Assurance vie, immobilier : le think tank de Matignon préconise une révolution fiscale

 |   |  675  mots
Le Conseil d'analyse économique est rattaché aux services du premier ministre
Le Conseil d'analyse économique est rattaché aux services du premier ministre (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Conseil d'analyse économique, rattaché au premier ministre, suggère de restreindre les avantages fiscaux de l'assurance vie aux placements à très long terme, et de supprimer progressivement les mesures de soutien fiscal à l'investissement locatif

 Le Conseil d'analyse économique recommande d'imposer plus lourdement les placements immobiliers et de limiter les avantages fiscaux de l'assurance-vie à la seule épargne retraite, afin d'orienter le bas de laine des Français vers l'économie productive, dans une note rendue publique mercredi.

"La structure actuelle de la fiscalité dérogatoire sur les revenus du capital semble surtout orienter l'épargne des Français vers l'immobilier et les placements peu risqués de l'assurance-vie et non vers le financement à long terme des entreprises", déplore le CAE.

Au 1er décembre 2012, sur les 1.562 milliards d'euros gérés par l'assurance-vie (53,4% des actifs financiers des ménages), seulement 20,5% étaient investis en actions, contre 67% en obligations ou en actifs liquides, précise-t-il.

Une assurance vie avec sortie en rente

Sa première recommandation consiste donc à "limiter les avantages fiscaux des assurances-vie à des sorties en rente, garantissant qu'il s'agit bien d'une épargne retraite" : seule celle-ci, qui "vise essentiellement à différer des revenus du travail sur une longue période peut justifier une exonération fiscale".

Il préconise également d'"augmenter la fiscalité sur l'immobilier, surtout en revenant sur les dispositifs dérogatoires, et de taxer les loyers implicites nets", c'est-à-dire les loyers que paieraient les propriétaires occupant leur logement s'ils étaient locataires ou qu'ils percevraient s'ils louaient leur bien à une tierce personne. "A défaut, actualiser les valeurs locatives pour remettre la taxe foncière en ligne avec la valeur effective des propriétés", recommandent les auteurs de la note.

Le Conseil d'analyse économique appelle à une mise en pratique "dans le court terme" de ces préconisations sans exclure "une réforme fiscale globale plus substantielle".

Une fiscalité plus douce pour la rente foncière

Placé auprès du Premier ministre, avec pour mission d'éclairer les choix du gouvernement en matière économique, le CAE est composé d'économistes universitaires et de chercheurs reconnus.

"La fiscalité des revenus du capital est un enjeu majeur de politique économique, en particulier sur le long terme. La taxation des revenus du capital joue en effet un rôle clé dans la dynamique des inégalités de revenus, mais aussi pour l'accumulation de capital productif, et donc pour la croissance de long terme", explique le CAE. "Il est (...) surprenant que la France offre une fiscalité plus douce à la rente foncière qu'aux investissements dans des activités productives et innovantes", lancent les économistes auteurs de cette note . "Quant à l'objectif paternaliste d'une société de propriétaires, il est discutable", estiment-ils, notamment "parce qu'il réduit la mobilité du travail".

Taxes les plus-values réelles

Ils estiment aussi nécessaire d'"imposer les plus-values réelles (et non nominales) en tenant compte de l'inflation, avant de les intégrer au barème de l'impôt sur le revenu.

Ils recommandent de "publier de façon systématique les données statistiques sur les sorties et entrées de résidents fiscaux afin de pouvoir évaluer l'ampleur de l'exil fiscal et ses conséquences réelles sur les finances publiques", estimant par ailleurs qu'"abaisser le taux d'imposition sur les sociétés d'un point de pourcentage permettrait d'attirer environ 3% d'investissements directs étrangers supplémentaires".

Forte taxation du capital

La France se caractérise, en Europe, par un taux de prélèvements obligatoires élevé, alimenté notamment par les prélèvements sur le capital qui, rapportés au PIB, sont supérieurs à ceux qui prévalent dans tous les pays sauf le Luxembourg et la Norvège, note le conseil.

Elle devrait par ailleurs homogénéiser son système pour le rendre plus prévisible et stable, selon le CAE. "Dans un système avec des taux multiples et un éventail de niches fiscales, les changements de fiscalité sont difficiles à comprendre et peu visibles, ce qui crée de l'incertitude pour les investisseurs. La transparence d'un taux unique implique que toute modification fiscale devient très visible. Les gouvernements sont alors plus hésitants à toucher fréquemment les taux et les assiettes", estime le Conseil d'analyse économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/05/2016 à 15:42 :
Vous faites c......., comment mettre de l'argent pour reparer les frais de toiture par exemple Messieurs les ministres pour vous c'est facile, pas pour nous, les petites gens....Vous ne comprenez rien à rien, et pourtant vous avez des etudes.....!
a écrit le 26/09/2013 à 15:46 :
On les entend venir avec leurs gros sabots: bientôt une part de l'Etat dans le calcul de la taxe foncière ce qui explique le projet de révision des valeurs locatives. Les français qui se sont saignés pour acquérir et/ou réhabiliter leur maisons apprécieront. Il est grand temps de faire voter les électeurs de 16 ans pour endiguer la vague de mécontents ainsi générée...
a écrit le 26/09/2013 à 13:47 :
Ce TT est à dissoudre d'urgence. La priorité n'est pas de taxer encore plus, mais de couper dans les dépenses inutiles; Combien ça coûte en frais de fonctionnement cette équipe de clowns?
a écrit le 21/09/2013 à 15:14 :
Le socialisme est une folie mentale provocant l'aliénation de l'homme, de sa liberté, pour l'enchaîner et le broyer au profit d'un collectif sans visage, sans foi, qui ne respecte plus rien, au profit d'une gabegie généralisée. Pourquoi ne pas confisquer le Livret Jeune de nos enfants tant qu'à y être? assurément il doit y avoir quelqu'un à quelque part qui peut profiter des largesses, des élections sont en approche, de notre bon roi socialiste non?
a écrit le 15/09/2013 à 23:10 :
Le CAE est sous la présidence du premier ministre. Les membres permanents sont tous des universitaires, qui, d'après leurs propres bibliographies, n'ont jamais travaillé dans le secteur privé. Comment peut-on affirmer être indépendant lorsqu'on est sous la présidence du premier ministre ? Comment avoir un avis compétent lorsqu'on n'a jamais travaillé dans le privé ? Ces dames et messieurs inventent des modèles et théories forts intéressants ... mais ils devraient être les premiers à savoir qu'un modèle économique n'est qu'une pale copie de la réalité et qu'à la première hypothèse erronée, le modèle s'écroule et conduit à des décisions aberrantes. Laissez-les faire et ils continueront de détruire la France avec la plus complète des bonnes fois. Triste à pleurer.
a écrit le 13/09/2013 à 15:54 :
Le TT a encore omit de taxer les plus values fictives de toutes acquisitions (titres, terrains bois, appart.?) détenues mais pas encore vendues Ça en ferait des milliards de taxes non!
Réponse de le 17/09/2013 à 9:04 :
Ca se fait déjà : ca s'appelle l' ISF !
a écrit le 12/09/2013 à 22:23 :
Cadeau fiscal pendant un an sur les plus value de cession des résidences sécondaires.
Remplacement du dispositif scellier pour le fameux Duflot.

Bref des actions en complète contradiction avec les présents termes de l'article.

Que dire des dispositifs dans les DOM, plus souvent générateurs de gaspillage pour répondre à des amis pas toujours honnêtes.
Réponse de le 17/09/2013 à 9:06 :
Vous pensez à Taubira à propos des DOM ??
a écrit le 12/09/2013 à 17:27 :
franchement vous empruntez pour acheter votre maison, vous devez y faire des travaux tout ça dans l'optique de ne pas payer de loyer lors de la retraite car sinon c'est de la survie. Croyez vous que la majorité des propriétaires a encore les moyens d'investir dans des produits financiers ou des entreprises , qui à leur tour sont entre les mains de fonds de pensions étrangers...le casino financier s'est bien pour ceux qui en ont les moyens. Nous avons vu lors de la crise de 29 et dernièrement depuis 2008 ce que ça donne les investissements ...Quant à cette énième attaque on retrouve bien là cette pensée néobolchévique de 68!
a écrit le 12/09/2013 à 17:23 :
la déclaration du patrimoine était intéressante, pas un ministre n'a d'actions, ce démon pour les socialistes, le fruit du grand kapital ! même si ce n'est que les intérêts d'un pret trés risqué, et sans actions il n'y a plus de capital dans les entreprises; mais les entreprises sont un monde étrange pour ces administratifs qui ne savent rien de la vraie vie, donc livret A et assurance vie, le capital protégé, en dehors de la vie économique, assuré comme l'emploi garanti !
a écrit le 12/09/2013 à 17:16 :
tout ça pour quoi ? tout cet argent pris à ceux qui l'ont économisé avec leur travail? pour nepas toucher à toute sles injustices :les caisses noires des députés et sénateurs, les 35h des fonctionnaires, le mille feuille, les syndicats qui nous ponctionnent 5 milliards....les propositions peuvent être interessante sà première vue, mais il faut aller au bout et dire qu'en contrepartie de cette saignée, on ne touche pas à la mauvaise dépense publique, au moins 30% de gains : 300 milliards par an !!! signalés par tous les rapports !!
a écrit le 12/09/2013 à 17:13 :
le racket continue, mais au lieu de baisser les mauvaises dépenses publiques, solution simple et trés efficace pour l'emploi et la croissance (cf suéde, canada, finlande..) c'est impôts à tout va pour financer le maintien des privilèges des politiques et du public. Il suffit de supprimer les régimes spéciaux et faire un seul régime de cotisation et de retraite pour gagner de suite 20 millairds, sans compter les gains de gestion 5é milliards..), etc etc...pas besoin de saigner les classes moyennes en voie de disparition pour de petits milliards..
a écrit le 12/09/2013 à 16:14 :
La sur taxation de certains produits ne fera pas se ruer les français vers le PEA PME (qui est une excellente idée mais réservé malgré tout à des investisseurs avertis). La mobilité doit rester un choix pour les français et non une contrainte imposée. Certains font le choix de la province avec une baisse de revenus à la clé mais ce qu'ils estiment comme un meilleur cadre de vie, d'autres sont malheureux dès qu'ils se retrouvent à l'extérieur du périph... Le rêve de ce gouvernement serait de mettre tout le monde dans des apparts identiques en tant que locataires, sous dirigisme étatique, au pied de chacune de ces tours un petit parc où des petites filles joueraient aux petites voitures et des petits garçons à la poupée. Le rez-de-chaussée de ces immeubles copiés/collés seraient tous occupés de la même façon par des commerces suivant un ordre précis et politiquement correct. On trouverait de la gauche vers la droite: un restaurant chinois, un restaurant de cuisine française typique, un kebab et un restau africain. Vous devrez être en mesure factures à l'appui de prouver que vous ne privilégiez pas l'un ou l'autre de ces commerces, sous peine de sanctions pour discriminations. Les notions de madame et monsieur disparaîtront, toujours au nom de l'égalité et il n'y aurait plus de collections homme/femme mais un seul et même vêtement monogame. Le... Mon dieu mais dans quel délire suis-je parti??
a écrit le 12/09/2013 à 13:56 :
c'est pas idiot.
les Français qui ont les moyens d'investir privilégient majoritairement leur résidence principale à cause de la fiscalité inexistante dessus (et aussi parce que ça rassure, c'est vrai)
par ailleurs les dispositifs scellier et autres n'ont toujours servi qu'à enrichir les intermédiaires au dépends de l'état et des contribuables.
Il vaudrait mieux harmoniser la fiscalité sur le patrimoine comme le suggère le CAE tout en essayant de la faire baisser en moyenne.
l'aubaine fiscale de la résidence principale (encouragée également par les banques qui ne vous prêteront pas 1 centime si vous voulez investir dans des PME mais vous prêteront allègrement pour acheter votre résidence principale) bloque beaucoup trop les investissements des particuliers...ce sujet des loyers fictifs est très intéressant pour réintroduire de l'égalité devant l'impôt

Quant au niveau de tous les commentaires que j'ai pu lire, c'est affligeant, il ne faut pas se plaindre que l'Etat refuse de bouger quand on voit le niveau!
a écrit le 12/09/2013 à 12:41 :
et le mille feuille, les régimes spéciaux (22 milliards), les sydicats (4,4 milliards), l'éducation nationale (30% de dépense de plus par élève que la finlande avec des résultats en déconfiture)...non aucune idée sur la baisse de la colossale dépense improductive, uniquement la baise du pouvoir d'achat par ls impôts et charges, et réduction de financement...et donc hausse de la récession et chomage garantis
a écrit le 12/09/2013 à 12:03 :
Si les universitaires de ces "Clubs" exerçaient leur créativité et leur talent à inventer des choses ou des procédés utiles à la société, plutôt qu'à trouver la meilleure façon de raboter les richesses, le monde s'en porterait mieux !
Aujourd'hui j'ai pensé travailler , et finalement je ne l'ai pas fait ! vais je être taxé sur la virtualité du travail non exécuté ? ça va devenir invivable par ici, j'imagine qu'ils vont même trouver des solutions pour éviter la fuite des gens à l'étranger ...
a écrit le 12/09/2013 à 11:35 :
Quand les français seront à poil, le gouvernement étudiera la manière de les raser la plus efficacement possible.....sauf les fonctionnaires bien sur !.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:33 :
+1, ce n'est pas le gouvernement de la france, c'est le syndicat de défense des intérêts du monde politique et administratif, au détriment du privé, l'ennemi ! (qui crré la richesse et l'emploi), qui est saigné pour financer les premiers !
a écrit le 12/09/2013 à 9:30 :
Il faut conseiller à Patrick Artus de ne pas oublier de taxer les pieds. C'est un mode de transport gratuit dont on a hérité de nos parents sans droits de succession et qui échappe a toute taxation. Ce n'est pas acceptable !!! Et la niche de mon chien, hein ? C'est pas taxe !!! Scandale... Formidable, PA, comme tous les économistes, en plus "libéral" !!! " always wrong, never in doubt !!!"
a écrit le 12/09/2013 à 6:24 :
Je cultive mon jardin, j'ai pleins de bons légumes gratuits, c'est un revenu implicite net. Serais-je taxé sur mon panier vu que ceux qui n'ont pas de jardin sont obligés de se les procurer sur le marché?
Réponse de le 12/09/2013 à 10:28 :
A ce propos, vaux mieux biner que de raconter des âneries sur internet via son iphone...
Réponse de le 12/09/2013 à 15:40 :
@pitcho: ah! Le retour à la nature...
a écrit le 11/09/2013 à 23:29 :
5,5 millions d ' agents publiques + 3millions de retraités , 5 millions d'émigrés et 4 millions de résidents dans les DOM c'est la vraie richesse en expansion de la France . Impossible dans ces conditions espérer s' en sortir . La misère à de l' avenir et nous en sommes responsables .
Réponse de le 12/09/2013 à 8:03 :
Encore un fervent défenseur de la paix sociale !!

Sur tout les sujets, vous proposez les mêmes solutions de haine !!

La fiscalité n'est pas le propre des agents publics, des immigrés des retraites.
Vos propos sont pitoyables......................
Réponse de le 12/09/2013 à 10:29 :
C'est pas 3 millions mais 14 millions de retraités... et c'est 14 points de PIB, record du monde, pour les pensions de retraite !
Réponse de le 12/09/2013 à 12:38 :
Coolie a raison de ponter du doigt le poids de l'assistanat qui ronge la france par les colossales dépenses avec l'argent qu'on n'a pas, et donc en saignant le privé et donc en tuant l'emploi. il aurait pu ajouter les 20 milliards de régimes spéciaux, les 3% d?intermittents du spectacle qui coûtent 30% du déficit de la caisse chomage, nos 30% de dépense publique de plus quels autres pays avec des résultats de service rendus en berne (210 milliards de plus que l'allemagne !!!)) etc etc, oui les vérités de base sont bonnes à dire n'en déplaisent aux socialos menteurs qui ne gérent que leur électorat et leurs privilèges
a écrit le 11/09/2013 à 22:24 :
Une fois de + on fait le jeu des banques qui veulent nous embarquer dans leurs OPCVM (mal) gérés à long terme (avec des investissements dictés par l'état - dont des fonds obligataires pour financer nos déficits abyssaux) pour plumer l'épargnant qui va voir son âge de retraite reculer d'année en année et qui ne pourra plus choisir ce qu'il veut faire de son Epargne. Après son décès pure perte !
La gauche roule une fois de + le bon peuple qui se fait berner par leur miroir aux alouettes
Vive la LIBERTE des choix d'investissements et de disposer du fruit de son capital épargné péniblement durant ses années de travail
a écrit le 11/09/2013 à 21:40 :
Et pourquoi on ne baisserai tout simplement pas la fiscalité pour les investissements en capital avec une fiscalité très avantageuse pour l'investissement ds les entreprises, sur la vente des parts, sur la transmission, si demain la fiscalité est faible sur les plus values mobilières cela incitera les investisseurs à investir tout simplement. J'ai l'impression que ces "experts" de pacotille font totalement l'inverse en augmentant la fiscalité sur le reste.
Réponse de le 11/09/2013 à 22:48 :
Ne demandez surtout pas un think tank payé par nos impôts de baisser la fiscalité ! Ces "économistes universitaires et chercheurs reconnus" comme l'indique la Tribune, sont incapables de gagner leur vie autrement qu'en pompant l'argent "public" : personne dans le privé ou à l'international n'achèteraient de telles élucubrations. Ils ne pensent donc qu'à augmenter les prélèvements fiscaux qui assurent leur train de vie.
a écrit le 11/09/2013 à 21:32 :
Un point qui me parait intéressant S'IL EST MIS EN PLACE à fiscalité égal (qu'on en profite pas pour taxer plus lourdement, et là, j'ai du mal à leur faire confiance!)... l'idée serait de calculer la taxe foncière par rapport à la valeur locative réelle du bien, qu'il soit habité par le propriétaire ou par un locataire. En effet, propriétaire d'un appartement loué, j'étais moi-même locataire ailleurs. Lorsque mon appartement est devenu disponible, j'ai déménagé pour habiter mon propre appartement: financièrement opération à Somme nulle, j'ai fiscalement été bien mieux traité fiscalement, puisque mon revenu à baissé du montant du loyer que j'encaissais : est-ce normal ?? Une telle modification donnerait en même temps plus de facilité pour une mobilité géographique...
a écrit le 11/09/2013 à 21:22 :
Avez-vous reçu votre avis d'imposition ? Il est préférable d'être bien assis avant d'ouvrir le courrier ! De plus l'augmentation n'intègre que les mesures votées et applicables sur les revenus 2012. L'imposition de l'an prochain sera encore plus salée !
Réponse de le 11/09/2013 à 22:27 :
De + il est INJUSTE de voter en 2013 un changement de règle rétroactif sur les revenus 2012. Les socialistes nous roulent dans la farine et méprise ceux qui travaillent réellement.
a écrit le 11/09/2013 à 21:14 :
plus personne ne veut investir, une telle politique décourage et fait peur
Réponse de le 11/09/2013 à 21:41 :
Le mot est juste : ils font peur.
Réponse de le 11/09/2013 à 22:02 :
Totalement faux. Les statistiques sont ici http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=41 Cela fluctue, baisse, hausse.
Dans mon entourage professionnel, et sans doute au delà, certains ne veulent pas ou plus investir, d'autres investissent au contraire, ont des idées incroyables, sont dynamiques créent des entreprises, etc, . Ne confondez donc pas votre vision des choses à la réalité des statistiques de création d'entreprises. A mon sens, il n'y a pas eu 0 création d'entreprises en 2013 donc d'autres que vous investissent.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:45 :
Vrai, mais cela pourrait être beaucoup mieux dans de nombreux domaines.
a écrit le 11/09/2013 à 21:06 :
les avantages de l'assurance vie ils sont minces ils ne savent plus quoi inventer.
a écrit le 11/09/2013 à 20:56 :
Taxer très lourdement les propriétaires de leur logement principal semble une excellente idée pour remplir les caisses. Les locataires ne seront pas concernés. Ainsi tout le monde aura l'impression de payer un loyer même et surtout les propriétaires. C'est bien là une République exemplaire. A mettre en oeuvre au plus vite.
Réponse de le 11/09/2013 à 21:36 :
a quoi bon devenir propriétaire alors ? et si un propriétaire ne paye pas son loyer fictif on le mettra dehors ? beaucoup de propriétaire on économisé toute une vie pour se payer leur logement, tous ne sont pas rentiers ou des riches
Réponse de le 11/09/2013 à 22:03 :
et les personnes résidant dans les logements de fonction payés par la République ?
Réponse de le 12/09/2013 à 9:34 :
Le locataire doit-il payer la taxe foncière qu'il économise?
Réponse de le 12/09/2013 à 10:03 :
Le locataire doit-il payer les droits de mutation qu'il économise à chaque déménagement?
Réponse de le 16/10/2013 à 17:58 :
Ah oui ! Et bien après avoir bien trimé toute ma vie, départ à 6h30 de mon domicile, 150 kms trajet/jour, je souhaite que l'on me rembourse la location fictive depuis des années pour le micro ordinateur, le smartphone, l'écran plat, même la voiture que je ne possédais pas au début de mon activité professionnelle donc l'usure de mes chaussures, les congés annuels sans partir en vacances donc le carburant que je n'ai pas dépensé, etc... Je crois bien que, si nous n'avions pas "acheté" la maison, et dilapidé en sorties et autres nos ressources financières,nous serions dans ce pays en manque de logements et dans la détresse financière. Et qui aurait dû supporter tout ce marasme mais vous les jeunes. Sachez que l'on a cotisé pour la retraite de vos grands-parents, de vos parents et vous avez su en profiter ! Sachez également que l'on a eu à charge nos propres parents, les études de nos enfants quand cela était possible. Non notre génération a aujourd'hui le fruit de son travail et doit payer bien chère une mutuelle pour notre santé.
a écrit le 11/09/2013 à 20:48 :
Il est probable que la France et les Français soient vaccinés des socialistes pour les 30 prochaines années. Ce sera le temps pour que, la nouvelle génération qui ne les a pas connu, les remette au pouvoir, . comme avec Mitterrand...
Réponse de le 11/09/2013 à 21:38 :
Et oui, c'est cela la mémoire historique. Ceux qui ont connu 1981 ne sont pas tombés dans le piège de l'illusion et du nivellement PAR LE BAS.
Réponse de le 11/09/2013 à 21:55 :
Au contraire les socialistes sont assurés de rester au pouvoir pour les 30 prochaines années. Leur base électorale est choyée, les naturalisations vont bon train, l'enseignement des valeurs adéquates est organisé, la BPI contrôle une part importante du financement des entreprises, les subventions aux médias, aux syndicats, notamment patronaux, et aux associations militantes sont conditionnées, les divisions à droite sont attisées. Les municipales seront l'occasion de conquérir d'autres grandes villes.
Réponse de le 11/09/2013 à 23:25 :
"Ceux qui ont connu 1981 ne sont pas tombés dans le piège de l'illusion et du nivellement PAR LE BAS." : Ouais ou sinon, après avoir acheté leur maison en présence de la gauche, ils se sont accordés avec la droite pour ne pas payer de taxe en faisant 200% de plus values... S'ils devaient repayer leur toit, qu'en serait-il?
a écrit le 11/09/2013 à 20:30 :
Le Think Tank "Conseil d'Analyse Economique" a repris "l'idée" de taxer des "loyers fictifs" au Think Tank "Terra Nova" : pourrait-on savoir combien ces Think Tank qui facturent à répétition les mêmes idées coûtent au contribuable ?
a écrit le 11/09/2013 à 20:20 :
Moi, je propose la confiscation pure et simple des biens fonciers et bâtis appartenant à des propriétaires privés. Ce sera plus simple. A croire que ce gouvernement regrette réellement la défunte URSS...
a écrit le 11/09/2013 à 19:42 :
Dans le pays de pépère quand "on" pense........(think....) c'est à créer de nouveaux impôts......Très très forts ces penseurs qui ont tout compris...... dans le pays presque le plus taxé au monde (n° 2 seulement). A mon avis ils se F.....tellement de notre G.......que c'est trop beau pour être vrai......et si en fait le "tank" était plein de sarkosites et marinistes, qui font tout pour que pépère et sa clique soit virés sans délai par le "peuple" après une fronde fiscale.....Réveil brutal ......et non, malheureusement le "tank" est plein d'"économistes marxistes" avec doctrine du 19°S. et tous d'origine "fonction publique et autres profs" qui sont, c'est connu....de grands spécialistes de LA VRAIE VIE ECONOMIQUE (je blague).
a écrit le 11/09/2013 à 19:13 :
Une taxe sur les "loyers fictifs" ? C'est le FN qui passe aux élections suivantes et la fin définitive du parti socialiste en France.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:52 :
et rien qu'à faire évoquer cette idée par un think tank peut leur coûter les élections.
a écrit le 11/09/2013 à 18:56 :
De bonnes orientations. Il vaut mieux favoriser le capital pour les entreprises et d'avantage taxer l'immobilier. Le premier est créateur de richesses comme l'Allemagne avec moins de propriétaire moins de chômage (6%) et une balance commerciale positive, alors que le second est stérile comme l'Espagne avec 26% de chômage et plus de 70% de propriétaire. La dette française pourrait en plus être allégée en taxant d'avantage l'immobilier qui a une haute valeur.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:32 :
Puisque l'Allemagne est un exemple alors supprimons le RSA car en Allemagne on ne donne pas argent et avantages aux personnes qui restent chez elles sans rien faire. C'est sans doute une des clés de sa bonne santé économique.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:59 :
Qu'est ce que c'est que ce charabia? Taxer les petits propriétaire ne ramènera en rien de l'argent frais dans l'investissement entrepreneuriale. Le proprio d'un petit pavillon n'a ni les compétences ni les moyens de se transformer en business-angel. Le lien entre le taux de propriétaire et la performance économique, en prenant comme exemple l'Allemagne et l'Espagne, n'est absolument pas vérifiable car les situations de ces deux pays est différente bien au- delà de leur législation immobilière. Il faudrait d'ailleurs plusieurs pages pour en expliquer les subtilités si l'on ne veut pas tomber dans des raccourcis tels que le votre.
a écrit le 11/09/2013 à 18:46 :
Mots grossiers : être patron, investir, prendre des risques, faire plus de 35H... etc...

Mots sympathiques : RSA, 35H, ne rien foutre, recevoir des allocs en tous genres ! ... etc...
a écrit le 11/09/2013 à 18:38 :
Un think tank surement composé de communistes et EELV.
Réponse de le 11/09/2013 à 18:57 :
"think tank" ça fait chic (chez les journalistes de la tribune) .... "french tax think tank" c'est le must !
a écrit le 11/09/2013 à 18:29 :
Taxer les revenus implicites?? Encore une commission à la con où le chargé de mission et ses collaborateurs s'en sont foutu pleins les fouilles au frais du contribuable pour nous pondre quoi? Que mes parents propriétaires de leur petit pavillon après une vie de labeur et gonflés à 1400 euros à deux par mois de retraite vont payer une taxe sur un loyer ...imaginaire!!! Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent...
a écrit le 11/09/2013 à 18:16 :
Ce gouvernement ne semble n'avoir qu'une idée en téte taxer, prélever, taxer, prélever, mais pas beaucoup d'idées pour faire des économies conséquentes et arréter de gaspiller.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:43 :
encore un mot grossier "gaspiller" !
a écrit le 11/09/2013 à 18:10 :
Mais à qui va emprunter l' etat car l"assurance vie finance les emprunts de celui-ci
Réponse de le 11/09/2013 à 18:47 :
...et de nos chères collectivitès locales.
Mince, qui va financer nos somptueux rond-points avec leur sculpture en métal inoxydable,ou leur joli mazet en pierre agrémenté d'un olivier,peuchère:-)
a écrit le 11/09/2013 à 17:55 :
"de taxer les loyers implicites nets", c'est-à-dire les loyers que paieraient les propriétaires occupant leur logement s'ils étaient locataires ou qu'ils percevraient s'ils louaient leur bien à une tierce personne"
Le droit de propriété chèrement acquis à la Révolution contre l'aristocratie est en danger. Car taxer un propriétaire sur une somme qu'il ne touche pas c'est UNE ESCROQUERIE DE LA PIRE ESPECE : son logement il l'a payé avec tous les efforts d'une vie et ces branquignolles d'énarques qui ont des logements gratuits veulent en plus nous retirer ce qui est à nous de plein droit !! ON NAGE DANS LE DELIRE ! Va sans doute falloir refaire une révolution pour leur rappeler !
Réponse de le 11/09/2013 à 18:09 :
"Le droit de propriété chèrement acquis à la Révolution contre l'aristocratie est en danger." : Non, c'est la possibilité d'accéder à la propriété par le travail qui est en danger là où seul un enfant bien né peut s'offrir un toit avec l'aide de ses parents. N'essayez pas de vous défendre en jouant les républicains : L'immobilier subventionné au profit des propriétaires en place empochant des plus values et rentes délirantes, au détriment de ceux qui travaillent sur les terres de ces nouveaux seigneurs et payent le triple, est un affront à la République! C'est à la révolution qu'on s'est mis à taxer la noblesse sur les successions, c'est sous notre belle droite qu'on a aboli ceci en prétendant que les ouvriers léguaient 150 000 euros tous les dix ans à chacun de leurs enfants!
Réponse de le 11/09/2013 à 18:47 :
c'est marrant ce commentaire stupide qui répond lui-même à un commentaire stupide.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:03 :
Moins stupide que de s'imaginer qu'on protège la maison familiale en libérant la jeunesse dorée de la capitale de frais de succession... Combien de simples propriétaires ont jeté leurs gosses dans les bras de rentiers en y croyant?
Réponse de le 11/09/2013 à 20:22 :
Et les enfants des classes moyennes qui n'héritent que d'un seul bien immobilier, font-ils partie de la jeunesse dorée ? Si oui, alors ceci veut dire que vous n'êtes que des personnes envieuses et jalouses. Point barre.
Réponse de le 12/09/2013 à 0:26 :
"Si oui, alors ceci veut dire que vous n'êtes que des personnes envieuses et jalouses. Point barre." : Toujours l'argument de force de la jalousie... Après, rassurez-vous, ça nous arrange presque qu'ils crament ça aujourd'hui dans une bulle immobilière. Nous verrons qui seront les jaloux quand vous comprendrez que vous avez cramé vos économies pour maintenir une bulle immobilière.
a écrit le 11/09/2013 à 17:51 :
certaines solutions sont grotesques, memes si le constat n'est pas faux.. maintenant, dans un pays de paysans attache a la terre et a la pierre, et ou chaque actionnaire se fait traiter de negrier qui n'a qu'a faire des investissements pas rentables pour l'emploi des autres en y laissant sa chemise, ft pas non plus croire que ca va bouger... eventuellement les francais vont dilapider leur capital ( quitte a ce que l'etat le fasse a leur place...) apres l'avoir liquefie...
Réponse de le 11/09/2013 à 18:39 :
l?immobilier est devenu de la merde au fil des décennies ...... sauf industriel (ça va pas durer)...l' immobilier de base, c'est pour se loger avant tout, pas un placement !... faire croire aux gens que tous le monde aura une maison, une antenne parabolique, comme véhicule un X space (j'ai une smart)... de voir tous les salariés endettes jusqu'aux oreilles est assez révélateur !... en plus croire que l'entreprise où ils bossent est une sorte de sécu ! ... on est mal barré !
a écrit le 11/09/2013 à 17:51 :
Pour certains l'assurance vie est un placement pour financer sa dépendance du grand âge. Au final on fera comme les autres, on se rendra insolvables pour avoir droit au financement de la collectivité.
a écrit le 11/09/2013 à 17:49 :
"Le Conseil d'analyse économique recommande d'imposer plus lourdement les placements immobiliers et de limiter les avantages fiscaux de l'assurance-vie à la seule épargne retraite, afin d'orienter le bas de laine des Français vers l'économie productive, dans une note rendue publique mercredi." : Attendre la gauche pour que l'idée ne sorte plus uniquement de la bouche des jeunes entrepreneurs, c'est beau!
Réponse de le 11/09/2013 à 18:45 :
Sauf que ça ne fonctionnera pas, car on ne contraint pas un investisseur à investir sur tel ou tel support, c'est quand même dingue, il y a bien que les gauchistes du gouvernement (qui n'ont d'ailleurs que du patrimoine immobilier, des livrets et assurance vie sans risque) qui pensent l'inverse. L'Investisseur investi en fonction de ses moyens, de ses objectifs de vie, du risque de l'investissement, de son horizon de placement, de la rentabilité de l'investissement, de la fiscalité sur ses plus values, c'est multicritère, et non parce qu'on l'oblige à investir par des contraintes fiscales... c'est complètement inefficace et contre productif ! digne d'un régime totalitaire...
Réponse de le 11/09/2013 à 20:14 :
"car on ne contraint pas un investisseur à investir sur tel ou tel support" : Hop, hop, hop... Les incitations fiscales (réduction d'impôt) et les dissuasions fiscales (taxes) sont complémentaires! Vous connaissez les paramètres qui agissent sur les choix et vous nous racontez qu'une augmentation du risque (baisse des prix en l'absence de PTZ et autres) et qu'une baisse de la rentabilité (baisse des loyers ou taxes sur ces derniers) est sans effet sur l'attractivité de l'immobilier? "digne d'un régime totalitaire..." : Vous n'avez que des arguments de force pour justifier votre fiscalité avantageuse dans l'immobilier. Vous allez peut-être nous dire que moins de taxe, ce sont des prix en baisse quand les prix sont fixés par ce que les gens peuvent payer sur un marché où ils n'ont pas le choix d'être client ou non? Vous allez nous dire que ça a des bienfait pour l'économie : "J'ai fais appel à un peintre, j'en ai pour 1000 euros!" (la belle affaire!) Il va falloir être bon joueur, se dire que la fête est finie et accepter que le cadre change pour qu'il soit plus rentable et moins risqué d'investir dans une entreprise que dans l'immobilier! Défendre le contraire n'est pas s'opposé au communisme, c'est s'opposer à un état qui fait son travail : Optimiser le fonctionnement de l'économie, pas les rentes du plus grand nombre d'électeur en creusant la dette! Si vous n'êtes pas heureux, c'est pareil! Prenez la même option que vous proposez aux jeunes qui font face à ces prix : Bon vent!
Réponse de le 11/09/2013 à 21:34 :
moins de taxe c'est des prix en baisse car moi qui suis propriétaire je répercute toutes les hausses d'impôts dans les loyers ! votre peintre à 1000? serait peut être moins cher avec une fiscalité plus faible également... La Dette elle se creuse d'abord par le déficit publique qui résulte d'une gestion calamiteuse des politiques depuis 30 ans, or moi j'ai remboursé mes emprunts à la banque donc ma dette privé est nulle. Si on taxe les propriétaires à partir des loyers fictifs, je vends mes biens et je quitte la France ! j'irai payer mes impôts ailleurs !
Réponse de le 11/09/2013 à 23:22 :
"moins de taxe c'est des prix en baisse car moi qui suis propriétaire je répercute toutes les hausses d'impôts dans les loyers !" : On va y croire! Vous vendez moins cher au bout de 22 ans quand vous êtes exonérés de plus values aussi? Allez, cessez de vous payer nos tronches!!! Jamais il n'y a eu autant de réductions fiscales et autres cochonneries ces 10 dernières années, jamais les prix n'ont connus une telle inflation! "La Dette elle se creuse d'abord par le déficit publique qui résulte d'une gestion calamiteuse des politiques depuis 30 ans, or moi j'ai remboursé mes emprunts à la banque donc ma dette privé est nulle." : Et la dette publique, c'est qui? 600 milliards de plus quand on a décidé de libérer de l'impôt nos pauvres rentiers dans la pierre et leurs héritiers!!! Vos plus-values immobilières ne sont pas liée au fait qu'un PTZ permet de lâcher 30 000 euros de plus? Nous avons compris : Vous êtes nombreux aux élections et estimez que seuls ceux qui gagnent leur pain par le travail doivent payer. "Si on taxe les propriétaires à partir des loyers fictifs, je vends mes biens et je quitte la France ! j'irai payer mes impôts ailleurs !" : Si vous n'acceptez pas d'investir dans les entreprises, que vous vous contentez de continuer à menacer pour conserver une fiscalité clémente dans la pierre : Vendez tous en même temps! Ça changera quoi pour l'économie réelle? Les prix s'effondreront, nous achèteront et nous pourrons passer à d'autres projets (surtout si les charges sur les entreprises se reportent entre temps sur les obstiné de la pierre qui s'enrichissent du fait de la présence d'entreprise, de route, d'école, de transport en commun, etc.)
a écrit le 11/09/2013 à 17:45 :
j'aime pas du tout " le think tank... gouvernement " .... réservoir d'idées de taxes !
a écrit le 11/09/2013 à 17:41 :
si pour le conseil économique investir dans les entreprises consistent à acheter des actions d'entreprises cotées en bourse (en direct ou via des fonds) je crois qu'il ne sait pas comment fonctionne le financement des entreprises. Acheter une action n'a JAMAIS financé une entreprise sauf si les actions sont crées à la suite d'une augmentation de capital, dans les autres cas l'achat d'action n'apporte pas d'argent frais dans l'entreprise, idem pour les obligations d'entreprises où seules les obligations vendues sur le marché primaire (aux investisseurs institutionnels en majorité) financent les entreprises et non celles vendues sur le marché secondaire (le marché de l'occasion, où les particuliers peuvent intervenir). Ce qu'ils veulent c'est pas tous les moyens augmenter les taxes sur les revenues immobiliers ou mobiliers ! à cause d'une idéologie périmée et nocive pour l'économie ! C'est une boucherie un massacre de l'économie !!!
Réponse de le 11/09/2013 à 18:00 :
"Ce qu'ils veulent c'est pas tous les moyens augmenter les taxes sur les revenues immobiliers ou mobiliers !" : Ce que vous voulez, c'est ne pas mettre un rond dans les entreprises et continuer de bénéficier de vos subventions rendant l'investissement dans l'immobilier plus rentable et moins risqué que l'investissement dans l'entreprise! C'est indéfendable économique, la seule explication : Le vote de la France des propriétaires!
Réponse de le 11/09/2013 à 18:19 :
@sully : stupide ! Si la cac était à 10 000 ( sa valeur normale 7000 en 2000) et la courbe stable je n hésiterai pas une seconde à investir dans les entreprises
Réponse de le 11/09/2013 à 18:35 :
je détiens des actions d'entreprises en direct, et pourtant je ne participe pas du tout à leur financement contrairement à la croyance populaire, pour les explications ci-dessus.. oui la fiscalité est quasiment confiscatoire sur les gains immobiliers ou mobiliers et cela a un effet négatif sur l'économie, l'investissement dans l'immobilier locatif est faiblement rentable actuellement (impôts, coûts liés la gestion d'un bien, le bien n'est pas loué 100% du temps)... quand aux risques ils existent aussi, risque de non location, risque de non paiement du loyer, risque de dégradation, risque de perte de valeur du bien, risque de hausse des impôts...
Réponse de le 11/09/2013 à 19:00 :
"Si la cac était à 10 000 ( sa valeur normale 7000 en 2000) et la courbe stable je n hésiterai pas une seconde à investir dans les entreprises" : Mais rien n'est stable quand la spéculation est permises et qu'on sacralise la notion de plus value! Les cycles font alors partie du système car quand ça monte, on achète; quand ça baisse, on vend! Vous vouliez un immobilier qui puisse fonctionner comme une assurance : Il fallait mettre de la modération des loyers avant que le système s'emballe, comme l'ont fait les Allemands! Le voisin loue le même bien plus de 20% moins cher, ils peuvent attaquer! Bilan : Ils ont des rentes correctes et ne se mettent pas à espérer qu'ils vont se faire 750 euros par étudiant sans que le système vacille! Vous, vous avez préférez ceux qui vous promettait à tous 100 000 euros de PV en restant les bras croisés! Vous, en bon libéraux quand ça vous arrange, vous avez voté pour que les pouvoirs publics luttent contre les cycles en creusant la dette : Nous avons sauvé l'immobilier disaient-ils fièrement avec leurs Scellier et PTZ en 2008! Ils ont trafiqué l'équilibre du marché au profit de la classe la plus représentée aux élections. C'est ce qui nous a fait gueuler comme des putois, c'est ce qui nous a fait voter à gauche : Que notre droite prétendue libérale ne laisse pas le marché faire son oeuvre aux profits du plus grand nombre d'électeur! Là, les revenus ne permettent les loyers qui sont à mettre en face des prix en l'absence d'aides du type APL! Les plus intelligents ont vendu et replacé leurs billes, les plus stupides continuent d'acheter des studios à 150 000 euros en espérant rentabilisé l'achat avec un million de chômeurs supplémentaires.
Réponse de le 11/09/2013 à 20:33 :
@@@sully ... votre raisonnement est parisien et comparez avec l allemagne dont la population décroit est stupide
Réponse de le 11/09/2013 à 22:28 :
On va tenter de vous expliquer le mécanisme et vous nous direz si ça ne s'applique qu'à Paris et sa banlieue... Alors, imaginez deux affamés avec 3 et 4 euros face au dernier pain qui sera vendu au plus offrant! Selon le seul marché, le plus pauvre ne mange pas, le plus riche mange, le boulanger empoche 3.10 euros. Maintenant, imaginons que l'état paye la moitié du prix du pain : Le résultat est le même pour les affamés, le pauvre ne mange pas, le riche mange. Par contre, le boulanger empoche 6.10 euros. Vous suivez? Bien allons jusqu'au bout du principe des APL! Si on a plus de 3.50 euros, on paye le prix complet, sinon, l'état paye 50%! Le pauvre mange, le riche ne mange plus et le boulanger encaisse 4.10 euros! Vous me direz, le boulanger ne gagne que 10 centimes de plus que s'il n'y avait pas d'aide! Bien non, car s'ils sont deux à gagner 3 euros, il se fera 6 euros avec une enchère!!! Bilan : Aider les pauvres à acheter le dernier pain tout en laissant le boulanger fixer le prix n'a servi qu'à créer une injustice et à permettre au boulanger de vendre plus cher. Vous croyez que ça ne s'applique qu'à Paris sur le logement peut-être? A part dans les villes sinistrées qui ont perdu leurs usines, où est-ce qu'il y a plus de logement à louer/vendre que de candidats à l'achat et la location? Vous allez peut-être nous dire que ce n'est pas ce mécanisme qui explique l'inflation dans l'immobilier en présence des APL, PTZ, Scellier et ses ancêtres? Vous croyez que c'est quoi, la loi du marché?
Réponse de le 12/09/2013 à 8:21 :
Je ne dis pas que toutes ces aides ont favorisés la bulle immobilière, je dis c est une des causes mais il en existe au moins 3 autres :1) l hyper centralisation sur paris qui fausse les stats 2) forte augmentation de la population ( taux de natalité immigration) et faible taux de propriétaires 3)fiscalité immobilière trop élevée et punitive, pv isf (la forte forte d europe) .Je vous rappelle qu il existe aussi en allemagne comme partout des aides à l investissement donc très mauvais exemple pour étayer votre raisonnement
Réponse de le 12/09/2013 à 20:54 :
1 et 2 ok, mais le 3, "fiscalité immobilière trop élevée et punitive" est faux. Les prix ne se fixent pas en fonction de ce que vous voulez encaisser, mais en fonction de ce que les clients peuvent payer en raison de 1 et 2. C'est la base de l'économie sur un marché où des clients captifs font face à une offre insuffisante...
a écrit le 11/09/2013 à 17:37 :
Nous cadre ayant Bac +5 et ayant un salaire normal pour prendre l'expression du président subissons une grande attaque par rapport à nos confrères du même statut. Nous financons tout. les retraites des autres, la solidarité avec les nuls durant la période d'étude et le déficite. les riches pleurent mais ils ont tout planqué à l'étranger et n'ont pas les moyens et la vie est dur pour eux( selon le gouvernemant). On paye parce qu'on ne pleure pas assez comme les autres...Marre de payer pour les ratés de l'école. Je parle de ceux qui font le singe et ne suivent aucun cours et s'inscrivent au chômage pour pomper notre fric et ils peuvent bénéficier de la pénibilité de travail au Mc Do s'ils ne sont pas en arrêt maladie pour stress au boulot. Je commence à regarder des offres d'emploi en angleterre et ailleurs pour ne pas SURpayer pour les autres.
Réponse de le 11/09/2013 à 18:20 :
En tout cas vous n'avez pas Bac+5 en français ... Je vous souhaite de réussir votre expatriation, mais faites attention à vos fautes et au sytle car cela ne pardonne pas pour un poste avec une évolution potentielle vers du management.
Réponse de le 11/09/2013 à 18:36 :
Et encore vous n'êtes pas chef d'entreprise...
a écrit le 11/09/2013 à 17:36 :
Je conseille vivement à tous ceux qui n'ont pas encore souscrit une assurance- vie de se renseigner et de faire la démarche le plus rapidement possible. Comme toutes les réformes et modifications dans ce domaine, il ne pourra y avoir un effet rétro-actif. Le fond de lancement est dérisoire et vous vous mettez ainsi à l'abri de ces pintades, même si vous comptez épargner de manière conséquente un peu plus tard. Ne trainez pas...
Réponse de le 11/09/2013 à 17:56 :
c'est fait depuis longtemps .... je n'ai pas confiance dans les politiques qu'ils soient de droite ou de gauche !... Je ne dois pas être la seule personne ... dans la mesure le montant placé par le quidam est pratiquement équivalent à la dette de la France !
Réponse de le 11/09/2013 à 18:45 :
A priori un bon conseil mais attention aucun contrat ne sera à l'abri d'une hausse de la fiscalité sur les futurs retraits. Pour se prémunir contre les velléités fiscales du gouvernement, je préconise de suivre votre conseil mais en limitant les versements à des fonds pouvant être immobilisés à très long terme en fonction de la situation personnelle de chacun.
a écrit le 11/09/2013 à 17:34 :
Ils feraient bien de supprimer toutes ces commissions dont le Conseil d'analyse économique qui ne servent à rien si ce n'est à couter beaucoup d'argent à l'État et donc aux contribuables. Quand aux taxes l'indigestion est proche , un jour ils seront obligés de les avaler leurs taxes et ce sont eux qui auront l'indigestion et personne pour les plaindre ! sans imagination ils n'ont que les taxes à proposer comme solutions...ras la casquette !
Réponse de le 11/09/2013 à 17:55 :
Tout à fait d'accord avec votre analyse,ces pseudo-commissions servent á subventionner et défrayer les copains énarques.
L'ecoeurement fiscal gagne y compris ceux qui avaient á coeur d'investir de façon raisonnée par le truchement de l'assurance-vie,qui a constitué un joli matelas amortisseur des effets de la crise en France,contrairement á ce qui a pu se passer dans d'autres pays européens.
Ceux qui peuvent s'expatrier le font,avec raison,il faut témoigner d'une bonne dose d'inconscience pour continuer á investir dans ce pays.
Chaque mois apporte son nouveau projet de modification et d'accentuation des multiples taxations qui nous touchent,pondu par un énième conglommérat de théoricien incapables,enlevant toute lisibilité á un quelconque projet d'investissement un tant soit peu serein.
a écrit le 11/09/2013 à 17:31 :
Toucher à l'assurance vie est nul c'est le seul placement qui plait à tous les épargnants et les rassure pour l'avenir. Ce gouvernement va t'il continuer à tout détruire?
a écrit le 11/09/2013 à 17:30 :
A ces messieurs du CAE ,j'ai plusieurs propositions à soumettre au premier ministre pour ramener des milliards d'euros dans les caisses de l'Etat:suppression des experts dits compétents,suppression, après audit, de la moitié des ministres incompétents et des entités étatiques type arcep,hadopi,ces,etc,de la moitié du millefeuille administratif,un coup de balai dans les administrations pléthoriques(dégraisser le mammouth!)croiser les données informatiques de toutes agences étatiques et semi-étatiques pour éviter les fraudes,diminuer la fiscalité des PME et TPI,rendre les élus responsables de leurs actes devant la justice:c'est la vision moderne d'un gouvernement responsable devant le peuple!
a écrit le 11/09/2013 à 17:29 :
Le collectivisme est en route. Fuyons.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:58 :
Cette idée est défendue par les entrepreneurs qui montent leurs boites dans le contexte actuel! Ca nuira à qui à part aux addicts des subventions dans l'immobilier et leurs héritiers? Des subventions en présence d'un marché libre, tendu ou les clients sont captifs n'ont amené qu'une hausse des prix qui vous permet de tondre ceux qui partent les poches vides! Nul besoin d'être expert en économie pour le comprendre : Vous feignez l'incompréhension et vous défendez à coup d'argument de force pour continuer à vivre aux crochets des jeunes qui travaillent! Autant observer le départ les personnes qui font monter les studios à 150 000 et pleurnichent pour des subventions rendant l'affaire solvable et couvrant le risque de moins value, que le départ de ceux qui investissent 30 000 euros dans une startup! Économiquement, vous ne servez à rien! Tout politique responsable doit orienter les taxes pour conduire les investissements là où ils sont utiles, vous aviez bénéficiez jusque là de mesure clientéliste à destination de la France des propriétaires!
Réponse de le 11/09/2013 à 20:13 :
Mais pour qui vous prenez-vous ?
Réponse de le 11/09/2013 à 21:26 :
La vérité blesse?
a écrit le 11/09/2013 à 17:26 :
Outre que le patrimoine immobilier et financier est déjà lourdement taxé en France et ne bénéficie pas à priori d'un régime de faveur, croire que le fait d' alourdir encore la taxation sur celui-ci va dynamiser l'économie et les revenus du travail est un leurre (trop d'impôt tue l'impôt). Il s'agit là du credo des têtes pensantes de la fiscalité du PS que sont Karine BERGER, Thomas PIKETTY et consorts nourries au mythe de l'égalitarisme par la redistribution forcée des revenus.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:51 :
non le patrimoine immobile n est pas lourdement taxe en france. Vous vendez votre residence principale = 0 % d impot. vous vendez votre societe, boum coup de massue
Meme en cas de revente de residence secondaire, vou spouvez etre exonere d impot. essayez de faire de meme avec des actions ou des parts de societe ...
Mais rassurez vous, ces propositions ne seront jamais mis en oeuvre, car ca touche surtout les retraités qui preferent sacrifier l avenir du moment qu on touche pas a leur bas de laine. nous continuerons d inciter a investir dans le parpaing et apres a nous demander pourquoi il n y a pas de google ou meme de SAP (soceite allemade) francais ...
Réponse de le 11/09/2013 à 18:49 :
les prélèvements sociaux, les impôts fonciers, les droits de successions et l'imposition des plus values, l'ISF et tutti quanti si ce n'est pas de la taxation... je ne défends pas la rente et l'immobilier à tout crin mais je ne crois pas qu'en accentuant les prélèvements fiscaux et sociaux sur le patrimoine celà entraine un arbitrage au profit du capital productif qui bénéficie lui aussi de certains avantages fiscaux et sociaux d'ailleurs.
a écrit le 11/09/2013 à 17:22 :
Mieux vaut quitter la France que de subir toute cette fiscalité exagérée.Il ne manquait plus que ces incapables s'attaquent à l'assurance vie dont les fonds vont dans l'économie.
a écrit le 11/09/2013 à 17:18 :
vu le succès du PERP qui impose la sortie en rente, on se rends compte que les français ne veulent pas des sorties en rente. Si demain ils ne peuvent plus placer leur argent sans risque, ils arreteront de travailler pour se contenter du minimum, et ce sera la grande catastrophe, la société implose quand on détruit les fourmis et qu'on encourage les cigales ...
a écrit le 11/09/2013 à 17:17 :
ce sont des pettis joueurs, des tas d'inégalités subsistent : Les français utilisant les transports en commun et ne possédant pas de voiture ont donc un revenu implicite de 4000 ? en moyenne par an, il faut les imposer dessus. Les français utilisant une automobile ne payent pas leur carte de transport en commun, c'est un revenu implicite, à imposer. Les gens qui préfèrent regarder le coucher de soleil plutôt que d'aller au cinéma ne payent pas la tva sur les places de cinéma, c'est un revenu implicite, il faut l'imposer. Les gens qui ne travaillent qu'à temps partiel ne gagnent pas autant que ceux qui travaillent à plein temps, ils payent donc mons d'impot, c'est un revenu implciite, à imposer. Ceux qui n'ont pas d'enfants ont un revenue implicite supérieur à ceux qui ont des enfants, à imposer. Les locataires utilisent un logement sans payer l'isf dessus alors qu'ils l'utilisent pareil qu'un propriétaire, donc ils doivent intégrer unevaleur fictive pour être imposer. J'ai des tas d'autres idées, on continue ?
Réponse de le 11/09/2013 à 18:24 :
Pas mieux...
a écrit le 11/09/2013 à 17:08 :
Il y a trop de taxes, il faut arrêter. Quant à la rente épargne retraite, plus personne ne mettra son argent dans l'assurance vie pour ça, avec la retraite à 70 ans qui se profile, ça ne sera pas rentable, il vaudra mieux garder son argent dans l'immobilier et le revendre arrivé à la retraite si on y arrive...
a écrit le 11/09/2013 à 17:08 :
Et chercher à faire des économies, le logiciel socialiste français l'a t il prévu ? car le seul sport pratiqué par nos socialistes sectaires c'est de saigner à mort le quidam de la classe moyenne, de préférence. Nous subissons la pire gauche du monde occidental pour notre plus grand malheur.
a écrit le 11/09/2013 à 17:05 :
Il ne va plus y avoir personne pour souscrire une assurance vie !!!!
a écrit le 11/09/2013 à 16:57 :
Quand on se sera occupé des centaines de milliards de l'évasion fiscale on pourra venir de nouveau nous faire ch... en attendant UN PEU DE JUSTICE !!!!
a écrit le 11/09/2013 à 16:55 :
ca donne vraiement envie de quitter le pays !
a écrit le 11/09/2013 à 16:48 :
Ce qui empéche la mobilité du travail, ce sont justement les impots : les droits de mutation...
Sinon, tout ceci n'est que la reprise des propositions de Picketty, qui pense que tant que l'impot n'est pas à 100 %, cela ne va pas ...
Réponse de le 12/09/2013 à 9:22 :
Logorrhée habituelle de john galt, c'est à dire sans intérêt. Se prétend libéral mais défend les marchés subventionnés. La soupe est si bonne john, n'est-ce pas ?
Réponse de le 12/09/2013 à 15:50 :
de quels marchés subventionnés parlez vous ? je défend les droits de l'individu, c'est tout. La drogue a chez vous non seulement des effets hallucinogènes mais vous rends agressif. L'aigreur provoque des ulcères, soyez prudent.
a écrit le 11/09/2013 à 16:46 :
Ils veulent probablement la révolution !
a écrit le 11/09/2013 à 16:43 :
la pause fiscale deja oubliée la suppression de la moitié des élus c'est npour quand ex petite communauté proche du mans(sud est manceaux) 13000 habitant seulement 5 communes mais mairs adjoints président de communauté vices 36 remunérés et MAINTENANT ILS SE REGROUPENT EN M2TROPOLE AVEC 1 president de plus 5 vices plus les nouveuaux fonctionnaires qui iront avec
a écrit le 11/09/2013 à 16:43 :
j'ai déjà une mesure d'économie à proposer : virer ces experts ...
Sinon en matière de révolution et de simplification : Assemblée Nationale maintenue en l'état , Sénat élu entièrement à la proportionnelle avec un durée de mandat aligné sur les députés, suppressions du CAE qui ne sert à rien à part à créer des rentes pour les copains oligarques, suppression de l'échelon département.
a écrit le 11/09/2013 à 16:39 :
Vous avez acheté un bien pour ne plus payer de loyer. Avec Holande, maintenant vous allez payer un loyer à l'état en ayant toutes les embetements d'être propriétaire (renovation...). Les biens francais vont bientot devenir invendable. Tout le monde va vouloir rester locataire surtour avec les baisses avec ALUR.
a écrit le 11/09/2013 à 16:24 :
Plusieurs remarques:
- on comprend enfin que le système de retraite français a une grosse part de "capitalisation" : l'assurance-vie. Dommage que ça ne vienne qu'après la pseudo-réforme minable du gouvernement...
- on met le doigt sur le paradoxe français: investir dans de l'improductif est moins taxé que dans le productif. Nos ministres l'ont bien compris, cf leur patrimoine...
- leurs propositions sur l'immobilier n'ont aucune espérance de vie dans notre pays. Mais il fallait oser!
- des taxes, des taxes, oui mais quoi d'autre? La dernière partie sur une homogénéisation n'est pas du tout travaillée!
a écrit le 11/09/2013 à 16:24 :
"taxer les loyers implicites" comme les français sont ruinés et n'ont plus de revenus réels, on va commencer à taxer les revenus implicites...! Hallucinant...
Réponse de le 11/09/2013 à 16:45 :
Si je fais la cuisine chez moi, je paierai pas la TVA que j'aurais réglé au restaurant : il faut donc une taxe équivalente sur les locataires ou propriétaires d'appartement avec cuisine individuelle.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:07 :
Si j'étais pas chômeurs, mais fortuné, je paierais plus d'impôt (quoi que...). Je suggère donc une taxe d'un montant équivalent sur les chômeurs.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:23 :
Les fainéants du CAE paieront une double taxe : l'une sur ce qu'il rapporterait à la France s'il faisait de la production industrielle plutôt que de méditer la ruine des citoyens, l'autre en remboursement de ce qu'ils coûtent à l'Etat avec leurs traitements, rapports, remboursement de frais d'étude et de bouche, etc. etc. etc.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:53 :
taxer les loyers fictifs: c est deja le cas dans un pays bolchevique: la suisse !
curieusement ils s en sortent mieux que nous avec bien moins de proprietaires ...
Réponse de le 11/09/2013 à 18:49 :
Si comme un fermier j'élevais des boeufs dans le jardin de la maison que je loue, je payerais une TVA sur la vente de la viande. Donc taxons tous les jardins.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:03 :
Si comme un taxi, je faisais payer mes voyageurs, je rapporterais à l'Etat : donc taxe sur toutes les voitures particulières avec corrélation aux nombres annuels de voyageurs transportés.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:14 :
Pour ceux qui glanent et se font "du bois" ; tva non perçue
Réponse de le 11/09/2013 à 19:43 :
car si je me faisais épiler les aisselles dans un institut de beauté, je payerais une TVA...
a écrit le 11/09/2013 à 16:21 :
Vu l impact electoral, il est a parier que rien ne sera fait helas. Mais taxer l immobilier pour inciter a investir dans l industrie est sense mais electoralement suicidaire vu l impact que ca aura sur l electeur qui reve de s enrichir grace a son tas de parpaing.
Signalons qu un pays bolchevique comme la Suisse taxe les proprietaires en ajoutant un loyer fictif a leurs revenus. Bilan 2 % de chomeurs, un excedent commercial et moins de 50 % de la population proprietaire, d ou une mobilite plus grande
Réponse de le 11/09/2013 à 16:31 :
c'est un gouvernement de rigolos sans experience quels sont ceux du gouvernement qui ont travaillé dans le privé ? quels sont ceux qui ont eu leur propre entreprise ???????????????????????? ceux sont des pantins qui n'y connaissent rien ..................
Réponse de le 11/09/2013 à 16:51 :
Bien sur, prenez que ce qui vous arrange pour la suisse. Vous avez juste oublie de dire que la taxe foncière n'est percu qu'a l'achat de la maison et que la taxe d'habitation n'existe pas !!!! Ca fait quand même une légére difference
Réponse de le 11/09/2013 à 16:51 :
@ cdg : c'est pour cela que les emprunts suisses durent 99 ans, comme cela, tant qu'il y a un crédit à rembourser, même à 1 ? par mois, ils ne sont pas officiellement propriétaires ... Et ce n'est pas pour cela que la suisse est le pays le plus compétitif du monde, regardez la feuille de paye d'un suisse... son niveau d'impot, son choix entre plus de 40 assurances privées pour s'assurer pour la santé bien mieux et bien moins cher que la sécu française (demandez au frontaliers..)
Réponse de le 11/09/2013 à 16:51 :
Il ne fallait pas que les francais votent pour lui, il y avait d'autres alternatives... Les francais ont ce qu'ils méritent.
Un expat.
Réponse de le 11/09/2013 à 17:17 :
Si les suisses ont 2% de chômeurs, ce n'est certainement du fait de la taxation des propriétaires occupants (sans doute un faible niveau), mais grâce à une politique générale très libérale, des charges sur salaires beaucoup moins élevées qu'en France, beaucoup moins d'impôts et de taxes sur tout, et un système stable. La furie socialiste qui invente ou envisage environ une taxe, un impôt, une contribution, forcement "justes" tous les jours rend les français zombies et annihile toute velléité de se décarcasser pour des prunes fussent elles des "valeurs de l'exception" françaises.
Réponse de le 11/09/2013 à 18:01 :
vivant en suisse, il faut quand meme ajouter quelques precisions:
1) le loyer fictifs est rajoute au revenu mais oui on peut deduire les interets d emprunts. par contre pas comme l ecrit john galt. SI vous payez 1? d interet, vous ne pouvez pas vous considerer comme non proprietaire, mais vous pouvez choisir de payer soit l etat soit votre banque. la banque n etant pas forcement le mieux si votre taux est variable
2) l assurance maladie: ca depend fortement de votre age. si vous etes jeune c est sur que le systeme suisse est mieux car vous n avez pas comme en france un systeme ou les jeunes paient pour les vieux. par contre si vous etes ages, il vaut mieux le systeme francais (le systeme suisse a des franchises et ne couvre pas du tout certains frais comme dentiste). Le cas des frontaliers est tres specifique car ils ne vivent pas en suisse. ils peuvent donc se faire soigner en france pour moins cher qu en suisse
Sinon imputer le succes de la suisse a un taux faible de proprietaire est sans doute exagere mais il faut quand meme bien reconnaitre que si on investissait un peu plus dans nos entreprises et moins dans le parpaing on aurait surement de meilleurs resultat (et moins de types scotche avec leur maison invendable a trifouillis les oies si leur usine ferme)
Réponse de le 12/09/2013 à 9:26 :
Merci à vous de rappeler quelques vérités, au milieu des idéologues d'intermarché qui pensent tout connaître de l'économie parce-qu'ils lu un bouquin d'un illuminé d'il y a 2 siècles :-)
a écrit le 11/09/2013 à 16:20 :
Et un think tank a Matignon pour prôner, une révolution , pour la réduction des dépenses publiques , la suppression des régimes spéciaux et autres...y a pas?
a écrit le 11/09/2013 à 16:20 :
"Il est (...) surprenant que la France offre une fiscalité plus douce à la rente foncière qu'aux investissements dans des activités productives et innovantes", lancent les économistes auteurs de cette note "

donc les vampires enarques ,plutot que de baisser les la fiscalité de la production et d l innovation ,vont hausser celle de la rente foncière pour l aligner sur la production .

c est drole , hormis la CdC en France on a jamais de rapports sur comment dépenser moins , c est toujours comment ponctionner plus tel secteur
c est une maladie tres francaise , ca date de Cobert ?
Réponse de le 11/09/2013 à 21:24 :
Mazarin à Colbert ; "Des Français qui travaillent, rêvant d?être riches et redoutant d?être pauvres ! C?est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus !", Vous imaginez que ça concerne les rentiers dans l'immobilier ou vous imaginez que ça concerne les actifs qui n'ont pas un toit à eux et que s'endettent sur 25 ans de peur d'être à la rue en retraite? Ils produisent quoi les détenteurs d'immobilier qui encaissent des plus-values délirante au seul titre qu'ils ont acheté là où il y a du travail pour les gueux? Arrêtez de jouer les victimes, vous ne trompez personne!
a écrit le 11/09/2013 à 16:15 :
Faire cela, c est la goutte d eau qui fera débordé le vase, pourquoi donc investir dans l immobilier, pourquoi avoir une assurance vie, ils veulent que les français investissent dans les entreprises, MAIS UN SEUL MOT RÉSUME LA SITUATION, ce n est pas en pratiquant le matraquage fiscale que la confiance va revenir, tous les capitaux vont quitter le navire France




Réponse de le 11/09/2013 à 16:51 :
ET maintenant ils veulent mesurer ceux qui partent!!!!! des rigolos!!
quand a leur patrimoine publié ils sont plus planque que la moyenne des francais les bons donneurs de leçons!! c'est comme Cahuzac qui voulait chasser les fraudeurs!
Réponse de le 11/09/2013 à 22:21 :
ils veulent la mort de la propriété et rêve d'une économie socialiste. bienvenu en UNION SOVIETIQUE! Les propriétaires seront mis en camp de concentration pour defaut de paiement. les pauvres s'empareront des maisons et des immeubles en ruines ;des villes entières seront abandonnées ! l'économie s'effondrera; une invasion se préparera et tous les vieux et les jeunes s'entrahiront et se déchireront amen !
a écrit le 11/09/2013 à 16:12 :
Le CAE a t il donné individuellement ses conseils aux membres du gouvernement ? Nous avons pu remarquer lors du spectacle orchestré (pour masquer l'affaire Cahuzac) de la déclaration médiatique de leurs patrimoines respectifs, qu'aucun d'entre eux n'a de placement pour financer des entreprises. C'est bêta non ?
Réponse de le 11/09/2013 à 16:26 :
Exact !
A la rigueur pour se donner bonne conscience il existe des portefeuilles éthiques etc.
Mais oui c'était à mourir de rire cette publication...
a écrit le 11/09/2013 à 16:11 :
En fait, pour les socialistes, une révolution fiscale n'est rien d'autre que d'augmenter les impôts afin d'abaisser le niveau de vie des français moyens au nom de l'égalité sociale. La pauvreté, c'est maintenant !
Réponse de le 11/09/2013 à 17:00 :
+100000
a écrit le 11/09/2013 à 16:10 :
Taxer encore plus les français, notamment sur l immobilier et l assurance vie revient a les inciter a placer leurs fonds ailleurs. En aucun cas ceci ne créera de la consommation. Aujourd'hui l imposition est telle que nombre cherchent a tout prix a y échapper. Quitte a se faire prendre et payer des pénalités. Ce qui au final leur reviendra moins cher que de payer normalement. Trop d impôt tue l impôt. A croire que le comité ne connaisse pas les classiques..... Merci a ces chères têtes pensantes d actualiser aussi les valorisations immobilières de nos élus. Leurs prix au m² étant souvent estimés 5 fois en dessous du prix donné par les études notariales....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :