Les cocottes de Le Creuset partent à l'assaut du monde

 |   |  586  mots
L'entreprise française, Le Creuset, qui fabrique et commercialise des cocottes en fonte émaillée, est en train d'achever un chantier d'envergure sur son site historiques où des ateliers de plusieurs milliers de mètres carrés seront bientôt opérationnels. Son produit phare ? L'illustrissime cocotte garantie à vie, mais l'entreprise propose aussi casseroles, poêles, grills et autres terrines.
L'entreprise française, Le Creuset, qui fabrique et commercialise des cocottes en fonte émaillée, est en train d'achever un chantier d'envergure sur son site historiques où des ateliers de plusieurs milliers de mètres carrés seront bientôt opérationnels. Son produit phare ? L'illustrissime cocotte garantie à vie, mais l'entreprise propose aussi casseroles, poêles, grills et autres terrines. (Crédits : Reuters)
L'entreprise Le Creuset, connue pour sa célèbre cocotte, est en train d'achever un chantier qui va lui permettre de doubler ses capacités de production à terme. L'objectif ? Se déployer et conquérir des parts de marché en dehors des frontières de l'Hexagone.

Le Creuset passe à la vitesse supérieure. L'entreprise française, qui fabrique et commercialise des cocottes en fonte émaillée, est en train d'achever un chantier d'envergure sur son site historiques à Fresnoy-le-Grand dans l'Aisne, où des ateliers de plusieurs milliers de mètres carrés seront bientôt opérationnels.

C'est la concrétisation d'un projet de modernisation par étapes, lancé en 2010, de près de 80 millions d'euros. Il vise à terme au doublement des capacités de production d'ustensiles en fonte émaillée, dont Le Creuset est le numéro un mondial. Son produit phare ? Sa cocotte en fonte émaillée qui est garantie à vie. Mais l'entreprise propose aussi casseroles, poêles, grills et autres terrines.

Et ce n'est pas tout puisqu'en France, Le Creuset compte augmenter les effectifs dans la fabrication avec à terme 200 postes en plus à plein temps sur le territoire français par rapport à 2009. "Nous en sommes à 100/120 emplois supplémentaires", sur un total actuel de 600 ouvriers plus une cinquantaine d'intérimaires", indique le co-directeur général de Le Creuset Industrie (la partie fabrication) Patrick Jacob. Le groupe s'est d'ailleurs lancé résolument à l'assaut du marché mondial avec l'ambition d'être un leader et une référence dans les ustensiles des arts de la table.

Une entreprise qui ne connait pas (plus) la crise

Cette entreprise ne connait donc pas (plus) la crise. Même si la direction reste discrète sur son chiffre d'affaires global, ce dernier serait proche de 300 millions d'euros, selon des estimations de la presse spécialisée et augmenterait régulièrement d'année en année.

Et les rémunérations des salariés seraient, cette fois selon la direction, supérieurs de 20% à la moyenne du secteur. Ce qui a de quoi intriguer en une période où l'industrie française se réduit comme peau de chagrin.

>> Le plan Hollande-Montebourg est-il celui de la dernière chance pour l'industrie française ?

En 1988, un entrepreneur anglo-sud africain reprend l'entreprise et la relance

Fondée en 1925 à Fresnoy-le-Grand, bourg picard proche de Saint-Quentin, l'entreprise a été rachétée en 1988 par l'anglo-sud-africain Paul Van Zuydam, cadre d'une entreprise britannique. A cette époque, la société, malgré sa notoriété, va mal et hésite sur sa stratégie.

La recette qui va être appliquée sous l'impulsion du nouveau propriétaire est simple: "On s'est positionné haut de gamme dans un environnement international". Un pari gagnant.

Une entreprise qui surfe sur l'image du "Made in France"

Le Creuset a bâti son succès sur la réputation de qualité de sa cocotte dans un domaine, la gastronomie, où ce qui est français a une excellente image. Mais l'entreprise surfe également  sur la vogue des émissions de télévision sur l'art culinaire, et enfin sur un changement de mode de vie. Manger dans la cuisine en posant sur la table la cocotte made in France est du dernier chic.

Une première boutique Le Creuset ouvre en France fin novembre

Quoi qu'il en soit, chez Le Creuset, l'image de haut de gamme est savamment entretenue. "Tous les réseaux de distribution sont bons, sauf les enseignes de la grande distribution", souligne le directeur général de la filiale France-Benelux, Sébastien Zott.

Le groupe, qui a un important réseau de magasins d'usine à travers le monde, compte de plus en plus sur ses boutiques de marque. La première boutique Le Creuset en France doit s'ouvrir fin novembre dans le 6e arrondissement de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2013 à 19:31 :
BONNE NOUVELLES elles sont rare en ce moment , le fait de faire du haut de gammes est un bon creneaux j espere pour eux qu ils aurons dans leurs societes des commerciaux qui maitrissent les langues etrangeres INDISPENSABLE AUJOURDHUI POUR FAIRE DU COMMERCE INTERNATIONNAL ,,,??? bonne chance a eux
a écrit le 24/09/2013 à 13:59 :
On voit que c'est pas une fille qui a ecrit cet article
a écrit le 23/09/2013 à 0:03 :
Article a retirer d'urgence ! La confusion entre le creuset et Seb d'une part et la cocote en fonte et la cocote minute d'autre part, c'est pitoyable !!!
a écrit le 21/09/2013 à 23:20 :
... qui déconnent dans les articles de La Tribune, j'en arrive à comprendre pourquoi en France on impose un taux de réussite obligatoire pour le bac... Ou alors c'est LT qui ratiise large ? Ou qui ne trouve pas (elle paie mal) ? :-)
a écrit le 21/09/2013 à 19:19 :
Faudrait créer un poste de modérateur spécialement dédié à Pipoplino et ses acolytes qui pollent tous les commentaires en les ramenant à systématiquemement à la politique et à à Hollande, cela commence vraiment à devenir pénible.
Réponse de le 21/09/2013 à 20:53 :
+1
Réponse de le 22/09/2013 à 10:27 :
Il est notoire que l'explosion d'une usine de concombre en Papouasie est soit de la faute de hollande ( ou de Sarkozy avant) soit des fonctionnaires français
a écrit le 21/09/2013 à 18:11 :
Idéal pour faire de la bonne cuisine et quel plaisir de bien manger. Je vous dis ça du Canada où ce plaisir de la table n'est pas encore arrivé (ils essaient, mais bon c'est pas encore ça), et où il ne manque que ça d'ailleurs, car le pays et ses habitants sont bien sympa.
Vive l'art de vivre à la française; ça on ne peut pas nous l'enlever.
a écrit le 21/09/2013 à 13:52 :
L'auteur(e) de cet article perd en crédibilité : a-t-il (elle) jamais utilisé une cocotte-minute ni une cocotte Le Creuset ? Si il (elle) avait utilisé une cocotte-minute en fonte, il (elle) devrait s'en souvenir : vide c'est déjà trèès lourd, et plein, c'est un âne mort ... donc, à ma connaissance, ça n'existe pas !
Réponse de le 21/09/2013 à 18:57 :
le plus drôle est que le lien renvoie sur SEB, la Société d'Emboutissage de Bourgogne qui est la reine de la cocotte minute, pas Le Creuzet
a écrit le 21/09/2013 à 12:39 :
il ne s'agit pas de cocotte-minutes (en acier, sous pression) mais de cocottes (en fonte), rien à voir.
a écrit le 21/09/2013 à 11:41 :
Nous n'aimons pas... les cocottes minutes socialistes en nombre au pouvoir , surtout à cause de la démonstration socialiste factice ...,que le couvercle et la pression populaires...c'est eux...
Réponse de le 21/09/2013 à 11:49 :
aucun rapport...fatigant tous ces commentaires qui rapportent a la polituqe en place ...
bravo a cette entrprise .. !! ! Vive la France
Réponse de le 21/09/2013 à 14:42 :
Quel que soit le plat que vous mijoterez dans une cocotte, il aura le goût aigre de la défaite...
Réponse de le 22/09/2013 à 10:24 :
Fatiguant ces commentaires sur la politique n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Réponse de le 22/09/2013 à 11:00 :
@popiloni, c'est aussi gratuit que prétentieux votre commentaire , avez vs rien d'autre à faire...? Ma femme , en ce moment ,est en train de cuisiner un lapin de garenne ...sauce aigre douce ! et je ne vous permet pas , à cause de vos aigreurs , de dénigrer les marmites du Creuset...
a écrit le 21/09/2013 à 11:04 :
Est-ce que je confonds "cocotte" et "cocotte-minute"?
a écrit le 21/09/2013 à 10:55 :
ne confondez pas cocotte en fonte émaillée (Le Creuset ) et cocotte-minute en inox (SEB ) svp
Réponse de le 21/09/2013 à 11:58 :
exact..... l'auteur de l'article doit être un amoureux des fast food....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :