Taxe carbone : le schéma gouvernemental taxe à peine plus le diesel d'ici 2016

 |   |  622  mots
Pascla Canfin, ministre (Vert) en charge Développement s'était insurgé contre l'absence de taxation supplémentaire du diesel en 2014
Pascla Canfin, ministre (Vert) en charge Développement s'était insurgé contre l'absence de taxation supplémentaire du diesel en 2014
La contribution climat annoncée samedi pourrait ne pas plaire aux Verts sur un point, crucial: elle ne permet pas d'effacer l'écart de taxation des carburants favorable au diesel

Heureux, les Verts? A l'issue de la deuxième conférence environnementale, samedi soir, ils avaient tout l'air d'être satisfaits des annonces de Jean-Marc Ayrault. La mise à contribution du secteur nucléaire pour financer en partie la transition énergétique,  marque le "retour de l'Etat, notamment face à son opérateur historique" EDF, sur l'énergie, estime le sénateur écologiste Ronan Dantec.

"Il y a un risque que ce soit un deal par rapport aux centrales qui seraient prolongées (au-delà de 40 ans), mais c'est un signal fort à EDF sur le fait de dire qu'il n'a plus la main sur la transition énergétique", ajoute-t-il.
Faire contribuer le nucléaire est aussi "une bonne nouvelle" pour le député Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Denis Baupin. "Je ne sais pas quelle forme ça peut prendre, mais le fait que le nucléaire paie la transition est un juste retour, parce qu'on a tellement payé pour le nucléaire!" s'est-il réjoui.

Rien sur le diesel en 2014, et peu ensuite

En revanche, les Verts se sont peu prononcés sur le sujet qui fâche, le diesel. Ils savaient que le gouvernement avait renoncé à le taxer plus en 2014. L'annonce officielle, ce samedi, confirmant les propos de François Hollande le 15 septembre, sur TF1, ne les a donc pas surpris. En revanche, ils risquent une nouvelle déception pour la suite des événements: le schéma de contribution climat énergie présenté par Jean-Marc Ayrault ne diminue qu'à la marge l'écart de taxation entre le super sans plomb et le diesel.

Un écart de 17,9 centimes en 2013....

Selon les calculs de l'économiste Christian de Perthuis, président du comité pour la fiscalité écologique, l'écart actuel de taxe sur la consommation est de 17,9 centimes. Le plan de Jean-Marc Ayrault consiste à introduire une composante carbone dans les taxes sur l'essence. En 2014, le chiffre de 7 euros par tonne de carbone émise serait retenu, soit presque deux centimes d'euro par litre de gazole. Mais, comme promis, la taxe actuelle sur l'essence sera diminuée d'autant, pour éviter toute hausse l'an prochain. En 2015, la taxe carbone serait de 14,5 euros par tonne émise, soit presque 4 centimes par litre de diesel. Mais deux centimes auront été retranchés de la taxe de 2014, soit une taxe additionnelle nette de deux centimes. Une nouvelle hausse équivalente aurait lieu en 2016, pour parvenir aux 22 euros par tonne de carbone. Autrement dit, la taxation du gazole augmentera de 4 centimes sur 2015 et 2016. Celle du super carburant augmentera à peine moins (trois centimes).

... à peine réduit en 2016

Autrement dit, l'écart de 17,9 centimes de taxe sur la consommation, entre les deux carburants, serait à peine réduit. Ce n'est pas du tout le schéma proposé par le président du Comité pour la fiscalité écologique, qui préconisait une hausse de 10 centimes sur sept  ans de la taxation du gazole. Christian de Perthuis se prononce, à côté de la montée progressive de la contribution climat, pour un relèvement de la taxe sur la consommation de diesel.

A ce stade, le gouvernement ne s'engage pas dans cette voie....

 

Beaucoup plus de déceptions en revanche sur ce sujet du côté des ONG.

De quoi décevoir les ONG. Pour la Fondation Nicolas Hulot, l'absence du diesel est "incompréhensible". "Globalement, le discours ne nous paraît pas en phase avec les enjeux, avec tout ce qui est sorti des tables rondes" organisées dans le cadre de cette deuxième conférence environnementale, a résumé le porte-parole de cette fondation, Matthieu Orphelin.
France Nature Environnement a pour sa part entendu "un beau discours de belles envolées", mais a demandé "quand est-ce que cet élan va enfin se traduire dans des faits concrets?"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2013 à 13:32 :
Ah! Ah! Je mettrais bien Noël Mamère, Cécile Duflot au fin fond du Morvan en leur disant de se débrouiller pour rejoindre la ville la plus proche... Il n'y a point de bus, les routes sont désertes, pas un chat à 40Kms à la ronde, souvent. Oui, oui, j'y ai habité pendant un an: une vraie galère dont je suis partie....Ces écolos bobos-nantis sont des nuls et des crétins
a écrit le 25/09/2013 à 1:31 :
voila encore une taxe pour faire baisser la cote du président,,,,,, qu'ils mettent plutôt le prix du super au tarif du gas-oil et tous le monde sera content
a écrit le 24/09/2013 à 16:41 :
première victime de cette taxe : le président d'EELV ....
a écrit le 23/09/2013 à 15:26 :
Aligner les taxes sur le diesel et l'essence va sauver des vies , dixit les ecolos .... C'est absolument ridicule . Les taxes sur les produits petroliers sont hallucinantes , elles relevent du delire fiscal . Elles servent a boucler le budget d'un etat ( accroc aux taxes) qui ne peut pas s'en passer . Pensez vous vraiment que les Francais qu'on a tres fortement incites a acheter des voitures diesel vont alors acheter des voitures a essence ou hybrides ? Ils n'en ont plus les moyens !!!! Les ecolos ne representent rien , si ce n'est qu'eux-memes . Ils n'ont que le mot taxes aux levres . Ils pensent que les Francais ne sont pas encore assez taxes , ils sont contre le nucleaire ( leur fond de commerce) , ils interdisent purement et simplement toute recherche sur les gaz de shistes ! Ont-ils tellement peur que les techniques evoluent ?
C'est tout dire quant a leur etroitesse d'esprit , pour ne pas dire plus . Les Francais supportent de moins en moins leur diktat incompatible dans une supposee democratie .
a écrit le 23/09/2013 à 13:44 :
Encore une taxe pour nourrir un état de plus en plus obèse... A quand l'infarctus?
a écrit le 23/09/2013 à 13:07 :
Comme cela les français vont acheter des essence . Résultat : moins de rentrée de TVA puisque les voitures essence sont moins chères que les diesel . Bon calcul Merci qui ? des écolos à 2,3%
d'electorat
a écrit le 23/09/2013 à 11:26 :
Les gaucho-écologistes, ils proposent quoi concrètement pour emmener les enfants à l'école sans disel quand on vit dans la campagne profonde ? aller vivre à la ville en HLM ? moi, je vous le dis ca va très mal se terminer. Les écolos de comptoir à la Cohn-bendit ou Pacé, ça suffit.
a écrit le 23/09/2013 à 8:48 :
Les Verts, ce parti ridicule que de plus en plus de gens détestent car toujours dans l'auto suffisance qui n'apporte rien à la société mais qui rapporte beaucoup à quelque uns.
a écrit le 23/09/2013 à 1:03 :
Que l'on arrête de subventionner à droite et à gauche on a plus d'argent pour cela.
Il faut taxer de façon identique le diesel et l?essence et supprimer les subventions aux voitures hybrides et autres GPL. Les débats sur la toxicité et autre CO2 ne sont que des occasions de fuir le vrai débat: le faible taux de taxe du diesel est une subvention aux constructeurs français qui ont choisi ce créneau pour se différentier des constructeurs Jap qui commençaient à leur tailler des croupières.
La convergence de la TIPP pourrait être faite très facilement car compte tenu de la consommation relative d'essence et de gazole il suffit d'augmenter de 4 cts la TIPP sur le gazole et de baisser de 15 cts celle de l'essence pour avoir le même rendement.
En 4 ans à raison d'1 ct par an c'est largement jouable. De plus si on supprime les primes au véhicules électriques qui ne sont que des joujoux pour bobo on peut réduire la facture.
Que l'état arrête de se mêler d'économie et le monde s'en portera beaucoup mieux.
a écrit le 22/09/2013 à 23:10 :
Faire du diesel le mouton noir du carburant routier, c'est vraiment n'importe quoi ! Le Gazole est le carburant qui offre au km parcouru la plus faible émission de CO2 ! C'est un carburant écologiquement correct du point de vue du réchauffement climatique. Les Verts qui sont contre sont vraiment à la ramasse... Alors bien sûr, on va nous ressortir l'affirmation de l'OMS (vous savez le même organisme qui pensait que la pandémie de la grippe A allait être catastrophique) selon lequel le diesel est un cancérogène certain (faut voir aussi quelle est l'étude qui "permet" d'arriver à cette conclusion). La belle affaire, quand le même organisme affirme aussi par ailleurs que l'essence est un cancérogène probable !
a écrit le 22/09/2013 à 22:50 :
Mrs les verts ,apres que la taxe diesel sera instauree cela va changer quoi pour la polution rien!! sauf que le fric des français qui doit utiliser leur voiture pour aller travailler va leur piquer un peut plus de fric!!
a écrit le 22/09/2013 à 22:39 :
pourquoi tant taxer ? Ne sommes nous pas déjà écrasés sous l'impôt ? 8 camarades de promo sur 10 sont partis à l'étranger. Ils ne paieront donc pas d'impôt en France. Première raison invoquée: pas d'emplois (ça on savait), 2ème: trop d'impôts, 3ème: salaires nets peu intéressants comparés à chez nos voisins compte tenu du pouvoir d'achat. 8 jeunes diplômés sur 10, cadres, ça fait BEAUCOUP d'impôts qui ne seront pas payés. Et c'est ainsi que ce gouvernement, à la suite du précédent, fait fuire ses forces vives de la nation et importe des sans diplômes demandeurs d'asile qui grèveront les finances publiques... Non merci, la jeunesse qualifiée ne se laissera pas berner ! Les grandes écoles sont pleines de têtes bien faites qui ont bien compris ce qui les attend. Résultat: tout le monde s'expatrie !
a écrit le 22/09/2013 à 20:35 :
De toute façon, les écologistes ne servent qu'à taxer les classes moyennes. Pour trouver des idées alternatives et utiles aux francais, c'est ZÉRO !!! Ils ne servent à rien!
a écrit le 22/09/2013 à 17:56 :
Ce n'est pas une taxe "carbone" qu'il faut, mais une taxe pour TOXICITÉ !
a écrit le 22/09/2013 à 17:31 :
Comme plus de 2/3 des véhicules en France sont diesel,une hausse de 3 centime du prix du diesel pourrait financer une baisse de 10 centime de l'essence. On atteindrait une différentiel de 13 centimes sur une année, sans dégât pour le budget, et indolore pour ceux roulants au gazole.
Solution trop simple sans doute.
Réponse de le 22/09/2013 à 20:02 :
Excellente solution : dont le Gouvernement ne veut SURTOUT PAS en entendre parler. Car le Diesel n'est rien d'autre qu'un Prétexte pour que le Produit GLOBAL des taxes sur le carburant (T.I.P.P +T.V.A) 4ème Impot de l'Etat, augmente ENCORE de plusieurs milliards d'euros : c'est leur seule motivation.
a écrit le 22/09/2013 à 17:10 :
Encore heureux ! Ceux qui doivent prendre leur voiture pour aller travailler n'en peuvent plus. Si on veut réduire le diesel, il faut le faire sur une dizaine d'années à l'aide de bonus sur les véhicules essence ou hybrides mais pas taxer ceux qui n'ont pas le choix surtout qu'il n'existe pas de véhicules pour les familles en électrique ou hybrides et qu'ils sont toujours horriblement chers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :