Hollande assure que "la France n'agirait pas seule" contre la Syrie

 |   |  414  mots
Le président allemand Joachim Gauck et François Hollande ce mardi / Reuters.
Le président allemand Joachim Gauck et François Hollande ce mardi / Reuters. (Crédits : Reuters)
A l'issue d'une rencontre avec Joachim Gauck, le président allemand, François Hollande a annoncé, ce mardi, qu'une réunion européenne aurait lieu dans "les prochains jours" sur la Syrie.

L'interview exclusive de Bachar el-Assad, publiée ce mardi 3 septembre dans Le Figaro, a renforcé "la détermination" de François Hollande d'intervenir dans le conflit syrien. Lors d'une conférence de presse commune donnée ce mardi avec le président allemand, Joachim Gauck, le chef de l'État a annoncé qu'une réunion européenne devrait avoir lieu dans les "prochains jours" pour décider de la stratégie à mettre en place contre le régime syrien.

Une annonce faite alors que l'Élysée a apporté, hier soir, les preuves que les forces de Bachar el-Assad ont bien utilisé des armes chimiques contre les rebelles, le 21 août dernier, à Damas, tuant des centaines de personnes, dont de nombreux enfants.

"Dans une démocratie, un dictateur peut s'exprimer dans un journal"

"La différence entre une dictature et une démocratie, c'est que dans une démocratie, un dictateur peut s'exprimer dans un journal, y compris pour insulter ses dirigeants, proférer des mensonges, notamment sur le chimique, laissant croire qu'il ne disposait pas de stock, et menacer le peuple français", a-t-il déclaré.

Face aux menaces émises par Bachar el-Assad de s'en prendre aux "intérêts de la France" en cas d'intervention, François Hollande a répondu: "Nous prenons toutes les dispositions".

Cette réunion européenne pourrait avoir lieu lors du G20, qui se déroulera les 5 et 6 septembre prochain à Saint-Pétersbourg, en Russie. "C'est l'Europe qui doit aussi se réunir sur ce dossier, elle le fera, chacun avec sa responsabilité, la France assumera la sienne", a martelé le chef de l'État, qui a refusé de s'engager sur un vote du Parlement français, qui se réunira, mercredi, en session extraordinaire pour aborder la possibilité d'une intervention militaire en Syrie.

"La France n'agirait pas seule"

Dans l'hypothèse d'un refus du Congrès américain de mener une action militaire contre le régime, François Hollande a assuré que "la France n'agirait pas seule", mais qu'"elle prendrait ses responsabilités aussi en soutenant l'opposition en Syrie afin qu'une réponse soit apportée".

De son côté, le président allemand a estimé qu'il "sera possible d'arriver à un accord international sur la réponse appropriée" à apporter lors "des prochaines rencontres internationales" comme celle du G20. Selon Joachim Gauck, l'Allemagne "trouverait insupportable qu'un dictateur puisse agir impunément, puisse briser un tel tabou" de l'utilisation de l'arme chimique contre son propre peuple.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2013 à 21:28 :
J'espère que les magistrats français ne vont pas continuer de "truander" la cour pénale internationale, elle est gentille...
a écrit le 05/09/2013 à 20:55 :
Il peut pas y aller tout seul en Syrie ce Hollande. Toujours plus préoccupé par ce qu'il se passe ailleurs qu'en France. Quel Charlot. Pendant ce temps là, en France, les gangs s'installent et l'insécurité progresse.
a écrit le 05/09/2013 à 13:39 :
Sommes-nous en démocratie ? On fait la guerre sans légitimité. Y a-t-il chantage international pour alimenter des comptes à l étranger de la liste dont on nous a parlé ?
a écrit le 04/09/2013 à 15:53 :
Lorsque la France part en guerre c'est effectivement tout à fait théorique car comme pour les autres conflits, notamment la LYBIE, nous n'avons que peu de drones (6 récemment achetés)pas un seul AWAKS ou équivalent pour les frappes et coordination aériennes, un seul porte avion qui n'est pas sur zone, des missiles à courte ou moyenne portée en faible nombre et surtout pas de sous pour payer ! Alors OUI à moins d'être à la remorque des USA nous n'avons pas les moyens de grandes ambitions militaires.
a écrit le 04/09/2013 à 15:33 :
Notre "gouvernement" et notre chef de l'état refuse un vote au parlement sur l'intervention en Syrie ! hors, j'ai entendu hier matin sur une radio, l'intervention du chef du parti socialiste lorsque la France et l'Angleterre sont intervenus en Lybie, il vociférais contre l'ancien gouvernement qui lui aussi ne demandait pas l'avis de parlement. Comme le président actuel a la mémoire courte (s'il en a une) il fait exactement ce qu'il reprochait autres. De plus, sans mandat de l'ONU quelle la légitimité de cette intervention, le peuple Français devrait être consulté mais hélas comme il sait que la réponse serait négative, il joue au petit chef qu'il est, c'est scandaleux.
a écrit le 04/09/2013 à 14:49 :
c'est clair! on ferait comment, pauvre pays qui part en décrépitude , se fiche dans un tel bourbier, tout seul....on feraiy mieux de s'occuper de l'état plus que préoccupant des Français !
a écrit le 04/09/2013 à 13:19 :
N.Sarkozy ancien président de la république est-il pour ou contre le vote du parlement ? Aucun journaliste ne lui a posé la question ?
a écrit le 04/09/2013 à 13:10 :
Vu les capacités limitées actuelles de notre armée, je ne vois pas comment il pourrait y aller seul. Et même sans les russes en face qui font les gros yeux. Il faudrait arrêter de se croire encore en 1950.
a écrit le 04/09/2013 à 12:15 :
Hollande:C'est Tartarin de Tarrascon. chacun connait l'histoire de ce vantard impénitent parti chassé le lion.....
Incroyable pour le Président de notre pays. En effet, il se retrouve au milieu du gué devant l?ennemie avec aucun allié autour de lui. C'est un faute gravissime pour le Président. Faire le va t'en guerre, lancer des tribunes dans la presse, faire des déclaration de guerre, engager l'honneur et la crédibilité de notre pays sans avoir pris des accords avec nos alliés. On se retrouve tout seul. c'est incroyable d'imcompétence
le monde entier rigole et surtout : Bashar el Assad, Poutine et les Chinois.....
J'espère que les média très à gauche vont soulever cette réalité de l?incompétence notamment internationale d'Hollande...
Bien cordialement
a écrit le 04/09/2013 à 12:07 :
Sarkozy aimait bien fricoter avec Bachar el-Assad, souvenez vous il l'invita au de défilé du 14 juillet a Paris 2008
En 2008, Sarkozy avait tourné le dos aux principes des droits de l'homme en invitant à la tribune officielle du 14 juillet Hosni Moubarak, dont le procés vient de s'ouvrir en Egypte pour crimes et corruption, ainsi que Bachar al-Assad dictateur syrien sanguinaire. La révolte syrienne a déjà plus de cent jours derrière elle des centaines de morts, des milliers d?arrestations, des dizaines de milliers de réfugiés à l?intérieur comme à l?extérieur du pays. Pourtant, le régime a tout essayé pour venir à bout des protestations. Il a même tenté au début de suivre le modèle algérien par la recherche d?un équilibre entre promesses de réformes et coercition, mais la réaction démesurée des forces de sécurité contre les civils a poussé une bonne partie du pays dans les rangs des protestataires irréductibles. Le régime a renoué avec ses propres pratiques en vigueur depuis quarante ans? Rappelons aussi que Sarkozy s'est appuyé sur les dictateurs tunisiens (aujourd'hui en fuite) et égyptien et libyen comme Kadhafi ?,,, pour son projet de groupe euro-méditerranée, au grand dam là aussi des droits de l'homme.

Voilà le bilan de Sarkozy en matière internationale
Réponse de le 04/09/2013 à 16:01 :
Je suppose que vous n'avez pas connu la politique étrangère de De Gaulle et des gaullistes des années 60, FOCARD, l'homme de l'Afrique, PASQUA l'homme de tous les coups tordus du SAC (service d'action civique) et avec la guerre d'Algérie l'OAS, tous les coups bas des militaires avec les harkis pour les laisser tomber dans l'assassinat à l'indépendance en 1962.
Mais le pire c'était les ventes d'armes avec TOUS LES DICTATEURS, notamment ceux du proche orient : IRAK, SYRIE, EGYPTE, mais aussi ISRAEL, le LIBAN, la JORDANIE et le MAROC. Alors SARKOZY sur 5 ans n'a fait que continuer la POLITIQUE ETRANGERE DE LA FRANCE GAULLISTE.
Réponse de le 05/09/2013 à 13:45 :
Tout à fait l Egyptien est jugé par la population pour avoir trahi l engagement démocratique.
a écrit le 04/09/2013 à 12:01 :
Le but n est-il pas d assassiner les syriens et de faire du fric par la même occasion ? Qu on traite le dirigeant de dictateur, qu on regarde chez nous les politiques d impôts et de chômage perpétuel. La politique en Europe, surtout le sud consiste à faire le plus de mal possible et à s enrichir par ce biais. C est la maximisation du chômage et de la pauvreté ! On fait dans le bon menteur et le bon persécuteur des peuples européens.
a écrit le 04/09/2013 à 11:52 :
Le présiment veut bombarder la Syrie contre l avis de la population. Une guerre se déclenche-t-elle sans consulter les citoyens ? Alors nous voici en régime terroriste de nature dictatoriale et criminel. On agit au profit d une caste à sécurité d emploi contre l intérêt général. Pourquoi ne pas parler à l ONU des agissements comme les suicides en série au travail perpétrés par l administration qui persécute la population. Ainsi la population est quasi unanime contre les agissements de ce type. A quand le printemps et la libération ? Alors on y va au B52 ?
a écrit le 04/09/2013 à 11:51 :
Quand les Présidents n'écoutent pas le peuple ils ne sont pas président. Exemples : le non à l'Europe, le mariage gai, les frappes sur la Syrie.
Réponse de le 04/09/2013 à 15:37 :
fait comme bon lui semble et n'hésite pas a bafouer l'ONU et mettre la France dans la m---e
a écrit le 04/09/2013 à 11:45 :
C'est beau la démocratie made in France! Un homme seul peut décider oui ou non de faire la guerre. A ce petit jeu notre capitaine de pédalo est au meme niveau que Bachar El Assad. Au passage signalons aussi que c'est la France qui a des intentions beliqueuses envers la Syrie et non l'inverse.
Réponse de le 04/09/2013 à 12:00 :
c'est beau la lacheté francaise....ce genre de facon d'eviter d'aller aider des peuples en difficulté.... si tous pensaient pareil, vous parleriez allemand aujourd'hui ...quoi que ca a l'aire d vous plaire... . !
Réponse de le 04/09/2013 à 12:33 :
pour hadès : vous parlez de lâcheté on à vue le résultat quand les français sont entrée dans des conflits des morts inutiles de jeunes soldats si on avais tous les mêmes pensées que vous ce n'est pas l'allemand que nous parlerions en ce moment mais l'arabe, je pense que vous avez tendance à avoir la mémoire courte les troupes française qui se sont battus contre les algériens, les jeunes militaires tués aux Vietnam, au Liban, et j'en passe, laissons se battre et ne pas s'ingérer dans leur conflit occupons nous de nos problème qui sont en France et qui sont très très loin d'être résolu.
Réponse de le 04/09/2013 à 15:57 :
A HADES.
ET EN 1789 SI DES ETRANGERS S ETAIENT MELE DE NOS AFFAIRE ON AURAIT ENCORE UN ROI.EN CE QUI VOUS CONCERNE CE SERAI LE ROI DES C.......
Réponse de le 04/09/2013 à 18:32 :
@ TOTO j'approuve vôtre commentaire mais pendant le seconde guerre mondiale si il n'y aurait pas eue les anglais et les américains qui nous auraient libéré sur ce point je rejoins le commentaire qui selon moi n'a pas été assez argumenté de hades mais si on rentre dans ce conflit et j'ai la forte impression que ce président veut envoyer des jeunes militaires aux casse pipe Sarkozy l'a déjà fait au Liban on à vue le résultat, on se demande pourquoi après un petit teigneux et gros tout mou que la France se donne l'image de la police du monde et qu'en fin de compte les gouvernements qui se sont succèdé depuis 10 ans sont ridicule au yeux des grandes nations et qu'ils sont bien incapable de gérer leur pays.
a écrit le 04/09/2013 à 11:40 :
Nous avons là un sale petit nazi qui gaze la population en faisant disparaitre les chômeurs, qui fait libérer les criminels et inciter à la paresse. On déclare seulement la moitié des chômeurs. On fait dans le rackett d Etat et l élimination des éléments créatifs et des jeunes générations. C est de l humanisme de merde ! Il n y a pas de justice, ni de politique de croissance. Nous avons un problème de salut public qur la question de l innovation et de la désindustrialisation. L intérêt général est à la poubelle, comme les ménages, les entreprises puisqu on dit qu il n y a pas d avenir ! N y a-t-il pas chantage en Syrie pour traffiquer l art ou pour alimenter les comptes à l étranger de la liste des représentants pour l affaire Cahuzac alors que tout le monde savait. Il parait qu il existe des traffiquants de drogue à l asemblée ! La population est clairement en révolte contre ce bourreau du peuple français !
Réponse de le 04/09/2013 à 12:10 :
Vous etes en trans...Pire, vous y allez un peu fort, mais ce que vous écrivez ce n'est pas du vent...Pire et c'est plutôt bien envoyé. En fait ce que les gens veulent à ne pas faire grand chose dans le Pays, ce sont des sous....Pire
a écrit le 04/09/2013 à 11:33 :
Pourquoi notre bon peuple de France si enclin à descendre dans la rue pour parfois défendre de futiles causes ou intérêts n'organise-t-il pas une grande manif en soutien au peuple syrien et en mémoire aux civils honteusement et scandaleusement empoisonnés. Cette démonstration de notre peuple rendrait un grand service à notre Président, en grande difficulté sur ce coup là, qui n'aurait plus qu'à diplomatiquement admonester Bachar. Maintenant il s'agit d'une guerre entre une dictature tyrannique et les salafistes dont malheureusement un peuple entier subit les catastrophiques conséquences.Des frappes militaires n'y changeront sauf à se dire que le tyran est puni. Ce conflit fait penser à ce qui s'est passé en Iran en 1979.Le plus habile stratège de ce genre de situation est le Président turc Erdogan qui favorise l'émancipation économique et commerciale de son pays en maintenant des traditions islamiques fortes.
a écrit le 04/09/2013 à 11:25 :
a ce train d?enfer il va direct a l?anévrisme, avec la joie des premiers bombes,
a écrit le 04/09/2013 à 10:45 :
vive la france
a écrit le 04/09/2013 à 10:42 :
Heureusement qu'Obama se laisse entrainer par la détermination renforcee de notre grand President
a écrit le 04/09/2013 à 10:40 :
Faut dire que le capitaine du pédalo est plutôt en grande solitude....les anglais ont fait défection ,les allemands ont dit nien.., les autres c'est la loi du silence assourdissant ...Obama n'a pas le feu vert du congrès...et même que c'est pas sûr...Ban ki Moon ,est pas d'accord sans un vote à l'ONU, le gouvernement socialiste risque d'être conduit prématurément à la démission !
a écrit le 04/09/2013 à 10:16 :
L'Europe ce n'est pas la grandeur, c'est la decadence. Impossible de fonctionner dans les grandes crises sans federaliste.
Réponse de le 04/09/2013 à 10:40 :
Comme vision c'est très réducteur de l'Europe que ce soit avec ou sans fédéralisme, ce n'est qu'une illusion facile, mais surement la vrai réponse aux problèmes généraux que ce soit la guerre en syrie ou l'économie. L'Europe c'est d'abord et avant penser globale et non pas à travers les égoismes de chacun, L'EUROPE c'est la pensée globale mais dans le sens de la pensée unique qui s'impose après un débat dnas les instances européenne et non pas individualiste. Désolé de ne pas êtr d'accord en pensant que le fédéralisme est la panacée, c'est peut être une solution dans l'évolution de l'Europe.
a écrit le 04/09/2013 à 10:07 :
Et N.Sarkozy en a t-il dit quelque chose ? personne n'a l'air de s'en soucier ?
a écrit le 04/09/2013 à 9:35 :
Dommage que l'on ne puisse pas avoir un commentaire d'Hubert VEDRINE ... qui connaît bien le sujet !
a écrit le 04/09/2013 à 9:33 :
Je trouve quand même ahurissant pour ne pas dire surnaturel qu'il n'y a en Europe que nos hommes politiques pour faire preuve d'une si grande compassion (ou est-ce pour leur prestige personnel) et justement où est-elle cette Europe ?, si prompte d'habitude à nous faire la morale encore récemment vis à vis des Roms et la si grande amitié Franco-Allemande ? En fait c'est une Europe qui préfère gérer la taille des pommes de terre et des concombres, pour l'humanitaire vous repasserez, d'abord les enjeux économiques n'est-ce pas Angéla, surtout ne pas se fâcher avec la Russie et la Chine et tant mieux si cela peut se faire au détriment de la France, alors pour moi, déjà échaudé avec le Mali, plus jamais je ne voterai pour cette Europe là ou ce qu'il en reste.
a écrit le 04/09/2013 à 9:32 :
que François HOLLANDE se rassure ... y'a de la pour deux sur son pédalo, il pourra partir avec Jean-Marc HÉRAULT !
Réponse de le 04/09/2013 à 10:43 :
Avec un pédalo aux flotteurs au-dessous du niveau de flottaison...ca va être just...!
Réponse de le 04/09/2013 à 11:05 :
Attention, il a profite notre President, il a grossi. Ça risque d'être limite
a écrit le 04/09/2013 à 8:48 :
Hollande a très bien géré l'affaire malienne, du coup ça lui est peut-être monté à la tête, mais là, on n'a clairement pas les moyens de jouer tout seul au petit soldat. Quel intérêt a t-il d'aller faire le matamore dans un bourbier pareil (au moins Sarko en Lybie avait ses petits intérêts personnels, mais là on ne voit pas bien)? Hollande s'est déjà fait rouler par Obama qui n'en sort vraiment pas grandi. Alors si j'étais lui, je m'occuperais des affaires française où il y a bcp à faire, comme dit par pas mal d'autres commentateurs.
a écrit le 04/09/2013 à 8:36 :
est-ce que les anglais sont des lâches ou des sages ? des frappes pour faire quoi ? Renverser Assad et livrer la Syrie aux islamsites ? les précédents libyens et tunisiens ont-ils été pris en compte ? ce matin, Alain Vidalies a justifié les frappes non plus pour des raisons morales mais pour des raisons de sécurité (risque de prolifération d'armes chimiques) : est-ce que c'est sérieux ? Est-ce que le gouvernement ne ferait pas mieux de se concentrer sur nos problèmes et de remettre (entre autres) de l'ordre dans les banlieues ?
Réponse de le 04/09/2013 à 9:43 :
Qu'est ce qui justifirait une intervention seule, il est vrai que les va t en guerre laissent entendre leurs voies, le motif humanitaire est il la vrai raison car pourquoi avoir attendu 2 ans avant de réagir autrement que par communiqués. Une information m'inquète et demanderai plus de développement, les USA veulent une guerre éclair de 60 ou 90 jours, mais disent ils pas pour renverser le regime en place, des frappes limités pourquoi pas mais 60 à 90 jours de frappe limités ressemble beaucoup à une vrai guerre, que des soldats américains ou français ne posent pas le pieds en syrie, ça ne change rien c'est une GUERRE et une guerre n'est pas humanitaire ou alors je ne comprends pas sa définition, les armes de destruction massive en IRAK ou la dictature de KHADAFI renversées on laissé la place à des groupes extrémistes qui trouve là des raisons d'enbrigadement de volontaires et l'extension de l'intolérance de l'autres. Pourquoi a t on laissé la diplomatie autant au "placard" est ce vraiment jouable de spéculer sur la non réactionde la russie, c'est là la solution de l'équation syrienne.
a écrit le 04/09/2013 à 8:20 :
Hollande , président français , serait mieux inspiré à lutter contre les kalachninovs qui tuent en France au lieu de s'occuper des affaires intérieures d'un pays souverain qui ne menace pas la France ...........La sécurité en France avant de jouer les gendarmes au Moyen-Orient (et pourquoi la France ne s'émeut pas de la situation humanitaire catastrophique en Irak , ou de l'utilisation de phosphore blanc par israel contre les palestiniens ......???) .....Les postures humanistes du gouvernement français sont hypocrites , et cyniques .
a écrit le 04/09/2013 à 8:15 :
Halte au Massacre fiscal
a écrit le 04/09/2013 à 7:45 :
La France n'a pas les moyens techniques pour agir seule.
A ce Hollande quel enfumeur!!!
a écrit le 04/09/2013 à 7:18 :
Notre matamore n'enverra pas la France se battre toute seule dit il ,très docte,le doigt levé sur la photo.Mais quand c'est qu'on sera débarrassé de ce Hollande?
Réponse de le 04/09/2013 à 8:06 :
difficile face a une dictature PS, le plus grave que cet individu ce rend a oradour aujourdhui , jai honte de monpays
a écrit le 04/09/2013 à 7:12 :
Il serait pourtant plus simple que FH provoque en duel Bachar el-Assad pour réduire les frais.
a écrit le 04/09/2013 à 6:43 :
Intervenir en Syrie sans troupes au sol...cela signifie consommation de missiles. FH a reduit le budget de la defense, mais au final une intervention par missiles revient a relancer les commandes de missiles chez nos fabricants, mais aussi indirectemment a effectuer des travaux de R&D et des tests. Tant qu'il y aura des industries d'armement, il y aura des guerres...ceci s'appelle le commerce. Refuser les guerres, c'est fermer dassaut, mbda, cassidian....vous ne voulez pas de chomage supplementaire ?
a écrit le 04/09/2013 à 4:47 :
J'écris souvent que le politique français est un clone de son adversaire, le Président dans son discours guerrier montre une certaine mégalomanie que l'on reprochait à l'ancien président. Tout cela ne serait pas grave s'ils savaient analyser les conséquences mais cette maladie de la gouvernance française de gérer les situations dans la communication et la précipitation ne laisse pas de temps à une réflexion approfondi qui aurait dans l'affaire syrienne avoir eu lieu il y a plusieurs mois. Le Président ne met pas sur la table les risques d'une intervention pour des répercutions sur le territoire hexagonal, la dessus il serait judicieux de nos expliquer comment faire face à des possibilités d'attentats faisant éventuellement des morts ou des blessés. Le discours mégalo va-t-en-guerre sans une donnée de vision globale des répercutions montre le peu de compétence en matière de gestion de crise majeure.
a écrit le 04/09/2013 à 3:38 :
Ou comment essayer de sauver les meubles.
Je crois que le ministre des affaires étrangères a un peu savonner la planche...
a écrit le 04/09/2013 à 3:19 :
La priorité, est de restaurer coûte que coûte notre compétitivité et de réformer notre société, ses fondements, son organisation, notre raisonnement. 1 mandat est largement insuffisant et la lenteur et le manque d'audace des réformes engagées nous enferment d'avantage dans notre exception française suicidaire.
Partir en guerre contre la Syrie, alors que nous n'en n'avons pas les moyens, c'est incompréhensible. La France gendarme du monde!!!! Mais n'est pas les USA qui veut. Et dans quel but ? Oui il y a des ignominies commises chaque jour dans ce pays, mais faire tomber Bachar El Assad n'est pas un but. Qui pour le remplacer ? Comme toujours dans ces pays l'opposition est fragmentée, antagoniste, les extrémistes tentent de tirer leur épingle du jeu financés parlés pays du golfe, et faire tomber Assad n'apportera pas plus de stabilité dans cette région ou Chiites et Sunnites s'affrontent. Ne parlons pas de morale, le printemps arabe n'a rien de réjouissant, assassinat d'opposants, arrivée au pouvoir des extrémistes, même les égyptiens ont débarqué Morsi !
Concentrons nous sur nos enjeux, et soyons réalistes dans notre approche. Arrêtons de nous exposer seul inutilement. Voilà maintenant deux ans que la Syrie est à feu et à sang, pourquoi jouer les indignes maintenant plus qu'avant ? Certes les armes chimiques sont horribles, mais les ignominies commises auparavant n'ont rien à envier aux armes chimiques. Et en deux ans les pays va en guerre n'ont ils pas eu le temps de mettre au point leur stratégie ?
Pauvres Syriens, ça n'est pas demain qu'ils retrouveront la paix, ils ont basculé dans la guerre civile pour longtemps, tout comme les libanais victimes du régime Baas du père de Bachar.
a écrit le 04/09/2013 à 1:03 :
Normal que le pays des Droits de l'Homme entre en guerre.... c'est le 3ème marchand de canons au Monde ! Faut bien écouler la marchandise !
Réponse de le 04/09/2013 à 7:08 :
Précisons également que la France "pays des droits de l'homme" a accueilli la plupart des dictateurs, le dernier ayant camper dans les jardins de l?Élysée.
a écrit le 04/09/2013 à 0:22 :
Dire que sa cote de popularite remonte....les francais sont indecrotables...dans la merde ils sont, dans la merde on les y enfoncent et bien dans la merde ils veulent rester...!!!
Réponse de le 04/09/2013 à 1:11 :
Va t'en guerre va encore engager la France sur un terrain glissant, au secours sauvez nous, on est foutu,
Réponse de le 04/09/2013 à 4:52 :
les sondages, c'est comme les preuves,cela ça se fabrique, surtout dans des moments aussi critiques que maintenant (tant sur le plan militaire qu'économique).
Réponse de le 04/09/2013 à 12:53 :
C'est Coluche qui a dit que le "COQ" français était content de chanter les pieds dans la merde. Donc, ça va bien pour les français, ils sont gâtés maintenant !
a écrit le 03/09/2013 à 23:12 :
J'espère que les magistrats français ne vont pas continuer de "truander" la cour pénale internationale, elle est gentille...
a écrit le 03/09/2013 à 22:49 :
Cette possible guerre va nous coûter cher...comme au Mali. Mais au fait je croyais qu'on devait économiser car on est en déficit CHRONIQUE ?
Réponse de le 03/09/2013 à 23:37 :
faut bien occuper un peu nos militaires qui ronflent dans les casernes ...
Réponse de le 24/10/2013 à 6:53 :
Qui a dit que les promotions canapé étaient finies. Y en a qui se font pomper le dard. Pas le temps de s'occuper du peuple
a écrit le 03/09/2013 à 22:16 :
C'est stupéfiant : il avertit qu'il va bombarder la Syrie, ce qui constitue objectivement un acte de guerre, et il s'étonne que le Président Syrien réponde que les intérêts français vont en subir les conséquences. C'est de la naiveté ou de l'incompétence ? Le Deschanel nouveau est arrivé !
Réponse de le 04/09/2013 à 17:26 :
Non c'est du hollandus simplicus. Une espèce de France originaire de Tulle. Assez rare, on le reconnait surtout a sa grande stupidité.
a écrit le 03/09/2013 à 22:12 :
C'est bien mon fils, la nuit porte conseil et il ne faut confondre rêve et réalité.
a écrit le 03/09/2013 à 22:09 :
Tiens, un socialiste néo-conservateur !? Les preuves présentées par les services secrets des USA et de la France ? irréfutables puisque ces deux pays sont parfaitement neutres et n'ont jamais essayé de renverser le régime de Bachar El-Hassad au cours des deux dernières années en formant et armant les rebelles (infiltrés par les islamistes). Bref, quelles sont les vraies raisons de toute cette agitation ? un affaiblissement préalable de l'Iran en vue de son attaque ?
Réponse de le 04/09/2013 à 2:01 :
bonjour Kiki, les socialistes nous ont engagé dans la plus part de nos conflits et coups fourres, post seconde guerre mondiale....
Ils cachés bien leur jeu ces gens la.
a écrit le 03/09/2013 à 22:03 :
François, tu avais déjà tout perdu, retourne dans ta grotte, c'est la fin, ce sera mettre un terme à ton cauchemar...
a écrit le 03/09/2013 à 21:53 :
Beaucoup de précipitations pour masquer l inaction dans l économie et l abandon de toute réforme de structure. Comme beaucoup de petit chef FH essaye de se refaire une autorité avec un faible
a écrit le 03/09/2013 à 21:27 :
Qu appelle t on un dictateur?
Un chef d'état qui peut déclencher un conflit armé alors qu' il ne dispose d'aucun parlement.
Ou un chef d 'état qui dispose d'un parlement mais qui peut déclencher un conflit armé, voire une agression envers un pays qui ne menace en rien le notre , en ne consultant pas son parlement .
??????? À réfléchir !
Réponse de le 03/09/2013 à 22:16 :
Pour votre information, un dictateur est un chef d'Etat concentrant tous les pouvoirs a lui seul et pouvant les exercer sans contrôle.
Voilà qui devrait vous aider a mieux discerner FH de bachar el-assad. :-)
Réponse de le 03/09/2013 à 22:38 :
Sauf que lorsque que l'on est chef des armées, que l'on peut agresser un pays sans l'aval de son parlement, quel qualificatif doit on employer? Éclairez moi, je ne voudrais pas rester ignorant !
Réponse de le 03/09/2013 à 22:45 :
Et à tout hasard, il s'agit de Bachar- El - Assad , il s'agit d'un homme donc forcément majuscules ( même si cela vous contrarie ), tout comme François Hollande, ne vous en déplaise!
Réponse de le 03/09/2013 à 22:50 :
a dico et qui a crée la Veme république et l'article 16 ? , pas le saint esprit que je sache et qui a envie de gouverner avec des ordonnances ? humm n'est pas antidémocratique vis a vis du parlement donc on les français veulent qu'on democratise plus ? , décidément le mot dictature a tous les râteliers cela devient agaçant , un despote c'est quoi ? , un mégalomane qui dirige tout tout seul et qui n'accorde aucun crédit a ses ministres ou collaborateurs et qui est de plus paranoïaque .. c'est cela un dictateur notoire et l'histoire en pullule , je ne prend aucun parti pris , je regarde juste l'histoire des hommes dans leur globalité comme les voyages qui aident a voir autre chose ..
Réponse de le 04/09/2013 à 0:30 :
faites vos calculs....le premier (fh) vous asphyxie avec ses impots, et l'autre (bachar el a) vous asphyxie avec son gaz....a peu pret les memes methodes pour tuer ou asservir son peuple
Réponse de le 04/09/2013 à 11:28 :
les opposant d'hollande, on le mot dictature qui revient un un toc.... idctature par ci et par la, mais personne aujourd'hui en france ne sairt ce qu'est uen dictature....
ce n'est pas comme cela que votre sarko cheri reviendra .....
si vous preferez assad, emigrez vers son pays .... ah ? vous n'etes plus candidat ? ? ?
a écrit le 03/09/2013 à 21:10 :
ORADOUR ,la résistance contre toutes retenue a exécute des officiers allemands, avec une remontée de division blinde il fallait attendre a des représailles ne croyez vous pas qu'une attaque en règle loin de toutes agglomérations aurai été judicieuse certainement plus il y a des officiers compétents pour ce type d'actions SACHANT PERTINEMMENT QUE LE 6 juin était passé que les divisions LECLERC et PATTON essuyaient un échec partiel en normandie AU NON DU GENERAL UNE reconaissance eternelle d"avoir peu retardée DAS REICH avec ce type d'exploit je n'etais pasn la mais un grand honneur a BASTOGNE ET RHIN ET DANUBE EN MEMOIRE
Réponse de le 03/09/2013 à 22:19 :
En clair, ca veut dire quoi ???
Réponse de le 03/09/2013 à 22:41 :
sacré popol quand on à la nostalgie de la seconde guerre mondiale, c'est ça que vous voulez dire dans vôtre commentaire, si c'est le cas vous avez tout faux, bonsoir popol
a écrit le 03/09/2013 à 21:04 :
Mais qui ment ici ? Où est-il écrit dans son interview donnée au Figaro (et dans laquelle tout le monde peut vérifier) que Assad dément détenir des armes chimiques ? De la même façon, il ne menace pas le peuple français mais l'Etat français. La précipitation avec laquelle s'est empressé Hollande à suivre le président américain sur ce dossier syrien dénote non seulement un grave manque de réflexion que la fonction exige mais une irresponsabilité inconcevable dans sa détermination à maintenir cette décision étant donné la gravité des conséquences qu'une intervention militaire pourrait entraîner dans la région. "Moi, président de la République" démontre ce faisant, pour ceux qui en douteraient encore, qu'il n'en a jamais eu l'étoffe.
Réponse de le 03/09/2013 à 22:18 :
tout à fait d'accord, j'ai peur de ce président faible et guérrier. L'affaire syrienne est très délicate, incertaine quant aux culpabilités,(le document déclassifié apporte juste une logique possible mais pas de preuves) souvenons de cet immense mensonge pour la guerre d'Irak II...Souhaitons que le congrès US ne suive pas la France...on sera ridicule une nouvelle fois notre Président en tête, mais le ridicule ne tue pas. Le risque d'un embrasement de toute la région est pris au sérieux par un autre François, d'une autre étoffe celui là: le Pape.
a écrit le 03/09/2013 à 20:47 :
Mr Hollande me fait très peur, il n' a pas l' étoffe d' un vrai chef de guerre, Mr Chirac lui l' avait, il avait combattu dans la 2e DB avec le général Leclerc, il sait que seul, cette guerre risque de nous ridiculiser aux yeux du monde !! Avec la Lybie, au bout de 15 jours nous manquions de missiles, et de bombes, nous ne pourrons même pas tenir 1 semaine, contre des gens qui viennent au monde avec un fusil !! Ils sont très expérimentés, ils ont l' habitude de la guérilla. Mais bon, Mr Hollande veut remonter sa côte de popularité, c' est tout l' inverse qui va se produire, il est déjà très très bas , et là il va froler le 2% de gens contents de ses prouesses. Après, vous allez voir les islamiques radicaux qui sont en france, eux qui n' attendent que le feu vert pour sortir de leur cave et mettre la france à feu et à sang !!
Réponse de le 03/09/2013 à 22:22 :
En 1945 M Chirac avait13 ans !! Votre crédibilité va en rendre un coûp...
Réponse de le 03/09/2013 à 23:31 :
Je me rappelle de Jacques CHIRAC, je fus inviter au palais de justice contre lui et je vous assure qu'il est complètement nul. En conclusion, parfois il est préférable de ne pas trop lire les journalistes du pouvoir mais de croire sa petite soeur.
a écrit le 03/09/2013 à 20:22 :
Oradour « Souviens-toi »
Souvenez-vous Monsieur le Président?

Monsieur le Président, que venez-vous faire à Oradour ? Honorer la mémoire des victimes d?un massacre de guerre ? Aujourd?hui, on dirait « victimes collatérales » ou pire « dégâts collatéraux ».
Alors, souvenez-vous de l?Irak, de l?Afghanistan?et de la Lybie -c?était hier-.
Chaque fois la France, puissance étrangère, est intervenue au nom de la démocratie pour soit disant éliminer des dictateurs, lutter contre le terrorisme? Les irakiens, les afghans et les libyens vivent-ils mieux aujourd?hui avec des attentats et des morts presque quotidiens ?
A-t-on rétabli la démocratie ?
D?ailleurs, la démocratie est-elle la vraie motivation ?
Le gouvernement que vous représentez est l?ami de bien des dictateurs qui ne dérangent pas lorsqu?ils sont soumis : Arabie Saoudite, Qatar, Maroc?
Et les armes chimiques, parlons-en. Les avions français n?ont-il pas participé? aux côtés de l?armée royale marocaine? à bombarder au Napalm les sahraouis qui luttent toujours pour leur indépendance ?
Mitterrand n?avait pas dit un mot sur les mouroirs et les crimes de l?Ami Hassan II et vous venez de faire l?éloge de son successeur qui poursuit le règne du baisemain par la terreur et la corruption qui éclabousse au-delà des frontières du Maroc.
Hier, on équipait Kadhafi en matériel de surveillance de haute technologie et lorsqu?il devient dérangeant, on le liquide pour le faire taire? Et maintenant, on continue à vendre des armes à l?Arabie saoudite et au Qatar qui les livrent aux mercenaires qui opèrent en Syrie.
Que Bachar el Assad soit un dictateur n?est pas le problème? Ce n?est que le prétexte pour cacher des motivations inavouées, à commencer par la soumission totale de la France à des lobbies qui malmènent son indépendance et sa souveraineté.
Alors, à Oradour, souvenez-vous. Voulez-vous d?autres Oradour en Syrie ?

« Maudite soit la guerre »? Elle ne fait que des victimes. Il y en a eu beaucoup trop en Syrie.
Les « croisades » et les expéditions néocoloniales, ça suffit.

Nadine Benzekri(Limoges)

Réponse de le 03/09/2013 à 21:36 :
En 1945 M Chirac avait13 ans !! Votre crédibilité va en rendre un coûp...
a écrit le 03/09/2013 à 20:15 :
Élémentaire mon cher Watson, Comment imaginer que la France ait les moyens d'agir sans les USA. Hollande s'est aventuré sans préparation dans cette affaire syrienne.Imaginons que les Américains ne combattent pas , que va faire notre va-t-en guerre de président? Monsieur Hollande, pour mémoire , nous avons presque 5 millions de personnes en dehors du marché du travail.
Réponse de le 03/09/2013 à 21:31 :
Envoyons nos 5 millions de charmeurs, nos retraités, nos détenus, nos parlementaires sur le terrains. Avec la pâtée que nous prendrons, notre roitelet n'aura plus de problèmes pour équilibrer les comptes!
Réponse de le 03/09/2013 à 22:58 :
a mr de la palice , quel était le nombre de chômeurs en france en 1939 ?... 5 millions et non indemnisés en plus , la soupe populaire c'était presque du luxe a l'époque , enfin l'Allemagne de 1933 a 1939 a fait quoi des 9 millions de chômeurs ? , des vert de gris qu'on a obligé a faire des routes pour quelque chose de prévisible et avec une dette publique colossale remboursable a la fin des années 40 , qui sera jamais honoré vu la fin du régime en question .. c'est bien de rappeler des choses , enfin la syrie nous concerne quand meme un peu c'est la IIIeme republique qui en 1924 avec les anglais nous avons crée les frontières de ce pays comme le liban et la palestine , l'Irak et le koweit .. l'Afghanistan c'était les anglais suite a la colonisation du continent indien .. pour autant si les américains n'y vont pas quels pays de la ligue arabe ou de l'Europe voudra y aller ? , par contre les ennemis de la démocratie seront plus fort c'est un choc de voir des dirigeants réagir a l'affect et encore la syrie n'a jamais signé d'accord sur les armes chimiques considérés comme armes de destruction massive et autre pays qui n'a pas ratifié l'accord , la corée du nord ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :