22:40 :
Le tout est de savoir dans quelle sens elle s'inverse cette dite courbe du chômage.
a écrit le 21/06/2013 à 14:35 :
pas la peine de donner des leçons, la droite n'a rien fait non plus contre la dépense publique, ce monstre qui détruit toute la richesse produite par le privé, ce cancer de l'économie qui induit augmentation d'impôts et de charges, et donc destruction massive de l'emploi. 30% de dépense publique inutile, inefficace, qu'à fait la droite ??? des mesurettes, comme flamby ! même combat, le monde politique et administratif sont solidaires, ils mettent copieusement la main dans la pot de confiture, il suffit de voir les réactions des élus face au courage des 10 députés de droite comme de gauche qui dénoncent l'opacité et les avantages indécents !!!! le peuple est l'esclave du monde politique et administratif qui vivent sur son dos, le peuple subit et n'a pas le choix, les élections ne sont qu'un faire valoir pour cautionner le système, aucun candidat ne le remet vraiement en cause, on n'est pas en suéde, malheureusement, sinon on aurait 500 milliards d'excédent et pas plus de 2 millions de chomeurs
Réponse de le 21/06/2013 à 19:17 :
vous avez raison ! Copé n'a plus de cartouche si ce ne sont des propos inutiles car inefficaces : il ne détient aucun remède ; il attend une bonne place et croyait qu'après sarko la place était pour lui " légitimement "..... mais c'est le peuple qui donnera son avis ! basta ses ambitions démesurées : ne soyons pas dupes ....
a écrit le 21/06/2013 à 12:51 :
Mr Copé peut s'enorgueillir (ou pas) d'avoir un nez plus long que son phallus !
Réponse de le 21/06/2013 à 13:22 :
Merci aux modérateurs de la tribune, je comprends que le mot phallus est plus correct que le mot b... Bien que le mot b...soit plus proche du peuple.
Réponse de le 23/08/2013 à 17:38 :
ce un journal ou il a y le meilleur respect , et les meilleurs commentaire de façon correct , celui qui veux écrire des preuve concrètes et avec des preuves ( pas de rumeurs malfaisantes et fausses) d'accord , mais surtout pas de mots comme DA ????? sinon se sera la dérive , AMITIÉS A TOUS
a écrit le 21/06/2013 à 0:48 :
lui c'est sur il est artificiellement a la tête de UMP ( tricheries et fraudes)
Réponse de le 21/06/2013 à 19:38 :
la place de président est très convoité et pour copé "c'est légitime" laissons le rêver ....nous sommes tous écoeurés des triches des politiques , des avantages énormes des députés qui ne veulent pas se réformer ! car ce sont eux qui votent pour maintenir leurs avantages : trop facile et incompréhensible pour le peuple qui subit réforme sur réforme et paie l'impôt sans tricher
( déclarations préremplies) .....
a écrit le 20/06/2013 à 17:20 :
les contrats aidés font baisser artificiellement le chomage, tous y ont recouru. le premier problème est que les contrats d'avenir sont ciblés fonction publique, autant dire lourd handicap dans le monde de l'absence de gestion pour ensuite trouver du travail dans le monde de la vraie vie. l'autre volet est que le chomage nepeut qu'augmenter puisque rine n'est fait de structurant, au contraire : augmentation des impots et charges donc baisse du pouvoir d'achat et de la capacité de développement des entreprises ; il faut supprimer la mauvaise dépense publique, au moins 30% de gains, de quoi baisser les impôts et charges et financer l'aide aux pme en se désendettant, mais il faudrait toucher à l'électorat de gauche... donc mieux vaut augmenter le chomage et la crise, c'est le choix du gouvernement, le premier syndicat de la fonction publique et politique ..
Réponse de le 20/06/2013 à 18:47 :
+ 1000, tout faux au niveau politique économique, le gvnt ne fait que mettre des rustines face à la dépense publique inutile et pas du tout maitrisée, augmentation des impôts et charges alors qu'on est le seul pays d'europe à avoir une mine d'or à ciel ouvert : la mauvaise dépense publique colossale qu'il est facile d'éradiquer pour transférer le montant sur ce qui est productif : aides aux pme, baisse des impôts et charges... évident mon cher watson ! certes mais il nous faudrait un tacher de la politique, pas un mou plus mou que mou ...et qui fuit tousles vrais problèmes... mais qu'est ce qu'il fait là ??? ridicule y compris à l'étranger, un petit pdt de conseil général, rien de plus !!
a écrit le 20/06/2013 à 17:13 :
Il est toujours désagréable de voir qu'une fois dans l'opposition, on prête à la majorité ,les mêmes artifices que ceux auxquels on fît appel...en politique tout n' est pas permis, si l'on veut rester crédible.... ne prêtons pas systématiquement aux autres les " magouilles " dont on use soi même...surtout quand plane toujours la manière douteuse à laquelle on fit appel pour devenir " le chef"...N'oublions pas l'état dans laquelle fut laissée la République après 5 ans de sarkozysme : 700 milliards de déficit ! une actastrophe, alors un bémol svp !
Réponse de le 22/06/2013 à 13:01 :
500 milliards (ou 700 peu importe) en 5 ans avec d"entrée la crise ! N'oublie pas sénior41 ! Hollande c'est déja 100 milliards en 1 an (et la crise est finie ! dixit ton mentor), dans 5 ans...? Et ne pense pas que je défende Sarko (mon ex mentor), je le mets dans le même panier de crabes (tous partis confondus). On se fout de notre ganache et toi tu batifoles encore dans une prairie de boutons d'or comme une vache batifole dans son fumier. Pourtant en tant que sénior, t'aurais du comprendre déja il y longtemps. Mais non, tu t'enfermes dans tes certitudes.
Réponse de le 23/08/2013 à 17:57 :
SOUS SARKOZY 700 milliards dettes en 5 an , mais en dix ans de pouvoir cela fait 850 milliards plus 5 milliards pour les 600 tonnes d'or vendu en 2005 ( 2010 on l'aurait vendu 4 fois plus,,,, donc erreur encore)
a écrit le 20/06/2013 à 16:16 :
j ai beaucoup de symphatie pout JFC car pour c'est le seul qui peut concourir pour le meilleur du coté de l U M P aussi je lui fais une très forte confiance en lieu et j éspère qu il va faire des étincelles dès la rentrée prochaine car c'est un homme qui a beaucoup de SARKOZY en lui doit faire marcher droit je ne peut que les mettre dans la meme cuisine quand aux artifices il y a longtemps que je n avai dis que tout ce que fait notre président actuel a l ELYSEE n est qu un fanfaron qui n y connait que couic;;et cela ce sent qu il est sorti de l ENA car dans cette école on ne pense que le haut alors qu il faudrait regarder en bas;,
Réponse de le 20/06/2013 à 17:04 :
C'est bien d'avoir de la sympathie pour des bonimenteurs qui prétendent rechercher ton bonheur. C'est la cata à gauche mais, ne sois pas aveugle, c'est aussi la même chose à droite.
a écrit le 20/06/2013 à 15:02 :
Mais pour que le chômage baisse, il faut aussi que tous veuillent travailler. L'économie a bon dos, mais certains secteurs ne peuvent recruter faute de postulants français. Donc on se tourne contraints et forcés vers l'immigration. Et ce n'est pas pour faire ces économies, même si certaines entreprises en abusent...
Réponse de le 21/06/2013 à 19:24 :
vous évoquez les secteurs comme la restauration et le bâtiment ! y avez vous déjà travaillé ? avec un bac plus 5 accepteriez vous d'être plongeur ou manutentionnaire ; oui des secteurs ont du mal à recruter mais on peut comprendre ...
mon toubib dans les yvelines est surbooké : secteur 1 son collègue est mort voici 1 an et on n'a pas trouvé "un repreneur" voyez le nombre important de toubibs sur la côte d'azur : là bas pas de problèmes de recrutement , des places en or souvent honoraires libres...
oui on remplace de plus en plus de toubibs par des étrangers , voyez à l'hopital et aux urgences
a écrit le 20/06/2013 à 13:42 :
Ces emplois d'avenir ou plutôt emplois parking resteront comme les emplois jeunes de Aubry, un tache indélébile sur le CV. De plus le coût de ces emplois aidé vont peser très fortement sur la dépense publique qui devrait pour que la France cesse de racketer autant les contribuables, baisser de 10pts. C'est à ce prix que les marges de manoeuvre seront établis. Mais avec ce gouvernement d'incapables, qui continue a augmenter la dépenses publique, cela n'en prend pas le chemin. Comme il va aussi augmenter les cotisations retraites, le pouvoir d'acaht des Français va continuer à baisser, ce qui va entrainer la spirale infernale, consommation en baisse, croissance nulle ou négative donc augmentation du chômage et ainsi moins d'argent dans les différentes caisses(retraites, SS..)
Réponse de le 20/06/2013 à 14:25 :
Ben oui, mais contrat aidé = augmentation du PIB
a écrit le 20/06/2013 à 11:13 :
ces contrats aidés sont des solutions à court terme. Cela peut avoir une incidence à la baisse sur le chomage des jeunes. je pense que d'autres idées sont à explorer si l'on veut des résultats à long terme. valoriser encore davantage les filières pro (batiment, btp, industrie,agroalimentaire...).
baisser les charges sur les entreprises de tailles modestes. il faut aussi utiliser des leviers qui sortent de l'ordinaire :la déflation (baisse des prix en général).
Réponse de le 20/06/2013 à 14:27 :
Une rustine. Une solution temporaire n'est pas une solution.
a écrit le 20/06/2013 à 11:10 :
en 1940 les français la classe 1942 avaient été envoyer en Allemagne pour travailler comme STO (Service du travail obligatoire)

L'histoire se répète

en ce moment beaucoup de Français partent pour l?Allemagne , mais cette fois ci consentants

Réponse de le 20/06/2013 à 12:35 :
A Retro, Quel mauvais parallèle, quel mauvais goût, c'est consternant d'en vouloir aux Allemands à ce point là. Votre info n'est même pas juste, renseignez vous, comparez les flux des travailleurs avant la crise et aujourd'hui (c'est plus facile de suivre les rumeurs et d'écrire des bobards que de s'informer réellement).
Réponse de le 20/06/2013 à 13:03 :
La critique ne porte pas sur l'Allemagne mais sur les français qui condamnent leur jeunesse à l'exil. Ce qui est consternant c'est de faire systématiquement passer les Allemands pour des victimes... La pudeur voudrait que l'on s'abstienne de tout révisionnisme...
Réponse de le 21/06/2013 à 1:07 :
ma critique se porter sur l'exil des travailleurs,

(mon père était STO ( il avez construit pour les allemand le mur de l atlantique) et de la il s?échappa et c'est caché et il fut réfractaire , pour ne pas aller fabriquer de l?armement en Allemagne )

le peuple allemand c'est sorti de toutes les grandes crises et guerres et sont plus fort que nous dans toutes leurs industries et manquent de mains d??uvres, beaucoup d?européens partent chez eux , mais tout çà fait monter les nationalistes comme chez nous
a écrit le 20/06/2013 à 11:00 :
En matière d'artifices (qui ne sont bien souvent que des pétards mouillés ) on peut faire confiance à ce grand champion UMP de l'artificialité en politique : l'inénarrable J F Copé ! Quelqu'un qui en sait long sur le rayon farces et attrapes ...utilisées pour harponner le gogo en politique !
a écrit le 20/06/2013 à 10:23 :
Presque chaque jour, on entend que tels entreprises ferment... Cela fait des chômeurs en plus et ce n'est pas fini. Comment ils peuvent nous faire croire que la courbe de chômage va se stabiliser alors qu'ils ne font rien pour sauver nos entreprises. Qu'ont ils fait jusqu'à maintenant à part le mariage homosexuel qui a divisé les français....Qui a crée encore plus de violence... Il y avait plus urgent et cette loi pouvait attendre....
a écrit le 20/06/2013 à 9:30 :
L'état ne crée pas d'emplois.
Par ses décisions, il n'effectue que des TRANSFERTS d'argent en prenant aux uns pour donner aux autres, et donc des TRANSFERTS d'emplois.
Il s'agit d'un jeu à somme quasi-nulle et plutôt négatif, car on remplace des emplois Privés productifs par des emplois Publics souvent inutiles.
a écrit le 20/06/2013 à 9:12 :
faire baisser le chomage ce n'est pas embaucher pour des jobs stagiares pour 12 mois des gens payés par le pays alors que nous sommes ruinés
c'est la vision PS de l'économie année 60
or Mr Hollande nous sommes en 2014
Vos emplois aidés signés à date représente l'équivalent d' une semaine de nouveaux chomeurs inscrit à pole emploi...( 4000/jour!) c'est celà la vie réelle
a écrit le 20/06/2013 à 5:53 :
Hollande crée des instruments destinés à réduire le chômage comme promis et Coppé critique? Et Copé estime qu'ils vont faire baisser le chômage en fin d'année? et Copé s'insurge! Copé est nul, de mauvaise foi. Il devrait au contraire applaudir un homme politique qui fait ce qu'il dit et que ça marche.
Réponse de le 20/06/2013 à 7:52 :
Hollande ne fait pas car il ne sait pas faire , c'est un amateur et ne connais pas l'entreprise et donc l'emploi.
A part créer de l'impôt abaisser le pouvoir d'achat et inquiéter les gens il ne sait rien faire d'autre
Réponse de le 20/06/2013 à 8:19 :
Le mou est arrivé au pouvoir par le mensonge et il continue le bougre !!! Chacun est libre de croire, LOL .........
Réponse de le 20/06/2013 à 10:07 :
C'est beau de croire mais ce n'est pas en ponctionnant de plus en plus que le pays va se redresser. Avant le mariage gay, il fallait sauver nos entreprises, revoir ce qui ne va pas dans le marché du travail, changer les mentalités dans le monde du travail (j'avoue que ce sera très difficile ). mais au lieu de prendre des décisions qui sauveront notre pays, ils préfèrent demander aux français de payer encore plus, pendant qu'eux n'ont aucun souci financier et ont tout les avantages... Non, sincèrement je ne vois pas d'amélioration avec des décisions pareilles....
a écrit le 20/06/2013 à 2:01 :
Thatcher a dit un jour, le socialisme existe tant qu'il y a de l'argent public à dépenser. Au train ou vont les choses, ils ne devraient pas tarder à faire leur valise. On sera peut-être à nouveau tranquille pour 30 ans. Juste le temps de s'en remettre et de remettre de l'argent dans les caisses, afin qu'ils puissent revenir et à nouveau distribuer, car les français ont la mémoire courte.
Il y a vraiment des choses qui ne changent jamais. Certes, ça les rend prévisibles, mais ils n'en pas moins dangereux. Le pire c'est que tout le monde est capable de faire ce qu'ils font et même souvent mieux qu'eux. La vraie question c'est de savoir pourquoi on les paye. On devrait peut-être les mettre au chômage après les avoir virés pour non atteinte des objectifs fixés et mauvais rendement au travail. C'est vrai qu'ils ont pratiquement tout osé et que c'est même à ça, que le moment venu on les reconnaitra. Espérons qu'à ce moment la au moins, on fera ce qu'il faut pour les empêcher de nuire.
Réponse de le 20/06/2013 à 8:20 :
Vous oubliez juste un truc : la situation très préoccupante dans le monde ! Tout votre laïus sur la base des propos de Thatcher (la boutiquière vendue à la finance casino) en prend un coup ...
Réponse de le 20/06/2013 à 9:19 :
C'est vrai que de 2007 à 2012, la droite au pouvoir n'a pas dillapidé l'argent public ? n'est ce pas ?
Réponse de le 20/06/2013 à 9:19 :
C'est vrai que de 2007 à 2012, la droite au pouvoir n'a pas dillapidé l'argent public ? n'est ce pas ?
Réponse de le 20/06/2013 à 10:14 :
Il ne faut pas comparer cette période avec celle d'avant.. Je crois que l'on oublie que la crise n'est pas là depuis Hollande mais qu'elle était là depuis 2008. Attendons de voir 2017 pour voir l'argent qui a été dilapidé...
Réponse de le 20/06/2013 à 14:31 :
Si vous trouvez que la droite a dilapidé, demandez aux socialistes de cesser d'utiliser les 200 milliards (qu'ils trouvaient insuffisant à l'époque) du plan de relance dans lesquels ils continuent de puiser.
a écrit le 19/06/2013 à 23:30 :
le tarif sera de 400000 chômeurs de plus par an jusques a l"éclatement de notre état bienfaiteur pour la plus grande gloire des autres .. Mais dans tous les c'est mentir de dire que le chômage va diminuer !! le chômage de masse est associé à la baisse des ressources de notre planète . Autrement les milliards d?esclaves qui ont travaillé pour l'humanité pendant 1 siècle vont disparaitre(je parle du pétrole) de 8 milliards on va vers la population initiale avanbt petrole 1 milliards.. Car moins de nourriture moins de médicaments et surtout beaucoup de conflits..Car bien sur les états nations veulent faire leur place...... source t Oil smoke and mirrors sur youtub..
Réponse de le 20/06/2013 à 7:47 :
+ 1 !
a écrit le 19/06/2013 à 23:30 :
Ceci dit c'est quand même étonnant tous ces gens qui pensent que ce sont les politiques qui sont en mesure de créer des emplois....La seule chose que peut créer un politique c'est un emploi aidé car transférer des charges vers l'impôt (ce que FH devrait faire honnêtement même si c'est la droite qui le demande) c'est bien faire de l'emploi aidé. Après le chômage c'est la résultante de 2 courbes : l'offre et la demande. Sur l'offre on ne s'appelle pas mme Irma et à part subventionner des emplois ou transférer des charges vers l'impôt et assouplir un peu le droit du travail franchement tout dépend des entreprises et des consommateurs. Par contre sur la demande, inutile de s'appeler mme Irma pour constater que le papy boom va maintenant prendre massivement sa retraite et que c'est une génération 90 moins nombreuse que celle de la décennie précédente qui arrive sur le marché du travail...donc FH a peut être tout simplement consulté des démographes.
a écrit le 19/06/2013 à 21:17 :
Que ce Mr Copé sorte des écrans radars, il ne mérite aucune tribune.
Réponse de le 19/06/2013 à 21:29 :
On peut parler? C est possible d avoir un micro ou c totalitaire?
Réponse de le 19/06/2013 à 21:50 :
Toi penser que moi totalitaire ?
Réponse de le 20/06/2013 à 4:57 :
Quand en refuse une tribune a une personne, c'est pas un acte montrant une grande tolérance me semble t il....
Réponse de le 21/06/2013 à 13:37 :
explique moi le rapport entre totalitaire et tolérance ? je ne suis pas pour un parti unique et oui, je te donne raison, je ne suis pas tolérant envers des fourbes et/ou manipulateurs qui prétendent travailler pour le peuple. Ok, maintenant tu vas dire que je fais du populisme aussi ?
a écrit le 19/06/2013 à 21:12 :
De toutes façons, le PS trouvera et dira qu'il a atteint son objectif et qu'il ne pouvait pas mieux faire vu l'ampleur de la crise. Peu leurs importe le résultat seul compte leur poste et avantages associés. Le jour où les Français auront compris qui sont réellement ces politiques, nous aurons fait un pas de géant vers une société plus égalitaire et plus efficace pour tout le monde.
a écrit le 19/06/2013 à 21:11 :
Entendez le cor au fond du bois qui disait : la France ne peut accepter la déroute ! L aigle de Meaux, c est pas du camembert !
Réponse de le 19/06/2013 à 21:32 :
Voila qu on nous sort le sapeur camembert!
a écrit le 19/06/2013 à 21:06 :
Parce que le gouvernement précédent n'a pas essayé d'en planquer autant sous le tapis ? Entre les recalculés virés, et les autoentrepreneurs très fortement encouragés a débarrasser le plancher... A chaque bord de nos parasites sa méthode, mais le résultat est le même, ce n'est que de la manipulation des chiffres... Quand l'INSEE n'est pas en panne ;-)
a écrit le 19/06/2013 à 20:23 :
COPE aurait-il peur d'avoir tord ou de voir HOLLANDE réussir d'ici la fin du quinquennat sa lutte contre le chômage ? COPE préférerait-il voir plus de chômeurs ou pense t-il qu'il a réussi pendant le quinquennat ou son groupe était majoritaire ? Nous ne sommes pas dupe M. COPE, bien sûr que l'Etat utilise des artifices pour minorer la réalité du chômage en utilisant notamment des emplois aidés, des subventions ou exonérations de toutes sortes comme si elles n'avaient jamais existé !!!!
a écrit le 19/06/2013 à 20:19 :
La courbe du chômage ne s'inversera pas. Il y a des centaines de dossiers chauds qui s'empilent dans le bureau de Montebourg, et chaque fois ce sont plusieurs centaines d'emplois directs qui sont en jeux (voir plusieurs milliers si on compte Aulnay et le CIF). La seule façon de renverser la tendance est de faire faire un transfert de l'investissement du public vers le privé. La capacité à prêter de l'argent doit se tourner vers l'économie productive, pas à la survie des entreprises malades, pas à la création artificielle d'emplois, pas à une gabegie par "la relance", pas à l'endettement de l'Etat.
Réponse de le 19/06/2013 à 23:38 :
Si le secteur public investissait vraiment ça se saurait et ça profiterait directement aux entreprises car tous les fonctionnaires génèrent du fonctionnement et non de l'investissement. Il est exact que les fonctions publiques ne sont pas gérées correctement depuis qu'on a mis à leur tête des dirigeants peu formés aux processus productifs (donc depuis une bonne trentaine d'années). Mais si l'économie française s'effondre, les français comme consommateurs et leurs dirigeants d'entreprise comme stratèges ne sont-ils pas in fine les premiers responsables ? Je trouve que les politiques ont bon dos.
a écrit le 19/06/2013 à 20:13 :
Comment ce fait il que dans son entourage, personne ne lui est dit qu'il n'était plus crédible.....ha la politique !
Réponse de le 21/06/2013 à 19:31 :
La politique c'est aussi une guerre des clans , quand les pro copé attendent beaucoup de lui , une bonne place ? Borloo lui même avait été acheté par copé ? je me demande quels bénéfices il pourra en tirer maintenant ....,
a écrit le 19/06/2013 à 19:17 :
A l'inverse de beaucoup de personnes, il me semble que le taux de chômage ne pourra effectivement plus baisser beaucoup, l'activité étant déjà au plus bas. Notre bon président a donc raison sur ce point.
a écrit le 19/06/2013 à 19:12 :
"un plan caché" ? Heureusement que le ridicule ne tue pas Mr Copé. Il ne s'agit vraiment pas d'un plan caché machiavélique, puisque tous les ministres se vantent sur tous les plateaux télé de ces politiques d'emplois aidés. Difficile de faire moins "caché"...
a écrit le 19/06/2013 à 18:26 :
la france a atteint son rythme de croisiere de 40 000 chomeurs de plus par mois, ' confomement aux attentes'... alors hormis magouiller un kink en fin d'annee avant de reprendre de plus belle, on ne voit pas comment...
a écrit le 19/06/2013 à 18:25 :
l'hypocrisie de la droite dans toute sa splendeur; elle reproche à la gauche d'avoir recour au meme methode qu'elle en somme si j'ai bien compris l'article. C'est la meme hypocrisie lorsque la droite demande à la gauche de baisser les depenses, alors qu'elle les a augmenté elle lorsqu'elle etait au pouvoir, et qu'elle s'oppose ensuite a toute les mesures que la gauche propose pour les baisser . Moi ca ne me choque pas les contrat aidés, je prefere ca au chomage. Ce qui est sur et certain c'est qu'il faut relancer la croissance et arreter l'austerité en europe. L'austerité aboutit au contraire de l'effet rechercher. La recession annule les milliards qu'on croit economiser avec les plans d'austerité, c'est des efforts demander aux peuples pour rien. Plus grave la recession ne fait qu'augmenter le chomage qui provoque l'explosion de tous les comptes sociaux . C'est le cercle vicieux qui fait que l'austerité est sans fin. L'austerité est le stratageme des liberaux qui se servent de la crise pour faire renoncer aux peuples tous leurs acquis sociaux.
Réponse de le 19/06/2013 à 19:01 :
oui mais le PS explose ces chiffres. Record de 1994 sur le chômage 3.3 millions battu, donc non la droite et la gauche ce n'est pas du tout la même chose .La gauche comme avec Aubry ou l'autre mitterand sont bien les fossoyeurs de NOTRE ECONOMIE et je vous fais grâce des stats sur le pouvoir d'achat, sur le déficit public, sur l'explosion des impôts ou de la baisse de la consommation. NON la GAUCHE EXPLOSE TOUS LES RECORDS. YESsssssssssssss
Réponse de le 19/06/2013 à 19:46 :
En 1994, c'est la droite qui était au pouvoir ... il serait bon d'éviter d'écrire des inexactitudes.
Réponse de le 19/06/2013 à 20:08 :
Mais elle fait quoi de beau pour l'emploi votre UMP ? A part soigner les rentiers ses électeurs, elle fait du socialisme honteux ...
Réponse de le 19/06/2013 à 20:12 :
vous pas comprendre moi dire, record de 1994 battu maintenant, donc new record pour les socialos après le record de baisse du pouvoir d'achat pour les modestes. Vous avez beau dire un socialo qu'est ce que c'est lourd alors encore 20% de tondus c'est encore plus lourd. La "faillite" nous guette et ça vous rassure, super albert. Et ça ce sont des exactitudes mon ami.
Réponse de le 19/06/2013 à 21:27 :
"new record pour les socialos après le record de baisse du pouvoir d'achat pour les modestes" : C'est vrai que depuis la droite, ça allait mieux... C'est pas comme si les cadres étaient passé de la possibilité d'acheter un trois pièce dans Paris à la possibilité d'y acheter une studette... C'est pas comme si les jeunes entrepreneurs se barraient loin de leur client faute de pouvoir se loger dans les villes parasitées par les rentiers de l'immobilier! Et qui nous parle de faille : Cette population gavée de subvention pendant 10 ans! Une voiture neuve : Payez moins d'impôt que les piétons! Des fenêtres neuves : Payez moins d'impôt que les locataires d'un 25m²! 62 ans, imposable : Payez donc moins cher votre aide à domicile qu'une nonagénaire non imposable! On ne s'étonnera qu'à peine de les voir embrasser la main qui les a nourri en gonflant la dette! Vous ne ré-écrirez pas l'histoire : Votre droite moisie à fait doublé la dette sur un seul quinquennat!
Réponse de le 19/06/2013 à 22:26 :
et dire que les UMPS sont toujours au pouvoir avec leurs fans béats se déchirant ici meme, quel temps perdu en palabres inutiles.....
a écrit le 19/06/2013 à 18:24 :
En embauchant 200 000 pères noël en CDD du 1er au 31 décembre c'est gagné.
a écrit le 19/06/2013 à 18:11 :
On s'en moque d'avoir un taux de chômage de 4% et un déficit à moins de 3% ... si le pays ne compte que des personnes dans la précarité. C'est l'exemple allemand qui nous fait croire que tout va bien alors que c'est l'inverse .. Je suis pour un objectif de baisse des déficits à partir du moment où il est lié à une baisse du taux de pauvreté dans chaque pays de l'Union Européenne. Or ce que l'on ne dit pas c'est que la France est le pays en Europe où le taux de pauvreté est l'un des plus faibles (si ce n'est le plus faible). Avoir un emploi ne signifie pas nécessairement s'en sortir ... c'est juste survivre pour beaucoup.
Réponse de le 19/06/2013 à 18:22 :
Bravo M76
Enfin un commentaire intelligent au milieu de cet océan de stupidites et de populisme à trois balles que l'on trouve sur ce forum..
Réponse de le 19/06/2013 à 18:25 :
rassurez vous avec vos pauvres; un africain moyen, c'est 600 dollars par an... les pauvres ils sont en afrique, pas en france ( he oui! un pauvre type qui n'a qu'un iphone4, c'est peut etre considere comme un clochard ultra misereux en france - c'est a cause de l'exception culturelle-, mais pas dans le reste de l'univers)... sinon, petite questyion personnelle... vous faites quoi pour reduire la pauvrete ( en clair ' vous avez donne combien' ou ' vous avez cree combien d'emplois'?.. ca au moins c'est du concret
Réponse de le 19/06/2013 à 19:15 :
Vivez-vous dans une grotte ? Savez-vous que les clochards existent pour de vrai en France ? Qu'il n'ont pas d'iphone 4 ? Promenez-vous dans la capitale un de ces jours. Pas la peine d'aller en Afrique pour dire que chez nous c'est la paradis, ne cherchons pas d'excuse à nos propres échecs.
Réponse de le 19/06/2013 à 19:46 :
Vous faites quoi de beau, vous ? A part la tribune à temps plein ?
a écrit le 19/06/2013 à 17:54 :
Les lecteurs de LT ont déjà évoqué ces possibles "artifices" depuis longtemps dans leurs commentaires ! Copé nous réinvente l'eau chaude !
a écrit le 19/06/2013 à 17:43 :
Notre vénéré ferait bien de regarder les prévisions des instituts économiques (OCDE, FMI, INSEE, UE...) avant de continuer à nous raconter des conneries !
Réponse de le 19/06/2013 à 17:53 :
Oui mais la spécialité des économistes est de ne rien prévoir ou s'ils le font ils sont dans l'erreur la plus totale.
Réponse de le 19/06/2013 à 18:26 :
Il suffit de se détourner des économistes de cour :
http://russeurope.hypotheses.org/
Réponse de le 19/06/2013 à 19:45 :
Vous parlez des experts en expertologie qui se succèdent sur les plateaux de télé et qui sont incapables de prévoir ce qui s'est passé la veille ?
a écrit le 19/06/2013 à 17:29 :
Le chomage est lié au rapport entre cout du travail et prix de l'énergie;le prix de l'énergie peut baisser(le pétrole)ou on peut transférer sur l'énergie une partie des charges sociales(reforme des retraites).
Réponse de le 19/06/2013 à 17:44 :
Ah si on pouvait transférer les dépenses de ce "gouvernement" sur le PS et ses électeurs !
Réponse de le 19/06/2013 à 18:12 :
et les" 500 milliards de de dettes sous la droite à l UMP et ses electeurs !

Réponse de le 19/06/2013 à 19:04 :
500 milliards pour payer les 35 heures, le RSA, la CMU, CMUC, APA, AME et augmenter un nombre de fonks entre 2000 et 2002 de 1.1 million. Donc on paye encore aujourd'hui et ce depuis 2000 l'incurie des socialos.
Réponse de le 19/06/2013 à 19:43 :
Mais bien sur 500 milliards de dettes d'un coup, juste comme ça ! Vous nous prenez pour des ignares et des blaireaux ? Vous voulez qu'on parle des subprimes, des CDS, du Shadow banking, des inventions toutes plus tordues les une que les autres des fous furieux du capitalisme de casino ?
Réponse de le 19/06/2013 à 20:16 :
oui parlez nous en svp. en détail notamment des subprime, CDS, et des conséquences en France. merci, j'en rêve et j'attends avec impatience, surtout les subprime à la française et aussi de qui émanent les CDS et quel est le fonctionnement de ces contrats et surtout leu utilité et leur finalité. Merci de nous instruire.
a écrit le 19/06/2013 à 17:14 :
Du temps du Sarko'land "je vous le dit le chômage baissera dans quelques mois" en direct à la télévision dans une émission politique "vous savez la fermière qui a tenu tête à Sarkozy et invité dans son exploitation... Hollande ne fait qu'un copier-coller ainsi vogue la France vers son déclin...
Réponse de le 19/06/2013 à 17:31 :
Et le chômage n'a jamais baissé... depuis de très nombreuses années.
Réponse de le 19/06/2013 à 18:00 :
Sauf que la crise est arrivée ,que personne ne l'avait prévue ,comparez avec les autres pays sous l'époque Sarkozy .
Réponse de le 19/06/2013 à 18:23 :
Ah oui ? Vous voulez comparer le style grand-guignolesque de votre idole, le De Funès de la politique avec celui de Mme Merkel ? Je vous rappelle que quelques semaines avant la crise des subprimes, votre cancre (péniblement diplômé de droit) souhaitait introduire les prêts hypothécaires en France. Son traitement de la crise ? Arroser l'incendie du surendettement généralisé avec de l'essence = des nouvelles dettes ! Le seul qui a vu clair DSK en disant qu'il fallait que chacun prenne ses pertes, s'est fait rattraper par ses penchants érotomanes. La politique de votre chéri est aussi calamiteuse que celle de Hollande !
a écrit le 19/06/2013 à 17:14 :
Regrette t il l'éventuelle baisse du chomage??
a écrit le 19/06/2013 à 17:04 :
S'il nous parlait plutôt des rétro commissions et de Takkiedine ?
Réponse de le 19/06/2013 à 17:22 :
Ou bien de la piscine ?
http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/08/15/ils-se-croyaient-intouchables-la-saga-takieddine-lire-durgence-234640
Réponse de le 19/06/2013 à 17:24 :
il n'y a que lui pour s'imaginer qu'on puisse lui faire confiance, il serait au pouvoir il utiliserait les mêmes ficelles et FH pleurerait en disant que c'est malhonnête. Ca fait 40 ans que ce cirque nous ronge. Notre paysage politique est un désert aride au niveau de la compétence économique et de la gestion des finances du pays.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :